Vous êtes sur la page 1sur 4

Fiche de lecture PIERLOT Marie

Made in Monde, Suzanne Berger

ETAPE : 1

♣ Nom de l'auteur : Suzanne BERGER. Professeur au Massachusetts Institute


of Technology (MIT) dont elle dirige l'international science and technology initiativ.
Elle a notamment publié notre première mondialisation et made in América

♣ Titre du livre : Made in Monde, les frontières de l'économie mondiale


♣ éditeur : seuil
♣ collection :point économie
♣ année édition :2006
♣ ISBN : 978-2-7578-0297-7

ETAPE :2

1) économie mondiale, libre échange, mondialisation, globalisation,


développement, concurrence, profit, modularisation.

2) Ce livre apporte un regard différent de celui du professeur et permet


d'approfondir la notion de mondialisation et de ses conséquences. Il
approfondit sur les différentes stratégies des entreprises face à la
mondialisation et ce sur différentes période.

Ce livre enrichie le chapitre sur la comptabilité national par rapport au alliance


entre les entreprises et permet d'enrichir certaine notions telle que le PIB,
économie d'échelle... ce livre présente les inconvénients mais surtout les
avantages de la mondialisation. On peut mettre en parallèle l'intervention de M.
PANIER sur la numérisation des entreprises et la division du travail.

Je pense que c'est une enquête qui enrichie les notions vu en cours et apporte des
analyses statistiques qui illustre des démarches vu en classe. Ce livre reprend le
programme e première mais aussi de seconde par rapport à l'emploi ( salariés,
chômage...), à la production (entreprise, facteur de production, investissement,valeur
ajoutée...) et a la consommation (pouvoir d'achat, niveau de vie,salaire).

ETAPE :3

1) La couverture du livre est épurée, ne montre pas d'extravagance.


Cependant, elle est représentative du livre puisque les cintres nous
évoquent les produits et leurs productions.
2) La préface de se livre étudie la mondialisation sur le point de vue de
l'entreprise tandis que celle ci est généralement analysé du point de vue
des salarié... par cette enquête, Suzanne Berger aborde et réfute l'idée
selon laquelle la concurrence mondiale imposerais un modèle unique
d'organisation économique, à l'échelle des entreprises comme à l'échelle
des pays.
L'auteur présente son livre sous six parties.
Dans la première partie, elle montre la mondialisation vu par la société et les
craintes et dangers qu'elle suscites.
Dans la deuxièmes partie on aborde le choc provoqué par la mondialisation au
niveau des entreprises et des firmes américaines et comment elle est apparut.
Dans la troisième partie, on aborde la difficulté des entreprises à résister à la
délocalisation et donc savoir dans quelle type de production s'investir pour ne pas
subir les inconvénients de la mondialisation.
Dans la quatrième partie, on assiste au stratégie des entreprises pour rester sur
le marcher et donc de faire face à la concurrence mondiale qui affecterais leur capital.
Et les raisons qui poussent les entreprises à délocaliser.
Dans la cinquième partie, on assiste à un paradoxe en effet les consommateurs
sont beaucoup plus attachés aux produits nationaux et locaux, ils attachent moins
d'importance aux produits issus du commerce global.
Dans la dernière partie, l'auteur montre per les entreprises les moyens de se
construire une place dans ce marcher mondiale.

3) Le développement du livre débute par un constat de la situation des


entreprises face à la mondialisation. Elle propose une analyse ponctué
d'exemple de compréhension

4) dans ce livre, l'auteur montre les difficultés des entreprises; et montre


qu'elles sont les stratégies possibles pour ces dernière.

ETAPE :4

1) les points forts de ce livre sont une écriture abordable et le vocabulaire le


plus difficile est expliqué. Il est donc accessible à un élève de 1ère ES.
On a une analyse pointue mais expliquée par des exemples concrètes. Je
pense que certains éléments vont me permettre d'approfondir mes cours.
De plus, il s'agit d'un sujet d'actualité qui affiche l'avenir de l'économie
mondiale.
2) Ce que je pourrais reprocher à ce livre est son manque d'illustration
même si il y à beaucoup de statistiques, il aurait pu être complété par des
graphiques ou quelque tableaux. Je trouve aussi que ce livre montre plus
le coté positif de la délocalisation et non comme le livre le présentais,
une égalité entre les avantages et les inconvénients.
3) Ce livre, a part ce que j'ai dis au début, est bien fondé, et complet.

ETAPE :5

Ce livre pose la question de la mondialisation au quelle on associe le chômage,


la course au bas salaires et les délocalisations. Et qu'elle entraine un modèle unique
qui pourrais provoquer une disparition des entreprises qui ne s'y attacheront pas.
Ce livre peut être lu dés le seconde si l'on est motivé!

Voici quelques livre sur le même thème que l'on peut trouver au CDI :
– La mondialisation avant la mondialisation, Bayly Christopher Alan
– Démocratiser la mondialisation, Stiglitz joseph et Jean- Pierre Robin
– De la spécialisation à l'intégration, Clerc Denis