Vous êtes sur la page 1sur 12

Les situations-problèmes

« On n’apprend bien que ce qui répond


aux questions que l’on se pose »
Jean-Jacques Rousseau : Emile (1762)
•Qu’est ce qu’une situation-problème ?

Une situation d’apprentissage


L’élève Le problème posé
Des représentations Énigme proposée par
initiales l’enseignant

Transformation
Acquisition de
nouvelles résolution
compétences
Nouvelles
représentations
Les situations-problèmes

« La situation-problème est une situation


d’apprentissage où une énigme proposée à l’élève ne
peut être dénouée que s’il remanie une
représentation précisément identifiée ou s’il acquiert
une compétence qui lui fait défaut, c’est à dire qu’il
surmonte un obstacle. C’est en vue de ce progrès
que la situation est bâtie. » La Revue Française de pédagogie : N°106

La situation-problème n’a de sens n’a de sens que si elle


s’appuie sur des connaissances ou des données issues de
l’environnement (justes ou fausses) stockées dans sa
mémoire.

(Représentations mentales initiales)


Les situations-problèmes

• Une situation problème pour quoi faire ?


Quand ?
La mise en place de situations-problèmes se situe
en amont des démarches d’investigation et/ou de
résolution de problème.

Dans quel but ?

Placer l’élève dans de bonnes conditions de


réception
Pour donner du sens à l’activité de l’élève.

Utilisation de ces méthodes préconisées dans les programmes de


6e de technologie (page 3 : Démarche pédagogique).
Les situations-problèmes

•Dynamique de la situation problème :

1/ La situation n’aura de sens pour l’élève que


si elle s’appuie sur des connaissances ou des
données issues de son environnement (justes
ou fausses) stockées dans sa mémoire.
(Représentations mentales initiales)
Les situations-problèmes

• Dynamique de la situation problème :

2/ L’objectif est d’instaurer :

Un déséquilibre

Un conflit Ce que l’élève constate


Ce que croit savoir dans la réalité
l’élève Une divergence

(Conflit Cognitif)

Une question, Une énigme

Exemple : « l’énergie éolienne pollue ! ».


Les situations-problèmes

•Dynamique de la situation problème :


3/ La confrontation de ces représentations mentales
avec celles des autres fait évoluer les
représentations . (Conflit socio-cognitif)

De ce conflit naîtront de nouvelles représentations plus riches, plus


complexes, en lien plus pertinent avec la réalité.

Mes représentations Les représentations de l’ autre

Conflit socio-cognitif

Nouvelles représentations
pour chaque individu, pour le groupe,
pour la classe
Les situations-problèmes

•Dynamique de la situation problème :


La situation-problème n’est efficace que si :

- le déséquilibre cognitif est surmontable par l’élève


(on parle alors de « zone proximale de
développement »*)

- si l’enseignant joue le rôle de médiateur /régulateur


de la situation d’apprentissage.

*Marge de développement
Les situations-problèmes

•En résumé :
Nouvelles représentations mentales
Enrichissement du
milieu

Investigation et/ou résolution de problèmes

Enrichissement du
Enrichissement du
milieu Situation-problème milieu

Conflit cognitif Conflit Socio-cognitif

Milieu initial

Représentations mentales initiales


Les situations-problèmes

•Comment construire une situation problème ?


1/ Identifier les notions ou concepts qu’on veut aborder

2/ Repérer les représentations majoritaires chez les élèves à ce sujet.

3/ Formuler la situation-problème de façon à prendre le contre-pied ces


représentations .

Pour cela, proposer :


-une formule qui gêne,
-une idée ou un texte qui implique, qui interpelle,
-un résultat d’expérience qui ne semble pas logique,
-deux éléments contradictoires ( en apparence ),
-un piège dans lequel les élèves tombent ,
-…
D’une manière générale :
-ne pas hésiter à être provocateur,
-choisir des questions très ouvertes.

4/ Trouver les documents papier ou multimédia susceptibles de nourrir la situation-


problème

Alain Dalongeville, Michel Huber :Se former par les situations-problèmes


Les situations-problèmes

•Comment mener une situation problème ?


•Faire émerger les représentations initiales

•Accompagner toute situation-problème d’une tâche (le plus


souvent en petits groupes)

•Introduire la tâche par une consigne.

•Minuter et ne pas se laisser porter par l’activité

•Avoir en tête les objectifs notionnels ou conceptuels visés.

•Anticiper (imaginer les scénarios possibles pour se préparer


à l’imprévu).

•Faire formuler individuellement les nouvelles représentations.

•Comparer les représentations initiales et les nouvelles représentations.

Alain Dalongeville, Michel Huber :Se former par les situations-problèmes


Les situations-problèmes

•Bibliographie :
•Titres •Auteurs •Editions

• Se former par les situations-problèmes Alain Dalongeville Chronique Sociale


Michel Huber
• Faire vivre de véritables situations- Gérard de Vecchi Hachette Education
problèmes Nicole Carmona-Magnaldi
• Une banque de situations-problèmes Gérard de Vecchi Hachette Education
Tomes 1et 2
• Apprendre en projets Michel Huber Chronique Sociale

• La Revue Française de pédagogie :


N°106

Document réalisé par Philippe GESSET et Jacqueline BONNARD