Vous êtes sur la page 1sur 3

Nom et prénom : Beldjella Bouchra Khadidja

Profile et groupe : 3éme année PES/ G : 02

Exercice1 :
Relevé :

Que ce qu’il y a, presque l’age de, age, j’était, ce qui faut, et de


foncer, consontration, infernal, autour, d’habiter.

Classement :

Syntaxe : « Qu’est ce que » au lieu de « Que ce qu’il y a »

« à l’âge de » au lieu de «  presque l’age de »

« ce qu’il faut »au lieu de « ce qui faut »

«  pour » au lieu de «  et de »

Orthographe lexicale : « âge » au lieu de «  age »

«  concentration » au lieu de « consontration »

Orthographe grammaticale : « infernale » au lieu de «  infernal »

Incorrection : «  habiter » au lieu de « d’habiter »

«  foncer » au lieu de «  de foncer »

Impropriété : « contre » au lieu de « autour »

Verbe : «  j’étais » au lieu de «  j’était »

La ponctuation : « champion ? » et « moi, » «  à l’âge de six ans, »

Texte corrigé :
Je suis ou tu es un champion ? Que ce que le karaté ? Un art et un sport. Moi, à
l’âge de six ans, j’étais un champion de Karaté au grade 5. Ce qu’il faut c’est
habiter le sport et le déguster, avoir de la concentration. Il faut aussi avoir la
force infernale entre tes mains pour foncer contre le monde.

Explication :

1/ le mot « âge » s’écrit avec l’accent circonflexe « age » devient


donc « âge ».

2/ «  ce qu’il faut » au lieu de « ce qui faut », incorrection car on a


employé le pronom « que » au lieu de « qu’il», c’est une forme
impersonnelle dans laquelle on doit employer le pronom
impersonnel « il ».

3/ « j’étais » au lieu de « j’étais », « était » est le verbe « être » à


l’imparfait avec la 3ème personne du singulier et « étais » avec la
première personne du singulier donc on doit accorder le verbe avec
son sujet «je »

4-infernale : accord de l’adjectif qualificatif «  infernal » avec le nom


féminin singulier « force » en ajoutant un « e ».

Exercice2 :
1. Reconstitution du texte:
« La plus grande partie de nos concitoyens est aujourd’hui
réduite, par l’indigence, à ce dernier degré d’avilissement où
l’homme, uniquement préoccupé de survivre, est incapable de
réfléchir aux causes de sa misère et aux droits que la nature lui
a donnés.»

2. Justification:
a/ On place la phrase « La plus grande de nos concitoyens » en
premier car elle commence par une majuscule, et tout un énoncé
doit obligatoirement commencer par une majuscule

b/ Le mot «réduite » du féminin singulier s’accorde en genre et en


nombre avec le mot qu’il désigne « partie ».

c/ la ponctuation joue un rôle très important « la virgule » introduit


des GP, ayant un sens lié : «  par l’indigence, », «  à ce dernier degré
d’avilissement où l’homme, »

d/  La phrase « Uniquement préoccupé de survivre, » située entre


deux virgules pour parler de l’homme (apposition).

e/ le verbe « réfléchir s’emploie avec la préposition « à » : « Aux


causes de sa misère », COI du verbe “réfléchir ”, incapable de
réfléchir à quoi?

f/ le pronom possessif « sa » et le pronom personnel « lui » renvoient


tous les deux à « l’homme ».

g/ la fin est marquée par le point.

(L’ensemble constitue une phrase. Parlez d’éléments , d’énoncés, de


parties…)