Vous êtes sur la page 1sur 6

Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene

Faculté d’Electronique et Informatique


Cours normalisation GSIT 2020/2021, Rappels de cours sur la normalisation

1. Définition de la NORMALISATION (standardisation)

-Action qui consiste à établir des normes


-C’est le fait d'être soumis à des normes (produit, service, personnel).
-Ensemble des techniques qui ont pour objet de définir les produits et/ou les méthodes de fabrication
aptes à satisfaire des besoins spécifiés.

La normalisation est une activité d’intérêt général qui a pour objet de fournir des documents de
référence, élaborés de manière consensuelle, portant sur des règles, des caractéristiques, des
recommandations ou des exemples de bonnes pratiques, relatives à des produits, à des services, à des
méthodes, à des processus ou à des organisations.

La définition donnée par la CEI pour la normalisation est la suivante :

« La normalisation ou la standardisation est le fait d’établir respectivement des normes et des


standards industriels, c'est-à-dire un référentiel commun et documenté destiné à normaliser l’activité
d’un secteur, elle est réalisée par des organismes spécialisés qui sont le plus souvent soit des
organismes d’état soit des organisations créées pas des professionnels d’un secteur d’activité donné ».

2. Historique de la normalisation :

La normalisation semble avoir fait son apparition avec les problèmes de mesure et de longueur. En
effet, le développement des échanges et du commerce a vite fait sentir le besoin de quantifier et
mesurer les choses. Le pied est alors apparu, mais la référence pouvait différer selon le pied qui servait
de référence. On a ainsi vu un stade mesurer 600 pieds grecs olympiques, mais 625 pieds romains.

Par ailleurs, l’homme a vite cherché à écrire afin d’immortaliser les échanges avec d’autres hommes
ou avec les dieux. On a ainsi vu apparaitre les premiers alphabets normalisés comme l’alphabet grec au
IVème siècle avant JC.

Les premiers travaux de normalisation ont porté sur des notions de base comme les poids et mesures et
en l’espace d’une cinquantaine d’années, les normes se sont élargies à la quasi-totalité des secteurs,
des simples chaussures aux réseaux Wi-Fi sophistiqués qui nous permettent de nous connecter les uns
aux autres.

Quelques étapes marquantes de la normalisation :

1689: Louis XIV organise le contrôle des fabrications pour la marine.

1732: Louis XV fait normaliser le diamètre des canons et ramène leur nombre à 5 afin de faciliter
l’approvisionnement de ses troupes d’artillerie.
1795: Adoption du mètre comme unité de longueur.

1860: Adoption en Angleterre du premier système régissant les filetages industriels.

1906: Création de la CEI (Commission Electrotechnique Internationale) qui normalise les réseaux
électriques, tant en termes de production qu’en termes d’utilisation.

1
Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene
Faculté d’Electronique et Informatique
Cours normalisation GSIT 2020/2021, Rappels de cours sur la normalisation
1918: Etienne Clémente!, ministre du Commerce et de l’Industrie, crée la CPS : Commission
Permanente de Standardisation. Cet organisme vise à unifier les types de constructions mécaniques et
métalliques. Les normes n’étant pas encore installées dans les mentalités, la CPS cessera ses activités
en 1924.

1926: Création de l’Association Française de Normalisation (AFNOR)

1941: Le décret du 24 mai 1941 définit le statut de la normalisation et crée la marque NF.

1947: Création de l’ISO (International Standarding Organisation). Le but de l’ISO est de favoriser le
développement de la normalisation dans le monde.

1959: Publication de la première norme d’assurance de la qualité par l’armée américaine

1961: Création de l’Association Française des Qualiticiens (AFQ), et création du CEN, Comité
Européen de Normalisation.

1985: La CEE met en place la nouvelle approche du renvoi aux normes qui accélère la législation
commune et simplifie les textes et procédures.

1987: Naissance de la série des normes ISO 9000.


1988: Création de l’Association Française d’Assurance de la Qualité (AFAQ).
1994: Publication des normes de la famille ISO 9000, version 94.

1995: Publication d’un décret qui stipule que l’activité d’un organisme de certification n’est plus
soumise qu’à une déclaration d’activité auprès du ministre chargé de l’industrie (système déclaratif).
1996: Publication des premières normes de famille ISO 14000 pour la certification de système de
management environnemental.
2000: Publication de la série des normes ISO 9000, version 2000.
2004: Publication de la norme ISO 14001, version 2004

3. Le but de la normalisation
Elle vise à encourager le développement économique et l’innovation tout en prenant en compte des
objectifs de développement durable.

La normalisation peut être considérée comme un puissant outil de marketing, dans lequel
l'environnement, la sécurité et la santé sont des éléments cruciaux. Ceci pour les entreprises, les
citoyens et le gouvernement.

2
Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene
Faculté d’Electronique et Informatique
Cours normalisation GSIT 2020/2021, Rappels de cours sur la normalisation

3.1 Impact de la normalisation sur le consommateur (particulier achetant ou utilisant des biens,
des produits ou services à des fins privées)

La conformité aux Normes internationales représente un gage de confiance pour les consommateurs
que les produits et services sont sûrs, fiables et de bonne qualité.

Les normes sur la sécurité routière, la sécurité des jouets et la sécurité des matériaux d’emballage pour
médicaments, des appareils et installations électriques ne sont qu’un échantillon des normes qui aident
à rendre le monde plus sûr.

Les Normes internationales sur la qualité de l’air, de l’eau et du sol, sur la quantification des émissions
de gaz à effet de serre, la protection contre les rayonnements, ou encore sur les aspects
environnementaux des produits, protègent la planète et la santé des hommes, au-delà des avantages
économiques qu’elles offrent.

La santé, la sécurité et l'environnement sont devenus des éléments incontournables dans la stratégie
normative. Par exemple : fours à micro-ondes, turbines éoliennes et panneaux solaires, télévisions et
appareils à rayons X, rasoirs électriques et consoles de jeux, câbles coaxiaux, véhicules électriques,
etc.

Notre société est inconcevable sans appareils électrotechniques et électroniques et leur nombre ne
cesse d'augmenter. Ce secteur connaît un développement exponentiel qui nécessite de nouveaux
accords techniques. Heureusement, à cet effet, les producteurs disposent de processus normatifs
reconnus capables d'offrir à l'utilisateur final des produits de qualité, de sécurité et respectueux
de l'environnement.

3.2.L’impact de la normalisation sur l’entreprise


3
Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene
Faculté d’Electronique et Informatique
Cours normalisation GSIT 2020/2021, Rappels de cours sur la normalisation
Sur le plan économique, La normalisation est un atout stratégique qui aide l’entreprise à atteindre des
objectifs techniques et financiers.

Dans l'économie de marché, les normes permettent d'établir un référentiel pour la valorisation des
produits et services. L'utilisation des normes génère une rationalisation des productions et
une optimalisation de la stratégie de R&D.

De plus, de nouveaux débouchés peuvent être trouvés pour les produits car bon nombre de pays
apprécie les apports de la normalisation (élargir le marché)

Dans le cas de certains marchés émergents, les initiatives faciliteront et guideront le processus de
normalisation.

La normalisation influence aussi favorablement l'image de marque de l’entreprise. L’implication


active des entreprises dans les travaux de normalisation permet à celle-ci de se positionner comme
entreprise qui favorise l'innovation des produits et processus. Cette qualité est largement appréciée par
les fournisseurs et les clients.

Les mêmes avantages existent pour les PME qui s'adressent en particulier à un petit segment de
marché en termes de clientèle ou produits.

La demande de normalisation émane de l'industrie et est faite pour l'industrie. La participation active
au processus normatif permet d'influencer le consensus qui donne vie à la norme. Cette norme est
ensuite acheminée vers un ensemble d'utilisateurs et jouera un rôle déterminant dans le
développement ou l'application du produit.

Les entreprises voient aussi la normalisation comme un outil de communication entre professionnels
qui permet :

 une concurrence plus équitable de garantir la qualité et la sécurité des produits et les impacts sur
l'environnement
 le respect de la réglementation
 mieux maîtriser l'organisation et les activités de l'entreprise

3.3 Pour les pouvoirs publics :

La normalisation est l’alliée des pouvoir public, elle permet d'offrir plus de sécurité et de confort aux
citoyens. La normalisation assure la compatibilité entre appareils et applications alliant sécurité et
convivialité.

L'environnement aussi est mis à l'honneur. Le niveau fédéral prend en compte l'impact de l'activité
électrotechnique sur l'environnement. La normalisation est un instrument puissant qui permet la
professionnalisation du débat environnemental.

4. Définition de la norme

Une norme est définit par les organisations de normalisation comme suit : « une norme est un
document établi par consensus et approuvé par un organisme reconnu, qui fournit, pour usages

4
Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene
Faculté d’Electronique et Informatique
Cours normalisation GSIT 2020/2021, Rappels de cours sur la normalisation
communs et répétés, des règles, des lignes directrices ou des caractéristiques, pour des activités ou
leurs résultats, garantissant un niveau d'ordre optimal dans un contexte donné. »

Pour être considéré comme une norme, le document doit remplir deux conditions :

 les moyens et méthodes décrits doivent être reproductibles en utilisant et respectant les
conditions qui sont indiquées.
 elle doit avoir reçu la reconnaissance de tous.

Les normes du secteur électrotechnique concernent les composants, produits, systèmes et services
liés à la production, le transport, la distribution, la gestion de l’énergie électrique ainsi qu’à tous les
usagers de l’électricité quel que soit le niveau de tension et du courant.

Pourquoi faire une norme ?

• Définir un langage commun


• Harmoniser des pratiques
• Assurer la compatibilité technique de matériels ou l’interopérabilité de systèmes
• Définir des méthodes de caractérisation communes des produits
• Donner confiance aux utilisateurs, aux consommateurs, aux pouvoirs publics …

Les normes au quotidien : Les normes apportent des solutions dans toutes les sphères d'activités.
Par exemple, pour le simple citoyen, il existe des normes qui déterminent

 les prescriptions concernant l'aménagement des parkings


 la protection offerte pour les lunettes solaires
 les prescriptions pour la confection de vêtements pour enfants
 la résistance antichoc des cabines de douche
 …….

Au niveau professionnel, il existe entre autres des normes pour...

 les travaux de soudage


 l'utilisation correcte des gaz médicaux
 l'étude ergonomique des postes de travail
 l'utilisation de symboles électrotechniques sur les dessins techniques

…………………………………….

5. Types de normes

On distingue quatre grandes catégories de normes: les normes fondamentales les normes de
méthodes d’essai et d’analyse, les normes de spécification, les normes d’organisation et de service.

5-1 Les normes fondamentales: norme de base, Ces normes sont relatives à la terminologie, la
métrologie, les conventions, les symboles, etc. Elles sont souvent utilisées dans la définition d’autres

5
Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene
Faculté d’Electronique et Informatique
Cours normalisation GSIT 2020/2021, Rappels de cours sur la normalisation
normes et ont pour but d’instaurer une base de langage commune. Exemple ISO 80 000 (2009) :
grandeurs et unités, CEI 60617 : symboles graphiques en électricité

5-2 Les normes de méthodes d’essai et d’analyse : Ces normes ont pour but de définir dans quelles
conditions doivent être effectués les essais et les analyses. On pourra par exemple trouver dans ces
normes les conditions d’exécution d’essais sur des produits. (Exemple : ISO 6506-1 : Matériaux
métalliques- Partie 1 : Méthode d'essai), CEI 165 Essais des supports isolants d'intérieur et d'extérieur,
en matière céramique ou en verre, destinés à des installations de tension nominale supérieure à 1 000 V

5-3 Les normes de spécification : Elles fixent les spécificités que doit atteindre un produit ou un
service pour répondre à la norme concernée. Ainsi, on trouve les normes de produit qui peuvent, par
exemple, énumérer les caractéristiques qu’un produit doit posséder pour être homologué. Exemple :
CEI 60684-3-3p00 Gaines isolantes souples – Partie 3: Spécifications pour types particuliers de gaines
– Feuille 300: Gaines en fibres de verre tissées, guipées, nues

5-4 Les normes d’organisation et de service : Ces normes ne fixent pas de spécificités sur les
produits mais elles stipulent dans quelles conditions ceux-ci doivent être réalisés. Ainsi, il ne sera pas
ici précisé si les produits doivent comporter telle ou telle caractéristique mais l’organisme qui conçoit,
réalise et contrôle les produits devra le faire dans tel environnement, à l’aide de tels outils,
etc...Exemple : ISO 9001 : Systèmes de management de la qualité

6. Norme et textes règlementaires

Une norme est d’application obligatoire lorsqu’elle est citée dans un texte réglementaire (arrêté)
comme moyen unique de satisfaire aux exigences de ce texte

Les pouvoirs publics rendent des normes obligatoires pour des raisons :

▫ d’ordre public
▫ de sécurité publique
▫ de protection de la santé et de la vie des personnes et des animaux ou de préservation
des végétaux
▫ de protection des trésors nationaux ayant une valeur artistique, historique ou
archéologique
▫ ou des exigences impératives tenant à l’efficacité des transactions commerciales et à la
défense du consommateur

Les autorités de réglementation et les autorités publiques comptent sur les normes pour étayer leurs
réglementations,