Vous êtes sur la page 1sur 10

République Algérienne Démocratique Populaire

iversité Mohamed Khaider Biskra Un


culté des sciences et de la technologie Fa

Département de la chimie industrielle

TP : 01 et 02

Echangeur tubulaire à co-courant et


Contre courant

: Réalisé par : D’érigé par

 Omair Abdurabu Mohammed Qaid. Dr :A . SAKRI.


 Selsabil boughezala  .
 Zabi Meriem.
: Introduction
Un échangeur de chaleur est un système qui permet de transférer des flues de
chaleur d'un fluide chaud à un fluide froid , à travers une paroi sans contact direct.
La plupart du temps ,on utilise cette méthode pour refroidir ou réchauffer un liquide
.ou une gaz qu'il est impossible ou difficile de refroidir ou chauffer directement

Le mode de transfert du dispositif : on a deux types

à Co-courant: les deux fluides sent disposés parallèlement et vont dans le même -
sens

.à contre courant : les deux fluides sent disposés dans des sens opposés -

: Co-courant
à co-courant {ou échangeur anti-méthodique}:les deux fluides sent disposés
parallèlement et vont dans le même sens. Dans un échangeur anti-méthodique la
température de sortie du fluide froid est nécessairement moins élevée que la
.température de sortie du fluide chaude

:Contre courant
à Contre courant {on dit aussi ; échangeur méthodique } :idem, mais les courants
vont dans des sens opposés. Dans un échangeur méthodique, le coefficient
d'échange est sensiblement supérieur à celui d'un échangeur anti-méthodique et la
température de sortie du fluide froid peut être plus élevée que la température de
. sortie du fluide chaud
:Partie théorique
: But du TP
L'objectif essentiel de ce TP est d' observer le transfert de chaleur dans un
échangeur tubulaire fonctionnant en mode Co-courant par le traçage de la courbe de
. température du liquide chaud, et celle de liquide froid

:Matériels et dispositif
.Appareil d'échangeur thermique

.l'eau

:Manipulation
:Le travail expérimental comporte les points suivants

 mettre l'appareil en mode Co-courant


 mettre l'appareil en marche [on /off]
 réchauffer la liquide du circuit chaud à une température voulue
 Arrêter du chauffage
 Mettre les deux liquides en circulation
 Remplir le tableau suivant :
: Partie pratique TP1
Temps 0 2 4 6 8 10 12 14 16
(min)
T entrée 37 35 33 31.7 30.6 29.7 29.1 28.7 28.3
chaud (C°)
T sortie 37 33.6 32.3 31.4 30.9 29.3 29.6 29.2 28.9
chaud (C°)
T entrée 17 19 21.1 22.4 23.6 24.5 25.1 25.6 26
froid (C°)
T sortie 17 21 22.8 23.9 24.7 25.4 25.8 26.1 26.5
froid (C°)

Calcul de T moyen:
(T e+T s )
2

:Exemple

: Tchoud moyen
(35+33.6)
°Tcmoy = 2 =34.3c

T
: froid moyen

¿(19+21)
°Tfmoy 2 =20c

Temps (min) 0 2 4 6 8 10 12 14 16
T chaud 3 34. 32.6 31.5 30.7 29.5 29.3 28.9 28.6
moyen (c°) 7 3 5 5 5 5 5
TFroid.moye 1 20 21.9 23.1 24.1 24.9 25.4 25.8 26.2
n (c°)
7 5 5 5 5 5 5 5
)1(yom diorfT
04 )2(yom duahcT

53

03

52
erutarépmeT

02

51
2- 0 2 4 6 8 01 21 41 61 81
spmet

:La calcul l'efficacité

S( surface)= 65.94*10-3*3 ; Cp=4180 j/kg *k ; ʎ= 401w/m*k

e=1mm =10-3 m ; Q (débit) =24 l/min =0.4kg/s

Tce=37 ;Tcs=28.6 ;Tfe =17 ;Tfs =26.25


Qleer
ʛ=xam
Q

Qmax =m*cp*ΔT =m*cp*(Tce-Tfe)


Qmax=0.4*4180*(37-17)=33440 w
Qreel =KG*s*ΔTlm
(Tsc− T sf −
) (Tec − T ef )
nl [(Tsc – Tsf ) /(Tec − T ef )] =ΔTlM
6.82
( 52.62
− ) 73
− ( −71 )
nl6.82
[( 52.62
− 73 −71 ) ]
)/( =ΔTlM

°ΔTlM =8.24c
1
[(1 /h c )+ (e /ʎ )+ (1 /h f )] =KG

Q c
s∗TΔ c =hc

Qc=m*cp*ΔTc =m*cp*(Tce-Tcs)
Qc=0. 4*4180*(37-28.6)=14044.8 w
14044.8
hc= (65.94∗10−3)∗3∗(37−28.6) =8452.128 w/m2.k
Q f
s∗ Δ T f = hf

Qf=m*cp*ΔTf=m*cp*(Tfs-Tfe)
Qf= 0. 4*4180*(26.25-17)=15466 w
15466
hf= (65.94∗10−3)∗3∗(26.5−17)=8452.128 w/m2.k
1
[(1 /h c )+ (e /ʎ )+ (1 /h f )] =KG
1
821.2548
[(1 / )+ (1∗01 − 3104
/ 821.2548
)+ (1 / )] =KG

KG=4181.99w/m2.k
Qreel=kG*s*ΔTLm=4181.99*(65.94*10-3)*3*8.24
Qreel=6816.79 w
Q reel 6816.79
ʛ= Qmax = 33440 =0.20

ʛ=20%
: Partie pratique TP2
Temps 0 2 4 6 8 10 12 14 16 18
(min)
T entrée 35.8 33.8 32.3 31.2 30.5 29.8 29.5 29.1 28.9 28.7
chaud (C°)
T sortie 35.8 32.9 31.9 31.3 30.7 30.4 30.1 29.9 29.7 29.6
chaud (C°)
T entrée 18.4 22.5 23.9 25.1 25.9 26.5 27.1 27.5 27.8 28
froid (C°)
T sortie 18.4 24 25.1 25.9 26.5 27 27.4 27.7 27.9 28.1
froid (C°)

Calcul de T moyen:
(T e+T s )
2

:Exemple

: Tchoud moyen
(33.8+32.9)
°Tcmoy = 2 =33.35c

T
: froid moyen

(22.5+24 )
°Tfmoy= 2 =23.25c

Temps 0 2 4 6 8 10 12 14 16 18
(min)
T 35. 33.3 32. 31.2 30. 30.1 29.8 29. 29.3 29.1
chaud 8 5 1 5 6 5 5
moyen
(c°)
TFroid 18. 23.2 24. 25.5 26. 26.7 27.2 27. 27.8 28.0
moyen
(c°)
4 5 5 2 5 5 6 5 5
yom cT
yom fT
63

43

23

03

82

62

42
)°c(erutarép me T

22

02

81

0 5 01 51 02
)nim( spmeT

:La calcul l'efficacité

S( surface)= 65.94*10-3*3 ; Cp=4180 j/kg *k ; ʎ= 401w/m*k

e=1mm =10-3 m ; Q (débit) =24 l/min =0.4kg/s

Tce=35.8 ;Tcs=29.15 ;Tfe=18.4 ;Tfs=28.05


Qleer
ʛ=xam
Q

Qmax =m*cp*ΔT =m*cp*(Tce-Tfe)


Qmax=0.4*4180*(35.8-18.4)=29092.8 w
Qreel =KG*s*ΔTlm
(Tec − T sf −
) (Tsc− T ef )
nl [(Tec – Tsf ) /(Tsc− T ef )] = ΔTlM
8.53
( 50.82
− 51.92

) ( 4.81
− )
nl8.53
[( 50.82
− 51.92
)/( 4.81
− )] = ΔTlM

°ΔTlM =9.16c
1
¿
[(1 /h c )+ (e /ʎ )+ (1 /h f )] KG

Q c
s∗TΔ c =hc

Qc=m*cp*ΔTc =m*cp*(Tce-Tcs)
Qc=0. 4*4180*(35.8-29.15)=11118.8 w
11118.8
hc= (65.94∗10−3)∗3∗(35.8−29.15)=8452.128 w/m2.k
Q f
s∗ Δ T f = hf

Qf=m*cp*ΔTf=m*cp*(Tfs-Tfe)
Qf= 0. 4*4180*(28.05-18.4)=16134.8 w
16134.8
hf= (65.94∗10−3)∗3∗(23.05−18.4) =8452.128 w/m2.k
1
[(1 /h c )+ (e /ʎ )+ (1 /h f )] =KG
1
821.2548
[(1 / )+ (1∗01 − 3104
/ 821.2548
)+ (1 / )] =KG

KG=4181.99w/m2.k
Qreel=kG*s*ΔTLm=4181.99*(65.94*10-3)*3*9.16
Qreel=7577.8 w
Q reel 7577.8
ʛ= Qmax = 29092.8 =0.26

ʛ=26%
En observant les tableaux ci-dessus, nous pouvons remarquer l'influence du mode de
circulation sur le coefficient d'échange globale de transfert de chaleur. Le coefficient
d'échange global d'un échangeur de type contre-courant est plus grand à celui d'un
échangeur de type co-courant; Cela explique pourquoi la configuration contre-
courant et la plus utilisée dans les échangeurs.

:conclusion
En guise de conclusion, ce TP nous a permis de connaitre les caractéristiques de
l'échangeur à tubulaire, ainsi que l'influence du mode de circulation sur les
paramètres d'un échanger, notamment le coefficient d'changer, et l'efficacité
.thermique par les deux type co-courant et contre courant