Vous êtes sur la page 1sur 14

ETUDE DE LA MISE EN

ŒUVRE D’UN PROJET GMAO
AU SEIN DU DEPARTEMENT
GENIE DES MATERIAUX

Réalisé par :

Encadré par :

Anass AHMAM

Mr M. TAHIRI

OPTION MCQ

......... Atelier mécanique :........... Définition de la maintenance .................................................. 4 1...................................................................................... III...... Les données techniques : ............................ 5 1.......................................... 4 1................. 3 II...................................................................................................2.................. Arborescence géographique : ............................... Diagnostic ................................. 4 1........ Laboratoire de microscopie : ... 5 Projet GMAO ................................................................4...........................................Sommaire Introduction……………………………………………………………………………………………4 I........................................................................................... 9 Conclusion ....................... 3 1............... Phases d’établissement d’un projet GMAO .... 4 2.......................................... 3 3.....................................................................1..... 4 Atelier de caractérisation mécanique : ................................ Les principaux objectifs de la maintenance sont:............... 8 2......................................2............5....................................................................................... 3 1.......2...................3........ Définition de la GMAO ................ 5 1............ 4 1................................. Liste des équipement de l’atelier du département GDM ...1.......................... Elaboration d’un projet GMAO de l’atelier GDM de l’ENSMR ...... 13 1 .... ................................. l'évolution de la Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur (GMAO)............................ Atelier de traitements thermiques ............ 5 2............................................... 8 2..........................................................................................................1..................... 1......... 3 1....................................... Les cinq types de maintenance : ................. Codification....................................................................................... Atelier de polissage : .

Pour ce faire. on a choisi de commencer par un site pilote: Département Génie des matériaux (GDM) simulé à une petite entreprise. Ces ateliers sont positionnés de manière à respecter les mesures de sécurité à l’utilisation. 2 . afin de réduire les coûts d’entretien et par la suite améliorer la productivité. Il faut être en avance par rapport aux pannes. Mon étude consiste à faire l’étude et l’élaboration d’un projet GMAO au sein d’une entreprise pour cela j’ai choisi (Selon le conseil de Monsieur M’Hammed Tahiri) l’école nationale supérieurs des mines de Rabat (EX : ENIM) . et des coûts de pertes de production liés. la maintenance ne peut plus se limiter à des opérations d’entretien basiques.Introduction De nos jours. vous évitez de gérer un stock surabondant et des pannes machines trop longues. En effet. chacun d’entre eux est spécialisé dans une technique bien définie. Le choix d’une GMAO s’avère donc crucial pour l’amélioration du service maintenance. En anticipant les pannes. l’usine est constituée de plusieurs ateliers.

interne et mixte. administratives et de management durant le cycle de vie d'un bien. Phase 2 : Elaboration d’un cahier de charge an analysant les différents couts : externe.I. Définition de la GMAO Une GMAO vise en premier lieu à assister les services maintenance des entreprises dans leurs missions. 1. selon la définition de l'AFNOR. 1. destinées à le maintenir ou à le rétablir dans un état dans lequel il peut accomplir la fonction requise ». il faut passer par déférentes phases : Phase 1 : L’analyse de l’existant et faire un diagnostic afin de définir l’état actuel de l’entreprise. Définition de la maintenance La maintenance est définie comme étant l’ « Ensemble de toutes les actions techniques. cherche à maintenir ou à rétablir un bien (équipement) dans un état spécifié afin que celui-ci soit en mesure d'assurer un service déterminé. comme la production ou l'exploitation (afin de fournir des informations sur l'état des équipements). 3 . Phase 3 : Préparer l’appel d’offre ou la consultation en respecter la réglementation par procédure en naviguer Phase 4 : Dépouillement de réponses Phase 5 : Après avoir sélectionné 2 ou 3 progiciels avec les éditeurs. Une GMAO peut également être utile dans d'autres services de l'entreprise.1. Un service de maintenance. Phases d’établissement d’un projet GMAO Pour élaborer le projet GMAO. on fait un choix définitif du progiciel de GMAO. Les principaux objectifs de la maintenance sont :  Tendre vers les zéro pannes  Tendre vers le zéro défaut  Tendre vers un stock minimum  Tendre vers un délai d’exécution minimum 2. L'évolution de la Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur (GMAO). ainsi que la direction financière ou générale de l'entreprise. en fournissant des indicateurs facilitant les prises de décisions 3.

Phase 7 : Préparation des données technique pour la GMAO. d’usinage et de polissage. II. Atelier de caractérisation mécanique :  Machine de traction automatique  Mouton pendule Charpy  Machine de flexion rotative  Four pour fluage 1. d’assemblage par soudage. Il comporte les équipements suivants :  Polisseuse  Affuteuse  Perceuse  Fraiseuse  Tours  Laminoir  Poste de soudage 1. Atelier mécanique : L’atelier mécanique est une entité qui permet d’effectuer des opérations de fabrication.Phase 6 : Acquisition des progiciels. Elaboration d’un projet GMAO de l’atelier GDM de l’ENSMR 4.1.3. Il comporte les éléments suivants :  Polisseuse mécanique  2 polisseuses semi automatiques  Polisseuse électrolytique 4 . installation et paramétrage en respectant l’architecture faite dans le cahier de charge. Atelier de polissage : Cet atelier nous permet d’effectuer des opérations de polissage de type électrolytique ou mécanique. Liste des équipements de l’atelier du département GDM 1.2.

Laboratoire de microscopie : Dans ce laboratoire on peut effectuer des essais de dureté des différents matériaux. Atelier de traitements thermiques Dans cet atelier on effectue les différentes opérations de traitement thermique (trempe.1. Il est constitué des dispositifs suivants :  Duromètre  Micro duromètre  4 microscopes optiques  Balance  Dilatomètre III.5. Diagnostic Dans la suite de cet axe nous allons travailler avec la méthode de MEDIAT.4. recuit. ainsi que leur observation microstructurale. ateliers. Projet GMAO 5. elle consiste à remplir 8 fiches enquêtes et ensuite tracer un graphe en radar qui nous permet d’avoir une idée sur la situation de l’organisation 1 : Organisation de la fonction maintenance N° La liste des différentes questions correspondant à la 1ère marche S-MED S-INS S-MOY S-BON S-EXL [00-03] [04-08] [09-11] [12-15] [16-20] 101 Existe-t-il une fonction maintenance ? 102 Quelle est la position de la fonction maintenance dans l’organigramme de la société ? 103 Existe-t-il une organisation approuvée par la hiérarchie ? 104 L’organisation actuelle est elle mieux adaptée à la bonne gestion de la maintenance ? 105 L’organisation actuelle dispose-t-elle des moyens matériels nécessaires (espaces. Il comprend les équipements suivants :  Tronçonneuse  Compresseur  2 fours tubulaires  4 Fours 1. …) ? 106 Est-ce que les responsabilités et tâches de la fonction maintenance sont clairement définies et formalisées par écrit ? 107 Est-ce que les responsabilités et tâches sont vérifiées et mises à jour régulièrement ? 108 Est-ce que les responsabilités et tâches sont bien connues par les services et personnes concernées par l’activité maintenance ? 5 . bureaux. cémentation…). revenu.

. / 10 2 : Gestion des intervenants N° La liste des différentes questions correspondant à la 2ième marche 201 Est-ce que les compétences travaillant pour la maintenance sont suffisantes ? 202 Est-ce que les intervenants en maintenance sont correctement encadrés ? 203 Est-ce qu’on a définit et formalisé par écrit la(ou les) mission(s) de chaque intervenant ? 204 Est-ce qu’on assure régulièrement le perfectionnement et la mise à niveau du personnel travaillant pour la maintenance ? 205 Est-ce qu’on calcule pour chaque intervenant sa charge de travail ? 206 Est-ce qu’il existe un système d’évaluation et de récompense des compétences ? 207 Les importantes tâches et missions sont elles souvent examinés en groupe ? 208 Est-ce que l’ambiance générale des intervenants en maintenance est globalement positive ? 209 Est-ce que les relations entre le personnel différentes composantes de la société sont notamment avec la production ? 210 Est-ce que les intervenants sont bien informés sur le management de la maintenance et les objectifs de la société ? S-MED S-INS S-MOY S-BON S-EXL [00-03] [04-08] [09-11] [12-15] [16-20] maintenance et les globalement positives..109 Est-ce que la maintenance participe aux réunions de coordination et de gestion de la structure ? 110 Est-ce que la maintenance contribue à l’élaboration des politiques et stratégies de gestion de la structure ? Total obtenu : …. / 10 4 : Gestion des stocks et des approvisionnements N° La liste des différentes questions correspondant à la 4ième marche S-MED S-INS S-MOY S-BON S-EXL [00-03] [04-08] [09-11] [12-15] [16-20] 401 Disposez-vous d’un magasin avec des pièces de rechange bien rangées et facilement identifiées ? 402 Y a-t-il des procédures de mise en stock et de réservation des pièces de rechange ? 403 Est-ce qu’il existe une procédure de codification des pièces de rechange et des fournisseurs ? 404 Est-ce qu’on a défini la criticité et l’importance de chaque pièce de rechange ? 405 Est-ce que la consommation des pièces de rechange et la tenue du stock sont régulièrement analysées ? 406 Est-ce qu’on connaît les pièces interchangeables (en standard) ? 6 . sont elles décrites par des modes opératoires et des gammes d’intervention ? 306 Est-ce que les comptes rendus sont établis et approuvés après chaque intervention ? 307 Peut-on retrouver aux interventions ? 308 Les historiques correspondant aux interventions (notamment les plus importantes) sont ils analysés régulièrement ? 309 Existe-t-il des indicateurs d’efficacité des interventions à travers les résultats de la structure ? 310 Est-ce qu’on a mis en place un système exploitable de retour d’expérience ? et gestion rapidement les historiques correspondant Total obtenu : …..…….……. notamment les critiques ou à haut risque... Total obtenu : ….…….. / 10 3 : Gestion des interventions N° La liste des différentes questions correspondant à la 3ième marche S-MED S-INS S-MOY S-BON S-EXL [00-03] [04-08] [09-11] [12-15] [16-20] 301 Existe-t-il un circuit et des supports d’information formalisés par écrit et connus par les acteurs de la maintenance ? 302 Existe-t-il des procédures écrites de préparation des interventions ? 303 Est-ce qu’on a classé les interventions par leur importance et degré d’urgence ? 304 Est-ce que les consignes de sécurité sont connues et bien prises en comptes pour chaque intervention ? 305 Les interventions.

/ 10 5 : Gestion des coûts et suivi des dépenses N° La liste des différentes questions correspondant à la 5ième marche S-MED S-INS S-MOY S-BON S-EXL [00-03] [04-08] [09-11] [12-15] [16-20] 501 Est-ce que la maintenance gère elle-même son budget ? 502 Possède-t-on des procédures de gestion des coûts et de suivi des dépenses ? 503 Est-ce que les coûts correspondant aux différentes interventions sont connus et formalisés par écrit ? 504 Est-ce qu’on connaît à tout moment la valeur du stock ? 505 Est-ce qu’on connaît les coûts de possession pour les principaux équipements ? 506 Est-ce qu’on rédige.407 Est-ce qu’on a défini le seuil de déclenchement pour les pièces de rechange.……. les plans et schémas mentionnés en 601 sont facilement accessibles et utilisables ? 604 Est-ce qu’il existe un processus de mise à jour de la documentation. / 10 6 : Gestion et exploitation de la documentation N° La liste des différentes questions correspondant à la 6ième marche S-MED S-INS S-MOY S-BON S-EXL [00-03] [04-08] [09-11] [12-15] [16-20] 601 Est-ce qu’il existe un lieu bien choisi pour contenir la documentation technique et réglementaire ainsi que les plans et schémas nécessaires pour la gestion de la maintenance ? 602 Est-ce qu’il existe un processus de classement et d’archivage de la documentation. des plans et schémas mentionnés en 601 ? 605 Est-ce qu’on procède régulièrement à la sauvegarde. notamment celles les plus critiques ? 408 Est-ce qu’on a identifié pour chaque pièce de rechange critique au moins trois fournisseurs avec le coût et le délai de livraison ? 409 Ya-t-il des procédures (formalisées et adaptées régulièrement) pour le lancement des commandes et la réception des pièces de rechange ? Est-ce que les pièces de rechange obsolètes sont facilement identifiées et éliminées du stock ? 410 Total obtenu : …. dans un endroit différent. des plans et schémas mentionnés en 601 ? 603 Est-ce que la documentation. causés par la maintenance ? Total obtenu : …. principaux.. d’au moins une copie de la documentation.. la documentation technique ainsi et schémas nécessaires ? notamment les que les plans 608 Est-ce qu’on enregistre l’état d’avancement interventions importantes et/ou longues ? des 609 Est-ce que les acteurs de maintenance sont informés de ce qui existe comme documentation technique et à chaque fois qu’il y a une nouvelle acquisition de documentation qui les concerne ? 7 . des plans et schémas mentionnés en 601? Est-ce qu’on exige une documentation technique pour chaque nouvelle acquisition d’équipements ? 606 607 Est-ce qu’on possède pour tous les équipements. au moins une fois par mois.. un rapport contenant le suivi des coûts et dépenses ? 507 Est-ce qu’on analyse minutieusement le rapport mentionné en 506 ? 508 Est-ce qu’on affiche ou communique aux principaux acteurs de maintenance les résultats de l’analyse mentionnée en 507 ? 509 Est-ce qu’il existe un système d’évaluation des fournisseurs et soustraitants ? 510 Est-ce qu’on évalue les coûts liés à la non qualité et/ou production.

610 Possède-t-on une base de données des différents fournisseurs.1. Les données techniques : 2.… / 10 2. sous traitants et experts ? Total obtenu : ….. 8 . Arborescence géographique : Département Génie du Matériau (GDM).

2. Atelier mécanique Polisseuse Affuteuse Fraiseuse Perceuse Laminoir Tours Poste de soudage AM_POL AM_AFF AM_FRS AM_PER AM_LAM AM_TRS AM_PDS 9 . Codification a.2.

b. Atelier de caractérisation mécanique Machine de traction manuelle ACM_MDTM Machine de traction automatique ACM_MDTA Mouton pendule Charpy ACM_MPCY Machine de flexion rotative ACM_MDFR Four pour fluage ACM_FPFG c. atelier de traitements thermiques Tronçonneuse Compresseur Cisaille 2 fours tubulaires 4 Fours Séchoir ATT_TRON ATT_CPRS ATT_CSLL ATT_FTUB ATT_FSEC 10 .

Laboratoire de corrosion 2 Four tubulaire LC2_FTUB 2 oscilloscopes LC2_OSCI Balance LC2_BALC 2 générateurs de tension LC2_GDTS 2 chaînes potentiostatiques LC2_CPTIQ f. Laboratoire de microscopie Duromètre Micro duromètre LM_DURM LM_DMIC 11 . Laboratoire de corrosion 1 2 potentiostats Générateur de signaux Mili ampèremètre LC1_PTTS LC1_GDSL LC1_MAMP Mili voltmètre LC1_MVLT Thermostat LC1_TTST Cryostat LC1_CSTT g. Atelier de polissage Polisseuse mécanique AP_PMEC 2 polisseuses semi automatiques AP_PSTIQ AP_PELYTIQ Polisseuse électrolytique e.d.

Laboratoire d’analyse d’images Microscope électronique à balayage LAI_MCEB 2 microscopes optiques binoculaires LAI_MCOB Enrobeuse LAI_ERBS Microscope équipé d’une caméra LAI_MISEC 12 .4 microscopes optiques Balance Dilatomètre Diffractomètre à rayons X LM_MSCPO LM_BLNC LM_DILM LM_DIFFX h.

Conclusion La réalisation de ce mini projet nous a permis d’assimiler la phase de préparation d’un projet GMAO. Les différents déplacements. recherches et demandes d’informations que nous avions effectué nous ont permis de toucher le côté expérimental d’un projet et de nous initier à la vie professionnelle à laquelle nous serons intégrés après seulement quelques mois. 13 .