Vous êtes sur la page 1sur 46

Module: croissance et

emploi
Exposé:
croissance exogène
« modèle de DOMAR
»
Présenté par :
 Hasna Mouzoune En cadré par:
Docteur
 Halima Touaf Mustapha Hamid IAICH
LE PLAN :
1- Introduction.
2- La croissance économique.
3- La biographie de DOMAR.
4- Modèle de DOMAR:
Les hypothèses du modèle
Mise en évidence de l’effet capacité et de
l’effet
r revenu
Interprétation du modèle

5- Limites du modèle de DOMAR.


6- Conclusion.
INTRODUCTION
La croissance économique se manifeste
par une augmentation significative et durable
de la production de biens et de services. Cette
variation positive se mesure grâce à
l'évolution annuelle de l'indicateur du 
produit intérieur brut (PIB), évalué en
monnaie constante afin de prendre en compte
l'inflation.
 La croissance est exogène : lorsqu’elle s’explique par
des évolutions qui ne dépendent pas du
fonctionnement de l’économie, comme la croissance
démographique ou les découvertes scientifiques
faites au hasard( le progrès technique).
 Un modèle économique : est une représentation
simplifiée de la réalité économique ou d'une partie
de celle-ci : par exemple la croissance, le commerce
international, la monnaie, une entreprise ou un
ménage.
 Les modèles économiques utilisent le formalisme
mathématique qui permet de représenter le modèle
sous forme d'équations ou plus simplement de
diagramme.
 Ces modèles admettent des solutions simples où
permettent des simulations informatiques ou des
calculs analytiques qui peuvent être comparées aux
données mesurées comme le PIB ou l'inflation.
 Ils permettent une simulation ou une
compréhension des phénomènes économiques
 Exemple:

Avec:
Y: production totale
K: réserves du capital
L: travail
LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE
 Qu'est-ce que la croissance en Economie ?
Selon la définition de François perraux, la croissance
économique correspond à « l'augmentation soutenue
pendant une ou plusieurs périodes longues d’un
indicateur de dimension, pour une nation, le produit
global net en termes réels. »
• Comment mesurer la croissance Economique ?
Puisque la croissance économique est un phénomène
quantitatif, elle peut être mesurée. L'indicateur
de mesure le plus souvent utilisé est le produit
intérieur brut ou PIB.
LE modèle DE
DOMAR
Date et lieu de naissance 16 Avril 1914 , nord-américain

Date et lieu de décès 1 Avril 1997 , états_ unis

Domaine Economie politique

Livres Essays in theory of economic

Les parents David domaschevitsky


Sara slonimskay

enseignement Université de Michigan, Université


Harvard , Université de Californie
Evsey Domar
 DOMAR, s’interroge sur l’effet de l’investissement
dans le temps. Il admet que l’investissement ne fait
pas qu’augmenter le revenu de l’économie mais
également augmente les capacités de production.

 Cette augmentation peut entrainer un déséquilibre


tel que:
 Si les capacités de production augmentent plus vite
que le revenu de l’économie.

 Si l’effet créateur de revenu de l’investissement est


supérieur à l’effet d’augmentation des capacités de
production
 Pour ne pas créer de déséquilibre, il faut que
l’accroissement de l’investissement soit égal à l’effet
créateur de revenu et à l’effet augmentation des
capacités de production.
On peut parler de ce résultat comme étant la
condition de Domar dans son modèle, mais quelle
valeur doit prendre cet accroissement?
Hypothèses Du Modèle
Hypothèse 1 :
Economie fermée:

AVEC :
I=S
Hypothèses Du Modèle
Hypothèse 2 :

pour une solution analytique : nous supposerons que


la fonction de production est de la forme suivante :
Hypothèses Du Modèle
Hypothèse 3 :
 L’investissement va déterminer la quantité de
capital disponible à la période suivante

 L’investissement brut représente l’ensemble des


achats de biens de productions.
Hypothèses Du Modèle
Hypothèse 3 :
l’investissement net représente l’investissement
brut (total) moins la dépréciation du capital
(amortissement).
Hypothèses Du Modèle
Hypothèse 4 :
On suppose que la fonction de consommation
est une fonction Keynésienne de court terme:
Hypothèses Du Modèle
Hypothèse 4 :
En d’autre terme, la part de revenu qui n’est pas
consommée sera épargnée. Cela permet de
déterminer la fonction d’épargne qui est:
Mise en évidence de l’effet
capacité et l’effet revenu
 A l’aide des hypothèses précédentes, nous allons
mettre en évidence l’effet capacité et l’effet de
revenu d’un investissement additionnel.
• L’effet de capacité : C’est hypothèse #2 qui va nous
permettre de quantifier l’effet de
l’investissement net sur l’augmentation des
capacités de production (côté offre).
Mise en évidence de l’effet capacité et
l’effet revenu

• L’interprétation est simple, si la variation du


stock de capital est de 100 (DKt = 100) alors
l’offre augmentera de DY t = 100/v .
Mise en évidence de l’effet capacité et
l’effet revenu
• L’effet de revenu :
 L’investissement est un élément de la demande
effective. Il provoque un effet multiplicateur sur la
demande.
 Pour connaitre cet effet, nous allons utiliser les
hypothèses1 et 4.
Mise en évidence de l’effet capacité
et l’effet revenu
 En remplaçant l’expression de la consommation
dans l’égalité on trouve :
Mise en évidence de l’effet capacité
et l’effet revenu
 Afin de connaitre la variation dans le temps du
revenu de l’économie, il suffit de dériver Y par
rapport au temps:
INTERPRÉTATION DU MODÈLE
Résolution du modèle
 On sait que l’investissement net augmente la
production et que l’investissement brut augmente le
revenu, mais on comprend bien que si:
 la production augmente plus vite que le revenu il y
aura un risque d’une crise de surproduction (l’offre
est supérieure à la demande).
INTERPRÉTATION DU MODÈLE
Résolution du modèle
 Inversement, si le revenu augmente plus vite que la
quantité de biens et services il y aura une hausse
des prix (inflation).
 Donc pour que l’offre soit égale à la demande:
INTERPRÉTATION DU MODÈLE
Résolution du modèle
 Pour résoudre ce modèle, on considère que, à l’équilibre
l’épargne des agents doit être égale à l’investissement .
la fonction d’investissement net peut s’écrire:
INTERPRÉTATION DU MODÈLE
Résolution du modèle

Or:

On déduit que:
INTERPRÉTATION DU MODÈLE
Résolution du modèle
 Donc le taux de croissance de l’investissement sera
égal à:
INTERPRÉTATION DU MODÈLE
Taux de croissance de
l’économie
 À partir de la fonction de production (hypothèse 2).

 la production accroît au même rythme que le


capital.
INTERPRÉTATION DU MODÈLE
Taux de croissance de
l’économie
 Souvenons nous que le fait de dériver par rapport
au temps le logarithme d’une variable permet
d’obtenir son taux de croissance.
Ainsi:
INTERPRÉTATION DU MODÈLE
Taux de croissance de
l’économie
 En dérivant cette expression par rapport au
temps, on aura:

 le coefficient du capital ne dépend pas du temps


donc sa dérivée est nulle.
INTERPRÉTATION DU MODÈLE
Taux de croissance de
l’économie
 Le taux de croissance de la production est égal au taux
de croissance du capital.

 À l’aide de la fonction de consommation keynésienne,

 la consommation accroît au même rythme que la


production:
INTERPRÉTATION DU MODÈLE
Taux de croissance de l’économie

La consommation accroît au même rythme que la


production.
INTERPRÉTATION DU MODÈLE
Taux de croissance de
l’économie
 Pour montrer que la consommation, le capital et la
production croissent au même rythme il suffit de
reprendre l’égalité Emplois-Ressources:

 En divisant par le capital chaque membre on


obtient :
INTERPRÉTATION DU MODÈLE
Taux de croissance de
l’économie
INTERPRÉTATION DU MODÈLE
Taux de croissance de
l’économie
Finalement, en remplaçant 1-c par s, on détermine
le taux de croissance du capital comme étant :

 On déduit donc que la production, la


consommation et le capital croissent au même taux
INTERPRÉTATION DU MODÈLE
Taux de croissance de
l’économie
Interprétation Du résultat

 Si le taux d’épargne de l’économie est faible cela


entrainera un faible taux de croissance pour
l’économie.

 Un coefficient du capital faible est synonyme d’une


technologie efficace.
Limites du modèle de
DOMAR
IL considère que la seule limite de
croissance est l’investissement.
Il néglige le facteur de travail.
Il ne parle pas de la situation hors
équilibre.
Le coefficient marginal de capitale V
n’est pas toujours constant.
Conclusion
Pour conclure, après avoir étudié le modèle de
DOMAR, il apparait enfin que la source de la croissance
est l’investissement, qui a une double influence sur
l’économie du coté de la demande et du coté de l’offre.
D’autre part, la croissance équilibrée du revenu et de
production permet aussi de réaliser une croissance
économique ce qui est impossible, et donc ce modèle est
limité, ce qui pousse HARROD à apparaitre de nouveau
en 1948 dans un nouveau modèle connu par HARROD-
DOMAR.