Vous êtes sur la page 1sur 128

I.S.C.A.

• LE DROIT DES SOCIETES


COMMERCIALES

1
K.MOUNTASSIR
DROIT DES SOCIETES COMMERCIALES

 Art 982 du DOC : La société est le contrat par lequel


deux ou plusieurs personnes conviennent de mettre
en commun leurs biens ou leur travail, ou tous les
deux à la fois, en vue de partager le bénéfice qui
pourra en résulter

 Textes applicables

 Loi du 30 août 1996 pour la SA

 Loi 20 –05 ( modification de la loi sur la SA)

 Loi du 13 février 1997 pour les autres sociétés


2
K.MOUNTASSIR
TYPES DE SOCIETES

 Société anonyme : SA

 Société à responsabilité limitée : SARL

 Société en nom collectif : SNC

 Société en commandite simple : SCS

 Société en commandite par action : SCA

 Société en participation : SP
3
K.MOUNTASSIR
DROIT DES SOCIETES COMMERCIALES

Constitution

Fonctionnement

Mouvement de capital

Contrôle

Transformation

Dissolution et liquidation

4
K.MOUNTASSIR
PLAN SOMMAIRE
I- LA SOCIETE ANONYME
I-1 CONSTITUTION
I-2 FONCTIONNEMENT
I-3 CONTRÔLE
1-4 MOUVEMENT DU CAPITAL
I-5 AUTRES ASPECTS
II- LES AUTRES FORMES DE SOCIETES
II- 1 LA SOCIETE EN NOM COLLECTIF
II-2 LA SOCIETE A RESPONSABILITE LIMITE
II-3 LA SOCIETE EN COMMANDITE
III- LES VALEURS MOBILIERES
IV- LES SANCTIONS EN DROIT DE SOCIETES

5
K.MOUNTASSIR
I.S.C.A.E

LA SOCIETE ANONYME
Loi 17-95 du 30 Août 1996
Loi 20-05

6
K.MOUNTASSIR
CONSTIUTION DE LA SA : CONDITIONS DE FOND
 QUALITE D’ASSOCIE
 Ce sont des actionnaires qui n’ont pas la qualité de
commerçants
 NOMBRE D’ASSOCIES
 Minimum : 5 actionnaires
 DESIGNATION
 Dénomination sociale suivie ou précédée de SA
 CAPITAL SOCIAL
 Minimum 300 000 dhs et 3 000 000 dhs pour les sociétés
faisant appel public à l’épargne
Valeur minimale de 50 dhs (actions cotées 10 dhs)

Souscription intégrale à la création

Libération du minimum de 25% des apports en numéraire

Libération du reliquat dans les trois années de l’immatriculation

au registre de commerce (mod 2008)
 Apports en nature intégralement libérés dés leur émission
7
 Intervention
K.MOUNTASSIR du commissaire aux comptes
CONSTIUTION DE LA SA : CONDITIONS DE FOND
 COMMISSARIAT AUX APPORTS
 Membre de l’OEC
 Respect des règles d’incompatibilités (fondateurs,
conjoints, etc….)
 Recours éventuel à des experts
 Honoraires à la charge de la société
 Rapport :
 mode d’évaluation adopté
 Choix de la méthode
 Affirme que la valeur des apports correspond au moins à la valeur
nominale des actions à émettre
 Dépôt du rapport 5 jours avant la signature des statuts

8
K.MOUNTASSIR
CONSTIUTION DE LA SA : CONDITIONS DE FOND
 DUREE
 Ne peut excéder 99 ans
 A partir de l’immatriculation au RC

 PERSONALITE MORALE
 A dater de l’immatriculation au RC

 APPEL PUBLIC A L’EPARGNE


 Toute société dont les titres sont inscrits à la cote de la bourse des
valeurs, à dater de cette inscription;
 Toute société, qui pour le placement des titres qu’elle émet à
recours, soit des sociétés de bourse, à des banques …..
 Toute société qui compte plus de 100 actionnaires

9
K.MOUNTASSIR
CONSTIUTION DE LA SA : CONDITIONS DE FORME
 STATUTS
 Etablis par écrit
 Pactes d’actionnaires obligatoirement par écrit

 Mentions obligatoires dans les statuts : (Art 12)


 Nombre d’actions émises, valeur nominales etc…

10
K.MOUNTASSIR
DIRECTION ET ADMINISTRATION DE LA SA

 Deux modes possibles :

 Société anonyme avec conseil d’administration

 Société anonyme avec directoire et conseil de


surveillance

11
K.MOUNTASSIR
DIRECTION ET ADMINISTRATION DE LA SA AVEC CA
 Administrateurs

 Conseil d’administration

 Président du conseil d’administration

 Directeur général de la SA

 Directeur général délégué SA

 Rôle des administrateurs non dirigeants

 Conventions de la SA avec les


12 dirigeants
K.MOUNTASSIR
ADMINISTRATEURS

 Détenir des actions (entre 1 à 10)

 Administrateur personne morale


 Nomination d’un représentant permanent

 Capacité juridique

 Nomination par l’assemblée ou cooptation par le CA


 Cas de vacance, décès etc..

 Mandat rééligible (formalités de dépôt et de publicité)

 Révocable à tout moment par l’AGO

13
K.MOUNTASSIR
ADMINISTRATEURS
 Durée des fonctions
 Cas de désignation dans les statuts : maximun 3 ans
 Désignation en cours de vie : Maximum 6 ans

 Rémunération
 Cas d’administrateur salarié : dividende + salaire
 emploi effectif antérieur à sa nomination

 Deux types de rémunérations :


 Jetons de présence
 Fixé par l’AGO
 Répartition par le CA

 Rémunérations exceptionnelles
 Rémunérations des missions (conventions réglementées)
 Remboursement de frais engagés
 Voyages et déplacement dans l’intérêt de la société
14
K.MOUNTASSIR
CONSEIL D’ADMINISTRATION

 Organisation
 Nombre d’administrateurs : Min 3 Max 12
 Cas des sociétés faisant APE : Max 15
 Cas des fusions max 27

 Les administrateurs qui ne sont ni président, ni directeur


général, ni directeur général délégué, ni salarié de la
société exerçant des fonctions de direction doivent être
plus nombreux que les administrateurs ayant l’une de ses
qualités

 Le nombre des administrateurs liés à la société par des


contrats de travail ne peut dépasser le tiers des membres
du conseil d’administration

15
K.MOUNTASSIR
CONSEIL D’ADMINISTRATION
 Fonctionnement

 Convocation du conseil

 Le conseil est convoqué aussi souvent que nécessaire par son président
conformément à la loi et aussi souvent que la bonne marche des affaires
sociales le nécessite (art 73)

 Le Président fixe l’ordre du jour en tenant compte des demandes


d’inscription des propositions de décisions émanant de chaque
administrateur

 Lorsque le conseil ne s’est pas réuni depuis plus de 2 mois, le DG ou le 1/ 3


au moins des administrateurs peut demander au Président de le convoquer.
S’il ne le fait pas dans un délai de 15 jours, ils peuvent procéder à la
convocation du CA.

 Le commissaire aux comptes est obligatoirement convoqué à la réunion du


conseil qui arrête les comptes
16
K.MOUNTASSIR
CONSEIL D’ADMINISTRATION
 Fonctionnement

 Délibérations du conseil

 Le quorum : Présence de la moitié des membres

 Participation des administrateurs par vidéoconférence ou par autres moyens


équivalents permettant leur identification sauf pour les cas :
 Nomination du Président, DG et DG délégué
 Tenue du CA pour l’arrêté des comptes

 Conditions à remplir par vidéoconférence ou moyens équivalents

 Satisfaire à des caractéristiques techniques garantissant une


participation effective aux réunions des organes de direction ou des
organes sociaux dont les délibérations ont été transmises de façon
continue

 Permettre d’identifier préalablement


17 les personnes participant par ce
K.MOUNTASSIRmoyen à la réunion
CONSEIL D’ADMINISTRATION

 Permettre un enregistrement fiable des discussions et délibérations, pour


les moyens de preuve

 Les délibérations : Majorité des membres présents ou représentés (sauf


majorité plus forte prévue par les statuts)

 La voix du président est prépondérante

 Rédaction obligatoire d’un PV (registre spécial coté et paraphé)

 PV sont certifié uniquement par le Président ou par le DG et le secrétaire

 Communication aux membres du CA au plus tard la réunion suivante

18
K.MOUNTASSIR
CONSEIL D’ADMINISTRATION
 Pouvoirs
 Le CA détermine les orientations de l’activité de la société et veille à leur
mise en œuvre. Dans la limite des pouvoirs attribués par les statuts et dans la
limite de l’objet social, il se saisit de toute question intéressant la bonne
marche de la société…

 La détermination des objectifs de la société


 Le contrôle permanent de la gestion (PDG/DG/DG délégué)
 L’arrêté des comptes
 L’établissement du rapport de gestion
 La convocation de l’AGO
 La nomination ou la révocation du Président et du Directeur général et
délégué
 La répartition des jetons de présence
 La rémunération du président et du secrétaire du conseil
 L’autorisation des conventions
 L’autorisation des cautions, avals et garanties souscrits

19
K.MOUNTASSIR
LES DELAIS REGLEMENTAIRES
Dépôts des états de synthèse et
du rapport du CAC au greffe
Clôture de l’exercice Arrêtés des comptes Assemblée générale du tribunal

31/12/N 31/03/N+1 30/06/N+1 31/07/N+1

Les comptes sont clôturés au 31/12/N sauf pour les entreprises


qui ont un exercice à cheval
Les comptes sont arrêtés au plus tard trois mois après la clôture
par le conseil d’administration
Les comptes sont approuvés par l’assemblée générale annuelle
qui se tient au plus tard six mois après la clôture
Attention:
Obligation de déposer les états de synthèse avec le rapport
du commissaire aux comptes au plus tard un mois après leur
approbation par l’AGO au greffe du tribunal de commerce
20
K.MOUNTASSIR
LE RAPPORT DE GESTION Le Rapport de Gestion

LES INFORMATIONS QUE DOIT COMPORTER LE RAPPORT DE


GESTION ( art 142)
 Evénements passés : les opérations réalisées, les difficultés rencontrées ainsi que
les résultats obtenus ;
 Formation du résultat distribuable et proposition d’affectation dudit résultat ;
 Evolution et perspectives d’avenir ;
 Modifications intervenant aussi bien dans la présentation des états de synthèse,
que dans les méthodes d’évaluations retenues ;
 Etat des filiales ou participations détenues ;
 Etat des autres valeurs mobilières détenues en portefeuille ;
 Acquisitions de filiales, prises de participations ou de contrôle des sociétés
faites au cours de l’exercice.
 Pertinence des investissements et impact prévisible sur le développement de la
société.
 Risques et événements connus de la Direction/Administration ( influence
favorable/défavorable)
21
K.MOUNTASSIR
PRESIDENT DU CONSEIL D’ADMINISTRATION

 Désignation : Le président est élit par le conseil


d’administration
 Durée des fonctions
 Idem que pour le mandat d’administrateur
 Mandat renouvelable
 Délégation de ses fonctions pour une durée limitée
 Fin de mandat
 Arrivé du terme prévu lors de sa nomination
 Perte de la qualité d’administrateur
 Limite d’âge prévue par les statuts
 Révocation
 Rémunérations
 Fixé par le conseil d’administration

22
K.MOUNTASSIR
PRESIDENT DU CONSEIL D’ADMINISTRATION

 Pouvoirs
 Représente le CA
 Organise et dirige les travaux du CA dont il rend compte à l’Assemblée

 Veille au bon fonctionnement des organes de la société et s’assure en


particulier que les administrateurs sont en mesure de remplir leur mission

 Chaque administrateur reçoit toutes les informations nécessaires à


l’accomplissement de sa mission et peut demander au Président toutes les
informations ou documents qu’ils estiment utiles.

23
K.MOUNTASSIR
DIRECTEUR GENERAL DE LA SA
 Direction générale, deux possibilités (Art 67):
 Assurée par le Président : Président Directeur Général
 Assurée par une personne physique nommée par le CA : Directeur
Général
 Choix à préciser dans les statuts : formalités et publicité

 La durée du mandat est fixée par le CA

 Rémunération : Déterminée par le CA


 Pouvoirs
 A l’égard de la société : déterminés le CA
 A l’égard des tiers : Idem que la Président
 Cessation des fonctions :
 Révocable à tout moment par le CA sur proposition du Président
(dommages et intérêts si c’est sans juste motifs)
 Garde sa fonction salariale éventuelle
24
K.MOUNTASSIR
DIRECTEUR GENERAL DELEGUE DE LA SA
 Nomination
 Sur proposition du DG, le CA peut donner mandat à une ou plusieurs
personnes physiques charger d’assister le DG avec le titre de DG
délégué

 Pouvoirs
 Déterminés par le CA sur proposition du DG

 Rémunération
 Déterminée par le CA

 Révocation

 Par le CA sur proposition du DG


 En cas de cessation des fonctions du DG, il garde des fonctions
jusqu’à nomination du nouveau DG
 Il garde sa fonction salariale eventuelle
25
K.MOUNTASSIR
ADMINISTRATEURS NON DIRIGEANTS

 Art 76 :
 Les administrateurs non dirigeants sont
particulièrement chargé au sein du conseil, du contrôle
de la gestion et du suivi des audits internes et externes.

 Ils peuvent constituer entre eux un comité des


investissements et un comité des traitements et
rémunérations

26
K.MOUNTASSIR
LES CONVENTIONS

 Conventions interdites (Art. 62)


Exemples :- Emprunts auprès de la société
- Découverts en comptes courants
- Cautionner ou avaliser
- Les engagements vis-à-vis des tiers

 Conventions réglementées (Art. 56)

 Conventions librement conclues :


- Opération courante
- Opération conclue à des conditions normales
27
K.MOUNTASSIR
CONVENTIONS REGLEMENTEES
 Art 56 :
 « Toute convention intervenant entre une société anonyme et l’un de
ses administrateurs, ou directeurs généraux, ou directeurs généraux
délégués, ou l’un de ses actionnaires détenant directement ou
indirectement , plus de 5% du capital ou des droits de vote doit être
soumise à l’autorisation préalable du conseil d’administration.

Il en de même des conventions auxquelles une des personnes visées


à l’aliena précédent est indirectement intéressée ou dans laquelle elle
traite avec la société avec personne interposée.

Sont également soumise à autorisation du conseil, les conventions


intervenant entre une société anonyme et une entreprise, si l’un des
administrateurs, directeurs généraux, ou directeurs généraux
délégués, de la société est propriétaire, associé, indéfiniment
responsable, gérant, administrateur, ou directeur général de
l’entreprise ou membre de son conseil de surveillance ou de son
directoire.
K.MOUNTASSIR
28
CONVENTIONS REGLEMENTEES

 Art 56 :
 « Les dispositions de l’article 56 ne sont pas applicable aux
conventions portant sur des opérations courantes et conclues à
des conditions normales. »

29
K.MOUNTASSIR
CONVENTIONS REGLEMENTEES

X dirigeant de A

Y intérêt 1
indirect de X Z prête nom de
3 Société A 4 X
2

Actionnaire
+5%

W dirigeant de
Société B B et de A

(1) Convention avec un dirigeant


(2) Convention avec une entreprise ayant des dirigeants communs
(3) Intérêt indirect
(4) Personne interposée
(5) Actionnaire ayant + 5% 30
K.MOUNTASSIR
CONVENTIONS INTERDITES

 Personnes concernées

 Les administrateurs, les représentants permanents de personne


morale, les commissaires aux comptes, les directeurs généraux,
directeurs généraux délégués et les conjoints, les ascendants et
descendants jusqu’au deuxième degré inclus de ceux-ci, ainsi
que les personnes interposées (art 62)

 Actes interdits

 Contracter des emprunts auprès de la société, de l’une de ses filiales ou d’une


autre société qu’elle contrôle
 Se faire consentir par elle un découvert en compte courant
 Faire cautionner ou avaliser par elle, leurs engagements envers les tiers

31
K.MOUNTASSIR
DEROULEMENT DE LA PROCEDURE
PROCEDURE PERSONNES CONCERNEES
1 Information de l'organe de gestion ou Administrateurs, directeur général,
d'administration. membre du directoire ou du conseil de
surveillance, gérant, associé (SARL)
2 Autorisation préalable à la conclusion (ne Conseil d'Administration ou de
concerne pas les SARL) Surveillance

3 Conclusion et exécution de la convention La société et les personnes physiques ou


morales qui sont parties à la convention
Président du conseil d'administration ou
4 Information du commissaire aux comptes de surveillance, gérant

5 Etablissement d'un rapport spécial Commissaire aux comptes

6 Approbation de la convention Assemblée générale

32
K.MOUNTASSIR
SA AVEC DIRECTOIRE ET CONSEIL DE SURVEILLANCE

 Principe : dissocier les fonctions de direction et de


contrôle

 Directoire

 Conseil de surveillance

33
K.MOUNTASSIR
SA AVEC DIRECTOIRE ET CONSEIL DE SURVEILLANCE

 Directoire
 Composition
 Max : 5 ou 7 dans le cas d’une cotation en bourse
 Min 2 quand le Capital est supérieur ou égal à 1,5 mdh
 Les membres du directoire sont nommés par le conseil
de surveillance qui confère à l’un deux la qualité de
Président
 Les membres dont des personnes physiques
 Peuvent être choisies en dehors des actionnaires et être
des salariés
 Il est interdit à un membre du conseil de surveillance
de faire partie du directoire
 Durée des mandats : Min 2 ans et Max 6 ans (statut)

34
K.MOUNTASSIR
SA AVEC DIRECTOIRE ET CONSEIL DE SURVEILLANCE

 Directoire
 Pouvoirs
 Le directoire est investi des pouvoirs les plus étendus
pour agir en toutes circonstances au nom de la société
dans la limite de l’objet social et sous réserve des
pouvoirs expressément attribués par la loi au conseil de
surveillance et aux assemblées d’actionnaires

 Une fois par trimestre présenter un rapport sur sa gestion au


conseil d’administration

 Après la clôture de chaque exercice et dans un délai de trois


mois présenter au conseil de surveillance les documents qui
seront mis à la disposition des actionnaires à l’occasion de
l’AGO
35
K.MOUNTASSIR
SA AVEC DIRECTOIRE ET CONSEIL DE SURVEILLANCE

 Directoire
 Rémunération
 Le conseil de surveillance fixe le montant et le mode
de rémunération de chacun des membres de directoire
 Rémunération individuelle

 Fin de mandat et révocation

 Révocation par l’AGO sur proposition du conseil de


surveillance si c’est prévu dans les statuts
 Cas de révocation sans juste motifs : dommages et intérêts

36
K.MOUNTASSIR
SA AVEC DIRECTOIRE ET CONSEIL DE SURVEILLANCE
 Conseil de surveillance : Mission de contrôle des organes de direction
 Composition
 Min : 3 et Max : 12 (15 en cas de cotation)

 Nomination
 Par des actionnaires
 Administrateurs

 Durée des fonctions


 Max : 6 ans en cas de nomination par l’AG et 3 ans en cas
de nomination par les statuts
 Révocables à tout moment par l’AG0

 Délibérations : Même règles que le conseil d’administration

37
K.MOUNTASSIR
SA AVEC DIRECTOIRE ET CONSEIL DE SURVEILLANCE
 Conseil de surveillance :

 Pouvoirs
 Le conseil de surveillance exerce le contrôle permanent de la
gestion de la société par le Directoire (régularité des
comptes et opportunité des actes de gestion)

 Contrôle à tout époque de l’année

 Certains actes nécessitent l’autorisation du conseil :


 La cession des immeubles par nature
 La cession totale ou partielle de participation
 Les cautions, avals et garanties

38
K.MOUNTASSIR
SA AVEC DIRECTOIRE ET CONSEIL DE SURVEILLANCE
 Conseil de surveillance :
 Les attributions du conseil :
 Nome les membres du directoire et fixe leur rémunération
 Propose la révocation des membres du directoire
 Autorise les conventions
 Convoque l’AGO
 Décide la transfert du siège social dans la même préfecture
ou province

 Rémunération :
 Jetons de présence
 Rémunérations exceptionnelles ( conventions réglementées)

39
K.MOUNTASSIR
ASSEMBLEE GENERALES D’ACTIONNAIRES

 Règles communes à toutes les assemblées

 Assemblée générales ordinaires

 Assemblée générales extraordinaires

40
K.MOUNTASSIR
REGLES COMMUNES A TOUTE LES ASSEMBLEES
 Convocation des actionnaires

 L’assemblée est convoquée par :


 Le conseil d’administration
 Le conseil de surveillance
 Le commissaire aux comptes
 Un mandataire de justice
 Les liquidateurs
 Avis de convocation
 Insertion dans un journal d’annonces légales ou porté aux
actionnaires 15 jours avant l’AG (toutes les actions sont
nominatives)
 Insertion au BO (appel public à l’épargne) 30 jours avant
l’AG
 Mentions obligatoires : (ordre41 du jour, projet de résolution
etc… 124 art)
K.MOUNTASSIR
REGLES COMMUNES A TOUTE LES ASSEMBLEES

 Ordre du jour
 L’art 118 : « L’assemblée ne peut délibérer sur
une question qui n’est pas inscrite à son ordre du
jour »

 Toute décision sur un point ne figurant pas sur l’ordre


du jour est nulle (exception faite de la révocation des
membres du directoire et du CS)

 Possibilité pour les actionnaires d’insérer des points à


l’ordre du jour
 Avoir au moins 2% si le capital est sup à 5 MDH sinon 5%
 Communiqué un projet de résolution 20 jours au moins avant
l’AGO (10 jours pour l’appel public à l’épargne)

42
K.MOUNTASSIR
REGLES COMMUNES A TOUTE LES ASSEMBLEES

 Communication des documents


 Envoi d’une formule de procuration et de documents sociaux

 Communication au siège de la société

 L’assemblée générale ordinaire


 Communication des documents suivants 15 jours avant l’AGO :
 L’ordre du jour
 Le texte de l’exposé des motifs de résolutions
 La liste des administrateurs
 L’inventaire et les états financiers
 Les rapports du commissaire aux comptes
 Le projet d’affectation des résultats
 La liste des actionnaires arrêté 30 jours avant la réunion
 Communication permanente

43
K.MOUNTASSIR
REGLES COMMUNES A TOUTE LES ASSEMBLEES

 Participation à l’assemblée
 Tout actionnaire a le droit de participer à l’assemblée générale
 Les dirigeants qui, sciemment, auraient empêché un actionnaire de participer
à une assemblée d’actionnaires sont passibles d’une peine de prison de un à
six mois et ou d’une amende de 8000 à 40 000 dhs (Art 384)

 Les statuts peuvent exiger un minimum d’actions pour ouvrir le droit de


participer aux AGO (max 10 actions)

 Un actionnaire ne peut être représentée par :


 Un autre actionnaire
 Son conjoint
 Par ascendant ou descendant
 Personne morale ayant la responsabilité de la gestion de valeurs mobilières ( APE)

44
K.MOUNTASSIR
REGLES COMMUNES A TOUTE LES ASSEMBLEES

 Tenue de l’assemblée
 Les organes de l’assemblée
 Président de séance :
 Président du conseil d’administration, Président du conseil de
surveillance
 Secrétaire de séance :
 Actionnaire ou non (voir les statuts)

 Scrutateurs :
 Fonctions non obligatoires
 Deux actionnaires représentants le plus grand nombre d’actions
 Certifient les feuilles de présence

 Bureau de l’assemblée
 Président et deux scrutateurs assistés par un secrétaire

45
K.MOUNTASSIR
REGLES COMMUNES A TOUTE LES ASSEMBLEES

 PV de l’assemblée
 Contenu obligatoire
 Forme du PV : Registre coté et paraphé
 Signature par les membres du bureau

 Droit de vote
 Vote par correspondance (art 131)

 Abus de droit
 Interdiction pour un actionnaire de voter dans un sens
en se faisant promettre des avantages particulier (art
387) (1à 6 mois d’emprisonnement)

46
K.MOUNTASSIR
ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

 L’AGO se réunit au moins une fois par an, dans les six mois
de la clôture de l’exercice

 Attributions de l’AGO :
 Approbation des comptes
 Affectation du résultat
 Distribution des dividendes neuf mois après la clôture
 Obligation d’amortir intégralement les frais de constitution
 Dotation de la réserve légale 5% (plafond 10% du capital social)
 Nomination des administrateurs, des membres du conseil de
surveillance et des commissaires aux comptes
 Approbation des conventions avec les dirigeants sociaux
 Emission d’obligations
 Approbation des rapports du commissaires aux comptes
47
K.MOUNTASSIR
ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

 Tenue de l’assemblée
 Participation
 Possible pour tous les actionnaires sauf limitation des statuts
(max 10 actions)
 Quorum
 Le quart des actions pour la première convocation
 Délibérations
 Majorité simple des voix exprimés

48
K.MOUNTASSIR
ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE

 Tenue de l’assemblée
 Tout actionnaire peut prendre part à l’AGE
 Quorum
 Moitié des actions sur première convocation
 Quart des actions sur deuxième convocation
 Majorité
 2/3 des voix des actionnaires présents ou représentées
 Attributions
 Modification des statuts
 Augmentation, amortissement et réduction du capital
 Autorisation des fusions
 Transfert du siège social
 Dissolution par anticipation

49
K.MOUNTASSIR
CONTRÔLE DE LA SA

 Organe de contrôle : le CAC

 Nomination

 Mandat

 Missions

 Rapport

 Responsabilité

50
K.MOUNTASSIR
COMMISSAIRE AUX COMPTES

• Nomination obligatoire pour toutes les sociétés


anonymes

• Nomination obligatoire conditionnée par un seuil du


CA HTVA (50 millions de dirhams)
– Pour les SARL (art 12 de la loi 5/96)
– Pour les SNC et Société en Commandite par simple,
Société en commandite par action
– Même si le seuil n ’est pas atteint la possibilité est laissé aux associés
de demander la nomination d’un ou plusieurs commissaire aux
comptes au président, statuant en référé

51
K.MOUNTASSIR
COMMISSAIRE AUX COMPTES
• Cas d’intervention du commissaire aux comptes:

– Mission générale (audit légal)


– Commissariat aux apports
– Augmentation de capital par compensation des créances
– Suppression du droit préférentiel de souscription
– Réduction du capital

52
K.MOUNTASSIR
COMMISSAIRE AUX COMPTES
• Cas d’intervention du commissaire aux comptes:

– Emission d’obligations convertibles en actions


– Transformation de la société
– Emission de certificat d’investissement
– Conversion d’actions ordinaires en actions à dividendes
prioritaires

53
K.MOUNTASSIR
COMMISSAIRE AUX COMPTES
• Mission générale (audit légal)

– Objectif : émettre une opinion sur les comptes


– Mission comportant des vérifications spécifiques
– Obligation de moyen
– Non immixtion dans la gestion
– Mission permanente

54
K.MOUNTASSIR
CADRE D’INTERVENTION DU CAC

AUDIT Vérifica Opérations Evéneme


spéciales de nts
(Certification) tions la société survenus
Spécifi dans la
(ex:augment
ques société
ation de
(ex:alerte)
capital)

55
K.MOUNTASSIR
COMMISSAIRE AUX COMPTES
• Obligatoirement inscrit à l’Ordre des Experts-
Comptables (art 160 de la loi 17/96)

– Profession réglementée (loi 15-89)


– Indépendance
• Attitude d’esprit
• Règles imposées par la profession
– Importance des honoraires
– Liens familiaux et personnels
– Avantages particuliers

56
K.MOUNTASSIR
COMMISSAIRE AUX COMPTES

 Art 159 :
– Le contrôle est exercé par un ou plusieurs commissaires aux
comptes

– Au moins deux commissaires aux comptes :


 Société faisant appel public à l’épargne
 Les sociétés de banques et de crédit
 Les sociétés d ’investissement
 Les sociétés d ’assurance, de capitalisation et d ’épargne

57
K.MOUNTASSIR
COMMISSAIRE AUX COMPTES

• Durée du mandat :

– Trois exercices

– Un exercice (art 20)

58
K.MOUNTASSIR
COMMISSAIRE AUX COMPTES

• Droit à l’information
– Art 167
• « A toute époque de l’année, le ou les commissaires aux
comptes opèrent toutes vérifications et tous les contrôles qu’ils
jugent opportuns et peuvent se faire communiquer sur place
toutes les pièces qu’ils estiment utiles à l’exercice de leur
mission... »
– Permanence de la mission du CAC
– Interprétation de la notion de communication sur place
– Choix du type d’information à l’appréciation du CAC
– CAC tenu par le secret professionnel
59
K.MOUNTASSIR
COMMISSAIRE AUX COMPTES

• Droit d’investigation
– A l’égard de la société
• Le CAC opèrent tous les contrôles qu’ils jugent utiles auprès
de la société et des sociétés mères ou filiales de celle-là

• Le même droit est conféré aux collaborateurs et experts choisis


par le CAC à condition de les présenter nommément à la
société

60
K.MOUNTASSIR
COMMISSAIRE AUX COMPTES

• Droit d’investigation
– Auprès des tiers

• Le CAC a le droit de recueillir uniquement toutes informations


utiles à l ’exercice de sa mission à condition que ces tiers aient
accompli des opérations pour la société contrôlée.

61
K.MOUNTASSIR
COMMISSAIRE AUX COMPTES

• Le rapport : produit finis du CAC

• Deux types de rapports :


– Rapport général
– Rapport spécial

• Le contenu et la structure sont définit par les


normes de la profession :
– éviter des formulations pouvant engendrer des
confusions
62
K.MOUNTASSIR
Forme et communication
Le Rapport Général

écrit
date du rapport
signé
déposé au moins 15 jours avant l'A.G.O.
envoi sur demande à tout actionnaire
présentation à l'Assemblée Générale
dépôt au Greffe

63
K.MOUNTASSIR
COMMISSAIRE AUX COMPTES

• Types d’opinion

– Certification sans réserve

– Certification avec réserve(s)

– Refus de certification

64
K.MOUNTASSIR
COMMISSAIRE AUX COMPTES

COMMISSARIAT AUX COMPTES

MISSION GENERALE INTERVENTIONS CONNEXES

Evénements intervenant
Opérations dans l'entité
Vérifications
Audit décidées
spécifiques Révé-
par l'entité Alerte lation
Autres

Rapport Autres
Rapport général Rapport à l'organe à Rapport à rapports,
(en deux parties) désigné par la loi l'assem- CA et AG attes-
blée tations

65
K.MOUNTASSIR
Droit de la prévention et du traitement des difficultés
des entreprises
 Livre V du code de commerce (Les difficultés de l’entreprise) :

 Titre I : les procédures de prévention des difficultés

 Titre II : les procédures de traitement des difficultés de


l ’entreprise

 Titre III : la liquidation judiciaire

 Titre IV : Les règles communes aux procédures de traitement et


de liquidation judiciaire

 Titre V : Les sanctions à l ’encontre des dirigeants de l ’entreprise

 Titre VI : les voies de recours

66
K.MOUNTASSIR
Droit de la prévention et du traitement des difficultés
des entreprises

Le commissaire aux comptes n’est pas garant


de la pérennité de l’entreprise. En effet, il n’a
pas un rôle actif de recherche systématique
des difficultés des entreprises et encore moins
de leurs solutions. Toutefois, il doit conserver
une attitude vigilante et attentive quant aux
situations porteuses de risques.

67
K.MOUNTASSIR
Droit de la prévention et du traitement des difficultés
des entreprises

Une fois les difficultés de l’entreprise


identifiées, le commissaire aux comptes va
rechercher les éléments d’appréciation qui
vont lui permettre de décider si l’entreprise
est en mesure de poursuivre son activité.

68
K.MOUNTASSIR
Droit de la prévention et du traitement des difficultés
des entreprises
ABANDON DU PRINCIPE DE CONTINUITE DE
L'EXPLOITATION


CONSEQUENCES SUR :

Les autres principes comptables



Permanence des méthodes

Indépendance des exercices

Règle de prudence

L'évaluation des actifs et passifs

L'information comptable

69
K.MOUNTASSIR
PROCEDURE D’ALERTE

Phase 0
Vigilance et concertation

Phase 1
Invitation à redresser la situation au chef
d ’entreprise

oui oui
Réponse ? Satisfaisante ?

non non

Phase 2
Délibération du CA

70
K.MOUNTASSIR
PROCEDURE D’ALERTE

oui Réponse oui


Réunion ?
satisfaisante ?

non non

Phase 3
Rapport spécial

oui Décision oui


Assemblée ?
satisfaisante ?

non non

Phase 4
Président du Tribunal

71
K.MOUNTASSIR
CAC / CONSEIL D’ADMINISTATION ET DIRIGEANTS

• Indépendance totale du CAC vis à vis des dirigeants

• Obligation de communication du CAC vis à vis des


dirigeants, du conseil et des actionnaires
– Contenu de la communication ?
– Date de la communication ?
– Forme de la communication ?

• Assistance du CAC aux réunions

72
K.MOUNTASSIR
LA REVELATION DES IRREGULARITES, INEXACTITUDES ET
INFRACTIONS
Art 165
• « Le ou les commissaires aux comptes portent à la connaissance du conseil
d ’administration ou du directoire et du conseil de surveillance, aussi
souvent que nécessaire :
– 1- Les contrôles et vérifications auxquels ils ont procédé et les
différents sondages auxquels ils se sont livrés;
– 2- Les postes des états de synthèse auxquels des modifications leurs
paraissent devoir être apportées, en faisant toutes observations utiles
sur les méthodes d ’évaluation utilisées pour l ’établissement de ces
états;
– 3- Les irrégularités et inexactitudes qu’ils auraient découvertes;
– 4-Les conclusions auxquelles conduisent les observations et
rectifications ci-dessus sur les résultats de l ’exercice comparés à ceux
du précédent exercice;
– 5- Tous les faits apparaissant délictueux dont ils ont eu
connaissance dans l ’exercice de leur mission ».

73
K.MOUNTASSIR
LA REVELATION DES IRREGULARITES, INEXACTITUDES ETC…

 RELATION TRIPARTITE CAC / ACTIONNAIRES / DIRIGEANTS

Le commissaire aux comptes ne peut s’abstenir de signaler des


irrégularités à l’assemblée dans son rapport général, au prétexte que les
dirigeants ont été dûment avertis. Une telle pratique, loin d’alléger la
responsabilité éventuelle du commissaire aux comptes, ne pourrait que
l’aggraver.

Toutefois, des informations qu’il est utile de porter à la


connaissance des dirigeants peuvent ne présenter aucun intérêt pour les
actionnaires : irrégularités mineures réparées ou d’incidence minime.

74
K.MOUNTASSIR
La responsabilité du CAC
LES TYPES DE RESPONSABILITE

 Responsabilité Civile

 Responsabilité Pénale

 Responsabilité Disciplinaire

75
K.MOUNTASSIR
LES TYPES DE RESPONSABILITE

• Responsabilité civile :

– art 180 de la loi sur la SA :


• Le ou les commissaires aux comptes sont responsables,
tant à l ’égard de la société que des tiers, des conséquences
dommageables des fautes et négligences par eux commises
dans l ’exercice de leurs fonctions.
• Ils ne sont pas civilement responsables des infractions
commises par les administrateurs ou les membres du
directoire ou du conseil de surveillance sauf, si, en ayant
eu connaissance lors de l ’exécution de leur mission, ils ne
les ont pas révélées dans leur rapport à l ’assemblée
générale.

76
K.MOUNTASSIR
LES TYPES DE RESPONSABILITE

• Prescription de l ’action en responsabilité :

– L ’action en responsabilité du CAC est prescrite au


bout de 5 ans.

– Ce délai court à compter de la date du fait


dommageable.

– Le délai de prescription ne court qu’à compter de sa


révélation

77
K.MOUNTASSIR
LES TYPES DE RESPONSABILITE

• Responsabilité pénale:

• Exercice illégal de la fonction de commissaire aux comptes :


– Art. 404 :
• «Sera punie d ’un emprisonnement de un à six mois et d ’une
amende de 8 000 à 40 000 dirhams, toute personne qui, soit en
son nom personnel, soit au titre d ’associé dans une société de
commissaires aux comptes, aura, sciemment, accepté, exercé ou
conservé les fonctions de commissaires aux comptes nonobstant
les incompatibilités légales»

78
K.MOUNTASSIR
LES TYPES DE RESPONSABILITE

• La responsabilité disciplinaire :
– (Chap. VII du dahir du 8 janvier 1993);
– Loi 15-89.

– Du ressort de l ’Ordre National des Experts-


Comptables (OEC)

– Le pouvoir disciplinaire ordinal s ’applique pour toute


faute professionnelle ou toute contravention aux
dispositions législatives et réglementaires auxquelles
l ’expert-comptable est soumis dans l ’exercice de sa
profession.

79
K.MOUNTASSIR
LES TYPES DE RESPONSABILITE

• Types de sanctions :

• L ’avertissement ;
• Le blâme ;
• La suspension pour une durée de six mois au
maximum ;
• La radiation du tableau

• La peine de blâme et de l ’avertissement peut


être assortie d ’une amende de 10 à 100 KDH

80
K.MOUNTASSIR
EXPERTISE DE GESTION

 Un ou plusieurs actionnaires représentant au moins 1/10 du capital


social peuvent demander au président du tribunal, statuant en référé,
la désignation d’un ou plusieurs experts chargés de présenter un
rapport sur une ou plusieurs opérations de gestion

 Le demande ne peut porter sur une ou plusieurs opérations de


gestion

 Les honoraires sont supportés soit par la société, soit par le


demandeur si la requête n’est pas fondée

 Le rapport d’expertise est adressé aux actionnaires à leur


demande, au conseils et aux commissaires aux comptes

81
K.MOUNTASSIR
MOUVEMENT DE CAPITAL : AUGMENTATION

 Techniques d’augmentation du capital

 Apport en numéraire
 Compensation avec des créances certaines,
liquides et exigibles
 Incorporation des réserves
 Apport en nature

82
K.MOUNTASSIR
AUGMENTATION PAR APPORT EN NUMERAIRE
 Capital intégralement libéré
 Responsabilité des dirigeants sociaux (art 395)

 Décision de l’AGE

 Délai : 3 ans max

 Les actions nouvelles sont émises à leur montant nominal soit


majoré d’une prime d’émission

 Libération du ¼ des actions souscrites (le reliquat : délai 3 ans)

 Rapport du CA

 Rapport du commissaire aux comptes (Cas de suppression du droit


préférentiel de souscription) 83
K.MOUNTASSIR
AUGMENTATION DE CAPITAL
 Par apport en nature

 Contrat d’apport

 Commissariat aux apports

 Par incorporation de réserves

 Toutes les réserves (Réserve légale, réserves statutaires,


facultatives et réserve spéciale de réévaluation)

84
K.MOUNTASSIR
MOUVEMENT DE CAPITAL : REDUCTION

 Réduction de capital pour pertes

 Cas général : apurement des pertes sociales

 Réduction du capital suivie de son augmentation

 Situation nette représentant mois du quart du capital social


 Si du fait des pertes cumulées, la situation nette de la société
devient inférieure au quart du capital social, le conseil
d’administration ou le directoire doit convoquer les
actionnaires pour décider du sort de la société (art 357)

 Trois mois après l’approbation des comptes

85
K.MOUNTASSIR
MOUVEMENT DE CAPITAL : REDUCTION

 Situation nette représentant mois du quart du


capital social

 La société doit dans un délai de deux ans, soit :


 Reconstituer les capitaux propres
 Réduire le capital

 Intervention du commissaire aux comptes

 Droit d’opposition à la réduction

86
K.MOUNTASSIR
TRANSFORMATION DE LA SA
 Conditions :
 Etre constituée depuis une année au moins
 Etats de synthèse approuvé
 Intervention du commissaire aux comptes

 Transformation en SNC
 Unanimité des actionnaires

 Transformation en SARL
 Conditions liées à la création de la SARL

 Transformation en société en commandite simple ou par


action

 Les mêmes formalités qu’en cas de constitution (Art 218)


87
K.MOUNTASSIR
SOCIETE ANONYME SIMPLIFIEE
 Constitution : idem que pour la SA avec particularités

 Deux ou plusieurs actionnaires :


 Obligatoirement des sociétés avec un capital minimum de 2000
kdh
 Caractère « intuiti personae »
 Capital intégralement libéré
 Interdiction de faire appel public à l’épargne (amende de 2000 dhs)

 Fonctionnement

 Règles arrêtés librement dans les statuts


 Désignation d’un Président ( peut être une personne morale)
investi des pouvoirs les plus étendus pour agir en toute
circonstance au nom de la société dans la limite de l’objet social
 Commissaire
K.MOUNTASSIR
aux comptes 88
I.S.C.A.E

LA SOCIETE A RESPONSABILITE
LIMITEE

89
K.MOUNTASSIR
CARACTERISTIQUES

 Société dans laquelle les associés ne sont responsables des pertes


sociales qu’à concurrence de leurs apports.

 Limitation de la responsabilité des associés

 Le capital social est divisé en parts sociales

 Les parts sociales ne sont pas négociables

90
K.MOUNTASSIR
CONSTITUTION DE LA SARL

 Conditions de fond
 Nombre des associés
 un ou plusieurs avec un maximum de 50
 Désignation
 Dénomination sociale avec le nom d’un ou plusieurs associés
suivie ou précédée de SARL

 Objet social
 Activités interdites : les sociétés de banque, de crédit
d’investissement, d’assurance
 Capital social
 Minimum : 10 000dhs

91
K.MOUNTASSIR
CONSTITUTION DE LA SARL

 Conditions de fond
 Apports
 En nature
 Commissariat aux apports quand la valeur d’aucun apport en
nature n’excède pas 100 000 dhs et la valeur totale de
l’ensemble des apports en nature ne dépasse pas la moitié du
capital social

 En l’absence d’un commissariat aux apports : responsabilité


des associés solidaires et indéfinie pendant 5 ans

 En numéraire
 Libéré intégralement ( dépôt compte bloqué)

 En industrie : non admis


92
K.MOUNTASSIR
FONCTIONNEMENT DE LA SARL

 GERANCE
 Statut
 Un ou plusieurs associés ou non nommés par les associés
représentant les ¾ du capital social

 Durée : 3 ans (révocable pour juste motifs par les associés


représentant les ¾ du capital social)
 Rémunération
 Définie par les statuts par décision des associés
 Pouvoirs
 Peut faire tous les actes de gestion dans l’intérêt de la société
(sauf stipulation contraire des statuts)
 Il engage la société même par les actes qui ne relève pas de l’objet
social

93
K.MOUNTASSIR
FONCTIONNEMENT DE LA SARL

 PARTS SOCIALES
 Interdiction d’émettre des valeurs mobilières (art 54)
 Cession libre entre associés (sauf dispositions des
statuts)
 Cession à des tiers : le consentement de la majorité non
cédante (3/4 des parts sociales)
 Forme de cession : écrit + formalités (publicité et
registre de commerce

94
K.MOUNTASSIR
FONCTIONNEMENT DE LA SARL

 DECISIONS COLLECTIVES
 Convocation de l’AG
 Par le ou les gérants
 Par le commissaire aux comptes
 Par les associés détenant : ½ des parts sociales ou le ¼ des parts
sociales, s’ils représente aux moins le ¼ des associés
 Délai : 15 jours au moins avant la réunion de l’AG
 Documents a adresser aux associés :
 Etats de synthèse, rapport de gestion, textes des résolutions
proposées
 Présidence de l’AG (statuts)
 PV de l’AG : Registre coté et paraphé
 Représentation : par le conjoint ou un autre associé
 Tenue : Au plus tard 6 mois après la clôture

95
K.MOUNTASSIR
FONCTIONNEMENT DE LA SARL

 Attributions de l’AGO
 Autoriser la gérance à effectuer certaines opérations
 Nommer et remplacer les gérants et les commissaires aux
comptes
 Approuver les conventions

 Attributions de l’AGE
 Statuer sur les modifications des statuts

 Droit de communication préalable aux Assemblées


 Droit de communication à l’occasion de l’AGA
 Droit de communication permanent
 Contrôle de la SARL
 Commissariat aux comptes
96
 Expertise de gestion
K.MOUNTASSIR
TRANSFORMATION DE LA SARL

 Transformation en SNC : Accord unanime des


associés

 Transformation en commandite simple ou par


actions : Accord unanime des commandités

 Transformation en SA
 Majorité des associés représentant les ¾ du capital
 Commissariat à la transformation
 Respect des conditions relatives à la SA (capital et
associés)

97
K.MOUNTASSIR
I.S.C.A.E

LA SOCIETE EN NOM COLLECTIF

98
K.MOUNTASSIR
CONSTITUTION DE LA SNC
 Conditions de fond
 Les associés sont des commerçants
 Responsabilité solidaire et indéfinie
 Minimum deux associés
 Dénomination sociale précédé obligatoirement de la
mention SNC
 Objet social
 Toute limitation des pouvoirs de gérants est inopposable aux tiers pour
les actes entrant dans l’objet social
 Capital social
 Divisé en parts sociales
 Pas de minimum

 Conditions de forme
 Statuts et publicité
99
K.MOUNTASSIR
ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE LA SNC

 Gérant de la SNC
 Nomination : une ou plusieurs associés ou non
 Révocation : conditions dans les statuts
 Pouvoir :
 Engage la société par les actes entrant dans l’objet social
 Rémunération : Fixée à la majorité des associés
 Cession des parts sociales :
 consentement unanime des associés obligatoire
 Décisions collectives
 Décisions en assemblée
 Mode et délai : convocation par le gérant 15 jours au moins avant sa
tenue
 Quorums et majorité : pas de règles définies par la loi
 Consultations écrites
100
K.MOUNTASSIR
FIN DE LA SNC

 Décès d’un associé


 Continuité non prévue dans les statuts

 Mesure invalidante
 Incapacité de l’un des associés

 Révocation d’un gérant statutaire quand tous


les associés le sont

101
K.MOUNTASSIR
I.S.C.A.E

LA SOCIETE EN COMMADITE

Commandite par actions


Commandite simple

102
K.MOUNTASSIR
CONSTITUTION DE LA COMMANDITE SIMPLE

 Associés :
 Les commandités :
 indéfiniment et solidairement tenus des dettes sociales
 Idem que les associés de la SNC (des commerçants)
 Les commanditaires
 Responsables dans la limite de leurs apports

 Désignation :
 Dénomination sociale avec le nom d’un ou plusieurs associés
commandités suivie ou précédée de SCS
 Capital social :
 Divisé en parts sociales (pas de minimum)
 Les apports en industrie sont interdits aux associés commanditaires

103
K.MOUNTASSIR
ORGANISATION DE LA COMMANDITE SIMPLE

 Gérance
 Nomination
 Tous les commandités sont gérants sauf dispositions contraires
des statuts
 Défense d’immixtion des commanditaires dans la gestion sociale
 La gestion peut être confiée à une ou plusieurs personnes
physiques ou morales

 Révocation
 Obligatoirement à l’unanimité des associés

 Pouvoirs
 Toute limitation des pouvoirs de gérants est inopposable aux tiers pour
les actes entrant dans l’objet social
 Rémunération
 Fixée à la majorité en nombre et en capital des autres associés
104
K.MOUNTASSIR
ORGANISATION DE LA COMMANDITE SIMPLE

 Cession des parts sociales


 Les parts des commanditaires sont cessibles entre
associés
 Si les cessionnaires sont des tiers étrangers à la
société :

 Cession des parts des commanditaires : Consentement


préalable de tous les commandités + majorité en
nombre et en capital des commanditaires

105
K.MOUNTASSIR
ORGANISATION DE LA COMMANDITE SIMPLE

 Décisions collectives

 Décisions en assemblée
 Convocation par le gérant 15 jours avant sa tenue

 Réunion peut être demandée par un associé commandité ou le ¼


en nombre et en capital des associés commanditaires

 Quorum : à fixer dans les statuts

 Assemblée générale annuelle : Obligatoire dans les 6 mois après


la clôture

 Consultations écrites : modalités à définir dans les statuts

106
K.MOUNTASSIR
CONTRÖLE DE LA COMMANDITE SIMPLE

 Contrôle par le commissaire aux comptes

 Contrôle par les associés


 Droit de communication bisannuelle
 Droit de communication annuelle

107
K.MOUNTASSIR
CONSTITUTION DE LA COMMANDITE PAR ACTIONS

 Associés :
 Les commandités :
 indéfiniment et solidairement tenus des dettes sociales
 Idem que les associés de la SNC (des commerçants)
 Les commanditaires
 Responsables dans la limite de leurs apports
 Nombre d’associé
 au moins un associé commandité et trois associés commanditaires
 Désignation :
 Dénomination sociale avec le nom d’un ou plusieurs associés commandités
suivie ou précédée de SCA
 Capital social :
 Divisé en actions (pas de minimum)
 Les apports en industrie sont interdits aux associés commanditaires
 Cession des actions des commandités : accord de tous les commandités
 Cession des actions des commanditaires : règles de la SA
108
K.MOUNTASSIR
ORGANISATION DE LA COMMANDITE PAR ACTIONS

 Gérance
 Un ou plusieurs gérants, associés commandités
 Défenses d’immixtion des commanditaires dans le gestion
sociale
 Sinon responsabilité solidaire avec les commandités

 Conseil de surveillance
 Représente les commanditaire qui assume le contrôle
permanent de la gestion avec les mêmes pouvoirs que les
commissaires aux comptes
 Comprend au moins 3 actionnaires : pas de max
 Nomination : à définir dans les statuts
 Même règles pour les membres du CS que celles relatives
aux administrateurs de la SA
 Rémunération fixée dans les statuts
109
K.MOUNTASSIR
SOCIETE DE FAIT

 Pas de personnalité morale

 Les formalités légales de constitution ne sont accomplies

 Provient de personnes physiques ou morales se comportant


entre elles comme des associés sans qu’il existe de contrat de
société

 Son existence peut être prouvée par tous les moyens

 Quand son existence est prouvé, elle est régie par les
dispositions de la SNC

110
K.MOUNTASSIR
I.S.C.A.E

LES VALEURS MOBILIERES

111
K.MOUNTASSIR
REGLES GENERALES
 Valeurs mobilières
 Titres émis par les sociétés anonymes : actions, obligations et certificats
d’investissements
 Droit d’attribution et de souscription

 Caractéristiques
 Indivisibilité
 Fongibilité
 Négociabilité
 Nature mobilière

 Forme des valeurs mobilières


 Nominatives : inscription dans un registre certifié conforme
 Au porteur : identification par numéro, appartient à celui qui le détient

112
K.MOUNTASSIR
REGLES GENERALES
 Nantissement des titres
 Contrat par lequel un débiteur remet une chose mobilière à
un créancier en garantie du paiement de la dette

 En cas d’inexécution même partielle, de l’obligation, le


créancier dont la créance est exigible, à la faculté, 7 jours
après une signification faite au débiteur, de faire procéder à la
vente publique des titres

 Cas des titres nominatifs : possibilité d’agrément

113
K.MOUNTASSIR
ACTIONS
 Typologie
 Actions en numéraire et actions d’apport
 Actions en numéraire :
 libérées en espèce ou par compensation de créances certaines, liquides et
exigibles
 Peuvent également être libérées par compensation de réserves
 Actions d’apport
 Ce sont toutes les autres actions qui ne sont pas des actions en numéraire
 Actions ordinaires et actions à dividendes prioritaires
 Actions à dividendes prioritaires
 Part supérieure dans les bénéfices
 Par de droits de vote
 Détention interdite pour aux membres du CA, du Directoire, du Conseil de
surveillance, aux directeurs généraux à leurs conjoints et enfants mineurs non
émancipés

 Actions nominatives à vote double


 Ce sont des actions qui permettent d’avoir un droit de vote double
 Conditions : ( lors de la constitution)
 Les actions doivent être nominatives, entièrement libérées et être inscrites au nom
d’un même actionnaire depuis au moins deux ans
114
K.MOUNTASSIR
ACTIONS
 Typologie (suite)
 Actions nominatives à vote double (lors de l’augmentation de
capital)

 Actions de jouissance
 Ce sont des actions intégralement amorties
 Même droits que les autres actions sauf le droit au premier dividende
et au remboursement de la valeur nominale
 Actions indivises
 Ce sont des actions qui appartiennent à des indivisaires (un même
droit qui ne peut être exercer séparément

115
K.MOUNTASSIR
ACTIONS
 DROITS ATTACHES AUX ACTIONS
 Droit de vote
 Pour une action : un droit de vote
 Possibilité d’avoir des actions à droit de vote double
 Interdiction d’émission d’actions à vote plural
 Participation à la vie de la société
 Cession des actions
 Principe de base : la libre transmissibilité
 Transfert sur les livres pour les actions nominatives
 Par simple tradition pour les actions au porteur
 Limitation de la transmission des actions : clause
d’agrément
 Conditions :
 Toutes les actions sont nominatives
 Uniquement en cas de succession, cession à un conjoint, à un
parent jusqu’au 2 ème116 degré inclus
K.MOUNTASSIR
ACTIONS
 DROITS ATTACHES AUX ACTIONS (suite)
 Droit au dividende

 Actions à dividende prioritaire sans droit de vote


 Conditions :
 Ne représentent pas plus du ¼ du capital social
 Valeur nominale identique à celles des actions ordinaires
 La société a réalisé au cours des deux derniers exercices des bénéfices
distribuables
 Tous les droits sauf la participation aux assemblées générales
 Le dividende ne peut être inférieur :
 Ni à un premier dividende conformément aux statuts
 Ni à 7,5% du montant libéré du capital représentant les actions à DP
 En cas d’insuffisance de dividende (report)

 Droit préférentiel de souscription

 Droit pour les actionnaires de souscrire à une augmentation de capital à


libérer en numéraire
 Peut être supprimé par l’assemblée
117 générale
K.MOUNTASSIR
ACTIONS
 DROITS ATTACHES AUX ACTIONS (suite)
 Droit d’ester en justice

 Les actionnaires peuvent, soit individuellement, soit en se groupant,


intenter l’action sociale en responsabilité contre les administrateurs ou
contre les membres du directoire et du conseil de surveillance, selon les
cas, qui se sont rendus coupables des fautes commises dans leur
gestion ou des infractions aux dispositions législatives ou
réglementaires applicables aux SA….(Art 353)

 Droit au boni de liquidation

 Sauf clause contraire, les capitaux propres subsistant après


remboursement du nominal des actions sont répartis entre les
actionnaires dans les mêmes proportions que leur participation au
capital socsial

118
K.MOUNTASSIR
ACTIONS
 OBLIGATIONS ATTACHES AUX ACTIONS
 Contribution à la dette
 Libération des actions

 AMORTISSEMENT DES ACTIONS


 C’est l’opération par laquelle, la société rembourse aux
actionnaires, tout ou partie du montant nominal de leurs
actions, à titre d’avance sur le produit de la liquidation
future de la société (prélèvement sur les sommes
distribuables)
 Décision de l’AGE
 L’amortissement peut être partiel ou intégral (actions de
jouissance)
 Les actions amorties conservent tous les droits sauf :
 Le droit au premier dividende
 Le droit au remboursement119 du nominal des actions
K.MOUNTASSIR
ACTIONS
 SOUSCIRPTION,ACHAT, PRISE EN GAGE PAR LA
SOCIETE DE SES PROPRES ACTIONS

 Principe : Interdiction de l’autodetention


 La souscription ou l’achat par la société de ses propres actions,
soit directement, soit par une personne agissant en son nom
propre, mais pour le compte de la société est interdite (Art 280)

 Il est également interdit à la société d’avancer des fonds,


d’accorder des prêts ou consentir une sûreté en vue de la
souscription ou l’achat de ses propres actions par un tiers

 Exception au principe :
 Cas d’achat d’actions en vue d’une réduction de capital non
motivée par des pertes
 Autorisation d’autodetention dans la limite de 10% du total des
actions

 Achats des actions à la suite 120


du refus d’agrément du cessionnaire
K.MOUNTASSIR
CAS PARTICULIERS DES CERTIFICATS D’INVESTISSEMENT
 CARACTERISTIQUES
 Certificats d’investissement
 Ce sont des valeurs mobilières issues du
fractionnement des droits pécuniaires attachés à celle-
ci (Titres négociables)

 Certificats de droit de vote


 Issus du fractionnement d’actions et représentent les
droits autres que pécuniaires attachés à celle-ci
 Doivent être émis au nombre égal à celui des certificats
d’investissement
 Obligatoirement nominatifs

121
K.MOUNTASSIR
CAS PARTICULIERS DES CERTIFICATS D’INVESTISSEMENT
 EMISSION DES CERTIFICATS
D’INVESTISSEMENT
 Emis uniquement par les SA
 Représentent au maximum ¼ du capital social
 Décision de l’AGE
 Rapport du CAC
 DROITS DES TITULAIRES DES CERTIFICATS
D’INVESTISSEMENT

 Droits pécuniaires
 En cas d’augmentation de capital en numéraires
 Droit préférentiel de souscription
 Assemblées spéciales
 En cas de cession
 Cession libre 122
K.MOUNTASSIR
LES OBLIGATIONS
 Ce sont des titres négociables, qui dans une même émission,
confèrent les mêmes droits de créance, pour une même valeur
nominale qui ne peut être inférieure à 100 dhs

 EMISSION DES OBLIGATIONS


 Emises uniquement par les SA
 Décision de l’AGO (délégation au CA)
 Le capital doit être intégralement libéré
 La société doit exister depuis 2 ans au moins (deux bilans
approuvés)
 REALISATION DE L’EMISSION
 Le montant de l’emprunt doit être entièrement souscrit
sinon, elles sont réputées non avenues et doivent être
remboursées

123
K.MOUNTASSIR
LES OBLIGATIONS
 REALISATION DE L’EMISSION (suite)
 Formalisme des titres (art 413)
 Taux et l’époque de paiement des intérêts, etc…

 L’AG qui décide une émission d’obligation peut décider


que ces obligations seront assorties d’une sûreté en vue de
garantir le remboursement de l’emprunt

 Sûreté réelle ou l’engament de l’Etat ou une personne


autorisée par l’Etat

124
K.MOUNTASSIR
LES OBLIGATIONS
 GROUPEMENT DES OBLIGATAIRES

 La masse des obligataires réunis au sein du groupement,


rassemble les porteurs d’obligations d’une même émission

 Désignation par la masse des obligataires d’un ou


plusieurs représentants révocables à tout moment

 Pouvoirs des représentants :


 Accomplir au nom du groupement tous les actes de
gestion pour la défense des intérêts communs des
obligataires (art 302)
 Pas d’immixtion dans la gestion

125
K.MOUNTASSIR
LES OBLIGATIONS
 GROUPEMENT DES OBLIGATAIRES
 ASSEMBLEE DES OBLIGATAIRES
 Convocation par le représentant ou par le CA ou part
des obligatoires ayant 10% des titres
 Tout obligatoire peut participer à cette assemblée
 Présidée par un représentant du groupement
 PV registre spécial
 Pouvoirs :
 Nomination des représentants de la masse
 Durée de leurs fonctions
 Convocation
 Fixation de leur rémunération
 Exécution du contrat d’emprunt

126
K.MOUNTASSIR
LES OBLIGATIONS
 GROUPEMENT DES OBLIGATAIRES
 ASSEMBLEE DES OBLIGATAIRES

 NB : En cas de refus de l’AG d’une décision qui mettrait en cause


les droits des obligataires, elle ne peut passer outre qu’en les
remboursant

 Remboursement anticipé
 Respect obligatoire de l’échéancier

 Cas de dissolution anticipée de la société


 Les obligatoires peuvent exiger le remboursement des
obligations

127
K.MOUNTASSIR
LES OBLIGATIONS
 OBLIGATIONS CONVERTIBLES EN ACTIONS

 Les sociétés peuvent émettre des obligations assorties du


droit pour leurs titulaires de demander à des époques et
dans des conditions fixées dès l’émission de l’emprunt, la
conversion de leurs obligations en actions (art 316)

 EMISSION
 Décision de l’AGE
 Rapport du CA et intervention du CAC

128
K.MOUNTASSIR