Vous êtes sur la page 1sur 65

Fondation For the Future

Atelier de Formation sur


Les techniques de formulation et de programmation des
projets selon
l’Approche Basée sur les Droits Humains (ABDH)
Et
la Gestion Axée sur les Résultats (GAR)

Consultant formateur:
Hafedh BOUKTIF
Tunis du 16 au 18 Aout 2013

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 1


Session (1)
• La planification
• La planification stratégique
• Plan/Projet/Programme/Activité
• Les droits humains dans la planification des
projets de développement

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 2


Qu’est ce que la Planification?
• « La planification est un processus formalisé visant à produire
un résultat préalablement énoncé, sous la forme d’un
système décisionnel intégré ».

• La réflexion portant sur l’avenir et les efforts visant à maîtriser


l’avenir sont des composantes importantes de la planification.
(Mintzberg H, 1994: The Rise and Fall of Strategic Planning. New York, the
Free Press)

• « La planification est nécessaire quand l’instauration d’un état


futur souhaité dépend d’une série de décisions
interdépendantes; c’est un système décisionnel ».
Ackoff , 1970 in Mintzberg H, 1994: The Rise and Fall of Strategic Planning.
New York, the Free Press) (Mintzberg H, 1994: The Rise and Fall of
Strategic Planning. New York, the Free Press)
16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 3
La planification: « l’art du travail collectif dans un contexte
instable et complexe »
• Processus et une démarche logique de description et d’analyse de la situation
et des problèmes de la réalité d’un (ou plusieurs) secteurs en vue de fixer des
objectifs et des moyens pour assurer son développement et sa promotion,
• Répondre à des questions essentielles:
Où sommes nous? Qu’est ce qu’on veut?
Vers où s’orientons nous? De quoi aurons nous besoin?
Penser le Futur, les futurs possibles,
 à partir d’une analyse approfondie de la réalité actuelle et passée
 fondée notamment sur une compréhension commune des réalités :
réalisations (points forts), contraintes (points faibles) er risques, défis et
opportunités, hypothèses),
 Aboutissant à des consensus sur les objectifs et les moyens
• « l’existence d’un plan signifie une clarté de la vision de la perspective
accompagné d’ une performance appropriée de sa réalisation »

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 4


La planification stratégique
• Permet de prévoir le futur, de définir les visions et les priorités
pour maitriser, accompagner, affronter et anticiper les
évolutions et les changements avec le maximum d’efficacité et
d’efficience
• Parmi les caractéristiques d’une démarche de planification
stratégique:
 focaliser sur les principales priorités
 Utilisation optimale des moyens disponibles (et à pourvoir)
 Son caractère participatif (sans exclusion ou marginalisation
d’aucune partie prenante concernée)

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 5


Qu’est ce que la Planification Stratégique?
• La PS est processus complexe et continu de changements, par lequel une
organisation décide où elle veut aller et pourquoi, puis choisis parmi
différentes lignes de conduites possibles (options) celle qui maximisera ses
chances d’y parvenir.
• Elle aide à adopter une voie claire à suivre pour répondre au mieux aux
perspectives et aux défis émergents, tout en préservant une cohérence
logique et une viabilité à long terme.
• Elle guide l’orientation générale d’une organisation en définissant sa vision et
sa mission, ainsi que les buts ou les objectifs stratégiques nécessaires pour les
réaliser (ou résultats attendus).
• Ces objectifs stratégiques (ou résultats attendus) devraient être liés à des
secteurs prioritaires d’intervention (non loin des secteurs prioritaires analysés
et autour desquels des consensus ont été atteints) en fonction des capacités
de l’organisation et des autres parties prenantes concernées (et associées).
• Ils devraient comprendre un calendrier et définir des mécanismes de suivi et
d’évaluation.
• C’est un processus participatif et l’approche préconisée devrait être
consensuelle.
16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 6
Une des définitions les plus complète de la
Planification Stratégique
(selon Arnoldo C, Hax et Nicolas S. Majluf 1996, in the Strategy Concept and
Process, a Pragmatic Approach, Upper Saddle River, NJ: Prentice Hall
• Détermine et révèle la finalité organisationnelle en termes
d’objectifs, de programme d’actions et de priorités
d’allocation des ressources à long terme;
• Choisit les secteurs d’activités dans lesquels l’organisation
opère (ou doit opérer);
• Vise à conférer à l’organisation un avantage durable à long
terme dans chacun de ses domaines d’activités par des
réponses appropriées aux opportunités et aux menaces liées
à l’environnement et à ses forces et faiblesses;
• indique les diverses tâches managériales aux niveaux de
l’organisation, des secteurs d’activités et des fonctions;
16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 7
Une des définitions les plus complète de la Planification
Stratégique (suite)
• Est un modèle décisionnel cohérent, unificateur et
intégrateur;
• Définit la nature des contributions économiques et non
économiques qu’elle entend apporter aux parties prenantes;
• Est une expression de la visée stratégique de l’organisation;
• Vise à développer et à entretenir les compétences
fondamentales de l’organisation;
• Est un moyen pour investir sélectivement dans des ressources
tangibles et intangibles en vue de développer des capacités
qui assurent à l’organisation un avantage concurrentiel
(comparatif) durable.

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 8


Définition des « Projets » et des « Programmes »:
Une hiérarchie logique relie les Plans, les Programmes et les Projets.
 PLAN: ‫المخطط‬
 Il est, pour un pays, une organisation, une zone géographique ou
un domaine technique, le plus haut niveau de de planification
opérationnelle.
 Regroupe plusieurs programmes (avec leurs projets, activités, etc.,
respectifs) en vue d’atteindre certains des objectifs stratégiques
déjà définis.
 Exemple en Tunisie:
• Les plans annuels de développement (appelé également Budget
Economique) ou les plans quinquennaux de développement
économique et social (11 plans développés depuis le début des
années soixante)
• Plusieurs organisations (UGTT, UTICA…), entreprises économiques
(CPG, Tunis Air, SNCFT…) et associations (EST, ASM…) développent
régulièrement des plans opérationnels et stratégiques.
16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 9
 PROGRAMME: ‫البرنامج‬
 Un programme est un ensemble de projets coordonnés (articulation
logique) mis en œuvre pour atteindre des objectifs spécifiques
selon un calendrier, un budget et des paramètres (ou indicateurs)
de performances définis.
 Les programmes visant à atteindre un objectif commun (conduits
avec différents opérateurs) peuvent être regroupés sous une entité
commune plus globale: Plan National, Stratégie Nationale, Cadre
National de Programmation….
 Exemple:
 Un programme de santé associant des projets de vaccination et de
premiers secours communautaires ou un programme de gestions
des urgences et des catastrophes combinant des projets de
renforcement des capacités des populations, de sensibilisation dans
les écoles et de développement des capacités de faire-face et de
gestion des catastrophes dans une région.

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 10


• PROJETS: ‫المشاريع‬
 Un projet est un ensemble d’activités coordonnées mises en œuvre
pour atteindre des objectifs spécifiques et des résultats
(préalablement définis) selon un calendrier, un budget et des
paramètres (ou indicateurs) de performance définis.
 Les projets visant à atteindre un objectif et résultat communs
forment un programme.
 Exemple:
 Un projet visant à accroître la portée des premiers secours
communautaires (en cas d’urgence) dans une région donnée,
 Ou un projet de réduction des risques de catastrophe visant à
renforcer la sensibilisation à la préparation aux catastrophes et aux
mesures d’intervention.
 Ces projets seraient composés de diverses activités

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 11


• LES ACTIVITES: ‫األنشطة‬
 Une activité est un ensemble de plusieurs tâches ‫ المهام‬qui visent
toutes les mêmes objectifs et résultats.
 Les activités sont les actions de plus bas niveau qui doivent être
planifiées.
 Les tâches qui composent les activités sont les actions les plus
simples.
 Exemple:
 L’organisation d’une réunion (fixer le moment, choisir le lieu, inviter
les participants, fixer l’ordre du jour, décider de son déroulement…),
l’élaboration et mise en place d’un système d’information,
l’organisation d’une session de formation…. sont des exemples
d’activités.
 Les tâches liées à l’activité d’organiser une réunion peuvent être:
fixer le moment, choisir le lieu, inviter les participants, fixer l’ordre
du jour, décider de son déroulement…

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 12


les droits de l’Homme?
• Des garanties juridiques universelles
• Droits civils, culturels, économiques, politiques et
sociaux
• Protection des valeurs humaines (liberté, égalité,
équité)
• Inhérents aux individus et, dans une certaine
mesure, aux groupes
• Fondés sur les normes et les standards
internationaux
• Juridiquement contraignants pour les états
16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 13
Le lien entre …
Développement Humain … et droits de l’Homme

• Processus de renforcement • Les détenteurs de droits


des capacités des gens doivent être protégés des
abus et des privations
• Accroître les choix et les
opportunités • Sécuriser la liberté de vivre
dignement
• Favoriser une vie de respect
et de valeur humaine • A besoin des capacités que
le développement peut
rendre possible

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 14


Obligations en matière de droits de l’Homme

Débiteurs d’obligations
Droit à l’eau

Respecter Protéger Réaliser


Réglementation des prix S’assurer, à travers le temps,
Ne pas arrêter l’approvisionnement favorable aux pauvres
sans avoir respecté la procédure que l’adduction couvre tout
lorsquel ’appro. est
appropriée le monde
privatisé

Adopter les
S’abstenir de Empêcher les autres
mesures
s’ingérerdans la de s’ingérer dans la
appropriées pour
jouissance des jouissance des
une réalisation
droits droits
totale des droits
16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 15
Principes des droits humains

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 16


Principes des droits de l’Homme
• Universalité et
inaliénabilité
• Indivisibilité
• Interdépendance et
corrélation
• Egalité et non
discrimination
• Participation et inclusion
• Obligation de rendre des
comptes (redevabilité)
• Etat de droit
16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 17
Universalité et inaliénabilité
Ce principe exige…
• Qu’aucune personne n’est éliminée ou exclue des
droits de l’Homme
Implications au niveau de la programmation:
• Les politiques et programmes publics devraient
avoir:
– Des données segmentées pour identifier les
cas difficiles d’exclusion et de marginalisation
– Stratégies spécifiques en réponse à ces cas

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 18


Indivisibilité et corrélation
Ce principe exige la reconnaissance et la protection des droits
Implications au niveau de la programmation:
• Cadres juridiques :
– Ne devraient pas privilégier la protection de certains
droits au détriment d’autres
• Les politiques publiques devraient:
– Se baser sur une analyse holistique des problèmes
de développement et fournir des réponses intégrales
et multisectorielles
• Institutions étatiques:
– Assurer la coordination interinstitutionnelle et
multisectorielle
– Inclure les institutions chargées de la protection, du
suivi et celles tenues de rendre des comptes
16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 19
Egalité et Non-Discrimination
Ce principe nécessite l’éradication de la discrimination juridique, institutionnelle,
interpersonnelle et structurelle.
Implications au niveau de la programmation :
• Le cadre juridique devrait dénoncer et supprimer toute législation
discriminatoire et aboutir à la jouissance totale par tous de tous des droits
• Les institutions publiques devraient assurer:
– la représentation des groupes marginalisés et exclus
– des services accessibles et sensibles aux aspects sexe, âge …
– des mécanismes judiciaires et administratifs de recours appropriés
• Les politiques publiques devraient:
– Récuser le mode d’affectation et de concentration des ressources qui
mène vers une discrimination et une exclusion structurelles
– Entreprendre des pas affirmés
– Promouvoir l’éducation et la sensibilisation du public
16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 20
Participation
Ce principe nécessite une participation libre, active, significative et inclusive
Les implications au niveau de la programmation:
• Les politiques, les processus et les procédures devraient offrir :
– des opportunités de participation à la planification et au
développement
– l’accès à l’information appropriée
– des capacités aux groupes marginalisés pour formuler des propositions
• Les mécanismes institutionnels devraient:
– être basés sur les principes démocratiques
– préserver la structure démocratique ou traditionnelle existante
• La société civile devrait:
– être active, indépendante et avoir des capacités
– être la voix des groupes marginalisés et exclus
– avoir un contrôle sur le processus de prise de décision
16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 21
Obligation de rendre des comptes (1)
Ce principe nécessite que les Etats et autres débiteurs d’obligations rendent
des comptes en ce qui concerne le respect des DH
Implications au niveau de la programmation:
• Les institutions de l’Etat devraient:
– disposer de ressources suffisantes, de responsabilités et d’autorité
indépendante pour bien superviser le gouvernement
– par exemple, les organes parlementaires indépendants en matière
des droits de l’homme, les institutions nationales des DH, les juges,
les tribunaux …
• Les Etats devraient coopérer avec les systèmes internationaux des DH:
– en se conformant aux obligations internationales de communication
– en invitant les rapporteurs spéciaux et en donnant des informations
– Mettre en application les recommandations

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 22


Obligation de rendre des comptes (2)
Ce principe nécessite des mécanismes et des procédures de recours
accessibles, efficaces et indépendants
Implications au niveau de la programmation:
• Le cadre juridique devrait:
– être conforme aux normes des DH
– établir des conditions, des procédures et des mécanismes pour
que les détenteurs de droits revendiquent leurs droits et que
les débiteurs d’obligations s’acquittent de leurs devoirs
• Les politiques publiques devraient:
– entreprendre des pas progressifs pour traiter les faiblesses
relevées dans les systèmes d’obligation de rendre compte
– mettre en application les obligations de l’état en matière de
droits de l’homme aux niveaux central, régional et local

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 23


Obligation de rendre des comptes (3)
Ce principe nécessite …
• Des médias libres et indépendants et des groupes de
défense des droits de l’homme qui représentent les
hommes, les femmes et les groupes marginalisés et
exclus
Implications au niveau de la programmation:
• Une société civile active et sensible aux droits devrait :
– Faire pression sur l’Etat pour qu’il s’acquitte de ses
obligations en matière des DH
– articuler les soucis de la société et faire des
plaidoyers en faveur des mécanismes sociaux des DH
16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 24
Session (2)
Approche basée sur les droits de
l’Homme (ABDH/HRBA)
dans le processus de
programmation et de planification
stratégique:

Approche pas à pas


16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 25
Objectifs de la session
Comprendre ce qu’est l’approche basée sur
les droits de l’Homme dans la programmation
et la planification stratégiques
Comprendre l’importance de l’ABDH et sa
valeur ajoutée à la programmation et la
planification stratégiques du développement
Comprendre les principales implications de
l’application de l'ABDH

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 26


Qu’est-ce qu’une approche basée sur les droits
de l’Homme?
Un cadre conceptuel pour le processus de développement:
basé sur les normes et les principes internationaux des droits
de l’homme
orienté vers la promotion et la protection des droits de
l’homme
reconnait les être humains en tant que détenteurs de droits et
défini des devoirs pour les débiteurs d’obligations
met l’accent sur les groupes marginalisés et ceux victimes de
discriminations
vise la réalisation progressive de tous les droits de l’homme

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 27


Compréhension commune de l’ABDH
1. Tous les programmes, les politiques et l’assistance
technique pour le développement devraient soutenir la
réalisation des droits de l’Homme défini dans la Déclaration
BUT Universelle des droits de l’Homme et dans d’autres
instruments internationaux des droits de l’Homme

2. Les normes et principes des droits de l’Homme orientent


toute la programmation, la réalisation et la coopération pour
PROCESSUS le développement dans tous les secteurs et dans toutes les
phases du processus de programmation.

3. La coopération pour le développement contribue au


développement des capacités des débiteurs d’obligations
RESULTATS pour s’acquitter de leurs devoirs et/ou des déteneurs de
droits pour faire valoir leurs droits.

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 28


ABDH aide à répondre à
4 questions critiques pour analyser en
profondeur un problème de développement

Qui a été laissé pour compte et pourquoi?

Quels sont les droits en jeu?

 Qui doit agir?

 De quoi ont-ils besoin pour agir?

Le processus est aussi important que le résultat !


16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 29
Session (3)
Mise en oeuvre de l’ABDH:
Approche “Pas à pas”

étapes
Présentation & exercices

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 30


Etapes pour l’analyse axée sur les
droits humains

1. Evaluation de la situation
2. Analyse causale
3. Analyse des rôles et des modèles
4. Analyse de l’écart des capacités

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 31


Etape Préliminaire: Analyse de la situation
Collecte d’informations
sur les problèmes en matière de développement auprès des soucres existantes,
nationales et également
les rapports , les observations et recommandations sur les traités nationaux à
partir des mécanismes internationaux et régionaux
des droits de l’Homme

Choix de problématique
Présélectionner les principaux problèmes
de développement pour les
soumettre à une analyse plus profonde

ANALYSE
des causes profondes
&
leurs liens

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 32


Travail en groupe: choix et
formulation d’une problèmatique de
développement et de droit

Formuler un problème en définissant ce qui se passe, et en


précisant pour qui et où – il faut être spécifique!

Rédiger cette formulation sur une carte VIPP

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 33


Analyse de situation:
collecte et analyse des
informations

Analayse
causale Pourquoi?
Quels sont les
1 droits en jeu?

Analyse
Analyse des rôles Qui doit agir?
en trois
étapes 2

Analyse de
l’écart des De quoi ont-ils
capacités besoin pour agir?

3
16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 34
Analyse de situation:
collecte et analyse des
informations
Analayse
causale Pourquoi?
Quels sont les
1 droits en jeu?

Analyse
Analyse des rôles Qui doit agir?
en trois
étapes 2

Analyse de
l’écart des De quoi ont-ils
capacités besoin pour
entreprendre des
3 actions?
16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 35
Etape 1: Analyse causale

• La première étape essentielle pour l’ABDH et


la GAR
• Une technique pour identifier les causes d’un
problème qui peuvent ensuite être utilisées
pour formuler des réponses appropriées
• Nous pouvons représenter le problème et ses
causes sous forme d’arbre à problèmes

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 36


Analyse causale: “Pourquoi?”
Problème de développement
effets (ampleur/manifestations) manifestations

Droits non remplis


Causes immédiates
“Statut des détenteurs de droits concernés”

Causes sous-jacentes
“Services, Accès, Programmes, stratégies,
Pratiques……”

Causes profondes
causes “Société, choix politiques, modèles de causes
développement, traditions….”
16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 37
Analyse causale
Pour identifier quels sont les droits qui ne sont pas réalisés et leurs causes
immédiates, sous-jacentes et profondes.

Les causes immédiates déterminent l'état actuel du problème .

Les causes sous-jacentes sont souvent la conséquence de politiques, des lois


et de la disponibilité des ressources. Elles nécessitent des interventions qui
prennent beaucoup de temps à obtenir des résultats (au moins 5 ans).

Les causes profondes / structurelles révèlent des conditions qui nécessitent


des interventions à long terme afin de changer les attitudes sociales et des
comportements à différents niveaux, notamment ceux au sein des familles,
de la communauté et au plus haut niveau des prise de décisions.

• Besoin de comprendre le contexte et la manière dont il influence la vie


des gens
• Besoin d un processus participatif

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 38


Analyse causale axée sur les droits

• Nécessite des données segmentées pour


identifier les disparités, les tendances
négatives qui sont souvent masquées par les
données globales et les moyennes
• Comprend une évaluation du contexte et de
son effet sur la vie des gens, la revue des
politiques et des lois pour estimer la
cohérence avec les normes mondiales des
droits de la personne
• Doit être un processus participatif

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 39


Manifestations
d’un problème

Causes immédiates

Causes sous-jacentes

Causes profondes

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 40


Arborescence d’un
Manifestations problème
Malnutrition &
Mortalité des enfants
Causes
immédiates

Alimentation
Maladie
inadéquate

Causes
sous-jacentes
Sécurité alimentaire Soins maternels Services de santé insuffisants
insuffisante et de l’enfance inadéquats et environnement insalubre

Affectation & Contrôle des ressources


+
Structures organisationnelles
Causes
structurelles

Structures politiques,
41
H. BOUKTIF/ FFF
idéologiques et économiques
16/08/2013
Problèmes
manifestation P1 Effet
P2

Causes immédiates

causes
sous-jacentes

causes Cause
structurelle
16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 42
Problème1: VIH/SIDA Problème 2: Education des filles

Causes immédiates

Causes sous-jacentes

Causes profondes

Problème central
Discrimination entre les deux sexes

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 43


Travail en groupe:
Analyse causale/arborescence des problèmes

1. Faire la cartographie des causes du problème


identifé.
2. Discuter et identifier les causes immédiates,
sous-jacentes et profondes du probleme
identifié
3. Construire un arbre à problèmes

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 44


Travail en groupe (suite)
Analyse causale/arborescence des problèmes

1. Choisir une des branches de l’arbre à problèmes.

Rappelez-vous de considérer:
1. votre avantage comparatif pour travailler dans ce
secteur
2. les acteurs qui peuvent etre impliqués aussi avec des
programmes dans ce secteur.
Notez-les.
Vous pouvez faire vos propres suppositions.

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 45


Analyse de situation:
collecte et analyse des
informations
Analayse
causale Pourquoi?
Quels sont les
1 droits en jeu?

Analyse
Analyse des Qui doit agir?
en trois rôles
étapes
2

Analyse de
l’écart des De quoi ont-ils
capacités besoin pour
entreprendre des
3 actions?
16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 46
Analyse des rôles
Vérifier ce que les
normes des droits de
l’homme prévoient en
 Détenteurs de droits ce qui concerne leurs
revendications et leurs
 Qui sont-ils? devoirs
 Quelles sont leurs
revendications?

Vérifier également
 Débiteurs d’obligations quel est le rôle
escompté des
 Qui sont-ils? détenteurs de droits
& débiteurs
 Quelles sont leurs d’obligations dans les
lois, les procédures et
obligations ? les politiques
nationales

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 47


Exemple de modèles des relations
droits-devoir dans la société
Les enfants ont le droit à une alimentation adéquate

Les parents ont le devoir d’assurer cette alimentation à leurs
enfants

Les parents risquent de manquer à leurs devoirs parce qu’ils
n’ont ni ressources ni travail. Leur droit à un travail n’est pas
réalisé ou est violé

Leurs droits peuvent être violés parce que l’état ou la
communauté ne sont pas en train de remplir leurs devoirs

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 48


Débiteurs d’obligations

Droit à l’eau

Obligations en matière de droits de l’homme

Respecter Protéger Réaliser

Réglementation des prix S’assurer, à travers le temps,


Ne pas arrêter l’approvisionnement
sans avoir respecté la procédure favorable aux pauvres lorsque que l’adduction couvre tout
appropriée l’appro. est privatisé le monde

Adopter les
S’abstenir de Empêcher les autres
mesures
s’ingérer dans la de s’ingérer dans la
appropriées pour
jouissance des jouissance des
une réalisation
droits droits
totale des droits
16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 49
Analyse rôle/modèle
• Analyse les responsabilités et les revendications ainsi
que les relations entre les détenteurs de droits (DD) et
les débiteurs d’obligations (DO)
• Identifie les DO et leurs responsabilités de respecter, de
protéger et de pourvoir les droits
• Identifie les modèles des relations entre les différents
niveaux – le DO peut aussi être un détenteur de droit
dans le niveau suivant
• Les DD ont plus qu’un droit et les DO ont plusieurs rôles
à respecter pour réaliser différents droits
• Les droits des DO peuvent aussi ne pas être réalisés
16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 50
EXEMPLE
détenteurs de Enfants Parents Enseignants Region Gouvernement
droits

Obligataires

Parents Permettre aux Laisser du temps Aider à la


filles d’aller à pour le travail de construction des
l’école maison classes

Enseignants Offrir un Etablir des Participer aux Suivre des programmes


enseignement de associations ateliers de établis
bonne qualité parents- formation
enseignants

Région Aider aux Fournir des Recyclage des Utiliser les fonds
recrutement des matériaux pour enseignants correctement
enfants construire des
classes

Gouvernement Légiférer Politique Assurer des Allouer des fonds


national l’éducation de d’exonération salaires adéquats adéquats à
base gratuite et des parents aux enseignants l’éducation
obligatoire pauvres de droits
de scolarité

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 51


Travail en groupe: Analyse des rôles

1. Faire la cartographie des détenteurs de droits et des


débiteurs d’obligations.

2. Décrire leurs rôles respectifs (les rôles qu’ils sont censé


assurer selon la réglementation en vigueur)

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 52


Analyse de situation:
collecte et analyse des
informations
Analayse
causale Pourquoi?
Quels sont les
1 droits en jeu?

Analyse
Analyse des rôles Qui doit agir?
en trois
étapes 2

Analyse
Ou est ils sont
de l’écart
des
défaillants?
capacités De quoi ont-ils
besoin pour agir?
16/08/2013 H. BOUKTIF/
3 FFF 53
Analyse de capacité dans la HRBA

• La capacité est un pré requis essentiel pour


que les détenteurs d’obligations soient en
mesure de remplir leurs obligations et pour
que les détenteurs de droits puissent
revendiquer (et jouir de) leurs droits
• La capacité implique différents éléments,
qui ont tous besoin d’être analysés pour
identifier les besoins en matière de
développement des compétences (là ou vous
pouvez agir à travers vos projets).
16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 54
Analyse de l’écart de capacité

Motivation
• Le détenteur d’obligations est-il conscient de
son obligation?
• Sent-il qu’il est dans l’obligation de jouer son
rôle - si non pourquoi?
• Le détenteur d’obligations est-il disposé à
assumer cette responsabilité et à assurer la
réalisation du droit?

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 55


Analyse de l’écart de capacité

Autorité
• Le détenteur d’obligations a-t-il l’autorité pour
jouer le rôle qu’implique l’obligation - si non,
pourquoi?
• La structure de redevabilité est-elle définie et
mise en œuvre de manière adéquate de façon
à garantir la réalisation des devoirs
conformément aux obligations?

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 56


Analyse de l’écart de capacité

Ressources humaines
• Le détenteur d’obligations dispose-t-il des ressources
humaines nécessaires pour satisfaire à ses obligations - si
non, pourquoi?
• Les ressources humaines comprennent l’effectif, le
temps, les compétences et la connaissance

Ressources financières
• Le détenteur d’obligations dispose-t-il des ressources
financières adéquates pour satisfaire à ses obligations - si
non, qu’est ce qui manque?

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 57


Analyse de l’écart de capacité

Ressources organisationnelles
• Les ressources organisationnelles
comprennent les opportunités de mise en
réseau, l’infrastructure, les systèmes d’appui,
etc.
• Le détenteur d’obligations dispose-t-il des
ressources organisationnelles adéquates pour
satisfaire à ses obligations – si non, qu’est ce
qui manque?

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 58


Analyse de l’écart de capacité

Aptitude à la prise de décision rationnelle et à la


communication
• Accès à des informations adéquates pour faciliter la
prise de décision basée sur la preuve
• Capacité d’apprendre sur le tas (enseignements tirés)
• Capacité de traiter l’information, de la partager et de
l’utiliser
• Capacité de communiquer de manière efficace en
haut et en bas de la hiérarchie

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 59


Analyse de l’écart des capacités
Eléments de capacité des Eléments de capacité des détenteurs
de droits
débiteurs d’obligations :

Peut?
Peut? -Connaissance
- Connaissance - Ressources
- Ressources (humaines, - Aptitudes individuelles
techniques et financières)
- Aptitudes organisationnelles Veut?
-Securité
Veut?
- motivation
- Responsabilité/motivation
/leadership Environnement favorable
Devrait? -Droit à la participation
- Autorité -Information
- Liberté d’association et d’expression
16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 60
Analyse de l’écart de capacité: DD
Détenteurs Motivation Autorité Ressource Prise de décision
de droits s rationnelle &
Communication
(H,F,O)
DD 1

DD 2

DD 3

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 61


Analyse de l’écart de capacité: DO
Détenteurs Motivation Autorité Ressources Prise de décision
d’obligations rationnelle &
(H,F,O) Communication

DO 1

DO 2

DO 3

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 62


En conclusion de cette première
phase d’analyse selon l’ABDH:
• L’analyse de l’écart de capacité permet
d’identifier les besoins en matière de
développement des capacités
• Prochaine question: où et comment les efforts
de développement de capacité peuvent
produire les plus grands résultats?
• La réponse à cette question nous mène vers
un plan stratégique dans lequel votre apport
peut être plus bénéfique

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 63


Travail en groupe: Analyse de l’écart des
capacités

En se basant sur l’analyse des rôles

1. Pour chaque détenteur de droits et débiteur d’obligations,


identifier les écarts clés de capacités
c’est à dire : ce qui empêche les détenteurs d’obligations de
s’acquitter de leurs obligations et les détenteurs de droits de
revendiquer leurs droits

3. Lister les écarts de capacités clés

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 64


Merci pour votre attention

Hafedh BOUKTIF
Formateur agrée par le Système des
Nations Unies en HRBA/RBM
hafedh.bouktif@gmail.com

16/08/2013 H. BOUKTIF/ FFF 65