Vous êtes sur la page 1sur 19

Chapitre 4 : Les Gradateurs

Introduction
 Définition
Le gradateur permet, en partant d’un tension alternative (monophasée ou
triphasée) de valeur efficace constante, d’obtenir une tension de valeur
efficace variable dont la valeur est comprise entre zéro et la valeur efficace
de la tension de départ.

 Domaine d’utilisation:
- Le domaine de l’éclairage par incandescence
- Chauffage électrique
- Le démarrage statorique des moteurs asynchrones.
Introduction
 Symbole

 Différents types
Il existe deux types distincts de gradateurs :
- le gradateur à réglage de phase
- le gradateur à réglage par train d’ondes: exclusivement dédié aux systèmes de chauffage à
grande inertie thermique.
Gradateurs monophasés à réglage de phase

Un gradateur modifie la valeur efficace de la tension du réseau. Le gradateur à


réglage de phase est constitué de deux thyristors montés tête-bêche

 Chaque thyristor est amorcé avec un retard par rapport au zéro du secteur u(t ).
Ce retard correspond à un angle d’amorçage

 Pour que l’amorçage des thyristors soit possible, 0 <б< π.

 L’extinction d’un thyristor s’effectue spontanément lorsque le courant i (t ) s’annule.


Gradateurs monophasés à réglage de phase

 Pour les faibles puissances: variateur d’éclairage domestique,


machine électroportative, . . .

- les deux thyristors sont souvent remplacés par un triac,


composant bidirectionnel muni d’une seule électrode d’amorçage.

- Cette solution est plus économique


Gradateurs monophasés à réglage de phase

1. Débit sur une charge résistive pure


la tension du secteur s’écrit alors : u(t ) =Um sin(wt).

a) Montage
b) Analyse de fonctionnement
ᶿ Etat des interrupteurs Montage équivalent Signaux

T ouvert
0<ᶿ< б
T’ ouvert

T Fermé
Б<ᶿ<π T’ ouvert

T ouvert
0<ᶿ< б T’ ouvert

T ouvert
T’ fermé
Б<ᶿ<π
c) Forme d’onde

α1< α2
c) Valeur efficace
Posons , donc

La valeur efficace de v(t ) varie en fonction de ® dans l’intervalle [0;U], mais la loi de variation n’est pas linéaire.

Le courant i (t ) dans le montage est proportionnel à v(t ), et sa valeur efficace est


Gradateurs monophasés
Débit sur circuit inductif

À cause de l’effet inductif, la conduction se poursuit après la fin de l’alternance,


jusqu’à θ1 l’instant d’annulation du courant i(θ), lorsque l’angle devient inférieur
à φ L’argument du récepteur, le fonctionnement dépend de la nature des signaux
appliqués aux gâchettes :
La solution est donc:
Cas d’impulsion de gâchette de largeur suffisante
On amorce le thyristor TH1 ,il reste passant jusqu'à l’instant θ = θ1 comme
précédemment. Pour θ = θ1, la tension aux bornes du thyristor TH2 devient positive et
sa gâchette alimentée depuis θ = α + π reçoit encore un courant de déblocage; ce
redresseur entre donc en conduction. Au bout de quelques périodes, le courant i(θ)
devient sinusoïdal.
le fonctionnement en gradateur est, possible que si φ <α < π