Vous êtes sur la page 1sur 17

L’idée de la recherche scientifique:

le travail de recherche sera basé sur


l’influence des bactéries lactique utiliser dans les unités
de transformation du lait sur la qualité du Yaourt et on va
tester si cette qualité ou l’acidité est apprécier par les
populations des régions steppiques,
Si sa conviens avec le régimes alimentaire pratiquer .
Cette approche afin de déterminer quelles sont les ordres ,
familles , ou genre de souche de bactéries qu’il est
préférable a utiliser.
• Thème proposé 01
Influence des bactéries anaérobiques à
utilisation agroalimentaire sur l’acidité du
yaourt et son acceptabilité par les populations
des régions steppiques.
• Thème proposé 02
étude des méthodes de fermentation des
bactéries lactiques du yaourt et leurs
appréciation par les populations des régions
steppiques.
• 1- faire sortir un thème
• 2- trouver la problématique
• 3- proposer des hypothèses
• L’INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE LYON Et
LA FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES DE MOHAMMEDIA
• Pour obtenir LE GRADE DE DOCTEUR
• Formation doctorale: Biochimie

• ETUDE BIOCHIMIQUE ET
NUTRITIONNELLE DE L’EFFET
IMMUNOMODULATEUR DES HUILES
D’ARGAN, DE POISSON ET D’OLIVE.
EFFETS COMPARES DE LEURS ACIDES
GRAS
Présenter par: AMAL BENZARIA
• ORIGINALITE
• aucune étude à ce jour ne s’est intéressée aux
effets potentiels d’une consommation
journalière d’huile d’argan sur les fonctions
immunitaires.
• L’objectif principal de notre travail a été de
déterminer, chez le rat, l’effet d’une
consommation d’huile d’argan, riche en acides
oléique et linoléique, sur certains paramètres de
la réponse thymocytaire. A titre de comparaison,
nous avons également étudié les effets de
plusieurs autres huiles : l’huile de poisson riche en
acides gras polyinsaturés de la famille n-3, 26
l’huile d’olive constituée majoritairement d’acide
oléique de la famille n-9, l’huile de noix de coco
riche en acides gras saturés et l’huile de tournesol
constituée majoritairement d’acide linoléique de
la famille n-6.
• Nous nous sommes intéressés en particulier aux
liens qui pourraient exister entre
l’enrichissement des membranes lymphocytaires
en différents acides gras, l’activité et la
localisation de la PLD, et la réponse
lymphoproliférative. Dans une approche in vitro,
nous avons aussi étudié l’effet sur ces mêmes
paramètres des acides gras majeurs des
différentes huiles, apportés directement au
milieu de culture des thymocytes sous forme de
complexe avec l’albumine.
• Méthode de travail :
• Respecter les Les 8 parties de la méthode d’étude :
• 1- Le cadre de l’étude 
• 2- Le type de l’étude 
• 3-La période de l’étude 
• 4-La population de l’étude
• 5-Les techniques et outils de collecte 
• 6-Les considérations éthiques et administratives
• 7-Le plan d’analyse des résultats
• 8-Les difficultés possibles à rencontrer
• L’huile d’argan
• est extraite à partir de l’amandon oléagineux de
l’arganier « Argania spinosa L. » (Skeels), un arbre
endémique du sud-ouest marocain. Cette huile est
composée de deux fractions, l’une glycérique et
l’autre insaponifiable. La fraction glycérique
représente 99% de l’huile d’argan. Elle est riche en
acides gras insaturés, essentiellement l’acide oléique
(45- 48%) et l’acide linoléique (35-38%) et dépourvue
d’acides gras polyinsaturés de la famille n- 3. La
fraction insaponifiable est composée de tocophérols,
stérols, polyphénols, carotènes et autres composés
connus pour leurs propriétés antioxydantes
•L’huile d’olive
•se compose généralement de 98% de triglycérides qui sont essentiellement
monoinsaturés. Le principal AG de l’huile d’olive est l’acide oléique (18:1n-9).
Il représente 55 à 83% des AG totaux. Les principaux AGS sont l’acide
stéarique (18:0) et l’acide palmitique (16:0). Parmi les AGPI, on note une
majorité d’acide linoléique. L’huile d’olive en contient de 3,5 à 21% selon les
conditions climatiques, les conditions de culture et bien entendu la variété de
l’olivier. Les constituants mineurs de l’huile d’olive (0,5 à 2%) sont présents
dans la fraction insaponifiable. Cette fraction est composée essentiellement
de phénols qui sont des antioxydants et protègent l’huile contre le
vieillissements, de vitamines dont les principales sont les vitamines E, K, D et
A, d’alcools (stérols, methyl-stérols, alcools tri-terpéniques, alcools
aliphatiques….) et de pigments qui donnent la couleur jaune ou verte à l’huile.
Ce sont principalement la chlorophylle (verte) et le carotène (jaune). Leur
proportion dépend beaucoup de la maturité des olives.
• MATERIELS ET METHODES
• III-1 Matériels
• III-1-1 Appareils
• Appareil d’électrophorèse: BIORAD Mini Protean IITM Appareil
d’électrotransfert: HOEFER SCIENTIFIC INSTRUMENTS Semi-
PhorTM
• Appareil d’Hybri-dot Manifold BETHESDA Bain à ultrasons
BIOBLOCK Scientific Vibra-Cell 75034
• Balance de précision: METTLER type B6 Balance: METTLER PC
2000
• Centrifugeuse basse vitesse: JOUAN GR 4.11
• Centrifugeuse de paillasse: SIGMA 113 et HERAEUS Biofuge
Fresco Centrifugeuse haute vitesse: ALC 4239R (rotors A 15-C
et A 18-C) Collecteur de fraction: LKB BROMMA 2112 Redirac

• Chromatographie gazeuse Hewlett packard série
HP6890 modèle G 1530 Evaporateur rotatif:
Rotavapor BÜCHI RE 111 couplé à un bain marie
BÜCHI 461
• Générateur de tension et de courant: BIORAD
Power-Pac 300
• Lecteur spectrophotométrique de plaques
multipuits: BIOTEK INSTRUMENTS, Inc.
• Power Wave X
• Pompe péristaltique: LKB BROMMA 2232 Microperpex S
• Potter Verre-Teflon: BIOBLOCK SCIENTIFIC
• Potter Verre-Verre: BIOBLOCK SCIENTIFIC
Réfractomètre portable: POLYLABO Brix 103 et 104
Sonde à ultrasons BRANSON Sonifier Cell-disruptor B15
Spectrophotomètre: UVIKON 936 Thermocycleur MWG-
BIOTECH Primus 25/96
• Unités de filtrationn Centricon Plus-20, membranes de
type NMWL (seuil de coupure 10000KD): MILIPORE
Ultracentrifugeuse: KONTRON INSTRUMENTS Centrikon
T-1190 (rotor KONTRON TST 41.14) Caméra CCD
ImageMaster VDS-CL AMERSHAM BIOTECH couplée au
logiciel de traitement d’image ImageQuant AMERSHAM
BIOTECH
• Réactifs Acide docosahexaénoïque, acide
eicosapentaénoïque, acide oléique, acide linoléique, acide
palmitique, acide stéarique et acide myristique :
proviennent de SIGMA Acide phosphatidique (1-
arachidonyl, 2-stearoyl) et phosphatidylbutanol :
proviennent de TEBU Acide [5, 6, 8, 11, 12, 14, 15-3 H]
arachidonique (200 Ci/mmol) : provient de Perkin Elmer Life
Sciences Anticorps monoclonal anti-tubiline α : provient de
SIGMA Anticorps polyclonaux anti-PLD1 et anti-PLD2 ont été
généreusement fournis par Dr Sylvain Bourgoin (université
Laval, Québec, Canada) Anticorps anti-PIP2 : provient de
Assay Designs, Euromedex Anticorps secondaire anti-IgG de
souris couplé à la peroxydase de raifort et kit ECL :
proviennent de AMERSHAM PHARMACIA BIOTECK Anticorps
secondaire anti-IgG de lapin couplé à la peroxydase de
raifort : provient de BIORAD Bleu
• trypan : provient de SIGMA Butylhydroxytoluène : provient
de SIGMA Cocktail d’inhibiteurs de protéases (Inhibitor
cocktail),
• saccharose et sous-unité B de la toxine cholérique couplée
à la peroxydase : viennent de SIGMA Concanavaline A,
Ficoll histopaque, albumine sérine humaine (HSA)
delipidée : proviennent de SIGMA Milieu RPMI 1640
(HEPES 25mM, bicarbonate 2g/l) : provient de GIBCO
Scintillant liquide Pico Fluor 15 : provient de PACKARD
Sérum de vœu fœtal, pénicilline, streptomycine et L-
glutamine : proviennent de GIBCO Taq polymérase et kit
MTT de prolifération : proviennent de Roche Applied
Science Transcriptase inverse M-MLV : vient de PROMEGA
Tri Reagent : provient de SIGMA Triton X-100 : provient de
Merck