Vous êtes sur la page 1sur 34

RAPPORT

D’ACTIVITE
2002
SOMMAIRE

RAPPORT D’ACTIVITE TECHNIQUE

I- INTRODUCTION GENERALE .................................................................................................. 2

II- BIOLOGIE SPECIALISEE ...................................................................................................... 3


A- Prestations spécialisées en biologie médicale et en biologie environnementale .......... 3

III- APPUI ET SOUTIEN TECHNIQUE AUX PROGRAMMES DE SANTE ...................................... 4


A- Prestations de biologie médicale et de biologie environnementale dans le cadre
des programmes de santé publique (techniques de référence et appui aux études
de terrain) ...................................................................................................................... 5
B- Normalisation des Procédures ...................................................................................... 6
C- Encadrement pour la Formation ....................................................................................
D- Supervision ...................................................................................................................8
E- Contrôle de qualité externe pour les laboratoires ........................................................ 8
E-1- Activités biologie médicale et environnementale de routine .......................................... 8
E-2 - Evaluation Externe de la Qualité (EEQ) des laboratoires de santé
publique ......................................................................................................................... 9
F- Contrôle de qualité des réactifs et des systèmes analytique y afférents ...................... 9

IV- EXPERTISE EN SECURITE SANITAIRE ............................................................................. 10

V- SYSTEME DE VIGILANCE ................................................................................................... 11

VI- FORMATIONS ................................................................................................................... 12


A- Formation dispensée en dehors des programmes de santé publique .......................... 12
B- Formation continue pour le personnel de l’INH ......................................................... 12

VII- INFORMATIONS .............................................................................................................. 14

VIII- ACTIVITES DE RECHERCHE .......................................................................................... 15


A- Encadrement de Stagiaires ......................................................................................... 15
B- Etudes et Recherche Entreprises ................................................................................ 15

PUBLICATIONS ....................................................................................................................... 17
RAPPORT D’ACTIVITE / SERVICE ADMINISTRATIF

I- ORGANIGRAMME DU SERVICE ADMINISTRATIF ................................................................ 19

II- LES RESSOURCES HUMAINES ........................................................................................... 20


Effectif du Personnel ........................................................................................................ 20
Répartition du Personnel de l’INH par sexe ..................................................................... 21
Répartition des stages de l’année 2001-2002 Selon le personnel de l’INH ..................... 22
Répartition du personnel de l’INH par échelle ................................................................. 23
Répartition du personnel de l’INH par service et par sexe ............................................... 24
Répartition du personnel recruté en 2002 par service, par sexe et par grade .................... 25

III- LES RESSOURCES FINANCIERES ..................................................................................... 28


A- Le budget de fonctionnement ...................................................................................... 28
B- Budget d’Investissement ............................................................................................. 30

IV- LES ACTIVITES REALISEES PAR LE SERVICE ADMINISTRATIF (2002) ........................... 31


A - La Gestion administrative .......................................................................................... 31
1. La Gestion du personnel .................................................................................................... 31
2. La Gestion du matériel ....................................................................................................... 31
3. Hygiène et assainissement .................................................................................................. 32
4. La Sécurité des locaux ........................................................................................................ 32
5. Relations extérieures .......................................................................................................... 32
B - Démarrage d’une régie de dépense nouvellement crée .............................................. 32

V- LA GESTION FINANCIERE ...................................................................................33


A - La Gestion des crédits ............................................................................................... 33
B - Les Appels d’offres et Bons de commande ............................................................... 33
C - Recettes de la régie .................................................................................................... 33
D - Les recouvrements ..................................................................................................... 33
E - Révision des conventions d’analyses .......................................................................... 33
I- INTRODUCTION GENERALE

L’Institut National d’Hygiène (INH) est sous la tutelle du Ministère de la Santé. Dans
le cadre de la politique sanitaire nationale, l’Institut National d’Hygiène constitue l’un des
organes de référence en matière de biologie sanitaire. A ce titre, il a pour missions de :

¾ Développer l’expertise, l’appui scientifique et technique et entreprendre des


recherches dans les domaines de la biologie sanitaire ;

¾ Proposer les normes en matière de biologie sanitaire et assurer toute mission de


contrôle dont il pourrait être chargé par l’administration

¾ Développer les systèmes de vigilances relatives à la santé humaine

¾ Participer à la formation du personnel médical, paramédical et scientifique dans


les domaines relevant de ses compétences et assurer la diffusion de l’information
en rapport avec ses compétences

¾ Promouvoir et développer la coopération nationale et internationale en matière


de biologie et de vigilance

Dans le cadre de ses attributions, l’INH couvre de nombreux domaines d’activités


orientés vers la biologie médicale et environnementale spécialisées, et constitue un support
aux programmes sanitaires pour la surveillance épidémiologique et l’amélioration des
performances des laboratoires de santé publique.

Aussi, les départements de cet institut couvrent-ils une très large gamme de prestations
en biologie médicale et environnementale dans des disciplines telles la bactériologie, la
parasitologie, l’hématologie, la biochimie, l’immunologie, la virologie, la génétique,
l’anatomopathologie, la toxicologie médicale et médico-légale, la microbiologie de
l’environnement, le thermalisme et l’hydrologie.

Dans ce cadre, les laboratoires de l’INH ont réalisé pendant l’année 2002 (-novembre)
les activités suivantes :
II- BIOLOGIE SPECIALISEE

C- Prestations spécialisées en biologie médicale et en biologie environnementale


Durant l’année 2002 (-novembre), les départements de l’INH ont réalisé diverses
prestations de biologie médicale et environnementale spécialisées et de biologie sanitaire à la
demande de l’état, des collectivités locales et du secteur privé.

Disciplines Nombre Nombre de % % % Type de


d’Analyses Patients/ payants Exonérés Indigents Prescripteur
échantillon
Immunologie
Auto-immunité 2236 2236 56 44
CHU, Secteur Public et
HLA 46 46 Financé par projets de recherche Privé
Cryoglobulinémie 225 225 83 5 12
Génétique et pathologie humaine
Cytogénétique 250 250 47,6 4,4 48 CHU, Secteur Public et
Biologie Moléculaire 71 71 Financé par projets de recherche Privé
Parasitologie
Immunoparasitologie
Toxoplasmose 1342 1342 52.6 21.5 25.8
CHU, Secteur Public et
Hydatidose 44 44 21.4 66.7 11.9 Privé
Aspergillose 8 8 25 62.5 0
Parasitologie Générale
Examens directs et 1633 1633 31 25 44 CHU, Secteur Public et
culture Privé
Mycologie
Mycologie médicale 983 983 66 31 3
CHU, Secteur Public et
Mycologie Privé, BMH et BCH
environnementale 184 184
Bactériologie Médicale
Chlamydiose 50 50 56.5 12.5 31 CHU, Secteur Public et
Privé
Anthrax 90 90 - 100 - Délégations Médicales
Toxicologie
Cours d’appel,
Toxicologie Médicale 3116 3116 - - - Tribunaux, CAP, BMH
Délégations Médicales
Répression de Fraude
Toxicologie Alimentaire 3641 3641 - - -
Direction médicament
Secteur public et privé
Hydrologie et Toxicologie Environnementale
Recherche des Toxiques 2276 1920 90.1 4.7 4.5
Inorganiques CHU, Secteurs Public
Toxiques Organiques 1226 130 43.6 56,1 - et Privé, Délégations
Physico-chimie des eaux 6058 356 56.5 43.5 - Médicales Conventions
Analyses atmosphériques 216 12 100 - -
Centre Anti-Poison du Maroc et Pharmacovigilance
Toxicologie d’urgence 804 230
Suivi thérapeutique 165 128 CHU, Secteur Public et
Toxicologie médicale 140 140 Privé
Financé par projets de recherche
Toxicologie alimentaire 553 553
III- APPUI ET SOUTIEN TECHNIQUE AUX PROGRAMMES DE SANTE

A ce titre, l’INH intervient dans le développement des techniques de référence au


niveau central et la standardisation des techniques à implanter par grade de laboratoire. De
même, l’INH est responsable de la composante laboratoire de toute étude relative aux
programmes sanitaires.

Les programmes sanitaires du Ministère de la Santé concernés sont :

• Le Programme des Maladies Epidémiques (méningites, choléra,…)


• Le Programme National de Lutte contre les Infections Sexuellement
Transmissibles et le SIDA
• Le Programme National de Lutte contre la Tuberculose
• Le Programme de Lutte contre les Maladies Parasitaires
o Le Paludisme
o La Leishmaniose
o La Schistosomiase
o L’étude et la surveillance des vecteurs impliqués dans ces pathologies
• Le Programme National d’Immunisation
o L’Eradication de la Poliomyélite
o Le Contrôle de la Qualité des Vaccins
o La Surveillance Epidémiologique de la Grippe
o La Surveillance Epidémiologique de la Rougeole
• Le Programme d’Hygiène du Milieu et du Contrôle Alimentaire
o Le Contrôle Alimentaire et l’Hygiène du Milieu (eau)
Les laboratoires de l’INH ont développé des techniques de références telles que, la
mesure de la charge virale pour le suivi biologique des patients VIH positifs en cours de
traitement, la technique d’immunofluorescence pour la leishmaniose. Les laboratoires de
l’INH ont aussi organisé la composante laboratoire relative aux études suivantes : étude de la
sensibilité aux antibiotiques des IST, surveillance sentinelle de l’infection VIH, études
épidémiologiques des hépatites B et C, Activité entomo-parasitologique anti-leishmanioses
(rapports seront communiquer ultérieurement).
G- Prestations de biologie médicale et de biologie environnementale dans le cadre des
programmes de santé publique (techniques de référence et appui aux études de terrain)

Disciplines Nombre Nombre de Type de


d’Analyses Patients Prescripteurs
Virologie
Diagnostic de l’infection à VIH 2600 2446
Suivi Immuno-Virologique de l’infection à 635 230
VIH/SIDA CHU, Secteurs public et
Surveillance Epidémiologique de l’infection à VIH 15048 15048 Privé, Laboratoires
Surveillance Epidémiologique de l’hépatite B 2605 2605 Provinciaux
Surveillance Epidémiologique de l’hépatite C 1558 1558 Médecin sentinelle
Surveillance Epidémiologique de la grippe 94 94
Investigation des cas de PFA 390 190
Parasitologie
Bilharziose 379 379
Bilharziose (sérums) 1437 1437
Coprologie Parasitaire 1633 1633 CHU,
Secteurs Public et Privé,
Paludisme (FGE à l’INH) 248 248
Délégations Médicales,
Leishmaniose (sérums) 36 36
C.S. et C.U.
Hydatidose (sérums) 124 124
Police CCV,
Entomologie Enquêtes,
Analyse morphologique 6685 6685 OMS
Tests de sensibilité 29 29
Enquête dans les foyers de leishmaniose 1738 1738
Bactériologie Médicale
IST (Etude de sensibilité de Neisseria gonorrhoeae 400 400 Programme National du
aux antibiotiques) Lutte contre les IST/SIDA
Méningites (étude de portage pharyngé de 655 655 Programme National du
méningocoque) Lutte contre les Méningites
Confirmation de souches adressées par les 44 44 Laboratoires des hôpitaux
provinces provinciaux
Tuberculose : Recherche de BK par examen direct, 754 300 Programme National du
culture et antibiogramme Lutte contre la Tuberculose
Hydrologie
Analyses physico-chimiques des eaux potables 2340 130 Délégations Médicales,
SIAAP
Microbiologie Alimentaire et Environnementale
Analyse microbiologique des aliments et de l’eau 1623 1623 Délégations Médicales,
SIAAP
H- Normalisation des Procédures

Procédure Normalisée ou Standards établis Nombre Bénéficiaires


Bureau des laboratoires
Révision des nomenclatures des :
- analyses de laboratoire par grade d’hôpital 1 guide
- réactifs et produits de laboratoire 1 guide
- équipements de laboratoire 1 guide
Elaboration d’un manuel de prélèvements 2000 exemplaire
Elaboration d’un manuel de sécurité au laboratoire 500 exemplaire Laboratoires de Santé
Elaboration de fiches techniques relatives aux procédures 500 exemplaire Publique
standardisées des analyses pratiquées dans les
laboratoires de santé publique
Guides pédagogiques (Bactériologie, Parasitologie, 4 x 25 exemplaire
Hématologie, Biochimie, Immunosérologie)
Parasitologie
Procédure de confection, de coloration et d’examen des
lames pour le diagnostic de la leishmaniose cutanée ainsi 30 examen
Programme National de
que la culture des souches.
Lutte contre la
Elaboration d’un diaporama sur les leishmanioses 68 examen
Leishmaniose
Procédure de confection, de coloration et d’examen des 52 examen
lames pour la recherche de paludisme
Procédure d’identification des anophèles 68 Services provinciaux de
Procédure de pêche larvaire 68 lutte contre les vecteurs
Microbiologie Alimentaire et Environnementale
Participation aux réunions de normalisation des 4 réunions par mois
Direction de la
procédures techniques d’analyse microbiologique des
normalisation
eaux et des denrées alimentaires
Par ailleurs, l’INH assure la formation du personnel de laboratoire pour l’implantation
de différentes techniques sur le terrain et leur supervision tout en assurant le contrôle externe
de la qualité.

I- Encadrement pour la Formation


Type d’activité Participants Durée Lieu
Bureau des laboratoires
Atelier de Formation en Parasitologie (en 12 Médecins, 2 cadres IFCS 2 jours Rabat
collaboration avec le département de parasitologie
de l’INH)
Atelier de Formation en Bactériologie (en 14 Médecins, 2 Cadres, 1 3 jours Rabat
collaboration avec le département de Technicien, 1 A. Médical
bactériologie de l’INH)
Atelier de Formation en Immunosérologie (en 13 Médecins, 3 Cadres IFCS, 1 2 jours Rabat
collaboration avec le département d’Immunologie Ingénieur
Virologie de l’INH)
Atelier de Formation en Biochimie (en 13 Médecins, 2 Cadres IFCS, 1 2 jours Rabat
collaboration avec le département de biochimie A. Médical
de l’INH)
Atelier de Formation en Hématologie (en 13 Médecins, 2 cadres, 1 A. 2 jours Rabat
collaboration avec le département d’Hématologie Médical
de l’INH)
Atelier de Formation en Parasitologie (en 3 Médecins, 50 techniciens, 2 A. 2 sessions Marrakech
collaboration avec le département de parasitologie médicaux de 2 jours
de l’INH)
Atelier de Formation en Bactériologie (en 3 Médecins, 50 techniciens, 3 A. 2 sessions Marrakech
collaboration avec le département de Médicaux, 1 ingénieur de 3 jours
bactériologie de l’INH)
Atelier de Formation en Immunosérologie (en 2 Médecins, 46 techniciens, 2 A. 2 sessions Marrakech
collaboration avec le département d’Immunologie médicaux, 1 Ingénieur de 2 jours
Virologie de l’INH)
Atelier de Formation en Biochimie (en 2 Médecins, 50 techniciens, 3 A. 2 sessions Marrakech
collaboration avec le département de biochimie Médicaux de 4 jours
de l’INH)
Atelier de Formation en Hématologie (en 3 Médecins, 50 Techniciens, 2 A. 2 sessions Marrakech
collaboration avec le département d’Hématologie Médicaux de 2 jours
de l’INH)
Implantation des procédures d’assurance qualité 4 Médecins, 5 A. Médicaux, 72 3 sessions Rabat
dans les laboratoires de biologie médicale Techniciens, 6 Ingénieurs de 2 jours
Implantation des procédures d’assurance qualité 3 Médecins, 3 A.Médicaux, 50 2 sessions Rabat
dans les laboratoires d’Epidémiologie et Techniciens, 3 Ingénieurs de 2 jours
d’Hygiène du Milieu
Implantation des procédures de contrôle qualité 5 Médecins, 3 A.Médicaux, 50 2 sessions Rabat
dans les laboratoires de biologie médicale Techniciens, 3 Ingénieurs de 2 jours
Implantation des procédures de contrôle qualité 3 Médecins, 3 A.Médicaux 2 sessions Rabat
dans les laboratoires d’Epidémiologie et 50 Techniciens, 3 Ingénieurs de 2 jours
d’Hygiène du Milieu
Révision de la nomenclature des analyses de 40 (Médecins, A.Médicaux, 2 jours INH/Rabat
laboratoire par grade d’hôpital Techniciens)
Immunologie-Virologie
Séminaire/Atelier de formation en dépistage de 45 (Médecins, Biologistes, 2 × 3 jours INH/Rabat
l’infection VIH Techniciens) 1 × 5 jours
Parasitologie
Séminaire sur les leishmanioses organisé en 50 (Médecins, Techniciens) SMP/Fès
collaboration avec SMP à Rabat et les autorités 1 jour et Rabat
locales à Fès
Séminaire sur les zoonoses organisé en 40 Médecins Vétérinaires 1 jour INH/Rabat
collaboration avec SMP à Rabat (INH)
Participation à un séminaire de formation sur les 30 participants 2 jours -
mouches
Symposium sur le paludisme de l’importation 96 participants 1 jour -
Bactériologie Médicale
Cinq Ateliers sur l’étude de la sensibilité aux Médecins - Marrakech
antibiotiques de Neisseria gonorrhoeae Beni Mellal
Rabat-Salé
Séminaire sur la décentralisation de la supervision Formation
du réseau des laboratoires de la lutte contre la des
Tuberculose (en collaboration avec le PNLT) superviseurs
régionaux

L’appui pour la tenue de ces différentes formations est assurée par plusieurs
partenaires dont : Organisation mondiale de la santé, Coopération bilatérale et l’Union
européen.
J- Supervision

Type d’activité Durée Lieu


Bureau des laboratoires
Supervisions des automates EXPRESS PLUS en 5 x 3 jours
Cinq régions
coordination avec la DHSA
Supervisions des structures de l’IFCS de Marrakech 3 x 4 jours
pour la formation du personnel des laboratoires de la Marrakech
région sud
Supervision de l’équipement de laboratoire dans le cadre 4 jours
Oujda
du projet MEDA
Virologie-Immunologie
Supervision des laboratoires de santé publique dans le 2 jours par Marrakech, Agadir, Casablanca,
cadre de la décentralisation du dépistage de l’infection Province Tanger, Fès, Tétouan, Meknès,
VIH Safi, Oujda, Beni Mellal et
Taroudant
Parasitologie
Supervision de laboratoire sérologie de la leishmaniose 2 x 3 jours Tétouan et Fès
Supervision des laboratoires d’examen direct de la 3 x 3 jours
Fès, Chichaoua et Zagora
leishmaniose
Supervision et évaluation des activités de surveillance 10 x 3 à 4 jours Khouribga, Khemisset, Fès, Taza,
entomologique Taounate,Chefchaouen, Hoceima,
Beni Mellal, Khénifra et Settat

K- Contrôle de qualité externe pour les laboratoires

Dans le but de garder l’expertise technique du personnel de l’INH impliqué dans


l’Evaluation Externe de la Qualité (EEQ) des laboratoires de santé publique, l’INH effectue
un certain nombre d’activités de routine.

E-1- Activités biologie médicale et environnementale de routine


Disciplines Nombre Nombre de % % % Type de Recette
d’Analyses Patients payants Exonéré Indigents prescripteur en DH
Biochimie 26504 8248 57 11 32
Hématologie 7419 5095 42.5 15 42.5
Anatomo-pathologie
Cytologie 1103 1103 10.9 8.80 80.3 CHU, 19.965,00
Biopsies et pièces 784 784 21.70 7.40 70,80 Privés 15.895,00
opératoires Publique
Bactériologie
Spermoculture 56 56 55 25 17 1.317,00
P.V 864 864 47 17 36 17.085,00
P.U 50 50 60 22 18 CHU de 1.275,00
E.C.B.U 2075 2050 51 10 30 Rabat 44.975,00
Coproculture 496 496 52 28 20 Centre de 6.488,00
Ecoulements purulents 60 60 35 38 27 Santé 892,00
Compte d’addis 59 59 32 26 42 (Rabat, 566,00
LCR 1 1 - 1 - Salé, 0,00
Sérodiagnostic de la 3 2 - 100 - Skhirat) 0,00
Leptospirose, Brucellose Médecins
Privés
Microbiologie Alimentaire
Microbiologie des eaux 2298 2298 99 1 0 BMH,Parti 403.703,00
et des denrées culiers
alimentaires répression
des fraudes
E-2 - Evaluation Externe de la Qualité (EEQ) des laboratoires de santé
publique
En matière de contrôle de qualité, l’INH organise des contrôles de qualité externe des
laboratoires d’analyses de biologie médicale et de tout autre laboratoire de santé agissant dans
le domaine de la biologie sanitaire. Dans ce cadre l’INH a réalisé les activités suivantes :

Domaine d’activité Nombre Bénéficiaires


Contrôle des lames du paludisme 39016 Délégations, Centres de Santé et C.U.
Leishmaniose (lames) 5967
VIH 4 envois par an 11 Laboratoires impliqués dans la SS du VIH
Syphilis 2 envois par an Tous le laboratoires de santé publique
Tuberculose 1 envoi par an Tous les laboratoires de la tuberculose de la
zone Nord du Maroc

Par ailleurs, l’ensemble des départements de l’INH participent à des évaluations


externes de la qualité organisés par des organismes internationaux : OMS, AIEA, CDC,
AFSSAPS…

Domaine d’activité Nombre de sessions Organisme contrôleur


Immunologie-Virologie
Sérologie VIH 2 CDC-AFSSAPS
Typage lymphocytaire 1 AFSSAPS
Parasitologie
Mycologie 2 AFSSAPS
Immuno-Parasitologie 2 AFSSAPS
Hématologie Parasitaire 2 AFSSAPS - Pitié Salpetrière
Parasitologie directe 2 AFSSAPS - Pitié Salpetrière

L- Contrôle de qualité des réactifs et des systèmes analytique y afférents

Par ailleurs, l’INH organise des contrôles de qualité des réactifs à usage diagnostic in
vitro et des systèmes analytiques y afférents à la demande de l’administration.

Réactifs ou systèmes contrôlés Bénéficiaires Nombre de lots


Bureau des Laboratoires/Départements de l’INH
Evaluation des réactifs de laboratoires Division de l’Approvisionnement 12
Parasitologie
Contrôle des colorants Giemsa Solvachim 15 lots
IV- EXPERTISE EN SECURITE SANITAIRE
En matière d’expertise, l’INH assure les expertises médico-légales et
environnementales et fourni tout conseil à la demande de l’administration, des collectivités
locales, du secteur privé et de toute personne physique ou morale.
• Expertise toxico médico-légale et Environnementale (cf. ci-après)
• Expertise relative à la validation du fonctionnement des équipements et au contrôle
de qualité des réactifs et produits de laboratoires (cf. Chapitres III. D et F)
• Centre de Conseil et de consultation aux voyageurs mis en place en 2000
• Réponse téléphonique 24h/24 et 7j/7 du CAPM pour conseil et conduite à tenir lors
des intoxications (cf. Chapitre V)

Domaine d’expertise Nombre d’expertise Type de prescripteurs


Microbiologie Alimentaire et Environnementale
Eaux de distribution 4 OCP
Eaux de sources 10 Délégations, Sotherma
Toxicologie
Médico-légale 57 Tribunaux du Royaume
2 Police Scientifique
4 Gendarmerie Royale
Eaux Thermales 2 Délégations et Particuliers
Eaux de sources 12 Délégations, Sotherma, Particuliers
Produits cosmétiques 6 AZBANE, s.a
Pesticides 7 Baygon-Maghreb s.a
Produits nettoyants et désinfectants 3 Polaris industries (SOPURA,s.a)
Expertises des intoxications 4 Délégations, BMH, DPVCTRF, Lab.
alimentaires Régionale d’Analyses et Recherches
Véterinaires.
V- SYSTEME DE VIGILANCE

Domaine de vigilance Nombre de vigilance Type de prescripteurs


Centre Antipoison du Maroc
Réponse téléphonique 1.619 Population générale
Toxico vigilance 19.067 Toutes les structures sanitaires
(déclaration d’intoxication selon le système
d’information mise en place)
Pharmacovigilance 1100 Patients, Structure sanitaire
(déclarations actives passives)
Alerte et anticipation du risque 5
Retraits/suspensions/modification apportées 7
Problèmes analysés en matière de risque 7
Mesure de lutte et de prévention 12

Par ailleurs, le laboratoire de parasitologie a travaillé sur l’élaboration de stratégies


d’alerte et de prévention d’épidémie de leishmaniose cutanée au niveau des provinces de Fès
et de Sidi Kacem. Ainsi que sur les mesures de prise en charge diagnostique et thérapeutique
des leishmanioses cutanées et du paludisme d’importation (rapport sera communiquer
ultérieurement).
VI- FORMATIONS :

A- Formation dispensée en dehors des programmes de santé publique

Domaine couvert Nombre de Nombre de Profil des bénéficiaires Durée Lieu


formateurs bénéficiaires
Centre Antipoison du Maroc
Pharmacologie Etudiants en DEA et 1 semaine Kénitra,
9 180
pharmaciens Méknes, Temara
Toxicologie 2 120 Etudiants en DEA 2 jours Beni mellal
Scorpion 7 70 Médecins et techniciens 2×2jours Marrakech
Sécurité vaccinale Infirmiers des provinces 1 semaine Casablanca, Sidi
1 30
Kacem
Pharmaco-vigilance 4 40 Médecins des provinces 1 jour Casablanca
Pharmaco-vigilance 2 120 Etudiant en Médecine Rabat
Parasitologie
Mycologie 4 30
26 heures de
Immunologie
4 30 cours plus
Parasitaire Techniciens d’Hygiène
une semaine Collège de santé
Parasitologie du milieu
de stage de Rabat
générale et 4 30
pratique par
paludisme
discipline
Entomologie 4 30
Immunologie 17 Médecins, Infirmiers et 1 jour Azilal
parasitaire/ 2 20 Techniciens 5 jours Chichaoua
Leishmaniose 23 3 jours Haouz
30 2 jours Marrakech
40 5 jours Fès
Entomologie et Infirmiers et Techniciens 4 jours
parasitologie 2 DELM
Leishmanioses
Immunologie-Virologie
Immunologie Techniciens de 24 heures de Collège de santé
1 24
générale Laboratoire cours de Rabat
Génétique
Contrôle qualité 1 1 4 jours INH
Bactériologie Médicale (Formation sur site)
IST 1 2 Techniciens 1 jour Marrakech
IST 1 2 Techniciens 1 jour Beni Mellal

B- Formation continue pour le personnel de l’INH

Domaine couvert Cadre de la Nbre de Profil des Durée Lieu


formation bénéficiaires bénéficiaires
Microbiologie alimentaire et environnementale
Assurance qualité 2 2 Ingénieurs 2 jours INH
d’application
Programme assurance qualité
Implantation des procédures Bienum OMS 120 Médecins 4 jours INH
d’assurance qualité et du 2000-2001 A.Médicaux
contrôle de qualité Techniciens
Ingénieurs
Immunologie-Virologie
Génotypage des sous types OMS 1 Ingénieur 5 jours Afrique du
VIH sud
Greffes et Transplantation Coopération 2 Ingénieurs 2 mois Paris
Française 1 mois France
Conférence européenne de 1 Ingénieur 7 jours Athènes
l’immuno-biologie de la Grèce
transplantation
Immunofluorescences Coopération 1 Ingénieur 1 mois Paris
directe sur biopsies cutanées Française France
et rénales
Biochimie
1 1 mois Paris
Génétique
Cytogénétique Bureau des 1 Technicien 1 mois Nancy
laboratoires
Biologie moléculaire Formation par la 1 Assistant 5 semaines Paris
recherche médical
Centre Antipoison du Maroc
Toxicologie Coopération 30 Médecins 10 jours Rabat
(Missionnaire) française COPEP A. Médicaux
Pharmacologie Mission 30 Médecins 10 jours Rabat
(Missionnaire) COPEP A. Médicaux
Toxicologie COPEP 15 Médecins 9 x 1 mois France
A. Médicaux 1 x 15jours Suède
Ingénieurs 5 x 7 jours Tunis
Cours en épidémiologie Ministère 4 Médecins 15jours Rabat
Environnementale d’environnement A. Médicaux
Cours en 1 Médecins 10jours Rabat
Pharmacoépidemiologie
Parasitologie
Bilharziose Tests 1 Biologiste 15jours Caire
immunologiques
Leishmaniose Typage 2 Biologiste 3 jours Casablanca
enzymatique
Entomoparasitologie Entomologie 1 Biologiste 6 mois Malaisie
Paraitologie
Elevage de moustiques Bienum OMS 8 A. Médicaux 10 jours INH
Ingénieurs
Techniciens
Mycotoxines Assurance qualité 1 Biologiste 7 jours Caire
Conseil aux voyageurs Coopération 1 Médecin 2 mois Paris
Diagnostic des parasitoses maroco-française 1 Assistant 1 mois Paris
opportunistes Médical
Bactériologie Médicale
Antibiogramme Coopération 1 Ingénieur 1 mois Paris
Anaérobies maroco-française 1 Ingénieur 1 mois Strasbourg
IST Projet de l’UE 1 M. biologiste 35 jours Paris
Toxicologie
Toxicologie REMER 2 Assistants 15 jours Ifremer
Environnementale médicaux chacun France
Stratégie d’un Middle east 1 Ingénieur 4 semaines USA
développement durable university Boston
VII- INFORMATIONS

Type d’activité Nombre de session Nombre de Nombre de brochures Lieu


d’information bénéficiaires diffusées
Centre Antipoison du Maroc
Emission 56 Des milliers 1298 Maroc
Journaux
Sensibilisation
Cours scolaire 5 200 Rabat
Cours piéricultrices 2 40 Croissant rouge
Rabat
Parasitologie
Sensibilisation sur le 2 - 1 CD et plusieurs Rabat, Casablanca
paludisme d’importation brochures Agents sanitaires aux
frontières
VIII- ACTIVITES DE RECHERCHE

A- Encadrement de Stagiaires
Profil des stagiaires Nombre de Sujet du stage Durée Origine
stagiaires du Stage
Microbiologie alimentaire et environnementale
Etudiants en Maîtrise 2 Qualité microbiologie des pâtisseries 4 mois FS Kénitra
Agent d’assainissement 1 Rôle du technicien de l’hygiène de 6 mois
Mémoire de fin d’étude milieu dans les intoxications IFCS
Protocole des soins devant une
intoxication médicale
Etudiants en licence 12 2à6 Faculté des
mois Sciences
Immunologie-Virologie
Etudiants en Maîtrise 3 auto-immunité 3 mois Faculté des
Sciences
Médecins résidents 2 1 année Faculté de
Etudiant en pharmacie 1 Stage de fin d’études et Doctorat 6 mois Médecine et de
(Cryoglobulinémie et auto-immunité) pharmacie
Marrakech, Fès
et Rabat
Génétique
Etudiant en maîtrise 2 Cytogénétique 1 mois Faculté des
4 mois Sciences
Médecin résident 1
Parasitologie
Etudiante en pharmacie 1 Leishmaniose 6 mois Faculté de
pharmacie de
Rabat
Etudiants de l’école de - - - Ecole de
techniciens techniciens de
Rabat
Etudiants bénévoles 3 Parasitologie et mycologie 1 mois Facultés des
« Systématique et résistance des Sciences
moustiques aux insecticides »
Toxicologie
Etudiants en DESS en 12 Toxicologie alimentaire et 4 Faculté de
nutrition Instrumentations analytique semaines Médecine
Techniciens 20 Hydrologie 1 ICS
semaine
Etudiants en Licence 10 Hydrologie 1 mois Faculté des
Sciences

B- Etudes et Recherche Entreprises


En plus de leur rôle de laboratoires de référence, d’expertise et de support aux
programmes du Ministère de la Santé, les laboratoires de l’INH développent plusieurs axes de
recherches dans des domaines en relation avec la santé, et qui ont donné lieu à divers travaux
publiés dans des revues nationales et internationales.
Thèmes de Recherche Partenaires Financement
Etude du portage pharyngé du méningocoque W135 DELM - OMS Ministère de la santé et
chez les pèlerins et leur entourage OMS
Etude de la sensibilité de Neisseria gonorrhoeae aux DELM Union Européenne
antibiotiques
Etude de prévalence des IST chez les femmes DELM Union Européenne
consultantes en SMI/PF
Séroprévalence de la brucellose humaine en milieu DELM Ministère de la Santé
rural au Maroc
Contrôle de l’iode dans le sel et les urines OMS OMS - UNICEF
Enquête nationale sur les carences en Fer Ministère de la Santé UNICEF
Recherche des résidus de pesticides dans les aliments OMS
destinés à la consommation humaine
Apport des techniques de sondes géniques dans le Institut Pasteur de Paris Coopération Française
diagnostic et la surveillance épidémiologique de la PNLT
tuberculose au Maroc : Extension aux autres
pathologies infectieuses
Apport des techniques moléculaires dans le Agence International de AIEA
management des tuberculoses multirésistantes : l’Energie Atomique
génotypage moléculaire de la résistance de la
tuberculose aux antibacillaires
Apport du génotypage de la résistance du VIH aux CHU Ibn Rochd et Ibn Sina OMS
antirétroviraux dans la prise en charge des patients PNLS
infectés par le VIH au Maroc
Evaluation des concentrations du mercure et de Agence International de AIEA
methylmercure au niveau des produits de pêche et les l’Energie Atomique
cheveux chez la population marocaine
Evaluation de la pollution métallique chez les oursins Institut Scientifique, Coopération Française
du littoral atlantique marocain IFRMER de Brest REMER
Evaluation de la pollution par les organochlorés du Faculté des Sciences de Coopération Française
littoral atlantique marocain Kénitra, IFRMER de Nantes REMER
Investigation de l’immunité antituberculose Université de Las-Palmas OMS
Immunogénétique de la population marocaine :
Polymorphisme HLA chez les ethnies marocaines
Association HLA-Maladie : cas de la maladie de
Behcet
Recherche des mycotoxines (Aflatoxines) dans les Faculté de pharmacie de OMS
aliments Montpellier
Recherche des saxitoxines (SPS, DSP) par HPLC IFRMER de Nantes, Faculté Coopération Française
des Sciences de Kénitra REMER
Piqûre et envenimation scorpionique, évaluation de OMS, COPEP, MS
l'ampleur et programme de lutte
Evaluation de l'activité Cholinestérasique chez les IFRMER de Nantes, Faculté Coopération française
poissons des Sciences de Kénitra
Le Handicap génétique : cartographie et diagnostic INSERM - CNRST
moléculaire
Etude de la variabilité du VIH au Maroc Coopération française
Etude de la réponse cellulaire anti-tuberculose OMS
Evaluation du statut immunitaire de la rubéole chez la CDC
femme enceinte
PUBLICATIONS :

ƒ R. BENKIRANE, R. SOULAYMANI : Gestion d’une alerte par le système de


pharmacovigilance Marocain. Exemple de la noramidopyrine : Espérance Médicale,
Février 2001,Tome 8, N : 69,
ƒ R.BENKIRANE, R.BENJELLOUN, R.SOULAYMANI et I.SEMLALI.
Envénimation par morsure de serpents Ce qu’il faut savoir : Espérance Médicale, Juillet
2001,Tome 8, N : 74.
ƒ A. FILALI, L.OUAMMI, A.M.BETBEDER, I.BAUDRIMONT, R.SOULAYMANI,
A.BENAYADA, E. E. Creppy : Ochratoxin A in beverages from Morocco: a
preliminary survey Food Additives and Contaminants, 2001, Vol.18, No.6, 565-568
ƒ A. FILALI, R. SOULAYMANI : Acute PPD poisoning : Moroccan case clinical ;
Toxicology, vol.39, n°5, 2001, pp: 523-524.
ƒ C. E. KHASSOUANI, R. SOULAYMANI, M. JANA , M. MAURAS, P. ALLAIN :
Blood Mercury concentrations in the population of the Rabat area, Morocco: Bulletin of
Environmental Contamination and Toxicology. 2001,66:439-442
ƒ M. LAHLOU, R. BERRADA, M. HMAMOUCHI et M. LYAGOUBI : Effect of some
Moroccan médicinal plants on musquito larvae. 2001. Thérapie, 56, 187-196.
ƒ S. SBIHI et al., 2001 : le syndrome de Wolf–Hirschhorn à propos de 2 cas : Les cahiers
du Médecins, 31, 47-48.
ƒ E. ELHARTI, A. ZIDOUH, R. MENGAD, O. BENNANI et R. ELAOUAD, HIV
sentinel surveillance in Morocco: Eastern Mediterranean Health Journal ( sous presse).
ƒ E. ELHARTI, N. SAFIR, R. MENGAD, O. BENNANI et R. ELAOUAD, HIV
epidemiology in Morocco a 9 years study (1991-1999): International journal of STD and
AIDS (sous presse)
ƒ F. EL KERCH, A. SBITI, K. AZIBI, F. LETURCQ, M. BOUDOUMA, J.C
KAPLAN, A. SEFIANI : La gamma-sarcoglycanopathie par mutation de 1521T AU
Maroc à propos de 20 cas : Revue maghrébine de Pédiatrie. 2001 198-199.
ƒ L. BAALA, S. HADJ-RABIA, D. HAMEL-TEILLAC, S.M. LEAL, A. SEFIANI, Y.
DE PROST, A. MUNNICH, S. LYONNET et P. VABRES : Homozygosity mapping of
a locus for a novel syndromic ichthyosis to chromosome 3q27-q28 : Journal of
Investigative Dermatology 2002 - 119
ƒ L. BAALA, A. LOSSOS, R. TOURAINE, O. GRIBOUVAL A. PELET S. HADJ-
RABIA, A. SEFIANI, A. MUNNICH, J. ZLOTOGORA et S. LYONNET :
Homozygosity mapping of a locus for autosomal recessive external ophthalmoplegia to
chromosome 17p12-p13.1. European Journal of Human Genetics
ƒ L. BELMAHI , T. BENOUACHANE, M. VIEMONT, MAANI. HADJ KHALIFA, F.
M’SEFFER ALAOUI, M. DELPECH, A. SEFIANI. 2001 : Dépistage genotypique des
conductrices de l’hémophilie A : à propos de 27 cas. Maroc Médical 2001- 23 :3 170-174.
ƒ El ABIDI A., IDRISSI L., TALEB H., AZIZI A., MAMELI O. MELIS P., 2000 : The
impact of lead Pollution on the environment of Rabat-Salé (Morocco). Annali di chimica,
vol 90, 695-702.
RAPPORT D’ACTIVITE SERVICE ADMINISTRATIF

I- LES RESSOURCES HUMAINES

L’Organigramme actuel du service Administratif de l’INH réserve une place de choix


à la gestion des ressources humaines par l’instauration d’un Bureau du personnel chargé de la
gestion du dossier individuel et du déroulement de la carrière du personnel.

Toute organisation Administrative quelque soit son degré de développement a besoin


pour fonctionner du personnel qualifié un nombre suffisant. Parmi les 255 agents et cadres de
l’INH on dénombre 30 médecins, 21 techniciens de laboratoire, 4 techniciens d’hygiène, 16
infirmiers, 42 assistants médicaux, 20 ingénieurs d’Etats, 61 ingénieurs d’application, 07
Administrateurs, 02 Pharmaciens, 15 Agents de service, 05 agents publics, 03 agents
d’exécution, 05 Techniciens 1er et 2ème grade, 04 secrétaires, 02 sous-économes, 04 agents
temporaires permanents, 12 agents temporaires non permanents, 01 informatise spécialisé, un
technicien de statistiques.

Le tableau ci-après consigne l’ensemble du personnel de l’INH selon les différentes


spécialités et le pourcentage que représente chaque catégorie du personnel par rapport à
l’ensemble du personnel.

Effectif du Personnel au 30 novembre 2002

Catégorie du personnel Effectif au % Observations


30/11/2002
Enseignants chercheurs 06 2,35 Enseignement supérieur
Médecin biologiste 10 3,96
Médecin spécialisé 06 2,35
Médecin généraliste 08 3,13
Administrateur 07 2,74
Assistant médical 42 16,47
Ingénieur d’Etat 20 7,84
Ingénieur d’application 61 23,99
Pharmacien 02 0,98
Informatiste spécialisé 01 0,39
Technicien de laboratoire 21 8,23 IDE + ASDE
Technicien d’hygiène 04 1,56 IDE
Technicien statistique 01 0,39 IDE
Infirmier (ère) 16 6,27 IDE + ASB + I/Aux
Technicien 1er et 2ème Grade 05 1,96
Secrétaire 04 1,56
Sous-économe 02 0,78
Agent d’exécution 03 1,17
Personnel de Service 15 5,88
Agent public 05 1,96
Agent Temporaire Permanent 04 1,56
Agent Temporaire non Permanent 12 4,70
TOTAL 255 100 4 mise en disponibilité
Répartition du Personnel de l’INH par sexe

Nombre d’hommes Nombre de femmes Total


Nombre 100 155 255
% 39 61 100

HOMMES
39%

Femmes
61%

200

150

100

50

0
Hommes Femmes
Répartition des stages de l’année 2001-2002
Selon le personnel de l’INH

PERSONNES BENIFICIAIRES D’UN STAGE NON BENIFICIAIRES D’UN STAGE


NOMBRE 38 166
% 23 77
Nombre de S/P 0.23

On Considère que les personnes concernées par les stages sont celles des échelles 11 + 10 + 9
qui constituent un total de 192 personnes.

S/P : Stage par personne

PBS
19%

PNBS
81%
Répartition du personnel de l’INH par échelle

ECHELLE 11 ECHELLE 10 ECHELLE ECHELLE


9+8+7+6 5+4+3+2+1
SEXE h F h F h F h F
Nombre 39 63 19 51 18 24 23 18
% partiel 38 62 27 73 44 56 56 44
Nombre Total 102 70 42 41
% TOTAL 40 27 17 16
67 17 16

Echelle 10
Echelle 11 27%
41%

Echelle 9-6
Echelle 5-1 16%
16%
Répartition du personnel de l’INH par service et par sexe

(sur un total de 255 Agents)

Total/
ADM CIS B.L BAC ANA CAP GEN IMM PAR TOX BIO
sexe

Hommes 22 1 4 6 3 14 4 7 17 13 7 98

Femmes 11 1 8 31 2 22 10 20 22 20 10 157

Total/Sce 33 2 12 37 5 36 14 27 39 33 17

ADM = Administration CIS = Cellule Informatique et Statistique B.L = Bureau des laboratoires
BAC = Bacteriologie ANA = Anatomo- pathologie CAP = Centre Anti-poison
GEN = Genetique IMM = Immunologie PAR = Parasitologie
BIO = Biochimie

45 Hommes
Femmes
40
35 6
30 17
14
13
25
7
22
20
15 31
7
22 4 22
10 4 20 20
3
5 11 10 10
1 8
2
0
ANA

CAP

PAR
ADM

BAC

GEN

IMM
CIS

B.L

BIO
TOX
Répartition du personnel recruté en 2002
par sexe, par grade et par service

(sur un total de 26)

20 19

10
7

0
Femmes Hommes

Répartion des nouveaux recrutés par sexe

Administrateurs 2

Technicien 1

Pharmacien 1

I.D.E. 3

Assistants Médicaux 5

Ingénieur d'Application 14

0 4 8 12 16

Répartition des nouveaux recrutés par grade


BIOCH
ANA CAP
ADM 4%
4% 18%
4%
BL CIS
12% 4%

PAR
12%
BAC
18%
IMM
DIR TOX 12%
4% 8%

6
5 5
5

4
3 3 3
3
2
2
1 1 1 1 1
1

0
TOX

DIR

BIOCH
CIS

IMM

BL

ADM
CAP

PAR

BAC

ANA

Répartition des nouveaux recrutés par service


Le personnel réellement affecté au service administratif est de 14 Agents soit un pourcentage
de 5,49% de l’effectif total du personnel de l’INH.

Nom et Prénom Grade Lieu d’Affectation


DKHISSI Mohamed Administrateur Chef du service administratif
AMALLAM Mohamed Administrateur Responsable du Bureau des engagements et liquidation
BAALI Lahcen Adminis/Econo Régisseur de dépenses + Facturation
EL HADDAD Mohammed Assistant Médical Responsable du personnel
RAFFAS M’hammed Informatiste Bureau du personnel
BAIDA Jilali Adminis/Econo Bureau des appels d’offres
EL OUAFI Fatiha Tech 2ème G Bureau des engagements et liquidation
OUDDA Mohamed Tech 1er G Bureau de logistique et du matériel
BENMADI Amina Secrétaire Bureau des Appels d’offres
GUEDIRA Nadia Secrétaire Bureau de Personnel
BIMICH Saida Secrétaire Bureau d’ordre
BENHSSAINE Mohamed Agent de service Magasin
MALLALY Mohamed Agent de service Nettoyage du service administratif
ZERKANE Mustapha ATNP Chauffeur

L’insuffisance en nombre de catégorie du personnel gestionnaire est préjudiciable


pour une bonne gestion administrative et financière.

Le pouvoir disciplinaire direct sur le personnel relève de la compétence de


l’Administration centrale. Cet état de fait ne permet pas à l’administration de l’INH de gérer
d’une manière efficace les ressources humaines dont le nombre est assez important (255
agents).
II- LES RESSOURCES FINANCIERES

Le coût d’un service de l’INH est souvent difficile à supporter, même dans les pays
industrialisés. L’aspect essentiel de la garantie des prestations de qualité fournies dans le
cadre des missions dévolues à l’INH consiste donc à s’assurer d’un financement suffisant.
Dans notre pays, les restrictions budgétaires en matière de santé (Politique
d’ajustement structurel, périodes de sécheresse) font que les services de l’INH ne disposent
que d’un financement limité. Pourtant des fonds suffisants sont indispensables à leur bon
fonctionnement. En effet, l’INH dispose de deux budgets distincts, le budget d’investissement
et le budget de fonctionnement.

A- Le budget de fonctionnement

En sa qualité de Service géré de manière autonome (SEGMA), l’INH dispose d’un


budget propre qui retrace les dépenses et les ressources nécessaires à son fonctionnement. Son
organisation financière et comptable est fixée par les dispositions de l’arrêté n° 596-98 du 8
juin 1998.

1. Les recettes :
Les moyens financiers mis en œuvre pour assurer le fonctionnement des services de
l’INH proviennent de sources hétérogènes. En effet, l’INH fait ses recettes à partir de deux
sources différentes, la subvention de l’Etat et les recettes propres de l’INH provenant des
prestations fournies aux clients de l’INH.
Ces moyens financiers sont gérés par plusieurs pouvoirs distincts :
Le Ministère des Finances par l’accord de la subvention, les mécanismes de contrôle
et la fixation de la tarification des actes biologiques environnementaux et analyses
hématologiques.
L’INH gère les fonds alloués et le recouvrement des recettes.

A- a- La subvention de l’Etat :

L’Etat assure quant lui une subvention permettant de couvrir la différence entre le coût
réel des prestations fournies et le prix des actes biologiques et autres fixé par voie
réglementaire. Cette subvention représente 27 % du budget de fonctionnement de l’INH au
titre de l’année 2002 soit un montant de 2.390.000,00 Dhs. Elle n’a subi aucun changement,
elle est restée stationnaire depuis 1999 sinon même légèrement dépressive si l’on tient compte
de la dévaluation du dirham et des augmentations annuelles des prix de produits à acquérir
pour le fonctionnement de l’INH.

B- b- Les recettes propres de l’INH :

Le volume de recettes produit par l’INH est le résultat du produit de plusieurs


facteurs :
- la tarification des analyses de laboratoires et des services rendus à la population.
- la proportion facturable
- le taux de recouvrement
* Les tarifs pratiqués pour les analyses de laboratoire sont fixés par voie
réglementaire. Cette réglementation a connu une stagnation depuis plusieurs années. Ainsi les
tarifications sont anachroniques ne correspondant guère au coût réel des prestations et des
actes produits par l’INH.

* La proportion facturable : tous les actes produits ne sont pas directement


facturable par les services prestataires. Certains actes effectués pour les patients ne donnent
pas lieu à la facturation. Il s’agit des indigents et des exonérés qui représentent 34%
(Indigents 30% et les exonérés 5%) de l’ensemble des actes produits par l’INH.

* le taux de recouvrement, une part seulement des actes facturables est effectivement
payée soit sur place soit ultérieurement (par trimestre) pour 2002 le taux de recouvrement est
de 63,13%.

L’Equation des recettes propres de l’INH est constituée par :

Tarifs des analyses * le volume produit * proportion facturable * Taux de


recouvrement = Recettes

L’analyse des recettes générées par l’INH au cours de l’exercice 2002 permet de
dégager le volume global annuel de recettes réalisées dans le budget de fonctionnement d’un
montant de 1.000.000,00 dhs au 31 novembre 2002.
Le taux de recouvrement des recettes dégagées ci-dessus au titre de l’année 2002 est
de l’ordre de 60 à 65 %.
La maîtrise des recettes par l’INH permet de montrer que le recouvrement des recettes
produites par l’INH n’est pas réalisé en totalité. Sur l’ensemble des prestations fournies au
public par l’INH, une grande catégorie de clients habituels de l’INH échappent à la facturation
pour des raisons suivantes :
- La gratuité des soins fournis à une catégorie de population bénéficiant d’un
certificat d’indigence délivré par les autorités locales. Cette catégorie de
patients représente en 2002 un pourcentage de 30 à 65% selon le type
d’analyse.
- Les exonérés, notamment le personnel de santé, les étudiants et Les
Handicapés. Ils représentent 5% de l’ensemble des bénéficiaires des
prestations de l’INH.

La faiblesse des recettes réalisées au titre de l’année 2002 montre à quel point les
services de l’INH ne couvrent qu’une petite partie de leurs recettes. La proportion facturable
ne touche pas l’ensemble des prestations fournies par l’INH (Faible tarification, indigence,
exonérés…).
Ainsi, les recettes demeurent insuffisantes pour couvrir les besoins réels du
fonctionnement de l’INH :
Le pourcentage des non payants est élevé (30 à 65%)
Les tarifications sont anachroniques ne correspondant guère au coût réel des
prestations.
La procédure de recouvrement n’est pas adéquate avec absence de base légale pour
entamer les poursuites judiciaires.
C-
D- c- Compte spécial :
Crédit ouvert :

5.870.223,35 DHS (dont 3.496.020,12 report)

B- Budget d’Investissement

Crédit Investissement INH + Programme : Crédit ouvert :

30.150.677,77 DHS (crédit neuf + report);


III- LES ACTIVITES REALISEES PAR LE SERVICE ADMINISTRATIF (2002)

Les missions principales d’un service Administratif peuvent être cernées autour de
deux grandes tâches : la gestion administrative et la gestion financière.

A - La Gestion administrative
¾ Finalisation des attributions et tâches pour chaque cellule du service
administratif ;
¾ Révision et adaptation de l’organigramme du Service Administratif ;
¾ Responsabilisation des personnes concernées ;
¾ Renforcement de l’équipe du service administratif par :
Un Assistant médical (gestion du personnel)
Une secrétaire
¾ Consolider la position du service administratif dans le fonctionnement de
l’INH ;
¾ Prise en charge par le service administratif de toutes les activités qui lui
reviennent de droit ;
¾ Reprise de la place du service administratif dans les réunions des chefs de
départements ;
¾ Suivi de l’exécution du marché des travaux d’aménagement et d’installation.

A- 1. La Gestion du personnel :

- gestion quotidienne : tenue du fichier du personnel, planification et suivi des congés


administratifs, établissement des attestations de travail et de présence, contrôle d’absence,
suivi des avancements des agents dans le cadre de la promotion interne par les fiches de
notation, liste de présence, constitution de dossier d’affiliation à la CNOPS, demandes de
virements des émoluments des agents directement à leur comptes….)

- Participation de deux cadres administratifs au séminaire de formation en gestion des


marchés organisé par le CGED.

- Accueil et installation de nouveaux recrutés

- Prise en charge des stagiaires (installation, note, suivi, ect….).

B- 2. La Gestion du matériel :
- Réception et ventilation en fonction des besoins en matériel et équipements et les
fournitures acquises dans le cadre des marchés et BC passés avec les fournisseurs ;
- Inventaire des équipements nouvellement acquis
- Réparation de certains équipements de laboratoire,
- Entretien du réseau d’approvisionnement en eau potable intra- INH (réfection de la
plomberie de certains services),
- Entretien et nettoyage du réseau d’égouts pour évacuation des eaux de pluie.
- Travaux de réparation du réseau électrique.
C- 3. Hygiène et assainissement

- Entretien et nettoyage de l’enceinte de l’INH ( nettoyage des allées, peinture des


trottoirs, évacuation des déchets, intervention de la société REDAL pour déboucher les égouts
et évacuation des eaux de pluie…

- Engagement d’une société de nettoyage pour une durée de 5 ans sur la base de
passation d’un marché cadre.

D- 4. La Sécurité des locaux

- Suivi de la société de gardiennage chargée de la sécurité de l’INH 24H/24H pour une


période de 5 ans suite à la conclusion d’un marché cadre.

E- 5. Relations extérieures
- Liaison avec les collectivités locales ( commune de Hassan et celle d’Agdal-Ryad
pour les travaux d’assainissement et de collectes des ordures.
- Contact avec les fournisseurs pour rétablir la crédibilité et la confiance des
fournisseurs vis-à-vis de l’Institut.
- Liaison avec certains offices et établissements public (ONT, PTT, RCAR, RED,
Agence Urbaine de Rabat…).
- Contact avec la presse pour la publication des avis d’A/O.
- Contact avec les différentes Direction du MS (DHSA, DPRF, DELM,…)
- Relation étroite avec le Ministère des finances notamment la direction du budget et le
service du contrôle général des engagements de dépenses.

B - Démarrage d’une régie de dépense nouvellement crée :


dans laquelle nous avons inséré les dépenses budgétaires pour répondre aux dépenses
de fonctionnement à caractère urgent.
IV- LA GESTION FINANCIERE :

A - La Gestion des crédits :


¾ Déplacements (la prime) Etablissement des états de somme dues et ordre de
mission pour l’ensemble du personnel de l’INH.
¾ Crédit SEGMA :
Sur la totalité des crédits ouverts soit un montant de 5.347.417,72 Dhs nous
avons engagé 4.760.646,70 soit un taux d’engagement de 93 %.
¾ Crédit Investissement (INH+Programmes) :
Crédit ouvert 30.150.677,77DHS (crédit neuf + report), engagement
29.933.938,08 Dhs soit un taux d’engagement de 99%. Emission
11.467.294,03 soit un taux d’émission de 38%.
¾ Compte spécial :
Crédit ouvert 2.374.203,23 Dhs, engagement : 2.369.946,22 Dhs soit un taux
d’engagement de 99%

B - Les Appels d’offres et Bons de commande

‰ Nombre d’appels d’offres adjugés = 16;


‰ Nombre de Marchés conclus = 81;
‰ Nombre de séances de travail = 64;
‰ Nombre d’heures de travail = 192;
‰ Nombre de BC passés = 46;
‰ Etat d’engagement = 18.

C - Recettes de la régie :
Le volume de recettes réalisées au titre de l’année 2002 (-novembre) s’élève selon la
situation qui nous est transmise par la Trésorerie Régionale de Rabat à 6.988.251,34Dhs.

D - Les recouvrements :
Pour assurer continuellement un recouvrement de créances nous avons instauré :
- un planning de déplacement du régisseur une fois par semaine auprès de nous
créanciers pour activer le paiement des services facturés aux intéressés. .
- contacter par correspondance administrative tous les clients réticents

E - Révision des conventions d’analyses


Avec nos partenaires anciens et établissement de nouvelles conventions avec les
nouveaux partenaires.