Vous êtes sur la page 1sur 93

Structure Structure et et

fonction fonction de de la la

membrane membrane

1

• Frontière entre l’intérieur et l’extérieur de la cellule

• Contrôle des entrées et des sorties de la cellule (échanges cellulaires)

• Compartiments intérieurs de la cellules (organites membranaires)

intérieurs de la cellules (organites membranaires) La La surface surface de de membrane membrane à à
intérieurs de la cellules (organites membranaires) La La surface surface de de membrane membrane à à

La La surface surface de de

membrane membrane à à

l'intérieur l'intérieur de de la la

cellule cellule est est souvent souvent

plus plus grande grande que que la la

surface surface autour autour de de la la

cellule. cellule.

2

StructureStructure dede lala membranemembrane

• Épaisseur : 7 à 8 nm

• Deux feuillets visibles au microscope électronique

Il faudrait superposer 10 000 épaisseurs de membrane pour obtenir l’épaisseur d’une feuille de papier.

1 nm (nanomètre) = 1/1000 de µm

d’une feuille de papier. 1 nm (nanomètre) = 1/1000 de µm Photographie Photographie au au microscope

Photographie Photographie au au

microscope microscope électronique électronique

d'une d'une membrane membrane

3

Composition Composition chimique chimique • • Lipides Lipides Phospholipides Phospholipides Cholestérol

CompositionComposition chimiquechimique

Lipides Lipides

Phospholipides Phospholipides

Cholestérol Cholestérol (15% (15% à à 50% 50% des des lipides) lipides)

ProtéinesProtéines

GlucidesGlucides

4
4

Hydrophilie et hydrophobie

5
5

Les lipides de la membrane

Les lipides de la membrane 6

6

LIPIDESLIPIDES

• Phospholipides (deux couches)

• Cholestérol (15% à 50 % du total des lipides)

couches) • Cholestérol (15% à 50 % du total des lipides) Cholestérol : rôle dans le
couches) • Cholestérol (15% à 50 % du total des lipides) Cholestérol : rôle dans le
couches) • Cholestérol (15% à 50 % du total des lipides) Cholestérol : rôle dans le
couches) • Cholestérol (15% à 50 % du total des lipides) Cholestérol : rôle dans le

Cholestérol : rôle dans le maintien de la fluidité de la membrane

7

glycérophospholipides
glycérophospholipides

8

Comportement des phospholipides face à l'eau:

Comportement des phospholipides face à l'eau: Groupement phosphate polaire hydrophile Acides gras non polaires

Groupement phosphate polaire hydrophile

Acides gras non polaires hydrophobes

9
9
Les Les phospholipides phospholipides mélangés mélangés à à l’eau l’eau peuvent peuvent former former
Les Les phospholipides phospholipides mélangés mélangés à à l’eau l’eau peuvent peuvent former former

Les Les

phospholipides phospholipides

mélangés mélangés à à l’eau l’eau

peuvent peuvent former former

des des micelles, micelles,

petites petites sphères sphères

formées formées d’une d’une

double double couche couche de de

molécules. molécules.

10

Les lipides de la membrane

Les lipides de la membrane 11
Les lipides de la membrane 11

11

Les lipides de la membrane

Les lipides de la membrane 12
Les lipides de la membrane 12

12

13

13

Mouvement des lipides

14
14

Isolement des protéines membranaires

Isolement des protéines membranaires 15

15

Protéines transmembranaires

Protéines transmembranaires 16

16

Protéines intrinsèques

Protéines intrinsèques 1, 2, 3, 4 : protéines intrinsèques ; 5,6 : protéines extrinsèques 17

1, 2, 3, 4 : protéines intrinsèques ; 5,6 : protéines extrinsèques

17

Protéines intrinsèques transmembranaires

Protéines intrinsèques transmembranaires 18

18

Protéines associées à des lipides par des liaison covalentes

Protéines associées à des lipides par des liaison covalentes 19

19

Protéines associées à des lipides par des liaison covalentes 20
Protéines associées à des lipides par des liaison covalentes
20

Protéines associées à la membrane par des liaisons non covalentes

Protéines associées à la membrane par des liaisons non covalentes 21

21

Expérience démontrant la mobilité des protéines de la membrane. 22

Expérience démontrant la mobilité des protéines de la membrane.

22

Fonctions des protéines

le transport transmembranaire ;

la réception d'informations ;

les mécanismes de reconnaissance cellulaire ;

l'inhibition de contact ;

l'adhérence entre cellules ;

des activités enzymatiques très variées ;

des liaisons structurales avec des éléments de la matrice exracellulaire;

la fixation de substances médicamenteuses, de virus, de toxines ou de cellules.

23

TransportTransport

Beaucoup de substances pénètrent dans la cellule en passant par des protéines formant des "tunnels" à travers la membrane.

Certains de ces "tunnels" peuvent se fermer ou s'ouvrir.

= valves nanotechnologiques

travers la membrane. Certains de ces "tunnels" peuvent se fermer ou s'ouvrir. = valves nanotechnologiques 24
24
24
Canal de membrane 25

Canal de membrane

25

EnzymesEnzymes

Plusieurs enzymes sont disposées dans la membrane (le plus souvent la membrane formant les structures internes de la cellule).

Les enzymes de certaines chaînes métaboliques sont parfois disposées côte à côte dans la membrane.

26
26

RécepteursRécepteurs

Les cellules communiquent entre elles par l'intermédiaire de substances chimiques appelée hormones.

de substances chimiques appelée hormones. Cellule insensible à récepteur l'hormone Pour agir,
de substances chimiques appelée hormones. Cellule insensible à récepteur l'hormone Pour agir,
Cellule insensible à récepteur l'hormone
Cellule
insensible à
récepteur
l'hormone

Pour agir, une hormone doit se fixer sur un récepteur. Ce récepteur, c'est souvent une protéine de la membrane.

hormone

Cellule sensible à l'hormone

QuelleQuelle estest l'anomalie?l'anomalie?

N.B. Dans ce cas, le récepteur est une protéine située à l'intérieur de la cellule (qui n'est donc pas associée à la membrane).

est une protéine située à l'intérieur de la cellule (qui n'est donc pas associée à la

28

AdhérenceAdhérence entreentre lesles cellulescellules

Les cellules adhèrent les unes aux autres par l'intermédiaire de protéines de la membrane.

Dans une tumeur cancéreuse, des anomalies à ces protéines permettent aux cellules de se détacher de la tumeur principale et d'aller former des tumeurs secondaires (métastases) ailleurs dans l'organisme.

29
29
30
30

Reconnaissance Reconnaissance par par le le système système immunitaire immunitaire

Le système immunitaire doit pouvoir distinguer ses propres cellules des cellules étrangères.

L’identification des cellules se fait par la reconnaissance de glycoprotéines spécifiques à la surface des cellules :

protéines CMH (complexe majeur d’histocompatibilité ) (HLA en anglais).

Ces protéines sont très variables d’un individu à l’autre : il y en a 20 sortes différentes environ et chaque sorte peut exister en plus de 50 variétés différentes.

Il n’y a pas deux individus (sauf jumeaux identiques) possédant les mêmes protéines CMH.

Responsables du rejet lors des greffes : le système immunitaire attaque toute cellule présentant des protéines CMH différentes de celles qu’il connaît (les siennes).

31

Supposons 5 protéines pouvant exister en 4 variétés différentes chacunes. En réalité, il y a

Supposons 5 protéines pouvant exister en 4 variétés différentes chacunes.

En réalité, il y a plus de 20 protéines différentes qui peuvent exister en plus de 50 variétés différentes chacune.

Chaque individu possède les 5 protéines différentes sur ses cellules.

possède les 5 protéines différentes sur ses cellules. Il y a autant d’individus différents qu’il y

Il y a autant d’individus différents qu’il y a de combinaisons possibles.

Combien dans ce cas?

32

33
33

ModèleModèle dede lala mosaïquemosaïque fluidefluide

• Deux couches de phospholipides

• Protéines à la surface et à travers

• Polysaccharides attachés aux lipides ou aux protéines

• Cholestérol entre les phospholipides

et à travers • Polysaccharides attachés aux lipides ou aux protéines • Cholestérol entre les phospholipides
et à travers • Polysaccharides attachés aux lipides ou aux protéines • Cholestérol entre les phospholipides

34

Les Les acides acides gras gras

insaturés insaturés sont sont

courbés courbés (les (les saturés saturés

sont sont rectilignes). rectilignes).

double liaison
double liaison

Acide oléique (insaturé)

rectilignes). rectilignes). double liaison Acide oléique (insaturé) insaturé saturé Acide palmitique (saturé) 35

insaturé

saturé

rectilignes). rectilignes). double liaison Acide oléique (insaturé) insaturé saturé Acide palmitique (saturé) 35

Acide palmitique (saturé)

35

N.B. N.B. Les Les molécules molécules de de phospholipides phospholipides ne ne sont sont pas pas liées liées

entre entre elles elles par par des des liaisons liaisons covalentes covalentes

par des des liaisons liaisons covalentes covalentes Cohésion des molécules due : • forces de Van

Cohésion des molécules due :

• forces de Van Der Waals entre les acides gras

due : • forces de Van Der Waals entre les acides gras • Interactions hydrophobes entre

• Interactions hydrophobes entre acides gras

L’eau repousse les molécules hydrophobes qui se tassent les unes sur les autres

36

Les Les acides acides gras gras insaturés insaturés augmentent augmentent la la

fluidité fluidité de de la la membrane. membrane.

fluidité fluidité de de la la membrane. membrane. Plus les molécules peuvent se rapprocher, plus les

Plus les molécules peuvent se rapprocher, plus les forces de Van Der Waals sont importantes.

C’est pourquoi, par exemple, les gras saturés sont solides à la température de la pièce.

37

MosaïqueMosaïque fluidefluide ::

Les molécules sont ordonnées, mais se déplacent sans arrêt les unes par

rapport aux autres.

se déplacent sans arrêt les unes par rapport aux autres. Un Un phospholipide phospholipide donné donné
se déplacent sans arrêt les unes par rapport aux autres. Un Un phospholipide phospholipide donné donné

Un Un phospholipide phospholipide donné donné

change change de de position position avec avec un un

autre autre plus plus d’un d’un million million de de fois fois

par par seconde. seconde.

million de de fois fois par par seconde. seconde. Si une molécule de phospholipide avait la

Si une molécule de phospholipide avait la taille d’une balle de ping-pong (environ 10 millions de fois plus gros), la vitesse serait de 20 m/s soit environ

70Km/h

À cette échelle, une cellule aurait un diamètre d’environ 200 m

38

PropriétésPropriétés d’uned’une membranemembrane dede phospholipidesphospholipides ::

Peut se réparer d’elle-même

Si la membrane est percée ou déchirée, les molécules de phospholipides qui s’étaient écartées les unes des autres peuvent à nouveau se rapprocher et fermer l’ouverture.

Peut varier facilement sa taille

Si on ajoute des molécules de phospholipides, celles-ci se joignent aux autres et la membrane s’agrandit. Inversement, elle peut réduire sa taille si on enlève des molécules.

elle peut réduire sa taille si on enlève des molécules. Permet à une sphère de se
elle peut réduire sa taille si on enlève des molécules. Permet à une sphère de se
elle peut réduire sa taille si on enlève des molécules. Permet à une sphère de se

Permet à une sphère de se diviser

Il suffit de resserrer l’équateur d’une sphère pour obtenir deux sphères.

Deux sphères peuvent fusionner pour en former une plus grande

d’une sphère pour obtenir deux sphères. Deux sphères peuvent fusionner pour en former une plus grande
d’une sphère pour obtenir deux sphères. Deux sphères peuvent fusionner pour en former une plus grande
d’une sphère pour obtenir deux sphères. Deux sphères peuvent fusionner pour en former une plus grande
d’une sphère pour obtenir deux sphères. Deux sphères peuvent fusionner pour en former une plus grande
d’une sphère pour obtenir deux sphères. Deux sphères peuvent fusionner pour en former une plus grande

39

Chaînes de glucides souvent attachées aux lipides (glycolipides) ou aux protéines (glycoprotéines)

Ces chaînes de glucides sont faites de divers monosaccharides. Elles sont très variables d’un individu à l’autre.

Les groupes sanguins (système ABO) sont déterminés par 3 glycoprotéines, glycoprotéines A, B et O, qui diffèrent l’une de l’autre par la composition de leurs chaînes de glucides.

glycoprotéines A, B et O, qui diffèrent l’une de l’autre par la composition de leurs chaînes

40

PerméabilitéPerméabilité sélectivesélective

La double couche de lipides est perméable:

• Aux molécules très petites (H 2 O, CO 2 , O 2 )

• Aux molécules liposolubles (hydrophobes, non polaires)

• Aux molécules liposolubles (hydrophobes, non polaires) La double couche de lipides est imperméable: • Aux
• Aux molécules liposolubles (hydrophobes, non polaires) La double couche de lipides est imperméable: • Aux

La double couche de lipides est imperméable:

• Aux grosses molécules et à la plupart des molécules polaires

• Aux ions (K + , Cl - , Na + )

41

Des Des protéines protéines de de la la membrane membrane

permettent permettent le le passage passage de de ce ce qui qui ne ne

peut peut passer passer à à travers travers les les lipides lipides : :

• Forment des canaux à travers la membrane

lipides : : • Forment des canaux à travers la membrane OU • s’associent aux molécules

OU

• s’associent aux molécules à transporter et les déplacent dans la membrane

42
42
Donc, ce n'est pas n'importe quelle substance qui peut traverser la membrane = perméabilité sélective

Donc, ce n'est pas n'importe quelle substance qui peut traverser la membrane = perméabilité sélective.

N.B. Ces canaux sont généralement spécifiques :

une seule substance bien précise peut les traverser et aucune autre.

43
43

Les canaux de la membrane sont souvent formés de plusieurs sous-unités :

Les canaux de la membrane sont souvent formés de plusieurs sous-unités : 44

44

45

45

Les Les unités unités protéiques protéiques formant formant les les canaux canaux peuvent peuvent

parfois parfois modifier modifier leur leur forme forme

parfois modifier modifier leur leur forme forme le le canal canal peut peut s'ouvrir s'ouvrir et

lele canalcanal peutpeut s'ouvrirs'ouvrir etet sese fermerfermer

leur leur forme forme le le canal canal peut peut s'ouvrir s'ouvrir et et se se

46

Canal

ouvert

Canal ouvert Canal fermé 47

Canal fermé

Canal ouvert Canal fermé 47
Canal ouvert Canal fermé 47

47

Exemple: canal ionique permettant le passage d’anions

Exemple: canal ionique permettant le passage d’anions 48

48

TransporteursTransporteurs dede membrane:membrane:

• Certains peuvent se fermer et s’ouvrir

• Sont souvent très sélectifs

49

Les Les transporteurs transporteurs peuvent peuvent se se faire faire et et se se défaire défaire

rapidement rapidement ==> ==> leur leur nombre nombre peut peut varier varier

DONC la perméabilité de la membrane à certaines substances peut se modifier

ExempleExemple :: effeteffet dede l’insulinel’insuline

Insuline sécrétée par le pancréas

Insuline augmente la perméabilité des cellules au glucose en faisant augmenter le nombre de protéines qui transportent le glucose dans les membranes; sans insuline, les cellules sont presque imperméables au glucose (pas assez de transporteurs)

Donc, insuline a pour effet de faire baisser le taux de glucose sanguin (le glucose présent dans le sang pénètre dans les cellules)

50

Voir Physiologic Effects of Insuline (cliquez sur le bouton « Add Glucose » dans la figure au centre de la page)

TransportTransport passifpassif

Passage de substances à travers la membrane peut se faire:

• Par transport passif (sans dépense d’énergie)

• Par transport actif (avec dépense d’énergie)

51

TransportTransport passif:passif:

• Diffusion simple

• Diffusion facilitée

• Osmose

52

DiffusionDiffusion simplesimple

Diffusion Diffusion simple simple 53
Diffusion Diffusion simple simple 53
Diffusion Diffusion simple simple 53

53

Une substance diffuse suivant son gradient de concentration : de la zone la plus concentrée

Une substance diffuse suivant son gradient de concentration : de la zone la plus concentrée à la zone qui l’est moins.

Gradient = différence

Le gradient de concentration entre deux milieux c'est la différence de concentration entre les deux milieux.

55
55
Comment la vitesse de diffusion sera-t-elle modifiée si : On élève la température du milieu?

Comment la vitesse de diffusion sera-t-elle modifiée si :

On élève la température du milieu?

On augmente le gradient (la différence) de concentration ?

Le nombre de canaux permettant la diffusion augmente ?

56

Quelle serait l'allure de la courbe illustrant la variation de concentration dans le compartiment de gauche en fonction du temps?

de la courbe illustrant la variation de concentration dans le compartiment de gauche en fonction du
A B C 57
A
B
C
57

DiffusionDiffusion facilitéefacilitée

Diffusion Diffusion facilitée facilitée La diffusion se fait par l’intermédiaire d’une protéine de la membrane. N

La diffusion se fait par l’intermédiaire d’une protéine de la membrane.

N .B.

• Pas de dépense d’énergie

• Se fait selon le gradient de concentration

58

59

59

OsmoseOsmose

Côté Côté plus plus

concentré concentré

= = hypertonique hypertonique

plus concentré concentré = = hypertonique hypertonique Côté Côté dilué dilué = = hypotonique

Côté Côté dilué dilué

= = hypotonique hypotonique

Côté Côté dilué dilué = = hypotonique hypotonique Membrane perméable à l’eau, MAIS pas au soluté
Côté Côté dilué dilué = = hypotonique hypotonique Membrane perméable à l’eau, MAIS pas au soluté

Membrane perméable à l’eau, MAIS pas au soluté

60

L’eau se déplace du côté hypotonique (dilué) au côté hypertonique (concentré en soluté)

L’eau se déplace du côté hypotonique (dilué) au côté hypertonique (concentré en soluté) 61

61

L’osmose, L’osmose, c’est c’est l’eau l’eau qui qui se se déplace déplace en en suivant suivant

son son gradient gradient de de concentration concentration

Molécules d'eau libres
Molécules d'eau libres

Molécules d'eau non libres

Les molécules de soluté diminuent le nombre de molécules d'eau qui sont libres de se déplacer. L'eau se déplace de là où les molécules libres sont abondantes à là où il y en a moins.

62

Poids de la colonne d ’eau Pression osmotique = Pression exercée par le poids de
Poids de la colonne d ’eau Pression osmotique = Pression exercée par le poids de
Poids de la colonne d ’eau Pression osmotique = Pression exercée par le poids de
Poids de la colonne d ’eau Pression osmotique = Pression exercée par le poids de

Poids de la colonne d ’eau

Pression

osmotique

=

Pression exercée par le poids de la colonne d’eau (= pression hydrostatique)

63

On peut inverser le mouvement des molécules d’eau en exerçant une pression supérieure à la pression osmotique = OSMOSE INVERSE

supérieure à la pression osmotique = OSMOSE INVERSE L’osmose inverse permet, par exemple, de dessaler l’eau

L’osmose inverse permet, par exemple, de dessaler l’eau de mer ou de concentrer le sucre d’érable.

64
64

Globules rouges en milieu:

• Isotonique

• Hypotonique

• Hypertonique

Globules rouges en milieu: • Isotonique • Hypotonique • Hypertonique 65

65

Globules rouges en milieu hypertonique

Globules rouges en milieu hypertonique 66

66

Cellules d ’élodée en milieu hypotonique et hypertonique

Cellules d ’élodée en milieu hypotonique et hypertonique Milieu hypotonique État de turgescence Milieu hypertonique
Cellules d ’élodée en milieu hypotonique et hypertonique Milieu hypotonique État de turgescence Milieu hypertonique

Milieu hypotonique

État de turgescence

et hypertonique Milieu hypotonique État de turgescence Milieu hypertonique État de plasmolyse EAU EAU Que se
et hypertonique Milieu hypotonique État de turgescence Milieu hypertonique État de plasmolyse EAU EAU Que se

Milieu hypertonique

État de plasmolyse

EAUEAU

Que se produit-il si on plonge des fruits dans du sucre?

67

INTESTIN

INTESTIN SANG L’osmose L’osmose joue joue un un rôle rôle important important dans dans le le

SANG

INTESTIN SANG L’osmose L’osmose joue joue un un rôle rôle important important dans dans le le
INTESTIN SANG L’osmose L’osmose joue joue un un rôle rôle important important dans dans le le

L’osmose L’osmose joue joue un un rôle rôle important important dans dans le le

déplacement déplacement des des liquides liquides dans dans l’organisme l’organisme

LIQUIDE

INTERSTITIEL

dans l’organisme l’organisme LIQUIDE INTERSTITIEL LIQUIDE INTRACELLULAIRE REINS Que se produirait-il si le
dans l’organisme l’organisme LIQUIDE INTERSTITIEL LIQUIDE INTRACELLULAIRE REINS Que se produirait-il si le

LIQUIDE

INTRACELLULAIRE

l’organisme LIQUIDE INTERSTITIEL LIQUIDE INTRACELLULAIRE REINS Que se produirait-il si le sang devenait hypertonique

REINS

Que se produirait-il si le sang devenait hypertonique ?

Et s’il devenait hypotonique ?

68
68

L’eau traverse la membrane des cellules :

• En passant entre les molécules de phospholipides

• En passant par des canaux protéiques spécifiques aux molécules d’eau : les aquaporines

Les aquaporines (on en connaît plus de 200 sortes différentes) sont particulièrement nombreuses dans des cellules comme celles des tubules du rein et des racines des plantes où le passage de l’eau joue un rôle important.

Peter Agre s’est mérité le Nobel de chimie 2003 pour sa découverte des aquaporines en 1988

un rôle important. Peter Agre s’est mérité le Nobel de chimie 2003 pour sa découverte des

69

Dans la membrane, les aquaporines forment des complexes de quatre canaux a c c o

Dans la membrane, les aquaporines forment des complexes de quatre canaux accolés

Dans la membrane, les aquaporines forment des complexes de quatre canaux a c c o l
Dans la membrane, les aquaporines forment des complexes de quatre canaux a c c o l
Dans la membrane, les aquaporines forment des complexes de quatre canaux a c c o l

molécules d’eau

70

Un poisson vivant en eau de mer est-il en milieu hypo, hyper ou isotonique?

L’eau de mer est hypertonique

Eau

(par osmose)

isotonique? L’eau de mer est hypertonique Eau (par osmose) Sel (par diffusion) Comment le poisson peut-il
isotonique? L’eau de mer est hypertonique Eau (par osmose) Sel (par diffusion) Comment le poisson peut-il
isotonique? L’eau de mer est hypertonique Eau (par osmose) Sel (par diffusion) Comment le poisson peut-il

Sel

(par diffusion)

Comment le poisson peut-il survivre?

71

Pourquoi Pourquoi peut-on peut-on conserver conserver des des aliments aliments dans dans de de la la

saumure saumure (solution (solution saturée saturée de de sel)? sel)?

72

On place, à gauche, 1 Mole de NaCl On place, à droite, 1 Mole de

On place, à gauche, 1 Mole de NaCl

On place, à droite, 1 Mole de glucose

1 Mole de NaCl On place, à droite, 1 Mole de glucose Y Y aura-t-il aura-t-il
1 Mole de NaCl On place, à droite, 1 Mole de glucose Y Y aura-t-il aura-t-il

YY aura-t-ilaura-t-il osmoseosmose ??

L'eau va se déplacer de droite à gauche. Pourquoi?

73

1 Mole NaCl

1 Mole glucose

1 Mole NaCl 1 Mole glucose 1 Mole Na + + 1 Mole Cl - 1

1 Mole Na +

+

1 Mole Cl -

1 Mole NaCl 1 Mole glucose 1 Mole Na + + 1 Mole Cl - 1
1 Mole NaCl 1 Mole glucose 1 Mole Na + + 1 Mole Cl - 1

1 Mole glucose

Mole glucose 1 Mole Na + + 1 Mole Cl - 1 Mole glucose 2 Moles
Mole glucose 1 Mole Na + + 1 Mole Cl - 1 Mole glucose 2 Moles

2 Moles de soluté

1 Mole de soluté

Les électrolytes ont un pouvoir osmotique (c’est ce qu’on appelle l’osmolarité) plus grand que les non électrolytes

74

Transport Transport actif: actif:

Ressemble Ressemble à à la la diffusion diffusion facilitée facilitée (nécessite (nécessite un un

transporteur) transporteur) MAIS: MAIS:

• Besoin d’une source d’énergie (ATP)

• Peut se faire CONTRE le gradient de concentration

Indique une dépense d'énergie 75
Indique une dépense d'énergie
75

TransportTransport actifactif

Transport Transport actif actif 76

76

77

77

LaLa pompepompe àà sodiumsodium // potassiumpotassium

Il y a aussi des pompes à K + , Na + , Ca ++ , H +

78
78
Pompe Na + / K + 79

Pompe Na + / K +

79

Transport actif permet aux cellules de conserver un milieu intérieur différent du milieu extérieur:
Transport actif
permet aux
cellules de
conserver un
milieu intérieur
différent du
milieu
extérieur:
Transport actif permet aux cellules de conserver un milieu intérieur différent du milieu extérieur: 80
Transport actif permet aux cellules de conserver un milieu intérieur différent du milieu extérieur: 80
Transport actif permet aux cellules de conserver un milieu intérieur différent du milieu extérieur: 80
Transport actif permet aux cellules de conserver un milieu intérieur différent du milieu extérieur: 80
Transport actif permet aux cellules de conserver un milieu intérieur différent du milieu extérieur: 80
Transport actif permet aux cellules de conserver un milieu intérieur différent du milieu extérieur: 80
80
80

3 3 types types de de protéines protéines de de transport transport selon selon la la

direction direction du du transport transport : :

Uniport : une substance spécifique traverse un canal protéique (cas le plus fréquent)

Symport : deux substances, ensemble dans la même direction (l'une ne passe pas sans l'autre, les deux doivent passer ensemble).

Antiport : deux substances en sens contraire (l'une est échangée contre l'autre).

A

 
A  

A

 
 
   
 

B

   
   

A

B

   
 
 
   

A

A

B

A

B

81

82

82

SymportSymport ::

A

B

• • Symport Symport : : A B Un Un ion ion (Na (Na gradient gradient
• • Symport Symport : : A B Un Un ion ion (Na (Na gradient gradient
• • Symport Symport : : A B Un Un ion ion (Na (Na gradient gradient

Un Un ion ion (Na (Na

gradient gradient de de concentration. concentration. Cette Cette diffusion diffusion permet permet

à à une une substance substance de de traverser traverser en en même même temps temps

CONTRE CONTRE son son gradient gradient de de concentration. concentration.

+ +

en en général) général) diffuse diffuse en en suivant suivant son son

Pompe Pompe à à Na Na

+ +

/ / glucose glucose (cellules (cellules de de l'intestin) l'intestin)

Le Na + traverse en suivant son gradient de concentration (gradient entretenu par un transporteur actif) et le glucose le suit CONTRE son propre gradient.

Pompe Pompe Na+ Na+ / / ac. ac. aminés aminés dans dans les les reins reins

Pompe Pompe Na+ Na+ / / Iode Iode dans dans la la glande glande thyroïde thyroïde

83

AntiportAntiport

• • Antiport Antiport A Un Un ion ion (Na (Na gradient gradient de de concentration.

A

• • Antiport Antiport A Un Un ion ion (Na (Na gradient gradient de de concentration.

Un Un ion ion (Na (Na

gradient gradient de de concentration. concentration. Ce Ce déplacement déplacement permet permet à à

une une substance substance de de traverser traverser en en sens sens inverse inverse CONTRE CONTRE

son son gradient gradient de de concentration. concentration.

+ +

en en général) général) diffuse diffuse en en suivant suivant son son

B

Pompe Na + / Mg ++ : la diffusion du Na + dans la cellule permet l'expulsion du Mg ++ contre son gradient.

Pompe Na + / K + : le transport actif du Na+ dans une direction permet le transport du K+ dans l'autre.

84

Antiport Na + / Ca + + 85

Antiport Na + / Ca ++

85

Un cas particulier de transport actif: le cotransport

Ex. Transport du saccharose:

1. Transport actif de H + par la pompe à proton

2. Formation d’un gradient (différence) de concentration et d’un gradient électrique de part et d’autre de la membrane

de concentration et d’un gradient électrique de part et d’autre de la membrane [H + ]

[H + ]

de concentration et d’un gradient électrique de part et d’autre de la membrane [H + ]
[H + ] +
[H + ]
+

86

3- Diffusion des ions H + avec le saccharose (symporteur)

3- Diffusion des ions H + avec le saccharose (symporteur) Le couplage peut aussi se faire

Le couplage peut aussi se faire avec un antiport

87

[H + ]
[H + ]
[H + ] extérieur Symport lactose / H + Membrane de la bactérie Escherichia coli [H

extérieur

Symport lactose / H +

Membrane de la bactérie Escherichia coli

lactose / H + Membrane de la bactérie Escherichia coli [H + ] Antiport Na +
[H + ]
[H
+ ]

Antiport Na + / H + et

Antiport Ca ++ / 2H +

Ensemble de pompes à protons (transporteurs actifs d’ions H + ) qui maintiennent le gradient de concentration en H +

actifs d’ions H + ) qui maintiennent le gradient de concentration en H + Symport proline
actifs d’ions H + ) qui maintiennent le gradient de concentration en H + Symport proline

Symport proline / H +

actifs d’ions H + ) qui maintiennent le gradient de concentration en H + Symport proline

88

intérieur

Transport des macromolécules

• Exocytose

• Endocytose

Transport des macromolécules • Exocytose • Endocytose 89
Transport des macromolécules • Exocytose • Endocytose 89

89

Endocytose Exocytose 90

Endocytose

Endocytose Exocytose 90

Exocytose

Endocytose Exocytose 90
Endocytose Exocytose 90

90

Cas particulier d’endocytose :

Pinocytose = endocytose d’une petite gouttelette du milieu extérieur : non spécifique

Endocytose par récepteurs interposés : très spécifique

Endocytose par récepteurs interposés : très spécifique Les molécules de soluté se fixent à des récepteurs

Les molécules de soluté se fixent à des récepteurs spécifiques (des protéines de la membrane). Ce mécanisme permet à la cellule d’accumuler rapidement des substances extracellulaires peu concentrées.

Phagocytose = endocytose d’une grosse particule

91

Phagocytose d’une bactérie par un globule blanc

Phagocytose d’une bactérie par un globule blanc Comment le globule blanc arrive-t-il à suivre la bactérie

Comment le globule blanc arrive-t-il à suivre la bactérie ? Lire cet article pour en savoir plus.

la bactérie ? Lire cet article pour en savoir plus. Voir aussi : phagocytose d’un vieux
la bactérie ? Lire cet article pour en savoir plus. Voir aussi : phagocytose d’un vieux
la bactérie ? Lire cet article pour en savoir plus. Voir aussi : phagocytose d’un vieux
la bactérie ? Lire cet article pour en savoir plus. Voir aussi : phagocytose d’un vieux
la bactérie ? Lire cet article pour en savoir plus. Voir aussi : phagocytose d’un vieux

Voir aussi : phagocytose d’un vieux globule rouge par un globule blanc

? Lire cet article pour en savoir plus. Voir aussi : phagocytose d’un vieux globule rouge

92

FINFIN

93