Vous êtes sur la page 1sur 2

Cours de lexicographie / Timeɣri n Tesnaruwalt

L’article Lexicographique

Introduction:
Le dictionnaire est constitué d’une macro-structure et d’une mocro-structure.

La macro-structure/ Taɣesmɣert: le mot macro-structure est très usité en Lexicographie, il se


confond le plus souvent avec le mot (nomenclature) qui, lui, a un sens plus large (ensemble des mots
contenus dans le dictionnaire).
Pour notre part, ,nous désignons par macro-structure l’«ensemble des entrées ordonnées, toujours
soumise à une lecture verticale partielle lors du repérage de l’objet du message» telle que définie par
J.Rey.Debove(1971:21).

La micro-structure/Taɣesmeẓẓit: (applé communément article1). «C’est l’ensemble des


informations ordonnées de chaque article, réalisant un programme d’information consistant pour tous
les articles, et qui se lisent horizontalement à la suite de l’entrée (l’ordre des informteurs permet au
mieux une consultation interne». (21).

Contenu de l’article lexicographique:


Selon Dubois (1971: 39-41), l’article lexicographique «est une suite ordonnée de phrases, chacune
comporte une ou plusieurs informations».

1- Le mot ou l’adresse, appelée aussi l’entrée ou Tadfayt2: C’est le mot en question qui est le sujet
Qui est le sujet de l’information / Il nous renseigne sur sa propre orthographe.

2- La prononciation/Asusru: Nous avons donné la prononciation à l’aide de A.P.I.

3- La categorisation grammaticale/Taggayt tajeṛṛumant: -Donne les traits syntaxiques


fondamentaux du mot d’entrée en utilisant l’analyse grammaticale traditionnelle : Nom, pronom,
adverbe, verbe,conjonction etc... / - L’indication est suivie de sa sous classes : nom masculin ou
féminin, le verbe transitif ou intarnsitf , la conjonction de subordinationn ou de coordination ...etc

4- L’étymologie/ Tasnaẓart: donne l’origine supposé du mot.

5-La définition/ Tabadut: est composé d’une suite de paragraphe synonyme du mot d’entrée
(acceptions).

6- Les exemples/imedyaten: Nous donnent les occurences des mots d’entrée, ces exemples sont
extraits d’un corpus ou bien forgés par le lexicographe.
7- Les idiotismes et les expressions stéréotypes/ Inwalen4 d tenfaliyin:Se sont des expressions
figées ou des proverbes. Dans la mesyre ou ils forment des informations spécéfiques, ils sont aussi
susceptibles de recevoir des informations sous la forme de paraphrase synonymiques.
8- Les sens fonctionnels/Inumak iwuranen: Se sont les differents sens qu’on donne aux termes de
spécialité, eux aussi, comme les idiotismes et les expressions stérétypes constituent à leur tour des
sous-entrées.

1 parfois pour éviter les répétion, nous utilisons aussi le mot article.
2 Asget, tidfayin.
3 Qqaren-as daɣen tasnaḍra.
4 Asuf, anwal.