Vous êtes sur la page 1sur 21

La membrane cytoplasmique

Composition, structure et fonction

Mme Benachour K
Généralités
Toute cellule de monère, de protiste, d'animal, de végétal ou de
champignon est constituée d'un cytoplasme fluide abritant de
nombreux organites, délimité par une fine membrane plasmique
ou plasmalemme.

Épaisseur : 75Å (7,5 nm)

La microscopie électronique a permis d’observer une tri-


lamination de la membrane :
Un feuillet clair de 3 nm, entouré par 2 feuillets sombres de 2,5 nm
chacun.
Composition

La membrane plasmique est majoritairement composée


de lipides, particulièrement de phospholipides, entre lesquels
des protéines peuvent s'insérer. Contrairement aux membranes
des bactéries et des cellules végétales, celles des cellules animales
contiennent des molécules de cholestérol, ce qui les rigidifie et
augmente leur imperméabilité vis-à-vis des molécules hydrophiles.
Composition

 Lipides (Phospholipides et cholestérol) (~49%)


Forment le squelette des membranes

 Protéines (récepteurs, transporteurs, enzymes) (~43%)


Attachées plus au moins aux phospholipides

 Glucides (glycophospholipides et glycoprotéines)


(~8%)
Composition
•Les lipides membranaires sont des molécules amphipathiques

Groupement
phosphate polaire
hydrophile

Acides gras non


polaires
hydrophobes
Composition
Diversité des phospholipides

Les glycérophospholipides

Les sphingophospholipides Phosphatidyl-choline

Sphingosine+ acide gras + acide phosphorique


+ alcool ou acides aminés
Composition
Protéines membranaires
Protéines transmembranaires (intrinsèques)
Protéine extrinsèque

polytopique
Plusieurs segments (3hélice α)
bitopique Un domaine de chaque coté de la membrane
Un seul segment (1hélice α)
Un domaine de chaque coté de la membrane
Composition
Les glucides membranaires
 Liés aux lipides et aux protéines membranaires
 Exposés à l'extérieur de la cellule
Le cell-coat ou glycocalyx

C'est le revêtement d'aspect fibreux plus ou moins épais au delà de la bicouche lipidique
constitué par les glucides membranaires à la surface des cellules eucaryotes.

glycolipi

glycoprotéine
Le glycocalyx vue en microscopie électronique
Structure

 Deux couches de
phospholipides
 Protéines en surface
et au travers
 Polysaccharides
attachés aux lipides
ou aux protéines
 Cholestérol entre les
phospholipides

La membrane plasmique est une Mosaïque fluide, asymétrique


selon le modèle proposé par Singer et Nicholson (1972)
Structure
Fluidité: la membrane plasmique est fluide grâce aux
mouvements des lipides qui peuvent être classés en mouvements
fréquents et rapides (diffusion latérale et rotation) et en
mouvements rares et très lent (bascule ou flip-flop).

 La fluidité de la membrane augmente proportionnellement avec le


pourcentage d'acides gras insaturés et diminue avec celui du
cholestérol.
 Stabilitémécanique: la membrane est d'autant plus stable qu'elle
est riche en cholestérol.

 Asymétrie : la composition en lipides varie entre les deux hémi-


membranes ; exemple : les glycolipides sont localisés exclusivement
dans l'hémi-membrane externe, d'où l'asymétrie de la membrane.
Fonctions de la membrane plasmique
Les rôles de la membrane plasmique peuvent se résumer en
trois points :

Délimiter le cytoplasmique contenant les organites,

Contrôler (passivement) ou diriger (activement) sélectivement


les échanges moléculaires et particulaires entre le cytoplasme et
l'environnement cellulaire
Permettre la reconnaissance cellulaire spécifique et transmettre
des informations de l'environnement cellulaire vers l'intérieur de
la cellule.
Modes de transport membranaire

1 .Transport des substances non macromoléculaires


1.1 Modes de transport passif
A) Diffusion simple d’un soluté
B) Diffusion facilitée d’un soluté
C) L’osmose : diffusion de l’eau (solvant)
1.2 Modes de transport actif
A) Transport actif primaire
B) Transport actif secondaire
2. Transport des macromolécules et des particules :
transport en vrac, à l’aide de vésicules.
2.2. Vers l’extérieur de la cellule : Exocytose
2.2 Vers l’intérieur de la cellule : A) Phagocytose
B) Pinocytose
C) Endocytose par récepteurs interposés

14
DIFFUSION SIMPLE
= molécules se glissent entre les
éléments de la bicouche de
phosphoglycérolipides.

DIFFUSION FACILITÉE
= molécules traversent dans une
protéine* membranaire qui est:

-soit un *canal protéique (~ un


« tunnel ») pour un ion

-soit une *perméase (une protéine qui


change de forme) pour une autre
substance
16
OSMOSE
« par diffusion SIMPLE »
= molécules d’eau se glissent
entre les éléments de la
bicouche de lipides.

 « par diffusion FACILITÉE »


= molécules d’eau passent
dans une aquaporine, qui est
un canal protéique (~ un
« tunnel »).

17
TRANSPORT ACTIF Ex.: une pompe à H+

18
TRANSPORT ACTIF SECONDAIRE
Ex.: une pompe à H+ couplée à une perméase de cotransport
(« symport », même direction) H+/saccharose

19
Transport à l’aide des vésicules
Transport à l’aide des vésicules