Vous êtes sur la page 1sur 2

ACCORD DE COMPENSATION

Entre les soussignées :

1. La société « ****** SARL », au capital de **** dirhams, immatriculée au Registre de Commerce de


Tanger sous le numéro ***** et dont le numéro d'Identifiant Fiscal est ****** représentée par son gérant
*******
De première part,
Et

2. La société « ******* SARL », au capital de ****** dirhams, immatriculée au Registre de Commerce de


Tanger sous le numéro ****** et dont le numéro d'Identifiant Fiscal est ****** représentée par son
gérant Mr. ******

De seconde part,

Etant préalablement exposé que :

I. Les Parties sont réciproquement et personnellement créancières et débitrices l'une de l'autre ;


II. Les Parties souhaitent compenser entre elles, les dettes et créances résultant des opérations
effectuées entre elles ;
III. Dans cette optique, et conformément aux dispositions du dahir des obligations et des contrats et
du code général des impôts, les Parties se sont rapprochées à l'effet de conclure une convention
de compensation de créances et de dettes (ci-après la « Convention»).

Les Parties ont convenues ce qui suit :

1. Tel que cela ressort des comptes, non contestés, annexés à la présente convention, les Parties
déclarent que les créances détenues par chacune d'entre elle à l'encontre de l'autre sont certaines,
liquides et exigibles et précisent que :
 La société ***** SARL déclare que la somme de ******** de dirhams TTC, telle que détaillée
en Annexe 1, est comptabilisée dans ses livres comme dette envers la société ****** SARL.
 La société ******* déclare reconnaitre que la somme de ******dirhams TTC, telle que
détaillée en Annexe 1 et comptabilisée dans ses livres comme dette envers la société *****
SARL.
2. Les Parties reconnaissent la véracité des écritures comptables inscrites dans leurs livres
respectifs ;
3. Les Parties conviennent donc, conformément à l'article 357 du dahir des obligations et des
contrats et à l’article 95 du CGI d'éponger leurs créances et dettes mutuelles telles que détaillées
en annexe permettant ainsi d'éteindre toutes les obligations découlant de l’annexe 1 ;
4. La société ***** SARL reconnait que le somme de **** dirhams restante en sa faveur, suite à cet
accord, lui a été réglé, le **** par chèque bancaire numéro *****.
5. Les stipulations de la présente, prennent effet à la date de signature et légalisation de la
Convention ;
6. Les Parties conviennent que toute difficulté qui surviendrait entre elles portant sur la validité,
l'interprétation, l'exécution ou la non exécution des présentes sera définitivement tranchée par le
Tribunal de Commerce de Tanger qui sera seul compétent.

Fait à Tanger, en Deux (02) exemplaires originaux, le *****

******** SARL La société **** SARL


Représentée par Mr. ***** Représentée par Mr. *****