Vous êtes sur la page 1sur 24

Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

Chapitre 1
0

Généralités et éléments constituants

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 1

Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

1. Généralités:
1.1. Définition d’un matériau composite :

Un ‘‘matériau composite’’ ou ‘‘composite’’ est Un ‘‘matériau composite’’ ou ‘‘composite’’ est


constitué de l’assemblage d’au moins deux constitué de deux ou plusieurs parties différentes.
matériaux de natures différentes.

Métaux
Zone amorphe
Acier
Aluminium
Fontes
Zone cristalline
….

Polymères semi cristallins


Composites

Organiques Minéraux
Plastiques Céramiques Matériaux poreux
Bois Verres
Coton Plâtre
…. ….

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 2

1
uoi les composites?

stituants Définition générale [Berthelot 96]


e
« Le matériau composite est constitué de l’assemblage d'au moins deux matériaux
ion fibre/matrice non miscibles et de nature différente, se complétant et permettant d’aboutir à
un matériau dont l’ensemble des performances est supérieur
itectures à celui des composants pris séparément. »
sions
Chapitre 1 Généralités et éléments constituants
é-imprégné
aux tissés Définition des matériaux composites
Renfort
aux sandwichs
Les propriétés des constituants
clusions
Le taux volumique de renforts
ages
Distribution géométrique des renforts
tions
Nature des interfaces renfort/matrice
rences Procédé de fabrication Matrice

La matrice : ou le liant, c’est la phase continue, elle assure la liaison entre les renforts.
Le renfort : c’est la phase discontinue, il assure la résistance mécanique du composite.

L’interface : elle assure l’adhésion entre la matrice et les renforts.


4

Les propriétés du matériau composite dépendent de :

- Les propriétés des constituants;


- Le taux volumique du/des renfort(s);
- Forme géométrique du/des renfort(s);
- Distribution géométrique du/des renfort(s);
- Orientation du/des renforts;
- Nature de l’interface matrice/renforts;
- Procédé de mise en forme.

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 3

Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

1.2. Classification des matériaux composites :


a. La forme des renforts :

Composites à Composites à Composites à


particules fibres fibres continues

- Pas de dimension - Fibres courtes ou - Fibres continues;


privilégiée des particules; longues; - Influence de la disposition
- Généralement, pas - Influence de l’orientation des couches;
d’influence de l’orientation; pour les fibres longues; - Propriétés isotropes ou
- Propriétés isotropes du - Propriétés isotropes ou anisotropes du composite.
composite. anisotropes du composite.

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 4

2
Aussois 2011
Aussois 2011
Les composites –
Les compositesDe – l’élaboration du matériau aux performances des structures
De l’élaboration du matériau aux performances des structures

Introduction
IntroductionDéfinition
Classification des matériaux composites
Définition
Classification des matériaux composites
Pourquoi les composites?
Chapitre 1 Généralités et éléments constituants
Forme des renforts Nature des constituants
Pourquoi les composites?
Constituants
Forme
b. La nature de des renforts
la matrice : Nature des constituants
ConstituantsMatrice Inclusions Composites à matrice organique
Fibres • Fibres céramiques (Carbone, Verre)
Matrice Composites à matrice organique (CMO) : 200°C à 300°C
Inclusions Distribution Composites à matrice organique
• Fibres organiques (Kevlar)
Adhésion fibre/matrice
Fibres aléatoire • Fibres•céramiques (Carbone,
Fibres métalliques (Bore,Verre)
Aluminium)
Architectures
Adhésion fibre/matrice
- Fibres céramiques
des renforts(Verre, Carbone)
Distribution • Fibres organiques (Kevlar)
Pultrusions aléatoire • Fibres métalliques (Bore, Aluminium)
- Fibres organiques (Kevlar, Polyamide)
Résine T700/M21
ArchitecturesSMC des renforts
- Fibres métalliques (Aluminium, Bore)
Pultrusions UD pré-imprégné Renforts fibres courtes
- Particules T700/M21à matrice métallique
Composites
Carbone/Epoxy
SMC Matériaux tissés • Fibres céramiques (Sic)
Distribution • Fibres métalliques (Bore)
UD pré-imprégné Matériaux sandwichs Renforts
Composites fibresmétallique
à matrice courtes (CMM) : ≈600°C
et orientation
Composites à matrice métallique
Matériaux tissés Conclusions aléatoire • Fibres céramiques (Sic)
Matériaux sandwichs Distribution
- Fibres céramiques
des renforts (Sic) • Fibres métalliques (Bore)
Avantages
et orientation Sic/Ti
Alliage - Fibres métalliques (Bore)
Conclusions Limitations aléatoire
léger Renfortsdes
fibres longues
- Fibres métallo-céramiques (Aluminium,
renforts BorSic) à matrice céramique
Composites
Avantages Références
- Particules • Fibres céramiques
Sic/Ti(Sic)
Limitations
Stratifiés
Renforts fibres longues tissés Composites à matrice céramique
Références Composites à matrice céramique (CMC) : >1000°C
• Fibres céramiques (Sic) Sicf/Sic
Stratifiés
- Fibres céramiques (Sic)
Cérami
que
tissés
- Particules 5
Sicf/Sic

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 5


5

Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

c. Les performances :

Les composites de grande diffusion (GD) :

- Performances mécaniques moyennes;


- Peu coûteux.

Matrices Polyesters + Fibres de Verre

Les composites hautes performances (HP) :

- Très grandes performances mécaniques;


- Grande légèreté;
- Onéreux.

Matrices Epoxydes + Fibres de Carbone

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 6

3
Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

1.3. Avantages des matériaux composites :

Faible masse Grande résistance Grande rigidité Sur mesure

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 7

Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

2. Eléments constituants:
2.1. Les éléments constituants d’un matériau composite :

La matrice: transmettre aux renforts les sollicitations extérieures et protéger ces derniers des
agressions extérieures.

Le renfort: améliorer les performances de la matrice.


Les charges et additifs: améliorer les caractéristiques de la matrice.

2.2. Les résines :

a. Les types de résines :

Deux grandes familles de résines polymères :


- Les résines thermoplastiques : souvent associés à des fibres courtes.
- Les résines thermodurcissables : souvent associés à des fibres longues.

- Les résines utilisées sont des polymères modifiés par différents adjuvants et additifs (agents de
démoulage, stabilisants, pigments,…).

- Résines liquides : polymères non réticulés en suspension dans des solvants qui empêchent le
pontage entre les macromolécules.

Réticulation : sous l’action de la chaleur et d’un catalyseur/durcisseur (agent réticulant)

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 8

4
Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

b. Les résines thermoplastiques (TP) :

- Grande diffusion : à cause du faible coût de fabrication.


- Propriété de pouvoir être mises en forme plusieurs fois → facilement recyclables.
- Propriétés mécaniques et thermomécaniques faibles.

Les résines thermoplastiques les plus utilisées :


- Polychlorure de vinyle (PVC);
- Polypropylène (PP);
- Polyétheréthercétone(PEEK)
- Polyéthylène (PE);
- Polyamide (PA);
- Polycarbonate (PC).

Polypropylène Polyamide

Masse volumique (Kg/m3) 900 1140

Contrainte à la rupture (MPa) 20-35 60-85

Module d’élasticité (GPa) 1,1-1,4 1,2-2,5

Température de fléchissement
50-60 65-100
sous charge (°C)

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 9

Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

c. Les résines thermodurcissables (TD) :

- Ne peuvent être mises en forme qu’une seule fois → non recyclables.


- Propriétés mécaniques et surtout thermomécaniques plus élevées que les TP.

Les résines thermodurcissables les plus utilisées :


- Les résines polyesters insaturées : polyesters condensés, vinylesters, dérivés
allytiques,…
- Les résines de condensation : phénoliques, aminoplastes, furaniques,…
- Les résines époxydes.

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 10

5
Aussois 2011
Les composites –
De l’élaboration du matériau aux performances des structures

Introduction
Chapitre 1
Définition
Les matrices thermodurcissables Généralités et éléments constituants

Pourquoi les composites?


RESINES POLYESTERS
Matrices polyester
- Pour les composites de grande diffusion (≈ 70% du marché)
Constituants - Faible coût de production
Matrice - Adaptation aux procédés de fabrication Groupe Ester
Groupe Polyester
Fibres - Utilisées en association avec les fibres de verre E
Matrice la plus utilisée
- Durcissement grâce à un catalyseur
Adhésion fibre/matrice (90% du marché)
- Péroxyde
Architectures
- Présence nécessaire d’un accélérateur

Pultrusions Bonnes
- Naphtalate de cobalt généralement propriétés mécaniques Faibles propriétés
SMC
Faible coût Très sensible à l’im
UD pré-imprégné Masse volumique (Kg/m3) 1200

Matériaux tissés Contrainte à la rupture (MPa) 50-80

Matériaux sandwichs Module d’élasticité (GPa) 2,8-3,5


Matrices Epoxy
Température de fléchissement sous
60-100
Conclusions charge (°C)

Avantages Groupe Epoxy


Limitations Matrices utilisées pour
les structures hautes
A. Mikdam - ENSAM Casablanca 11
Références performances (5% du marché)

Hautes propriétés mécaniques (<190°C) Temps importan


Chapitre 1
Bonne adhésion avec métalliques
Généralités et éléments constituants Coût important

RESINES POLYESTERS

Avantages:
- Bonne rigidité;
- Mise en œuvre facile;
- Bonne tenue chimique (hydrocarbures);
- Bon accrochage sur les fibres;
- Coût de production assez faible (≈ 3 €/Kg).

Inconvénients:
- Inflammable;
- Retrait important (de l’ordre de 8% à 10%);
- Tenue médiocre en température (<120°C);
- Sensibilité à la fissuration;
- Dégradation à la lumières (rayons ultraviolets).

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 12

6
Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

RESINES PHENOLIQUES

Masse volumique (Kg/m3) 1200

Contrainte à la rupture (MPa) 40

Module d’élasticité (GPa) 3

Température de fléchissement sous


120
charge (°C)

Avantages:
- Bonne tenue à la chaleur et au fluage;
- Bonne résistance aux agents chimiques;
- Faible retrait;
- Faible coût de production.

Inconvénients:
- Couleurs foncées des résines;
- Non adaptées à des utilisations alimentaires.

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 13

Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

RESINES AMINOPLATES

Caractéristiques voisines de celles des résines phénoliques.

Avantages en plus:
- Possibilité d’utilisations alimentaires;
- Possibilité de colorer les résines.

RESINES FURANIQUES

Avantages:
- Durcissement plus rapide que les résines phénoliques;
- Grande inertie vis-à-vis des agents chimiques corrosifs.

Inconvénient:
- Coût trois fois plus élevé que les résines polyesters.

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 14

7
Matrice
Groupe Polyester
Fibres
Matrice la plus utilisée
Adhésion fibre/matrice (90% du marché)
Architectures
Pultrusions Bonnes propriétés mécaniques Faibles propriétés à pa
Chapitre 1 Faible coût Généralités et éléments constituants Très sensible à l’impac
SMC
pré-imprégné
UDRESINES EPOXYDES
Matériaux tissés
- Pour les composites hautes performances (≈ 20% du marché)
Matériaux sandwichs
- Coût de production élevé (3 fois le prix des résines polyesters)
Matrices Epoxy
- Utilisées en association avec les fibres de verre R, de carbone et d’aramide
Conclusions
- Mise en œuvre facile
Avantages Groupe Epoxy
Groupe Epoxy
- Bon comportement au vieillissement
Limitations Matrices utilisées pour
O
les structures hautes – –
– CH – CH2
Références performances (5% du marché)

Masse volumique (Kg/m3) Hautes propriétés mécaniques


1100-1500 (<190°C) Temps important de
Bonne adhésion avec métalliques Coût important
Contrainte à la rupture (MPa) 60-80

Module d’élasticité (GPa) 3-5

Température de fléchissement sous


290
charge (°C)

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 15

Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

RESINES EPOXYDES

Avantages:
- Bonnes propriétés mécaniques;
- Bonne tenus en température (jusqu’à 150 à 190°C en continu);
- Excellente résistance chimique;
- Faible retrait (de l’ordre de 0,5% à 1%);
- Excellente adhérence aux matériaux métalliques.

Inconvénients:
- Temps de polymérisation long;
- Coût élevé;
- Nécessité de prendre des précautions lors de l’utilisation;
- Sensibilité à la fissuration.

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 16

8
Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

RESINES POLYIMIDES (résine thermostable)

Avantages:
- Haute résistance thermique
- Grande stabilité en température (>260°C)
- Bonnes propriétés mécaniques
- Bonne résistance aux agents chimiques
- Bonne résistance à la flamme

Inconvénients:
- Coût très élevé (10 fois le prix des résines polyesters)

Marchés en % Prix en €/Kg

Polyesters 45 3

Vinylesters 25 6

Epoxydes 20 9

Polyimides 10 30

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 17

Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

2.3. Les charges et additifs :

- Différents produits peuvent être incorporés à la résine;


- La quantité des produits ajoutés peut varier:
- Jusqu’à des dizaines de % dans le cas des charges;
- Quelques % dans le cas des additifs.
- L’addition de ces produits a pour fonction soit d’améliorer les caractéristiques mécaniques et
physiques du produit fini, soit d’en faciliter la mise en œuvre.

a. Les charges :

Peuvent être classées en deux familles :


- Charges renforçantes:
- Sphériques;
- Non sphériques.
- Charges non renforçantes.

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 18

9
Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

CHARGES RENFORCANTES - Sphériques

- Forme sphérique : éviter la concentrations de contraintes


- Diminuer la susceptibilité à la fissuration de la matrice
- Sphères (microbilles ou microsphères) pleines ou creuse : diamètre entre 10 et 150 μm
- Peuvent être en verre, en carbone ou en matière organique (époxyde, polystyrène, EPDM,…)

Microbilles de verre creuses :

- Les plus utilisées


- Masse volumique faible (100 à 400 Kg/m3)
- Augmente la rigidité et surtout la tenue à la compression
- Très souvent incorporées à des résines époxydes ou polyesters
- Diamètre entre 20 et 130 μm, épaisseur de paroi de 0,5 à 2 μm
- Fabrication :
- Fines particules de verre contenant un gaz d’expansion (azote+gaz carbonique)
- Passage dans une zone à haute température
- Expansion du gaz dans la particule de verre en fusion
- Refroidissement rapide des particules provoquant une solidification de la paroi
- Traitements de surface pour améliorer la liaison microbilles/matrice

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 19

Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

CHARGES RENFORCANTES - Sphériques

Microbilles de carbone creuses :

- Masse volumique faible (120 Kg/m3)


- Diamètre entre 5 et 150 μm
- Coût élevé (jusqu’à 5 fois le prix les microbilles de verre)

Microbilles organiques creuses (époxyde, polystyrène,…) :

- Masse volumique faible (de 100 à 500 Kg/m3)


- Diamètre entre 10 et 800 μm
Microbilles de verre pleines :

- Masse volumique élevée (2500 Kg/m3)


- Coût plus faible

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 20

10
Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

CHARGES RENFORCANTES – Non sphériques

- Le matériau le plus utilisé et le mica


- Incorporé sous forme d’écailles de dimensions de 100 à 500 μm et d’épaisseur de 1 à 20 μm
- Associé à des résines thermoplastiques ou thermodurcissables
- Améliore la rigidité
- Améliore la résistance thermique
- Détériore la résistance aux chocs
- Détériore la masse (masse volumique de 2700 à 3200 Kg/m3)

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 21

Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

CHARGES NON RENFORCANTES

- Ils ont pour rôle :


- Soit diminuer le coût des résines en conservant les performances;
- Soit d’améliorer certaines propriétés des résines.

Charges de faible coût :

- Faible coût : extraites de roches ou de minerais


- L’incorporation des ces charges conduit à une augmentation de :
- Masse volumique de la matrice
- Module d’élasticité
- Dureté
- L’incorporation de ces charges conduit à une diminution du prix
- Les principales charges sont:
- Les carbonates: craies ou calcites (CaCO3), ce sont les charges les plus utilisées
- Les silicates: talc, kaolin, wollastonite,…
- Les silices: obtenues par broyage et tamisage de sable de quartz

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 22

11
Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

CHARGES NON RENFORCANTES


Charges ignifugeantes :

- Réduire ou empêcher les phénomènes de combustion


- Incorporation massique : entre 3 à 15%
- Parmi les charges utilisées dans les résines:
- L’hydrate d’alumine (Al2O3) : le plus utilisé
- Oxyde d’antimoine (Sb2O3)

Charges conductrices et antistatiques :

- Les résines organiques sont des isolants thermiques et électriques


- Pour certaines applications, il est nécessaire d’ajouter des éléments conducteurs
- Les principales charges utilisées :
- Des poudres ou paillettes métalliques : cuivre, fer, aluminium,…
- Des microbilles de verre métallisées (cuivre, argent)
- Des particules de carbone (noir de carbone)
- Des filaments métalliques

Phénomène de percolation

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 23

Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

Généralement : augmentation de la rigidité

Généralement : diminution de la résistance aux choc

PP: polypropylène
PS: polystyrène
ABS: acrylonitrile butadiène styrène
PMMA: polyméthacrylate de méthyle
PA6: polycaprolactame
PA6.6: polyhexaméthylène adipamide (NYLON)

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 24

12
Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

Généralement : augmentation de la tenue en température

PA6.6 FV: polyhexaméthylène adipamide


(NYLON) + 30% de fibres de verre

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 25

Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

b. Les additifs :

- Incorporation en faible quantité (quelque % et moins)


- Ils interviennent comme :
- Agents de démoulage
- Réduire la tendance de la résine à adhérer aux moules
- Agents anti retrait (low profile)
- La polymérisation conduit à une diminution des distances inter moléculaires
- Mauvais états de surface, gauchissement, microfissurations
- Ces charges permettent de limiter le retrait
- Pigments et colorants
- Pigments: des produits insolubles sous forme de poudres ou de paillettes
- Agents anti ultraviolets
- Protéger les résines de l’action des rayons ultraviolets
- Le principe de ces agents est d’absorber le rayonnement ultraviolet (molécules type
benzophénone ou benzotriazole)
- Agents de polymérisation
- Catalyseurs et accélérateurs
- Agents inhibiteurs de réaction: augmenter la durée de conservation des résines

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 26

13
Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

2.4. Les renforts :

- Les matériaux de renfort confèrent aux composites leurs caractéristiques mécaniques: rigidité,
résistance à la rupture, dureté,…
- Permettent également d’améliorer certaines des propriétés physiques: comportement thermique,
tenue en température, tenue au feu, résistance à l’abrasion, propriétés électriques,…
- Les caractéristiques recherchées pour les renforts sont:
- Propriétés mécaniques élevées;
- Masse volumique faible;
- Bonne compatibilité avec les résines;
- Bonne faciliter de mise en œuvre;
- Faible coût.
- En fonction des utilisations, les renforts peuvent être d’origines diverses:
- Végétale;
- Minérale;
- Synthétique.
- Les renforts les plus utilisés se présentent sous forme de fibres ou formes dérivées
- Ils constituent une fraction volumique du matériau composite généralement comprise entre 0,3 et
0,7

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 27

Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

- Les formes commerciales utilisées:


- Forme linéique (fils, mèches)
- Forme surfacique (tissus simples, mats)
- Forme multidirectionnelle (tresses, tissus complexes)

a. Les formes linéiques :


- Fibres élaborées suivant des diamètres de quelques micromètres (une dizaine généralement)
- Difficulté d’utilisation de la fibre unitaire (filament élémentaire ou mono-filament)
- Les mono-filaments sont réunis en fils ou mèches
- Les fils continus ou discontinus sont caractérisés par leur masse linéique (le titre)
- L’unité de la masse linéique est le tex (1tex=1g/Km)

b. Les formes surfaciques :


- Les mats de fibres
- Les tissus

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 28

14
Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

LES MATS DE FIBRES

- Nappes de fibres non tissées continues ou discontinues agglomérées par un liant (soluble dans
la résine)
- Pas d’orientation préférentielle (isotropie dans le plan)
- Mats à fibres discontinues (<50mm) : peu déformables
- Mats à fibres continues : déformables

LES TISSUS

- Ensemble surfacique de fils réalisé sur un métier à tisser


- Les tissus diffèrent par le type de fils utilisés et par le mode d’entrecroisement (armure) des fils
de chaîne et des fils de trame
- Les armures les plus utilisées:
- Toile ou taffetas;
- Sergé;
- Satin;
- Armure croisée sans entrecroisement;
- Armure unidirectionnelle.

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 29

Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

LES TISSUS (les plus utilisés)

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 30

15
Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

LES TISSUS (les plus utilisés)

- Toile ou taffetas:
- Tissu très plat, stable, peu déformable
- Propriétés mécaniques identiques dans les deux directions
- Sergé:
- Avantage d’être à la fois souple et dense
- S’adapte bien à des moulages de formes complexes
- Satin:
- Avantage d’être très souple
- S’adapte bien à des moulages de formes très complexes
- Armure croisée sans entrecroisement:
- Deux nappes de fils superposées sans entrecroisement réunies par des fils fins
- Absence d’entrecroisement supprime les effets de cisaillement : tissu très performant mais
coûteux
- Armure unidirectionnelle:
- Les fils sont alignés parallèlement à une direction et maintenus par des fils fins
- Performances élevées dans la direction des fils

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 31

Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

LES TISSUS (les performances mécaniques)

Les performances mécaniques des divers tissus dépendent:


- Du type de fils constituant:
- Nature: verre, carbone,…
- Masse linéique (tex)
- Torsion du fil
- De l’armure:
- Unidirectionnelle: meilleurs performances dans une direction
- Satin et, à degré moindre, le sergé, ont des performances supérieures à celles de
l’armure toile (taffetas)
- Taux de renfort global et selon chacune des deux directions

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 32

16
Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

c. Les formes multidirectionnelles :


- Tresses et préformes:
- Tissus cylindriques, coniques, hémisphériques ou ogivales
- Tissus multidirectionnels (volumiques):
- Tissage 3D: les fils sont disposés suivants 3 directions
- Tissage 4D: les fils sont disposés suivants 4 directions

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 33

Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

2.5. Les principales fibres :

FIBRES

KEVLAR
VERRE CARBONE
(ARAMIDE)

KEVLAR KEVLAR KEVLAR


E R D C HR HM
29 49 149

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 34

17
Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

LES FIBRES DE VERRE

- Elaborés à partir d’un verre filable (verre textile)


- Fibres de faibles diamètres (dizaines de micromètres) : moins fragiles avec de bonnes
caractéristiques mécaniques
- Composition: Silice, Alumine, Chaux, Magnésie, Oxyde de bore,…
- Performances/Prix : le renfort le plus utilisé actuellement dans les matériaux composites

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 35

Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

LES FIBRES DE VERRE

- Température du four: ≈ 1300°C


- Filière: ≈ 2mm de diamètre
- Etirage à grande vitesse + refroidissement
- Monofilaments: 5 à 15 μm
- Fil de base (Silionne)
- Ensimage:
- Etablir une cohésion entre les monofilaments
- Donner une plus ou moins grande raideur au
fil de base
- Protéger les monofilaments contre l’abrasion
- Eviter l’apparition de charges électrostatiques
- Faciliter l’imprégnation par la résine
- Favoriser la liaison verre-résine

- Verranne:
- Fil à base de fibres de verre discontinues
- Aspect pelucheux (laine)

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 36

18
Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

LES FIBRES DE VERRE

- VERRE E: Tenue en température jusqu’à 200°C


- Pas cher
- Utilisé pour les composites grandes diffusions (GD)
- VERRE C:
- Très bonne tenue chimique
- Barrière anticorrosion: structures soumises aux attaques chimiques
- VERRE D:
- Hautes propriétés diélectriques (très isolante électriquement)
- Utilisé dans les plaques de circuits imprimés
- VERRE R: Tenue en température jusqu’à 250°C
- Caractéristiques mécaniques élevées
- Utilise pour les composites hautes performances (HP)

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 37

Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

LES FIBRES DE CARBONE

- Graphite: structure hexagonale d’atomes de


carbone disposés en plans cristallographiques
parallèles
- Bonnes propriétés de conduction thermique et
électrique
- Propriétés mécaniques très élevées dans la
direction parallèle aux plans cristallographiques
- Etude théorique des liaisons prévoit:
- Module d’Young de 1200 Gpa
- Résistance à la rupture de 20.000 MPa
- Masse volumique faible (<2000 Kg/m3): propriétés
mécaniques spécifiques théoriques
remarquablement élevées
- Fibres industrielles: propriétés mécaniques
inférieures à celles théoriques à cause des
inperfections des structures cristallines obtenues

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 38

19
Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

LES FIBRES DE CARBONE

Précurseur
Polyacrylonitrile
(PAN)

- Oxydation: réticulation des chaines moléculaires - Graphitisation:


et création d’un réseau tridimensionnel - Pyrolyse en atmosphère inerte (2600°C)
- Carbonisation: - Réorientation des réseaux hexagonaux de carbone
- Chauffage progressif jusqu’à 1100°C en - Augmentation du module d’Young
atmosphère inerte - Diminution de la contrainte à la rupture
- Elimination de l’eau et de l’acide cyanhydrique - Utilisation près traitement de surface (HM/THM)
- Conservation des carbones - Traitement de surface: oxydation en milieu acide
- Utilisation après traitement de surface (fibres HR) (nitrique ou sulfurique) afin d’accroitre la rugosité pour
améliorer la liaison fibre-résine

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 39

Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

LES FIBRES DE CARBONE

- Avantages:
- Légèreté
- Propriétés mécaniques élevées
- Dilatation thermique presque nulle
- Conductivité électrique et thermique
- Excellente tenue en température de la fibre (jusqu’à 2000°C)
- Esthétisme
- Inconvénients:
- Faible résistance aux chocs
- Faible résistance à l’abrasion
- Difficultés d’adhésion (fibre très lisse)

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 40

20
Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

LES FIBRES DE KEVLAR (ARAMIDE)

- Fibres polyaramides ou polyamides aromatiques de


synthèse
- Fibres Technora: groupe Teijin Ltd – Japon
- Fibres Twaron: groupe AKZO – Allemagne/Pays Bas
- Elaboration effectuée par synthèse à basse température (-
10°C)
- Les fibres sont ensuite étirées et traitées
- Utilisation limitée par diverses faiblesses des matériaux
composites à fibres aramides:
- Résistances faibles à la compression, à la flexion et
au flambement
- Sensibilité au cisaillement
- Mauvaise adhérence fibre/matrice
- Composites hybrides
- Verre-Kevlar
- Carbone-Kevlar

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 41

Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

LES FIBRES DE KEVLAR (ARAMIDE)

- Avantages:
- Résistances aux chocs et à l’abrasion
- Légèreté (plus léger que la fibre de carbone)
- Bon comportement mécanique en fatigue
- Amortissement et absorption des vibrations
- Contrainte à la rupture élevée
- Dilatation thermique presque nulle
- Grande résistance à la coupe
- Inconvénients:
- Usinabilité difficile
- Très sensible à l’eau et faible résistance aux UV
- Un coût élevé

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 42

21
Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

LES FIBRES (comparaison)

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 43

Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

LES FIBRES DE CERAMIQUES

- Fibres les plus utilisées:


- Fibres de bore (B)
- Fibres de bore (B) – carbure de bore (B4C)
- Fibres de carbure de silicium (SiC)
- Fibres de bore (B) – carbure de silicium (SiC)
- Dépôt chimique en phase vapeur (CVD)
- Les fibres sont en réalité des gros filaments (diamètre de l’ordre de 100 μm):
- Fil support (âme): en tungstène ou en carbone (diamètre de l’ordre de 10 μm)
- Couche de bore d’épaisseur 40 μm (fibres de bore)
- Couche de bore d’épaisseur 40 μm et d’une couche de carbure de bore de 4 μm d’épaisseur
(fibres B- B4C)
- Couche de carbure de silicium (fibres SiC)
- Couche de bore et d’une couche de carbure de silicium (fibres B-SiC)
- Propriétés mécaniques élevées
- Excellente tenue en température (500 à 1000°C)

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 44

22
Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

LES FIBRES DE CERAMIQUES

Bore Bore + B4C SiC

Masse volumique (Kg/m3) 2600 2600 3000

Diamètre (μm) 100-150 100-150 100-150

Module d’élasticité (GPa) 430 430 410

Contrainte à la rupture (MPa) 3800 4000 3900

- Avantages:
- Tenue à la température (jusqu'à 1000°C)
- Peu sensible à l’oxydation
- Inconvénients:
- Fibres de bore: ≈ 950 €/Kg
- Utilisation très limitée

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 45

Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

LES FIBRES VEGETALES

- Fibres les plus utilisées:


- Fibres Lin
- Fibres Chanvre
- Fibres Coton
- Fibres Bois
- Fibres Jute
- Revalorisation des déchets naturels
- Production à bas apport énergétiques
- Biodégradable

Lin Chanvre Coton

Masse volumique (Kg/m3) 1400-1500 1400-1500 1500

Module d’élasticité (GPa) 50-70 30-60 6-10

Contrainte à la rupture (MPa) 500-900 310-750 300-700

Allongement à la rupture (%) 1,3-3,3 2-4 6-8

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 46

23
Chapitre 1 Généralités et éléments constituants

BIBLIOGRAPHIE

A. Mikdam - ENSAM Casablanca 47

24