Chapitre 2 : étude de la stabilité et de la variabilité des individus d'une espèce

introduction : Tous les individus possèdent : -des caractères propres à leur espèces (comme le nombre de chromosomes identique chez tous les individus d'une même espèce) -le même bagage génétique donc les mêmes caractères phénotypiques macroscopiques , Cependant tout individu est unique et même s' il possède un nombre de gènes caractéristiques de son espèce, son héritage allélique est différent des autres individus. Cette diversité allélique et génétique provient de l'apparition des mutations au fil des générations. Comment la reproduction sexuée permet-elle de maintenir la stabilité et la variabilité au sein d'une espèce? I/Étude de la stabilité d'une espèce au cours de la reproduction sexuée L'espèce est relativement stable pendant des centaines de milliers d'années (conservation de son caryotype); ceci grâce à la reproduction sexuée , Deux mécanismes sont toujours présents et permettent le bon déroulement des cycles biologiques :

-LA MEIOSE :
c'est le passage de l'état diploïde(2nch) à l'état haploïde(nch).Cellule germinale mère diploïde →4 cellules filles haploïdes (gamètes) elle correspond à deux divisions successives non séparées par une duplication de l'adn. Au début il y a une interphase avec 3 phases G1 S G2. C'est pendant la phase S que se déroule la réplication de l'adn et donc de chaque chromosome homologue. En fin d'interphase on a 2nch à 2 chromatides identiques. Première division de la méïose : division réductionnelle 1/PROPHASE I : disparition du noyau cellulaire (désorganisation enveloppe nucléaire) dédoublement de chaque chromosome en 2 chromatides unies au niveau du centromère ces chromosomes vont se mettre par paire 2:METAPHASE I : disposition des chromosomes sur un plan équatorial(grâce au développement des microtubules) 3/ANAPHASE I : grâce au fuseau de division les chromosomes homologues à deux chromatides vont se séparer et migrer chacun à un pôle différent de la cellule. 4/TELOPHASE I : division de la masse cytoplasmique en deux lots identiques (par étranglement)

les chromatides réunies au niveau du centromère les microtubules se mettent en place 2/METAPHASE II : chaque chromosome à deux chromatides se dispose dans le plan équatorial de la cellule.Deuxième division de la méïose : la division équationnelle 1/PROPHASE II : nouvelle disparition de l'enveloppe nucléaire avec les chromosomes bien différenciés. 3/ANAPHASE II : les chromatides se séparent et migrent à chaque pole en utilisant le fuseau achromatique 4/TELOPHASE II : chacune des cellules filles se divise par étranglement . On obtient donc 4 cellules filles possédant chacune un noyau à nch ou haploïde .

et ovogenèse) Dans certains cas. il existe 2puissance n recombinaisons possible (n étant le nombres de paires de chromosomes ) Donc pour l'homme il existe : 2puissance24 possibilité .13. C'est la cellule œuf ou zygote qui subira plusieurs mitoses (la segmentation) LES ANOMALIES DE LA MEÏOSE la méiose correspond chez les mammifères à la production de gamètes (spermatogenèse. Dans certains cas. les chromosomes homologues sont appariés et reliés au niveau des chiasma. Ces brassages sont de deux types : brassage intra chromosomique Au cours de la prophase 1. on remarque qu'un chromosome est présent à trois exemplaires (trisomie 21. C'est à ce niveau que vont avoir lieu les échanges d'allèles entre chromatides et chromosomes homologues. Pour ce seul brassage. la séparation des chromosomes homologues ou des chromatides soeurs n'a pas lieu et certaines gamètes ont 24 chromosomes donc l'oeuf aura 48 chromosomes Dans la trisomie. La fréquence du crossing over est d'autant plus grande que les couples d'allèles sont éloignés. c'est un chromosome qui manque (syndrome de TURNER: un seul chromosome X chez les femmes qui en sont atteintes =stérilité et défficite de croissance) Ces aberrations chromosomiques peuvent aussi toucher les végétaux mais avec des effets moins dévastateurs. Ces échanges ne sont pas fixes et changent à chaque méiose. (bagage génétique différent) et qui donne naissance à une cellule diploïde contenant deux lots de chaque chromosome. C'est le crossing over Ces échanges ont lieu à chaque méiose sauf dans certaines espèces. Ainsi certains gènes peuvent se retrouver séparés. ce sont les chromosomes sexuels qui sont trois (XX et Y) ce qui entraine une stérilité. Brassage inter chromosomique La séparation des chromosomes (en anaphase I )et la recombinaison des chromatides(en anaphase II ) se font de façon aléatoire. Les nouvelles chromatides sont dites recombinées. ETUDE DE LA VARIABILITE DES INDIVIDUS D'UNE ESPECE AU COURS DE LA REPRODUCTION SEXUES LE BRASSAGE ALLELIQUE AU COURS DE LA REPRODUTION SEXUEE Tous les allèles présents dans le zygote proviennent de la combinaison et du brassage des allèles parternels et maternels.LA FECONDATION Mécanisme indispensable au maintien de la ploïdie c'est la fusion de deux cellules haploïdes issues d'individus différents et d'une même espèce.18) Dans les syndromes de KLINEFEFTER.

Si on prend le brassage inter chromosomique et la fécondation on arrive à 2puissan46 La reproduction séxuée assure l'unicité de chaque individu .Brassage au cours de la fécondation La rencontre des gamètes se fait au hasard. Elle amplifie donc cette dirversité et conduit à un nombre exraoridnaire de génotypes possibles.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful