Vous êtes sur la page 1sur 394

Institut d'estudis occitans de París

Documents per l'estudi de la lenga occitana

N°20

Emil LEVY

Petit dictionnaire Ancien Occitan (Provençal)- Français

Petit dictionnaire Ancien Occitan (Provençal)- Français Edicion originala Heidelberg, Carl Winter, 1909 - Document

Edicion originala Heidelberg, Carl Winter, 1909

-

Document dins lo maine public numerizat per

archive.org

Documents per l'estudi de la lenga occitana

Daus libres de basa numerizats e betats a dispausicion sus un site unique.

basa numerizats e betats a dispausicion sus un site unique. Des ouvrages fondamentaux numérisés et mis

Des ouvrages fondamentaux numérisés et mis à disposition sur un site unique.

fondamentaux numérisés et mis à disposition sur un site unique. Mesa en linha per : IEO

Mesa en linha per :

IEO París

VII

Préface.

Ce petit dictionnaire ne contient pas tous les mots proven- çaux connus. On y trouve, il est vrai, un certain nombre de

mots qui manquent dans le Lexique Boman de Raynouard et

que j'ai relevés trop tard pour

pouvoir les insérer dans mon

Provenzalisches Suppletnent Wôrterhuch, dont cinq volumes ont

déjà paru,

mais j'y

ai supprimé, de

parti pris,

1. les mots

dont la forme ou la signification ne m'ont pas paru suffisam-

ment établies

2. les mots

savants dont le

sens

est

clair à

première vue et ne diffère pas de celui des mots français corres-

pondants '^. plusieurs mots

qui

se

trouvent

avec la même

forme et le même sens en français moderne. Ai-je toujours été

bien inspiré dans le choix que j'ai fait?

prendra. Quant à l'orthographe j'ai suivi les mêmes règles que dans

mon Proî\

La critique me l'ap-

Suppl. Wb.

Je représente la spirante dentale

sourde par s (haisar), la spirante dentale sonore par z (haizar),

le

/ et le w mouillés par Ih et wA; ch

sert à rendre le son

provenant de et (fach) ; j'écris toujours c (et non ch), g (et non

;) devant a

(cantar, gai), et je réduis à g le groupe primitif

gu devant la voyelle a (gardar).

Vy a été remplacé par i, le n

dit

«caduc» a été gardé (ren^ bon),

le t final

après

n a été

rejeté (frofi^ -men). L'e et Vo ouverts ne sont pas diphtongues

(greu, foc). On trouvera écrites comme dans le Prov. Suppl.

Wb. les désinences -ansa, -atge^ -ejar, -eza,

mais je

préfère

maintenant écrire -cion au lieu de -tion.

Sauf dans les cas

douteux, j^ai noté Ve et Vo ouverts par e et o, Ve et Vo fermés

par e et q, le n «caduc» par n.

VllI

Préface.

 

j

J'ai rédigé ce livre en français pour rendre hommage au

\

maître vénéré dont le nom est inscrit à la première page.

Il

 

\

nous a quittés, hélas, avant que l'impression fût achevée, mais

;

j'ai pu

lui

en offrir

les quatorze

premières

feuilles,

qu'il

a i

accueillies avec sa bienveillance accoutumée et avec l'indulgence ? qui lui était propre. Je serais trop heureux si l'espoir que ;

ses bonnes et touchantes paroles ont fait naître en moi

pou- ;

vait se réaliser et si ce modeste travail rendait vraiment quel-

ques services aux études si chères à l'un et à l'autre.

!

Je tiens à remercier de tout mon

cœur mes chers

amis 4;

et collègues J. Anglade, J. Haas, A. Jeanroy, F. Ed. Schneegans ||

et A. Thomas qui avec une amabihté exquise ne se sont ja- *

mais lassés de m'aider dans ma tâche, de remplir la fastidieuse I

corvée de lire

les

épreuves, de

diminuer par leurs précieux |

*

conseils les difficultés particulières que m'offrait ce travail par

le

fait

de

la langue

dans

laquelle j'ai

F'ribouro" en Brisgau, mars 1909.

tenu

à le rédiger. ^

E. Levy,

ab,

ani, an, abe, aiube, aiibc

prêp. avec ; ah que pourvu que ;

'juoique;

ah

aco

que })Ourvu que;

pourvu que.

(aitso, so)

ah una que

abadosa .^". /*. abbesse.

ahadia *\ f. abbaye.

abadil adj. abbatial.

abais y. ru. abaissement, déca- dence,

abaîsador s. m. qui rabaisse.

abaisameii .s-, m. afjaissemeni. abaisar r.a. abaisser, rabaisser;

abaronar (oi r.a. l'aire baron.

abastamon 6'. m. suiïîsaiice.

nbastar r. n. suffire; v. a. pour-

voir;

V.

réfl,

se contenter:

ahastan ,

suffisamment, pourvu.

ahastat

qui

en

a

abastardîr i\ a. abâtardir.

abat, cas suj. ábas ò'. m. abbé. abatcmon *'. m. renversement;

démolition; rabais, déduction. abatre c a. abattre, renverser; démolir; faire descendre;

a bolir , supprimer ;

rn battre ;

amoindrir, diminuer;

v.

n.

V. réfl. s'abattre; survenir (en

baisser, décliner.

parlant

de

la chaleur);

se

abaîseza s. f. abaissement.

 

lancer.

abancha que conj. avant (lue.

,

abauzar v. a. renverser; /•. réfl.

abandon .«*. m. penchant;

 

a a.

se prosterner.

sans réserve;

mètre

en

a.

abauzir v. n. convenir, ai)par-

abandonner.

abandonadaïuen adv. en toute

hâte; sans réserve.

abaudouar (o) v. a. abandonner, remettre; abandonner, quitter; permettre ; los fres ahandonatz

à bride abattue ; v. réfl. s'aban-

donner , se livrer ;

se lancer,

s'avancer ; désespérer, perdre

courage; se livrer, en parlant

d'une femme; ahandonat entiè-

rement dévoué; libéral, géné-

reux.

abans

adv. avant;

plutôt, au

contraire; a. de avant; a. que

avant que;

en a.

que; plutôt que.

que avant

tenir.

abauzos, en ïi.adc. à plat ventre.

abdosjam-jambe-icrt.sòíí/.abdui) adj. num. tous les deux: ahdoas

toutes les deux. abdurar v.a. supporter, endurer;

ahdurat endurci; dur, pénible.

abellia s. f. abeille.

abelliîer s. m. éleveur d'abeilles.

abelimeu s. m. agrément.

abelîr v. n. agréer, plaire.

abelivol adj. agréable.

abenar (e) v. a. faire du bien;

satisfaire, rassasier; v. réfl. se

satisfaire.

abeston s. m. asbeste. abet s. m. sapin.

abet abric.

al)et .^. m. ruse, finesse; raillerie.

a1)êtairitz s. f. trompeuse.

abetar (e) v. a. tromper, abuser.

aboudivolnieu adv. abonda m-;

ment. abondos, avon-, aon- adj. abon- ^

j

abeurador s. m. abreuvoir.

dant; suffisant; utile; satisfait;

 

;

abenramen s. m. abreuvoir.

capable.

^

abeurar (e) v. a. abreuver;

en

faire accroire, leurrer; a. aie.

rcn ad alcun faire

boire qc.

à qn.; v. n. s'abreuver.

abenratge s.

boisson.

m.

abreuvage;

abil adj. apte, propre.

abilhamen s. m. habillement,

équipement.

abilhar v. a. habiller, équiper.

abis, abîsi s. m. abîme; enfer. abisal adj. profond.

abîsar

v.

a.

s'abîmer.

abîmer;

r.

réfî.

abisi V. abis.

abisme *\ m. abîme; enfer.

abit^ -te, -ti s. m. habit; habi- tude. abitador ò\ m. habitant. abitador adj. qui habitera.

abitairitz s. f. habitante.

abitatge ò-. m. habitation.

abite, -ti V. ablt.

abitnt s. m.

discours).

article

(partie du

abjuramen s. m. abjuration.

abouezir v. réfl. s'améliorer, set

bonifier.

j

abora, -as adv. de bonne heure;;

en temps opportun.

abordir, •iirv.n. avorter; alor-i dit avorton.

^

aboreta adv. de bonne heure. I aboria adj. qui arrive de bonn^

heure. aborrir v. a. abhorrer, détesteri abçrt s. m. avorton.

f

f

abortimen s. m. avortement.

abortia s. m. avorton.

|

|

aborzezîr v. 'n. devenir bour-^

geois, perdre les habitudes, lesv

manières de la cour?

'^

aboscar (0) v. a. boiser, garnir

 

'j

d'arbres.

j

abotilhar v. a. mettre en hou-j

teilles.

J

abotonar (9) v.

n. boutonner,;

germer.

;

abracar r. a. raccourcir.

j

abragar y. n. suppurer.

i

abraudar v. a. brûler, incendier; 1

enflammer; v. n. et réfl. s'en--

abladar v. a.

emblaver, ense-

fiammer.

 

\

mencer en blé.

abraudir v. a. attiser.

 

j

ablasmar v. aUesmar.

ablatar v. ajjïatar.

abras s. m. embrasement? oui embrassement?

"

ableiser

v.

a.

détruire, ané-

abrasar v. a. embrasser, serrer;

 

antir?

dans ses bras ; entourer ; entre-

^

ablesmar (ç), ablas- v. réfl. s'éva-

prendre.

1

nouir.

abnegar^ amnei^ai* ((^)

renier, délaisser.

v.

a.

abocar (9) v. a. renverser.

abominos adj. abominable. aboiidanieu .v. m. abondance. aboudaiisa, -autia, aon- s. f.

abondance;

faction.

suffisance;

salis-

aboudar, aoiidar (9) v. n. abonder ;

aider, profiter; s'étendre; être

capable. aboild<'Za s. f. ahomlîinco.

abrazameu s. m. embrasement ;j

chaleur, ferveur.

j

abrazar v. a. embraser, enflani-'

mer; v. réfl. s'embraser; réduire en braise.

se'

abrazilhar v. a. embraser.

abregar (<;) v. a. frotter?

abreujadaineii adv. en abrégé. abreujaniçtn s. m.

abreujar Ui) v. a. abréger. abriaga s. f. ivraie.

\

;

[

abric >-. >n. abri

(au sens con-j

cTet); abri, protection.

abricar acceptable.

3

«Ibriear, -gar, abrîar v. a. abriter, protéger; chausser (une plante),

butter.

abril -iel,

-în, -prieu

ò\

m.

avril.

abriyadanieii adv. avec empres- sement, à la hâte.

abrîvamen s, m. impétuosité.

abrîvar v. a. presser, hâter, ac-

célérer ;

presser; s'élancer.

r. réf

se hâter, s'em-

abrizar y. n. se briser.

abrocador 5. m. courtier.

abrocatge >?. m. courtage.

abroncar io) v. réfl. broncher.

abronqnit adj. au visage sombre,

renfrogné?

abrosir, abruzîr v. a. attrister? abs, ans adj. non cultivé.

absar v. apsar.

absems adv. ensemble.

absina 6\ f. terre inculte. absolt V, absolver.

absolvecion 8.

/".

absolution,

acquittement.

absolyedor adj. à absoudre.

absolvemen s. m. absolution;

quittance; explication.

absçlver, -vre, ass-

soudre; annuler,

v. a.

ab-

lever, sup-

primer; congédier; expliquer,

interpréter;

livrer,

délivrer;

tenir une promesse; absolt ab-

solu

.y. m. absolution.

(terme de grammaire) ;

absorbîr, as-

v.

a.

engloutir;

r. réfl. s'absorber.

abstener,

-îr

i\

réfl. s'abste-

nir.

abstenimen s. m. abstinence.

abstreuher v. a. astreindre.

abteuer, ap- v. a. obtenir. abnernar v. eshuzemar.

abnzatge ^. m. abus.

abuzernar v. e.sbuzernar.

abnzîon .s*. /'. abus, erreur.

acabalar v. a. pourvoir, munir. acabauien *'. m. aclièvement.

acabansa 8. /". achèvement, fin.

acabar v. a. achever; obtenir;

perfectionner; consumer; unir?

V.

n.

réussir, profiter; acahat

parfait, accompli.

acabiera s. f. perfection. acabir v. a. obtenir.

acabnsar v. a. plonger dans Teau,

précipiter.

acairar v. a. équan-ir.

acaisar v. a. presser contre

joue.

la

acaizonar v. ocalzonar.

acalar i\ réfl. se ghsser. acaliiiar v. a. échauffer.

acaminar y. réfl. s'acheminer,

se mettre en chemin.

acauip 6\ m. rassemblement, as-

semblée.

;

acainpamen .^. m. réunion.

aeampar v. a. assembler, réunir, '

amasser; chasser, mettre en

fuite.

acauea, facaneia, liaqae- .s-. /. haquenée.

acantar, -elar (ç) y. a. poser de

chant, survie côté.

acaptador s. m. celui ({ui prend

à emphytéose. acaptamen s. m. reconnaissance de l'emphytéose?

acaptar, -atar v.

a.

obtenir;

dem ander, me^jfe ; ^ ac^^i- ^

acapte s. m. emphytéose; ' reoe-

vance payée pour un emphytéose; achat.

bail

à

acarar y. a. confronter.

acarnar v. a. acharner, irriter.

acarnasir v. réf

acatar v. acaptar.

acatar v. réf. se courber de façon

à se cacher, à se dissimuler. acazamen s. m. inféodation.

acazar v. a. établir, mettre

en

s'acharner.

possession d'un fief.

acazat s. m. celui qui a reçu

une terre en fief.

acceiidre, acen- y. a. allumer,

enflammer.

accentuai adj. (mot) qui change

de signification en changeant d'accent.

acceptable, -avol adj. accep-

table, agréable.

acceplamçu acomolar.

acceptamen .v. m. acception.

accès *\ m. ardeur.

accidia 5. f. paresse.

accidîos adj. paresseux.

accion 6\ f.

action;

mande en justice.

effet;

de-

aceiral adj, d'acier.

aceirar v. a. acérer.

aceirin adj.

d'acier. aceirit adj. d'acier.

acçja

d'acier;

*'.

///. liait

éf.

f.

dard (poisson), van-

doise.

acembelar hA

c.

«.

attirer,

leurrer.

acendre v. accendrc

aceiis- V. aces-.

acçrt adj. certain:

.s-,

m.

tude, assurance.

certi-

acertauar v. a.

inforinei-, ren-

seigner.

acertar ((^)

v. a. assui-er;

IVa}»-

per; obtenir, réussir.

acertivamen

ment.

adv.' affirmative-

acertuc adj. sur, solide.

acesa s. f. acensement, ferme.

acesador ò\ m. fermier.

acesameii s. m. acensement. acesar (e) v. a. donner à cenS;

affermer.

acesat s. m. censive. ferme.

acetos adj. acide, aigre.

aclucar v. n. lermer les yeux.

1=

'\

acluire v. a. enfermer, cacher. aco pron. dém. ce, cela; ab aco-\

que pourvu que.

\\

aco de, en a. de loc. prép. cliez.'í

acoatar v. réfl. s'unir.

acoblar (o) v.

réfl.

se réunir,

acochaWe adj. proche?

]]

"i

^

acocliamen .«. m. promptitude. 1;

acochar (0)

i*.

réfl.

acochaf prompt.

se hâter;

acodar, acondar v. réfl. s'accou-

der,

acoiudamçu, -tameu >\ m. ac-

cointance, commerce; rapport.

acoindansa, -ontaiisa »\ /'. ac-

cointance, commerce, conduite; :

amitié ?

^^

acoindar, -tai% -contar,-couhar 5

V. a. faire connaître; accueillir;

|

V. réfl. s'approcher ; s'attacher j

à, s'efTorcer de: mal acoindan -

insociable.

|

acoitrar, acoutrar v. réfl. sap-

})uyer.

acolar (o)

j

j

v. a. accoler;

passer ;

.;

qc. autour du cou.

ac^lh

è-.

1)1., acolhiiuen 0. m., ]

accueil, réception.

acolhir (o) v. a. accueiUir;

î

ras- ',

sembler; permettre; v. réfl. se rendre; se mettre en route.

j

acolhita s. f., acolhizon

/, i

acetozitat **. /'. aigreur.

accueil, réception.

i

aeçnt adj.

Mal

a. désagréable V

acologar(Q) y. réfl.

se

placer, ;

ache, api s. m. ache.

se mettre.

<

aehicar v. a. rapetisser, diminuer.

acolombar (q) v. a. peupler de

j

acliier v. apchier.

 

pigeons.

 

I

acivadar v. a. donner de l'avoine

acolorar (o) v. a. colorer.

i

(aux cbevaux).

 

acolpar (oj v. a. frapper.

]

aclap s. m. entassement.

acolpar

(o) v. a. accuser.

 

^

aclapar v. a. couvrir de pierres,

acoltivar v. a. cultiver.

 

j

enterrer, enfouir.

acomaudar v. a. donner en dé- ;

aciasar v. réfl. retentir.

\)i')[, remettre en garde.

i

aclin adj. incliné; enclin, soumis.

acoiaensar (v) v. a. commencer.

{

aclinanion s.

m.

soumission.

inclination;

acliiiar v. a. dégrader, avilir?;

aïcunj s'in-

V.

n.

H réfl.

(a

cliner devant qn. ; rendre hom-

mage.

acometre v. a. attaquer, assaillir. 1

acomïa<laiiieii .v. m. congé.

1

acomïadar, «jadar v. a. congé- ]

dior, lenvoyer; v. réfl. prendre

congé, se retirer,

,

acomolar (9) v. a. augmenter.

íicompanhar acoudar,

acompauliar v. a. accompagner ;

associer, adjoindre; r. réfl. se

réunir: s'unir charnellement.

acomparacîon 6-. f. acquisition,

acoinparar v. a, comparer: acom-

parat pareil.

acomplir c. a. accomplir; rendre

parfait; aconipiit complet. acomtador s. m. crieur public.

acomtar (o) r. réfl. faire compte,

régler un compte;

acomtan

éloquent. acomte s. m. compte, reddition

de compte.

acomtir ^^ réfl. s'orner, se parer.

acoiuonalaiisa i?. f. participa-

tion.

acomunalar, -alliar v. n. faire

part; v. réfl. participer.

acomunalhador s. m. partici-

pant.

acondormir (o) v. a. assoupir,

endormir.

aconduire v. a. conduire, amener. aconliar v. acomdar.

aconortar (o) v. a. consoler, en-

courager.

aconquistar v. a. conquérir. acousçgre, -guir v. a. atteindre,

attraper.

aconselh. Per a. de à dessein de,

en vue de. acoiiselhadameu adr. délibéré-

ment.

aconselhador s. m. conseiller.

aeonselhairitz s. f. conseillère.

aeonselhar (e) v. n.

conseiller,

donner conseil; v.réfl. conférer;

murmurer?; aconselhat avisé.

aconsolar (q) v. a. consoler. acontansa, -tar v. acoind-.

acoiiteu adj. content.

acoiiYentar (e) v. a. promettre.

acorar (o) v. a. frapper au cœur, percer, tuer; toucher au cœur,

intéresser vivement; v. n. dé-

cœur;

faillir;

V.

réfl.

tenir à

défaillir.

acoratjat adj. ayant envie, prêt,

décidé.

acorbar (o) v. a. courber.

acorchar, -sar (o) v. a. raccour-

cir, abréger.

acordablamoii adv. d'accord.

acordadamen adv. conjointe-

ment; unanimement: d'accord.

acordador s. m. médiateur, paci-

ficateur.

acordador adj. à fixer, à déter-

miner.

acordameu s. m. accord; traité;

concordance, règle.

acordansa s.

f.

accord; con-

vention; décision; rime.

acordar (o) v. a. accorder, mettre

d'accord; réconcilier; consentir,

permettre; v. réfl:

se mettre

d'accord, s'unir; faire paix; se consulter; décider.

acordÌ6'.w. accord, consentement.

acordier *•.

convention.

m. accord,

traité,

acorpir v. acropir. acorre v. n. accourir; secourir, porter secours.

acorremon s. m. secours.

acors .^. m. secours.

acorsar v. acorchar.

acorsar (o) v. a. exciter à courir;

acorsat rapide ; bien achalandé ;

usuel, d'usage.

acçrt s. m. accord,

concorde ;

accord, traité; résolution, vo-

lonté,

opinion ;

sorte de poésie.

permission ;

acosdumuansa s-, f. coutume,

habitude. acostameu s. m. accointance.

acostar (o) v. réfl. s'accoster, s'ap-

procher; s'accointer;

proche, intime.

acostat

acostnniadamen adv. habituelle-

ment. aeostiimar v. a. avoir coutume

de, être habitué à ; établir comme

coutume ; v. réfl. s'accoutumer :

acostumat accoutumé; usuel,

d'usage; ayant telles ou telles

manières.

acostuiiiier adj. qui a coutume.

acotrar v. a. accoutrer.

acoudar v. acodar.

acoutrar

acontrar v, acoitrar.

acreisedor s. m. celui qui aug-

mente; curateur.

acreiseiiieii s. m. accroissement,

augmentation.

acreiser

v.

menter,

a.

accroître, aug-

acropaudir v. a. avilir?

acropir v. réfl. s'accroupir; s'avi-

lir; acropit vil.

acular v. réfl.

derrière.

s'asseoir

sur

le

acupador s. m. celui qui occupe. acnpar v. a. occuper.

acus s. m. sujet d'accusation.

acuKador s. m. accusateur.

acuzainen s. m., aciizausa s. f.

accusation.

ad- V.

aussi az-.

adagrador s. m. canal d'irrigation.

adagar, azaigar v. a. arroser;

tremper, mouiller.

adaizar, az-, -airar v. réfl. s'ac-

commoder, s'arranger de quel- que chose; se mettre à l'aise.

adainar v. a. aimer.

adainas s. m. diamant; aimant.

adamplar v. n. grossir.

adantar v. a. couvrir de honte,

déshonorer; affronter, attaquer? adaptar v.a. adapter; comparer.

adaptir v. a. attaquer.

adars adv. maintenant. adastar, az- v. réfl. se hâter.

adastrar v. a. douer.

adaut,

az-

adj. adroit,

habile,

approprié: convenable, commo-

agréable;

ddv. adroitement; agréable-

de;

joli,

gracieux,

ment;

s. m.

grâce,

charme;

plaisir, gré.

adautamçn, az- s. tu.

beauté,

udautar, az- v. n. plaire;

grâce,

xe a.

de trouver plaisir, prendre goût

u; uzauiut plaisant, «harinant.

adautf't, az- adj. syn. ú'adant:

adv. doucement. adantçza, az- x. f. chose julie.

agréable.

udaiitia^ az« >•. f. gracieuseté.

ad^s.

adantinien^ az- s. m. agrément,

plaisir.

adaiitir, az- v. a. enjoliver, em-

bellir.

adegrar,

az- (e) v. a. arranger,

disposer, préparer; niveler; V. réfl. se réunir.

adeisida, adis- 5. f. produit, re- venu.

adeisir, adis- u. n. naître, croître. adelechar (ç) v. réfl. se délecter.

ademaitdar v. a. demander. adeinorar (ç) v. n. demeurer.

adeinplir,

az-

v.

a.

remplir;

accomplir, achever; adewplU

rassasié.

az-

ademprador,

s.

m.

solli-

citeur.

ademprar, az- (ç) v. a. solliciter,

prier; demander de l'argent à;

user; se a. de user.

adenipre, az- s. m. sollicitation ;

accumulation; droit d'user de quelque chose; sorte d'impôt

pour jouir de ce droit.

adempriu, az- s. m. droit de commander, d'user de quelque

chose à sa volonté; chose sur

laquelle ce droit s'exerce.

adenan adv. à l'avenir;

par avance. adenolliar v. agen-.

adens adr. sur les dents, la face

per a.

contre terre.

adeuviar v. a. envoyer.

adçras adv. parfois.

aderbar (e) v. a. empoisonner avec des herbes vénéneuses?

aderbatjar r. a. faire paître

aderinar, azerin-, aerm- (e) v. a.

rendre désert, dévaster.

adermir, aerm- v. adermar. aderrairar v. a. arriérer; v.réfl.

rétrograder, reculer. aders, az- .v. w. élévation, puis-

sance.

adçrzer,

-erdre

r.

a.

élever;

établir, marier: attacher,

adçs adv. toujours: sur le champ;

déjà; pfr a. toujours; a. a.

tantôt - -tantôt; d.^Mi'quoique?

adesc adordenamçn.

adesc, az- s. m. amorce, appât;

nourriture.

adescar, az- (ç) v. a. amorcer; garnir d'une amorce; v. réfl.

se nourrir.

adesgardar v. a. regarder.

adesmamen s. m. appréciation, évaluation. adesnian adj. appréciable.

adesmansa s. f. opinion, pensée ?

adesmar^ azes-,

aes- (ç) v. a.

estimer, apprécier; viser; se

a. a se régler sur. aâçsme s. m. estimation,

con-

sidération.

adestimar v. a. apprécier. adestrar (ç) v. a, atteindre?

adçstre adj. habile. adezar (e) v. a. atteindre, toucher;

serrer, mettre en lieu sûr. adiar v. n. faire jour.

adietar v. a. mettre à la diète.

adiman, az-

aimant.

s.

m.

diamant;

ad m- V. am-. adobador adj. à préparer.

adobadûra 5. f. ajustement, rac-

commodage.

adobamen s. m. ajustement, ré-

paration;

traité.

adobar (q)

accommodement,

v.

a. équiper,

gar-

nir, armer; préparer, arranger;

accommoder, raccommoder, ré-

tablir; adouber (un chevaher);

affaiter

s'habiller; se préparer; s'ac-

commoder.

ad obier s. m. réparation; arran-

(un

faucon);

v.

réfl.

gement, traité.

adobrar (q) v. a. façonner; exer-

cer.

adoctrinamen s. m. doctrine, [re.

adoctrinar v.a. enseigner, instrui-

adolar (q) v.

chagriner.

réfl.

s'affliger, se

adoleutar (ç) v. réfl. s'affliger.

adolcntir v. réfl. s'affliger;

venir douloureux.

de-

adolhar, az-, aolli- (q) v. a. re-

garder;

munir

de points

(un

dé): ouiller, remplir jusqu'à

la bonde.

adolhatge, aolh- s. m. ouillage.

éprouve une

douleur, malheureux. adolterador^ -trador s. m. adul-

adolit

adj.

qui

tère.

adolterau adj. adultère, faux. adoltcrar v. a. prostituer. adoltre s. m. adultère.

adôltresa s. f. femme adultère.

adoucir,

adolzar (q), -ir v.

a,

tempérer, soulager. adoizezîr v. a. rendre doux.

adolzir v. adolzar.

adombramen s. m. ombre (fig.),

apparence.

adombrai> az- (q) v. a. ombra-

ger; V. réfl. devenir ombreux;

se tenir à l'ombre.

adomdar (o) v. a. dompter.

adomescar, -char, -gar (^) v. a.

apprivoiser.

adomniu adj. excellent, parfait?

v. a. confier; v. réfl.

adouar (q)

s'adonner à, s'occuper de; fré- quenter; adonan disposé, pro- pre à.

adonc, -ca,.-cas, -es adv. alors.

adouglar, az- (o) v. réfl. s'ac-

crocher (avec les ongles).

adonîu adj. généreux?

adouorar (o) v. a. honorer.

adontar, -tir v. aon-.

adçp s. m. vêtement militaire;

réparation; dédommagement; accommodement; affaitage.

adorador s. m. adorateur. adoramen s. m. adoration.

adorar, az- (o) v. a. adorer;

même

a.

vas alcun;

v.

de

réfl.

dire ses prières, prier.

adorbar, az- (q) v. a. aveugler.

adordeuacioBL s. f. règlement,

disposition.

adordeuadameu adv. avec ordre,

régulièrement.

adordeiiador s. m. ordonnateur.

adordenador adj. à ordonner. adordenamen, az- 5. m. arran-

gement,

disposition;

règle,

adordenansa afermadura.

principe;

ordonnance,

pré-

cepte,

adordeuansa s. f. arrangement,

disposition.

adordeiiar (e) v. a. disposer, ré-

gler; ordonner, commander;

conférer les ordres religieux; r. réfl. se consacrer.

adorfeiiat part. 'pas. rendu or-

aesniar, -me v. ades-.

j

afach s. m. apprêt, préparation, i afachádor s. m. corroyeur, tan- neur.

afachàmen

|

\

ajustement; \

*?.

m.

ornement; fard.

^

afacliàr v. a. accommoder, pré- ;

parer, apprêter;

afîaiter

(uu ^

faucon); tanner le cuir; farder. -

phelin.

afacharia

s. f. corroirie.

;

adormir(o) v. a. endormir; v.

afadîgar r.a. refuser.

í

réfl. s'endormir; mourir: s'en-

afaire

.^. m. affaire; conduite;;

 

*

gourdir.

condition; propriété rurale.

ador<