Vous êtes sur la page 1sur 50

Bouhamidi S

Niveau 1
 Un agent certifié niveau 1 est qualifié pour réaliser des Essais Non
Destructifs selon des instructions écrites d’Essais Non
Destructifs et sous la surveillance d’un agent de niveau 2 ou de
niveau 3. Dans le domaine de compétence défini dans le
Certificat, un agent de niveau 1 peut être autorisé par l’employeur
à:
 a) procéder aux réglages de l’appareillage d’essai non destructif ;
 b) effectuer les essais ;
 c) relever et classer les résultats des essais par rapport à des
critères écrits ;
 d) consigner les résultats
 Un agent certifié niveau 1 ne doit pas être responsable du choix
de la méthode d’essai ou de la technique d’essai à utiliser, ni de
l’évaluation des résultats du contrôle.
Niveau 2
 Un agent certifié niveau 2 est qualifié pour réaliser des Essais Non Destructifs
conformément à des procédures établies ou reconnues. Dans le domaine de
compétence défini dans le Certificat, un agent de niveau 2 peut être autorisé
par l’employeur à :
 a) choisir la technique d’essai non destructif à utiliser pour l’essai ;
 b) définir les limites d’application de la méthode d’essai ;
 c) transcrire des normes et spécifications en instructions d’essai non destructif
 d) régler l’appareillage et vérifier les réglages ;
 e) réaliser et surveiller des essais ;
 f) interpréter et évaluer les résultats en fonction des normes, codes ou
spécifications appli cables ;
 g) préparer des instructions écrites d’essai non destructif ;
 h) exécuter et surveiller toutes les tâches de niveau inférieur ou égal au niveau 2
 i) guider le personnel de niveau inférieur ou égal au niveau 2 ;
 j) structurer et rédiger les rapports d’essais non destructifs.
Niveau 3

 Un agent certifié niveau 3 a démontré sa compétence pour réaliser et


diriger toute opération d’Essai Non Destructif pour laquelle il est
certifié. Dans le domaine de compétence défini dans le Certificat, un
agent de niveau 3 peut être autorisé à :
 a) assumer l’entière responsabilité d’une installation d’essai non
destructif ou d’un centre d’examen et de son personnel ;
 b) établir et valider les instructions et procédures d’essai non destructif
;
 c) interpréter les normes, codes, spécifications et procédures ;
 d) désigner les méthodes, procédures et instructions qu’il convient
d’utiliser pour un essai non
 destructif spécifique ;
 e) exécuter et surveiller toutes les tâches de niveau 1 et de niveau 2 ;
 f) guider le personnel END de tous les niveaux
Existe-t-il une différence entre END et CND ?

 D’un point de vue terminologique Oui, mais en pratique Non !


 Au niveau terminologie, le terme «contrôle» sous entend une
opération par laquelle une autorité (agent CND, expert, ...)
vérifie la conformité de l’élément analysé à une liste de critères
(cahier des charges, etc).
 Le terme «essai» quant à lui, évoque plutôt des examens réalisés
en laboratoire tandis que «contrôle» représente mieux l’aspect
qualité industrielle.
 Au niveau de la pratique, ils sont désignés de CND dans la
plupart des secteurs industriels hormis le nucléaire, préférant
l’appellation Examens Non Destructifs ou le Génie Civil celle
d’Evaluations Non Destructives.
 Ils sont également connu comme Essais Non Destructif (END)
au niveau normatif.
 Q1) ………….est un type d’assemblage , qui consiste
à unir deux ou plusieurs pièces par …………….ou
pression ou les deux ensembles. En assurant
……………………………………………… avec ou
sans…………………………..
 Q2)Citez trois avantages du soudage
…………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………
………………………………………………………….
 Q3) c’est quoi une soudure autogène ?
 …………………………………………………………………………………
………………
 Q4) un procédé de soudage qui nécessite des
réactions chimiques pour avoir la chaleur
nécessaire pour assembler est classé selon
énergie dans la famille d’énergie
…………………. ……………………………………………
 Q5) Que signifie ?
 SMAW
 FCAW
 SAW
 Q6) Associez chacun des procédés de soudage à la provenance du métal
d’apport utilisé

 a) SMAW 1. Baguette

 b) GTAW 2. Fil à centre métallique

 c) GMAW 3. Fil fourré avec flux

 d) FCAW 4. Électrode enrobée

 e) MCAW 5. Fil plein


 Q7) Quel sont les types d’enrobage que vous
connaissez en SMAW ?
……………………………………………………………………………………
………………………….………………………………………………………
……………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………..
 Q8) Que signifie E 8018 ?
 ……………………………………………………………………………………
…………………………………………………………
 Q9) Quels type de courants est sur cette
installation ?
Courant continu polarité inverse
Courant continu polarité normale
Courant alternatif
 Q10) C’est quoi l’affutage et quel est son but ?
 …………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………
…………………………
 Q11) quel est le gaz inerte utilisé en procédé SAW ?
1. Argon
2. Hélium
3. Mélange Ar-He
4. Pas de gaz
 Q12) Quels sont les types d’amorçage en TIG
que vous connaissez?
………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………
…………………………………………..
 Q13) citez les différents modes de transfert en semi
automatique
 ……………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………
…………………………………………….
 Q14) que signifie E80T1
 Q15) Quels sont les devoirs d’un inspecteur ?
 …………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………
………………………………………
 Q16) Quels sont les étapes du contrôle soudage ?
 …………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………
……………………………………………..
 Q17) Comment on qualifie une procédure de
soudage ?
 …………………………………………………………………………………
…………………………………………………..
 …………………………………………………………………………………
…………………………………………………..
 ……………………………………………………………………………………

 Q18) Que signifie ?
 WPS
 PQR
 WPQ
 ASTM
 Q19) Quel code utilisé pour qualifier WPS pour
ouvrages concentrés ?
1. API1104
2. ASME II
3. API 2204
4. ASME IX
 Q20) c’est quoi un joint?
 Q21) Quels sont les types de conception que vous
connaissez?
 Q22) Définir les différents parties de conception
du joint
 1……………………
 2…………………….
 3……………………..
 4………………………
 Q23) -Cochez les caractéristiques d’une bonne
préparation des joints.
La surface doit être chaude au toucher.
La surface doit être lisse sans discontinuité.
Les dimensions de la préparation doivent être
respectées.
La surface doit être rugueuse et les arêtes
coupantes.
Il ne doit pas y avoir de scories ou d’oxydation sur
la surface.
 Q24) Le but de préchauffage au soudage est
d’éviter la ………………………….. sur la zone affectée
thermiquement en ………………………..le
refroidissement.
 Q25) Quels sont les conditions de contrôle visuel
directe
 …………………………………………………………………………………
…………………………..……………………………………………………
………………………………………
 Q26) Quels sont les positions de soudage de
production ?
1. 1G,2G,3F,4G
2. A plat, horizontal, vertical, plafond
3. 1G,2G,5G,6G
4. 1G,2F,3G,5G ,6G,
 Q27) le heat-input est :
1. La température de fusion d’acier
2. La chaleur d’étuvage d’électrode
3. Le taux de chaleur nécessaire pour avoir une
fusion suffisante pour assembler les bords
4. Vitesse de soudage d’un procédé de soudage
Q28) Que veut dire le terme PWHT?
a. Traitement thermique de soudure de tuyau
b. Traitement thermique pré-soudure
c. Déchirement d'hydrogène après soudage
d. traitement thermique post-soudure
Q29)Quand mesureriez-vous la température maximale
entre les passes?
a. immédiatement après l'achèvement de chaque
passage
b. immédiatement avant le début du prochain passage
c. Lorsque la soudure est enfin terminée
d. la mesure de température inter-passes maximale n'est
pas une exigence essentielle
 Q30) Vous remarquez qu'un soudeur utilise des point de
soudure non approuvé sur une WPS de production , quelle
action prendriez-vous?
a. Faire enlever les points et la préparation de la soudure pour
éviter la fissuration
b. Rien que ce n'est que des points de soudure et ils seront
probablement retirés de toute façon
c. Rien tant que le WPS couvrait le type de matériau,
l'épaisseur de paroi et le diamètre
d. Donnez-lui le bon approuvé et lui permettre de continuer
aussi longtemps que les consommables de soudage
 Q32) Quels les principaux causes de la
fissuration H2 ?
 ……………………………………………………………………………………
…………………………………………………………
 ……………………………………………………………………………………
……………
 Q32) Quelles sont les principales impuretés
présentes dans l’acier qui risquent de causer la
fissuration à chaud ?
 Le phosphore, soufre
 Le manganèse, Silicium
 Le nickel, Chrome
 Le molybdène
 Q33 - réponds par Vrai ou faux ?

a) Il est essentiel d’utiliser un métal d’apport


compatible avec le métal de base pour prévenir la
fissuration. Vrai -Faux
b) Il faut garder le cordon de soudure le plus étroit
possible . Vrai-Faux
c) Des joints plus larges aident à éviter la fissuration à
chaud. Vrai-Faux
d) À la fin de la soudure, il faut relever l’électrode le plus
rapidement possible. Vrai-Faux
 Q34) Trouve la bonne question à cette réponse
 Q :…………………………………………………….. ?
 Réponse : C’est un défaut très courant dans les
assemblages soudées des aciers inoxydables dut à
l’insuffisance de protection envers
 Q35
 Q: ……………………………………………….. ?
 Réponse : C’est des discontinuités identifiées et
prises en considération en contrôlant un joint
soudé par CND mais qui sont dans les tolérances
des critères d’acceptations.
 Q36)Quel processus de soudage et le mode est plus
susceptible de manquer de fusion latérale
a. MAG court-circuit
b. SAW DC +
c. MAG spray
d. MAG globulaire
 Q37). Parmi les procédés suivants, lequel est la fissure
de solidification est la plus fréquente?
a.MMA avec électrodes enrobées de base
b. MMA avec électrodes enrobées de rutile
c.TIG
d.SAW
 Q38)-Associez les paramètres fautifs aux défauts qu’ils risquent d’entraîner (un
paramètre fautif peut être responsable de l’apparition d’un ou de plusieurs
défauts).

a) Vitesse de soudage trop lente 1. Soufflures


b) Métal d’apport incompatible avec le métal de base 2. Manque de pénétration
c) Intensité du courant ou chaleur trop élevée 3. Cordon trop étroit
d) Impuretés dans le bain de fusion 4. Inclusions de laitier
e) Intensité du courant trop faible 5. Projections
f) Arc instable 6. Caniveaux
g) Vitesse de soudage trop rapide 7. Retassures
h) Joints trop étroits 8. Effondrement