Vous êtes sur la page 1sur 65

COURS

Sciences des Maté


Matériaux
1ere A. LMD- EM

21h C & 10,5h TD

Enseignant:
Ali KHALFALLAH
Bureau: N18
Email: ali.khalfallah@gmail.com
Web: www.issatso.rnu.tn

Institut Supérieur des Sciences Appliquées et de Technologie de Sousse


2010-2011
PLAN DU COURS
I- Introduction aux matériaux
1. Introduction
2. Les classes des matériaux
3. Propriétés des matériaux
4. Utilisation des matériaux

II- Structure des Matériaux


1. Structure de l’atome
2. La liaison Chimique
3. Forces de cohésion interne

III- Structure des Matériaux Solides


1. État physique des matériau
2. Arrangement des atomes dans les solides
3. Description de l’état cristallin
4. Détermination de la structure cristalline
5. Structure des principaux matériaux
PLAN DU COURS
IV- Alliage et diagrammes de phase
1. Introduction
2. Les classes des matériaux
3. Propriétés des matériaux
4. Utilisation des matériaux

II- Structure des Matériaux


1. Structure de l’atome
2. La liaison Chimique
3. Forces de cohésion interne

III- Structure des Matériaux Solides


1. État physique des matériau
2. Structure des Métaux

1. Détermination de la structure cristalline


2. Structure des principaux matériaux
PLAN DU COURS
Bibliographie :
1)
* Titre : Matériaux (Microstructure et mise en œuvre)
* Auteur: Michael Ashby –David R.H. Jones
* Référence Bib de l’Issat : 62.037
2)
• Titre : Matériaux (Propriétés et applications)
• Auteur: Michael Ashby –David R.H. Jones
• Réf. À la BIB de l’Issat : 62.036
Chapitre 1
INTRODUCTION AUX MATÉ
MATÉRIAUX
Chapitre 1

INTRODUCTION AUX MATÉ


MATÉRIAUX
1. Introduction
• Les Matériaux défini le niveau de développement de notre civilisation
• Les Matériaux ont un rôle important dans tous les développements
technologiques.
• L’ingénieur doit savoir et tenir compte des différents propriétés
des matériaux pour concevoir et fabriquer de nouveaux produits
Les propriétés des matériaux sont liées à:
- Nature des liaisons chimiques
- Arrangement structural
- Microstructure

L’utilisation des matériaux dépend aussi :


- Disponibilité
- Coût
- Méthodes de synthèse et de fabrication
INTRODUCTION AUX MATÉ
MATÉRIAUX
1. Introduction

Outils de l’age de la pierre


INTRODUCTION AUX MATÉ
MATÉRIAUX
• Les Matériaux défini le niveau de développement de notre civilisation

Outils de
l’age du
bronze Mongonneau

La conquête de l’espace
INTRODUCTION AUX MATÉ
MATÉRIAUX
2. C’est quoi un matériau ?

• Matière est constituée par une particule élémentaire :

Ou

Molécule
atome
INTRODUCTION AUX MATÉ
MATÉRIAUX
2. C’est quoi un matériau ?
Dans ce cours nous définissons les matériaux comme les solides utilisés
pour la fabrication des objets utiles dans notre vie

Les matériaux jouent un rôle


indispensable dans le développement de la civilisation humaine
INTRODUCTION AUX MATÉ
MATÉRIAUX
2. C’est quoi un matériau ?

Ingénierie: Les métaux sont rarement utilisés à l’état pur, car leur résistance mécanique
peut être améliorée en leur ajoutant d’autres éléments (alliages métalliques (Acier=Fe-C))
INTRODUCTION AUX MATÉ
MATÉRIAUX
3. Les classes de Matériaux
• Les matériaux sont classés suivants
leurs composition et leurs propriétés
•Les métaux et leurs alliages
• Les polymères et les matières plastiques
•Les céramiques et le verres

Les matériaux Composites

* Un matériau composite est obtenu par la


combinaison de deux ou plusieurs matériaux
appartenant aux trois premières classes

* Un matériau composite associe les propriétés


spécifiques de ces constituants
INTRODUCTION AUX MATÉ
MATÉRIAUX
4. Propriétés des matériaux
Les matériaux possèdent trois catégories de propriétés:

• Les propriétés mécaniques qui reflètent le comportement des matériaux


lorsqu’ils sont sollicités par des efforts extérieurs

• Les propriétés physiques qui représentent le comportement des matériaux


sous l’action de la température, des champs électriques
ou magnétiques ou de la lumière.

• Les propriétés chimiques qui caractérisent le comportement des matériaux


dans un environnement réactif.
INTRODUCTION AUX MATÉ
MATÉRIAUX
4. Propriétés des matériaux

-Métaux et alliages

• Ils sont solides à la température ambiante.


• Ils sont relativement dense.
• Ils sont généralement de très bon conducteurs de le l’électricité
• Ils sont généralement de très bon conducteurs de la chaleur.
• Ils sont souvent durs, rigides et déformables plastiquement.
• Leurs températures de fusion sont généralement élevées.
INTRODUCTION AUX MATÉ
MATÉRIAUX
4. Propriétés des matériaux

-Polymères et matières plastiques


* Ils sont des matériaux organiques (C,H,O,N,P,S) constitués par des chaînes
moléculaire très longues d’atomes de C sur lesquels
sont fixés des groupements d’atomes comportant de H, Cl, S, N …

* Isolants électriques
* Isolants thermiques.
* Faible densité
* Facilement déformables
* Leurs températures de fusion sont très faible comparées à celles des métaux.
INTRODUCTION AUX MATÉ
MATÉRIAUX
4. Propriétés des matériaux

-Céramiques et verres
* Les céramiques sont des matériaux où leur structure atomique
est la combinaison d’éléments métalliques (Si, Al, Ti, …) et non métalliques
dont le plus souvent est l’oxygène.

* Généralement les céramiques sont des oxydes (silice SiO2, l’alumine Al2O3, …) .
* Les céramiques sont des matériaux réfractaires (résistance thermique élevée).

* Ils sont généralement des matériaux très durs (abrasifs)

* Ils sont très fragiles (cassant au choc), ce qui limite leur emploi pour
des applications où les chocs mécaniques et thermiques sont élevés.

* La plupart des céramiques sont en général des isolants électriques et thermiques.


INTRODUCTION AUX MATÉ
MATÉRIAUX
4. Utilisation des matériaux

Il est important de bien choisir les matériaux les mieux adaptés pour
une application donnée. Ce choix doit être basé sur plusieurs facteurs :

* Propriétés et caractéristiques des matériaux

* Fonctions principales des objets et leurs types de sollicitations

* Facilité de la fabrication et de la transformation des matériaux

* Comportement du matériaux envers l’environnement

* Le prix de revient
INTRODUCTION AUX MATÉ
MATÉRIAUX
4. Utilisation des matériaux
Exemple d’utilisation des matériaux céramiques
Les contraintes thermiques subies par la navette durant la rentrée atmosphérique :
en blanc les parties les plus chaudes

1260°C
INTRODUCTION AUX MATÉ
MATÉRIAUX
4. Utilisation des matériaux
Exemple d’utilisation des matériaux céramiques

1260°C
Tuiles en céramiques
INTRODUCTION AUX MATÉ
MATÉRIAUX
4. Utilisation des matériaux
les différents domaines d'utilisation des matières premières minérales
•Les moyens de communication
•La ville -ordinateur
-bâtiment -téléphone Au cours d'une vie de 70ans,
-monument historique -Route un européen consomme:
- école •Les loisirs - 561 tonnes de sables et graviers
- mobilier urbain -jardin - 109 tonnes de pétrole
- passage - monument historique - 14 tonnes de fer
•L'habitat - journaux - 13 tonnes de sel
-Logement -livres
- 12 tonnes d'argiles réfractaires
-Sanitaire -Feux d'artifices
- 1,6 t d'aluminium
- chauffage • L'automobile
-automobile
- 680 kg de cuivre
•Les infrastructures
-plaquette de frein - 360 kg de plomb
-chemin de fer
- autoroute route -autoroute - 343 kg de zinc
-enrochement -Pneu
-Assainissement • Le luxe
-bijouterie
INTRODUCTION AUX MATÉ
MATÉRIAUX
5. Données économiques http://www.mineralinfo.org/

Productions mondiales en 2002


CERAMIQUES
POLYMERES Métaux et alliages
Béton: 15 Milliards T/an
100 Millions T/an 1 milliard T/an
2,5 T/habitant
90% acier
Ciment: 1,5 Millard T/an
Évolution de la production mondiale d'acier,
Évolution de la production mondiale de
en millions de tonnes
quelques métaux, en millions de tonnes

Al

Cu

Zn
INTRODUCTION AUX MATÉ
MATÉRIAUX
5. Données économiques
Prix au kg
Métaux et alliages

Acier = 0,7 US$/kg


Al = 2 US$/Kg

POLYMERES CERAMIQUES

Polyéthylène = 0,5 US$/Kg Béton= 0,03 US$/kg


INTRODUCTION AUX MATÉ
MATÉRIAUX
6. Ressources
Abondance moyenne des éléments dans la croûte (% mass.)

O Si Al Fe Ca Na K Mg Ti C

47,3 29,1 8,1 4,6 3,3 2,5 3,3 1,7 0,4 0,02

Réserves Minières
Élément Ag Au Cu Zn Pb Ni Fe Al
Date 2021 2025 2039 2025 2030 2048 2087 2139
D’épuisement

Source: http://terresacree.org/ressources.htm
QUESTIONS ?
Chapitre 2
STRUCTURE DES MATÉ
MATÉRIAUX
STRUCTURE DES MATÉRIAUX
• L’atome est la particule élémentaire qui porte
1. Structure de l’atome les propriétés de la matière
* Constituants de l’atome:
• Protons (+)
-Un noyau
• neutrons (0)
- Électrons (-)
Atome

•Dans l’atome La charge électrique de l’atome


le nombre de protons = aux nombre d’électrons est neutre
* Les protons et les neutrons sont les nucléons :ils ont pratiquement la masse de l’atome
* La masse du proton = 2000 x la masse de l’éléectron
* La charge de l’électron (charge élémentaire) = 1,6.10-19 C

Une mole = Nombre d’Avogadro d’atomes = 6,023.1023


Une mole de proton a une masse de 1 gramme
STRUCTURE DES MATÉRIAUX

2. La liaison chimique

Les atomes s’unis pour former des entités plus stables appelés molécules

La liaison chimique est un concept qui permet d’expliquer la cohésion de la matière


et par la suite une influence sur les propriétés des matériaux.

La liaison chimique est le résultat de l’union des couches électroniques externes des atomes
qui constitue la molécule.
STRUCTURE DES MATÉRIAUX

2. La liaison chimique

Il existe quatre types de liaison :


* La liaison ionique
* La liaison covalente
* La liaison métallique
* La liaison secondaire
STRUCTURE DES MATÉRIAUX

2. La liaison chimique
2.1 Liaison ionique
STRUCTURE DES MATÉRIAUX

2. La liaison chimique
2.2 Liaison Covalente
Un doublet d’électrons appartient désormais en commun aux deux atomes.
un ou plusieurs doublets sont partagé.
Le terme exact est liaison covalente

Exemple : La liaison covalente de la molécule d’H2


STRUCTURE DES MATÉRIAUX

2. La liaison chimique
2.3 Liaison métallique

•Dans les métaux les électrons de valence


sont très peu nombreux.
* Les élec. De val. Sont très peu liés au noyau
(électrons libres) =délocalisés et répartis dans
l’ensemble du métal
Formation d’une structure d’ions positifs noyés
Dans un gaz d’électrons

Ce type de liaison favorise la création de structure


Cristallines simple de grandes symétrie et très compactes
STRUCTURE DES MATÉRIAUX

2. La liaison chimique
2.4 Liaison secondaire

* Les liaisons secondaires sont des liaisons faibles

•Les liaisons faibles résultent surtout d’interactions électrostatiques


entre dipôles électriques

•Les liaisons secondaires ont une influence déterminante


sur les propriétés physiques et mécaniques
des polymères organiques
STRUCTURE DES MATÉRIAUX
2. La liaison chimique
Liaison hydrogène
STRUCTURE DES MATÉRIAUX
2. La liaison chimique
2.5 Conséquence des différentes liaisons
STRUCTURE DES MATÉRIAUX
3. La force de cohésion
2.5 Forces et énergie de liaison
STRUCTURE DES MATÉRIAUX
3. La force de cohésion
Attraction:
STRUCTURE DES MATÉRIAUX
3. La force de cohésion
Attraction:
STRUCTURE DES MATÉRIAUX
2. La liaison chimique
Répulsion
STRUCTURE DES MATÉRIAUX
2. La liaison chimique
Répulsion
STRUCTURE DES MATÉRIAUX
2. La liaison chimique
Bilan des forces

Force de liaison=
La dérivée de l’énergie

F=dU/dr
STRUCTURE DES MATÉRIAUX
2. La liaison chimique
STRUCTURE DES MATÉRIAUX

• La raideur S0 de la liaison au voisinage


de la position d’équilibre r=r0 est:
dF   d 2U 
S0 =  =  2 
dr  r =r 0  dr  r =r 0

• La force de liaison est alors F = S 0 (r − r0 )


au voisinage de l’équilibre

La raideur S0 est la façon dont les atomes sont groupés dans les solides,
permettent de comprendre le module d’élasticité des matériaux.
S0
Le module d’élasticité ou d’Young : E E =
r0
STRUCTURE DES MATÉRIAUX
Énergie de liaison et température de fusion de divers matériaux

Énergie de Point de Module


Type de
Matériau liaison fusion d’Young
liaison
(kJ/mol) (°C) E(GPa)
NaCl 640 801 32,7
Ionique
MgO 1000 2800 210
Si 450 1410 112
Covalente
C(diamant) 713 4027 1100
Al 324 660 69
Métallique Fe 406 1538 210
W 849 3410 400
Van der Polyéthylène 0,1 115 0,2
Waals PVC 130 2,4
QUESTIONS ?
Chapitre 3
STRUCTURE DES MATÉ
MATÉRIAUX
SOLIDES
STRUCTURE DES MATÉRIAUX SOLIDES

I- Structure des solides cristallins


1. Cristal
Un cristal parfait est caractérisé par un arrangement régulier et périodique
des atomes dans l’espace.
Les matériaux cristallisent sous une forme monocristalline ou polycristalline
Les matériaux métallique ont une structure polycristalline, formée d’une
d'une multitude de petits cristaux (grains) de taille et d'orientation variées
et séparés par des joints de grains.
Chaque grain constitue un monocristal.
Un polycristal d’acier
STRUCTURE DES MATÉRIAUX SOLIDES

2. Description de l’état cristallin


2.1 Structure cristalline
Généralement, l’arrangement des atomes (ou structure) dans les solides
cristallins est décrit par:
• un réseau cristallin défini par un ensemble de nœuds,
• un motif élémentaire, qui constitue l’élément de base dont la répétition suivant
Le réseau engendre le cristal.

La structure cristalline est engendrée par translation dans l’espace du motif qui
Vient occuper les nœuds du réseau spatial.
STRUCTURE DES MATÉRIAUX SOLIDES

Le cristal est engendré par la juxtaposition des mailles parallélépipédiques


Identiques de côtés a,b et c.

La maille contient le motif d’atomes


qui se répète.

La maille élémentaire est le parallélépipède défini par les trois vecteurs primitifs
a, b et c appelés également paramètres du réseau ou paramètres de la maille.

Notons que les angles entre les vecteurs a, b et c peuvent être quelconques.
La position d'un nœud quelconque du réseau est donnée par le vecteur
r = ua + vb + wc (avec u, v et w nombres entiers) qui représente également
une translation du réseau.
STRUCTURE DES MATÉRIAUX SOLIDES

2.2 Réseaux et systèmes cristallins

Tous les réseaux cristallins peuvent être décrits à partir


de 7 mailles élémentaires qui définissent 7 systèmes cristallins.
Selon que la maille élémentaire est simple ou multiple, et à partir
de ces 7 systèmes cristallins, on définit les 14 réseaux de Bravais.
STRUCTURE DES MATÉRIAUX SOLIDES
STRUCTURE DES MATÉRIAUX SOLIDES

Historique

Auguste Bravais (1811 - 1863)

Auguste Bravais (1811 - 1863),fut un physicien français, réputé notamment


pour ses travaux en cristallographie spécialement: les réseaux de Bravais
En 1848,Auguste Bravais rend une étude purement mathématique sur la
classification des cristaux. Il décrit l'ensemble des structures possédant
des symétries d'orientation compatibles avec la triple périodicité des cristaux
dans les trois directions de l'espace. Il trouve ainsi 32 classes de symétrie
réparties en 14 types de réseaux (réseaux de Bravais) que l'on peut regrouper
en 7 systèmes définissant la forme de la maille élémentaire
STRUCTURE DES MATÉRIAUX SOLIDES

2.3 Directions et plans cristallographiques


Directions cristallographiques

On appelle direction cristallographique


(ou rangée réticulaire ) toute droite passant
par deux nœuds du réseau.

Les nœuds sont repérés par leurs


coordonnées dans le système défini par
les vecteurs primitifs a, b et c, comme
cela est décrit sur le schéma suivant.
STRUCTURE DES MATÉRIAUX SOLIDES

Directions cristallographiques
Si l'un des nœuds correspond à l'origine
du réseau, on peut désigner la rangée par
les coordonnées u, v et w du nœud le plus
proche de l'origine appartenant à la droite.

Ces rangées sont notées [u,v,w] et l'ensemble


des rangées se déduisant les unes des autres
par des opérations de symétrie constitue une
famille de rangée et se note <u,v,w>.

http://nte.enstimac.fr/SciMat/co/SM_uc1-4-2.html
STRUCTURE DES MATÉRIAUX SOLIDES

Plans cristallographiques
On appelle un plan cristallographique ou plan réticulaire est tout plan passant
par trois nœuds du réseau.
Pour indexer les plans réticulaires, on utilise les indices de Miller
Dans un cristal qui a pour maille a,b et c,
considérons un plan réticulaire quelconque
Le plan coupe les axes de référence de la
maille en trois points (X,Y,Z) dont les
coordonnées sont respectivement égales
à Xa, Yb, et Zc.
Les indices de Miller h,k et l s’obtiennent
en prenant les inverse de X, Y et Z et en
les multipliant par n (entier) de manière à ce que
h, k et l soient entiers et le plus petit possible : n n n
h= ; k= ; l=
Le plan réticulaire est noté : (h,k,l) X Y Z
Les indices de Miller sont identique pour une famille de plans parallèles
STRUCTURE DES MATÉRIAUX SOLIDES

Les plans d'une famille (h,k,l) sont équidistants.


Cette équidistance ou distance interéticulaire
notée dhkl.
Pour le système cubique, on démontre que
(a paramètre de maille) :

a
d hkl =
h2 + k 2 + l 2
STRUCTURE DES MATÉRIAUX SOLIDES

2.4 Structure compacte des métaux


Les atomes des métaux adoptent l’arrangement le plus symétrique et compacte
La plupart des métaux purs cristallisent dans le système cubique ; par exemple
CFC (cubique à faces centrées) pour Cu, Ag, Al, Au, Ni, Pt, Pb, Feγ ;
CC (cubique centré) pour Feα, Mn, Cr, V, Mo, Ta, Tiβ ;
mais aussi dans le système hexagonal (hexagonal compact HC);
par exemple Tiα, Mg, Zr, Cd, Zn, Be.

Structure cristalline du carbone: (a) diamant: CFC. (b) graphite (HC)


STRUCTURE DES MATÉRIAUX SOLIDES
Structure cubique à faces centrées (CFC)
(Cu, Ag, Al, Au, Ni, Pt, Pb, Feγ )

La structure CFC est constituée de 4 atomes par maille,


six sur les faces du cubes appartenant chacun à deux mailles et
huit aux sommets du cube appartenant à huit mailles chacun.

1 1
6× + 8× = 3 +1 = 4
2 8
On assimile les atomes à des sphères dures
STRUCTURE DES MATÉRIAUX SOLIDES

Calcul du paramètre de maille et compacité

a 2
4R = a 2  R=
4

a(CFC ) = 2 2 R

n× M
Densité
ρ=
N × a3
Compacité n= 4 atomes /maille
4
4 × × π × R3
Vmatière 3 π 2
C= = = ≈ 0,74
Vmaille a3 6
STRUCTURE DES MATÉRIAUX SOLIDES
Structure Hexagonal Compact (HC)
(Tiα, Mg, Zr, Cd, Zn, Be.)

La structure HC est définie par un motif élémentaire de deux atomes,


l'un à l'origine et l'autre en (2/3,1/3,1/2).
Elle est constituée de six atomes par maille,
* trois à l'intérieur de l'hexagone,
* deux sur les bases communs chacun à deux mailles et
* douze sur les sommets communs chacun à six mailles
2π a c
Compacité C =
3c 3
et
a
= 1,633 C = 0,742
STRUCTURE DES MATÉRIAUX SOLIDES
Structure cubique centrés (CC)
(Feα, Mn, Cr, V, Mo, Ta, Tiβ)

Les atomes se touchent


sur la diagonale du cube

a 3
4R = a 3 R =
4
4 3
acc = R
3
Compacité n=2 atomes/maille

4
2 × × π × R3
Vmatière 3 π 3
C= = 3
= ≈ 0,68
Vmaille a 8
STRUCTURE DES MATÉRIAUX SOLIDES
Les sites interstitiels
Dans les réseaux cristallins, les espaces vides situés entre les atomes sphériques
constituent les sites interstitiels. Dans certains alliages, ces sites servent
de logement pour des atomes de petit diamètre.
Il existe deux types de sites interstitiels :
• a) les sites octaédriques :sont formés par six sphères disposées suivant
les sommets d’un octaèdre.
b) les sites tétraédriques : sont formés par empilement compact
de quatre sphères dont les centres constituent
les sommets d’un tétraèdre

C.F.C C.C
STRUCTURE DES MATÉRIAUX SOLIDES

Position, nombre et rayons des sites interstitiels


C.F.C
La maille élémentaire CFC comporte un site octaédrique au centre de la maille,
donc interne à la maille (compte pour 1). Elle comporte aussi un site au centre
de chaque arête, partagé par 4 mailles, ce qui fait au total 12 x 1/4 = 3 sites.
La maille élémentaire cfc comporte donc 4 sites octaédriques par maille.

R + Roc =
a a 2 a 2
et R=  
Roc = 1 −  = 0,146 a
2 4 2 2 
Situés dans le tétraèdre formé par un atome de coin et les 3 atomes centraux
des faces se coupant à ce même coin. Chaque coin est lié à un site tétraédrique,
qui sont tous internes à la maille, ce qui fait 8 sites tétraédriques.

R + RT =
a 3
4
et R = a 2
4
 RT =
a
4
( 3 − 2 )
STRUCTURE DES MATÉRIAUX SOLIDES

C.C

sites octaédriques
• centre des faces : 6 faces conjointes à 2 mailles : 6/2 = 3 sites par maille
• milieu des arêtes : 12 arêtes conjointes à 4 maille : 12/4 = 3 sites par maille
Soit au total 6 sites octaédriques par maille

sites tétraédriques
Situés aux 1/4 et 3/4 des médiatrices des arêtes :
4 sites par face conjointe à 2 mailles : 6 × 4/2 = 12 sites par maille
Soit au total 12 sites tétraédriques par maille
STRUCTURE DES MATÉRIAUX SOLIDES

II- Structure des solides non cristallins (amorphes)


Les solides non cristallins se caractérisent par l’absence d’un arrangement régulier
(les solides amorphes)

Représentation schématique
Représentation schématique
bi-dimensionnelle de la silice (SiO2)
bi-dimensionnelle de la silice (SiO2) cristalline
vitreuse ou amorphe
QUESTIONS ?