Vous êtes sur la page 1sur 33

LES INCOTERMS

Réalisé par: Encadré par:


TAOUBI Abdelilah Mr. JABBARI
PLAN
I-INTRODUCTION
• Définition
• Leur caractère
• Les éléments concernés
• Mise à jour 2010
II- LES DIFFERENTS INCOTERMS
• INCOTERMS multimodaux
• INCOTERMS applicables pour transports par voie maritime et fluviale
CONCLUSION
DEFINITION
• Les Incoterms (International Commercial Termes) sont des termes
commerciaux, publiés par la Chambre de commerce internationale à Paris
depuis 1936 pour régir le partage des frais et des risques entre un vendeur et
un acheteur. Il y a 11 incoterms la dernière version c’est elle de 2010 publie
en 1 er Janvier 2011.
LEUR CARACTERE
• Les incoterms ne revêtent aucun caractère obligatoire, car chacune des
parties est libre de les utiliser ou non, et de les modifier éventuellement si
besoin.
• Ils permettent le plus souvent en une simple ligne, de définir les conditions
de livraison et évitent de reporter dans chaque contrat des clauses logistiques
complexes.
• Encore, faut-il bien libeller les clauses commerciales afin d'éviter tout litige
d'interprétation.
LES ELEMENTS CONCERNES
Les éléments concernés par les incoterms sont :
• La manutention: définir les responsabilités et les tâches de chaque partie en
matière de chargement et de déchargement des marchandises;
• le transport: selon l'incoterm utilisé, la charge des parties varie en matière de pré-
acheminement, de transport principal et de post-acheminement;
• les formalités : de douane à l'importation et à l'exportation;
• la charge : d’assurer la marchandise pendant le transport;
• la charge : d’effectuer les emballages nécessaires au transport.
MISE A JOUR 2010
Les Incoterms ont été réduits à onze seulement, au lieu de treize;
• Quatre Incoterms ont été supprimés : DEQ, DAF, DES, DDU;
• Deux nouveaux ont été introduits : DAP, DAT.
LES DIFFERENTS INCOTERMS
• INCOTERMS MULTIMODAUX
1) EXW : EX Works à l’usine (lieu convenu).
• LES OBLIGATIONS DES PARTIES
Le vendeur remplit son obligation de livraison quand la marchandise est mise à disposition
dans son établissement (atelier, usine, entrepôt, etc.).
Il n’a pas à charger la marchandise sur un quelconque véhicule d’enlèvement. L’acheteur
supporte tous les frais et risques inhérents à l’acheminement des marchandises de
l’établissement du vendeur à la destination souhaitée, incluant les formalités douanières à
l’export via son commissionnaire agréé en douane.
Si le vendeur effectue le chargement, il le fait aux risques et frais de l’acheteur. Il appartient
au vendeur de se faire payer ce surcoût éventuel.
2) FCA Free carrier, named place (Franco transporteur / lieu convenu)
• LES OBLIGATIONS DES PARTIES
Le vendeur remplit son obligation de livraison à la remise de la marchandise,
dédouanée à l’export, au transporteur désigné par l’acheteur au point convenu.
L’acheteur paye le transport principal.
3) CPT Carriage Paid To, named place of destination (Port payé jusqu’à
/ Lieu de destination convenu)
• LES OBLIGATIONS DES PARTIES
Le vendeur :
•Mettre la marchandise à la disposition du transporteur qu’il a choisi
contractuellement,
•Supporter les frais de transport jusqu’au lieu de destination convenu,
•Dédouaner la marchandise et effectuer éventuellement les formalités relatives à la
sûreté à L’exportation.
L’acheteur :
•Prendre livraison de la marchandise lors de la remise au transporteur,
• Effectuer, le cas échéant, les formalités douanières à l’importation.
4) CIP :Carriage and InsurancePaid To, named place of destination
(Port payé /assurance comprise, jusqu’à...)
• LES OBLIGATIONS DES PARTIES
Le vendeur :
•Mettre la marchandise à la disposition du transporteur qu’il a choisi
contractuellement,
•Supporter les frais de transport jusqu’au lieu de destination convenu,
•Effectuer, le cas échéant, les formalités douanières ainsi que celles relatives àla sûreté à
l’exportation,
•Obtenir à ses frais une assurance couvrant le voyage de la marchandise,
L’acheteur :
•Prendre livraison de la marchandise lors de la remise au transporteur,
•Effectuer, le cas échéant, les formalités douanières à l’importation.
5) DAT: Delivered At Terminal (rendu au terminal / terminal de
destination convenu)
• LES OBLIGATIONS DES PARTIES
Le vendeur est tenu de mettre les marchandises à disposition de l’acheteur
au terminal désigné dans le port ou au lieu de destination convenu (donc
déchargées).
Il doit également effectuer les formalités douanières ainsi que celles
relatives à la sûreté à l’exportation.
L’acheteur doit prendre livraison de la marchandise et se charger des
formalités douanières à l’importation.
6) DAP : DeliveredAt Place (rendu au lieu de destination convenu)
• LES OBLIGATIONS DES PARTIES
Le vendeur doit livrer les marchandises en les mettant à la disposition de
l’acheteur sur le moyen de transport, prêtes pour être déchargées à l’endroit et à
la date convenus (donc non déchargées).
Le vendeur doit effectuer, le cas échéant, les formalités douanières ainsi que
celles relatives à la sûreté à l’exportation.
L’acheteur doit prendre livraison de la marchandise et effectuer, le cas échéant,
les formalités douanières à l’importation.
7) DDP : Delivered Duty Paid (rendu droits acquittés / Lieu de
destination convenu)
• LES OBLIGATIONS DES PARTIES
Le vendeur se charge de tout, y compris du dédouanement à l’import et du
paiement des droits et taxes exigibles.
Le vendeur doit mettre la marchandise à disposition de l’acheteur sur le moyen
de transport arrivant au lieu convenu prête à être déchargée.
C’est l’acheteur qui supporte les frais du déchargement, sauf si cela est
convenu dans le contrat de transport.
Incoterms applicables aux transports par voie
maritime et fluviale
1) FAS : Free AlongsideShip (Franco le long du navire / Port
d’embarquement convenu).
• LES OBLIGATIONS DES PARTIES
Le vendeur :
•Mettre la marchandise à disposition de l’acheteur au port d’expédition convenu,
•Supporter les frais de transport jusqu’au port d’expédition convenu,
•Effectuer, le cas échéant, les formalités douanières, ainsi que celles relatives à la sûreté
à l’exportation.
L’acheteur :
•Prendre livraison de la marchandise,
•Conclure le contrat de transport depuis le port d’expédition convenu,
•Effectuer, le cas échéant, les formalités douanières à l’importation.
2) FOB: Free On Board (Franco à bord / Port d’embarquement
convenu)
• LES OBLIGATIONS DES PARTIES
Le vendeur remplit son obligation de livraison quand la marchandise est placée
à bord du navire au port d’embarquement désigné.
Le vendeur dédouane la marchandise à l’export et effectue les formalités
relatives à la sûreté à l’exportation.

L’acheteur choisit le navire (ou mandate le vendeur) et conclut le contrat de


transport depuis le port d’expédition convenu.
3) CFR : Cost and Freight (Coût et fret / Port de destination convenu)
• LES OBLIGATIONS DES PARTIES
Le vendeur doit choisir le navire et payer les frais et le fret nécessaires pour
acheminer la marchandise au port de destination désigné. Les formalités
d’export et celles relatives à la sûreté incombent au vendeur.
Le vendeur est tenu d’envoyer un «Préavis d’embarquement» à l’acheteur afin
que celui-ci puisse contracter l’assurance maritime.
L’acheteur doit prendre livraison de la marchandise et effectuer, le cas échéant,
les formalités douanières à l’importation.
4) CIF : Cost Insurrance and Freight (Coût, assurance et fret / Port de
destination convenu)
• LES OBLIGATIONS DES PARTIES
Le vendeur doit mettre la marchandise à disposition de l’acheteur à bord du
navire au port d’expédition convenu et doit supporter les frais de transport
jusqu’au port de destination convenu.
Le vendeur a les mêmes obligations qu’en CFR, mais il doit en plus fournir
une assurance maritime pour le compte de l’acheteur contre le risque de perte
ou de dommage de la marchandise au cours du transport. Les formalités
d’exportation et celles relatives à la sûreté incombent au vendeur.
L’acheteur doit prendre livraison de la marchandise et effectuer, le cas échéant,
les formalités douanières à l’importation.
CONCLUSION
• Le choix de l’Incoterm fait partie intégrante de la négociation commerciale. Il
doit être fait en fonction des capacités organisationnelles de l’entreprise, du
moyen de transport utilisé, du niveau de service qu’elle souhaite apporter à
son client ou avoir de son fournisseur, ou bien encore en fonction des
habitudes du marché, des pratiques de la concurrence, etc.
• L’Incoterm choisi doit être adapté aussi bien aux marchandises à expédier
qu’au mode de transport à utiliser.
MERCI POUR VOTRE ATTENTION
N’ESITHEZ PAS DE POSER DES
QUESTIONS