Vous êtes sur la page 1sur 4

1.

Introduction :
La mesure de débit est un axe très important dans le cycle de la gestion
des réseaux d’alimentation en eau potable ou même d’irrigation il existe
plusieurs instruments de mesure de débit ; débitmètre à turbines (se base
sur la vitesse de rotation d’une turbine), ultrason (vitesse de propagation
d’une onde sonore), électromagnétique (variation des champs
magnétique), venturi (variation de la pression entre deux points due à une
perte de charge provoque par un diaphragme), rotamètre (pousse à
l’écoulement sur un cône placé dans un tube gradué).

Dans les canaux a ciel ouvert c’est surtout les déversoirs de jaugeage qui
sont les plus utilisées ainsi que les canaux venturi, la précision de ces
mesures a une importante capitale dans la gestion des installations du
point de vue technique et aussi économique (facturation), dans ce présent
TP on étudiera différents type de débitmètres et on mettra en vue leurs
exactitude de mesure.
2. But de la manipulation :
Le but du TP est la mesure du débit par différents débitmètres et la
détermination de la marge d’erreurs de chaque dispositif de mesure.
3. Partie théorique :
Un débitmètre c’est un appareil destiné à mesurer le volume et mesurer
des hauteurs du piézomètre.

Le débit est déterminé par deux méthodes :

- Méthode directe (volumétrique) :


V
Q= (m3/s)
t

- Méthode indirecte:

Q=V×S (m3/s)

Les différents types des débitmètres:

1
2g(hA −hB )
- Débitmètre de Venturi: Qth =SB √ S
1−( B )2
SA

2g(hE −hF )
- Débitmètre de Diaphragme: QF =SF × K × √ S 1
1−( F )2
SE

talque: K = 0.601
- Débitmètre de Rotamètre: en le graphe

Les différents types des pertes de charge:

- Perte de charge de Venturi: ∆hV = hA − hB


- Perte de charge de diffraction: ∆hdiff = hD − hC
- Perte de charge de Diaphragme: ∆hDia = hE − hF
- Perte de charge de coude: ∆hCoude = hG − hH
- Perte de charge de Rotamètre: ∆hRo = hH − hI + 560mm

A B C D E F H
16 mm
G
26 mm 20 mm 51 mm

4. Partie expérimental :
Coefficient de Débit : Cq
QExp QExp (moyenne) 1.92×10−3
Cq = ⇒ Cq = = = 0.94 < 0.99
Qth Qth (moyenne) 2.05×10−3

2
Les résultats:

1 2 3 4 5
A 0.367 0.366 0.366 0.366 0.367
B 0.359 0.353 0.348 0.359 0.361
C 0.364 0.363 0.362 0.361 0.361
D 0.365 0.363 0.362 0.361 0.361
E 0.365 0.364 0.363 0.363 0.364
F 0.356 0.350 0.344 0.331 0.321
G 0.358 0.351 0.346 0.336 0.329
H 0.358 0.351 0.346 0.335 0.327
I 0.257 0.250 0.245 0.238 0.228
V (m3) 5×10-3 5×10-3 5×10-3 5×10-3 5×10-3
t (s) 69 53.5 42.1 37.2 30.5
H (m) 0.023 0.035 0.046 0.051 0.069
QExp (m3/s) 0.72×10-3 0.93×10-3 1.19×10-3 1.34×10-3 1.64×10-3

QV (m3/s) 0.86×10-3 1.10×10-3 1.30×10-3 0.81×10-3 1.83×10-3

Qdia (m3/s) 6.50×10-3 8.17×10-3 9.52×10-3 12.35×10-3 14.32×10-3

QR (m3/s) 0.85×10-3 1.00×10-3 1.25×10-3 1.35×10-3 1.70×10-3


ΔHv (m) 0.008 0.013 0.018 0.007 0.036
ΔHdiff (m) 0.001 0 0 0 0
ΔHdia (m) 0.009 0.014 0.019 0.032 0.043
ΔHcoude (m) 0 0 0 0.001 0.002
ΔHR (m) 0.661 0.661 0.661 0.657 0.659

6 7 8 9 10
A 0.369 0.370 0.373 0.386 0.392
B 0.323 0.313 0.297 0.249 0.220
C 0.362 0.362 0.364 0.370 0.374
D 0.362 0.362 0.364 0.372 0.377
E 0.365 0.367 0.370 0.382 0.390
F 0.310 0.299 0.275 0.207 0.168
G 0.319 0.309 0.290 0.236 0.204

3
H 0.318 0.307 0.288 0.231 0.199
I 0.217 0.208 0.188 0.128 0.094
V (m3) 5×10-3 5×10-3 5×10-3 5×10-3 5×10-3
t (s) 25.9 24 19.7 15.7 13.7
H (m) 0.080 0.090 0.107 0.144 0.162
QExp (m3/s) 1.93×10-3 2.08×10-3 2.54×10-3 3.18×10-3 3.65×10-3

QV (m3/s) 2.07×10-3 2.31×10-3 2.66×10-3 3.57×10-3 4.01×10-3

Qdia (m3/s) 16.19×10-3 18.00×10-3 21.28×10-3 28.88×10-3 32.53×10-3

QR (m3/s) 1.90×10-3 2.10×10-3 2.35×10-3 3.20×10-3 3.55×10-3


ΔHv (m) 0.046 0.057 0.076 0.137 0.172
ΔHdiff (m) 0 0 0 0.002 0.003
ΔHdia (m) 0.055 0.068 0.095 0.175 0.222
ΔHcoude (m) 0.001 0.002 0.002 0.005 0.005
ΔHR (m) 0.661 0.659 0.660 0.663 0.665

5. La conclusion :
On peut observer que les débits mesurés sont proches dans les trois
débitmètres.

Le débitmètre à Rotamètre nous donne des résultats plus proches que


celle mesurée expérimentalement que les autres débitmètres, a puis le
débitmètre de Venturi a puis le débitmètre de Diaphragme.
Mais la meilleure méthode pour le calcul du débit reste toujours la
méthode expérimentale.