Vous êtes sur la page 1sur 8

Études techniques en vue de la construction d’un marche

III. HYPOTHESE DE CALCUL

III.1 Normes utililisées

Dans le dimensionnement de l’ouvrage ou des éléments de structures, Les calculs sont menés selon les
règlements suivants :

• Bases de calcul des structures : NF EN 1990 et Annexes Nationales Françaises (AN) ;


• Charges permanentes et exploitation : NF EN 1991-1-1 et AN ;
• Vent : NF EN 1991-1-1 et AN ;
• Béton : NF EN 206 ;
• Acier de béton armé : NF EN 10080, NF A 35-027 ;
• Calcul des structures en béton et béton armé : NF EN 1992-1-1 et AN ;

III.2 Classe structurale


La classe structurale permet de caractériser les critères liés à la durabilité de l’ouvrage.
L’ouvrage objet de la présente étude est un immeuble R+1 à usage commerciale, selon les clauses
d’Eurocode 2 (EC2) la classe structurale recommandée est S4 pour une longévité minimale visée de
50 ans.

III.3 Classe d’exposition


Sous reserve d’autres précisions, les classes d’exposition proposées pour les éléments de
structure sont :

Designation Exemples informatifs illustrant le choix des classes


Description de l'environnement
de la classe d’exposition
Béton à l'intérieur de bâtiments où le taux d'humidité de
XC1 Sec ou humide en permanence l'air ambiant est faible
Béton submergé en permanence dans de l'eau
Surfaces de béton soumises au contact à long terme de
XC2 Humide, rarement sec l'eau
Un grand nombre de fondations
Béton à l'intérieur de bâtiments où le taux d'humidité de
l'air ambiant
XC3 Humidité modérée
est moyen ou élevé
Béton extérieur abrité de la pluie
Surfaces de béton soumises au contact de l'eau, mais
XC4 Alternativement humide et sec n'entrant pas
dans la classe d'exposition XC2

Note de calcul de la structure Page 5


Études techniques en vue de la construction d’un marche

III.4 Matériaux

III.41.- Bétons

Granulat
fck Ec
Élément Béton c Taille maximale (MPa)
(MPa) Nature
(mm)
Tous C20/25 20 1.50 Quartzite 25

III.4.2.- Aciers par élément et position

III.4.2.1.- Aciers des barres

fyk
Élément Acier s
(MPa)
Tous fyk=400 400 1.15

III.4.2.2.- Aciers Transversales

fyk
Élément Acier s
(MPa)
Tous fyk=235 235 1.15

 Tenue eu feu : 30min ;


 Q’ELS Contrainte du sol= 0.25 MPA

III.5 Enrobage minimal des armatures 


L’enrobage est la distance entre la surface de l’armature la plus proche de la surface du béton
et cette dernière. Un enrobage minimal doit être assuré afin de garantir :

 La bonne transmission des forces d'adhérence ;


 La protection de l'acier contre la corrosion (durabilité) ;
 Une résistance au feu convenable (voir EN 1992-1-2).
L’enrobage minimal à respecter scrupuleusement dans le dimensionnement est donné dans la
formule suivante
C nom  Cmin  Cdev (4.1)

Note de calcul de la structure Page 6


Études techniques en vue de la construction d’un marche

Cdev représente la tolérance d’exécution prise égale à 10 mm selon les clauses d’EC2.

Cmin est l’enrobage minimal donné par la relation (4.2) suivante :

Cmin  Max  Cmin,b ; Cmin,dur  Cdur ,  Cdur ,st  Cdur ,add ;10 mm 
(4.2)

C
Dans la formule 4.2 min,b est l’enrobage minimal requis vis-à-vis de l’adhérence. Dans EC2 cette
valeur est donnée ainsi qu’il suit :

 (Diamètre de la barre) si   32mm


Cmin,b  
 Armatures individuelles     5 mm sinon ;
(4.3)

 Paquet d’armatures, le diamètre équivalent est donné par la relation   n   nb  55mm ;


(4.4)

nb le nombre d’armatures.
Avec

Cmin,dur
est donné dans le tableau 4.4.N de EC2

Tableau 1 Enrobage minimal requis vis-à-vis de l’adhérence

C
dur , C
dur ,st Cdur ,add
Les valeurs nulles sont recommandées par EC2 pour les paramètres  ; et
. En faisant également l’hypothèse que dans ce projet les diamètres des aciers sont inférieurs à 32
Cmin  Max  ; Cmin,dur ;10 mm 
mm on a : (4.5)
 C nom  Cmin,b  10 mm (4 .6)

En utilisant la calsse structurelle S4,Nous avons donc :

Note de calcul de la structure Page 7


Études techniques en vue de la construction d’un marche

Designatio
Élément n C min,dur Cnom
de la classe
Poutres et poteaux à l'intérieur de bâtiments (où le taux
d'humidité de l'air ambiant est faible) XC1 15mm 25mm

Elements de la fondation (semmeles,amorces,longrines) XC2 20mm 35mm


Poutres et poteaux à l’extérieur abrité de la pluie (où le taux
XC3 20mm 35mm
d'humidité de l'air ambiant est moyen ou élevé ;)
Poutres et poteaux à l’extérieur sur les terrasses (Surfaces de
béton soumises au contact de l'eau, mais n'entrant pas dans XC4 30 mm 40mm
la classe d'exposition XC2)

III.6. Charges en présence

III.6.1 Charges permanentes unitaires


Suivant la norme NF P 06-004, ci-dessus nous retenons les charges suivantes :

 Béton armé : 25kN/m3


 Mortier de ciment : 22kN/m3
 Sable : 18kN/m3
 Gravillons 3/25 : 26kN/m3

Revêtements de sol

 Carrelage (1cm) : 0.2 kN/m2 par cm


 Mortier de pose des carreaux (5cm): 0.2 kN/m2 par cm

Total :1.2 kN/m2

Mur agglo 15cm

 Agglo de 15 : 2.0 kN/m2


 Enduit 2 faces (2 x 1.5 cm) : 0.6 kN/m2
 Hauteur du mur: 4m

Total : 10.4 kN/ml

Dalle pleine 20cm

 Dalle pleine (20cm) : 0.25 kN/ m2 par cm


 Carrelage (1cm) : 0.2 kN/m2
 Chape de pose des carreaux (3cm) : 0.2 kN/m2 par cm

Total : 5.8 kN/m2

Toitures en tôles bacs

 Ossature bois (charpente) : 0.60kN/m²


 Faux plafond : 0.30kN/m2
 Couverture en tôles bacs 8/10 : 0,30 kN/m²

Total : 1.2 kN/m2

Note de calcul de la structure Page 8


Études techniques en vue de la construction d’un marche

Escalier (volées et paliers)

 Carrelage (1cm) : 0.2 kN/m2


 Chape de pose des carreaux (5cm) : 0.2 kN/m2 par cm
 Enduits sous plancher (2cm) : 0.18 kN/m2 par cm

Total : 1.56 kN/m2

Note de calcul de la structure Page 9


Études techniques en vue de la construction d’un marche

III-6.2 Surcharges d’exploitation (Categorie D,Commerce)


Conformément et en complément des dispositions de la norme NF P 06-001, les ouvrages et
les fondations seront calculés pour recevoir les charges d'exploitation ci-après :

 Boutiques et annexes : 5.0 kN/m 2 et ponctuel :7KN (charges ponctuels utilisees lors de la


verification) (EC 1-1 ;6.3.1.2)
 Escaliers : 5 kN/m2
 Balcon : 6.0 kN/m2
 Toiture : 1 kN/m2 pour entretien

III- 7. Situations de Projet


Pour les différentes situations du projet, les combinaisons des actions se définiront en accord avec les
critères suivants:
- Avec coefficients de combinaison


j 1
Gj Gkj   PPk   Q1 p1Qk1    Qi  aiQki
i >1

- Sans coefficients de combinaison


j 1
Gj Gkj  PPk    QiQki
i 1

- Où:

Gk Action permanente
Pk Action de précontrainte
Qk Action variable
G Coefficient partiel de sécurité des actions permanentes
P Coefficient partiel de sécurité de l'action de précontrainte
Q,1 Coefficient partiel de sécurité de l'action variable principale
Q,i Coefficient partiel de sécurité des actions variables
d'accompagnement
p,1 Coefficient de combinaison de l'action variable principale
a,i Coefficient de combinaison des actions variables d'accompagnement

Note de calcul de la structure Page 10


Études techniques en vue de la construction d’un marche

III-7.1 Coefficients partiels de sécurité () et coefficients de combinaison ()


Pour chaque situation de projet et état limite les coefficients à utiliser seront:
E.L.U. de rupture. Béton: Eurocode 2
E.L.U. de rupture. Béton en fondations: Eurocode 2

Durable ou transitoire
Coefficients partiels de sécurité () Coefficients de combinaison ()
Favorable Défavorable Principal (p) Accompagnement (a)
Charge permanente (G) 1.000 1.350 - -
Surcharge (Q) 0.000 1.500 1.000 0.700

Contraintes sur le terrain

Durable ou transitoire
Coefficients partiels de sécurité () Coefficients de combinaison ()
Favorable Défavorable Principal (p) Accompagnement (a)
Charge permanente (G) 1.000 1.000 - -
Surcharge (Q) 0.000 1.300 1.000 0.700

Déplacements

Actions variables sans séisme


Coefficients partiels de sécurité ()
Favorable Défavorable
Charge permanente (G) 1.000 1.000
Surcharge (Q) 0.000 1.000

III-7.2 Combinaisons
n Noms des hypothèses
PPPoids propre
Charges
G
permanentes
Q Charge
a d'exploitation

n E.L.U. de rupture. Béton


n E.L.U. de rupture. Béton en fondations

Note de calcul de la structure Page 11


Études techniques en vue de la construction d’un marche

Comb
PP G Qa
.
1 1.000 1.000
2 1.350 1.350
3 1.000 1.000 1.500
4 1.350 1.350 1.500

n Contraintes sur le terrain

Comb
PP G Qa
.
1 1.000 1.000
2 1.000 1.000 1.300

n Déplacements

Comb
PP G Qa
.
1 1.000 1.000
2 1.000 1.000 1.000

Note de calcul de la structure Page 12