Vous êtes sur la page 1sur 3

Tout petits

Une application de REVES


par Thomas Laborey

Vous trouverez ci-dessous le système minimaliste, à base de dessins, mais reprenant la structure
complète d'un système de Jeu de Rôles, que nous vous proposons pour faire découvrir le formalisme du
Jeu de Rôle aux plus jeunes enfants, en parties d'un quart d'heure.

Le personnage : on est qui ?


Un JdR pour les bouts d’chou La première question à poser à chacun, maintenant
qu’on sait de quoi on parle, est : qui es-tu ? Un
Le fait de jouer à faire semblant est universel, et robot, une princesse, un troubadour, un chef
particulièrement chez les enfants. Le JdR n’en est indien, un footballeur, un reporter…
finalement que la version pour adultes. Il nous a généralement, chacun a déjà une intention précise
donc semblé nécessaire de proposer un jeu calqué : laissez-la s’exprimer et ne la recadrez que si elle
sur les pratiques ludiques des jeunes enfants, mais s’écarte totalement du thème (pas de robot au Far
intégrant le formalisme classique du JdR, de façon West... sauf si un seul joueur dévie ainsi, auquel
à leur faciliter, plus tard, la transition vers le JdR.
Le résultat en est REVES tout petits, un JdR cas on doit faire l’effort d’intégrer malgré tout son
gratuit, sans lecture ni calcul, reposant sur des idée comme un enrichissement). Les indécis
dessins, aux parties d’un quart d’heure, pour faire peuvent être stimulés en leur suggérant des mots-
jouer vos enfants. clés propres au thème choisi. Ce premier choix
constitue le rôle du personnage.
L’univers : à quoi on joue ? Pour différencier les personnages apparemment
identiques (tous des chevaliers…), chaque
Il est ici réduit à quelques mots-clés : il est sans personnage doit avoir une et une seule
intérêt de noyer un enfant sous des noms et des particularité : objet spécial, mascotte, ami, faculté,
faits épars. C’est au cours de la partie que les lieux trait de caractère… Là encore, laissez-les faire des
et les rencontres prendront chair et bâtiront pas à suggestions et ayez l’esprit très large. N’hésitez
pas un univers de référence qui ne manquera pas pas à en proposer aux timides.
de refaire surface dans ses jeux personnels.
Les seules règles de particularités sont :
En revanche, il faut cadrer le thème. On joue aux
pirates, aux chevaliers, aux cow-boys, aux • Une seule par personne mais une chacun ;
magiciens, aux espions, aux super-héros, aux • Dans la mesure du possible, toutes
soldats, dans l’espace… Immédiatement, toute différentes (on peut admettre des
l’imagerie d’un genre se met en place, sans avoir différences purement cosmétiques : épée
besoin de plus de détails. qui chante et épée qui illumine, cheval qui
Il est généralement souhaitable de laisser les court très vite et cheval qui saute très
joueurs choisir le thème et de proposer un scénario loin...) ;
adapté (en fait le même en changeant les • En rapport même lointain avec le thème et
références). surtout avec le personnage.

REVES Tout petits – diffusion libre, modifications sous conditions FFJDR 1


Maintenant qu’on sait qui est qui en termes de rôle le score maximal qui lui assure un succès, sauf
générique et de particularité individuelle, on peut particularité qui réussit un point plus haut. Une
commencer à les interpréter, d’une manière très particularité qui protège (armure, talisman,
spontanée pour les enfants et nécessaire pour leur invulnérabilité…) immunise contre les effets de
rendre plus tangible le déroulement purement certains traumatismes ou nécessite des intensités
verbal du JdR : le dessin. Chacun doit représenter particulièrement violentes pour faire baisser le
son personnage d’une façon qui fait ressortir sa score.
particularité : il est en compagnie de ses amis,
Si un personnage ne peut même plus entourer le 1,
brandit ses accessoires, se promène dans ses
il s’évanouit et ne peut plus jouer. Selon les
domaines… Si ses particularités relèvent du statut
circonstances, il est dans un état plus ou moins
social ou de l’intangible (je suis très intelligent, je
bon à son réveil : s’il reprend conscience par ses
suis gourmand...), on doit, par le dialogue,
propres moyens, il est à 1 ; si ses amis l’ont
imaginer une situation qui met en valeur la
recueilli et soigné, il est à son maximum (4), ou
particularité.
n’importe où entre les deux.
Ensuite, sur la base du thème, du rôle et de la Le meneur ne fait aucun jet, et chaque activité se
particularité, il faut donner un nom au personnage.
résout par un jet unique qui intègre tous les
Là encore, un compromis est à trouver entre la
paramètres. Les jets doivent donc être rares et
rigueur du thème et la liberté d’expression de
ponctuer les moments-clés. Le fait de lancer les
chacun. Il importe de ne pas brider l’imaginaire, ni
dés est un acte où le poids du destin doit être
d’y semer les graines de la confusion.
sensible. On jette lorsque les enjeux, et donc les
Le personnage est créé, par un processus lui- risques, sont forts ; les actions de routine se
même ludique. On peut passer à la suite. résolvent par l’implication du joueur dans la
description de ses actions (plus elle est forte, plus
Le système : comment on fait ? son succès est éclatant, mais sauf s’il ne semble
pas s’y intéresser, son succès est assuré).
Sur la feuille de personnage apparaissent des
dessins représentant les 6 faces d’un dé. Chaque Tout ceci n’a pas besoin d’être expliqué aux
personnage démarre dans un état de forme normal joueurs avant le démarrage : ils le découvriront en
et entoure la face 4. Toute activité entreprise par le situation la première fois qu’il leur faudra jeter le
personnage et qui entre dans son domaine de dé, voir le score diminuer, etc.
capacités (soit parce que tout le monde sait le Les joueurs sont encouragés à illustrer les lieux,
faire, soit parce que c’est son rôle) donne lieu au personnages, créatures, objets, situations…
jet d’un dé. Un jet inférieur ou égal à 4 est un rencontrés au cours du scénario.
succès, un 5 ou un 6 sont un échec. Une activité
en-dehors du rôle (se battre pour une princesse) La progression : on recommence ?
n’est pas possible, sauf particularité du
personnage, et doit être contournée avec Après un scénario, les personnages qui en ont vu
ingéniosité (la princesse attire son adversaire dans de dures, ou dont le joueur a été moteur, ou qui a
un piège). créé des opportunités de jeu pour les autres,
progressent (idéalement et pour éviter les
Les particularités du personnage lui permettent
jalousies, tous. Le fait d’exclure un joueur de la
soit d’accomplir des activités (donc des jets) progression doit être une mesure disciplinaire
interdites aux autres ou n’entrant pas dans son rôle
d’exception pour quelqu’un qui a été totalement
(jouer de la musique pour un pirate, utiliser un
passif ou en a empêché d’autres de participer
objet, appeler son cheval en sifflant...), soit de
comme ils l’entendaient).
réussir plus facilement certaines activités (je suis
très fort, ma voiture est plus rapide, ça va me Ils peuvent enrichir (ou refaire) leur dessin en
permettre de manger…), qui réussissent donc intégrant un (seul) élément intervenu au cours du
même sur un 5. scénario et qu’ils souhaitent pérenniser : il devient
une nouvelle particularité ou une extension du
Les blessures, les maladies, les chutes, les rôle. Aucun besoin de la noter : il suffit que le
privations, la fatigue... affaiblissent les dessin soit à peu près explicite, comme à la
personnages. Chaque fois que l’un d’eux en est
création (bien sûr, sa lisibilité peut être
victime, il doit entourer le chiffre inférieur sur sa problématique, mais faites confiance à la mémoire
feuille. C’est désormais, jusqu’à la fin du scénario,

REVES Tout petits – diffusion libre, modifications sous conditions FFJDR 2


des enfants en ce qui concerne les spécificités des
personnages de fiction...).
Une fois par personnage et si la contribution du
joueur à la partie a été hors du commun, on peut
lui proposer, à la place, de passer définitivement
de 4 à 5 son score de base. Mais en général, il dira Conditions d’utilisation FFJDR
non, préférant conserver un ours domestique ou le
pouvoir de voler obtenus en cours de partie. REVES est la propriété de la fédération
française de jeu de rôle. Mais c'est aussi un
Le scénario : qu’est-ce qui se passe ? système ouvert pour que vous puissiez jouer,
mener, écrire librement. Ce jeu de rôles et ses
De façon à ménager la capacité des enfants à suppléments sont gratuits, distribuables et
rester assis et concentrés, on privilégiera copiables à l’infini, tant que son contenu n’est
l’approche par sketches proposée par pas modifié.
Imaginez.net -
http://imaginez.net.free.fr/jeu/jdr/sketch/sketch.ht Modifications, améliorations et extensions ;
m. Les principes en sont classiques : unité de lieu, comment ça marche ?
d’action et de temps.
Les personnages sont immédiatement plongés Si vous souhaitez utiliser la marque REVES,
dans une situation typique du thème retenu. A vous devez faire reposer votre travail sur la
moins qu’ils ne la résolvent très vite, dès que leur version en cours du système REVES, ainsi que
imagination faiblit, que le temps tourne (durée ses supports techniques officiels, qui figurent
typique : 1/4 d’heure) ou que la lassitude s’installe sur le site www.ffjdr.org/reves. Si ce n'est pas
(ils parlent d’autre chose, se lèvent, n’écoutent le cas, ce que vous produisez est un « travail
plus…), un événement, lui aussi typique du thème original inspiré par REVES », comme il en
et de la situation, se produit qui élimine ou existe déjà et vous devez l'intituler autrement.
bouleverse la situation : c’est la fin du sketch. Il Vous ne bénéficiez alors pas du label FFJdR et
est possible, moyennant peut-être une pause, de la compatibilité avec le reste de la gamme
d’enchaîner (en relevant éventuellement certains REVES.
joueurs par des troupes fraîches) sur un autre
sketch. La FFJdR ne souhaite pas voir se multiplier les
versions incohérentes des univers de base. Si
vous souhaitez produire un univers de jeu, il
doit s'agir d'un univers qui n'existe pas déjà sur
le site de la Fédé. Vous devez également vous
conformer au modèle d'univers fourni sur le
site. Mais vous pouvez toujours proposer des
cadres (comme Unchisen pour REVES
Légendes médiévales ou Elvénya pour REVES
Science-fiction) personnels pour des univers
existants.

Naturellement, la FFJdR compte sur vous pour


enrichir la gamme REVES en nous signalant
les scénarios, univers, aides de jeu,
propositions de modification du système, etc.
que vous produisez. Si vous êtes adhérent, la
communauté des créateurs de REVES de la
FFJdR pourra même vous assister dans la
finalisation de vos produits basés sur REVES.

REVES Tout petits – diffusion libre, modifications sous conditions FFJDR 3

Centres d'intérêt liés