Vous êtes sur la page 1sur 39

Les entreprises marocaines face au

développement durable.

Réalisé par :
Encadré par :
Abdelkhaleq TOURA
Hanae TABTI Mme.OUAZZANI
Soulaima NALI
Karima SADIKI 2019/2020
Introduction
Dans quelle mesure les PME contribuent-elles
au développement durable ?
Plan
AXE 1 : Les PME marocaines face au développement durable.
Section 1 : Cadre conceptuel et théorique : Développement durable, RSE et PME.
Section 2: Les PME marocaines et le développement durable: Principes.

AXE 2: les enjeux des PME marocaines face au développement durable.


Section 1 : Les avantages des PME marocaines face au développement durable.
Section 2 : Les inconvénients des PME marocaines face au développement durable.

AXE 3: Initiative de la CGEM sur les PME et Etude de cas.


Section 1: Etude de cas.
Section 2: Initiative de la CGEM sur les PME.
AXE 1 : Les PME marocaines face au
développement durable.
Section 1 : Cadre conceptuel et théorique : Développement durable, RSE et PME

Le développement 

Une amélioration des conditions et de la qualité de vie d’une population

La croissance 
La richesse produite sur un territoire en une année

Le développement englobe la croissance en prenant en considération la satisfaction des


besoins fondamentaux, la réduction des inégalités sociales, de chômage et la pauvreté.
Le développement durable

Le développement durable : une forme de développement économique ayant pour objectif principal de
concilier le progrès économique et social avec la préservation de l’environnement.

L’apparition du concept

La Commission Mondiale pour l’environnement et le développement de l’Organisation des


Nations Unies (ONU) dite « Commission Brundtland »  1987 :
« Un développent qui répond aux besoins des générations présentes
sans compromettre la capacité des générations future de répondre aux
leurs ».
Les théoriciens :

 Michael JACOBS  O. DUBIGEON


- L’intégration de l’environnement et de l’économie
-Un processus de régulation et de
- L’avenir est un aspect important du développement
développement
durable
- La protection environnementale -Une méthode de gestion
- La réduction des inégalités sociales -Un mode de travail
- La qualité de vie -Une manière de faire
- La participation de la société
les piliers du développement durable
• Préserver améliorer et valoriser l’environnement et
Dimension écologique  les ressources naturelles sur le long terme.

• Satisfaire les besoins humains et répondre à un


Dimension sociale objectif d’équité sociale.

Dimension
économique   Développer la croissance et l’efficacité économique.
Développement Développement Développement
viable  vivable  équitable 

 Cela signifie que • Il s’agit de prendre • L’objectif est


les facteurs en compte les d’allier la
économiques et facteurs croissance
environnementaux environnementaux économique toute
doivent être pris et sociaux. en respectant les
en compte droits de l’homme.
ensemble.
Le développement durable et la responsabilité sociale des
entreprises (RSE).

La RSE regroupe l’ensemble des pratiques mises en place par les entreprises
dans le but de respecter les principes du développement durable.

La prise en compte par les entreprises sur une base volontaire, des préoccupations
sociales et environnementales dans leurs activités et dans leurs interactions avec les autres
acteurs, appelés « Parties Prenantes ».
Les théoriciens

A. Mc Williams et D. Siegel (2001) : La RSE est l’ensemble des actions visant


le bien social au-delà des intérêts de la firme et de ce qui est demandé par la loi.

D. J. Wood (1991) : L’interaction de 3 principes : la légitimité, la


responsabilité publique et discrétion managériale.
Les PME

Selon l’article premier de la chart( 2002): « Toute


entreprise gérée et/ou administrée directement par les
personnes physiques qui en sont les propriétaires,
copropriétaires ou actionnaires, et qui n’est pas détenue
à plus de 25% du capital ou des droits de vote par une
entreprise ou conjointement par plusieurs entreprises ne
correspondant pas à la définition de la PME ».
Section 2 : Les PME marocaines et le développement durable : Principes.

Il existe plusieurs principes de la responsabilité sociale des entreprises,


mais nous avons se concentrer sur les plus importants qu’ils doivent se
retrouver dans toutes les actions et comportements de l’entreprise dans le
but de répondre aux lignes directrices de la norme ISO 26000.
Les principes
• L’éthique étant définie ici comme étant « • Toutes les entreprises sont
la capacité à produire, avec d’autre, des obligés de respecter les droits de
règles permettant de guider et évaluer la l’homme à tout moment, en plus
conformité des actions communes à des de connaitre leurs importances 
principes normaux communs ».
Respect des
Comportement
éthique droits de
l’homme

Reconnaisse
Respect de
des intérêts
la légalité
des parties • Les entreprises doivent
• Les entreprises sont obligées d’accepter le respect de
prenants reconnaitre et prendre en
la légalité.
compte les intérêts des parties
prenantes. Ce principe est plus
important car il prend en
considération toutes actions.
AXE 2 : Les enjeux des PME marocaines
face au développement durable.
Section 1 : Les avantages des PME marocaines face au développement
durable

L’accès au financement et l’obtention de capital 

Pour placer leurs capitaux, les investisseurs évaluent les entreprises, en parallèle
de la rentabilité financière, son niveau de responsabilité sociétale c’est-à-dire son
engagement dans une démarche de développement durable on parle Investissent
Socialement Responsable (ISR).

Une bonne image auprès des


investisseurs
Améliorer l’efficacité financière et économique de
l’entreprise.

Le développement durable est un pilier de performance de l’entreprise


et un facteur d’améliorer son efficacité :
-Un facteur de réduction des coûts et d’exploitation des ressources
-Un facteur d’innovation 
-Un facteur d’anticipation des risques 
-Un facteur de maximisation de la productivité 
• L’utilisation des ressources
renouvelables et la réduction de la
Un facteur de consommation d’énergie.
réduction des coûts 3RV ( Réduire, Réutiliser,
et d’exploitation Recycler et Valoriser).
des ressources 

• Un changement au niveau de l’organisation,


une nouvelle méthode de travail, des
nouvelles stratégies à adapter, des nouvelles
ressources matérielles et humaines.
Un facteur Améliorer ses actions
d’innovation  environnementales sociales et économiques
et donc plus de créativité pour se différer
des autres concurrents.
• L’entreprise évite les risques de
pollution, les accidents de travail,
Un facteur aussi anticipation de crise de
manque de matières premiers dans
d’anticipation des les années prochaines.
risques 

• L’amélioration de contions de travail


(investissement dans la formation
continue des travailleurs, la
Un facteur de participation à la gestion et la prise de
maximisation de la décision…).
productivité • Augmentation de rendement
personnel.
• Amélioration de la productivité.
Lorsque l’entreprise
exerce une démarche
de développement
durable dans sa
production elle
construit une image
positive aux yeux des
consommateurs.
Profiter du rôle de
media pour valoriser
son image.
Fidéliser et attirer des nouveaux clients 
Section 2 : Les inconvénients des PME marocaines face au
développement durable

Une centralisation
de pouvoir
propriétaire-
dirigeant.

Ce propriétaire
La plupart des PME cherche toujours la
au Maroc sont rentabilité financière
(à maximiser le profit
dirigées par le
et minimiser les couts
propriétaire lui- en négligeant la
même. responsabilité sociale
de l’entreprise).
les PME se caractérisent par son manque de financement.
Le financement de PME se base essentiellement sur l’autofinancement .

Fragilité Le capital de PME c’est un capital de proximité


financière 

Le refuse d’octroyer les crédits par les banques


Le manque des Le manque de
ressources compétence dans
humaines  le domaine social

Pour adapter une Certains dirigeants


stratégie de
développement durable
ont une formation
efficace il faut créer axée sur la
des nouveaux postes résolution des
avec des employés problèmes
qualifiés pour plus de économiques et
rendement. sociaux.

Les PME se
caractérisent par la
multi responsabilité et Ils ne possèdent ni
multi tache, cette l'expérience ni les
fonction de gérer une compétences
démarche de requises pour
développement durable s'occuper des
s’occupe par les mêmes programmes sociaux.
personnes
La marginalisation des PME 

En général les PME sont marginalisées quel que soit par les
établissements financières que les institutions politiques qui privilégient
les grandes entreprises pour mise en place une stratégie de
développement durable.
AXE 3: L’étude de cas et l’initiative de la CGEM sur
les PME
Section 1: Etude de cas.

La definition de la RSE

75%

40%

Série 1
50%

60%

20%

0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80%


La date de la mise en pratique de la RSE
70.00%
64.28%

60.00%

50.00%

40.00%

30.00%

21.42%
20.00%
14.28%

10.00%

0.00%
avant 2000 entre 2001et 2005 apres 2005
La motivation pour adopter une stratégie de RSE par les PME

Tandences actuelles

6% convection de la direction

17% 29% obligations juridiques

obtion d'une norme

avantage fiscale
11%
sensibilation
11%
proposition de client
9% fidéle
3% 14%
autre
Les apports du développement durable
100% 90%
85%
80% 75%

60%

40% 30%

20% 10%
5%
0%
s l e s re
it va
i u le re t
du a iq el fl o u
o tr at ur la
A
pr es li m t
s d c na et
de ns t es ne
ge i o en ur
c
a u
la it fm f
c d u sso la
cy co a e
re s c h r de
le le re d es on
er le at
i
i o r
r e i on v
él nt v at ser
Am co ser pr
é
e é
utt pr La
l
La La
La protection de l’environnement

73.33%
Les entreprises

66.66%
l'Etat

86.66%
consommateur

0.00% 10.00% 20.00% 30.00% 40.00% 50.00% 60.00% 70.00% 80.00% 90.00%
Les actions mises en place par les entreprises pour réduire
l'impact environnemental

L'energie et eau
24% 21%
La pollution
la logistique
utilisation d'energie renouvlable
le recyclage

21%
21%

12%
Les conditions de travail
83%
67% 72%
80.00% 61%
50%55.55% 44.44%
60.00% 38.88%
27.77% 33.33%
40.00%
20.00%
0.00%

OUI NON
Les opportunités de la RSE
100.00%

90.00%

80.00%

70.00%

60.00%

50.00%
93.75%
40.00%

30.00% 62.25%

20.00%

10.00% 18.75% 18.75%


6.25%
0.00%
mielleure Forte demande de La différenciation mielleur réputation autres
organisation de la part des des unes par de l'entreprise
l'entreprise consommateurs rapport aux autres
Les contraintes de la RSE
35.00% 33.33%
30.00%
25.00%
20.00% 18.75%
15.00% 11.11%
10.00%
5.00%
0.00%
0.00%
Section 2: Initiative de la CGEM sur les PME.
Conclusion
Merci pour
votre
attention