Vous êtes sur la page 1sur 3
Explication [Tafsir] du Hadîth sur les 73 sectes.

Explication [Tafsir] du Hadîth sur les 73 sectes.

Par l’imam al-Qahir al-Baghdadi

[1]

Le Hadîth : D'après 'Awf Ibn Mâlik - qu’All â h l’agrée - : «

Le Hadîth :

D'après 'Awf Ibn Mâlik -qu’Allâh l’agrée- : « Le Messager de Dieu -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a dit : "Les Juifs se sont divisés en 71 sectes, une seule entrera au Paradis et 70 en Enfer. Et les chrétiens se sont divisés en 72 sectes, 71 iront en Enfer et une au Paradis. Par Celui qui détient l'âme de Mouhammad en Sa main ! Cette communauté (de l'Islâm) se divisera en 73 sectes. Une parmi elle, ira au Paradis et 72 au Feu".

On lui demanda : "Ô Messager de Dieu ! Qui sont-ils ?"

Il -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- dit : "Le groupe (ةعامجلا al-Jamaa)". » [Rapporté dans le Sahîh Sunan Ibn Mâja n°3226/3992]

Lexplication du Hadîth:

L’imam al-Qahir al-Baghdadi -qu’Allâh lui fasse Miséricorde-:

« En ce qui nous concerne, nous affirmons que « la nation (Oumma) de l’islam » englobe ceux qui reconnaissent l’existence de l’univers, l’éternité de son Créateur, Ses attributs, Sa justice, Sa sagesse, et ne prétendent pas qu’Il est à l’image de Ses créatures. Ils attestent de la prophétie et du message de Mohammad -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- pour l’humanité toute entière, ils soutiennent que tout ce qu’il a légiféré et enseigné est la pure vérité. Ils affirment que le coran est la source de toutes les lois et que la Ka’ba est la direction nécessaire pour la validité de la prière.

Nous (les traditionalistes) considérions que tous ceux qui attestent cela et qui ne sont pas contaminés par une hérésie pouvant les pousser à la mécréance, sont de véritables sunnites monothéistes. Supposons que l’individu ajoute à ce qui a été mentionné une hérésie, on examine alors son cas. Si cette hérésie est celle des batinites (batiniya), des al- bayanites (bayaniya), des mughirites (mughiriya), des al-khatabites (khatabiya) qui croient en la divinité de tous les imams (infaillibles) ou à une partie d’entre eux. S’il adhère à un courant panthéiste ou qui croit à la réincarnation. S’il suit la tendance maymunite (al-maymuniya) kharidjites, connue pour permettre les mariages incestueux avec les petites filles et les petits fils. S’il adopte la pensée zaydite ‘ibadites (zaydiya ‘ibadiya) quand elle soutient que la chari‘a sera abrogée à la fin des temps. S’il légitime

[2]

ce que le coran a qualifié d’illégal, ou déclare illicite ce que le livre a rendu licite concernant les textes qui ne sont pas susceptibles d’être interprétés. Alors il ne fait pas partie de la nation 1 (Oumma) de l’Islam et on ne lui connait aucune honorabilité. »

Source : Al-Farq Bayn al-Firaq, page 21.

1 Dans un hadith rapporté par Abu Houraïra -qu’Allâh l’agrée-, le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a dit : « Pour chaque Prophète une invocation est satisfaite. Tous les Prophètes (que le salut soit sur eux) se sont empressés de demander l’attribution de leur souhait. J’ai gardé le mien pour ma communauté jusqu’au jour du Jugement. Elle sera satisfaite, si Allah le veut, et accordée à celui de ma communauté qui jusqu’à sa mort n’aura rien associé à Allah ». [Al-Boukhari et Mouslim]

[3]

Évaluer