Vous êtes sur la page 1sur 17

REPUBLIQUE DU SENEGAL

REGION DE KOLDA

Comité Technique Préparatoire du Conseil


interministériel et du Conseil des ministres décentralisés
à Kolda

pour l'Emergence
au territoire des
Convergences

De la région des
Paradoxes

Synthèse Rapport sur la situation


économique et sociale de la région de
Kolda
Février, 2013

Sommaire

1. Kolda, la fiche synoptique.........................................................................................................................3


2. Kolda, la région des paradoxes................................................................................................................5
2.1. Un capital humain a fort potentiel, mais sous-valorisé.....................................................................5
2.2. Un capital naturel disponible, mais fortement menacé....................................................................5
2.3. Un capital physique faible, mais aussi mal entretenu.......................................................................5
3. Kolda, vers le territoire des convergences................................................................................................6
3.1. Une vision pour un développement territorial.................................................................................6
3.2. Des options stratégiques du developpement territorial...................................................................6
3.2.1. Pour la valorisation du capital humain......................................................................................6
3.2.2. Pour la valorisation du capital naturel......................................................................................6
3.2.3. Pour la valorisation du capital physique...................................................................................7
3.2.4. Pour l’optimisation des pôles de croissance et d’équilibre du territoire..................................7
4. Kolda, le coût de la réhabilitation pour l’émergence................................................................................8
4.1. En lien avec la valorisation du capital humain..................................................................................8
4.1.1. Option stratégique 01. Construire des systèmes d’éducation et de recherche orientés vers le
développement de capacités locales de valorisation durable des ressources naturelles et physiques....8
4.1.2. Option stratégique 2 - Développer des systèmes de santé, de protection sociale et de cadre
de vie démocratiques et écologiques.......................................................................................................8
4.1.3. Option stratégique 3 - Construire une capacité de coexistence harmonieuse et mutuellement
bénéfique entre les communautés et entre les communautés et leur environnement...........................8
4.2. En lien avec la valorisation du capital naturel...................................................................................9
4.2.1. Option stratégique 4 – Planifier le développement territorial afin de faire de la région de
Kolda un grenier pourvoyeur de produits biologiques de qualité pour le Sénégal et le reste du monde. 9
4.2.2. Option stratégique 5 - Promouvoir un label agroalimentaire fondé sur les valeurs de culture
et de terroir de la région de Kolda............................................................................................................9
4.2.3. Option stratégique 6 - Construire une capacité régionale de génération d’emplois verts
décents à partir de l’agriculture, de l’industrie manufacturière et des services.......................................9
4.2.4. Option stratégique 7 - Préserver et valoriser l’environnement vecteur d’un positionnement
touristique ciblé (écotourisme)..............................................................................................................10
4.3. En lien avec la valorisation du capital physique..............................................................................10
4.3.1. Option stratégique 8 – Développer la mobilité territoriale et renforcer l’articulation entre la
région et les territoires limitrophes........................................................................................................10
4.3.2. Option stratégique 9 – Développer un accès efficace et équitable aux équipements et
services et de qualité..............................................................................................................................10
4.4. En lien avec l’optimisation des pôles de croissance et d’équilibre.................................................11

De la région des paradoxes au territoire des convergences 2


4.4.1. Option Stratégique 11 : Articuler les différents échelons de territoires pour réaliser les
solidarités économiques et renforcer la paix et la sécurité....................................................................11
4.4.2. Option Stratégique 12 : Développer l’attractivité des grands pôles économiques, climatiques
et religieuses, et faciliter l’émergence de nouveaux pôles potentiels....................................................11
5. Kolda, la matrice de mesure du chemin de l’émergence........................................................................12
5.1.1. Option stratégique 01. Construire des systèmes d’éducation et de recherche orientés vers le
développement de capacités locales de valorisation durable des ressources naturelles et physiques. .12
5.1.2. Option stratégique 2 - Développer des systèmes de santé, de protection sociale et de cadre
de vie démocratiques et écologiques.....................................................................................................12
5.1.3. Option stratégique 3 - Construire une capacité de coexistence harmonieuse et mutuellement
bénéfique entre les communautés et entre les communautés et leur environnement.........................13
5.2. En lien avec la valorisation du capital naturel.................................................................................14
5.2.1. Option stratégique 4 - Faire de la région de Kolda un grenier pourvoyeur de produits
biologiques de qualité pour le Sénégal et le reste du monde................................................................14
5.2.2. Option stratégique 5 - Promouvoir un label agroalimentaire fondé sur les valeurs de culture
et de terroir de la région de Kolda..........................................................................................................14
5.2.3. Option stratégique 6 - Construire une capacité régionale de génération d’emplois verts
décents à partir de l’agriculture, de l’industrie manufacturière et des services.....................................15
5.2.4. Option stratégique 7 - Préserver et valoriser l’environnement vecteur d’un positionnement
touristique ciblé (écotourisme)..............................................................................................................15
5.3. En lien avec la valorisation du capital physique..............................................................................15
5.3.1. Option stratégique 8 – Développer la mobilité territoriale et renforcer l’articulation entre la
région et les territoires limitrophes........................................................................................................15
5.3.2. Option stratégique 9 – Développer un accès efficace et équitable aux équipements et
services et de qualité..............................................................................................................................16

De la région des paradoxes au territoire des convergences 3


1. KOLDA, LA FICHE SYNOPTIQUE

UNE RÉGION ASSEZ RICHE SUR UNE POSITION GÉOSTRATÉGIQUE


Domaines Rubriques Données Observations
Caracté- Limites Superficie: 13 718 Km2. Limitée La région de Kolda est située au Sud du
-ristiques administratives au nord par la Gambie, à l’est Sénégal, dans la Casamance naturelle et plus
physiques par la région de Tambacounda, précisément en moyenne et haute Casamance.
à l’ouest par la région de Elle est située entre 12°20 et 13°40 de latitude
Sédhiou et au sud la Guinée Nord, et 13° et 16° de longitude Ouest. Elle
Bissau et la Guinée Conakry. occupe une position excentrée par rapport aux
grands centres du pays, notamment Dakar, la
capitale du Sénégal
Relief et types de 03 unités de reliefs : 1) les Le Relief est constitué de grés sablo-argileux
sol plateaux aptes à la culture sous formant des plateaux avec une végétation
pluie (arachide, mil, maïs, naturelle abondante (savane ou forêt claire),
coton, etc.), 2) les versants et 3) entrecoupées de vallées dans lesquelles se
les bas-fonds (riziculture, au trouvent les rizières et les pâturages de bas-
maraîchage et à l'arboriculture). fonds
Climat Le climat est de type soudano Les températures moyennes mensuelles les
guinéen, avec une saison plus basses sont enregistrées entre décembre
pluvieuse de juin en octobre et et janvier et varient entre 25 à 30°C, les plus
une saison sèche de novembre élevées sont notées entre mars et septembre
à mai. avec des variations de 30 à 40°C
Pluviométrie Les précipitations moyennes une intensité maximale de la pluviométrie est
varient de 700 à 1300 mm. observée en août et septembre. Et les pluies
évoluent de l’Est vers l’Ouest
Ressources en Le fleuve Casamance et ses La nappe Maestrichtienne est accessible à
eau affluents : le marigot de Saré moins de 160 mètres au Centre-Sud et au Sud-
Kouyatel et le Soungrougrou, Est de la région, tandis que la nappe lutétienne
sur la rive droite, le Thiango est exploitable à moins de 60 mètres à l'ouest
Dianguina, le Khorine et le avec des débits variant de 200 à 300 m3/heure.
Dioulacolon sur la rive gauche. Les barrages de Ndiandouba et de l’Anambé
érigés respectivement sur ces cours d’eau ont
sensiblement transformé la zone, qui dispose
désormais de l’eau de façon permanente
Découpage Départements 03 Kolda Medina Yoro Foulah Ce nouveau découpage résulte de la
administrati Vélingara régionalisation du département de Sédhiou
f instituée par le décret n° 008 du 02 février 2008
Communes 9 Kolda (Kolda, Dabo, Salikégné, Saré Yoba
Diéga), MYF (Medina Yoro Foulah, Pata),
Vélingara (Vélingara, KounKané, Diaobé-
Kabendou)
Arrondisse-ments 9 Kolda (Dabo, Dioulacolon, Mampatim), MYF
(Fafacourou, Niaming, Ndorma), VÉLINGARA
(Bonkonto, Pakour, Saré Coly Sallé)
Communautés 31 Kolda (11 CR et 634 villages), Médina Yoro
rurales Foulah (9 CR et 457 villages), Vélingara (11 CR
et 498 villages)
Population Taille 620 013 habitants Kolda (233 500 à 38%)
Médina Yoro Foulah (115 450 à 18%)
Vélingara (271 064 à 44%)
Densité 45hbts/km2 Kolda (65)
MYF (25)
Vélingara (50)
Composition Peulhs (75%), Manding (7,31%), Au total ce sont 25 ethnies et nationalités qui

De la région des paradoxes au territoire des convergences 4


ethnique Wolofs (7,22%), Sarakolés cohabitent dans la région.
(2,33%), Diolas (1,36%), Serer
(1,10%), Autres (5,55%).
Composition  Plus de 95% de musulmans, 4%  
religieuse de Chrétiens et 1% d’animistes
Activités Activités phares Agriculture L’activité agricole qui mobilise plus de 80% des
économique Elevage actifs de la région pendant deux à trois mois
s Exploitation forestière l’année, assure près de 70 à 80% des revenus
Commerce des producteurs et joue un rôle prépondérant
et dynamique dans l’alimentation des
populations.
Activités Industries, Mines  
secondaires Artisanat
Chasse, Tourisme
Commerce
Organisatio Cadres de Conférence d'Harmonisation  
n sociale concertation Cadre de Concertation et
existants d’Harmonisation des
Interventions Commission de
Planification Elargie
Table des Filières
Acteurs Non Etatiques
Accès aux Taux brut de 7,8  
services préscolarisation
sociaux de Taux brut de 110,5  
base scolarisation
Taux de morbidité 0,16  
globale
Accouchement 33%  
assisté
Nombre de 304 Représentant 77% des personnes dépistées
malades du SIDA positives (Données SES 2010.)
pris en charge
Taux d’accès à 21% Taux d'accès à l'eau potable par le réseau
l’eau potable en d’adduction d'eau
milieu urbain
Taux d’accès à 45% Pour le taux d’accès aux puits modernes, c’est
l’eau potable en le département de Kolda qui vient en tête avec
milieu rural un taux de 29.6%, suivi du département de
Vélingara avec un taux de 23.3%, et enfin vient
le département de Médina Yéro Foulah avec un
taux d’accès de 17.1% (données SES2010)
Taux d’accès à 45,7% (données PEPAM 2010)  
l’assainissement
en milieu urbain
Taux d’accès à 5% Ce résultat est largement inférieur à la
l’assainissement moyenne nationale qui est de 34% sur la
en milieu rural période estimée.

De la région des paradoxes au territoire des convergences 5


2. KOLDA, LA RÉGION DES PARADOXES
LES RÉALITÉS D’UNE RÉGION OU RICHESSE ET PAUVRETÉ SE CÔTOIENT DU FAIT DES LIMITES DES
STRATÉGIES DE VALORISATION DU CAPITAL HUMAIN, NATUREL ET PHYSIQUE ET D’OPTIMISATION
DES PÔLES DE CROISSANCE ET D’ÉQUILIBRE DU TERRITOIRE

2.1. UN CAPITAL HUMAIN A FORT POTENTIEL, MAIS SOUS-VALORISÉ


 UNE DYNAMIQUE DÉMOGRAPHIQUE PRÉOCCUPANTE ET UNE RÉPARTITION TERRITORIALE
DÉSÉQUILIBRÉE.
 UN TERRITOIRE CHARGÉ D’HISTOIRE MAIS À LA RECHERCHE D’UN CONSTRUIT SOCIAL.
 DE FAIBLES RÉSULTATS EN TERMES D’INDICATEURS DE DÉVELOPPEMENT HUMAIN

2.2. UN CAPITAL NATUREL DISPONIBLE, MAIS FORTEMENT MENACÉ


 UN CAPITAL AGRICOLE SOUS-VALORISÉ ET DES MODES DE PRODUCTION QUI NE PRÉSERVENT PAS LES
BESOINS ALIMENTAIRES ET ÉCONOMIQUES DES GÉNÉRATIONS FUTURES.
 UNE ÉCONOMIE PASTORALE À HAUT POTENTIEL DE PRODUCTION NON ENCORE VALORISE
 UN POTENTIEL HALIEUTIQUE ET AQUACOLE TRÈS PEU VALORISÉ.
 DES RESSOURCES FORESTIÈRES ET FAUNIQUES EN DÉGRADATION CONTINUE ET TRÈS INSUFFISAMMENT
VALORISÉES.
 UNE BAISSE TENDANCIELLE DU CAPITAL DE TERRES AGRICOLES, DU FAIT DES PERTES DE FERTILITÉ
CONSÉCUTIVES À LA DÉFORESTATION ET AUX PRATIQUES AGRICOLES NON DURABLES.
 UNE DÉGRADATION PROGRESSIVE DES RESSOURCES HYDRIQUES.
 UNE ABSENCE NOTOIRE D’INDUSTRIE POUR VALORISER LE CAPITAL NATUREL

2.3. UN CAPITAL PHYSIQUE FAIBLE, MAIS AUSSI MAL ENTRETENU


 UNE RÉGION DÉSARTICULÉE ET DÉCONNECTÉE DU RESTE DU PAYS.
 UN FAIBLE RÉSEAUX D’INFRASTRUCTURES SOCIO ÉCONOMIQUES.
 UNE FAIBLE URBANISATION ET UNE FORTE DISPERSION D’ÉTABLISSEMENTS HUMAINS.
 DES COLLECTIVITÉS LOCALES FAIBLEMENT DOTÉES

3. KOLDA, VERS LE TERRITOIRE DES CONVERGENCES

3.1. UNE VISION POUR UN DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL


LE PASSAGE DE L’URGENCE À L’ANTICIPATION EN S’OUVRANT DES PERSPECTIVES D’ACTIONS
FINALISÉES PAR UN PROJET GLOBAL

Articulée à la Prospective Sénégal 2035 et à la Stratégie Nationale de Développement Economique et Social


, la vision du développement territorial de Kolda s’est construite, mais dans un contexte où les défis
écologiques sont perçus, pour le monde et pour le pays, comme étant le coeur des processus de
développement pour ce troisième millénaire. La région de Kolda prend ainsi conscience de ses
énormes potentialités, en ressources naturelles, mais surtout de la fragilité de celles-ci. Les autorités
locales sont également conscientes de leur responsabilité envers les générations actuelles et envers
les générations futures et décident d’infléchir les politiques de développement de la région sur le

De la région des paradoxes au territoire des convergences 6


CHEMIN DE L’ANTICIPATION. Cette ambition se construira autour d’un projet global de changement à
moyen et long terme dont les lignes de mire sont :
 LE DÉVELOPPEMENT DES CAPACITÉS LOCALES D’INTERVENTION DURABLE SUR LA SOCIÉTÉ ET
SUR LE MILIEU;
 LA PROMOTION D’UNE ÉCONOMIE LOCALE COMPÉTITIVE ET ÉCOLOGIQUE;
 LA PROMOTION DE MODÈLES DURABLES DE CONSTRUCTION DES ACTIFS DU TERRITOIRE;
 LA CONSTRUCTION DURABLE D’UN TERRITOIRE OUVERT ET DYNAMIQUE.

Dès lors, le futur voulu par les populations de la région de Kolda se traduit ainsi : PROMOUVOIR UN
DÉVELOPPEMENT HARMONIEUX DE LA RÉGION DE KOLDA, QUI FAVORISE UNE GESTION DURABLE DE SES RESSOURCES
NATURELLES, RENFORCE SON IDENTITÉ RÉGIONALE TOUT EN RÉVÉLANT SON ANCRAGE À UN TERRITOIRE NATIONAL ET SOUS
RÉGIONAL COMMUN, PROMEUT LA QUALITÉ DE VIE DE L’ENSEMBLE DES CITOYENS ET LA VALORISATION DU CAPITAL
HUMAIN ».

3.2. DES OPTIONS STRATÉGIQUES DU DEVELOPPEMENT TERRITORIAL


3.2.1. POUR LA VALORISATION DU CAPITAL HUMAIN

LE DÉVELOPPEMENT DES CAPACITÉS LOCALES D’INTERVENTION DURABLE SUR LA SOCIÉTÉ ET SUR LE MILIEU

Ainsi, pour « CONSTRUIRELA CAPACITÉ DES CITOYENS DE LA RÉGION À TRANSFORMER LEUR


ENVIRONNEMENT NATUREL ET PHYSIQUE POUR MIEUX VIVRE ET TRAVAILLER ENSEMBLE », IL
FAUDRA APPLIQUER LES OPTIONS STRATÉGIQUES SUIVANTES, EN ARTICULATION AVEC L’AXE 2 DE
LA SNDES INTITULÉ «  Capital humain, protection sociale et développement
durable  »  :
 
 Option Stratégique 01 : Construire des systèmes d’éducation et de recherche orientés vers le
développement de capacités locales de valorisation durable des ressources naturelles et
physiques
 Option Stratégique 02 : Développer des systèmes de santé, de protection sociale et de cadre de
vie démocratiques et écologiques
 Option Stratégique 03 : Construire une capacité de coexistence harmonieuse et mutuellement bénéfique
au sein des communautés, entre les communautés, entre les communautés et leur environnement

3.2.2. POUR LA VALORISATION DU CAPITAL NATUREL

LA PROMOTION D’UNE ÉCONOMIE LOCALE COMPÉTITIVE ET ÉCOLOGIQUE

Ainsi, pour « VALORISER LE CAPITAL NATUREL, PAR LA PROMOTION D’UNE PRODUCTION


ÉCOLOGIQUE DE QUALITÉ, FONDÉE SUR L’ÉQUILIBRE DES SYSTÈMES DE PRODUCTION, QUI SE
NOURRIT DES VALEURS DE CULTURES ET DE TERROIRS DE LA RÉGION ET QUI EST SOUCIEUSE DE
LA PRÉSERVATION DURABLE DES RESSOURCES NATURELLES  », IL EST NÉCESSAIRE DE METTRE EN
ŒUVRE LES OPTIONS STRATÉGIQUES SUIVANTES, EN ARTICULATION AVEC L’AXE 1DE LA
SNDES INTITULE « : Croissance, Productivité et création de richesses  » :

 Option Stratégique 04 : Faire de la région de Kolda un grenier pourvoyeur de produits biologiques
de qualité pour le Sénégal et le reste du monde
 Option Stratégique 05 : Promouvoir un label agroalimentaire fondé sur les valeurs de culture et de
terroir de la région de Kolda

De la région des paradoxes au territoire des convergences 7


 Option Stratégique 06 : Promouvoir un label agroalimentaire fondé sur les valeurs de culture et de
terroir de la région de Kolda.
 Option Stratégique 07 : Préserver et valoriser l’environnement vecteur d’un positionnement
touristique ciblé (écotourisme)

3.2.3. POUR LA VALORISATION DU CAPITAL PHYSIQUE


LA PROMOTION DE MODÈLES DURABLES DE CONSTRUCTION DES ACTIFS DU TERRITOIRE
Ainsi, pour « DÉVELOPPER UNE ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE DURABLE, ASSISE SUR UN CADRE
DE VIE DE QUALITÉ, UNE ACCESSIBILITÉ FACILITÉE AUX SERVICES ET ÉQUIPEMENTS, UNE
ARMATURE URBAINE RÉÉQUILIBRÉE, UNE ARTICULATION OPTIMALE AU PAYS ET À LA SOUS-
RÉGION », IL FAUDRA INSISTER LES OPTIONS STRATÉGIQUES QUI SUIVENT, EN ARTICULATION AVEC
L’AXE 3 DE LA SNDES INTITULE « Gouvernance, Institutions, Paix et Sécurité » :

 Option Stratégique 08 : Développer la mobilité territoriale et renforcer l’articulation entre la


région et les territoires limitrophes
 Option Stratégique 09 : Développer un accès efficace et équitable aux équipements et services
et de qualité

3.2.4. POUR L’OPTIMISATION DES PÔLES DE CROISSANCE ET D’ÉQUILIBRE DU


TERRITOIRE

Ainsi, pour « optimiser les pôles de croissance et d’équilibre du territoire », il faudra envisager
résolument les options stratégiques suivantes, articulation avec l’axe 3 de la SNDES intitulé
« Gouvernance, Institutions, Paix et Sécurité  » :

 Option Stratégique 10 : Développer et diversifier les services de proximité


 Option Stratégique 11 : Articuler les différents échelons de territoires pour réaliser les
solidarités économiques et renforcer la paix et la sécurité
 Option Stratégique 12 : Développer l’attractivité des grands pôles économiques, climatiques et
religieux, et faciliter l’émergence de nouveaux pôles potentiels

4. KOLDA, LE COÛT DE LA RÉHABILITATION POUR L’ÉMERGENCE

LE BESOIN DE RÉDUIRE LE GAP PAR RAPPORT AU RESTE DU PAYS AFIN DE LANCER


L’EMERGENCE DU TERRITOIRE

4.1. EN LIEN AVEC LA VALORISATION DU CAPITAL HUMAIN


4.1.1.OPTION STRATÉGIQUE 01. CONSTRUIRE DES SYSTÈMES D’ÉDUCATION ET DE RECHERCHE
ORIENTÉS VERS LE DÉVELOPPEMENT DE CAPACITÉS LOCALES DE VALORISATION DURABLE DES
RESSOURCES NATURELLES ET PHYSIQUES

SNDES, Axe 2: : Capital humain, protection sociale et développement durable »


SRAT, OPTION STRATEGIQUE 1: CONSTRUIRE DES SYSTÈMES D’ÉDUCATION ET

De la région des paradoxes au territoire des convergences 8


DE RECHERCHE ORIENTÉS VERS LE DÉVELOPPEMENT DE CAPACITÉS LOCALES
DE VALORISATION DURABLE DES RESSOURCES NATURELLES ET PHYSIQUES
Répartition financement plan
d'actions prioritaires 2013- 2 013 2 014 2 015 2 016 2 017
2017 Total PAP
Montant PAP 16 037 1 606 3 207 6 415 3 207 1 606
Acquis 1 140 696 222 222    
Gap 14 897 910 2 985 6 193 3 207 1 606
Partenaires Techniques et Financiers : PNDL, AIDE ET ACTIONS, UNICEF, MCA,
WORLD VISION, USAID EDB, Fondation Guné Kolda, YARAMA

4.1.2.OPTION STRATÉGIQUE 2 - DÉVELOPPER DES SYSTÈMES DE SANTÉ, DE PROTECTION SOCIALE ET


DE CADRE DE VIE DÉMOCRATIQUES ET ÉCOLOGIQUES.

SRAT, OPTION STRATEGIQUE 2: DEVELOPPER DES SYSTEMES DE SANTE,


DE PROTECTION SOCIALE ET DE CADRE DE VIE DEMOCRATIQUES ET
ECOLOGIQUES
Répartition financement
plan d'actions prioritaires 2 013 2 014 2 015 2 016 2 017
2013-2017 Total PAP
Montant PAP 112 756 11 276 22 550 45 101 22 550 11 276
Acquis 1 730 720 660 350 0 0
Gap 111 026 10 556 21 890 44 751 22 550 11 276
Partenaires Techniques et Financiers : PNDL, UNICEF, MCA,
WORLD VISION, SANTE/USAID, PEPAM, PRN, PAM, Medicos Del
Mundo ChildFund, Fondation Guné Kolda
4.1.3.OPTION STRATÉGIQUE 3 - CONSTRUIRE UNE CAPACITÉ DE COEXISTENCE HARMONIEUSE ET
MUTUELLEMENT BÉNÉFIQUE ENTRE LES COMMUNAUTÉS ET ENTRE LES COMMUNAUTÉS ET
LEUR ENVIRONNEMENT.

SNDES, Axe 2: : Capital humain, protection sociale et développement durable »


SRAT, OPTION STRATEGIQUE 3: CONSTRUIRE UNE CAPACITE DE COEXISTENCE HARMONIEUSE ET
MUTUELLEMENT BENEFIQUE ENTRE LES COMMUNAUTES ET ENTRE LES COMMUNAUTES ET LEUR
ENVIRONNEMENT.
Répartition financement plan
2 013 2 014 2 015 2 016 2 017
d'actions prioritaires 2013-2017 Total PAP
Montant PAP 14 360 1 439 2 873 5 744 2 873 1 439
Acquis 630 210 210 210 0 0
Gap 13 730 1 229 2 663 5 534 2 873 1 439
Partenaires Techniques et Financiers : PNDL, UNICEF, PADEC, PROADELKO, WORLD VISION, Fondation Guné,
FONDS FIDUCIAIRE D'INITIATIVES DE CONSOLIDATION DE LA PAIX AU NIVEAU COMMUNAUTAIRE EN CASAMANCE

4.2. EN LIEN AVEC LA VALORISATION DU CAPITAL NATUREL


4.2.1.OPTION STRATÉGIQUE 4 – PLANIFIER LE DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL AFIN DE FAIRE DE
LA RÉGION DE KOLDA UN GRENIER POURVOYEUR DE PRODUITS BIOLOGIQUES DE QUALITÉ
POUR LE SÉNÉGAL ET LE RESTE DU MONDE.

De la région des paradoxes au territoire des convergences 9


SNDES, Axe 2: Croissance, Productivité et création de richesses 
SRAT, OPTION STRATEGIQUE 1: PLANIFIER LE DEVELOPPEMENT TERRITORIAL AFIN DE FAIRE DE LA
RÉGION DE KOLDA UN GRENIER POURVOYEUR DE PRODUITS BIOLOGIQUES DE QUALITÉ POUR LE
SÉNÉGAL ET LE RESTE DU MONDE.
Répartition financement plan
2 013 2 014 2 015 2 016 2 017
d'actions prioritaires 2013-2017 Total PAP
Montant PAP 461 380 3 5 3 75
Acquis 378 378 0 0 0 0
Gap 83 2 3 5 3 75
Partenaires Techniques et Financiers : PNDL, PADEC, PROADELKO, WORLD VISION, UICN, ATO/SAGE, PPCC

4.2.2.OPTION STRATÉGIQUE 5 - PROMOUVOIR UN LABEL AGROALIMENTAIRE FONDÉ SUR LES


VALEURS DE CULTURE ET DE TERROIR DE LA RÉGION DE KOLDA.

SNDES, Axe 2: Croissance, Productivité et création de richesses 


SRAT, Option stratégique 1: FAIRE DE LA RÉGION DE KOLDA UN GRENIER POURVOYEUR DE PRODUITS
BIOLOGIQUES DE QUALITÉ POUR LE SÉNÉGAL ET LE RESTE DU MONDE.
Répartition financement plan
2 013 2 014 2 015 2 016 2 017
d'actions prioritaires 2013-2017 Total PAP
Montant PAP 1 500 150 300 600 300 150
Acquis 825 150 165 195 165 150
Gap 675 0 135 405 135 0
Partenaires Techniques et Financiers : PADEC, PROADELKO, WORLD VISION, ATO/SAGE, PPCC

4.2.3.OPTION STRATÉGIQUE 6 - CONSTRUIRE UNE CAPACITÉ RÉGIONALE DE GÉNÉRATION


D’EMPLOIS VERTS DÉCENTS À PARTIR DE L’AGRICULTURE, DE L’INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE
ET DES SERVICES.

SNDES, Axe 2: Croissance, Productivité et création de richesses


SRAT, OPTION STRATÉGIQUE 6 - PROMOUVOIR UN LABEL AGROALIMENTAIRE FONDÉ SUR LES
VALEURS DE CULTURE ET DE TERROIR DE LA RÉGION DE KOLDA.
Répartition financement plan
2 013 2 014 2 015 2 016 2 017
d'actions prioritaires 2013-2017 Total PAP
Montant PAP 88 139 9 166 17 880 35 132 17 309 8 657
Acquis 24 656 6 326 5 677 5 653 5 000 2 000
Gap 63 483 2 840 12 203 29 479 12 309 6 657
Partenaires Techniques et Financiers : PADEC, PROADELKO, WORLD VISION, ATO/SAGE, PPCC, PROGEBE,
PAPIL, USAID PCE, AVSF, ONG PELLITAL, ONG YARAAMA, ONG FODDE, ONG 7A MAREWE, PDSOC, APPUI AU
DEVELOPPEMENT RURAL EN CASAMANCE, PROJET DE DEVELOPPEMENT DE L'ELEVAGE EN CASAMANCE,
PROGRAMME D'APPUI DEVELOPPEMENT DE LA CASAMANCE,

4.2.4.OPTION STRATÉGIQUE 7 - PRÉSERVER ET VALORISER L’ENVIRONNEMENT VECTEUR D’UN


POSITIONNEMENT TOURISTIQUE CIBLÉ (ÉCOTOURISME).

SNDES, Axe 2: Croissance, Productivité et création de richesses

De la région des paradoxes au territoire des convergences 10


SRAT, OPTION STRATÉGIQUE 7 - PRÉSERVER ET VALORISER L’ENVIRONNEMENT VECTEUR D’UN
POSITIONNEMENT TOURISTIQUE CIBLÉ (ÉCOTOURISME).
Répartition financement plan
2 013 2 014 2 015 2 016 2 017
d'actions prioritaires 2013-2017 Total PAP
Montant PAP 3 193 325 641 1 275 634 318
Acquis 56 17 17 22 0 0
Gap 3 137 308 624 1 253 634 318
Partenaires Techniques et Financiers : DEVELOPPEMENT DU TOURISME COMMUNAUTAIRE DANS LES REGIONS
DE SAINT LOUIS KOLDA ET TAMBACOUDA, PROGEDE

4.3. EN LIEN AVEC LA VALORISATION DU CAPITAL PHYSIQUE


4.3.1.OPTION STRATÉGIQUE 8 – DÉVELOPPER LA MOBILITÉ TERRITORIALE ET RENFORCER
L’ARTICULATION ENTRE LA RÉGION ET LES TERRITOIRES LIMITROPHES.

SNDES, AXE 2: GOUVERNANCE, INSTITUTIONS, PAIX ET SECURITE »


SRAT, OPTION STRATÉGIQUE 8- DÉVELOPPER LA MOBILITÉ TERRITORIALE ET RENFORCER
L’ARTICULATION ENTRE LA RÉGION ET LES TERRITOIRES LIMITROPHES.
Répartition financement plan
2 013 2 014 2 015 2 016 2 017
d'actions prioritaires 2013-2017 Total PAP
Montant PAP 269 301 41 976 60 850 96 700 45 850 22 925
Acquis 62 570 35 070 16 500 11 000 0 0
Gap 206 731 6 906 44 350 85 700 45 850 22 925
Partenaires Techniques et Financiers :
PROJET DE REHABILITATION DES ROUTES (RICHARD TOLL - NDIOUM/ZIGUICHOR VELINGARA), PROJET DE
CONSTRUCTION DE LA ROUTE MANDA DOUANE-VELINGARA, APPUI CELLULE MCA (IMPREVUS PROJET DE
REHABILITATION DES ROUTES), PNDL/PPC, AGEROUTE/FERAA, PPCC, PROADELKO, ACCD

4.3.2.OPTION STRATÉGIQUE 9 – DÉVELOPPER UN ACCÈS EFFICACE ET ÉQUITABLE AUX


ÉQUIPEMENTS ET SERVICES ET DE QUALITÉ.

SNDES, AXE 2: GOUVERNANCE, INSTITUTIONS, PAIX ET SECURITE »


SRAT, OPTION STRATÉGIQUE 9- DÉVELOPPER UN ACCÈS EFFICACE ET ÉQUITABLE AUX
ÉQUIPEMENTS ET SERVICES ET DE QUALITÉ.
Répartition financement plan
2 013 2 014 2 015 2 016 2 017
d'actions prioritaires 2013-2017 Total PAP
Montant PAP 148 154 14 816 29 631 59 261 29 631 14 816
Acquis 0 0 0 0 0 0
Gap 148 154 14 816 29 631 59 261 29 631 14 816

4.4. EN LIEN AVEC L’OPTIMISATION DES PÔLES DE CROISSANCE ET D’ÉQUILIBRE

De la région des paradoxes au territoire des convergences 11


4.4.1.OPTION STRATÉGIQUE 11 : ARTICULER LES DIFFÉRENTS ÉCHELONS DE TERRITOIRES POUR
RÉALISER LES SOLIDARITÉS ÉCONOMIQUES ET RENFORCER LA PAIX ET LA SÉCURITÉ

SNDES, Axe 3: «Gouvernance, Institutions, Paix et Sécurité » »


SRAT, OPTION STRATÉGIQUE 11- ARTICULER LES DIFFÉRENTS ÉCHELONS DE TERRITOIRES POUR
RÉALISER LES SOLIDARITÉS ÉCONOMIQUES ET RENFORCER LA PAIX ET LA SÉCURITÉ
Répartition financement plan
2 013 2 014 2 015 2 016 2 017
d'actions prioritaires 2013-2017 Total PAP
Montant PAP 763 77 153 303 153 77
Acquis 0 0 0 0 0 0
Gap 763 77 153 303 153 77

4.4.2.OPTION STRATÉGIQUE 12 : DÉVELOPPER L’ATTRACTIVITÉ DES GRANDS PÔLES ÉCONOMIQUES,


CLIMATIQUES ET RELIGIEUSES, ET FACILITER L’ÉMERGENCE DE NOUVEAUX PÔLES
POTENTIELS

SNDES, Axe 3: «Gouvernance, Institutions, Paix et Sécurité » »


SRAT, OPTION STRATÉGIQUE 12- DÉVELOPPER L’ATTRACTIVITÉ DES GRANDS PÔLES
ÉCONOMIQUES, CLIMATIQUES ET RELIGIEUSES, ET FACILITER L’ÉMERGENCE DE NOUVEAUX
PÔLES POTENTIELS
Répartition financement plan d'actions
2 013 2 014 2 015 2 016 2 017
prioritaires 2013-2017 Total PAP
Montant PAP 2 260 227 451 903 452 227
Acquis 0 0 0 0 0 0
Gap 2 260 227 451 903 452 227

4.5. EVALUATION DU COÛT DE LA REHABILATION

Répartition financement plan


2 013 2 014 2 015 2 016 2 017
d'actions prioritaires 2013-2017 Total PAP
Montant PAP 656 924 81 438 138 539 251 439 122 962 61 566
Acquis 91 985 43 567 23 451 17 652 5 165 2 150
Gap 564 939 37 871 115 088 233 787 117 797 59 416

5. KOLDA, LA MATRICE DE MESURE DU CHEMIN DE L’ÉMERGENCE

LE BESOIN DE RÉDUIRE LE GAP PAR RAPPORT AU RESTE DU PAYS AFIN DE LANCER


L’EMERGENCE DU TERRITOIRE

De la région des paradoxes au territoire des convergences 12


5.1.1.OPTION STRATÉGIQUE 01. CONSTRUIRE DES SYSTÈMES D’ÉDUCATION ET DE RECHERCHE
ORIENTÉS VERS LE DÉVELOPPEMENT DE CAPACITÉS LOCALES DE VALORISATION DURABLE DES
RESSOURCES NATURELLES ET PHYSIQUES

Période
Indicateurs
2012 – 17
Option stratégique spécifique 1.1 – Garantir l’éducation pour tous en vue d’une meilleure valorisation du capital humain.
- Etude sur l’actualisation des statistiques régionales en matière d’éducation et de formation 100%
- Scolarisation Universelle 100%
- Taux d’achèvement du cycle élémentaire de 100% 80%
- Taux d’achèvement du cycle secondaire 100% 60%
- Taux d’achèvement d’une formation universitaire ou technologique 50%
Option stratégique spécifique 1.2 – Intégrer l’éducation environnementale dans tous les processus de formation et
d’apprentissage
- Couverture du cycle élémentaire à 100% 100%
- Couverture du cycle secondaire à 100% 50%
- Couverture du cycle supérieur et professionnel à 100% 100%1
Option stratégique spécifique 1.3 – Développer l’approche territoriale de la formation technique et professionnelle.
- Réalisation d’un Institut des Métiers de l’Agriculture Ecologique 100%
- Réalisation de Fermes - Ecoles pilotes écologique dans chaque communauté rurale 20%
Option stratégique spécifique 1.4 – Construire des unités d’ « Innovation Recherche – Formation – Utilisation », (IRFU), autour
des filières vertes porteuses.
- Mise en place IRFU/Agroalimentaire 20%
- Mise en place IRFU/Recyclage Déchets 20%
- Mise en place IRFU/Energies alternatives (biomasse) 20%
Option stratégique spécifique 1.5 – Développer un programme d’échanges dynamiques de technologies vertes entre producteurs
locaux et producteurs de la diaspora.
Conception et mise en œuvre d’un programme pilote d’échanges dynamiques de technologies vertes entre
100%
producteurs locaux et producteurs de la diaspora
Mise en œuvre d’un programme quinquennal d’échanges dynamiques de technologies vertes entre
producteurs locaux et producteurs de la diaspora

5.1.2.OPTION STRATÉGIQUE 2 - DÉVELOPPER DES SYSTÈMES DE SANTÉ, DE PROTECTION SOCIALE ET


DE CADRE DE VIE DÉMOCRATIQUES ET ÉCOLOGIQUES.

Indicateurs
Périodes
2012 - 17
Options stratégique spécifique 2.1 – Renforcer les capacités des systèmes de santé à fournir à tous des services sanitaires de
base efficaces, accessibles et abordables afin de prévenir, de contrôler et de traiter les maladies et de réduire les risques
sanitaires liés à l’environnement.
- Etude sur l’actualisation des statistiques régionales en matière de santé, de protection sociale et de
qualité du cadre de vie 100%
- Taux de couverture vaccinale
80%
- DTC3 chez les enfants de 0 à 11 mois à 100%
- Taux de consultation primaire
65%
- Curative à 100 %
- Proportion d’accouchements
75%
- assistés par du personnel formé 100%
- Taux de prévalence du VIH (SIDA)
<3%
- dans la population générale < 1%
- Part du budget de la santé (fonctionnement + investissement) dans le budget des CL portée à 25% 15%
- Elaboration d’un Schéma de Services Collectifs de Santé 1
Options stratégique spécifique 2.2 – Développer des systèmes de prévention et de protection qui permettent de réduire
durablement la vulnérabilité liée au genre, à la profession et aux conflits.
- Pourcentage de budget des CL affecté aux programmes d’assistance en faveur des groupes
10%
vulnérables à 15%
1
L’option est d’intégrer l’éducation environnementale dans la conception et la réalisation de tout nouvel établissement
public ou privé d’enseignement supérieur, académique, ou professionnel technique. Ce type d’institutions n’existant
quasiment pas encore dans la région, l’objectif est donc d’en réaliser et d’inclure dans leur programme un volet
« Environnemental » plus ou moins étendu et spécialisé.

De la région des paradoxes au territoire des convergences 13


- Taux de couverture du risque maladie de la population à 85 % 50%
- Taux d’appareillage des personnes handicapées appareillées 90% 50%
- Taux de chômage chez les handicapées à 15% 70%
- Proportion d’enfants 6-14 ans qui travaillent < 2,5% <7,5%
Options stratégique spécifique 2.3 – Satisfaire les besoins en santé des populations urbaines.
- Réduction à 10% des inégalités spatio-sociales en matière de santé 60%
Options stratégique spécifique 2.4 – Réduire les risques pour la santé dus à la pollution et aux menaces écologiques.
- Accès à des services énergétiques durables et moins polluantes : 90% 20%
Options stratégique spécifique 2.5 – Promouvoir des modèles de logements et de moyens de transports plus durables,
plus adaptés à la qualité de vie et plus économes en énergie.
- Accès à des systèmes d’habitat et de transport écologiques : 80% 20%
Options stratégique spécifique 2.6 – Améliorer l’assainissement dans les villes et les villages pour éviter la propagation des
maladies transmissibles
- Taux de la population urbaine ayant accès à l’assainissement : 100% 78%
- Taux d’accès des ménages ruraux à un système autonome d'évacuation des excréta et des eaux
59%
usées : 100%
Options stratégique spécifique 2.7 – Renforcer la sécurité nutritionnelle des populations, grâce à des systèmes alimentaires et
une gestion des ressources en eau plus durables.
- Taux de prévalence de l’insuffisance pondérale (ratio poids/âge) chez les enfants de 0 à 36 Mois < 1% < 11%
- Taux d’accès à l’eau potable en milieu urbain : 100% 100%
- Taux d’accès à l’eau potable en milieu rural : 100% 80%

5.1.3.OPTION STRATÉGIQUE 3 - CONSTRUIRE UNE CAPACITÉ DE COEXISTENCE HARMONIEUSE ET


MUTUELLEMENT BÉNÉFIQUE ENTRE LES COMMUNAUTÉS ET ENTRE LES COMMUNAUTÉS ET
LEUR ENVIRONNEMENT.

Périodes
Indicateurs
2012 - 17
Options stratégique spécifique 3.1 – Reconstruire le socle du « bien vivre ensemble » à travers la renaissance d’une conscience
collective d’appartenance à une même communauté de destin.
- Taux de couverture des établissements d’enseignement en programmes d’initiation à l’histoire locale, à la
80%
culture et au civisme : 100%
- Taux de couverture des collectivités locales en Foyers des Jeunes : 100% 60%
- Taux de couverture en Radios communautaires : 95% 40%
- Développement d’un programme de renforcement de la participation des jeunes dans les activités de
40%
développement économique et social.
- Développement d’un programme de renforcement du leadership féminin dans le développement local. 40%
Options stratégique spécifique 3.2 – Construire des dispositifs de gouvernance territoriale durables, adaptés aux défis de
reconfiguration économique, sociale et environnementale de la région.
- Conception et mise en œuvre d’un plan de communication stratégique autour du processus de mise en
100%
œuvre du SRAT, au niveau de chaque commune et au niveau communauté rurale.
- Élaboration et mise en œuvre d’un plan de renforcement de capacités des acteurs locaux en
40%
développement durable.
- Mise en place d’un plan de renforcement de la société civile pour la mise en œuvre des programmes de
40%
développement territorial.
- Élaboration et mise en œuvre d’un plan d’information et de mobilisation des partenaires pour assurer leur
engagement dans le financement des instruments de mise en œuvre du SRAT, dont notamment le PRDI, 100%
les POAS et les SSC.
Option stratégique spécifique 3.3 – Stabiliser un système démocratisé d’information et de communication territoriale.
- Construction d’une Base de Données Régionales 100%
- Construction d’un Système d’Information Géoréférenciée (SIG) 100%
Options stratégique spécifique 3.4 – Développer un territoire plus équitable par la promotion de modèles de solidarités
socioéconomiques facilitant l’accès aux biens, aux services, aux ressources partagées.
- Élaboration concertée d’une démarche territoriale participative, basée sur l’intercommunalité. 100%
- Élaboration et mise en œuvre d’un plan de renforcement de capacités des acteurs locaux en matière de
gestion des projets et programmes de développement territorial 100%
- au niveau intercommunal.
- Mise en place et renforcement institutionnel de 03 Groupements d’Intérêt Communautaire (GIC) 100%
Options stratégique spécifique 3.5 – Valoriser le patrimoine historique et culturel et le traduire en puissants leviers d’intégration

De la région des paradoxes au territoire des convergences 14


institutionnelle et sociale avec les régions limitrophes.
- Promotion d’un Festival annuel des pays du Gabou 100%

5.2. EN LIEN AVEC LA VALORISATION DU CAPITAL NATUREL


5.2.1.OPTION STRATÉGIQUE 4 - FAIRE DE LA RÉGION DE KOLDA UN GRENIER POURVOYEUR DE
PRODUITS BIOLOGIQUES DE QUALITÉ POUR LE SÉNÉGAL ET LE RESTE DU MONDE.

Périodes
Indicateurs
2012 - 17
Options stratégique spécifique 4.1 – Développer un programme régional de verdissement des Instruments de planification locale :
Plan Local de Développement (PLD), Plan d’investissement Communal (PIC), Plans d’Occupation et d’Aménagement des Sols
(POAS)
- Réactualisation des PLD 100 %
- Réactualisation des PIC 100 %
- Réactualisation des POAS 100 %
Options stratégique spécifique 4.2 – Construire un « fonds vert », incitatif, de valorisation des zones réservées aux productions
écologiques
- Élaboration et mise en œuvre d’un plan de plaidoyer pour la mobilisation de fonds nécessaires à la
100%
concrétisation du « fonds vert »..
- Couverture du Fonds à 100% 20%
Options stratégique spécifique 4.3 – Développer un marché régional de « fertilisants biologiques », par la promotion et la mise en
réseau de petites unités de production et de commercialisation de fertilisants organiques (ex. compost).
- Mise en place d’un programme régional de renforcement en nouvelles techniques agroécologiques
100%
(compostage, …) de fertilisation
- Promotion d’au moins 02 GIE de production et de commercialisation de fertilisants organiques dans
50%
chaque communauté rurale
Options stratégique spécifique 4.4 – Développer l’offre locale d’achat ou de location d’équipements de traction animale, par la
promotion de petites unités de fabrication artisanale ou de prestation de services de labours.
- Promotion d’au moins 01 GIE de fabrication artisanale de matériels de labours au niveau de chaque
100%
arrondissement
- Promotion d’au moins 01 GIE de prestation de services de labours au niveau de chaque communauté
100%
rurale

5.2.2.OPTION STRATÉGIQUE 5 - PROMOUVOIR UN LABEL AGROALIMENTAIRE FONDÉ SUR LES


VALEURS DE CULTURE ET DE TERROIR DE LA RÉGION DE KOLDA.

Périodes
Indicateurs
2012 - 17
Options stratégique spécifique 5.1 – Développer un système d’information sur toutes les potentialités de développement, de
production et de commercialisation de produits du terroir dans la région de Kolda.
- Actualisation de l’état de connaissance portant sur les principales valeurs économiques, naturelles et
100 %
socioculturelles du capital naturel de Kolda: eau, sol, biodiversité, patrimoine culturel, ...
- Développement d’un SIG sur les potentialités agro-sylvo-pastorales régionales 100 %
Options stratégique spécifique 5.2 – Promouvoir une politique de partenariats joint-ventures entre des investisseurs locaux,
nationaux et étrangers, pour la production et la commercialisation de produits du terroir labellisés Kolda.
- Développement de 10 partenariats joint-ventures 20%
- Réalisation de Fermes - Ecoles pilotes écologique dans chaque communauté rurale 20%

5.2.3.OPTION STRATÉGIQUE 6 - CONSTRUIRE UNE CAPACITÉ RÉGIONALE DE GÉNÉRATION


D’EMPLOIS VERTS DÉCENTS À PARTIR DE L’AGRICULTURE, DE L’INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE
ET DES SERVICES.

Périodes
Indicateurs
2012 - 17
Options stratégique spécifique 6.1 – Promotion d’un cadre institutionnel favorable à la génération et au développement d’emplois
verts.
- Création et appui au fonctionnement d’une «Cellule Emplois Verts» au sein du Conseil Régional. 100%
- Élaboration de propositions d’amendement et de renforcement de textes réglementaires pour la promotion 100%

De la région des paradoxes au territoire des convergences 15


et la valorisation des emplois verts.
Options stratégique spécifique 6.2 – Promouvoir le développement d’emplois verts, par l’encouragement à l’investissement privé
dans les secteurs des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique (construction), des transports, du recyclage, de
l’agriculture biologique, de l’élevage, de la foresterie et de la pêche.
- 500 000 emplois verts dans de l’agriculture, de l’élevage, de la foresterie et de la pêche par créations
10%
nouvelles et reconversions
- 30 000 emplois verts dans la construction par créations nouvelles et reconversions 10%
- 50 000 emplois verts dans les transports (routes, fluvial, ferroviaire) par créations nouvelles et
10%
reconversions
- 60 000 emplois verts dans le recyclage par créations nouvelles et reconversions 10%

5.2.4.OPTION STRATÉGIQUE 7 - PRÉSERVER ET VALORISER L’ENVIRONNEMENT VECTEUR D’UN


POSITIONNEMENT TOURISTIQUE CIBLÉ (ÉCOTOURISME).
Périodes
Indicateurs
2012 - 17
Options stratégique spécifique 7.1 – Promotion d’un cadre institutionnel favorable à la génération et au développement d’emplois
verts.
- Multiplication par 10 de la capacité d’accueil des sites touristiques 10%
- Porter le taux d’occupation-lits des hôtels à 70% 50%
- Porter à 9 la durée moyenne de séjour grâce au tourisme cynégétique doté d’une capacité d’exploitation
6
durable et à l’écotourisme
- Porter à 25% la part du tourisme national par la promotion de la baisse saison, le développement du
5%
tourisme culturel et religieux
Options stratégique spécifique 7.2 – Mettre en place des politiques incitatives à l’investissement touristique dans la région.
- Réalisation d’une étude de faisabilité technique et financière d’un fonds de garantie à l’investissement
100%
touristique dans la région de Kolda
- Multiplication par 20 l’actif touristique de la région 2

5.3. EN LIEN AVEC LA VALORISATION DU CAPITAL PHYSIQUE


5.3.1.OPTION STRATÉGIQUE 8 – DÉVELOPPER LA MOBILITÉ TERRITORIALE ET RENFORCER
L’ARTICULATION ENTRE LA RÉGION ET LES TERRITOIRES LIMITROPHES.
Périodes
Indicateurs
2012 - 17
Options stratégique spécifique 8.1 – Doter le territoire d’un réseau routier, ferroviaire et fluvial, et d’un aéroport qui permettent de
mailler tout le territoire, avec les principales zones de croissance et d’équilibre du territoire (agglomérations, bassins de vie,
territoires).
- Réalisation d’un pont sur le fleuve Gambie 30%
- Construction de routes sous régionales (pénétrantes sous régionales : (1)Vélingara-Bassé ; (2) Kolda-
Salikegné ; (3) Kabendou-Pirada ; (4) Saré Yoba – Toniataba ; (5) Kolda-Birkama ; (6) Médina Yoro 40%
Foula- Bansang ; (7) ; (8) Marewé – Pakour -Frontière
- Construction de routes régionales : Vélingara- Badion - Kolda 100%
- Construction de routes départementales : (1) Kolda- Fafacourou – Médina Yoro Foula –Pata ; (2)
Mampatim - Badion ; (3) Dabo- Fafacourou ; (4) Dabo – Coumbacara –Frontière ; (5) Biarou Bonconto – 40%
Médina Pakane ; (6) Kolda- Thiety ; (7) Ndorna - Bourouco- Dongorong ; (8) Pata – Kerewane – Kundang
- Construction de pistes reliant toutes les CR aux chefs-lieux d’arrondissement 50%
- Construction de pistes de production 60%
- Délocalisation et modernisation de l’aéroport de Kolda 10%
- Construction et Equipement de l’Aérodrome de Médina Yoro Foula
- Poursuite du projet de Construction du train à grand écartement de Casamance (Tamba – Kolda - Zig). 10%
- Dragage et aménagement des berges du Fleuve Casamance, en partenariat avec les régions limitrophes. 40%
Options stratégique spécifique 8.2 – Favoriser l’offre en transport collectif et la multimodalité, en vue de rationaliser la
consommation d’énergie (efficacité technique et énergétique).
- 70% du transport régional des personnes effectués par des systèmes de transport collectifs 40%
- Réduction de 40% de la part du volume des transports effectués par la route
Options stratégique spécifique 8.3 – Développer les réseaux de communication et d’information et promouvoir les usages et les
services.
- Modernisation et extension du signal radio électrique GSM sur toute l’Etendue du Territoire régional 80%
- Modernisation et extension du réseau électrique privilégiant l’énergie alternative (biomasse, solaire, gaz)
10%
en zone urbaine et rurale
Options stratégique spécifique 8.4 – Promouvoir des politiques de promotion de moyens intermédiaires de transport (MIT), pour le

De la région des paradoxes au territoire des convergences 16


transport routier et fluvial.
- Réalisation de voies cyclables au niveau de toutes les communes 20%
- 40% des moyens de transport ruraux fournis par des unités locales de fabrication artisanale de moyens
10%
améliorés de traction animale (charrettes,…) et de navigation fluviale (pirogues,…)
5.3.2.OPTION STRATÉGIQUE 9 – DÉVELOPPER UN ACCÈS EFFICACE ET ÉQUITABLE AUX
ÉQUIPEMENTS ET SERVICES ET DE QUALITÉ.

Périodes
Indicateurs
2012 - 17
Options stratégique spécifique 9.1 – Poursuivre, en le renforçant, les programmes d’équipement des communes et des
communautés rurales.
- Indice synthétique d’accès aux services sociaux de base en milieu rural >0,8 >0,6
Options stratégique spécifique 9.2 – Développer une armature urbaine basée sur la conception d’un schéma de distribution
territoriale des équipements et services qui identifie un pôle central multifonctionnel et un réseau de pôles d’équilibre et de services
qui viendrait soutenir le développement des espaces ruraux et périurbains.
- Doter les communes de KOLDA, de Vélingara et de médina Yoro Foula d’infrastructures et de
fonctionnalités urbaines aux normes (sante, éducation, assainissement, commerce, service, habitat, voirie 40%
etc)
- Doter les chefs-lieux de communauté rurale de plateformes minimales de services (sante, éducation,
40%
assainissement, commerce, service, habitat, voirie etc…)
Options stratégique spécifique 9.3 – Mobiliser les technologies de l’information et de la communication pour développer un service
public de proximité de qualité, favorisant la collaboration entre organismes et limitant les consommations de ressources et
d’énergies.
- Développement une plateforme de collaboration en ligne entre les services administratifs et techniques de
20%
la région
- Dé ’accès à des systèmes d’information sur marchés locaux (communes, loumas, carrefours régionaux…) 25%
- Renforcement de l’accès à la télémédecine 10%
- Renforcement de l’accès à la télédétection atmosphérique 20%

De la région des paradoxes au territoire des convergences 17