Vous êtes sur la page 1sur 5

SEQUENCE 1

CHAPITRE 2

Solution aqueuse, un exemple de mélange

1. La précision de la verrerie en chimie

La notion d’incertitude en physique-chimie est très importante : aucune mesure ne donne le résultat
exact.
Quand on réalise une mesure, il faut toujours se poser la question des incertitudes liées à la mesure. Les
sources d’incertitudes sont diverses et inévitables.
En chimie, vous devez maintenant savoir choisir la verrerie en fonction de la précision exigée. Cette
précision est révélée par le nombre de chiffres significatifs : comme nous l’avons vu, pour un laborantin
un volume de 25mL n’a pas la même signification qu’un volume de 25,0mL
De manière générale, la verrerie jaugée (pipettes et fioles) est de la verrerie de précision. Par contre,
les indications de volume notées sur les béchers et les erlenmeyers sont très peu précises.
Soyez toujours attentif au nombre de chiffres significatifs utilisé, c’est une information importante.

2. Concentration en masse et concentration maximale


La concentration en masse d’une solution est la masse de soluté par litre de solution.

c =
(
m soluté )

(
V solution )
La concentration en masse se mesure en gramme par litre (g.L-1)
Avec la masse de soluté en gramme (g) et le volume de la solution en litre (L)
Souvent, on vous demandera de calculer la masse de soluté ou de calculer le volume de solution à
prélever.
Lorsque l’on atteint la concentration en masse maximale, on dit que la solution est saturée.
Exemple : à 20°C, la concentration maximale du chlorure de sodium dans l’eau est de 360g.L-1.
Si l’on verse 400g de chlorure de sodium dans un litre d’eau, alors 360g seront dissous et 40g de ne
pourra être dissous.

3. Préparation d’une solution


Nous avons étudié deux méthodes précises de préparation de solution : la dissolution et la dilution
• Vous devez savoir rédiger et présenter à l’oral le protocole.

CNED – SECONDE – PHYSIQUE-CHIMIE  1


Pour la rédaction d’un protocole, chaque étape débute par un tiret à la ligne et par un verbe à l’infinitif.
Il faudra adapter les protocoles proposés ci-dessous à chaque exercice : nommer le solvant et le soluté,
indiquer les valeurs des masses ou des volumes.
• Vous devez savoir effectuer les calculs demandés.

A. Préparation d’une solution par dissolution


La dissolution d’un soluté dans un solvant est la mise en solution d’une espèce chimique dans un
solvant.
Souvent le soluté est un solide, il s’agit alors de peser une masse précise de soluté que l’on dissout dans
un solvant de volume précis.

Protocole à connaître
• Poser une soucoupe sur une balance et la tarer.
• Peser de x g de soluté.
• Introduire le soluté dans une fiole jaugée de x mL à l’aide d’un entonnoir.
• Rincer la soucoupe et l’entonnoir avec de l’eau distillée.
• Ajouter de l’eau distillée jusqu’au tiers de la fiole jaugée.
• Agiter la solution.
• Compléter la fiole jaugée avec de l’eau distillée jusqu’au trait de jauge.
• Agiter pour homogénéiser la solution.

Calculs à savoir mener


Commencez par extraire les informations pertinentes de l’énoncé.
Souvent, la question sera de calculer la masse de soluté nécessaire pour préparer la solution. V et c
étant donnés.
( ) (
m soluté = c × V solution )
Application : on vous demande de préparer 100,0mL de solution aqueuse d’iodure de potassium à 30 g.L-1
Proposez un protocole.
( )
Les données de l’énoncé : V solution = 100,0  mL = 100,0 × 10−3  L
      c = 30  g.L−1
( ) ( )
Calcul de la masse d’iodure de potassium nécessaire : m soluté = c × V solution
                               m( soluté) = 30 × 100,0 × 10 −3 = 3,0g

Protocole :
• Poser une soucoupe sur une balance et la tarer.
• Peser 3,0g d’iodure de potassium.
• Introduire l’iodure de potassium dans une fiole jaugée de 100,0mL à l’aide d’un entonnoir.

2  CNED – SECONDE – PHYSIQUE-CHIMIE


• Rincer la soucoupe et l’entonnoir avec de l’eau distillée.
• Ajouter de l’eau distillée jusqu’au tiers de la fiole jaugée.
• Agiter la solution.
• Compléter la fiole jaugée avec de l’eau distillée jusqu’au trait de jauge.
• Agiter pour homogénéiser la solution.

B. Préparation d’une solution par dilution


Diluer consiste à diminuer la concentration d’une solution.
Pour préparer une solution fille moins concentrée à partir d’une solution mère, on prélève un petit
volume de solution mère auquel on ajoute de l’eau distillée.

Le protocole à connaître :
• Verser la solution mère dans un bécher.
• Rincer la pipette jaugée de x mL avec la solution mère.
• Prélever x mL de la solution mère.
• Introduire le prélèvement dans la une fiole jaugée de x mL
• Ajouter de l’eau distillée jusqu’au tiers de la fiole jaugée.
• Agiter le mélange.
• Compléter la fiole jaugée avec de l’eau distillée jusqu’au trait de jauge.
• Agiter pour homogénéiser la solution.

Calculs à savoir mener


Commencez par extraire les informations pertinentes de l’énoncé.
Puis notez la phrase suivante :
Lors d’une dilution, la masse de soluté est conservée :

( ) ( )
m mère = m fille

( ) ( ) ( ) ( )
c mère × V mère = c fille × V fille

Application
On dispose d’une solution S1 d’hydroxyde de sodium à 60,0g.L-1.
On vous demande de préparer 50,0mL d’une solution fille, notée S2, de concentration en masse 12,0 g.L-1.
Proposez un protocole.

CNED – SECONDE – PHYSIQUE-CHIMIE  3


• Les données de l’énoncé : c1 = 60,0  g.L−1
    V = inconnu
1

    c = 12,0  g.L−1


2

    V2 = 50,0  mL = 50,0 × 10−3  L

• Lors d’une dilution, la masse de soluté est conservée :


m1 = m2
c1 × V1 = c2 × V2

c2 × V2
V1 =
On obtient donc : c1

12, 0 ×   50, 0 × 10−3


Application numérique : V1 = = 10, 0 × 10−3  L = 10, 0mL
60, 0

Le protocole :
• Verser la solution mère dans un bécher.
• Rincer la pipette jaugée 10,0mL avec la solution mère.
• Prélever 10,0mL de la solution S1 d’hydroxyde de sodium.
• Introduire le prélèvement dans la une fiole jaugée de 50,0mL
• Ajouter de l’eau distillée jusqu’au tiers de la fiole jaugée.
• Agiter le mélange.
• Compléter la fiole jaugée avec de l’eau distillée jusqu’au trait de jauge.
• Agiter pour homogénéiser la solution.

4. Dosage par étalonnage


Doser, c’est déterminer la concentration en masse de soluté dans une solution.

Un dosage par étalonnage signifie que l’on va déterminer la concentration de la solution à doser grâce à
une gamme de solutions étalons.

Si la solution est colorée, la gamme de solutions étalons sera une échelle de


teinte.
Le dosage peut alors s’effectuer à l’œil nu ou, mieux, en mesurant une
grandeur physique : l’absorbance de la solution (la quantité de lumière
absorbée par la solution).

4  CNED – SECONDE – PHYSIQUE-CHIMIE


Les mesures sont reportées dans un graphique. La courbe obtenue est appelée courbe d’étalonnage.
Pour déterminer la concentration en masse de soluté, on peut :
– effectuer une lecture graphique directe
Exemple : L’absorbance de la solution inconnue S1 est A1 = 0,44
Graphiquement, on lit la concentration en masse c = 0,12  g.L−1
1

Attention à bien lire les graduations


– exploiter l’équation de la courbe
Exemple : L’absorbance de la solution inconnue S2 est A2 = 0,62
L’équation de la droite est : A =  3,67 × c
0,62
Donc c = A = = 0,12  g.L−1
2
3,67 3,67

CNED – SECONDE – PHYSIQUE-CHIMIE  5