Vous êtes sur la page 1sur 3

Chap 1 : LIGNES D'INFLUENCUES

 Les lignes d'influences sont obtenues pour une section


donnée x. fig 1
 Dans le cas des poutres, ces lignes d'influences sont
déterminées pour les moments fléchissants et les
efforts tranchants.
 Ils sont obtenus en faisant un balayage d'une charge
unitaire (P=1) le long de la poutre et en cherchant le moment fléchissant ou l'effort tranchant dans la
section x considérée.
 On écrit pour les lignes d'influences des moments fléchissants : Li "M X" et ceux des efforts tranchants
: Li "Tx".

1 C a s d ’ u n e poutre sur appuis simples

 Les lignes d'influences des moments fléchissants


et des efforts tranchants sont présentées dans la
Figure 2 ci-après.

 Pour les moments fléchissants, la ligne d'influence


d'une poutre sur appuis simples est une ligne
brisée dont le sommet, y, est donnée par:
𝑥 (𝐿 − 𝑥)
𝑦=
𝐿

 Pour les efforts tranchants, la ligne d'influence


est formée par deux parties (Figure 2):
fig 2: Lignes d'influences des moments fléchissants
et des efforts tranchants dans une section x
une partie positive d'extrémité, y', tel que:
𝑥
𝑦′ = 1 −
𝐿
et une partie négative d'extrémité :
−𝑥
𝑦′ =
𝐿

 Les valeurs des ordonnées y1 ou y2 sont déterminées à partir de la règle des triangles semblables :

𝑥1 𝑥 (𝐿 − 𝑥)
𝑦1 = 𝑦. 𝑎𝑣𝑒𝑐 𝑦=
𝑥 𝐿

𝑥2
𝑦2 = 𝑦.
𝐿−𝑥

1
Exemple d’application :

Lignes d'influence des moments


fléchissants à x = L/2 (au milieu de la
travée) et les lignes d'influences des
efforts tranchants à x = 0 (Réaction
d'appui).

Fig 3 : Lignes d'influences


des moments fléchissants à
x= L/2 et lignes d'influences
des efforts tranchants à la
section x=0.

2- Exploitation des lignes d'influences.

a- Cas d’une charge concentrée P.

Dans ce cas :
𝑀𝑥 = 𝑃. 𝑦
𝑇𝑥 = 𝑃. 𝑦′

y : ordonnée correspondant à P sur la Li de Mx.


y' : ordonnée correspondant à P sur la Li de Tx.

Figure 4 : Charge concentrée P appliquée à une distance d.


b- Cas de plusieurs charges concentrées Pi di.

Dans ce cas:
𝑛

𝑀𝑥 = 𝑃𝑖 . 𝑦𝑖
𝑖=1
𝑛

𝑇𝑥 = 𝑃𝑖 . 𝑦𝑖 ′
𝑖=1

yi : ordonnée correspondant à Pi sur le Li de Mx.


Yi’ : ordonnée correspondant à Pi sur le Li de Tx.

Figure 5 : Plusieurs charges concentrées Pi appliquée à une distance di.

2
c- Cas d’une charge répartie, q, sur une
longueur c.

Dans ce cas :
𝑀𝑥 = 𝑞. 𝜔
𝑇𝑥 = 𝑞. 𝜔′

 : aire de la ligne d'influence de Mx comprise


entre y1 et y2

’ : aire de la ligne d'influence de Tx comprise


entre y’1 et y’2

1
𝜔= 𝑦 + 𝑦2 . 𝑐
2 1
1
𝑒𝑡 𝜔′ = 𝑦′1 + 𝑦′2 . 𝑐
2
Figure 6 : Charge concentrée P appliquée à une distance d.

3- Cas d’autres poutres isostatiques

a- Console.

Figure 7: Lignes d'influence des moments et des efforts tranchants


pour une console.

b- Poutre avec console

 Pour une section entre les appuis, on la traite


comme si c'était une poutre sur appui simple, puis
on extrapole linéairement sur les consoles.

 Les ordonnées de rive sont retrouvés à partir de


l'ordonnée de la Ligne d'influence en "x" et
connaissant les différentes distances (triangles
semblables).

 Ces ordonnées sont notées sur la figure 8. Ainsi, on


voit que lorsque la charge est en travée, elle n'a pas
d'effet sur les consoles (section x').

Figure 8: Lignes d'influence des moments fléchissants et


des efforts tranchants pour une poutre console.