Vous êtes sur la page 1sur 2

Méthodologie du commentaire composé

Le commentaire composé est un exercice ecrit qui vise à l'illustration, par la lecture d'un
texte, d'un thème général.
Exemple: La nature dans le texte T
L'exercice consiste donc à repérer dans le texte proposé l'ensemble des éléments
qui se rapportent au thème d'étude et à les classer en « sous-thèmes », chacun de ces
sous-thèmes correspondant à une partie du plan.
Le commentaire composé n'est donc pas unc analyse textuelle qui suit la linéarité du texte, il
le ​reconstitue​, le recompose pour traiter la question posée.

introduction
Dans un premier temps, l'introduction essaie de « capter » l'attention du lecteur C'est la
CAPTATIO BENEVOLENTIAE (captation des bonnes volontés).
1. On présente en 1 phrase ou 2 le contexte général du texte (auteur, genre, époque).
Exemple: Au Moyen-Age, le roman en est á ses débuts en Occident. Cela ne lui interdit pas
de proposer à ses lecteurs des intrigues d'une grande richesse.

2. On présente brièvement le contexte textuel de l'extrait proposé.


Exemple: L'extrait proposé à notre étude est issu du roman R écrit par... en... et qui nous
raconte les aventures de...

3. On présente brièvement l'extrait proposé;


Exemple: L'extrait soumis à mon étude présente le moment où... tombe amoureux de…

4. On annonce les étapes (ou les sous-thèmes) par lesquelles on passera pour traiter la
question générale.
Exemple:
Dans un ler temps, on étudiera la présence de paysage dans le passage.
Dans un 2ème temps, on étudiera la question du naturel des personnages qui y
apparaissent.
Enfin, dans un 3ème temps, on insistera sur la présence de Dieu comme créateur dans
l'extrait.

5. On annonce l'objectif ou le projet général de travail.


Exemple: L'ensemble de ce développement nous permettra de montrer que la nature
constitue le centre, le protagoniste de l'extrait présenté.

développement
DI: le développement voit se succéder des ​arguments​ (outils théoriques, énoncés d'idées) et
des ​exemples​ (outils empiriques = de l'expérience), des éléments pratiques issus du texte).
structure de chaque partie de D1
=> argument 1 puis exemple
=> argument 2 puis exemple
=> argument 3 puis exemple
Bilan: résumé de la partie.
Annonce: annonce de la partie suivante

NB: Entre les arguments et les exemples, avant le bilan ct avant l'annonce, en tête de partie:
CONNECTEURS LOGIQUES​ ou mots qui indiquent que l'enchaînement est LOGIQUE (ex:
De plus, en outre, de surcroît, ainsi, en revanche, en effet, en parti conclusion..)

D2: voir D1

D3: voir D1 (sans l'annonce)

conclusion
La conclusion a 2 fonctions principales:
elle confirme au lecteur que l'on a bien réalisé le projet mentionné en I5 (intro étape
5)
elle indique au correcteur que l'on est capable d'inclure le thème d'étude dans un
thème plus large.
Exemple: Thème d'étude ici: T et la nature (ou littérature et nature)
=> littérature = art
=> nature = le vivant
Exemple: Étudier le rôle de la nature dans T ne revient-il pas à y étudier les relations
entre l'art et le vivant?

NB: ​Toujours vérifier​ que:


aucune partie n'est oubliée.
toutes les parties se rapportent bien à la question générale proposé.