Vous êtes sur la page 1sur 3

On interprète "ceux qui ont été comblé de faveurs" à l'aide du verset [4:69]: Quiconque

obéit à Allah et au Messager... ceux-là seront avec ceux


qu'Allah a comblés de Ses bienfaits: les prophètes, les
véridiques, les martyrs, et les vertueux.Et quels compagnons
que ceux-là!
De même, le verset [2:37] Puis Adam reçut de son Seigneur des paroles,
et Allah agréa son repentircar c'est Lui certes, le Repentant,
le Miséricordieux. est interprété à la lumière du verset [7:23] Tous deux
dirent: ‹Ô notre Seigneur, nous avons fait du tort à nous-
mêmes. Et si Tu ne nous pardonnes pas et ne nous fais pas
miséricorde, nous serons très certainement du nombre des
perdants›, et ceci a été narré par de nombreux successeurs. [cf. tafsîr Ibn Kathîr et Al-
Baghawî Volume 1, pages 146/147]
Egalement, dans le verset [5:1] Ô les croyants! Remplissez fidèlement vos
engagements. Vous est permise la bête du cheptel, sauf ce qui
sera énoncé. Ne vous permettez point la chasse alors que vous
êtes en état d'ihrâm. Allah en vérité, décide ce qu'Il veut., la
phrase "sauf ce qui sera énoncé" est explicité par le verset [5:3] : Vous sont
interdits la bête trouvée morte, le sang, la chair de porc, ce
sur quoi on a invoqué un autre nom que celui d'Allah, la bête
étouffée, la bête assommée ou morte d'une chute ou morte d'un
coup de corne, et celle qu'une bête féroce a dévorée - sauf
celle que vous égorgez avant qu'elle ne soit morte -. (Vous
sont interdits aussi la bête) qu'on a immolée sur les pierres
dressées
De même, le verset 56:7 alors vous serez trois catégories: est interprété par
les versets suivants:
les gens de la droite- que sont les gens de la droite?

Et les gens de la gauche- que sont les gens de la gauche?

et Les premiers(à suivre les ordres d'Allah sur la terre) ce


sont eux qui seront les premiers (dans l'au-delà)

Ce sont ceux-là les plus rapprochés d'Allah

De même, la phrase "Oui, l'homme a été créé instable" [verset 70:19]


est explicitée à l'aide des versets [70:20-21] "quand le malheur le
touche, il est abattu; et quand le bonheur le touche, il est
avare." Etc

L'INTERPRETATION DU CORAN PAR LA SUNNAH


Quand on ne trouve pas l'interprétation du Coran dans ses propres versets, on se tourne vers
les récits authentiques et sûrs de la sunnah et les hadîths car ils explicitent le Coran et
l'éclairent. En effet, Dieu dit [verset 16:44] : Et à toi, Nous avons révélé le
Coran, afin que tu explicites aux gens ce qui a été révélé pour
eux et afin qu'ils réfléchissent.
Dieu dit également [verset 62:2] : C'est Lui qui a envoyé à des gens sans
Livre (les Arabes) un Messager des leurs qui leur récite Ses
versets, les purifie et leur enseigne le Livre et la Sagesse,
bien qu'ils étaient auparavant dans un égarement évident,
D'après al-Miqdâm Ibn Macd Yakrub, le Messager de Dieu - que la paix de Dieu et Ses
salutations soient sur lui - a dit: "J'ai reçu le Livre et son équivalent avec lui. Bientôt un
homme repu accoudé sur son divan vous dira : "Prenez le Coran, ce que vous y trouvez de
licite rendez-le licite et ce que vous y trouvez d'illicite rendez-le illicite. Sachez que vous sont
interdits l'âne domestique, ainsi que les carnassiers parmi les animaux et tout objet tombé d'un
allié sauf si son propriétaire s'en passe, et celui qui séjourne chez des gens, ils ont pour
obligation de pourvoir ?? pour lui et s'ils ne le font pas il peut mettre à leur charge l'équivalent
de ???. " hadîth relaté dans Sunan Abû Dâwûd.
L'Imâm al-Khattâbî - que Dieu lui fasse miséricorde - donne deux interprétations de "J'ai reçu
le Livre et son équivalent avec lui". La première est que cette phrase signifie qu'il a reçu dans
la révélation une partie cachée [bâtin] non récitée comme il a reçu une partie explicite [dhâhir]
récitée. La seconde interprétation est qu'il a reçu le Livre sous forme de révélation récitée, et a
reçu avec lui une explicitation équivalente c'est-à-dire qu'il lui a été permis d'expliciter le
contenu du Livre en généralisant ou en restreignant, en ajoutant et en expliquant le contenu du
Livre, un tel enseignement a un statut obligatoire et son acceptation est impérative tout
comme la partie récitée du Coran.
Quant à "Bientôt un homme repu...", ceci est un avertissement contre le non-
respect des commandements de la sunnah institués par le Prophète et qui ne
figurent pas dans le Coran. Tel a été le comportement des Khawârij et des
Rawâfid car ils se sont conformés à ce qui paraît du Coran et ont abandonné
les traditions qui renferment l'explicitation du Livre. Ce faisant, ils se sont ???
égarés. [Tafsîr al-Qurtubî, Volume 1, p. 38]

Des exemples d'interprétation du Coran par la Sunnah


Dans cette catégorie, on cite l'explication de "ceux qui n'ont pas encouru ton
courroux" par "les juifs" et "les égarés" par "les chrétiens" dans sourate al-fâtihah.
Ahmad narre, ainsi qu'At-Tirmidhî - qui juge le récit authentique, et Ibn Hibbân dans son
Sahîhd'après cUdayy Ibn Hâtim que le Prophète - que la paix de Dieu et ses salutations soient
sur lui - dit : ""ceux qui ont encouru ton courroux" désigne les juifs et "les égarés" désigne les
chrétiens". Cette explication est soutenue par le verset 5:60 : "Dis: ‹Puis-je vous
informer de ce qu'il y a de pire, en fait de rétribution auprès
d'Allah? Celui qu'Allah a maudit, celui qui a encouru Sa
colère, et ceux dont Il a fait des singes, des porcs, et de
même, celui qui a adoré le Tâghût,
http://www.islamophile.org/coran/sciences/tafsir/ 6 Mohammad Ghoniem © islamophile.org
2002. Tous droits réservés.
ceux-là ont la pire des places et sont les plus égarés du
chemin droit›."désignant donc les juifs [cf. Tafsîr Ibn Kathîr & Al-
Baghawî, Volume 3, p. 187] et le verset 5:77 "Dis: ‹Ô gens du Livre,
n'exagérez pas en votre religion, s'opposant à la vérité. Ne
suivez pas les passions des gens qui se sont égarés avant cela,
qui ont égaré beaucoup de monde et qui se sont égarés du chemin
droit.", sachant que le Prophète - que la paix et les salutations de Dieu soient sur lui - a
caractérisé les juifs comme étant l'exemple des gens qui manquent de volonté : ils connaissent
la vérité mais s'en détournent, et les chrétiens comme étant l'exemple de ceux qui ont perdu le
savoir et le chemin vers la vérité et errent dans l'égarement et n'atteignent pas la vérité.
De même, l'explication de "l'inéquité" dans le verbe de Dieu "Ceux qui ont cru et
n'ont point troublé la pureté de leur foi par quelqu'inéquité,
ceux-là ont la sécurité; et ce sont eux les bien-guidés›."(verset
6:82) est donnée par la tradition narrée par Ahmad, Al-Bukhârî et Muslim et d'autres qu'Ibn
Mascûd dit : "quand le verset "Ceux qui ont cru et n'ont point troublé la
pureté de leur foi par quelqu'inéquité" fut révélé, les Compagnons en
furent très affectés. Ils dirent : "Ô Messager de Dieu, qui d'entre nous n'est pas inéquitable
envers lui-même?" Il leur répondit : "Ce n'est pas ce que vous croyez. N'avez-vous pas
entendu la parole du pieux serviteur : "l'association [à Dieu] est vraiment
une injustice énorme" ?"[verset 31:13]. L'inéquité signifie l'association [d'une autre
divinité à Dieu]".
Du même genre, l'explication de la force par ar-ramiy "les projectiles" dans le verset "Et
préparez-leur tout ce que vous pouvez comme force et comme
cavalerie équipée, afin d'effrayer l'ennemi d'Allah et le vôtre,
et d'autres encore que vous ne connaissez pas en dehors de ceux-
ci mais qu'Allah connaît. Et tout ce que vous dépensez dans le
sentier d'Allah vous sera remboursé pleinement et vous ne serez
point lésés." Muslim et d'autres narrent que cUqbah Ibn cÂmir dit : "J'ai entendu le
Messager de Dieu - que la paix et les salutations de Dieu soient sur lui - dire sur le minbar : "Et
préparez-leur tout ce que vous pouvez comme force...", "la force" n'est
autre que les projections, "la force" n'est autre que les projections, "la force" n'est autre que les
projections".