Vous êtes sur la page 1sur 32

Université IBN Tofail

Faculté des Sciences de Kénitra


Master De l’Ingénierie de la Valorisation des
Ressources Naturelles et Management de la Qualité

LES
STAPHYLOCOQUES
PRÉSENTÉ PAR : DEMANDÉ PAR :

TAHIRI MERIEM MME RAJAE AMIAR


BEN SAADAT AWATIF
SOUHAIL EL FADILI
PLAN
Introduction
Historique
Généralités
Taxonomie et classification
Identification (S. aureus)
Maladies provoquées par les S.aureus
Traitement
Prévention
Conclusion
INTRODUCTION

Les staphylocoques ,du genre staphylococcus ont été


identifiés en 1800 par Pasteur ,et comptent parmi les
premières bactéries qui ont été découvertes. Ils
appartiennent à la famille des Micrococcacae ,où l’on trouve
principalement ces derniers mais aussi d’autres germes qui
ont peu d’impact ‘ infectieux’.
HISTORIQUE
1883:
nom de 1884:
« Staphylocoque » cultures pures par
donné par Ogston Rosenbach,
(grains: kokkos; séparation en deux
grappe de raisin: groupes: colonies
staphylê ) blanches et dorées

1880:
découverte de
germes dans un
pus par Pasteur
GÉNÉRALITÉS
Règne Bacteria

Division Firmicutes

Classe Bacilli

Ordre Bacillales

Famille Microccaceae ( avec 4 genres


:Micrococcus , stomatococcus ,
planococcus et staphylococcus )

Genre Staphylococcus

Espèces Vingtaine d’espèces


HABITAT
Tube Digestif
L’eau L’air

Les Aisselles
Sols
Périnée
Périnée

Rhinopharynx Muqueuse objets souillés


TAXONOMIE ET
CLASSIFICATION

Les staphylocoques appartiennent á la famille des


Micrococcaceae qui comprend quatre genres : Micrococcus ,
Staphylococcus , Stomatococcus et Planococcus.
STAPHYLOCOCCUS
Comprend une vingtaine d'espèces : certaines sont les hôtes
de l'homme, d'autres sont rencontrés à la fois chez l'homme
et l'animal.
Chez l'homme les espèces les plus couramment isolées
sont :

St.capitis
St.aureus St.auricularis

St.épidermidis St.haemolyticus
St.hominus

St.Saprophyticus
STAPHYLOCOQUE AUREUS
Le staphylocoque doré (Staphylococcus aureus) est
l'espèce la plus pathogène du genre Staphylococcus. Elle
se présente comme un coque en amas , Gram positif et
catalase positif. La plupart des autres espèces de
staphylocoques ne sont pas pathogènes (ou sinon
pathogène opportuniste) et sont des bactéries de
l'environnement ne présentant aucun danger pour
l'homme et l'animal
CARACTÈRES GÉNÉRAUX
Germe pyogène par excellence
Production des enzyme et des toxines
La souche la plus rencontrés en pathologie
Responsable des infection nosocomiales
 coque gram + le plus souvent regroupés en
amas
Catalase +
Coagulase +
 AAF (aéro – anaérobie facultative)
 Halotolérant ( concentration en NaCl de 75 g/L)
Il présente des colonies jaune doré
IDENTIFICATION

Afin d’identifier un germe de Staphylococcus


aureus, il faut réaliser plusieurs examens et
ensemencer des milieux caractéristiques pour
une identification de Staphylococcus aureus.
PRÉLÉVEMENT
Tableau clinique (hémoculture, urine, pus,
expectoration ..etc.)

CULTURE:
Sur gélose ordinaire dans la majorité des cas ou
sur milieu de culture sélectif, type milieu de
CHAPMAN si le prélèvement est fortement
contaminé par d'autres bactéries ou bien Gélose
Baird Parker permet la détection et la numération
directe des staphylocoques
pathogènes( S.aureus), ainsi que leur confirmation
COLORATION DE GRAM
Observation :

coques colorés de façon homogène en violet, c’est-à-dire


des coques gram +,regroupés en amas, elles sont
rondes régulières, de petit diamètre ( de 1 à 1,5 µm)
TEST DE LA CATALASE:

Observation :

• On observe un dégagement gazeux, la souche est


donc catalase +
• Donc la bactérie appartient à la famille des
Micrococcaceae.
ENSEMENCEMENT SUR CHAPMAN
Ce milieu est sélectif des germes
halophiles (NaCl à 75 g/L) et plus particulièrement
des germes appartenant au genre Staphylococcus.
Si on observe des colonies jaune, mannitol +, alors
il y a présomption de Staphylococcus.
TEST DU RÉCEPTEUR DU
FIBRINOGÈNE :
Pour vérifier que les colonies présentes sur la
Chapman sont des Staphylococcus aureus on
réalise le test du fibrinogène qui consiste à
réaliser un témoin négatif (noté -) et un test à partir
des colonies suspectes. S’il y a agglutination avec
le test c’est que la souche possède un récepteur
au fibrinogène, c’est un Staphylococcus aureus.
TEST DE LA COAGULASE :

Protocole :
On ensemence du plasma de lapin avec la souche
à tester, puis on incube pendant 4h à 37°C.

Observation :

Après le temps d’incubation, on peut incliner le


tube, le plasma reste sous forme d’un culot, il
n’est donc plus liquide, cela signifie qu’il à
coaguler, donc que la souche possède la
coagulase, elle est donc coagulase +.
MALADIE CUTANÉE DUE AU
STAPHYLOCOQUE DORÉ

Infections suppuratives et non suppuratives comme les furoncles,


les panaris, les abcès, les impétigos.
Le plus souvent ces infections sont dû à des plaies infectées par
Staphylococcus aureus.

Les infections cutanées de Staphylococcus aureus s'accompagnent


donc d'une production abondante et localisée de pus résultant de la
destruction des cellules phagocytaires et des cellules environnantes.

Panaris Abcès Impétigo


INFECTIONS NON SUPPURATIVES
D’ORIGINE TOXINIQUE

Elles sont appelées toxémies staphylococcies : elles


regroupent , le syndrome cutané staphylococcies, le choc
toxique staphylococcique et les intoxications alimentaires.

Elles sont dues à la diffusion de toxines sécrétées par


Staphylococcus aureus à partir d’un foyer infectieux, sauf
les intoxications alimentaires qui sont dues à l’ingestion
d’une toxine préformé dans l’aliment contaminé.
SYNDROME CUTANÉ
STAPHYLOCOCCIQUE
Il s’agit du syndrome de la peau ébouillantée chez les jeunes
enfants, il est provoqué par la diffusion d’exfoliatives (une
toxine). Il est également appelé syndrome de Ritter. Il se
caractérise par : un décollement de la peau, qui forme un cloque.
Le germe de Staphylococcus n’est pas présent au niveau des
bulles.
SYNDROME DU CHOC TOXIQUE

C’est une maladie rare, qui touche particulièrement les


adultes, cette maladie infectieuse est causée par une toxine
appelée TSST-1 excrétée par Staphylococcus aureus. Ce qui
le rend pathogène. Ainsi cela crée une toxicité pour l’hôte.
SYNDROME DU CHOC TOXIQUE

Symptômes :
-fièvre élevée, de 39°C à 40,5°C,
-petite tension artérielle,
-éruption cutanée (érythrodermie) comme un coup de soleil et une
desquamation.
-vomissements, diarrhée aqueuse et profuse (organes cibles sont
tube digestif ou les reins)

Traitement:
Pour soigner les malades ont peut utiliser des antibiotiques, faire
des drains au niveau de l’infection pour éliminer un maximum de
bactérie.
INTOXICATION ALIMENTAIRE

L’intoxication alimentaire par les Staphylocoques


survient lors de l’ingestion d’entérotoxine produite par
l’espèce aureus ce qui cause principalement des gastro-
entérites .
La bactérie se développe par la contamination de la
nourriture par l’intermédiaire des mains ou par la rupture
de la chaîne du froid
INTOXICATION ALIMENTAIRE

-Température de 60°C, pendant 30 minutes.


-Sécheresse ,rayonnement(favorise leurs survie sur l’épiderme)
-Pression osmotique élevée
-Forte concentration en sel (ce qui leurs permet de se développer
sur des aliments salés.)

S.aureus sécrète une toxine A thermostable qui abîme les tissus


ce qui augmente sa virulence.
INTOXICATION ALIMENTAIRE
Symptômes :
-Vomissements,
-Crampes abdominales
-Diarrhées.
C’est une réaction immunologique. Mais en générale
le malade se rétablit vite.
Prévention:
La seul solution pour ne pas être malade c’est ne pas
rompre la chaîne du froid, se laver les mains
régulièrement
INFECTIONS NOSOCOMIALES

Une infection nosocomiale est par définition une


infection contracté dans un établissement hospitalier

Le Staphylococcus aureus est la plus souvent le


responsable des infections nosocomiales, même si
elles peuvent être due à d’autre germes pathogène.

Elles sont difficilement maîtrisable à cause de la


résistance aux antibiotiques et antifongiques des
microorganismes responsable de celle-ci
INFECTIONS NOSOCOMIALES

Les principales sources de contamination sont:

•Transmission des germes présents sur les mains


du personnel soignant ou de la famille
• Transmission des germes pathogènes d’un
patient à un autre par l’intermédiaire d’instrument
ou de dispositif servant au diagnostic ou aux soins.
• Transmission par l’air ou l’eau, qui véhicule de
nombreux microorganisme.
INFECTIONS NOSOCOMIALES

Prévention:

•Respecter une très bonne hygiène corporelle (patient et


personnel soignant)
• Lavage des mains et des ongles (personnel soignant et
visiteur principalement)
• Porter des blouses propres (personnel soignant)
• Utiliser des dispositifs à usage unique (personnel
soignant)
• Désinfections des surfaces
TRAITEMENT
-Antibiotiques anti staphylococciques
-Péniciline M pour les souches sensibles
-Les infections cutanées peuvent se soigner le plus souvent
avec une bonne hygiène locale et la prise d’antiseptiques et
d’antibiotiques locaux.
PRÉVENTION

• Hygiène des main et précautions d’asepsie vis-à- vis des


matériels étrangers
• Prophylaxie préopératoire par anti- staphylococciques à
certains secteurs de chirurgie
• Prophylaxie des toxi-infections alimentaires collectives:
éducation du personnel et règles d’hygiène professionnelle.
CONCLUSION

Les staphylocoques occupent une place importante


en pathologie humaine.

La meilleure compréhension et connaissance des


mécanismes de défenses bactériens permettra le
développement de nouveaux outils thérapeutiques…
MERCI POUR
VOTRE
ATTENTION