Vous êtes sur la page 1sur 20

République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique

Faculté de technologie
Département de génie électrique et électronique

Module : Recherche documentaire et conception de mémoire

Exposé

Création d’une entreprise de recyclage du bois

Groupe : 2.2
Présenté par :

 ZEGGAI Mohamed
 DJELTI Chihab Eddine

Année universitaire : 2020/2021


Table des matières

Introduction général ................................................................................................................... 1

Chapitre І : Définition et Généralité sur les déchets


1 Introduction ......................................................................................................................... 3
2 Définition déchets ................................................................................................................ 3
3 Les impacts des déchets ...................................................................................................... 3
3.1 Santé et toxicité .................................................................................................................. 3
3.2 Pollution de l’environnement ............................................................................................. 3
4 La nomenclature des déchets en Algérie ............................................................................4
5 La gestion des déchets...........................................................................................................5
5.1 La définition ......................................................................................................................... 5
5.2 Les principes de la gestion des déchets ............................................................................. 5
5.2.1 La gestion hiérarchisée des déchets...................................................................................5
5.3 Les acteurs de la gestion des déchets ................................................................................ 5
5.3.1 Les producteurs de déchets ............................................................................................ 5
5.3.1.1 les particuliers ................................................................................................................6
5.3.1.2 les entreprises ................................................................................................................. 6
5.3.2 Les Opérateurs de la gestion des déchets ...................................................................... 6
5.3.2.1 les communes ................................................................................................................. 6
5.3.2.2 les entreprises chargées de la gestion des déchets..........................................................6
5.3.3 Les Acteurs institutionnels ............................................................................................. 6
5.3.3.1 l’état ............................................................................................................................. ...6
5.3.3.2 l’AND ............................................................................................................................. 6
5.3.3.3 les organismes sous tutelle ............................................................................................. 7
5.3.3.4 les universités algériennes……………………………………………………………...7
6 Statistique des déchets en Algérie ........................................................................................ 8
6.1 Territoire et population.........................................................................................................8
6.2 Gestion des DMA en Algérie ............................................................................................... 8
6.3 Évolution de la composition des DMA ................................................................................ 9
6.4 Méthode et déroulement de l’opération de 2014 ............................................................... 10
6.4.1 Méthode .......................................................................................................................... 10
6.4.2 Équipement......................................................................................................................11
6.4.3 Procédure de tri ............................................................................................................... 12
6.5 Résultats et discussions ...................................................................................................... 12
6.5.1 Zone Nord .......................................................................................................................12
6.5.2 Zone semi- aride .............................................................................................................. 13
6.5.3 Zone aride ....................................................................................................................... 13
6.5.4 Composition moyenne annuelle pour 2014 .................................................................... 14
7 collecte des déchets .............................................................................................................. 15
8 le tri et le recyclage des déchets ..........................................................................................16
8.1 Le tri des déchets. ............................................................................................................... 16
8.1.1 L’impact de tri des déchets............................................................................................. 16
8.2 Le recyclage des déchets .................................................................................................... 16
8.2.1 L’impact de recyclage ..................................................................................................... 16

9 Conclusion .......................................................................................................................... 17
Introduction Générale

Chaque jours, des centaines de kilos de déchets sous différents formes, sont jetés à la poubelle
et dont la majorité ne sont pas en fin de vie et peuvent être récupère et réutilisé ou transformer
en un autre produit. Le secteur du bois est un marché à exploiter vu les prix des matériaux de
construction qui ne cessent d’augmenter.

L’objectif est la création d’une entreprise de recyclage du bois en un nouveau produit d’assez
bonne qualité et vendu à meilleur prix. Ce bois ainsi revalorisé, peut servir comme son ancêtre
pour tous les travaux de Menuiserie et il est destiné aux particuliers et aux professionnels du
secteur De la construction.

Dans ce travail on va faire des études générales sur le domaine des déchets.

1
Chapitre I :
Définitions et généralités Sur
les Déchets

2
Chapitre І : Définition et Généralité sur les déchets

І.1 Introduction

Depuis le début des années 1990, la protection de l'environnement est devenue une
préoccupation collective. La question des déchets est quotidienne et touche chaque individu
tant sur le plan professionnel que familial. En tant que consommateur, jeteur, usager du
ramassage des ordures ménagères, et trieur de déchets recyclables, citoyen ou contribuable,
chacun peut et doit être acteur d’une meilleure gestion des déchets. Des gestes simples
permettent d'agir concrètement pour améliorer le cadre de vie.

І.2 Définition déchet :

le déchet est : tout résidu d’un processus de production, de transformation ou d’utilisation, toute
substance, produit ou, plus généralement, tout objet, bien meuble dont le détenteur se défait,
projette de se défaire, ou dont il a l’obligation de se défaire ou de l’éliminer. (journal.officiel,
2002)

І.3Les impacts du déchet

Les déchets peuvent être à la fois une ressource et un risque. Désormais, ils ne cessent de croître
en quantité et en complexiste voire en nocivité. En effet les trois grandes filières de traitement
(incinération, centre d’enfouissement technique et compostages) engendrent des pollutions qui
effectuent l’environnement et l’homme.
І.3.1 Santé et toxicité

Les déchets présentent un risque pour la santé ils sont qualifiés de dangereux quand ils peuvent
porter une atteinte directe à la santé de l’homme soit par contact immédiat prolongé ou répété
avec la peau, par inhalation, ingestion ou pénétration cutanée. Il est important de signaler que
la faiblesse des connaissances sur la toxicité des déchets est liée au fait que les interactions entre
les polluants et la part attribuée aux installations de traitement des déchets difficile.
І.3.2 Pollution de l’environnement

Les milieux sont pollués par des accumulations de déchets contenant des substances
dangereuses qui, lorsqu’elles sont mobilisées, sont susceptibles de provoquer des troubles pour

3
l’environnement et pour la santé des populations exposées. (Paracelse, 2010)

І.4 la nomenclature des déchets en Algérie : (journal.officiel, 2002)

Selon le journal officiel de la république algérienne, la nomenclature des déchets est une
classification systématique des déchets par :

Code : représente le numéro du déchet


Désignation du déchet : la catégorie de déchet
Classe du déchet : la typologie de déchet
Critère de dangerosité : l’indicateur de la dangerosité du déchet spatiale. Dans notre cas le
critère de dangerosité est comburante (une substance ou un déchet qui, au contact d’autre
substances, notamment des substances inflammables, présente une réaction fortement
exothermique).
Tableau I-1 : listes des déchets ménagers et assimilés

Critères de
Code Désignation du déchet Classe du déchet
Dangerosité
Emballages et déchets
15.1 - -
d’emballages
15.1.1 Emballages en papier/carton ménagers et assimilés -
Emballages en matières
15.1.2 ménagers et assimilés -
Plastiques
15.1.3 Emballages en bois ménagers et assimilés -
Bois, verre et matières
17.2 - -
Plastiques
17.2.1 Bois ménagers et assimilés -

4
Tableau I-2 : déchet spéciaux dangereux

Classe du Critères de
Code Désignation du déchet
déchet Dangerosité
Déchets provenant de la
3.1 - -
transformation du bois
Sciure de bois, copeaux, chutes, spéciaux
3.1.1 Comburante
Bois dangereux

І.5 Gestion des déchets

І.5.1Définition
La gestion des déchets est La limitation, la collecte, le tri, le recyclage et la valorisation des
déchets permettent l’atténuation du réchauffement climatique, la protection de l’environnement
et des écosystèmes, la préservation de la santé ou encore l’économie de matières premières ou
d’énergie. (Anonyme, 2016)
І.5.2 les principes de la gestion des déchets :

І.5.2.1 La gestion hiérarchisée des déchets


La hiérarchie des modes de traitement des déchets privilégie, dans l’ordre :
 la préparation en vue de la réutilisation,
 le recyclage matière,
 La valorisation
L’élimination n’intervient qu’en dernier recours. Dans le même temps, les opérations de
transport des déchets doivent être limitées en distance et en volume. (SPI, 2013)
І.5.3 les acteurs de la gestion des déchets :

De nombreux acteurs sont concernés par la gestion des déchets. Ils interviennent en totalité ou
en partie, depuis la conception et la mise sur le marché d’un produit jusqu’à son élimination.
Les principaux intervenants sont décrits ci-après selon leurs modalités d’intervention.
І.5.3.1 les producteurs de déchets
Les apports des différents producteurs de déchets fondent la classification des déchets en
5
fonction de leur origine. (SPI, 2013)

І.5.3.1.1 les particuliers

Par son geste d’achat, d’utilisation (prêt, emprunt, mutualisation) et de mise au rebut, chaque
particulier est responsable de la quantité de déchets qu’il produit. (SPI, 2013)
І.5.3.1.2 les entreprises

Les entreprises produisent des biens susceptibles de générer des déchets sur l’ensemble de leur
cycle de vie. En agissant sur l’éco conception de leurs produits, les producteurs peuvent agir
sur la durée de vie du produit et favoriser la valorisation des déchets (réemploi, réparation et
recyclage). (SPI, 2013)

І.5.3.2 les Opérateurs de la gestion des déchets

La collecte et le traitement des déchets sont réalisés par des acteurs publics ou privés. Ses
activités sont règlementairement encadrées. (SPI, 2013)
І.5.3.2.1 les communes

La commune est responsable de la collecte et du traitement des déchets ménagers. (SPI, 2013)
І.5.3.2.2 les entreprises chargées de la gestion des déchets

Des entreprises spécialisées peuvent être chargées de la collecte et/ou du traitement des déchets
par les entreprises productrices de déchets ou par les collectivités. Le cas échéant, en fonction
de la qualité du donneur d’ordre, les entreprises chargées de la gestion des déchets nouent des
contrats de droit privé ou public (marché public, délégation de service public) et en deviennent
ainsi maîtres d’œuvre. (SPI, 2013)
І.5.3.3 les Acteurs institutionnels
І.5.3.3.1 l’état
Au niveau national, il fixe la politique et le cadre réglementaire de la gestion des déchets, avec
comme priorités la prévention, la valorisation, et la réduction des impacts environnementaux et
sanitaires. (SPI, 2013)

І.5.3.3.2 l’AND

L’AND (Agence National Des Déchets) a été créé par le décret exécutif n° 02 – 175 du 20 Mai
2002. Placée sous la tutelle du Ministère de l’Environnement et des Energies Renouvelable,
elle est chargée, dans le cadre d’une mission de sujétion de service public d’informer et de
vulgariser les techniques de tri, de collecte, de transport, de traitement, de valorisation et
d’élimination des déchets. Elle doit capitaliser et constituer un fond documentaire sur la gestion
6
des déchets étend assurer la diffusion aux collectivités locales et au secteur d’activités. (AND,

2020)

Figure I-2 Logo de l'AND

І.5.3.3.3 les organismes sous tutelle


Les organismes sous tutelle ont un rôle important de veille. Elles participent aux débats
publics sur les questions relatives à la nature et à l’environnement et à la consommation.
CNDRB : Centre National de Développement des Ressources Biologiques
CNFE : Conservatoire National de Formation Environnementale
І.5.3.3.4 Universités Algériennes
Les universités algériennes informent les acteurs territoriaux et les citoyens sur les activités
liées aux déchets et parmi ses universités :
USTHB : Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene
UMBB : Université M’Hamed Bougara de Boumerdès
І.6 Statistique des déchets en Algérie :
Parmi les déchets solides générés en Algérie, les déchets ménagers et assimilés (DMA)
représentent la fraction la plus importante avec environ 11 millions de tonnes/an (2014). La
maîtrise de leur composition est donc nécessaire pour évaluer au préalable leur potentiel risque
pour le milieu récepteur et le choix du mode de traitement le plus optimal.
C’est à ce titre que l'Agence nationale des déchets (AND), de par son statut d'institution
publique et son rôle important dans la gestion des déchets, tente de promouvoir une vision
appropriée des déchets à travers la mise en place d’un plan d’actions visant à cerner au mieux
le gisement tant sur le plan quantitatif que qualitatif. (L'AND, 2014)

7
І.6.1 Territoire et population (L'AND, 2014)
L’Algérie est un grand pays situé au Nord du continent africain entre le Maroc et la Tunisie.
Son vaste territoire dépassant 2 381 000 km2 est réparti en trois ensembles distincts ; le Sahara
(zone aride), les hauts plateaux (zone semi-aride) et l’ensemble Tellien au nord Selon l’Office
national des statistiques (ONS), le nombre d’habitants est estimé au 1er janvier 2015 à 39,5
millions et un taux de croissance démographique supérieur à 1,5 %. La population est
majoritairement concentrée dans le Nord, avec environ 65 % de la population globale d’où un
très fort taux d’urbanisation dans cette région et une densité d’occupation dépassant 270h/km2.

Figure I-3 Carte d’Algérie et répartition de la population par région (L'AND, 2014)

І.6.2 Gestion des DMA en Algérie

La croissance démographique, le développement des activités socio-économiques et les


mutations du mode de vie et de consommation, favorisent grandement la production des déchets
en milieu urbain. La source semble intarissable. En 2014, la production de déchets ménagers et
assimilés ont avoisiné 11 millions de tonnes. Ce qui nécessite beaucoup d’efforts pour leur prise
en charge en matière de traitement et d’élimination finale. (L'AND, 2014)

8
Figure I-4 Chiffres clés des déchets en Algérie en 2014 (L'AND, 2014)

І.6.3 Évolution de la composition des DMA

Aujourd’hui, force est de constater une mutation profonde du mode de vie et de consommation
des ménages à l’échelle nationale. La matière organique enregistre en effet, depuis 1980, une
baisse substantielle au profit d’autres produits d’emballages comme les papiers et cartons, les
plastiques et l’apparition de textiles sanitaires (L'AND, 2014)

9
Figure I-5 Évolution de la production des DMA en Algérie (L'AND, 2014)

І.6.4 Méthode et déroulement de l’opération de 2014

І .6.4.1 Méthode (L'AND, 2014)


Le travail a concerné l’évaluation de la composition des DMA des trois zones représentatives
du territoire de l’Algérie, à savoir : pour le Nord du pays (le CET classe II de Corso – Wilaya
de Boumerdès), pour la zone semi-aride (le CET classe II de Bordj Bou Arreridj) et pour la
zone aride (le CET classe II de Biskra). La méthode est inspirée de celle de MODECOM
développée en France par l’ADEME en 1993 et validée au niveau européen. Elle est basée sur
la détermination de la composition des échantillons de déchets prélevés dans des bennes de
collecte. La campagne consiste à :
І.6.4.1.1 Recueil d’informations nécessaires à l'organisation de la campagne
Enquête préalable sur les caractéristiques générales des zones d’étude, la production
d’ordures ménagères, organisation de la collecte et détermination du caractère saisonnier
ou non.

І.6.4.1.2 Organisation de la campagne

Découpage de la zone d’étude, choix des périodes d’échantillonnage, détermination du nombre


d’échantillons à prélever et choix des bennes de collecte à échantillonner.
І.6.4.1.3 Constitution de l'échantillon à trier

Prélever au hasard un poids unitaire de 100 kg environ par benne de collecte et constituer un
échantillon à trier d’une tonne environ.
І.6.4.1.4 Tri des échantillons

Effectué sur place dans un local couvert et propre (bétonné).

10
І.6.4.1.5 Utilisation d’une table de tri

Permettant l’agencement de deux cribles plans à mailles rondes (de 100 mm et 30 mm) et d’un
bac de récupération des éléments fins. Le tri est ainsi réalisé en deux étapes (figure 14) : tri des
éléments grossiers (>100 mm) et tri des éléments moyens (éléments compris entre 30 et 100
mm). (L'AND, 2014)
І.6.4.2 Équipement

Les outils utilisés sont composés de :


• deux plateaux cribles à mailles rondes de Ø=100 mm et Ø=30 mm ;
• un crible simple à Ø=10 mm ;
• un plateau récepteur plein.
Les dimensions des plateaux sont de 200 cm de longueur, 80 cm de largeur et 40 cm de hauteur.
La table utilisée dans le cadre de cette étude est fabriquée en tôle galvanisée. Elle peut aussi
être en tôle, aluminium ou polyéthylène haute densité (PEHD). (L'AND, 2014)

Figure I-6 la table de tri avec plateaux cribles et un plateau récepteur (L'AND, 2014)

11
І.6.4.3 Procédure de tri

Tableau I-3 : Etapes de tri et calcul du ratio des différentes fractions (L'AND, 2014)

І.6.5 Résultats et discussions


І.6.5.1 Zone Nord :
CET de Corso Le site est situé dans la wilaya de Boumerdés, à la limite de la wilaya d’Alger.
La quantité de DMA réceptionnée par jour se situe entre 1 000 et 1 200 tonnes. Le CET reçoit
les DMA des deux wilayas de Boumerdés et d’Alger (15 communes chacune).

Figure I-7 Composition moyenne annuelle des DMA à Corso (zone Nord) (L'AND, 2014)
12
І.6.5.2 Zone semi-aride

CET de Bordj Bou Arreridj Le site est situé dans la wilaya de Bordj Bou Arreridj, dans le chef-
lieu de la commune de Bordj Bou Arreridj. Il reçoit les DMA de 9 communes sur 34 que compte
la wilaya, soit environ 200 tonnes/jour. (L'AND, 2014)

Figure I-8Composition moyenne annuelle des DMA à BBA (L'AND, 2014)

І.6.5.3 Zone aride

CET de Biskra Le site est situé dans la commune d’El Outaya, wilaya de Biskra. Il reçoit les
DMA de deux communes de la wilaya, à savoir Biskra et El Outaya. La quantité enfouis dans
le CET ne dépasse pas 150 tonnes/jour. (L'AND, 2014)

Figure I-9 Composition moyenne annuelle des DMA à Biskra (L'AND, 2014)
13
І.6.5.4 Composition moyenne annuelle pour 2014

Il s’agit dans ce contexte d’une moyenne statistique par rapport aux trois zones représentant le
territoire national (Figure I-9). (L'AND, 2014)

Figure I-10 Composition moyenne nationale en 2014 (L'AND, 2014)

Figure I-11 Statistiques des DMA (L'AND, 2017)

14
І.7 collecte des déchets : (TAFLIS.M, 2015)

La collecte est le procédé fondamental par lequel les matières recyclables sont détournées des
dépotoirs et acheminées vers des établissements de transformation ou de manutention. Les
municipalités ont deux types de collecte, la collecte sélective ou des dépôts publics.
Dans les municipalités où il y a une collecte sélective, les résidents séparent leurs déchets en
matières recyclables et non-recyclables. Les matières recyclables sont mises dans des
contenants à cette fin. La collecte sélective permet aux foyers de retirer de leurs déchets, et sans
trop d'efforts, plusieurs matières différentes : métaux, bois, verre et papier.
Certaines municipalités ont établi des dépôts publics pour collecter les matières recyclables.
Ils sont souvent situés près des centres d'achats ou autres endroits facilement accessibles. Ces
dépôts peuvent être les seuls éléments du processus ou jumelés à la collecte sélective.
Il existe par ailleurs plusieurs types de collecte :
• Collecte multi matériaux : c’est la collecte dans la même benne d’au moins deux déchets qui
ne se polluent pas l’un et l’autre ; permettant un tri performant par la suite. Cette collecte est
principalement utilisée pour les déchets industriels non dangereux. (TAFLIS.M, 2015)
• Collecte mono matériau : concerne un seul type de matériau, dirigé directement vers une
filière de valorisation.
• Collecte par apport volontaire : le détenteur apporte ses déchets en un lieu prévu qui permet
le regroupement et la centralisation. (TAFLIS.M, 2015)
• Collecte sélective ou séparative : les déchets sont répartis en fonction de leurs
caractéristiques pour être stockés dans des conteneurs spécifiques (verre, papier, carton, bio
déchets, bois…) afin d’éviter toute contamination par d’autre déchets, produits ou matériaux
potentiellement polluant, en vue d’une valorisation ou d’un traitement spécifique après
transport préalable. Ces termes désignent aussi l’ensemble des opérations d’enlèvement des
déchets disposés dans des conteneurs spécifiques jusqu’à leur livraison vers un centre de tri, de
traitement ou de stockage. (TAFLIS.M, 2015)
• Collecte simultanée : deux fractions ou plus de déchets sont ramassées simultanément dans
une benne compartimentée pendant la même tournée. C’est souvent une benne de déchets
ménagers avec des déchets recyclables. (TAFLIS.M, 2015)
• Collecte usuelle : c'est la collecte traditionnelle dans laquelle les déchets sont placés en
mélange dans la poubelle (les déchets non recyclables).
• Collecte porte à porte : les déchets sont collectés par des ripeurs dans des camions bennes
au domicile de l'usager. (TAFLIS.M, 2015)
15
І.9 le tri et le recyclage des déchets :
І.9.1 Le tri des déchets
Le tri des déchets et la collecte sélective sont des actions consistant à séparer et récupérer
les déchets selon leur nature, à la source, pour éviter les contacts et les souillures. Ceci permet
de leur donner une « seconde vie », le plus souvent par le réemploi et le recyclage, évitant ainsi
leur simple destruction par incinération ou abandon en décharge et permettant par conséquent
de réduire l'empreinte écologique 0des déchets. (SYMEED, 2020)
І.9.1.1 L’impact de tri des déchets

Le tri des déchets a un impact positif sur l'environnement, puisque moins de déchets sont jetés
et la matière réutilisée n'a pas besoin d'être extraite autre part.
І.9.2 Le recyclage des déchets

C'est la transformation d'un produit pour en faire une nouvelle utilisation. Recycler permet
d'avoir à nouveau de la matière première. Ainsi, on peut fabriquer de nouveaux produits ou
créer de l'énergie, sans puiser dans les ressources naturelles (gaz, pétrole).

Le recyclage a deux conséquences écologiques majeures : la réduction du volume de déchets,


donc de la pollution qu'ils causeraient (certains matériaux mettent des décennies, voire des
siècles, à se dégrader) ; la préservation des ressources naturelles, puisque la matière recyclée
est utilisée à la place de celle qu'on aurait dû extraire.
І.9.2.1 l’impact de recyclage :

Les bénéfices économiques et environnementaux du recyclage sont considérables : il permet de


protéger les ressources, de réduire les déchets, de créer des emplois, de protéger la nature et
d’économiser les matières premières.

 Le recyclage permet de réduire l’extraction de matières premières.


 l’acier recyclé permet d’économiser du minerai de fer.
 chaque tonne de carton recyclé fait économiser 2,5 tonnes de bois. (LEMAGHREB, 2016)

Figure I-12 logo recyclage

16
І.10 Conclusion

Les déchets en Algérie sont peu intéressants, selon les informations et les statistiques que

nous avons recherchées, et à partir de cela nous avons supposé la création d'une entreprise

pour recycler le bois et donner une nouvelle vie à ces déchets.

17