Vous êtes sur la page 1sur 17

République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Université Abderrahmane Mira –Bejaia


Faculté des sciences Economiques, de gestion et des Sciences Commerciales.
Département des Sciences des gestions. Année Universitaire  : 2019/2020

Module : Management des Organisations Publiques, Master 2 :


MANAGEMENT

Chapitre 3 : Période des sociétés a capitaux marchands de l’état


SPA, SARL.

Après la période du socialisme, tout azimut, de l’après


indépendance avec ses plans de développements, le FLN, lors de son
4ème congrès, remis en cause de façon profonde les politiques
économiques mises en œuvre sans, toutefois, revenir sur l’option
socialiste. Un tableau décevant est dressé sur la situation de l’économie
nationale à travers l’état des entreprises publiques. En conséquence,
l’année 1980 constitua le lancement de la phase de restructuration du
secteur public. Mais ce fut un peu tard car cette année avait coïncidé avec
le remboursement de la dette contractée pour réaliser les lourds
investissements entrepris. Immédiatement après, et avec le contre choc
pétrolier et la chute du dollar, les réformes s’étaient trouvées
compromises. La crise économique avait engendré les crises financières
et sociales qui ont mené aux émeutes du 5 octobre 1988 et à la révision de
la constitution en 1989. Ladite constitution avait ouvert le champ
politique mais, surtout, tourné le dos à l’option socialiste considérée
comme l’une des constantes de la nation algérienne (avec l’islam religion
de l’Etat et l’arabe comme langue nationale officielle).
République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Université Abderrahmane Mira –Bejaia


Faculté des sciences Economiques, de gestion et des Sciences Commerciales.
Département des Sciences des gestions. Année Universitaire  : 2019/2020

Module : Management des Organisations Publiques, Master 2 :


MANAGEMENT

Le rôle de la planification dans la réforme économique de 1988

Il est important de souligner que la réforme économique, engagée


en 1988 et axée sur l’autonomie de l’entreprise, a été opérée sous le
phénomène de la constitution de 1976, la charte nationale et du parti
unique. Dans ce contexte, la planification demeure le mode de gestion
privilégié de l’économie.

La réforme de 1988 intègre la réforme du système de planification


dans sa démarche et une loi particulière lui est consacrée. Le nouveau
système de planification repose principalement sur :

- Le plan à moyen terme (plan national à moyen terme et plan à


moyen terme des collectivités locales) ;

- Le plan à moyen terme de l’entreprise publique économique.

Les limites rencontrées dans la conception et la mise en œuvre du


nouveau système de planification se retrouvent, à des degrés divers, au
niveau des changements opérés dans l’organisation et le fonctionnement
du secteur public économique. A cela, il faut ajouter le faible degré de
performance des EPE.

Les limites de la réforme économique de 1988 (voir Chapitre 2 :


l’évolution économique de l’entreprise économique en Algérie)

La réforme économique engagée en 1988 a rapidement atteint des


limites et certaines d’entre elles se situent dans la conception même de la
République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Université Abderrahmane Mira –Bejaia


Faculté des sciences Economiques, de gestion et des Sciences Commerciales.
Département des Sciences des gestions. Année Universitaire  : 2019/2020

Module : Management des Organisations Publiques, Master 2 :


MANAGEMENT

réforme. Plusieurs facteurs, d’ordre politique, institutionnel,


économique et organisationnel peuvent être avancés à cet égard.

Les évènements d’octobre 1988 ont eu des prolongements et des


implications sur divers plans et la modification de la constitution de 1976
est à relever dans la mesure ou certaines de ses dispositions ont un impact
direct sur l’organisation, le fonctionnement et le devenir du secteur public
économique. A cet égard, deux modifications, introduites par la
constitution du 23 février 1989, sont à relever

- La première modification apportée par l’article de la nouvelle


constitution concerne la distinction qui est faite entre le domaine public et
le domaine privé de l’Etat ;

- La seconde modification a trait à la propriété de l’Etat. La


constitution de 1976 stipule, en effet, dans son article 14 que : »La
propriété de l’Etat se définit comme la propriété détenue par la
collectivité nationale dont l’Etat est l’émanation.

Elle est de manière irréversible sur les terres pastorales, sur les
terres agricoles ou à vocation agricole nationalisées, sur les forêts, les
eaux, le sous-sol, les mines et les carrières, les sources naturelles
d’énergie les richesses minérales, naturelles et vivantes du plateau
continental et de la zone économique exclusive.

Sont, en outre, propriété de l’Etat, de manière exclusive toutes les


entreprises, banques, assurances et installations nationalisées ainsi que les
transports ferroviaires, maritimes et aériens, les ports et voies de
République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Université Abderrahmane Mira –Bejaia


Faculté des sciences Economiques, de gestion et des Sciences Commerciales.
Département des Sciences des gestions. Année Universitaire  : 2019/2020

Module : Management des Organisations Publiques, Master 2 :


MANAGEMENT

communication, les postes, télégraphes et téléphones, la télévision


et la radiodiffusion, les principaux moyens de transports terrestres et
l’ensemble des usines, des entreprises et des installations économiques,
sociales et culturelles que l’Etat a ou aura réalisées, développées ou
acquises… ».

Ces dispositions sont modifiées comme suit par l’article17 de la


constitution du 23 février 1989 : « La propriété publique est un bien de la
collectivité nationale ».

Elle comprend le sous-sol, les mines et les carrières, les sources


naturelles d’énergie, les richesses minérales et vivantes des différentes
zones du domaine national, les eaux et les forêts.

Elle est, en outre, établie sur les transports ferroviaires, maritimes


et aériens, les postes et les télécommunications ainsi que sur d’autres
biens fixés par la loi1».

Ainsi, les modifications apportées permettent une grande ouverture


pour les EPE dans la mesure où la constitution de 1989 distingue le
domaine public du domaine privé de l’Etat et que l’Etat n’est plus le
propriétaire exclusif des entreprises qu’il a créées.

La réforme du secteur public économique de 1995

Au début de l’année 1995, le gouvernement relève le manque de


performances des EPE et décide de procéder à une restructuration de
l’économie qui touche principalement le secteur public économique. Ce
manque de performances est attribué essentiellement aux fonds de
République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Université Abderrahmane Mira –Bejaia


Faculté des sciences Economiques, de gestion et des Sciences Commerciales.
Département des Sciences des gestions. Année Universitaire  : 2019/2020

Module : Management des Organisations Publiques, Master 2 :


MANAGEMENT

Participation qui n’ont pas été en mesure de relancer la croissance


économique.

Le dispositif de la réforme microéconomique, mis en place par les


six lois de janvier 1988, est complètement révisé à l’exception du système
de planification qui connaît des aménagements dans son volet relatif à
l’EPE.

Malgré la mise en œuvre du programme d’ajustement structurel, le


caractère planifié de l’économie est théoriquement maintenu et consiste
en l’élaboration du plan national à moyen terme pour une période
quinquennale, du plan à moyen terme des collectivités locales et du plan
annuel. Toutefois, l’obligation faite à l’EPE, quant à l’élaboration de son
plan à moyen terme, est supprimée. En réalité, comme il a été souligné ci-
dessus, le système de planification n’a pas été mis en œuvre, même après
1995. Deux faits majeurs sont à relever dans la réforme de 1995 :

- La mise en place d’un nouvel instrument de gestion des


participations de l’Etat ;

- L’ouverture importante qui est faite, dans la mesure où la


privatisation des EPE est permise. Le nouveau cadre dans lequel le
secteur public économique va évoluer, à partir de 1995, est tracé dans
deux textes fondamentaux :

- Le premier concerne la gestion des capitaux marchands de l’Etat


par les holdings publics;
République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Université Abderrahmane Mira –Bejaia


Faculté des sciences Economiques, de gestion et des Sciences Commerciales.
Département des Sciences des gestions. Année Universitaire  : 2019/2020

Module : Management des Organisations Publiques, Master 2 :


MANAGEMENT

- Le second traite de la privatisation des EPE par le conseil national


des participations de l’Etat et le conseil de privatisation ;

- Le Fonds de Participation est administré par un Conseil


d’Administration dont les membres, au nombre de cinq à neuf (5 à 9),
sont désignés par le gouvernement pour une période de (5) ans
renouvelable.

Le Président du Conseil d’Administration du Fonds est élu par les


membres du Conseil d’administration et investi par décret.

- La direction générale du Fonds est assurée par un directeur


général nommé par le Conseil d’Administration.

- Les membres du Conseil d’administration exercent leurs activités


au Fonds à titre permanent.

- Les attributions de l’assemblée générale ordinaire et


extraordinaire du Fonds sont exercées par l’organe habilité à cet effet par
voie réglementaire (loi n° 88- 03 du 12.01.1988-Articles 13 à 18).
République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Université Abderrahmane Mira –Bejaia


Faculté des sciences Economiques, de gestion et des Sciences Commerciales.
Département des Sciences des gestions. Année Universitaire  : 2019/2020

Module : Management des Organisations Publiques, Master 2 :


MANAGEMENT

Les holdings

1- définition de la holding

La société holding est une société qui a pour vocation de détenir


des parts ou actions de sociétés afin d’en assurer une unité de direction
et de contrôle.

La société holding intègre une large palette d’activités allant


de l’acquisition de titres de sociétés de capitaux jusqu’à la simple
détention de parts de SCI (La Société civile immobilière
(SCI) présente des avantages indéniables pour les associés qui la
composent).

Nonobstant sa forte présence dans le tissu économique


français et européen, la holding n’a pourtant jamais reçu de
définition ou de statut juridique légal même si le Code général des
impôts lui consacre quelques dispositions.
République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Université Abderrahmane Mira –Bejaia


Faculté des sciences Economiques, de gestion et des Sciences Commerciales.
Département des Sciences des gestions. Année Universitaire  : 2019/2020

Module : Management des Organisations Publiques, Master 2 :


MANAGEMENT

Pour autant, la Cour de cassation a depuis longtemps affirmé


sa validité (Cass. com., 24 févr. 1987, n° de pourvoi : 86-14951).

Cette absence de définition légale est très certainement liée au fait


que la notion d’holding est large et ses fonctions très diverses.

De nombreux auteurs ont alors donné leurs définitions desquelles


semblent se dégager un critère : la détention de titres de sociétés en
vue de les contrôler.

2. Les missions des holdings publics

Les missions, L’organisation et la configuration des holdings


publics font l’objet des développements ci-après. Cette présentation est
faite par référence aux caractéristiques des fonds de participation. Les
missions des holdings peuvent être cernées à plusieurs niveaux :

- les fonds de participation ne pouvaient réaliser la cession


d’actions que dans la sphère publique, les holdings publics peuvent céder
les valeurs mobilières qu’ils détiennent aux profits d’opérateurs privés,
dans le cadre de la privatisation des entreprises publiques. L’ordonnance
relative à la gestion des capitaux marchands de l’Etat dispose, en effet,
que le patrimoine des EPE est « cessible et aliénable». Il est toutefois à
relever, à cet endroit, que l’ordonnance relative à la privatisation limite la
portée de ces nouvelles dispositions puisque les EPE relevant de plusieurs
secteurs ne sont pas éligibles à la privatisation ;
République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Université Abderrahmane Mira –Bejaia


Faculté des sciences Economiques, de gestion et des Sciences Commerciales.
Département des Sciences des gestions. Année Universitaire  : 2019/2020

Module : Management des Organisations Publiques, Master 2 :


MANAGEMENT

-Alors que le fonds de participation est chargé de « favoriser


l’expansion économique et financière des EPE dont il détient des
actions»,

Le holding public a, quant à lui, pour mission « d’impulser le


développement des ensembles industriels, commerciaux et financiers
qu’il contrôle ». Comme on peut le constater, à ce niveau, la mission du
holding public est pratiquement identique à celle du fonds de
participation :

- A l’instar du fonds de participation, le holding public est chargé


d’une mission de développement et « contribue à la mise en œuvre de la
politique économique du gouvernement ».

De cette comparaison, il ressort que les missions des holdings


publics, une autre analogie avec les fonds de participation est à relever,
puisque le capital est entièrement détenu par l’Etat. En d’autres termes,
un holding public n’est pas privatisable.

3. L’organisation des holdings publics et le conseil national des


participations de l’Etat

Par rapport aux autres entreprises publiques, l’organisation des


holdings publics revêt des spécificités, notamment en ce qui concerne
l’organe d’administration et l’assemblée générale, qu’il convient de
relever :
République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Université Abderrahmane Mira –Bejaia


Faculté des sciences Economiques, de gestion et des Sciences Commerciales.
Département des Sciences des gestions. Année Universitaire  : 2019/2020

Module : Management des Organisations Publiques, Master 2 :


MANAGEMENT
- Contrairement aux fonds de participation qui étaient administrés
par un conseil d’administration, les holdings publics sont gérés par un

directoire, placé sous le contrôle d’un conseil de surveillance. Les


premiers holdings (onze holdings publics nationaux et cinq holdings
régionaux) étaient administrés par un directoire de trois membres et, à la
faveur de la restructuration des holdings, qui a donné naissance à cinq
holdings publics nationaux, l’administration a été confiée à un directeur
général unique ;

- Les missions d’assemblée générale des holdings publics sont


assurées par des représentants mandatés par le conseil national des
participations de l’Etat ou bien par des membres de ce conseil.

Le conseil national des participations de l’Etat (CNPE) est une


nouvelle institution créée par la réforme du secteur public économique de
1995. Il s’agit d’une institution à caractère politique, en la forme d’un
mini conseil de gouvernement puisqu’il est présidé par le chef du
gouvernement et composé de ministres. Ce mode d’organisation s’inspire
fortement de l’assemblée générale des fonds de participation qui était
composée également de membres du gouvernement.

Le CNPE dispose d’un secrétariat technique permanent dirigé par


un délégué aux participations de l’Etat, placé auprès du chef du
gouvernement. Le CNPE a pour mission de définir « les objectifs de la
politique de gestion des participations de l’Etat et ….les conditions de
placement des capitaux de l’Etat, des acquisitions et cessions d’actions et
autres valeurs mobilières».
République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Université Abderrahmane Mira –Bejaia


Faculté des sciences Economiques, de gestion et des Sciences Commerciales.
Département des Sciences des gestions. Année Universitaire  : 2019/2020

Module : Management des Organisations Publiques, Master 2 :


MANAGEMENT

Dans la réalité, le secrétariat technique permanent va s’attribuer de


larges prérogatives puisqu’il propose la « stratégie globale et les
propositions des mouvements des titres et valeurs mobilières » et va
exercer une véritable tutelle de fait sur les holdings publics.

Selon le président de l’association national des sociétés de salariés


(ANSS), le taux de réussite de ses entreprises avoisine les 12%, malgré la
simplicité de forme d’organisation. Et les 80% de celles qui réussissent
exercent dans le secteur du BTPH.

4. La configuration des holdings publics


République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Université Abderrahmane Mira –Bejaia


Faculté des sciences Economiques, de gestion et des Sciences Commerciales.
Département des Sciences des gestions. Année Universitaire  : 2019/2020

Module : Management des Organisations Publiques, Master 2 :


MANAGEMENT
Dans une certaine mesure, l’approche retenue pour la
configuration des holdings publics est proche de celle adoptée pour les
fonds de participation.

La réforme du secteur public de 1995 a prévu, comme celle de


1988, deux catégories d’institutions : les Holdings Publics Nationaux (par
référence aux fonds de participation à vocation régionale).

Les holdings publics nationaux ont été créés, comme les fonds de
participation, sur la base du critère de la branche d’activité. Une
différence fondamentale est, toutefois, à souligner : dans le cas des fonds
de participation, le capital d’une entreprise publique économique est
réparti entre plusieurs fonds de participation, dont un fonds dominant,
alors que la nouvelle configuration du secteur public, le capital d’une
EPE est détenu, en totalité, par un Holding Public.

En d’autres termes, le souci d’accorder un certain degré


d’autonomie à l’entreprise publique ne constitue plus une préoccupation
majeure même si les textes réaffirment le principe de l’autonomie des
EPE.

La réforme du secteur public de 1995 va donner naissance, dans un


premier temps, à douze holdings publics nationaux :

- Holding Public National Mécanique;

- Holding Public National Sidérurgie-Métallurgie ;

- Holding Public national Agroalimentaires Divers ;


République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Université Abderrahmane Mira –Bejaia


Faculté des sciences Economiques, de gestion et des Sciences Commerciales.
Département des Sciences des gestions. Année Universitaire  : 2019/2020

Module : Management des Organisations Publiques, Master 2 :


MANAGEMENT
- Holding Public National Agroalimentaire de Base ;

- Holding Public National Electrique-Electronique ;

- Holding Public National Services ; 196 - Holding Public National


Mines ;

- Holding Public National Bâtiment et Matériaux de Construction ;


- Holding Public National Réalisation et Grand travaux ;

- Holding Public National Chimie Pharmacie;

- Holding Public National Industries Manufacturières;

- Holding Public National Eau.

Parallèlement à la mise en place des holdings publics nationaux et


régionaux, la réforme économique de 1995 ouvre le champ à la
privatisation des EPE.
République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Université Abderrahmane Mira –Bejaia


Faculté des sciences Economiques, de gestion et des Sciences Commerciales.
Département des Sciences des gestions. Année Universitaire  : 2019/2020

Module : Management des Organisations Publiques, Master 2 :


MANAGEMENT
République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Université Abderrahmane Mira –Bejaia


Faculté des sciences Economiques, de gestion et des Sciences Commerciales.
Département des Sciences des gestions. Année Universitaire  : 2019/2020

Module : Management des Organisations Publiques, Master 2 :


MANAGEMENT
République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Université Abderrahmane Mira –Bejaia


Faculté des sciences Economiques, de gestion et des Sciences Commerciales.
Département des Sciences des gestions. Année Universitaire  : 2019/2020

Module : Management des Organisations Publiques, Master 2 :


MANAGEMENT

CONCLUSION :

L’entreprise publique algérienne a connu plusieurs cycles de


mutations qui ont touché les aspects organisationnels, fonctionnels et
juridiques depuis sa création. Dans le cadre de l’économie centralisée,
l’entreprise est passée du modèle de l’autogestion au modèle de la gestion
socialiste des entreprises à la restructuration organique et financière au
début des années quatre-vingt. Après les fameuses lois de 1988 et dans le
cadre des réformes, l’entreprise a connu l’autonomie puis la privatisation
de certaines branches de l’économie nationale à partir de 1994/95.

Les opérations de restructuration ou de mise à niveau ont concerné


plus de 1200 entreprises publiques locales. Les actions engagées allaient
du simple redressement organisationnel ou financier à la dissolution de
l’entreprise lorsque les agrégats de celles-ci s’avéraient défaillants. Les
causes de dissolution sont multiples : déstructuration financière, absence
ou faiblesse du plan de charge, vétusté des équipements, sureffectifs,
concurrence du secteur privé, faiblesse organisationnelle et managériale.
Ainsi, et vu la déstructuration avancée que connaissaient ces entreprises
publiques locales, la valeur de leur patrimoine ne couvrait qu’une petite
partie des déficits. L’Etat avait tout intérêt à arrêter l’hémorragie. Le
poids des seuls arriérés de salaires dus aux travailleurs représentait
souvent l’équivalent des patrimoines détenus. La masse salariale, des
travailleurs de certaines entreprises publiques locales EPL dissoutes en
République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Université Abderrahmane Mira –Bejaia


Faculté des sciences Economiques, de gestion et des Sciences Commerciales.
Département des Sciences des gestions. Année Universitaire  : 2019/2020

Module : Management des Organisations Publiques, Master 2 :


MANAGEMENT
septembre 1997, en cessation d’activité, coûtait au trésor quotidiennement
près de cent cinquante millions de dinars.

La situation actuelle des entreprises publiques algériennes selon les


derniers plans de redressement.