Vous êtes sur la page 1sur 29

Entrepôt ADRESSE MAITRE D’OUVRAGE :

ID Logistics ID Logisitcs
20 Rue de Vignacourt 20 Rue Vignacourt
80 080 Amiens 80 080 Amiens
France

BUREAU ETUDES TECHNIQUE :

DESCRIPTIF Avenue du 8 Mai 1945

Lot Sprinkler 84860 Caderousse

Tél : 04.90.40.36.04

Remise à niveau Sprinkler MISSION CONTROLE :


A définir

MISSION SPS :
A définir

Assistant Maître Ouvrage :

MODIFICATIONS : DATE :
31 juillet 2019

INDICE / DATE NATURE

A – 31/07/2019 Première émission DCE

PHASE :

PRO/DCE
DOCUMENT N° : A
DESCRIPTIF
AFFAIRE : Entrepôt ID Logistics Amiens
CE DOCUMENT EST LA PROPRIETE DE AMRC EUROPE ET NE PEUT ETRE REPRODUIT OU COMMUNIQUE A DES TIERS SANS AUTORISATION ECRITE
GROUPE ID LOGISTICS
AMRC EUROPE Entrepôt d’Amiens
Phase: DCE/PRO REMISE A NIVEAUSPRINKLER

SOMMAIRE
1. CONDITIONS GENERALES ....................................................................................................................... 5
1.1 PROGRAMME DES TRAVAUX ......................................................................................................... 5
1.2 DEFINITION SOMMAIRE DES TRAVAUX ........................................................................................ 5
1.3 CONDITIONS GENERALES APPLICABLES AUX TRAVAUX .......................................................... 5
1.3.1 INSTALLATION DE CHANTIER ......................................................................................................... 5
1.3.2 SECURITE DE CHANTIER ................................................................................................................ 5
2. PRESCRIPTIONS GENERALES ................................................................................................................ 5
2.1 OBJET DE L’ENTREPRISE ............................................................................................................... 5
2.2 DOCUMENTS A REMETTRE PAR L’ENTREPRISE ......................................................................... 6
2.2.1 A L’APPEL D’OFFRES ....................................................................................................................... 6
2.2.2 APRES ADJUDICATION .................................................................................................................... 6
2.2.2.1 Dossier marché ............................................................................................................................................. 6
2.2.2.2 Dossier d'exécution ....................................................................................................................................... 6
2.2.3 AVANT LA RECEPTION DES TRAVAUX .......................................................................................... 7
2.2.3.1 Formulaire de demande de réception............................................................................................................ 7
2.2.3.2 Dossier de recollement.................................................................................................................................. 7
2.2.3.3 Dossier de mise en service ........................................................................................................................... 8
2.2.3.4 Schémas à afficher........................................................................................................................................ 8
2.3 ETUDES, RESPONSABILITE ET QUALIFICATIONS ....................................................................... 8
2.4 ETAT DES LIEUX ............................................................................................................................... 9
2.4.1 PROTECTION SPRINKLER EXISTANTE.......................................................................................... 9
2.4.1.1 Les sources d’eau ......................................................................................................................................... 9
2.4.1.1.1 Source limitée ou source A ..................................................................................................................... 9
2.4.1.1.1.1 Source B .................................................................................................................................................... 9
2.4.1.2 Robinets d’Incendie Armés ......................................................................................................................... 10
2.4.1.3 Réseaux sprinkler........................................................................................................................................ 10
2.4.2 REPORT DES ALARMES ................................................................................................................ 10
2.5 SELECTION DU MATERIEL ............................................................................................................ 10
2.6 ASSISTANCE TECHNIQUES DES FOURNISSEURS .................................................................... 10
2.7 CONDITIONS GENERALES D’EXECUTION .................................................................................. 10
2.7.1 EXECUTION ..................................................................................................................................... 10
2.7.2 MATERIAUX ET MATERIELS MIS EN ŒUVRE ............................................................................. 11
2.7.3 VERIFICATIONS ET ESSAIS EN PHASE CHANTIER .................................................................... 11
2.7.4 BREVETS ET PROPRIETE INDUSTRIELS ET COMMERCIAUX .................................................. 11
2.8 PROTECTION DES OUVRAGES .................................................................................................... 11
2.9 REPERAGE DES INSTALLATIONS ................................................................................................ 12
2.10 CARACTERE DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE ...................................................................... 12
2.11 OBLIGATION DE RESULTAT .......................................................................................................... 12
2.12 CONTROLES INTERNES ET ESSAIS ............................................................................................ 12
3. TEXTES REGLEMENTAIRES ................................................................................................................... 13
3.1 GENERALITES................................................................................................................................. 13
3.2 NORMES A APPLIQUER ................................................................................................................. 13
4. HYPOTHESE ET BASE DE CALCUL ....................................................................................................... 13
4.1 CONDITIONS CLIMATIQUES .......................................................................................................... 13
4.2 BASES DE CALCUL ET DIMENSIONNEMENT .............................................................................. 13
4.3 PROTECTION PAR SPRINKLER .................................................................................................... 16
4.3.1 CELLULE E1 .................................................................................................................................... 16
4.3.2 CELLULES E2 ET E3 ....................................................................................................................... 16
4.3.3 BUREAUX ........................................................................................................................................ 17

DESCRIPTIF Mise en conformité spk cellule E1 ID LOGISTICS Amiens 2/29


GROUPE ID LOGISTICS
AMRC EUROPE Entrepôt d’Amiens
Phase: DCE/PRO REMISE A NIVEAUSPRINKLER

4.3.4 CELLULE M ...................................................................................................................................... 17


4.4 ALARMES ......................................................................................................................................... 17
5. SPECIFICATIONS TECHNIQUES GENERALES ..................................................................................... 17
5.1 GENERALITES................................................................................................................................. 17
5.2 ROBINETTERIE – VANNERIE ......................................................................................................... 17
5.3 TETES D’EXTINCTEUR (OU SPRINKLERS) .................................................................................. 17
5.4 TUBES AERIENS INTERIEURS ET RESEAUX .............................................................................. 18
6. SPECIFICATIONS DE MISE EN OEUVRE ............................................................................................... 18
6.1 MISE EN ŒUVRE DES TUBES AERIENS INTERIEURS ET DES RESEAUX............................... 18
6.1.1 TUBES AERIENS ............................................................................................................................. 18
6.1.2 SUPPORTAGE ................................................................................................................................. 19
6.2 REPERAGE ...................................................................................................................................... 19
6.3 PEINTURE ........................................................................................................................................ 19
7. INTERACTIONS AVEC LES SOUS LOTS ............................................................................................... 19
8. DESCRIPTION DES TRAVAUX ................................................................................................................ 20
8.1 PREAMBULE .................................................................................................................................... 20
8.2 RESEAUX DE DISTRIBUTION SOUS EAU .................................................................................... 20
8.3 POSTES DE CONTROLE ................................................................................................................ 20
8.4 INSTALLATION MOUSSE AFFF ..................................................................................................... 21
8.5 TETES SPRINKLERS ...................................................................................................................... 21
8.6 INSTALLATION RIA ......................................................................................................................... 21
8.7 ALARMES ......................................................................................................................................... 21
8.8 SOURCES D’EAU ............................................................................................................................ 22
8.8.1 MOTOPOMPE DIESEL .................................................................................................................... 22
8.8.2 RESERVE D’EAU ............................................................................................................................. 23
8.9 GROS ŒUVRE, VRD ....................................................................................................................... 23
8.10 SERRURERIE .................................................................................................................................. 24
8.11 ELECTRICITE .................................................................................................................................. 24
8.12 DEPOSE DES COMPOSANTS DE L’INSTALLATION EXISTANTE ............................................... 24
8.13 PRESTATIONS ANNEXES .............................................................................................................. 24
8.14 ESSAIS DE L’INSTALLATION ......................................................................................................... 25
9. TRAVAUX DIVERS .................................................................................................................................... 25
10. CONDITIONS D’INTERVENTION ............................................................................................................. 26
11. CONTROLES – ESSAIS............................................................................................................................ 26
11.1 MISE AU POINT DE L’INSTALLATION ........................................................................................... 26
11.2 CONTROLE DE LA CONFORMITE DE L’EXECUTION DES TRAVAUX ....................................... 26
12. RECEPTION ET DECOMPTE DES TRAVAUX ........................................................................................ 27
13. FORMATION DU PERSONNEL DU MAITRE D'OUVRAGE .................................................................... 27
14. GARANTIES .............................................................................................................................................. 27
14.1 GENERALITES................................................................................................................................. 27
14.2 GARANTIE DE PARFAIT ACHEVEMENT ....................................................................................... 27
14.3 GARANTIE DE BON FONCTIONNEMENT ..................................................................................... 27
14.4 GARANTIE DECENNALE ................................................................................................................ 27

DESCRIPTIF Mise en conformité spk cellule E1 ID LOGISTICS Amiens 3/29


GROUPE ID LOGISTICS
AMRC EUROPE Entrepôt d’Amiens
Phase: DCE/PRO REMISE A NIVEAUSPRINKLER

14.5 ETENDUE DES GARANTIES .......................................................................................................... 27

DESCRIPTIF Mise en conformité spk cellule E1 ID LOGISTICS Amiens 4/29


GROUPE ID LOGISTICS
AMRC EUROPE Entrepôt d’Amiens
Phase: DCE/PRO REMISE A NIVEAUSPRINKLER

1. CONDITIONS GENERALES
1.1 PROGRAMME DES TRAVAUX

Les ouvrages décrits dans le présent DESCRIPTIF concernent la réalisation des travaux de « Protection Incendie par
Sprinklers » et ouvrages annexes associés, sur l’entrepôt ID LOGISTICS d’Amiens.

Les ouvrages objet du marché seront exécutés suivant les prescriptions et dimensions du présent DESCRIPTIF,
et seront conformes à la série de plans du dossier.

Le référentiel normatif applicable sera la règle NFPA et les spécifications du présent document.

Ils comprennent tous ouvrages annexes et prestations nécessaires au complet et parfait achèvement des travaux.
L'entrepreneur devra fournir les installations complètes, en ordre de marche, tous les travaux devront être exécutés
selon les Règles de l'Art.

Ce marché sera traité en lot unique.

1.2 DEFINITION SOMMAIRE DES TRAVAUX

 Renforcer la protection toiture sur la zone de stockage des inflammables, qui sera localisée dans un des coins
du bâtiment, les antennes seront remplacées par des antennes en DN 50, espacées de 3 m maximum, les
têtes remplacées par des têtes ELO de facteur K160 minimum
 Les postes seront remplacés par des postes en DN 150 pour la zone toiture et la zone racks, à minima 2 des
postes seront à remplacer
 Les collecteurs d’alimentation seront aussi partiellement remplacés, afin de réduire la pression de
fonctionnement et le rendre compatible avec la source d’eau B
 Doper les réseaux des postes 1 à 3 avec de la mousse AFFF, mise en place d’une USD
 Doubler l’autonomie de la source d’eau B
 Reprise des reports d’alarme sur la centrale incendie existante

Ces travaux sont prévus suivant une seule phase.

1.3 CONDITIONS GENERALES APPLICABLES AUX TRAVAUX

1.3.1 Installation de chantier

L'installation de chantier propre à l'exécution du présent lot et la participation aux installations générales est incluse
dans le forfait.

D'autre part, il est précisé que le présent lot devra tous les moyens de manutention nécessaires, l'aménagement de
l'aire de chantier en fonction de ses besoins propres, et tous les dispositifs de sécurité et de protection pour les
ouvrages de son lot.

1.3.2 Sécurité de chantier

L'entreprise titulaire du présent lot est responsable des dispositifs de sécurité nécessaires à la mise en œuvre de ses
ouvrages, ainsi que des dispositifs de protection généraux en limite des ouvrages de son lot.

2. PRESCRIPTIONS GENERALES

2.1 OBJET DE L’ENTREPRISE

Les ouvrages décrits dans le présent DESCRIPTIF concernent la réalisation des travaux de « Protection Incendie par
Sprinklers » et ouvrages annexes associés, sur l’entrepôt ID Logistics d’Amiens.

DESCRIPTIF Mise en conformité spk cellule E1 ID LOGISTICS Amiens 5/29


GROUPE ID LOGISTICS
AMRC EUROPE Entrepôt d’Amiens
Phase: DCE/PRO REMISE A NIVEAUSPRINKLER

L'Entrepreneur est considéré comme ayant pris connaissance de l'ensemble des pièces du dossier, plans et pièces
écrites nécessaires à la réalisation de ses ouvrages dont il doit l'achèvement normal dans les Règles de l’art.

En cas de différence entre deux pièces du dossier (DESCRIPTIF et plans par exemple), la clause la plus
contraignante sera appliquée.

Le présent descriptif n'est pas limitatif, l'Entrepreneur aura lieu de prévoir tous les travaux qui ont rapport à
sa profession ou qui touchent ou découlent de ceux des autres corps d'état affectés par ce projet.

2.2 DOCUMENTS A REMETTRE PAR L’ENTREPRISE

2.2.1 A l’appel d’offres

L'entreprise devra obligatoirement joindre à sa soumission le bordereau estimatif (DPGF) joint au présent dossier,
dûment complété. Ce bordereau sera détaillé avec les prix unitaires demandés.

Ce bordereau n'aura de valeur contractuelle que pour le paiement des situations et éventuellement des modifications
demandées par le Maître d'Ouvrage.

L’offre et les pièces administratives associées sera adressée sous double enveloppe dont une scellée destinée à
l’ouverture des plis.

Les plis seront à envoyer à :

Franck Plahiers
Responsable Maintenance Immobiler France
Portable : 06 25 40 40 80
fplahiers@id-logistics.com

ID LOGISTICS
410, route du Moulin de Losque – CS 70132
84304 Cavaillon Cedex
France

D’autre part :

 L'installation devra être strictement conforme aux prescriptions du présent descriptif


 Toute modification éventuelle devra être clairement explicitée dans la soumission avec notes de calculs et
schémas à l'appui et soumise pour validation au Bureau d’Etudes.
 Les marques de matériels devront être indiquées et la mention "ou équivalent" ne sera pas admise.
 Il sera fourni tous les éléments techniques nécessaires au contrôle de ce matériel qui devra recevoir
l'agrément du Bureau d’Etudes.

2.2.2 Après adjudication

2.2.2.1 Dossier marché

Le dossier marché sera constitué avec le BET et il comprendra toutes les pièces P.R.O. du présent dossier mises à
jour suivant les modifications éventuelles en cours de consultation ou de négociation, à savoir :

 DESCRIPTIF et DPGF du lot.


 Plans et schémas.
 Pièces administratives.

2.2.2.2 Dossier d'exécution

Dans le délai de 3 semaines après les notifications du marché, l'Entrepreneur devra remettre les documents suivants
(3 exemplaires papier + 1 exemplaire sous voie électronique) :

DESCRIPTIF Mise en conformité spk cellule E1 ID LOGISTICS Amiens 6/29


GROUPE ID LOGISTICS
AMRC EUROPE Entrepôt d’Amiens
Phase: DCE/PRO REMISE A NIVEAUSPRINKLER

Présentation des documents


 Le nom de l’entreprise.
 Le nom du projet.
 Le titre du plan ou document.
 La date de la première émission.
 La liste de toutes les révisions.

Plans d’exécution
 Notes de calculs
 Schémas hydrauliques.
 Plans d’implantation des matériels.
 Coupes de principe et positionnement des canalisations.
 Plans d’implantation détaillés
 Plans de ferraillage génie civil
 Plans de génie civil

Ces plans donneront notamment des détails sur :


 Les réseaux hydrauliques, les vannes et la robinetterie.
 Les diamètres et les dimensions des canalisations.

Fiches techniques
 Tableaux des caractéristiques techniques des matériels.
 Procès- verbaux de contrôle qualité sur les tuyauteries utilisées

Plans des réservations


 Implantation des réservations (planchers, plafonds, murs, poutres).

Les dossiers techniques de l’installation seront revus et validés par un bureau de contrôle technique, dès
lors l’entreprise aura prévu l’édition de dossiers supplémentaires y compris papier à la demande de ce
dernier, sans limitation.

2.2.3 Avant la réception des travaux

2.2.3.1 Formulaire de demande de réception

Lorsque l'entrepreneur estime que les travaux de montage sont terminés et que la mise au point de l'installation en
ordre de marche est achevée, il en avise le Maître de l'Ouvrage par l'intermédiaire d'un courrier accompagné d'un
formulaire contenant les renseignements nécessaires en vue de la réception des travaux.

Cette demande devra être accompagnée des diverses autorisations requises.

2.2.3.2 Dossier de recollement


Il devra comprendre :

 Le dossier complet de recollement des pièces composant le projet mis à jour à la suite des observations
diverses portées sur les documents initiaux et lors des phases de réception (5 exemplaires papier + 1 CD).
 Les notices de fonctionnement de conduite et d'entretien nécessaires à l'exploitation des ouvrages (2
exemplaires papier).

a) Plans des ouvrages exécutés :


 Classeur (s) avec le nom de l'entreprise, le projet, le client, la date, mention "DOE".
 Liste des plans collée sur l'intérieur du classeur.
 Tous les plans "révision 0".

b) Dossier technique des installations :


 Classeur (s) avec le nom de l'entreprise, le projet, le client, la date.
 Intercalaires.
 Sommaire.

DESCRIPTIF Mise en conformité spk cellule E1 ID LOGISTICS Amiens 7/29


GROUPE ID LOGISTICS
AMRC EUROPE Entrepôt d’Amiens
Phase: DCE/PRO REMISE A NIVEAUSPRINKLER

Ce dossier comportera entre autre :


 La nomenclature des matériels.
 Des détails succincts de tous les équipements et matériels installés avec :
 Marque.
 Type et modèle.
 Puissance.
 Nomenclature / numérotation (référence indiquée sur l'étiquetage).

 Applicable pour :
 Robinetterie (vannes, clapets, purges, soupapes, etc.).
 Equipements de sécurité.
 Matériel d’automatisme.
 Tuyauteries
 Pompes
 Réserves d’eau
 Serrurerie (portes, vantelles)

Agenda des fournisseurs :


Pour chaque équipement et matériel :

 Nom du fournisseur.
 Adresse.
 Téléphone et fax.

Documentation technique des installations :


 Détails techniques de tous les équipements et matériels installés :
 Extraits de catalogues.
 Détails d'entretien.
 Détails de montage.

 Procès- verbaux d'essais (en usine et sur place).

2.2.3.3 Dossier de mise en service

Fiches de mise en service (une fiche à préparer pour chaque équipement et matériel) et protocoles de réception :

 Fonction.
 Nomenclature / référence.
 Marque / modèle / type.

2.2.3.4 Schémas à afficher


L'entrepreneur terminera les travaux de montage par la pose des schémas de principe généraux donnant la
disposition des organes ainsi que les consignes de manœuvre et d'entretien dont la connaissance est indispensable à
la conduite des installations.

Ces schémas et consignes ainsi que tous les organes convenablement repérés devront permettre au responsable
d'effectuer toutes les manœuvres nécessitées par l'exploitation.

Ils seront plastifiés ou protégés par une enveloppe transparente et seront montés sur un support rigide, posé à
proximité des installations.

2.3 ETUDES, RESPONSABILITE ET QUALIFICATIONS

L'entrepreneur aura à sa charge les études d'exécution.

L'entrepreneur sera à ce titre entièrement responsable :

DESCRIPTIF Mise en conformité spk cellule E1 ID LOGISTICS Amiens 8/29


GROUPE ID LOGISTICS
AMRC EUROPE Entrepôt d’Amiens
Phase: DCE/PRO REMISE A NIVEAUSPRINKLER

 De la détermination du matériel et des études de réalisation.


 De la conformité des appareils qu'il a fournis et installés, avec la description qu'il en a donnée et avec les
caractéristiques techniques indiquées dans son offre, ainsi que de leur bon fonctionnement et de leur bonne
tenue de marche.
 Du montage de l'installation.
 Des résultats obtenus pendant une période d'exploitation d'un an, résultats qui doivent être conformes aux
conditions imposées par le Maître de l'Ouvrage, exposées en conformité avec le dossier de consultation.

Aucune sous-traitance des études ne sera admise, sauf sur les lots ne touchant pas au sprinkler (GC/VRD,
Electricité, Serrurerie, etc.).

2.4 ETAT DES LIEUX

Cet établissement est situé au 20, rue de Vignacourt, sur la commune d’Amiens (80).

Il est constitué de 4 cellules de stockage coupe-feu.

L’ensemble du site est soumis à autorisation au sens des ICPE, il est en outre classé SEVESO Seuil Haut.

La cellule E1 fait l’objet des présents travaux. Elle est dédiée au stockage de produits chimiques et liquides
inflammables et va, à l’avenir, servir au stockage de carburants RENAULT en fûts métalliques de 200 et 25 litres ainsi
que des produits chimiques pour l’industrie cosmétique.

2.4.1 Protection SPRINKLER EXISTANTE


Le site est protégé par une installation de protection automatique par sprinklers, réalisées initialement en 2000, par
CRYSTAL suivant la règle APSAD R1 de 1994 pour la cellule E1. La protection des autres cellules de stockage a été
réalisée suivant le code NFPA, cependant les réseaux intermédiaires nécessaires n’ont jamais été mis en place.

L’installation est alimentée par deux sources d’eau distinctes :

 Une source B constituée d’un groupe motopompe diesel de 250 m3/h à 7,36 bars, aspirant dans une réserve
aérienne de 330 m3 utiles
 Une source limitée, considérée comme source A, constituée d’une électropompe de 60 m3/h à 6,37 bars,
aspirant dans une réserve de 30 m3.

Cette installation alimente 6 postes de contrôle en DN100 sous eau et à mélange eau+antigel.

La protection de la cellule E1 est totalement sous glycol et protégé via 3 postes de contrôle.

2.4.1.1 Les sources d’eau

2.4.1.1.1 Source limitée ou source A

La source A est constituée d’une électropompe, de capacité nominale 60 m3/h à 6.36 bars, aspirant dans une réserve
métallique présente dans le local de 30 m3.

Cette source d’eau est située dans le local sprinkler prévu. La source A sera conservée.

2.4.1.1.1.1 Source B

La source de type B est constituée d’un groupe motopompe diesel de capacité nominale 250 m3/h à bars.

Elle est connectée à une réserve métallique aérienne de 330 m3 utiles.

Vis-à-vis de la protection prévue, des modifications seront réalisées sur la source B :


- Un réglage de la motopompe sera à réaliser afin de satisfaire aux besoins hydrauliques de l’installation

DESCRIPTIF Mise en conformité spk cellule E1 ID LOGISTICS Amiens 9/29


GROUPE ID LOGISTICS
AMRC EUROPE Entrepôt d’Amiens
Phase: DCE/PRO REMISE A NIVEAUSPRINKLER

- Le volume d’eau sera augmenté à 625 m3 minimum en créant une seconde cuve d’au moins de 300 m3 utile,
ainsi que le génie civil associé

La nouvelle cuve sera liaisonnée à la cuve existante dans le local sprinkler, à l’aspiration. Une vanne de
sectionnement à tige sortante sera prévue entre les cuves. Le DN sera au minimum un DN 300.

2.4.1.2 Robinets d’Incendie Armés


L’installation RIA existante ne sera pas modifiée.

2.4.1.3 Réseaux sprinkler

L’installation de protection incendie par sprinklers du site est alimentée via 6 postes de contrôles.

La protection de la cellule E1 est alimentée via 3 de ces 6 postes de contrôle en DN100 et sous glycol.

Ces postes sont de type APSAD R1, sans by-pass.

Les 3 postes de la cellule E1 seront remplacés par des postes en DN150.

2.4.2 REPORT DES ALARMES

L’ensemble des alarmes sont reportées sur un tableau ANELEC A99, situé dans les bureaux, qui sont occupés
uniquement en journée, un report en télésurveillance existe pendant les heures de fermeture du site. Les nouvelles
alarmes seront reprises sur le tableau existant.

En OPTION, l’entreprise prévoira la fourniture et la pose d’un nouveau tableau d’alarme spécifique dans les bureaux
et le report de l’ensemble des alarmes sprinkler et RIA.

2.5 SELECTION DU MATERIEL

L’ensemble des matériels utilisés auront un agrément UL/FM.

2.6 ASSISTANCE TECHNIQUES DES FOURNISSEURS

L'entrepreneur doit prévoir dans son offre, l'assistance technique des fournisseurs, pour l'installation et la mise en
service des matériels du présent lot.

2.7 CONDITIONS GENERALES D’EXECUTION

2.7.1 Exécution

Il ne sera pas accordé de supplément de prix pour toutes modifications de l'implantation d'un appareil, demandées
avant exécution, dans un rayon de cinq mètres à partir du point initialement prévu.

L'emploi de matériaux et de matériels autres que ceux prescrits est subordonné à l'autorisation écrite du Bureau
d’Etudes.

Dans le cas où certains organes de l'installation ne peuvent être livrés en temps utile, l'Entrepreneur est quand même
tenu de terminer le reste de l'installation en laissant en attente les parties annexes destinées à les desservir.

DESCRIPTIF Mise en conformité spk cellule E1 ID LOGISTICS Amiens 10/29


GROUPE ID LOGISTICS
AMRC EUROPE Entrepôt d’Amiens
Phase: DCE/PRO REMISE A NIVEAUSPRINKLER

2.7.2 Matériaux et matériels mis en œuvre

Les matériaux et les matériels utilisés devront être neufs, de la meilleure qualité, avoir les caractéristiques
correspondantes aux influences externes auxquelles ils pourront être soumis et répondre exactement aux conditions
nécessaires à une parfaite exécution des travaux demandés et à une bonne marche de l'installation, la présente
spécification n'étant pas restrictive.
Dans tous les cas, l'entrepreneur devra obligatoirement chiffrer sa proposition avec le matériel précisé dans le présent
DESCRIPTIF.

Il aura, cependant, la possibilité de proposer des matériels équivalents à ceux définis dans le présent DESCRIPTIF,
mais ils ne pourront être mis en œuvre qu'avec l'accord du bureau d’études. Aucun changement au projet ne pourra
être apporté en cours d'exécution sans l'autorisation expresse et écrite du bureau d’études, les frais résultant de
changements non autorisés et toutes leurs conséquences, ainsi que tout travail supplémentaire exécuté sans ordre
écrit, seront à la charge de l'entreprise.

L'entrepreneur devra remettre au Bureau d’Etudes ou à son représentant qualifié, tous les procès- verbaux d'essais
ou de références que celui-ci demandera.

Le Bureau d’Etudes, ou son représentant qualifié, pourra demander s'il le juge utile, de nouveaux essais et restera
seul juge de l'acceptation de ce matériel, sans que pour autant la responsabilité de l'entreprise soit atténuée.

L'entrepreneur déclarera qu'il a bien et dûment la propriété industrielle des systèmes, procédés ou objets qu'il emploie
et, à défaut, s'engagera vis à vis du Maître d'Ouvrage, tant en ce qui concerne ses sous- traitants que lui-même à
acquérir sous sa responsabilité et à ses frais, toutes les licences nécessaires relatives aux brevets qui les concernent.

Il garantira, en conséquence, le Maître d'Ouvrage contre tout recours qui pourrait être exercé à ce sujet par des tiers
au cas où lui seraient contestés soit la propriété industrielle des systèmes, procédés ou objets mentionnés, soit le
droit de les employer s'ils sont couverts par des brevets.

2.7.3 Vérifications et essais en phase chantier

L'installateur du présent lot sera tenu de fournir à la date prévue sur le planning, tous les plans d'exécution,
renseignements et précisions concernant les dispositions ayant une incidence sur les autres corps d'état.

En cas d'erreur, de retard de transmission des documents ou d'omission, l'installateur du présent lot aura à supporter
toutes les conséquences qui en découleraient, tant sur ses propres travaux, que sur ceux des autres corps d'état.

Il sera demandé à l'installateur du présent lot de vérifier la conformité des ouvrages ou des installations des autres
corps d'état liés à ses travaux au fur et à mesure de leur exécution, ceci pour tout ce qui pourrait avoir une incidence
sur ses propres installations, de façon à permettre, dans le cadre du planning, les corrections éventuelles qui seraient
nécessaires.

L'entrepreneur sera responsable jusqu'à la réception de la protection de ses ouvrages. A cet effet, il devra prendre
toutes les mesures nécessaires pour éviter toutes dégradations. Au cas où il en serait constaté, il devra remettre en
état, entièrement à ses frais et sans pouvoir prétendre à une indemnité, les ouvrages détériorés. Dans le cas où
l’entrepreneur réaliserait des dégradations sur des ouvrages d’un autre lot, il devra remettre en état par une personne
ayant les compétences, entièrement à ses frais et sans pouvoir prétendre à une indemnité, les ouvrages détériorés.

2.7.4 Brevets et propriété industriels et commerciaux

Les entreprises font leur affaire du respect des dispositions légales concernant les brevets, la propriété industrielle et
commerciale, des versements de royalties, concernant les matériels ou procédés employés.

2.8 PROTECTION DES OUVRAGES

L’entrepreneur devra garantir, pendant toute la durée des travaux et ce jusqu’à leur réception, la protection de tous les
ouvrages et matériels qui sont exécutés ou installés par ses soins.

DESCRIPTIF Mise en conformité spk cellule E1 ID LOGISTICS Amiens 11/29


GROUPE ID LOGISTICS
AMRC EUROPE Entrepôt d’Amiens
Phase: DCE/PRO REMISE A NIVEAUSPRINKLER

Les équipements à risque devront être recouverts d’une protection jusqu’au moment de la réception des travaux.

La réalisation des protections sur les équipements est à la charge du présent lot, en conséquence, l’entrepreneur
couvrira les frais de tous travaux de réparation qui se montreraient nécessaires suite d’endommagements causés par
le manque de protection ou même par une protection insuffisante.

2.9 REPERAGE DES INSTALLATIONS

Tous les organes de l'installation et les positions des commutateurs de commande seront correctement repérés par
des étiquettes métalliques ou plastiques gravées selon le procédé de DILOPHANE ou similaire, fixé par rivets ou vis
(collage proscrit).

2.10 CARACTERE DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE

Il reste entendu que sont compris dans le prix forfaitaire, non seulement tous les travaux indiqués aux DESCRIPTIF,
plans, coupes et élévations, tant dans les dossiers fournis par le Bureau d’Etudes que dans ceux fournis par
l'adjudicataire, et décrits ou non dans les devis et notices, mais aussi ceux implicitement nécessaires au parfait
achèvement de la construction suivant toutes les Règles de l'Art, à la réalisation des différents ouvrages constituant le
bâtiment, à l'obtention des résultats et aux dispositions indiquées dans les plans et devis.

L'entrepreneur s'étant rendu compte des travaux à effectuer, de leur importance et de leur nature, reconnaît
qu'il a suppléé par ses connaissances professionnelles dans sa spécialité aux détails qui pourraient être
omis dans les différentes pièces du dossier, afin de réaliser parfaitement l'ouvrage décrit et garantir le
résultat demandé.

2.11 OBLIGATION DE RESULTAT


Les entreprises doivent proposer dans leur offre, éventuellement en remplacement des prestations prévues en cas
d'incohérence technique, ou simplement en complément aux prestations décrites en cas d'insuffisance, des
techniques et des produits de leur choix pour parvenir à un résultat, une garantie et des performances au moins
équivalentes à la description donnée et le but à atteindre définis.

2.12 CONTROLES INTERNES ET ESSAIS


Il appartient à chaque entreprise de réaliser un contrôle interne des ouvrages qu'elles réalisent. En début de chantier,
l'entrepreneur donnera le nom de la personne chargée d'assurer le contrôle des matériaux et de leur mise en œuvre.

Le contrôle interne auquel sont assujetties les entreprises doit être réalisé à différents niveaux :

 Au niveau des interfaces entre corps d'état, l'entreprise vérifiera, tant au niveau de la conception que de
l'exécution, que les ouvrages à réaliser ou exécutés par d'autres corps d'état permettent une bonne réalisation
de ses propres ouvrages.
 Au niveau de la fabrication et de la mise en œuvre, l’entreprise vérifiera que la réalisation est faite
conformément aux normes correspondantes, aux règles de l'art, et aux diverses spécifications propres au
chantier.
 Au niveau des essais, l'entreprise réalisera les vérifications ou essais imposés par les normes ou les
réglementations en vigueur, de manière exhaustive et ce avant les opérations préalables à la réception
effectuées avec le Bureau d’Etudes.

Les autocontrôles effectués par l’entreprise seront présentés au Bureau d’Etudes lors des opérations préalables à la
réception. Les essais avec le Bureau d’Etudes se feront de manière générale par échantillonnage des essais propres
à l’entreprise.

L’entreprise aura également la charge d’effectuer dans le cadre de son marché les essais demandés par l’assureur du
maître d’ouvrage ou son représentant, en présence éventuelle du Bureau d’Etudes.

DESCRIPTIF Mise en conformité spk cellule E1 ID LOGISTICS Amiens 12/29


GROUPE ID LOGISTICS
AMRC EUROPE Entrepôt d’Amiens
Phase: DCE/PRO REMISE A NIVEAUSPRINKLER

3. TEXTES REGLEMENTAIRES

3.1 GENERALITES

Dans l'étude et l'exécution de son marché, l'entrepreneur devra tenir compte des stipulations, Lois, Décrets,
Ordonnances, Circulaires, Normes, Documents Techniques Unifiés etc... Applicables aux travaux décrits dans le
présent document et en vigueur 20 jours avant la date de la remise d'offres ainsi qu'aux Règles de l'Art.

Si en cours de travaux de nouveaux documents entraient en vigueur, l'Entrepreneur devrait en avertir le Bureau
d’Etudes et établir un avenant correspondant aux modifications, de façon à livrer, à la mise en service, une installation
conforme aux dernières dispositions.

3.2 NORMES A APPLIQUER


L’entrepreneur devra, pour la réalisation des prestations incluses au titre du présent lot, le respect de l’ensemble des
normes, règlements et documents techniques et en vigueur, et plus particulièrement :

 Référentiel NFPA avec prescriptions du présent document


 Règlement sanitaire départemental
 Code du travail

Nota : La validité des documents est celle en vigueur à la date de dépôt du permis de construire ou en absence la
date de passation du marché ou de la commande. Toutefois, si en cours de réalisation de nouveaux documents ou
normes entraient en vigueur, l’entrepreneur aura en charge d’en avertir le Bureau d’Etudes afin qu’il puisse statuer
avec le maître d'ouvrage sur leur application éventuelle.

ECARTS AU REFERENTIEL

 Les sources d’eau sont conservées, seule une nouvelle réserve B va permettre de compléter le volume
conformément au NFPA
 Une des cellules (messagerie et éclatement) n’est pas sprinklée, cependant un collecteur passe dans cette
cellule
 La protection des autres cellules n’est pas conforme NFPA, les réseaux intermédiaires n’ont jamais été
installés

4. HYPOTHESE ET BASE DE CALCUL

4.1 CONDITIONS CLIMATIQUES

Sauf spécifications contraires spécifiques au projet définies au paragraphe Hypothèse de base, les systèmes à
réaliser sont prévus pour fonctionner dans les conditions météorologiques suivantes :

 Température intérieure mini/maxi : + 0/+25°C


 Température extérieure mini/maxi : - 16/+39°C
 Hygrométrie comprise entre : 50 et 90 % HR

4.2 BASES DE CALCUL ET DIMENSIONNEMENT

DIMENSIONNEMENT DES SOURCES D’EAU

La protection sprinkler avait été réceptionnée initialement sous le référentiel APSAD R1, elle ne couvrait que la cellule
E1.
Elle est alimentée par une Source d’eau de type A + B constituée de :
3 3
Source B : motopompe diesel 250 m /h aspirant dans une réserve aérienne de 330 m
3 3
Source A : électropompe de 60m /h aspirant dans une réserve aérienne de 30m

DESCRIPTIF Mise en conformité spk cellule E1 ID LOGISTICS Amiens 13/29


GROUPE ID LOGISTICS
AMRC EUROPE Entrepôt d’Amiens
Phase: DCE/PRO REMISE A NIVEAUSPRINKLER

La protection de la cellule E1 est totalement sous glycol (cuve de 7 m3 extérieure), puisque cette partie de bâtiment
n’est pas chauffée. Elle est dimensionnée suivant une densité d’eau de 7,5 mm/min sur 260 m2 en toiture, associée à
une protection intermédiaire dans les racks.
Elle est assurée via trois postes de contrôle en DN 100.
HSP (Hauteur sous Plafond mesurée) maximum 12.25m, Allées > 2m40
Stockage en racks doubles
4 niveaux de protection intermédiaires, à chaque lisse.
Distance verticale de 2 m environ entre SPK, la hauteur de stockage maximale est estimée à 10 m environ.
Les produits inflammables seront stockés dans les racks sur une hauteur maximale de 5 mètres.
Typologie de stockage prévu :

Bâtiment origine protection des diverses cellules

DESCRIPTIF Mise en conformité spk cellule E1 ID LOGISTICS Amiens 14/29


GROUPE ID LOGISTICS
AMRC EUROPE Entrepôt d’Amiens
Phase: DCE/PRO REMISE A NIVEAUSPRINKLER

La cellule E1 est sur rétention complète, la hauteur de cette rétention est de 400 mm.

Afin d’harmoniser le référentiel de protection sur le site, nous étudierons une protection des nouveaux produits
suivant le NFPA, tout particulièrement le NFPA 30.
En première approche ; le classement suivant NFPA 30 des carburants pour RENAULT est IB (carburants essence) et
IIIA (carburants diesel) suivant le référentiel NFPA. Ces carburants sont stockés dans des fûts métalliques de 200
litres et 25 litres exclusivement.

La protection sera dimensionnée pour des liquides de classe IB, sur la base d’un bâtiment de 9,10 m de hauteur
maximale, pour ce type de produits le NFPA 30 ne fournit pas de solutions au-delà de 9,10 m de hauteur de
bâtiment, il s’agit donc d’une solution extrapolée acceptable suivant NFPA car le stockage ne se fera que sur 5 m de
hauteur.

Le dopage à la mousse des réseaux permettra de réduire considérablement la demande en eau au niveau de la
source d’eau.

Le NFPA 30 impose, sur ce type de produits, sur la base d’un dopage à la mousse, une densité d’eau toiture de 12,2
mm/min sur 279 m2 avec des têtes K115 spray tarées à 141°C Réponse Standard. Il faudra donc prévoir un
renforcement de la protection toiture sur une partie de la cellule, où il est prévu de regrouper les liquides
inflammables.

La protection des racks pourrait être conservée dans cette configuration puisque le NFPA demande un réseau de
protection à chacune des lisses, avec des têtes espacées de 3 m maximum, ce qui est le cas ici. Cependant le design
de la protection des racks devra être revu, à 3 têtes par niveau de protection, sur 3 niveaux, soit 9 sprinklers
débitants en tout à 115 l/min par tête.

DESCRIPTIF Mise en conformité spk cellule E1 ID LOGISTICS Amiens 15/29


GROUPE ID LOGISTICS
AMRC EUROPE Entrepôt d’Amiens
Phase: DCE/PRO REMISE A NIVEAUSPRINKLER

La demande en eau globale passerait donc à 312 M3/H environ. La motopompe B doit être capable de reprendre ce
débit, cependant il conviendra de reprendre l’alimentation des racks et les postes en DN 150 pour réduire la
demande en pression, et conserver un point de fonctionnement hydraulique compatible avec la motopompe B.

Le volume de la cuve cependant ne sera pas suffisant, puisque le NFPA demande 2H d’autonomie sur ce type de
risque. Il faudra prévoir d’augmenter le volume à 625 M3 minimum, soit augmenter le volume d’eau de 300 M3, cela
ne peut se faire qu’avec une cuve supplémentaire, puisque le débit d’eau sur le réseau public est limité à 140 M3/H
et ne permettrait pas de mettre en place une réalimentation automatique.

En conclusion, si on veut une protection conforme NFPA sur la zone de stockage des inflammables il faudra :
 Renforcer la protection toiture sur la zone de stockage des inflammables, qui sera localisée dans un des coins
du bâtiment, les antennes seront remplacées par des antennes en DN 50, espacées de 3 m maximum, les
têtes remplacées par des têtes ELO de facteur K160 minimum
 Les postes seront remplacés par des postes en DN 150 pour la zone toiture et la zone racks, à minima 2 des
postes seront à remplacer, nous remplacerons les trois postes par mesure de cohérence.
 Les collecteurs d’alimentation seront aussi partiellement remplacés, afin de réduire la pression de
fonctionnement et le rendre compatible avec la source d’eau B
 Doper les réseaux des postes 1 à 3 avec de la mousse AFFF
 Doubler l’autonomie de la source d’eau B

4.3 PROTECTION PAR SPRINKLER

 Le zoning des postes ne sera pas modifié


 Seuls les postes 1 à 4 (anciens) sont concernés par la révision majeure

4.3.1 Cellule E1
Le NFPA 30 impose, sur ce type de produits, sur la base d’un dopage à la mousse, une densité d’eau toiture de 12,2
mm/min sur 279 m2 avec des têtes K115 spray tarées à 141°C Réponse Standard. Il faudra donc prévoir un
renforcement de la protection toiture sur une partie de la cellule, où il est prévu de regrouper les liquides
inflammables.

La protection des racks pourrait être conservée dans cette configuration puisque le NFPA demande un réseau de
protection à chacune des lisses, avec des têtes espacées de 3 m maximum, ce qui est le cas ici. Cependant le design
de la protection des racks devra être revu, à 3 têtes par niveau de protection, sur 3 niveaux, soit 9 sprinklers
débitants en tout à 115 l/min par tête.
Travaux à réaliser de jour.

4.3.2 Cellules E2 et E3

L’entreprise prévoira en option le chiffrage du remplacement de la protection toiture par une protection de type
ESFR K25, dimensionnée sur la base de 12 têtes débitantes à 2,8 bars. Travaux à réaliser de jour.

DESCRIPTIF Mise en conformité spk cellule E1 ID LOGISTICS Amiens 16/29


GROUPE ID LOGISTICS
AMRC EUROPE Entrepôt d’Amiens
Phase: DCE/PRO REMISE A NIVEAUSPRINKLER

Dans cette configuration l’entreprise prévoira aussi le remplacement de la motopompe B par une motopompe ayant
une capacité nominale minimale de 500 m3/H à 9 bars, ceci comprend aussi la reprise du massif, de l’aspiration et du
refoulement de la pompe vers la nourrice des postes de contrôle.

4.3.3 Bureaux
Ils resteront non protégés.

4.3.4 Cellule M
Elle restera non protégée par sprinklers dans le cadre de ce projet.

4.4 ALARMES
Le tableau d’alarmes existant récent sera conservé. L’ensemble des nouvelles alarmes seront mises en place et
reprises sur ce tableau.

Une analyse préalable des adresses disponibles sera réalisée par l’entreprise et si elle l’estime nécessaire une carte
complémentaire sera rajoutée sur la centrale pour une flexibilité future sans coût supplémentaire.

Les dénominations des alarmes seront reprises.

En OPTION, l’entreprise prévoira la fourniture et la pose d’un nouveau tableau d’alarme spécifique dans les bureaux
et le report de l’ensemble des alarmes sprinkler et RIA.

5. SPECIFICATIONS TECHNIQUES GENERALES

5.1 GENERALITES

Tous les éléments de l’installation d’extinction automatique par sprinkler devront posséder une certification de
conformité par un organisme reconnu tel que le CNPP, ou FM Global / UL.

5.2 ROBINETTERIE – VANNERIE

Les éléments de robinetterie et de vannerie seront prévus pour une pression nominale de 16 bars.

Les corps, les tiges de manœuvre, les porte-clapets et les sièges seront en laiton.

Aucun organe de commande ou de réglage ne devra se trouver dans un local privatif ou inaccessible au service
entretien. Aucun joint (évacuation - alimentation) ne devra se trouver noyé dans les éléments en béton armé.

Le montage de toute robinetterie sera prévu pour permettre son démontage, sans intervention sur les tuyauteries et
appareils sur lesquels la robinetterie est montée.

Des points de vidange et rinçage supplémentaires seront créés sur les réseaux existants, si nécessaire, dans le cadre
de cette opération.

Les points F seront remis en conformité avec tête tronquée débitant vers l’extérieur.

5.3 TETES D’EXTINCTEUR (OU SPRINKLERS)

Les sprinklers Spray se composent de trois parties :

 L’embout comportant le pas de vis et l’orifice calibré.


 La partie sensible se composant d’une ampoule résistant à une température donnée.
 Le déflecteur se composant d’une coupelle différente suivant le type de sprinkler.

DESCRIPTIF Mise en conformité spk cellule E1 ID LOGISTICS Amiens 17/29


GROUPE ID LOGISTICS
AMRC EUROPE Entrepôt d’Amiens
Phase: DCE/PRO REMISE A NIVEAUSPRINKLER

Elles seront du type à ampoule remplie d’un liquide coloré qui, sous l’effet de l’élévation de température, éclate à une
température prédéterminée et laisse passer l’eau sous pression par l’orifice ainsi dégagé.

Les têtes sprays installées en racks seront à réponse rapide, dotées de paniers de protection, tarées à 68°C, K115.
Les têtes en toiture sur la cellule E1 seront de type spray K115, tarées à 141°C.

Dans le cas de l’option dans la zone de stockage E2 et E3, les têtes installées seront de type ESFR k25 (k363) et
seront tarées à 74°C (sauf dans les exutoires où elles seront tarées à 93°C).

Toutes les dispositions devront être prises afin que ces têtes soient montées dans des conditions normales
d'utilisation et suivant les dispositions définies par le NFPA et les spécifications du fabricant. En particulier le montage
sera réalisé une fois les réseaux installés et pas avant, les caches seront retirés au dernier moment.

5.4 TUBES AERIENS INTERIEURS ET RESEAUX

Les réseaux de distribution seront fixés sous les plafonds, sous les toitures, et éventuellement sous les plates-
formes.

Les réseaux posés en élévation seront réalisés en tube acier noir compris supports adaptés, points fixes, dispositif
d’essai, de rinçage avec traitement anti- corrosion :

 DN 25 à 50 : Suivant NF EN 10255 série L


 DN 65 à 150 : Suivant NF EN 10217 -1 W (équivalent tarif 19 avec assemblage mécanique)
 DN 200 et plus : Suivant NF EN 10216-1 S (équivalent tarif 10 avec assemblage mécanique)

L’assemblage des éléments de tuyauterie préfabriqués sera réalisé au moyen de raccords taraudés normalisés, soit
au moyen de raccords mécaniques démontables. Dans ce dernier cas le montage de ces raccords sera conforme aux
préconisations du constructeur.

La protection sous les gaines et obstacles sera à prévoir, dans la proposition de l’entreprise, suivant les spécifications
du NFPA.

Pour permettre le rinçage du réseau, les extrémités de collecteur seront munies de robinets avec raccords
symétriques et bouchons.

Des points de vidange des postes de contrôle seront placés à hauteur d’homme (1,50 m maximum).
Les points F des postes de contrôle seront dimensionnés de manière à débiter vers l’extérieur des bâtiments avec
tête tronquée. L’ensemble des marquages seront repris.

Les carottages et rebouchages associés seront associés au lot sprinkler. L’emploi de mousse polyuréthanne sera
totalement proscrit.

6. SPECIFICATIONS DE MISE EN OEUVRE

6.1 MISE EN ŒUVRE DES TUBES AERIENS INTERIEURS ET DES RESEAUX

6.1.1 Tubes aériens

Suivant NFPA.

Une reconnaissance des réseaux existants récupérés sera effectuée par l’entreprise adjudicataire du présent lot.

DESCRIPTIF Mise en conformité spk cellule E1 ID LOGISTICS Amiens 18/29


GROUPE ID LOGISTICS
AMRC EUROPE Entrepôt d’Amiens
Phase: DCE/PRO REMISE A NIVEAUSPRINKLER

6.1.2 Supportage

Tous les supports destinés au soutien des canalisations seront inclus dans la prestation du titulaire du présent lot
(tenir compte du sens de pente des tuyauteries).
Ces derniers seront directement fixés aux structures du bâtiment (de préférence sur les pannes), la fixation sur le bac
n’est pas autorisée.
Dans les constructions en béton n’autorisant pas l’emploi de chevilles à expansion, les réservations devront être
assurées en fonction du tracé des canalisations pour permettre la fixation des supports.
Tous les supports utilisés seront conformes aux exigences de la norme française et agréés FM/UL.

Les collecteurs chemineront au droit des poteaux du bâtiment.

Dans le cas de mise en œuvre de supports spéciaux nécessitant un perçage dans les structures porteuses du
bâtiment, un accord préalable du Bureau d’Etudes est requis.

La mise en place de supports à assemblage mécanique devra être privilégiée dans tous les cas.

6.2 REPERAGE

Le présent lot devra repérer tous les organes de commande et toutes les signalisations par des plaques indicatrices
en tôle émaillée.

Ces plaques seront inaltérables et solidement fixées. Elles devront repérer de façon lisible :

 les organes importants ayant une affectation déterminée.


 Les circuits principaux.
 Les organes de commande et d'isolement.
 Les organes d'alarme.
 Les appareils en parallèle individualisés par des numéros (pompes).

6.3 PEINTURE
Toutes les parties de l'installation en métaux ferreux non galvanisés, notamment les tuyauteries, les colliers, les
supports, devront avoir été protégés contre la rouille par une couche de peinture antirouille, après brossage des
éventuelles traces de rouille.

Une mise en peinture antirouille et définitive des réseaux est aussi à prévoir, le RAL sera défini avec le maître
d’ouvrage avant la mise en préfabrication.

Une attention toute particulière sera apportée lors des éventuelles opérations de peinture ou retouches afin d’éviter le
recouvrement des fusibles thermiques sur les installations. Une vérification sera réalisée pendant et après le chantier.
Les têtes ou installations peintes seront remplacées par le titulaire du présent lot sans coût supplémentaire.

7. INTERACTIONS AVEC LES SOUS LOTS

Les travaux suivants font partie de la prestation à fournir par l’entreprise, au niveau des sous-lots :

SOUS- LOT GROS-ŒUVRE - VRD

 La réalisation des carottages nécessaires dans les ouvrages du gros œuvre pour le passage des canalisations
 Tous les percements et les rebouchages dans les ouvrages liés au présent lot.
 Démolitions diverses et évacuation gravats liés aux présents travaux
 Mise en place d’un radier pour la nouvelle cuve source B
 Tous réseaux enterrés depuis locaux sources et sources d’eau y compris reprises enrobé et espaces verts

DESCRIPTIF Mise en conformité spk cellule E1 ID LOGISTICS Amiens 19/29


GROUPE ID LOGISTICS
AMRC EUROPE Entrepôt d’Amiens
Phase: DCE/PRO REMISE A NIVEAUSPRINKLER

SOUS- LOT ELECTRICITE

 Câblages des alarmes nouvellement créées


 En OPTION, mise en place d’une nouvelle centrale d’alarmes
 Déplacement, stockage et remises en places éventuels d’éclairages ou autres éléments autres que sprinkler
suite à travaux

SOUS- LOT SERRURERIE

 Grillage autour du réservoir AFFF, avec porte d’accès


 Pose de chaines et cadenas sur les vannes de postes de contrôle

8. DESCRIPTION DES TRAVAUX

8.1 PREAMBULE

Le présent DESCRIPTIF concerne :

 Renforcer la protection toiture sur la zone de stockage des inflammables, qui sera localisée dans un des coins
du bâtiment, les antennes seront remplacées par des antennes en DN 50, espacées de 3 m maximum, les
têtes remplacées par des têtes ELO de facteur K160 minimum
 Les postes seront remplacés par des postes en DN 150 pour la zone toiture et la zone racks, à minima 2 des
postes seront à remplacer
 Les collecteurs d’alimentation seront aussi partiellement remplacés, afin de réduire la pression de
fonctionnement et le rendre compatible avec la source d’eau B
 Doper les réseaux des postes 1 à 3 avec de la mousse AFFF, mise en place d’une USD
 Doubler l’autonomie de la source d’eau B
 Reprise des reports d’alarme sur la centrale incendie existante

8.2 RESEAUX DE DISTRIBUTION SOUS EAU

L’ensemble des réseaux aériens devra satisfaire les demandes définies dans le paragraphe Bases de calcul.

Les réseaux seront dimensionnés conformément :

 Aux normes françaises et aux spécifications du présent document.


 Au paragraphe BASES DE CALCUL.
 Au paragraphe SPECIFICATIONS DE MISE EN ŒUVRE
 Au paragraphe SPECIFICATIONS TECHNIQUES GENERALES.

L’ensemble des reconnexions de réseaux, suite aux travaux, ainsi que les tests associés sont à prévoir au titre des
présents travaux.

8.3 POSTES DE CONTROLE

Les trois postes de contrôle de la cellule E1 seront remplacés dans le cadre des présents travaux, par des postes en
DN 150.

Dans le cas de l’OPTION ESFR dans la zone de stockage E2 et E3, les postes associés à ces zones seront
remplacés par des postes en DN 200.

Les postes de contrôle seront agréés FM/UL(1), l’ensemble des vannes seront supervisées électriquement.

Chaque poste de contrôle sera équipé au minimum des équipements suivants :

DESCRIPTIF Mise en conformité spk cellule E1 ID LOGISTICS Amiens 20/29


GROUPE ID LOGISTICS
AMRC EUROPE Entrepôt d’Amiens
Phase: DCE/PRO REMISE A NIVEAUSPRINKLER

- Vanne d’arrêt de type papillon avec indicateur de fermeture reporté sur la centrale d'alarme
- Clapet d’alarme vertical
- Gong hydraulique
- Pressostat d’alarme par poste, avec vanne d'isolement du gong en aval
- Dispositif d’essai du poste
- Dispositif de vidange DN50
- Chambre de retardement
- Manomètre enregistreur hebdomadaire
- Manomètres à cadran en amont et aval du clapet

(1) Agrément Factory Mutual et Underwritting Laboratory

Le plan de zoning des postes sera repris suivant les nouvelles dénominations des postes, et affiché sur chacun des
postes par l’installateur.

8.4 INSTALLATION MOUSSE AFFF


L’entreprise prévoira un dopage des postes de contrôle par mousse AFFF à 3%, l’USD, de marque TYCO,
correspondante sera positionnée dans la cellule E1. Les réseaux associés seront en inox (réseaux pouvant contenir la
mousse). Les vannes seront supervisées en alarme. Le volume sera calculé par l’entreprise en fonction de ses
études.
Cette réserve sera protégée par un grillage métallique avec porte d’accès, accessible depuis la cellule E1.

8.5 TETES SPRINKLERS

Les têtes de sprinklers seront conformes aux paragraphes SPECIFICATIONS TECHNIQUES GENERALES et
SPECIFICATIONS DE MISE EN OEUVRE.

Dans le cas de rajouts de têtes, elles seront de même RTI que celles existantes, sauf si têtes à fusibles mécaniques
dans ce cas l’ensemble des têtes de la zone seront remplacées.

Le RTI sera standard.

Un kit de têtes de rechange (36 unités minimum) avec coffret métallique associé sera mis en place, fixé au mur, dans
le local sprinkler (récent).

8.6 INSTALLATION RIA

Pas de travaux prévus sur les RIA.

8.7 ALARMES

La centrale d’alarme actuelle sera conservée.

L’essai unitaire de l’ensemble des alarmes sera réalisé préalablement à la mise en service définitive du
système de protection incendie, avec fourniture d'un procès- verbal récapitulatif.

La définition des points d'alarme à reprendre est donnée ci-dessous (liste non exhaustive, si l'adjudicataire du
présent lot considère, compte tenu de son expérience, que des points supplémentaires auront à être rajoutés, alors
une demande devra être faite au Bureau d’Etudes et maître d'ouvrage avant réalisation des travaux)

L’ensemble des alarmes sera repris sur le tableau d’alarme existant, avec renvoi de synthèse en télésurveillance.

L’ensemble des alarmes seront renvoyées vers cette centrale d’alarmes dont :

DESCRIPTIF Mise en conformité spk cellule E1 ID LOGISTICS Amiens 21/29


GROUPE ID LOGISTICS
AMRC EUROPE Entrepôt d’Amiens
Phase: DCE/PRO REMISE A NIVEAUSPRINKLER

Postes de contrôle

Feu : Déclenchement postes de contrôle par baisse de pression


Technique : Fermeture vannes postes de contrôle

8.8 SOURCES D’EAU

Les sources A et B seront conservées en version de base.

8.8.1 Motopompe diesel

Dans l’OPTION ESFR l’entreprise prévoira le remplacement de la motopompe par une nouvelle motopompe compatible
avec la protection ESFR recommandée. La nouvelle motopompe sera de type GIS, homologuée par le CNPP. Le type
de motopompe sera sujet à validation préalable par le BET, les groupes d’origine asiatique seront interdits.

Elle répondra aux prescriptions suivantes :

Fourniture et pose d’un groupe motopompe diesel, entièrement équipé et agréé, conforme aux spécifications APSAD /
GIS comprenant, en outre, les équipements suivants :
- Armoire de contrôle électrique standard conforme NF EN 12845/A2P
- Système de démarrage multi-tentatives avec 2 jeux de batterie en normal/secours, avec protection
contre les chocs et éclaboussures
- Gestion des alarmes moteurs : huile et température
- Dispositif de démarrage par double pressostat en normal/secours, installé sur bouteille pressostatique
commune à la pompe Jockey
- Dispositif de démarrage d’urgence

Les caractéristiques proposées sont les suivantes :

- Type: GIS
- Construction : suivant spécifications NF EN 12845, agrément A2P de l’armoire de commande
- Autonomie : 6 h à pleine charge, soit une réserve de gas-oil autonome de 800 litres environ,
double peau à prévoir dans le local, avec dispositif électrique de pompage pour le remplissage
(prévoir petite passerelle métallique afin de permettre le remplissage en sécurité)
- Alimentation : moteur diesel
- HTM au nominal : suivant caractéristiques du réseau et calcul à la charge de l’entrepreneur du
présent lot, avec un minimum de 95 m CE
- Débit nominal: 500 m3/h minimum à confirmer suivant calculs hydrauliques
- Aspiration : tracée et calorifugée sur parties exposées
- Supervision de l’ensemble des vannes de contrôle à l’aspiration de la pompe nouvellement
installées + aval, et report en synthèse sur tableau d’alarmes existant
- Refoulement : suivant NFPA
- Dispositif « anti-barbotage » mis en place entre l’aspiration et le refoulement
- Dispositif d’essais avec retour vers la réserve d’eau, par surverse, doté d’un débitmètre
numérique.
- Vidange de la tuyauterie d’essais dans le local source d’eau
- Kit de pièces de rechange type APSAD R1 pour le moteur

Au niveau lot électrique, les éléments suivants seront à prendre en compte :

 Coffret de protection, contrôle, commande du moteur, compris alimentation électrique

 Câblage de l'ensemble des alarmes techniques

 Réglage des pressostats de démarrage à la fin des travaux

DESCRIPTIF Mise en conformité spk cellule E1 ID LOGISTICS Amiens 22/29


GROUPE ID LOGISTICS
AMRC EUROPE Entrepôt d’Amiens
Phase: DCE/PRO REMISE A NIVEAUSPRINKLER

Nota :

Moteurs et pompes d’origine asiatique proscrits


Les pleins de gasoil seront à prévoir au titre des présents travaux.

Le démantèlement et retraitement en centre agréé des canalisations, de l’ancienne pompe et matériels associés, ainsi
que les réseaux plus utilisés est à prendre en compte au titre de la consultation par l’entreprise.

8.8.2 Réserve d’eau


Une réserve autonome d’eau métallique de type pétrolier de 300 m3 utiles minimum sera aussi mise en place sur un
nouveau radier à créer.

La réserve d’eau sera réalisée selon les spécifications du standard AFNOR, et sera dotée des équipements suivants :

-Echelle à crinoline
-Trappe d’accès
-Epingle chauffante avec chambre de convection et report d’alarme associé
-Niveau bas avec report d’alarme
-Dispositif de réalimentation/remplissage en eau via tuyauterie d’essais
-Crépine d’aspiration
-Retour d’essais par surverse
-Dispositif de vidange avec vanne isolée
-Dispositif de trop-plein avec grille de protection en pied
-Manomètre permettant de visualiser le niveau d’eau
-Connexion basse avec réserve B existante, dotée de vannes type papillon, supervisées électriquement

La réserve d’eau sera livrée galvanisée.

8.9 GROS ŒUVRE, VRD

La réalisation des ouvrages suivants est à prendre en compte par l’entreprise, dans le cadre du présent lot :

 L’entrepreneur du présent lot interviendra comme concepteur constructeur et à ce titre intégrera l’ensemble
des prestations d’étude d’exécution (géotechnique et structure) permettant une réalisation des ouvrages dans
les respect des normes et règlements en vigueur
 Les études de structure seront réalisées à la charge du présent lot par un prestataire spécialisé ayant reçu
l’agrément du maître d’ouvrage
 Réalisation des tranchées et reprises d’enrobé correspondantes pour alimentations fluides et électricité
 Remblaiement : soigné et adapté à la nature des voiries
 La réalisation des carottages nécessaires dans les ouvrages du gros œuvre pour le passage des
canalisations et/ou câblages.
 Tous les percements et les rebouchages dans les ouvrages de génie civil à l’aide de béton plâtre ou mastic
coupe-feu, l’utilisation de mousses sera proscrite
 Reprise des enrobés à la fin des travaux
 Reprise des trottoirs et aménagements extérieurs affectés par ces travaux

La réalisation des tranchées liées aux présents travaux suivra les préconisations suivantes :

 Balisage de sécurité et implantation des ouvrages


 Découpe par sciage mécanique de l’enrobé
 Evacuation des gravats
 Blindage des parois
 Lit de sable
 Grillage avertisseur
 Fourreau TPC aiguillé ou buse PVC avec assemblage par manchons électro-soudés
 Remblaiement en matériau adapté avec compactage soigné
 Reprise de l’enrobé à chaud avec cylindrage et raccords soignés
 Béton maigre de répartition des charges

DESCRIPTIF Mise en conformité spk cellule E1 ID LOGISTICS Amiens 23/29


GROUPE ID LOGISTICS
AMRC EUROPE Entrepôt d’Amiens
Phase: DCE/PRO REMISE A NIVEAUSPRINKLER

 Réalisation d’une chambre de tirage avec tampon associé

La réalisation du radier source B2 suivra les préconisations suivantes :

 Massif réserve source B2, à réaliser sur la base du plan directeur joint à la consultation
 Terrassement et compactage sur 1 mètre par tranche de 150 à 200 mm d’épaisseur jusqu’à obtention de 97
% Proctor
 Radier en béton armé dosés à 350 kg / m3 et conforme à l’instruction technique du 15.01.79 et aux normes
AFNOR NFA 350.16.17 et 18 pour les aciers

L’entreprise chiffrera en base la réalisation d’une étude de sol G2, et aussi la réalisation en OPTION de micro-pieux
ancrés à 15 m pour supportage du radier.

8.10 SERRURERIE

Les éléments suivants seront à prévoir au titre du sous-lot serrurerie :

 Pose de chaines et cadenas sur les vannes de postes de contrôle


 Grillage autour du réservoir AFFF, avec porte d’accès

8.11 ELECTRICITE

Les éléments suivants seront à prévoir au titre du sous-lot électricité :

EQUIPEMENT ELECTRIQUE POSTES DE CONTROLE

Au niveau lot électrique, les éléments suivants seront à prendre en compte sur les postes de contrôle :

 Câblage de l'ensemble des alarmes techniques et feu


 Démantèlement des câbles d’alarmes et électriques liés au démantèlement des anciennes sources d’eau
dans le cadre de l’OPTION
 En OPTION, la fourniture et pose d’un nouveau tableau d’alarmes avec bus de communication plus câblage
associé

8.12 DEPOSE DES COMPOSANTS DE L’INSTALLATION EXISTANTE

L’ensemble de la dépose et l’évacuation des composants plus utilisés ou modifiés est à prévoir par l’entreprise, dans
le cadre du présent lot.

Cette prestation comprend aussi l’évacuation des composants plus utilisés par une entreprise agréée, et l’ensemble
des frais associés.

Déposes électriques diverses.

L’attention de l’entreprise est attirée sur le fait que les procédures de dépose et repose devront mettre en
œuvre des protections adaptées pour éviter les salissures ou dégradations sur les marchandises ou les
matériels existants sur le site.

Les nettoyages et pertes de marchandises éventuels seront déduits du compte de l’entreprise.

8.13 PRESTATIONS ANNEXES

Etudes et dossiers techniques

DESCRIPTIF Mise en conformité spk cellule E1 ID LOGISTICS Amiens 24/29


GROUPE ID LOGISTICS
AMRC EUROPE Entrepôt d’Amiens
Phase: DCE/PRO REMISE A NIVEAUSPRINKLER

Prestations comprenant :

 Dossier et étude d’exécution


 Dossier des Ouvrages Exécutés (D.O.E.)
 Note de calcul hydraulique de l’ensemble des réseaux à créer ou à modifier

Installation de chantier

Prestations comprenant :

 Moyen de levage et de manutention (charriot avec roues blanches)


 Echafaudages et nacelles élévatrices réglementaires
 Hébergement de chantier et container de stockage du matériel de chantier quelle que soit la localisation
demandée par le client
 Coffret de branchement de chantier, y compris contrôle technique règlementaire de conformité si demandé par le
CSPS
 Outillage

Permanence et assistance en phase de mise en route

Prestations comprenant :

Mise à disposition du personnel et des moyens nécessaires sans limitation jusqu’au constat de parfait
fonctionnement et achèvement. La sous-traitance n’étant pas autorisée pour le montage, la présence de personnel de
l’entreprise est obligatoire sur l’ensemble des opérations de montage et démontage.

8.14 ESSAIS DE L’INSTALLATION

L’ensemble des réseaux seront rincés préalablement à leur remise en eau, y compris les réseaux enterrés.

Les essais hydrostatiques sous eau des réseaux neufs à la fin du chantier seront réalisés à une pression égale à 14
bars, et ceci pendant une période de 2 heures minimum.

Les essais en air des réseaux aériens seront réalisés à une pression de 3,5 bars pendant 24 heures préalablement
aux essais en eau.

Nota : pour les réseaux conservés, un test hydrostatique sous eau à 12 bars pendant deux heures sera accepté.

Aucune perte de pression ne sera autorisée lors des tests hydrostatiques, des PV seront réalisés, les bandes
enregistreuses seront conservées.

Durant cette période, aucune baisse de pression ne devra intervenir, faute de quoi l'ensemble des réceptions sera
ajourné jusqu'à une parfaite réalisation de ces ouvrages.

A chaque campagne d’essais (Assureurs, CNPP, Bureau d’Etudes, Pompiers, etc.) et jusqu’à réception des
installations par le maître d’ouvrage, le présent lot effectuera à sa charge :

 Un rinçage des canalisations et une remise en air des réseaux sous air si nécessaire.
 L’entretien des réseaux sous eau durant la phase de travaux

9. TRAVAUX DIVERS

Les travaux suivants sont réputés inclus dans le cadre du marché, à savoir :

 Tous les percements dans les ouvrages compris rebouchage réalisé par le présent lot.
 La fixation et le scellement de tous les supports, appareils, etc...
 Les fourreaux nécessaires au passage et à la protection des canalisations.
 La peinture antirouille de toutes les parties de l'installation le nécessitant.
 La protection de tout le matériel et des appareils en cours de chantier et jusqu'à la réception.
 La reprise des points F à neuf avec têtes débitant vers l’extérieur

DESCRIPTIF Mise en conformité spk cellule E1 ID LOGISTICS Amiens 25/29


GROUPE ID LOGISTICS
AMRC EUROPE Entrepôt d’Amiens
Phase: DCE/PRO REMISE A NIVEAUSPRINKLER

 L’ajout de points de vidange aux extrémités des collecteurs et ramenés à hauteur d’homme

Tous les travaux seront réalisés suivant descriptif du § 4.3 pour les horaires de travail.

Les frais de gardiennage éventuels, à la demande de l’exploitant, sont à estimer dans la proposition de l’entreprise.

10. CONDITIONS D’INTERVENTION

Les travaux nécessitant une interruption de service de la protection sprinkler existante feront l’objet d’une déclaration
préalable N100 ou équivalent au maître d’ouvrage, l’exploitant et à leurs assureurs respectifs.

Les travaux par point chaud seront évités au maximum; dans le cas d'obligation de tels travaux, ils feront l’objet
d'établissement d’un permis de feu journalier si les conditions de sécurité le nécessitent.

Le branchement électrique nécessaire au chantier sera mis à disposition par l’établissement, à la charge de
l’entrepreneur de prendre en charge l’installation des coffrets de chantier réglementaires et le contrôle technique
éventuel de leur conformité réglementaire, s’il est demandé par les autorités ou un organisme de contrôle.

Les sanitaires de l’établissement seront mis à disposition des intervenants de l’entreprise adjudicataire du présent lot

Tous les ouvrages présentant une fragilité seront protégés par des moyens appropriés contre les chocs, souillures et
incendie susceptibles de les détériorer ou de les dégrader pendant l’exécution des travaux du présent lot.

11. CONTROLES – ESSAIS

11.1 MISE AU POINT DE L’INSTALLATION


Après la fin des travaux de montage et dès que les conditions nécessaires seront réunies, l'entrepreneur mettra
l'installation en marche et en effectuera les essais, les mesures et les mises au point en accord avec le Bureau
d’Etudes, pendant quatre jours.
Pendant cette période, l'entrepreneur affectera à la mise au point le personnel nécessaire, et au moins un technicien
responsable qualifié, qui devra se trouver sur le chantier aux heures ouvrables et dont le nom sera communiqué au
Maître d'Ouvrage.

11.2 CONTROLE DE LA CONFORMITE DE L’EXECUTION DES TRAVAUX


Lorsque l'entrepreneur estime que les travaux de montage sont terminés et que la mise au point de l'installation en
ordre de marche est achevée, il en avise le Maître d'Ouvrage afin que celui-ci puisse désigner, en temps utile, un
membre de la section technique pour assister aux opérations préalables à la réception.

Le Bureau d’Etudes, assisté de l'entrepreneur, procède alors, en présence du représentant du Maître d'Ouvrage aux
vérifications préalables de conformité réglementaires.

Lorsque cet examen, au besoin réitéré, est satisfaisant, l'entrepreneur avise, à la fois la personne responsable du
marché et le Bureau d’Etudes, par écrit, de la date à laquelle il estime que les travaux pourront être réceptionnés.

L'entrepreneur devra en même temps faire parvenir au Bureau d’Etudes:

 Les notices de fonctionnement et d'entretien des ouvrages.


 Les plans conformes à l'exécution.
 Un rapport détaillé qui comportera notamment la nomenclature et les caractéristiques du matériel réellement
installé ainsi que les résultats des essais effectués.
 Les formules d'attestation de conformité relatives à ses installations électriques.

L'entreprise fournira tous appareils nécessaires à ces essais et effectuera toute mise au point ou modification qui
s’avérerait nécessaire.

DESCRIPTIF Mise en conformité spk cellule E1 ID LOGISTICS Amiens 26/29


GROUPE ID LOGISTICS
AMRC EUROPE Entrepôt d’Amiens
Phase: DCE/PRO REMISE A NIVEAUSPRINKLER

12. RECEPTION ET DECOMPTE DES TRAVAUX


L'entrepreneur sera tenu d'assister à la réception des travaux et de mettre à disposition tous les moyens, tant en
personnel qu'en appareils de mesure ou autres nécessaires à la vérification de l'installation.

Il sera réalisé :

 Le contrôle, article par article de la qualité et de la quantité du matériel installé qui devront être au moins celles
prévues au projet et le cas échéant aux devis supplémentaires approuvés et ne pourront être en aucun cas
inférieurs quand bien même l'entreprise prétendrait obtenir les conditions de confort recherchées par le Maître
d'Ouvrage.
 La vérification des essais effectués.
 Le contrôle général de l'exécution et du fonctionnement de l'installation en ce qui concerne notamment
l'absence du bruit gênant etc...
 La vérification des schémas et des consignes de manœuvre et d'entretien des organes de l'installation.

Si l'installation est conforme aux prescriptions des pièces contractuelles, la réception est prononcée sans réserve.
Dans le cas contraire, la réception est prononcée avec réserves ou refusée et les dispositions précédentes sont
valables pour la nouvelle réunion de la Commission.
Toute matière, tout matériel ou partie d'installation qui ne répond pas à une quelconque des conditions imposées est
rejeté et remplacé aussitôt sans qu'il en résulte une augmentation quelconque du prix et du délai d'exécution prévus.

13. FORMATION DU PERSONNEL DU MAITRE D'OUVRAGE


Dès la prise de possession des ouvrages par le Maître de l'Ouvrage et à une date fixée en accord avec lui,
l'entrepreneur déléguera un de ses représentants qualifiés pour présenter et informer le personnel, désigné par le
Chef d'Etablissement, de toute l'installation.
Le représentant de l'entrepreneur instruira le personnel de la constitution de tous les appareils ainsi que du
fonctionnement et du réglage de tous les organes de commande sécurité et de contrôle et lui donnera, en outre, tous
les renseignements indispensables pour assurer le fonctionnement normal et l'entretien courant de l'installation.

14. GARANTIES

14.1 GENERALITES
A compter de la date de réception, l'entrepreneur doit garantir l'installation dans les conditions de garanties énoncées
ci-après.
Les parties d'installation réceptionnées avec réserves seront garanties à partir de la date de levée de ces réserves.

14.2 GARANTIE DE PARFAIT ACHEVEMENT


L'entreprise est tenue à la garantie du parfait achèvement des travaux pendant un délai d'un an à compter de la
réception.

14.3 GARANTIE DE BON FONCTIONNEMENT


L'ensemble de l'installation fait l'objet d'une garantie de bon fonctionnement d'une durée de deux ans à compter de la
réception de l'ouvrage.

14.4 GARANTIE DECENNALE


Elle concerne tous les équipements indissociablement liés aux ouvrages (c'est-à-dire lorsque la dépose, le
démontage ou le remplacement ne peut s'effectuer sans détérioration ou enlèvement de matière de ces ouvrages)
tels que les équipements enrobés ou encastrés etc...

14.5 ETENDUE DES GARANTIES


Ces garanties s'étendent à la réparation (fourniture et pose gratuites) de tous les désordres signalés par le Maître de
l'Ouvrage, soit au moyen de réserves mentionnées au procès-verbal de réception, soit par voie de notification écrite
pour ceux révélés postérieurement à la réception.
Les délais nécessaires à l'exécution des travaux de réparation sont fixés d'un commun accord par le Maître de
l'Ouvrage et l'Entrepreneur concerné.

DESCRIPTIF Mise en conformité spk cellule E1 ID LOGISTICS Amiens 27/29


GROUPE ID LOGISTICS
AMRC EUROPE Entrepôt d’Amiens
Phase: DCE/PRO REMISE A NIVEAUSPRINKLER

En l'absence d'un tel accord, ou en cas d'inexécution dans un délai fixé, les travaux peuvent, après mise en demeure
restée infructueuse, être exécutés aux frais et risques de l'entrepreneur défaillant.
L'exécution des travaux est constatée d'un commun accord ou à défaut judiciairement.

LU ET APPROUVE,

Le ……………………
(Signature + tampon)

DESCRIPTIF Mise en conformité spk cellule E1 ID LOGISTICS Amiens 28/29


GROUPE ID LOGISTICS
AMRC EUROPE Entrepôt d’Amiens
Phase: DCE/PRO REMISE A NIVEAUSPRINKLER

ANNEXE – PLAN DE MASSE DU SITE

DESCRIPTIF Mise en conformité spk cellule E1 ID LOGISTICS Amiens 29/29