Vous êtes sur la page 1sur 5

Tel 

: 97 06 13 25

DISCIPLI
BP :56
Année Scolaire : 2018 - 2019

CEG Athiémé Classe : Tle D

NE DEUXIEME SERIE DES DEVOIRS SURVEILLES DU


Durée : 4 heures
1er
SEMESTRE
AKONANA Epreuve : PCT
Compétences disciplinaires évaluées :
-TRAVAI
CD1 : Elaborer une explication d'un fait ou d'un phénomène de son environnement naturel ou construit; en
mettant en œuvre les modes de raisonnement propres à la physique, à la chimie et à la technologie.
CD3 : Apprécier l'apport de la PCT à la vie de l'homme.
Compétence transversale évaluée N°1 et N°8
CTV1 : Exploiter les informations disponibles
CTV8 : Communiquer de façon précise et appropriée

A- CHIMIE ET TECHNOLOGIE

Contexte
Pour mettre en phase la théorie en PCT et la pratique quotidienne, un groupe de candidats au
BAC est convié à l’appréciation de certaines affirmations. Voici un extrait :
Première affirmation : Chaque fois qu’on doit procéder à l’étalonnage d’un pH-mètre, on fait
recours à une spéciale solution appelée solution tampon.
Deuxième affirmation : La courbe du dosage d’un composé organique A peut bien permettre de
l’identifier à partir de la détermination de son pka.
Troisième affirmation: L’étiquette d’un flacon contenant de l’alcool iodé vendu en pharmacie
porte l’indication : « Alcool iodé 1% ».
Support :

✤ Informations relatives aux solutions tampons T1 et T2 :


 Pour étalonner un pH-mètre, un technicien a la possibilité de préparer deux solutions
tampons T1 et T2 en mélangeant deux solutions parmi les cinq (5) de même concentration C
suivantes :
Solutions Volume (mL) et P H
S1 d’acide éthanoïque CH3 – COOH V1
S2 de dihydroxyde de calcium Ca(OH)2 V2
S3 de sulfate de méthylammonium (CH3NH3)2SO4 V3
S4 de carbonate de potassium K2CO3 V4
S5 d’acide sulfurique V5 ; P H5 =2,3
 Autres informations et données :
 Toutes les solutions sont étudiées à 25°C et le pKe = 14 ;
 pKa¿; pKa¿
 Solution tampon T1 : pH=4,8 et V =100 mL  ;
 Solution tampon T2 : pH=10,6 et V ' =150 mL ;
+ ¿¿
 Négliger les concentrations des ions H 3 O et OH
−¿¿
devant celles des autres
espèces chimiques.

✤ Informations relatives au composé organique A :


 Le dosage pH-métrique, d’un volume V a = 20 mL de la solution aqueuse de A par une
solution d’hydroxyde de sodium de concentration molaire C b = 1O–1 mol.L – 1 ; a donné les
résultats consignés dans le tableau suivant :
Vb (mL) 0 2 6 10 14 18 19 ,5 20 20,5 22 26 30

pH 2,8 3, 4, 4, 5, 5,7 6,3 8, 11 ,1 11, 12,1 12 ,3


7 3 8 1 7 7

En abscisses :1 cm pour 2mL


Echelle : {En ordonnées :1 cm pour 1unité de pH

 pka de quelques couples acide-base A/B :

Couple A/B HCOOH/HCOO – CH3 – COOH/ CH3 – COO – C6H5 – COOH/ C6H5 – COO –

pka 3,8 4,8 4,2

✤ Données relatives à la vérification de l’indication portée par l’étiquette de flacon de l’alcool iodé
L’alcool iodé vendu en pharmacie, est préparé par dissolution de diiode I2 dans une solution
alcoolique d’iodure de potassium.
On dose un volume V=20mL d’une solution S obtenue en diluant 1Ofois la solution commerciale
de diiode par une solution S’de thiosulfate de sodium de concentration C '=10-2mol/L. Le
changement de couleur est observé lorsqu’on a versé un volume V’=7,2mL de S’.
On donne : masse volumique de la solution S : ρ =917g/L ; M(I2)=254g/mol ; les couples redox
2−¿¿

et S4 O 62−¿/ S O ¿
−¿ ¿
concernés : I 2 /I 2 3

Tâche : Expliquer les faits, prendre position et montrer l’apport de la PCT à la vie de l’homme.
Consigne
1.
1.1. Dire comment étalonner un pH-mètre puis préciser sa raison d’être.
1.2. Déterminer les volumes des solutions à mélanger lors de la préparation des solutions
tampons T1 et T2.
1.3. Calculer la valeur du pH3 de la solution S3.
2.
2.1. Faire le schéma du dispositif expérimental utilisé pour effectuer le dosage pH-métrique
de la solution de A puis décrire le mode opératoire.
2.2. Tracer la courbe pH=f (V b )puis en déduire la formule chimique de A.
2.3. Déterminer à partir des calculs des concentrations molaires volumiques de toutes les
espèces chimiques présentes dans le mélange à l’équivalence acido-basique, la valeur du
pka correspondant au couple acide/base associé au composé A.
3.
3.1. Proposer une explication au changement de couleur observé à l’équivalence.
3.2. Déterminer la concentration C O de la solution commerciale.
3.3. Calculer le pourcentage en masse de diiode en solution et comparer- le à celui indiqué sur
l’étiquette du flacon de l’alcool iodé puis conclure.

B- PHYSIQUE ET TECHNOLOGIE

Contexte

Page 2 sur 5
Lors de ses recherches pour bien affuter ses armes afin de réussir une évaluation, un apprenant
a fini par dégager trois préoccupations. Ces dernières se présentent sous forme de trois
questions :
 Comment identifier le type de drogue consommé par un patient ?
 Comment produire le courant alternatif axé sur le mouvement d’un rotor au voisinage
d’un stator à petite échelle lorsque l’aimant remplace le rotor et la bobine le stator ?
 Comment expliquer le fait que les oscillogrammes observés sur l’écran d’un oscillographe
ne sont pas identiques alors qu’ils représentent les tensions aux bornes de deux dipô les
montés en série aux bornes d’un GBF ?

Support :
✤ A propos de l’identification de la substance consommée par le patient :
Afin de déterminer si un patient a consommé de la codéine, de l'héroïne ou de la morphine, des
échantillons moléculaires, prélevés sur ce patient, sont confiés pour analyse à un laboratoire
spécialisé.
Pour mesurer avec une très grande précision, la masse des particules, le laboratoire utilise le
dispositif 1.
 Dans la chambre (I), les molécules X à analyser vont être ionisées par bombardement
électronique et donner des ions X +¿ ¿.
 Dans la chambre (II), entre les plaques (P1) et (P2) planes et parallèles, on applique une tension
accélératrice |U P 1 P 2|=U 0=8000 V permettant de donner aux ions X+ une vitesse v 0 en O2.
 Dans la chambre (III) , il existe un champ magnétique de direction orthogonale au plan de figure
et de norme ║⃗ B║ = 1,8T. L'ion X +¿ ¿, qui pénètre en O dans cette zone (III) suivant l'axe (Ox), est
recueilli au point A tel que OA = 0,242m.

Autres données  :
Unité de masse atomique : u = 1,661.10- 27 kg ;
Charge élémentaire : e = 1,6.10-19C
Masses molaires moléculaires en g/mol :
Héroïne : 369 ; Codéine : 299 ;  Morphine : 285

Dispositif 1 :
✤ A propos du courant produit par un alternateur :

A l’aide d’une perceuse à


main, lorsqu’on fait tourner
un barreau aimanté devant
une bobine fixe comme
l’illustre la figure 2, il
apparaît à ses bornes une
Figure 1
tension électrique mise en
évidence grâ ce à
l’oscillographe. La figure 1
traduit l’image obtenue à son
écran.

Page 3 sur 5
 Nombre de spires de la bobine : N = 500 spires
 Section d’une spire de la bobine : S = 100 cm2
 La perceuse fait tourner l’aimant à la vitesse angulaire constante ω
 Base de temps :10 ms /¿ ; sensibilité vertical :1V /¿

✤ A propos d’un circuit série comportant un résistor, une bobine et un GBF : 


 Le générateur délivre une tension en dents de scie ; la bobine est inductive (inductance L) et
non résistive et la résistance du conducteur ohmique est R= 100Ω.
 La figure I présente le montage réalisé et la figure II présente les oscillogrammes observés
sur l’écran de l’oscillographe.
 La courbe triangulaire est la tension u CB aux bornes du conducteur. Elle est visualisée
sur la voie Y2.
 La courbe en créneaux est la tension uAB aux bornes de la bobine. Elle est visualisée sur
la voie Y1.
 Réglage de l’oscillographe :
 Balayage : 1ms/div
 Sensibilité verticale voie Y1 : 40mV/div
 Sensibilité verticale voie Y2 : 5V/div

← Figure I ← Figure II

Tâche : Expliquer les faits, prendre position et montrer l’apport de la PCT à la vie de l’homme.
Consigne
1.
2eU0
1.1.

1.2.
Donner le signe de la tension UP1P2 puis montrer que v 0 a pour expression : v 0=

Après avoir justifié le sens du vecteur ⃗


m√ .

B que tu représenteras sur la figure du dispositif


+¿ ¿
2 ; montrer que les ions X décrivent une trajectoire circulaire dans un plan.
1.3. Identifier la substance consommée après avoir déterminé le nombre de masse A.
2.
2.1. Indiquer le plan dans lequel la perceuse fait tourner le barreau aimanté par rapport au
plan des spires de la bobines puis exprimer le flux magnétique à travers la bobine en
fonction de N, B, S et l’angle de rotationθ du barreau aimanté.
2.2. Proposer une explication de la tension alternative sinusoïdale u aux bornes de la bobine.
2.3. Déterminer la valeur ω de la vitesse angulaire de rotation de la perceuse et l’intensité B
du champ magnétique.
Dire ce qui se passerait si on faisait tourner le barreau aimanté dans un plan parallèle à
celui des spires de la bobine.
3.
3.1. Reproduire le schéma de la figure I en y ajoutant les branchements à effectuer pour
visualiser les tensions uAB et uCB.

Page 4 sur 5
3.2. Exprimer uAB en fonction de R, uCB et L puis justifier la trace en créneaux observée pour
cette tension.
3.3. Calculer l’inductance L et l’énergie maximale emmagasinée dans la bobine.

Bonne réflexion !!!

Page 5 sur 5