Vous êtes sur la page 1sur 3

Alfonso Soto. Introducción a textos literarios del francés.

C.I: V-26.557081

Les règles pour les récits classiques, selon Nicolas Boileau.

Le raffinement de la langue française a donné comme résultat le sommet (Ou une


partie très importante) de la littérature mondial. La conscience et la vérité sont les colonnes
aident à obtenir l’élégance dans la production artistique française. Cependant, la littérature
française ignore les éléments qui ne sont pas de classiques ou lesquels ne suivant pas le
canon. Elle considère que le mot « Classique » est seulement la production littéraire
grecque. Ainsi, plusieurs des écrivains ont fait des références avec des œuvres grecques et
des philosophes.

Parmi la grande variété des écrivains, Nicolas Boileau ressortit par une ouvre
donnant une catégorisation et des règles fondamentales dans les textes classiques : L’art
poétique. Nicolas Boileau a été un homme de lettres françaises, poète, traducteur, polémiste
et théoricien de la littérature, en plus d’être considéré comme le « Régent du Parnasse »

Par autre part, « L’art poétique » est un poème didactique de onze cents
alexandrines classiques dans laquelle chaque vers est doc composé de 2 hémistiches de six
syllabes. Le poème est composé de 4 chants ayant beaucoup d’influence d’autres écrivains
comme Horacio et Aristote. Chaque chant donne des règles générales dans l’art de
l’écriture, mais le 3eme chant est considéré comme le plus beau où l’auteur parle à propos
de la tragédie, la comédie et l’épopée.

Nicolas Boileau dit, dans le 3eme chant de l’art poétique, que toutes les choses
peuvent être considérées les plus beaux seulement si l’artiste travaille pour l’obtenir. Et
aussi, il donne les règles pour la création d’ouvres perdurant dans le temps. Premièrement,
il est nécessaire que les ouvres dirigent la souffrance jusqu’au cœur et elle lui touche pour
elle nous divertit. Le spectateur est inclément au moment de juger les représentations
artistiques insensibles et il est indispensable que les ressources littéraires fascinent depuis le
début de la narration. Si les actions sont présents sans retard, le développe de l’histoire
pourrait obtenir l’acclamation.
Ensuite, le lieu de la scène doit être précis et avec des frontières claires où les
acteurs peuvent développer un grand événement faisant soupirer les spectateurs. Mais, les
événements doivent être possibles parce que si non, les actions n’étant pas croyables, ils ne
touchent les âmes. A cette fin, les thèmes doivent agrandir avec crédibilité dans chaque
scène mais, á la fin, ils doivent être résolus et conclure avec l’idée de l’origine.

D’autre part, le théâtre a été un plaisir inconnu par beaucoup de temps même dans la
France. La histoire raconte qu’un groupe de voyageurs, venant à Paris, font les premières
représentations avec des idées simples et religieuses mais ils ont été en changeant jusqu’aux
représentations plus célèbres où la tragédie a fait son apparition.

Aussi, il y a quelques règles concernant au développe de la tragédie : La tragédie


doit représenter aux héros comme les plus grands mais avec une point sensible et un
caractère différent pour chacun. En plus, Les personnages doivent se guider pour les
traditions de chaque ville et d’être accord avec l’âge, le sexe et les caractéristiques physique
qu’ils représentent dans les scènes. Le langage a un rôle très important aussi dans la
tragédie, il est important qu’il exprime l’exaltation propre de chaque sentiment pour
soutenir la plausibilité dans le récit. Avec ces règles, il est possible que l’auteur atteigne le
sommet littéraire ; aussi il doit attirer l’attention des spectateurs avec des éléments
étonnants et très simples de garder dans la mémoire.

En comparaison de la tragédie, l’épopée a un style plus grandiose. Elle crée une


réalité parallèle basée dans des récits populaires où chaque capacité aura une représentation
divine. Ici, le poète utilise toutes les décorations possibles et agrandit la figure divine, étant
la principale protagoniste, contre la représentation du mal.

En conséquence, les noms de dieux sont parfaits pour l’écriture des poèmes, ils
donnent la valeur et la gloire nécessaire dans les récits. Cependant, il est indispensable que
le héros soit brave et sublime mais il doit être d’accord à l’histoire narrant les événements.

Les événements vont se présenter vivants et précis sans surcharger les actions,
seulement avec les ressources indispensables développant les actes avec une longueur non
excessif parce qu’elle exténue aux spectateurs.
En outre, avec le suffrage de la tragédie, la comédie a aussi obtenu un lieu
important avec des règles pour lui contrôler dans les récits classiques. La nature sera
l’unique élément fiel pour idéaliser les personnages.

Alors, la nature donnera l’image étant capable de montrer aux personnages comme
ils sont vraiment. Mais, les personnages vont changeant avec le temps et il est très
important que les esprits, les souvenirs et les désirs soient reformulés pour chaque temps.

Il est rare que les rôles des personnages soient interchangés parmi les acteurs ;
chacun représentera au personnage correspondant meilleur à ses caractéristiques physiques
et physiologiques pour obtenir des récits vivants et joyeux, avec des actions fiels et réels.

Pour conclure, Nicolas Boileau nous offrit des règles donnant dans quelqu’un texte
classique un ordre et une unité thématique. Pour lui, il est très important que les textes aient
une harmonie, des proportions parfaits, de la simplicité, de la clarté, en effaçant les
ressources vagants, ambigus et inachevés, pour persister dans le temps.

Alfonso S.