Vous êtes sur la page 1sur 25

Entreprenariat et Management de Projet

Plan d’affaire : L’entreprise « E-terroir du Maroc »

Année universitaire : 2019/2020

Travail réalisé par : BOURHIM Yahya Encadré par : Dr.RHIHIL Abdallah

1
Table des matières
Introduction....................................................................................................... 4
I. L’entreprise .............................................................................................. 5
1. Identification................................................................................................................... 5
2. Description du projet ...................................................................................................... 5
3. Missions et objectifs ....................................................................................................... 5
4. Forme juridique et structure corporative ...................................................................... 6
5. Calendrier des réalisations ............................................................................................. 6
II. Le promoteur............................................................................................ 7
1. Présentation.................................................................................................................... 7
2. Contribution personnelle ............................................................................................... 7
3. Répartition des tâches et responsabilités ..................................................................... 7
4. Objectifs du promoteur .................................................................................................. 8
5. Ressources externes ....................................................................................................... 8
III. Le contexte d’affaires ............................................................................... 8
1. Environnement général .................................................................................................. 8
2. Evolution du secteur d’activité ...................................................................................... 8
3. Description du marché-cible .......................................................................................... 9
4. Analyse de la concurrence .............................................................................................. 9
IV. Le plan marketing ................................................................................... 10
1. Description du service ou du produit........................................................................... 10
2. Politique de prix ............................................................................................................ 11
3. Publicité et promotion ................................................................................................. 11
4. Localisation et distribution........................................................................................... 12
5. Partenariat .................................................................................................................... 12
6. Personnel ...................................................................................................................... 13
V. Plan des ressources humaines ............................................................... 13
1. Evaluation des besoins ................................................................................................. 13
2. Description des tâches.................................................................................................. 14

2
3. Organigramme .............................................................................................................. 14
4. Politique de rémunération ........................................................................................... 15
VI. Plan des opérations ................................................................................ 16
1. Aménagement des lieux ............................................................................................... 16
2. Equipement nécessaires ............................................................................................... 16
3. Fournisseurs et approvisionnement ............................................................................ 16
4. Description des tâches productives ............................................................................. 17
5. Capacité de Production ou de vente de service .......................................................... 17
VII. Plan financier.......................................................................................... 18
1. Hypothèses des ventes ................................................................................................. 18
2. Coût du démarrage ....................................................................................................... 18
3. Frais fixes et variables .................................................................................................. 19
4. Seuil de rentabilité ....................................................................................................... 20
5. Etats financiers prévisionnels....................................................................................... 21
6. Moyens de financement ............................................................................................... 21

3
Introduction

Le monde rural demeure un créateur majeur de richesse au Maroc, sauf qu’il ne bénéficie
pas de la majorité de cette richesse créée dans le pays. Afin que le monde rural se
modernise et pour que ses conditions de vie répondent aux attentes de sa population, l’État
déploie un énorme effort à travers plusieurs projets et plans. Cependant cet effort ne
semble pas suffisant, s’il est accompli par le seul secteur public.

L’économie sociale et solidaire représente la clé du développement du monde rural, avec un


appui du secteur public et privé, cette dernière pouvant jouer un rôle majeur dans la
promotion sociale d’une importante partie de la population rurale. De nos jours, plusieurs
coopératives, associations et organisations localisées dans le monde rural sont confrontées à
des obstacles pour commercialiser leurs produits.

L’entreprise « E-terroir du Maroc » vise à faciliter la commercialisation des produits de plus


de vingt coopératives localisées dans les régions de Marrakech – Safi et Souss – Massa. La
société, en collaboration avec ces unités de production, propose sur un site internet des
packs composés de différents produits. Ces packs seront vendus aux particuliers comme aux
entreprises. Avec un marché en plein croissance et une concurrence jugée très faible, E-
terroir du Maroc table sur une croissance forte et pérenne, afin de développer son activité
et couvrir d’autre marché tel que l’artisanat dans les 2 ans à venir, et des produits bios, par
le biais de la création d’une marque dans les 5 ans.

4
I. L’entreprise
1. Identification
Nom de l’entreprise E-terroir du Maroc
Forme juridique SARL
Adresse N° 27 quartier Hivernage 40020 - Marrakech
Téléphone 0524616161
E-mail ETERROIR.MAROC@GMAIL.COM
Type d’entreprise Commerciale
Capital 250 000 MAD
Effectif 4
Gérant et directeur BOURHIM Yahya

2. Description du projet

L’absence d’une commercialisation efficace gâche une partie de vente potentielle pour les
coopératives et les associations productives dans le monde rural. L’idée consiste à ce que
l’entreprise complète ce vide, ce qui générera un chiffre d’affaire supplémentaire pour ces
unités de production, donc une valeur ajoutée.

A travers un site internet dédié à la vente des produits du terroir Marocain, l’entreprise crée
des offres sous forme de pack de plusieurs articles provenant de la même région afin de les
vendre et bénéficier d’une marge fixée à l’avance avec les différents partenaires.

3. Missions et objectifs

Les missions de l’entreprise sont multiples : elles concernent à la fois le monde urbain et le
milieu rural.

La principale mission de l’entreprise consiste à créer un rapprochement entre les


consommateurs vivant dans les villes et les producteurs localisés en milieu rural, n’ayant pas
de service commercial. Ce rapprochement se crée à travers un site internet et un service
après-vente réactif.

5
L’activité de l’entreprise se concentre principalement sur les territoires des provinces de
Marrakech, Essaouira et Agadir qui englobent un nombre important d’unité de production
des produits terroir. Les ventes concernent tout le royaume à travers un service de livraison.

 Contribuer au développement du monde rural.


 Promouvoir l’économie sociale et solidaire
Objectifs  Contribuer à la croissance du secteur
 Réaliser une valeur ajoutée.
 Réaliser un chiffre d’affaire de 1 million MAD la première année.

4. Forme juridique et structure corporative

La forme juridique de l’entreprise est S.A.R.L.

Comme l’entreprise table sur un taux de croissance moyen de 50% de son chiffre d’affaire, la
possibilité d’augmenter le capital de l’entreprise est possible afin d’effectuer de nouveau
investissement.

Un avantage de cette forme juridique est le faible capital exigé de 10 000 MAD, ainsi que la
responsabilité sociale de l’associé qui est limitée à son apport au capital. Sans oublier que la
procédure de création est simple et l’exonération de la taxes professionnelle qui dure 5 ans.

5. Calendrier des réalisations

Année Réalisations

 Création de l’entreprise.
 Création du site internet.
Première année
 Signature des partenariats avec les fournisseurs.
 Réaliser un chiffre d’affaire de 1 000 000 MAD.
 Elargir le catalogue des produits proposés à la vente.
Deuxième année  Doubler les partenariats.
 Introduire les produits artisanaux dans les ventes.

6
 Réaliser un chiffre d’affaire de 2 000 000 MAD.

 Toucher plus de régions (Producteurs).


 Création d’une application mobile pour accompagner le site web.
Troisième année
 Lancer le service de livraison à l’étranger.
 Réaliser un chiffre d’affaire de 4 000 000 MAD.

II. Le promoteur
1. Présentation

Nom et prénom : BOURHIM Yahya

 Diplômé de l’ENCG Casablanca en audit et contrôle de gestion.


 Expériences en comptabilité, fiscalité et audit.
 Connaissances solides dans les domaines de commerce et marketing.
2. Contribution personnelle

La contribution personnelle est représentée par un apport en numéraire lors de la création


de l’entreprise estimée à 250 000 MAD, ainsi qu’un savoir-faire multiple couvrant les
postes suivant: directeur, comptable, financier, chargé de la fiscalité, chargé des études de
marchés, responsable des ressources humaines.

3. Répartition des tâches et responsabilités

Le seul associé sera le gérant et le directeur, il assurera aussi les fonctions suivantes :

 Directeur du service comptable et financier.


 Directeur du service commerciale et marketing.
 Directeur des ressources humaines.
 Directeur du service informatique.
 Directeur du service juridique et fiscal.
 Directeur du service logistique.

7
4. Objectifs du promoteur

 L’épanouissement personnel.
 Contribuer à la croissance du pays.
 Finalité financière à travers des retours en investissement.
Objectifs du Promoteur
 Réussir dans le monde de l’entreprenariat.
 Développer des compétences liées à l’administration et la gestion.
 Investir dans d’autres secteurs dans l’avenir.

5. Ressources externes

 Les unités de productions.


Partenaires Stratégiques  L’INDH (Initiative nationale du développement humain).
 La société de livraison Amana.

III. Le contexte d’affaires


1. Environnement général

L’entreprise doit donner une image qui s’accorde avec son environnement. Afin d’éviter tous
facteurs de risque qui peut affecter son fonctionnement, elle doit respecter la législation en
vigueur concernant le code de commerce, le code de travail etc. Elle doit aussi veiller à
instaurer la finalité sociétale dans sa stratégie en incitant ces partenaires par exemple à
utiliser des emballages recyclables ou biodégradable.

2. Evolution du secteur d’activité

Le marché du terroir au ma se caractérise par une croissance stable et forte (chiffre d’affaire
en 2008 : 10 million MAD contre un chiffre d’affaire en 2014 de 321 million MAD). Les
opérateurs sur ce marché se sont orientés plus vers l’export ces dernières années. La
distribution formelle au niveau national se fait par le canal des magasins de distribution

8
moderne dans 22 villes du royaume, ces magasins ont des conventions avec environ 164
coopératives et proposent environ 1000 références à la vente.

Le SIAM (Salon international d’agriculture de Meknès) représente une occasion pour les
coopératives pour commercialiser leurs produits, le chiffre d’affaire généré pendant cet
événement est de l’ordre de 15 million MAD. Le marché solidaire de Casablanca compte
environ 256 coopératives.

La clientèle se compose des particuliers et des entreprises ; cette clientèle est à la fois
Marocaine et étrangère.

3. Description du marché-cible

Les produits sont présentés sous forme de packs de deux ou plusieurs articles, la principale
clientèle pour ce genre d’offre est constituée par les particuliers ; viennent ensuite les
entreprises.

La clientèle principale des particuliers achètera les produits pour plusieurs raisons, mais la
raison principale sera la consommation personnelle. Les entreprises à leur tour achèteront
les produits principalement pour les offrir comme cadeaux.

La part de marché à la fin de l’année du démarrage est estimée à 0.3% avec 1 million MAD
de chiffre d’affaire. Dans trois ans elle est estimée à 1.15% avec un chiffre d’affaire qui
avoisine les 4 millions de dirhams.

4. Analyse de la concurrence

Part du
Concurrent Identification Points forts Points faibles
Marché

 Proximité par  Ne disposent pas


Magasins de Marjane, rapport au client. de service de
18%
distribution Carrefour  Produits certifiés. livraison.
 Présent dans 22  Nombre de

9
villes. référence limité.
 Disposent d’un
large raison de
distribution.

 Nombre de
 Le temps de
visiteurs
ventes limité
SIAM, Marché importants.
(quelques jours).
Salon et solidaire de  Nombre
 Absence du 81%
marché Casablanca, important de
service
Expositions… référence
commercial et du
proposée à la
SAV.
vente.

Site e- Solideal.ma
Site inopérant actuellement 1%
commerce Bladlkhir.ma

IV. Le plan marketing


1. Description du service ou du produit

Les produits proposés en vente seront des packs composés par deux ou plusieurs articles
(exemple : Packs épices, Packs huiles essentielles, Packs miel …). Tous les produits seront
labélisés par l’ONSSA afin de garantir une qualité optimum pour le client. Les produits sont
tous originaux, purs et naturels.

Les emballages des produits seront conçus par les producteurs ; ils seront recyclables et
respectent les normes sanitaires. Les emballages des packs seront conçus par une
imprimerie ; ces emballages seront des sacs en carton recyclables portant le logo de
l’entreprise.

10
Chaque pack est composé par des produits provenant de la même région (Marrakech, Agadir
ou Essaouira). Les packs seront livrés aux clients par livraison gratuite, cela veut dire que
l’entreprise E-terroir réglera le prix du service de livraison.

2. Politique de prix

Le prix dépend du pack concerné, le prix du pack minimum sera 150 MAD. Le prix du pack
sera moins couteux pour le client. Si on calcule la somme des prix de marché des articles
composants le pack, la somme sera supérieure au prix du pack, donc un prix optimisé.

Un paiement en ligne par carte bancaire sera exigé pour finaliser la transaction d’achat.

Les prix sont fixés en ajoutant une marge allant de 20% à 25% sur le prix d’achat de chez les
fournisseurs ; donc le prix dépend principalement du coût d’achat qui est déjà fixé à travers
des conventions avec les producteurs.

Le prix de vente comporte le prix du service de livraison.

3. Publicité et promotion

Afin de promouvoir l’entreprise et ses produits, le recours à la publicité est indispensable.


Avec un slogan : « E-terroir, Consommez Marocain, Consommez Naturel ! ».

La publicité sera orientée sur la sensibilisation des consommateurs à la qualité des produits
du terroir Marocain ; ainsi que de l’importance de l’économie solidaire.

Le service de l’entreprise est informatisé, donc il sera opportun de choisir les réseaux sociaux
afin d’effectuer la publicité. La publicité sera sous forme d’annonces sponsorisées pour
qu’elles soient visibles par un grand nombre de prospect.

L’entreprise lors de son démarrage, compte aussi de faire des publicités par le biais des
brochures qui seront distribuées dans les villes de Casablanca, Rabat et Marrakech par le
coursier de l’entreprise.

11
Support de publicité Budget alloué
Facebook 4500 MAD
Instagram 2000 MAD
Brochures 4500 MAD
Total : 11 000 MAD

4. Localisation et distribution

L’entreprise sera implantée à Marrakech afin d’assurer une proximité avec les fournisseurs
des régions de Marrakech, d’Agadir et d’Essaouira. Le coursier de l’entreprise sera chargé
d’effectuer des voyages hebdomadaires dans ces régions afin de récupérer les commandes.

La ville de Marrakech possède des infrastructures logistiques permettant d’optimiser les


délais de livraison des clients.

5. Partenariat

Les partenaires stratégiques de l’entreprise sont :

 L’INDH à travers des subventions.


 Les coopératives et unités de productions. Exemple de coopérative partenaire :

Emplacement Nom de l’unité de production

 Coopérative TAMYNOUTE
Agadir
 Coopérative AFOULKI
 Coopérative TILILA
Essaouira
 Coopérative MARJANA MARIHUANA, LOL
 Coopérative AL KAWTAR
Marrakech
 Coopérative APIA

La liste des unités de production partenaires comporte plus de 20 coopératives.

12
 La société de livraison AMANA. Cette société livrera nos produits à un prix fixe de 20
MAD par pack livré.

6. Personnel

Avec une équipe réduite composée initialement de 4 personnes, celles-ci couvrira


l’ensemble des métiers nécessaires afin de réussir le lancement du projet.

Le service après-vente sera attaché au service commercial, qui gérera les commandes de
façon à résoudre les problèmes des clients et assurer leur satisfaction.

L’entreprise est un projet jeune, qui emploie des technologies modernes, donc il sera exigé
que l’équipe du projet soit jeune et motivée.

V. Plan des ressources humaines


1. Evaluation des besoins

Horizon Besoin Qualification

 Maitrise Français/Anglais
 Technicien en informatique  Licence en informatique
 Age : moins de 25 ans
 Maitrise Français/Anglais
Court terme  Licence en
 Technicien en commerce
commerce/marketing
 Age : moins de 25 ans
 Bac
 Coursier
 Age : moins de 25 ans
 Secrétaire
Moyen terme  Coursier
 Technicien en commerce

13
 Coursier
 Technicien en informatique
Long terme
 Cadre en marketing
 Cadre en finance et comptabilité

2. Description des tâches

Fonction Description des tâches


 Manipuler le site de l’entreprise
 Assurer la fonction de secrétaire
Technicien en informatique
 Gestion des réseaux sociaux de l’entreprise
 Préparer les listes des commandes, des ventes
 Gestion des relations clients
 Gestion des relations fournisseurs
Technicien en commerce
 Gestion du service après-vente
 Elaborations des textes d’annonce et de publicité
 Récupérer les produits de chez les fournisseurs
 Emballer les produits dans les emballages dédiés aux packs
 S’assurer des commandes et des packs commandés
Coursier
 Effectuer les formalités de livraison des clients
 Faire les courses pour le compte de l’entreprise
 Distribution des brochures publicitaires

3. Organigramme

14
Direction générale
(Directeur)

Service commercial et
Service informatique
Service logistique SAV
(Technicien en
(Coursier) (Technicien en
informatique)
commerce)

4. Politique de rémunération

Salaire
CNSS AMO
annuel
(calculer en (calculer en
= (taux
Poste Taux horaire se basant sur se basant sur Coût annuel
horaire*191
la législation la législation
heures*12
en vigueur) en vigueur)
mois)
Directeur 41 MAD 93 972 13 983 3862 111 817
Technicien en
22 MAD 50 424 8562 2072 61 058
informatique
Technicien en
22 MAD 50 424 8562 2072 61 058
commerce
Coursier 15 MAD 34 380 5838 1344 41 562
275 495
Total
MAD

15
VI. Plan des opérations
1. Aménagement des lieux

La place d’affaire sera un appartement à Marrakech composé de deux chambres et un salon.


La première chambre sera utiliser comme bureau du directeur, la seconde sera la chambre
de rassemblement et de conditionnement des commandes. Le salon sera réservé aux autres
bureaux.

2. Equipement nécessaires

Les équipements nécessaires sont :

 Un site internet dédié à l’activité de l’entreprise (sera créé par une agence
informatique).
 Trois ordinateurs et deux imprimantes.
 Fourniture du bureau.
 Trois bureaux et six chaises.
 Une connexion wifi et une ligne de téléphone fixe.

3. Fournisseurs et approvisionnement

La livraison des produits commandés par l’entreprise est assurée par le coursier de la
société, qui effectue des déplacements hebdomadaires dans les régions concernés.

Le coursier évite des coûts de livraison pour les coopératives, ainsi que la société E-terroir du
Maroc se charge de tout ce qui est commercial pour ces unités de production. Alors, une
remise de 20% à 25% sur les prix des produits de ces unités de production sera légitime afin
de résorber les charges de la société.

Les frais de livraison se composent de deux parties :

16
a. Le salaire du coursier
b. Les frais de déplacement du coursier estimés à 500 MAD par semaine.

Nb : les déplacements du coursier s’effectueront à travers des transports en commun.

4. Description des tâches productives

Dès réception de la commande via le site internet, le service informatique informe le service
commercial qui passe la commande des produits auprès des coopératives concernés.

Chaque pack proposé pour la vente sur le site internet provient de l’une des trois régions
déjà citée. Chaque semaine le programme de travail du coursier est le suivant :

 Le lundi, le coursier récupère les produits commandés sur la région de Marrakech,


ils les emballent et les livrent à la société de livraison afin de les envoyer aux clients.
 Le mardi, le coursier récupère les produits commandés sur la région d’Agadir, pour
les emballer en packs et les envoyés le lendemain (Mercredi).
 Le jeudi, le coursier récupère les produits commandés sur la région d’Essaouira,
pour les emballer et les livrer à la société de livraison le lendemain (Vendredi).

L’encaissement des prix de ventes se fait au moment de la transaction de vente via un


paiement en ligne.

Le paiement des fournisseurs se fait avec une fréquence mensuelle via un virement bancaire.

Chaque pack commandé sera livré dans l’emballage des packs qui comporte les articles
commandés ainsi que la facture.

5. Capacité de Production ou de vente de service

Le coursier peut transporter une marchandise limitée à 20 kg. En moyenne, un pack pèse
600 gramme donc le coursier peut transporter environ 33 packs. Cela rend le nombre de
packs pouvant être livré aux clients à environ 100 packs par semaine (33 packs par semaine
et par région).

17
Le nombre de commande ne peut être limité, l’entreprise peut recevoir tout nombre de
commande, avec l’application de la règle du premier arrivé premier servi, les clients qui
passent les commandes en premier seront livrés en premier.

En cas d’un nombre de commande élevé (par exemple 500 packs), l’entreprise changera sa
stratégie et son processus afin de répondre à cette demande, l’entreprise pourra aussi
recruter d’autres coursiers intérimaires. Donc la société est capable de répondre à tout
niveau de demande.

VII. Plan financier


1. Hypothèses des ventes

Prix moyen en Chiffres d’affaires


Période Vente moyenne
MAD en MAD
Semaine 1 à 16 (Démarrage) 30 packs par semaine 200 96 000
Semaine 17 à 36 95 packs par semaine 200 380 000
Semaine 37 à 52 160 packs par semaine 200 512 000

Total première année 4680 200 988 000

Total deuxième année 9880 200 1 976 000


Total troisième année 19 760 210 4 149 600

2. Coût du démarrage

Elément Montant en MAD


Publicité et promotion de lancement 11 000
Trésorerie 48 000
Droit au bail 48 000
Equipements 15 000
Taxes estimées 3000 (cotisation minimale)
Assurances 1000

18
Transports 25 000
Fournitures de bureau 16 000
Frais d’établissement 5000
Dépôts de cautionnement 4000
Nettoyage des locaux 4000
Salaires et charges sociales 280 000
Dépenses imprévues 13 000
Entretien 2000
Sites web et son entretien 25 000
Total = 500 000 MAD

3. Frais fixes et variables


 Les charges fixes :
Charges fixes N Charges fixes N+1 Charges fixes N+2
Eléments
en MAD en MAD en MAD
Frais d’établissement 5000 0 0
Assurances 1000 1000 1000
Téléphone, internet 6000 6000 6000
Eau, électricité 7000 7000 7000
Fournitures diverses 2000 2000 3000
Loyer et cautionnement 52 000 48 000 48 000
Transports 25 000 25 000 25 000
Frais de publicité 11 000 11 000 8000
Taxes et impôts 3000 3000 3000
Salaire et charges sociales 280 000 280 000 310 000
Matériel 14 000 0 0
Equipement 15 000 0 0
Nettoyage des locaux 4000 4000 4000

19
Site web et son entretien 25 000 7200 7200
Entretien 2000 2000 2000
Total 452 000 396 200 424 200

 Les charges variables :


Charges Charges Charges
Eléments variables N en variables N+1 variables N+2
MAD en MAD en MAD
Coût d’achat des produits vendus
(= Chiffre d’affaire – marge moyenne (22%) = 770 640 1 541 280 3 252 288
CA*0.78)
Coût des livraisons clients (20 MAD par vente) 93 600 197 600 395 200
Coût des emballages des packs (2 MAD par
9360 19 760 39 520
vente)
Total 873 600 1 758 640 3 687 008

4. Seuil de rentabilité

Montant en Montant en Montant en


Eléments % % %
MAD en N MAD en N+1 MAD en N+2
Chiffre d’affaire 988 000 100 1 976 000 100 4 149 600 100
Charges variables 873 600 88.42 1 758 640 89 3 687 008 88.52
Marge sur coût
114 400 11.52 217 360 11 462 592 11.48
variable
Charges fixes 452 000 396 200 424 200
Résultat - 337 600 - 178 840 38 392

On remarque que l’entreprise devient rentable dans l’exercice N+2, alors qu’elle affichait des
résultats négatifs pendant les deux premiers exercices.

20
Le seuil de rentabilité = Charges fixes /taux de marge sur coût variable

SR= 452 000 / 11.52% = 3 923 611

Donc le seuil de rentabilité est de 3 923 611 MAD, hors qu’un tel chiffre d’affaire ne sera
atteint jusqu’à la troisième année (N+3).

5. Etats financiers prévisionnels

Les états financiers prévisionnels sont disponibles dans la partie des annexes.

6. Moyens de financement

Les besoins financiers seront comblés à travers :

 Apport du propriétaire à l’ordre de 250 000 MAD.


 Subvention accordée de la part de l’INDH à l’ordre de 50 000 MAD l’année de
démarrage du projet.
 Emprunts dans le cadre de l’opération INTILAKA avec un taux de financement de 2%,
le montant de l’emprunt est de 400 000 MAD. Cet emprunt ne nécessite pas une
garantie, il sera contracté en première année (année de démarrage (N)), il sera
remboursé jusqu’à l’année N+2 avec une annuité constante de 80 000 MAD/année
pendant 5 ans, pendant les deux années qui précédent le début du remboursement
des charges financières estimés à 8000 MAD/année seront supportés par
l’entreprise.
 Les fonds (700 000 MAD) seront utilisés principalement pour financer l’acquisition
des immobilisations, le paiement des salaires et charges sociales, des impôts, les
charges externes ainsi que le déficit du résultat net pendant les exercices N et N+1.

21
Annexes

1. Compte de résultat prévisionnel sur 3 ans

Année N Année N+1 Année N+2

Produit d’exploitation 988 000 1 976 000 4 149 600

Charge d’exploitation 873 600 1 758 640 3 687 008

Marge brute 114 400 217 360 462 592

Assurance 1000 1000 1000


Téléphone, internet 6000 6000 6000
Eau, électricité 7000 7000 7000
Fournitures diverses 2000 2000 3000
Loyer et cautionnement 52000 48000 48000
Transports 25000 25000 25000
Frais de publicité 11000 11000 8000
Nettoyage des locaux 4000 4000 4000
Entretien site web 7200 7200 7200
Entretien 2000 2000 2000

Charges externes 117200 113200 111200

Valeur ajoutée - 2800 104160 351392

Impôts et taxes 3000 3000 3000

Salaires et charges sociales 280000 280000 310000

Excèdent brute d’exploitation - 285 800 - 178 840 38 392

Charges financière 8000 8000 8000


Dotations aux amortissements 46800 0 0

Résultats de l’exercice - 340 600 - 186 840 30 392

22
2. Budget prévisionnel de trésorerie

Année N Année N+1 Année N+2


Apport personnel 250 000 0 0
Emprunts 400 000 0 0
Subventions 50 000 0 0
Chiffre d’affaire 988 000 1 976 000 4 149 600
Immobilisations
17 800 0 0
incorporelles
Immobilisations
29 000 0 0
corporelles
Echéances Emprunt 0 0 80 000
Achats de
873 600 1 758 640 3 687 008
marchandises
Charges externes 117200 113200 111200

Impôts et taxes 3000 3000 3000


Salaires et charges
280 000 280 000 310 000
sociales
Charges financière 8000 8000 8000

Total encaissement 1 688 000 1 976 000 4 149 600

Total décaissement 1 328 600 2 162 840 4 199 208

Solde précédent 0 359 400 172 560


Solde de trésorerie
359 400 172 560 122 952
(cumul)

3. Soldes intermédiaires de gestion

Année N Année N+1 Année N+2

Chiffre d’affaire 988 000 1 976 000 4 149 600


- - - -
Achats consommés 873 600 1 758 640 3 687 008

23
= Marge brute 114 400 217 360 462 592

- Charges externes 117200 113200 111200

= Valeur ajoutée - 2800 104160 351392

- Impôt et taxes
283 000 283 000 313 000
- Charges de personnel
= Excèdent brut
- 285 800 - 178 840 38 392
d’exploitation

= Résultat d’exploitation - 285 800 - 178 840 38 392

- Charges financières 8000 8000 8000


- Amortissements 46 800 0 0

=Résultat de l’exercice - 340 600 - 186 840 30 392

Capacité
- 293 800 - 186 840 30 392
d’autofinancement

4. Plan de financement à trois ans

Année N Année N+1 Année N+2

Immobilisations 46 800 0 0
Acquisition des stocks 0 0 0
Variation du besoin en
0 0 0
fond de roulement

Total besoin 46 800 0 0

Apport personnel 250 000 0 0


Emprunts 400 000 0 0
subvention 50 000 0 0
Capacité
- 293 800 - 186 840 30 392
d’autofinancement

Total ressource 406 200 - 186 840 30 392

Variation de la
359 400 - 186 840 30 392
trésorerie

24
Excèdent de la
359 400 172 560 202 952
trésorerie

5. CV du promoteur-gérant-directeur :

25