Jean-Pierre Chrétien

La région des lacs de l’Afrique orientale est devenue synonyme de catastrophes. Pourtant son histoire multiséculaire est particulièrement riche : des densités humaines impressionnantes, un potentiel agro-pastoral remarquable, une inventivité politique et religieuse étonnante. Le regard européen qui se porte sur elle depuis la fin du XIXe siècle, fasciné au premier abord par la civilisation qu’il découvrait en plein cœur du continent, n’a pas tardé à piéger ces peuples africains dans ses calculs et ses fantasmes. Il fallait conserver cette réserve humaine dans un ordre « féodal », qui convenait apparemment si bien à la vision raciale de l’histoire dans laquelle se complaisait la pensée coloniale. Ce qu’on appelle aujourd’hui « Afrique des Grands lacs », avec ses haines fonctionnant en boucle, s’est forgée dans ce contact, où acteurs étrangers et locaux portent des responsabilités spécifiques. Comment réfléchir sur cette région et son avenir sans démêler cette histoire complexe, qui est celle du XXe siècle, l’âge des extrêmes comme l’a écrit Hobsbawm ? Jean-Pierre Chrétien travaille en historien sur ces pays depuis près de cinquante ans. Il a mis le doigt depuis les années 1970 sur le nœud idéologique incontournable qui les a marqués durablement. La disparition dramatique de nombreux étudiants ou collègues, au Burundi en 1972, puis au Rwanda en 1994, l’a cruellement interpellé. La logique du génocide n’était certes pas imparable, mais les occasions manquées ont été accablantes et récurrentes, donnant une allure de fatalité à ce qui a été le produit d’une série d’aveuglements et de fanatismes. Ce livre rassemble, outre des inédits, des études publiées par l’auteur entre 1973 et 2009 dans une dizaine de revues ou dans des ouvrages collectifs. Face à la reprise entêtée et méprisante des pires clichés (continent sans histoire, caractérologies raciales...) par des observateurs improvisés ou cyniques, ce livre milite pour une histoire sociale des Africains à l’aune des recherches menées sur les autres parties du monde. Jean-Pierre Chrétien est historien et directeur de recherches émérite au CNRS (Centre d’étude des mondes africains, équipe de Paris 1). Il a consacré à l’histoire de l’Afrique orientale aux XIXe et XXe siècles une douzaine d’ouvrages et de très nombreux articles. Il a publié chez Flammarion L’Afrique des Grands lacs. Deux mille ans d’histoire, qui a reçu à Blois le prix Augustin Thierry en 2000, et chez Karthala, Burundi. L’histoire retrouvée (1993) et (en collaboration) Rwanda. Les médias du génocide (1995), Burundi 1972. Au bord des génocides (2007) et L’Afrique de Sarkozy. Un déni d’histoire (2008).

Jean-Pierre Chrétien

L’invention de l’Afrique des Grands Lacs
Une histoire du XXe siècle

ISBN : 978-2-8111-0400-9

hommes et sociétés

L’invention de l’Afrique des Grands Lacs

KARTHALA

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful