Vous êtes sur la page 1sur 31

Opérations financières

2018 - 2019

Ilham DKHISSI

Université Internationale de Rabat


Business School
Intérêt composé
1) Valeur acquise avec intérêt composé
2) Intérêt
3) Taux équivalent & proportionnel
1) Valeur acquise avec intérêt composé
A) Définition

- Les intérêts simples ont consisté de manière générale


à percevoir les intérêts à la fin de la période de prêt
d’un certain capital. Ils n’étaient pas cumulés. A la fin
de chaque période unitaire, (jours, mois, années), les
intérêts n’étaient pas incorporés au capital pour
rapporter eux-mêmes des intérêts.
- Les intérêts composés vont venir combler ce
manque. A la fin de chaque période unitaire, les
intérêts vont rapporter aussi des intérêts.
1) Valeur acquise avec intérêt composé
A) Définition (suite)

On a vu:
𝐶×𝑛×𝑡
𝐼=
100
Avec la durée exprimée en années.
Le capital acquis était de:
𝐶×𝑛×𝑡
Ca = 𝐶 + 𝐼 = 𝐶 +
100
Si la durée persiste à être calculée en années, l’intérêt obtenu sur un an
sera de:
𝐶×𝑡
𝐼=
100
100+𝑡
Ca = C × = C × (1 + 0,01 × 𝑡)
100
On obtient donc
Ca1 = 𝐶 × (1 + 𝑖)
1) Valeur acquise avec intérêt composé

A) Définition (suite)
Généralisation:

𝐶𝑎𝑛 = 𝐶 × (1 + 𝑖)𝑛
1) Valeur acquise avec intérêt composé

B) Exemple

Un investisseur décide de placer 50.000 € au taux de


4% pendant 3 ans.
Quel capital aurait-il acquis à la fin de cette période?

𝐶𝑎 = 𝐶 × (1 + 𝑖)𝑛

= 56.243,2 €
2) Intérêt
2) Intérêt

A) Définition

A la différence des intérêts simples, le calcul de


l’intérêt se fait après avoir calculé le capital acquis.
En prenant «I» l’intérêt, nous obtenons sa formule en
différenciant le capital acquis du capital de départ.
𝐼 = 𝐶𝑎 - C
= C (1+i)n – C
= C [(1+i)n – 1]
2) Intérêt

B) Exemple

Une entreprise décide placer à intérêts composés un


capital de 120.000 € au taux de 5,5% pendant 4 ans.
- Calculer l’intérêt produit lors de cette opération.
I = C [(1+i)n – 1]
= 120000 x [(1+0,055)4-1]
= 28.658,95 €
3) Taux équivalent & proportionnel

a) Taux équivalent
b) Taux proportionnel
a) Taux équivalent

A) Définition

Le taux équivalent est la conversion en continu des


taux pouvant être exprimés en fonction d’une certaine
unité de temps, par des taux exprimés en fonction
d’autres unités de temps.
a) Taux équivalent
B) Généralisation

Un capital C est placé au taux annuel i sur n années a acquis


un certain montant. Calculer le taux trimestriel permettant de
constituer le même capital acquis sur n années.
- On a: 𝐶𝑎 = 𝐶 × (1 + 𝑖)𝑛
- Or, il y a 4 fois de trimestres que d’année, donc, par
l’intermédiaire d’un taux trimestriel, on aura la
formule:
4𝑛
𝐶𝑎 = 𝐶 × (1 + 𝑖𝑘)
a) Taux équivalent

B) Généralisation

- On obtient l’égalité,
𝑛 4𝑛
𝐶 × (1 + 𝑖) = 𝐶 × (1 + 𝑖𝑘)

- Donc,
1
1+𝑖 4 − 1 = 𝑖𝑘
a) Taux équivalent

C) Exemple
Calculer le taux semestriel équivalent à un taux annuel de
4,5%.
1
𝑖2 = 1 + 0,045 2 −1

𝑖2 = 2,2%
b) Taux proportionnel

A) Définition

Le taux proportionnel généralement d’une année est la fraction


de ce taux correspondant au nombre de périodes considérées.
b) Taux proportionnel

B) Exemple

Calculer le taux proportionnel trimestriel d’un taux annuel de


5%.
5
𝑖 = = 1,25%
4
Escompte en intérêt composé
1) Escompte en intérêt composé
2) Equivalence de capitaux
3) Échéance unique
1) Escompte en intérêt composé
1) Escompte en intérêt composé

A) Définition

Soit
- a la valeur actuelle commerciale
- V la valeur nominale
- n la durée en années, mois ou jours
- i le taux d’escompte
1) Escompte en intérêt composé
A) Définition

- Le même raisonnement que celui de l’escompte à intérêt


simple sera considéré. La seule différence de calcul avec les
intérêts simples où l’on considérait l’intérêt pour calculer le
nouveau taux, ici on considérera le capital acquis.
- On a l’équation suivante:
𝑎 1+𝑖 𝑛 =𝑉
𝑉 −𝑛
𝑎= = V 1 + 𝑖
1+𝑖 𝑛
1) Escompte en intérêt composé

B) Exemple
Un banquier remet une somme de valeur nominale
50.000 € à un créancier à échéance de 3 ans au taux
d’escompte de 5%. Calculer la valeur actuelle
commerciale.
𝑎 = V 1 + 𝑖 −𝑛
= 50000 x (1 + 0,05)-3
= 43.191,9 €
Tout comme en intérêts simples, la valeur actuelle commerciale
est forcément plus faible que la valeur nominale.
2) Equivalence de capitaux
2) Equivalence de capitaux

A) Définition

On parle également de capitaux ou d’effets


équivalents.
Comme en intérêt simple, l’équivalence entre deux
effets intervient lorsque les valeurs actuelles
commerciales sont égales entre elles.
2) Equivalence de capitaux

B) Exemple
Soient deux capitaux de valeurs nominales 121.665,3 € et
131.593,2 € à échéances respectives de 5 ans et 7 ans. Le
taux d’escompte pratiqué est de 4% annuel.
Calculer les valeurs actuelles commerciales de ces deux
effets.
𝑎 =V 1+𝑖 −𝑛

−7
𝑎1 = 121665,3x 1 + 0,04 −5 𝑎2 = 131593,2x 1 + 0,04
= 100000 € = 100000 €

La date d’équivalence de ces deux effets est de 5 ans avant le


remboursement du premier effet et 7 ans avant le
remboursement du second effet.
2) Equivalence de capitaux

B) Exemple (suite)

La date d’équivalence de ces deux effets est de 5 ans avant le


remboursement du premier effet et 7 ans avant le
remboursement du second effet.

Ces deux capitaux de valeurs nominales


différentes, et de dates d’échéance différentes
ont une même valeur actuelle commerciale à la
date de leur escompte. Ces capitaux sont dits
capitaux équivalents.
3) Effet de commerce unique
3) Effet de commerce unique

A) Généralités

- Le but ici est l’étude du remplacement de plusieurs


effets de commerce par un effet unique d’échéance
donnée.
- Soient k effets de commerce de valeurs nominales et
échéances respectives:
V1 à échéance de n1
Nous souhaitons remplacer ces k effets par un effet
V2 à échéance de n2 unique.
-n
V(1+i) = V (1+i) + V (1+i) + … + V (1+i)
-n -n -n
Vk à échéance de nk 1 1 2 2 k k

V= V1(1+i) -n1+n + V2(1+i) -n2+n + … + Vk(1+i) - nk+n


3) Effet de commerce unique

B) Exemple
Soient trois effets de commerce de valeurs nominales et d’échéances
respectives:
- 3000 € à échéance de 2 ans
- 4000 € à échéance de 5 ans
- 5000 € à échéance de 7 ans.
On souhaite remplacer ces trois effets par un effet unique à échéance de 4 ans.
Le taux d’escompte annuel est de 5%.
Calculer la valeur nominale de l’effet de remplacement.

V= 3000(1+0,05)2 + 4000(1+0,05)-1 + … + 5000(1+0,05) -3


= 11.436,2 €
Applications

a) Calculer la valeur acquise par un capital de 1000 €, placé à un taux


annuel de i=0,115 pour un euro, capitalisation annuelle des intérêts
pendant 7 ans.

b) Calculer la valeur acquise, à intérêt composé, par un capital de


10.000 €, au bout de 10 ans. Taux annuel : i = 0,09. Capitalisation
annuelle des intérêts.

c) Même calcul en intérêt simple.

d) Au bout de combien de temps la valeur acquise à intérêt simple


serait-elle égale à la valeur acquise obtenue en la question b), capital
et taux demeurant inchangés ?