Vous êtes sur la page 1sur 3

Chapitre III : La membrane plasmique

1. Définition de la membrane plasmique :


La membrane plasmique (=membrane cytoplasmique =membrane cellulaire= plasmalemme) : est
une couche biologique continue qui sépare le milieu intracellulaire (le cytoplasme) du milieu
extracellulaire (milieu extérieur) tout en assurent les échanges entre ces deux milieux. Cette
membrane est très mince (invisible au microscope optique).
2. Composition chimique de la membrane plasmique :
Lipides 43% : La membrane est formée de lipides amphiphiles, ces lipides amphiphiles ont tous
une tête hydrophile (c’est-à-dire qui attirent les molécules d’eau) et une queue hydrophobe (qui
au contraire repousse les molécules d’eau).
-Les lipides qui constituent la membrane sont soit des phospholipides soit du cholestérol.
-Le cholestérol est une molécule amphiphile mais avec une grosse zone hydrophobe, plus grosse
que la tête hydrophile.
-Cette bicouche lipidique a pour but de former une barrière imperméable entre deux milieux
aqueux, l’intérieur de la cellule et l’extérieur.
Protéines 49% : Le deuxième élément constituant de la membrane, ce sont des protéines. Il y a
des protéines extrinsèques des côtés cytoplasmiques et externes et des protéines intrinsèques
intégrées dans la bicouche lipidique.
Elles assurent les principales fonctions de la membrane. Elles peuvent ménager des petits canaux
dans la membrane qui permettent à des substances hydrosolubles de passer de l’extérieur de la cellule
à l’intérieur ou inversement, elles assurent une fonction de récepteur (c’est-à-dire qu’elles peuvent
capter des informations à l’extérieur de la cellule et transmettre l’information à l’intérieur de la cellule).
Glucides 8% : Le troisième élément constituant de la membrane, ce sont des sucres qui peuvent
être rattachés soit aux lipides de la membrane (glycolipides) soit aux protéines (glycoprotéines).
Ces sucres sont présents exclusivement sur le feuillet membranaire à l’extérieur de la cellule.
Ils forment une couche protectrice à l’extérieur de la membrane de la cellule qui va protéger la
cellule d’agressions telle que des bactéries ou des virus ou de relations indésirables. L’épaisseur de
cette couche sucrée qu’on appelle le glycocalyx est variable d’une cellule à l’autre.

Cours de soutien : Biologie (SVI), Géologie (STU), FST (BCG), ENS (SVT)  Prof. Anas Houichar
3. Fonctions de la membrane plasmique
La compartimentation et la protection de la vie cellulaire.
 La régulation des échanges cellulaires (ions, protéines, glucides…)
 Les phénomènes de reconnaissance.
4. Propriétés structurale de la membrane :
Structure en bicouche lipidique entre lesquels s’insèrent les protéines.
Asymétrie : les deux couches de la membrane ne sont pas de constituant semblable.
La membrane plasmique est une structure dynamique, mosaïque fluide : C’est le modèle de la
mosaïque fluide décrit par Singer et Nicholson en 1972 : (membrane= une mosaïque constituée
d'une double couche fluide de phosphoglycérolipides dans laquelle flottent des molécules protéiques).

La membrane plasmique

5- le transport membranaire : (la perméabilité membranaire)


Le passage des molécules à travers la membrane plasmique se fait par deux grands types :
5.1) le transport des petites molécules : transport passif et transport actif :
A) Transport passif = voie passive : désigne le passage d’un ion ou d’une molécule à travers la
membrane sans apport d’énergie et se fait dans le sens de gradient.
a) Diffusion simple : s’effectue pour les substances liposolubles. Ces molécules passent à travers la
couche lipidique de la membrane (O2, CO2, lipides…)
b) Diffusion facilitée : c’est un transport passif, qui ne nécessite pas d’énergie mais il fait appel à
des perméases (protéines membranaire spécifiques), c’est un phénomène saturable (on peut passer
juste un certain nombre de molécules : Glucose).

Cours de soutien : Biologie (SVI), Géologie (STU), FST (BCG), ENS (SVT)  Prof. Anas Houichar
 Diffusion de l’eau (osmose) : L’eau se déplace, selon la loi de l’osmose, du compartiment le
moins concentré (hypotonique) vers le compartiment le plus concentré (hypertonique).
L’eau traversera la membrane en empruntant des canaux spécifiques à l’eau appelés aquaporines
(=ce sont des protéines membranaires qui forment des pores pour le passage des molécules d’eau à
travers les membranes cellulaires).
B) Transport actif = voie active : au contraire, c’est un transport qui nécessite de l’énergie et se
fait contre le sens de gradient.
a) Transport actif primaire : les solutés peuvent être activement transportés contre le gradient de
concentration à travers la membrane (Na+, K+).
b) Transport actif secondaire : le transport simultané de deux substrats différents par un processus
intra-membranaire spécifique. Le transport se fait soit dans la même direction (symport) ou dans la
direction opposée (antiport).
*Symport : transport de deux substances dans le même sens (ex. glucose et Na+)
*Antiport : transport de deux substances dans des sens opposés (ex. Na+ /K+).

5.2) le transport des grandes molécules : Endocytose et Exocytose :


A) Endocytose : (signifie vers l’intérieur de la cellule) : est le processus au cours duquel la
membrane d’une cellule enveloppe et absorbe une particule. On distingue deux types :
Pinocytose : est l’absorption par une cellule d’un fluide extracellulaire (c’est le transport des
substances liquides).
Phagocytose : (qui signifie action de manger) intervient dans la destruction et l’élimination de
certaines particules ou cellules étrangers (immunité).
B) Exocytose : (signifie vers l’extérieur de la cellule) : est le mécanisme par lequel la cellule libère
de grandes molécules à travers sa membrane.

Cours de soutien : Biologie (SVI), Géologie (STU), FST (BCG), ENS (SVT)  Prof. Anas Houichar