Vous êtes sur la page 1sur 3

c 





Pour optimiser la fonction de la fidélisation, cette dernière doit être le fruit d¶une démarche
stratégique réfléchie, menée par l¶entreprise. Elle ne doit pas se limiter à offrir des avenages
au consommateur visé, sans penser aux couts engendrés par cette action.
Selon George Day, professeur de marketing à la Wharton School de l¶Université de
Pennsylvanie « de nombreux programmes quirécompensent les hommes d¶affaires ou les
clients fidèles se sont également révélés décevants. Souvent mis en place à la hâte pour
répondre à un concurrent, ils n¶ont pas eu d¶impact visible sur le marché, mais ont étésources
de frais supplémentaires non négligeables. »
De ce fait, l¶entreprise doit choisir et exploiter une ou plusieurs techniques quilui paraîtront
parfaitement adaptées à son cas particulier. En revanche, la démarche initiale recommandée
elle-même est toujours la même et peut être résumée en cinq étapes principales :
?
? ?
?

u    

?
?
???
  ?


Œa première étape consiste à identifier les clients, les concurrents et les techniques. Il s¶agit en
fait d¶une triple procédure d¶audit pour l¶entreprise :
£? ?
?
? ?  ?  ?: se sont les attentes, besoins, appréciations de
l¶ensemble des consommateurs/clients de l¶entreprise
£? ?
?
??  ?: nature et composition de l¶offre concurrente, axe et modalités
de communication
£ a   
   :  t tt l ti  i i l

i l
 li l   t  t
l  i l ii   ti  t l i it   ît 
it t  i l
il i t ii   itt itii      
   ll l t i  
i  i l i l  t  Ê 
t
  l li tllt  ti  i li ti  ii

m  


i     t  til t   lt i it  t   
it i
il 
  l l t   
  i   t l i ii 
l i l t tt   jti t t i  lt i t l jt  l i  t 

i tt  lt i


tt  tili t  ti   t
  i 
tili ti i  it   li l  liti  l i t   
i
l t lti t 

   

 i l t tt  ti 


 l  ii t  jtii l i lit     t

     


  l   
l tii  t    t l ti  i li ti ll  !i
l    l li ti
  t t i"l  il      tl 
ti   l    
l   it
 li  i lt li 
    li it   l it  il l   il  i
 ti  i li ti it i l i i   lii t it  t
  t 
 t  iil" #  l  ti  i  t    l $ lti
li % tt
 jti t t it t  tt l  i" t" i t & i
t  iil"   it ' (   ti
  t 
 it tt    i 
  t tt
t & i   l ti  l     ti i  it  ii
t
tt i lt   t   l t t   t ) t t ii l 
 t  it   l    

   


 ti" t   l    it t  tit   ii


t*l
li it  l   ti tili   t  t t i  i li ti t t
it   li  l t l   t l  t
il t i  ti    
l ti t  l liit   li + t t
 t t i  i li ti t i
 ili   i i t" i t t tt t   t*l t l 
 tt  ti  t  itit
   


& i l t  l  ti" t  t  it    l it i i 


  t" jii  tl itit   ti"  t ilit  +" tt t 
l
it it tt   i l l t t i ll 
i ll 
l  it l ti  l  t  til  l   ll t   t
tt lti t  ii  l ji
  l  t   
 t t  iit  t   tt  i il  t     l i 
 
i  ti  
, -it   t      l i
l  ti  t t i 
i li ti    l    t  titti   li .t t

t t
 l i  l tti   lt t  t" t t
l  tii  l
  l i lit    t  t  l l t i tÊ  
t
l iil" il  i    t li   ti
  l l t   

 it  t l t     t/  it


 l t   t
i ili  & lt
 i  t     li t t i  ti
l
 lt t  tll ti t i t t" tl
  t  i l   t iti
 lt i t l it   t   i t i   t