Vous êtes sur la page 1sur 11

1

LE GUIDE
DU
RÉDACTEUR LAPLUME.MG

Cher rédacteur Laplume.mg, ce manuel a été créé pour vous aider à améliorer la qualité de
votre rédaction.

Notre métier exige une grande compétence. Cela passe obligatoirement par la parfaite
maîtrise des règles de rédaction destinée pour le web.

En appliquant les consignes mentionnées dans ce manuel, engageons-nous dans une


démarche qualité pour pérenniser notre activité.

Bonne lecture !

Laplume.mg – Lot II N 83 C bis C Analamahitsy – Tél : 0 34 80 717 29 – e-mail : contact@laplume.mg


2

SOMMAIRE

• LES 22 RÈGLES À RESPECTER POUR BIEN RÉDIGER POUR LE WEB – PAGE 3

• SOYEZ CONCIS – PAGE 7

• NORME DE QUALITÉ DES CONTENUS ÉDITORIAUX – PAGE 8

Laplume.mg – Lot II N 83 C bis C Analamahitsy – Tél : 0 34 80 717 29 – e-mail : contact@laplume.mg


3

LES 22 RÈGLES À RESPECTER POUR BIEN RÉDIGER POUR LE


WEB

I – Le titre

1. Court : entre 4 et 12 mots, sur une seule ligne.

À éliminer :

 Les adjectifs
 Les prépositions
 Les adverbes
 Les circonlocutions (moyen indirect, façon détournée d’évoquer une pensée).

2. Explicite :

 Optez pour des vocabulaires compréhensibles par le public visé.


 Choisissez les mots qui décrivent le mieux possible le contenu de la page.
 Évitez les acronymes et les sigles.

3. Accrocheur :

 Invitant à la lecture du contenu, à condition de rester explicite.


 Évitez les effets rhétoriques : jeux de mots, ponctuations exclamatives, langage
promotionnel

4. Contenant des mots clés

5. Les premiers mots sont les plus signifiants

II – L’introduction

6. Rédigez une accroche sur un COURT PARAGRAPHE de 3 phrases maximum.

Laplume.mg – Lot II N 83 C bis C Analamahitsy – Tél : 0 34 80 717 29 – e-mail : contact@laplume.mg


4

7. Résumez l’essentiel de l’information : « L’accroche est comme une brève ».

8. L’accroche doit répondre aux 5 questions :

 QUI ?
 QUOI ?
 QUAND ?
 OU ?
 POURQUOI ?

Et éventuellement à :

 COMMENT ?

N.B. : Les réponses à ces questions permettent de résumer l’essentiel de l’information. Il faut éviter
de rédiger des phrases longues. Une phrase ne doit JAMAIS excéder les 20 mots.

9. Il faut être vu pour être lu.

Il faut donc faire en sorte que le chapeau (ou accroche) soit ATTRACTIF. Adoptez une forme
vive pour retenir l’attention du lecteur et ainsi aiguiser sa curiosité.

10. Le vocabulaire.

Utilisez des mots CONCRETS, des verbes expressifs et des PHRASES COURTES (jamais + de 20
mots par phrase).

Répondez toujours aux questions :

 Qui est concerné ?


 Quelle est la nouvelle ?
 De quoi est-il question ?
 Quand cela s’est-il produit ou quand cela va se produire ?
 Où ?
 Pourquoi ?

11. Droit au but

 Évitez d’introduire un sujet par un texte d’accueil inconsistant ou par des précautions
d’usage.

Laplume.mg – Lot II N 83 C bis C Analamahitsy – Tél : 0 34 80 717 29 – e-mail : contact@laplume.mg


5

 Appliquez le principe de la PYRAMIDE INVERSEE. Commencez par l’essentiel pour


aller ensuite vers la nuance.

III – Le contenu de l’article

12. DÉCOUPEZ L’INFORMATION EN PLUSIEURS PARAGRAPHES.

13. Limitez-vous à une idée par paragraphe. L’idée doit apparaître dans la première phrase du
paragraphe.

14. Utilisez, si nécessaire, plusieurs blocs d’informations. Déportez les informations


complémentaires.

15. Utilisez des INTERTITRES pour les textes longs (+ de 200 mots).

16. Mettez les mots clés en gras, sans abuser.

17. Utilisez les listes à puces ou à numéros pour donner du relief à la page.

18. Utilisez des phrases courtes (15 – 20 mots) au vocabulaire et au style simple, concret et
concis.

 Entre deux expressions équivalentes, choisissez toujours la plus courte.

Ex. : Préférez « sauf » plutôt que « à l’exception ».

 Utilisez la VOIX ACTIVE plutôt que la voix passive.


 Remplacez les subordonnées relatives par deux phrases.

Une subordonnée relative est introduite par les pronoms relatifs qui, que, dont, où,
quiconque, ce que, ce qui, lequel et ses composés : laquelle, auquel, duquel, avec
lequel…

Le but est d’ALLÉGER autant que possible les phrases pour qu’elles soient
FACILEMENT COMPRÉHENSIBLES.
 Évitez les phrases accumulant chiffres, sigles, abréviations ou énumérations.
 Évitez les incises.

Laplume.mg – Lot II N 83 C bis C Analamahitsy – Tél : 0 34 80 717 29 – e-mail : contact@laplume.mg


6

Une incise est une proposition indépendante insérée dans une phrase, entre deux
virgules ou deux tirets ou parenthèses, et qui forme un sens partiel et entre dans le
sens total de la période ou d’un membre de la période de la phrase.

Ex. : Leurs chats, et il en avait beaucoup, avant chacun leur panier.

19. Évitez les jargons (juridique, administratif, commercial…).

20. Évitez les acronymes et autres abréviations « non universels ».

21. Adaptez votre ton à votre cible et maintenez un ton cohérent (COHÉRENCE : liaison étroite
des différents éléments constitutifs d’un ensemble – rapport logique).

22. Évitez les repères spatiaux (voir plus loin, ci-dessous, susmentionné…).

Laplume.mg – Lot II N 83 C bis C Analamahitsy – Tél : 0 34 80 717 29 – e-mail : contact@laplume.mg


7

SOYEZ CONCIS

Le but est d’obtenir le même résultat informatif en moins de mots, en moins de phrases.

La concision est une QUALITÉ PRÉCIEUSE pour le rédacteur.

• Il faut privilégier :

 Les titres courts.


 Les phrases courtes (15 – 20 mots).
 Les paragraphes courts (UNE IDÉE = UN PARAGRAPHE).
 Les tournures simples (voix active plutôt que la voix passive, tournures positives
plutôt que les doubles négations).

• Évitez les pléonasmes

Ex. : comme par exemple, suffit juste, bilan général, absolument essentiel, réserver à
l’avance…

• Entre deux mots, choisissez le moindre

Ex. : Choisissez « usage » au lieu de « utilisation ».

• Utilisez des mots CONCRETS et COURTS.

Laplume.mg – Lot II N 83 C bis C Analamahitsy – Tél : 0 34 80 717 29 – e-mail : contact@laplume.mg


8

NORME DE QUALITÉ DES CONTENUS ÉDITORIAUX

I – La qualité de la présentation

1. L’aération

Découpez le contenu en utilisant des paragraphes pour séparer les différentes idées. Un
texte doit être aéré, mais la mise en page doit rester soutenue.

2. Les éléments saillants

Mettez en évidence les informations clés et les mots importants. Il faut prévoir les mots qui
ACCROCHENT À L’ŒIL de l’internaute.

N.B. : Les titres, les sous-titres, les listes à puces, les mots en gras… sont autant d’éléments,
saillants qui peuvent accrocher l’attention de l’internaute.

II – La qualité du style

1. Écrivez en bon français, sans fautes d’orthographe et de grammaire.

Il faut donner de la crédibilité au texte.

N.B. : LA PRÉSENCE D’UNE SEULE FAUTE DE FRANÇAIS SUFFIT À DIMINUER LA CONFIANCE


QUE LES VISITEURS ACCORDENT À UN CONTENU.

Ainsi, il est OBLIGATOIRE de relire au moins deux fois une rédaction afin de détecter les
fautes.

 Ne débutez pas une phrase par une conjonction de coordination : mais, où,
et, donc, or, ni, car

2. Soyez concis

« Plus vous faites court, plus vous êtes lus ».

Un texte concis est celui qui :

 À un titre et/ou des sous-titres tenant sur une ligne.


 Comporte des phrases de 15 à 20 mots et des paragraphes courts.
Laplume.mg – Lot II N 83 C bis C Analamahitsy – Tél : 0 34 80 717 29 – e-mail : contact@laplume.mg
9

N.B. : Évitez les phrases à rallonge. Scindez les paragraphes qui contiennent plusieurs idées
(UNE IDÉE = UN PARAGRAPHE).

3. Simplicité des tournures

« Les phrases les plus simples sont les plus efficaces ».

On juge le talent d’un rédacteur à sa capacité d’être percutant avec des mots et des
constructions simples.

N.B. :

 Évitez les incises, les parenthèses, les subordonnées, les doubles négations et
autres tournures compliquées.
 Préférez la voix active à la voix passive.

4. Absence de jargon

« Le jargon est l’ennemi de la communication ».

Utilisez un vocabulaire compréhensible par la totalité du public visé. Si vous utilisez un terme
technique ou un acronyme, pensez à le définir.

5. Ton pertinent par rapport à l’audience

« Il est important d’adapter son style à l’audience visée ».

Utilisez les termes qui « parlent » à votre public et qui collent à la relation que vous désirez établir.

6. Ton pertinent par rapport à l’organisation

Vérifiez que les contenus rédigés respectent le style du client.

7. Un titre explicite

Les titres doivent êtres concis (4 – 12 mots) sur une seule ligne et explicites. Ils doivent contenir des
mots clés utiles au référencement.
Laplume.mg – Lot II N 83 C bis C Analamahitsy – Tél : 0 34 80 717 29 – e-mail : contact@laplume.mg
10

N.B. : Les premiers mots devront être les plus signifiants.

III – La qualité de la structure

1. Un fil rouge cohérent

 Fil rouge : guide, le fil conducteur.


 Marquez le début, le milieu et la fin.
 Veillez à assurer une continuité des idées. Les idées véhiculées dans chaque
paragraphe doivent s’enchainer.
 Adoptez des logiques :

Exemples :

Narration chronologique
Le raisonnement dialectique (thèse – antithèse – synthèse)
Analyse « problème – cause – conséquence »
Analyse comparative « avantages – inconvénients »
Des descriptions des faits

2. Règle de la pyramide inversée

« Allez droit au but ! ».

Il faut commencer un article par l’information la plus importante pour aller progressivement
vers le détail.

N.B. : Évitez de diluer votre sujet en commençant par des introductions inconsistantes, des
précautions d’usage ou toute forme de digression.

3. Chapeau contenant l’essentiel

Un chapeau doit contenir l’essentiel et doit répondre aux 5 questions :

 QUI ?
 QUOI ?
 OU ?
 QUAND ?
 POURQUOI ?

Laplume.mg – Lot II N 83 C bis C Analamahitsy – Tél : 0 34 80 717 29 – e-mail : contact@laplume.mg


11

 Le chapeau doit RÉSUMER le contenu de l’article.

4. Une conclusion engageante

Un article doit se terminer de manière engageante.

IV – La qualité de fonds

1. Intérêt pour l’utilisateur

 Il faut que l’article suscite l’intérêt de l’utilisateur.


 Privilégiez les informations à réelle VALEUR AJOUTEE.

2. Intérêt pour l’organisation

Il faut que l’article véhicule des messages cohérents par rapport aux objectifs stratégiques du
client.

En écrivant, posez-vous cette question :


« Après avoir lu ce contenu, les utilisateurs seront-ils plus susceptibles d’acheter vos
produits ? »

3. Présence d’éléments factuels

Pour donner de la SUBSTANCE au contenu, insérer des éléments factuels, comme les chiffres
clés, les repères, des chronologies, des références…

N.B. : Écrivez des informations objectives et précises.

4. Mise en contexte

Il est primordial que l’utilisateur se situe dans le temps et dans l’espace.

 Donnez du sens à l’information


 Faites comprendre pour qui et pourquoi elle est là.

5. Exactitude

Il faut que les informations soient exactes. Les termes utilisés doivent être CONCRETS.

Laplume.mg – Lot II N 83 C bis C Analamahitsy – Tél : 0 34 80 717 29 – e-mail : contact@laplume.mg