Vous êtes sur la page 1sur 14

Cours Dr. Bernard Noury 8-9.02.

2014

Hisham M. Badawi, Roger W. Toogood, Jason P.R. Carey, Giseon Heo, Paul W. Major
Three-dimensional orthodontic force measurements. American Journal of Orthodontics & Dentofacial
Orthopedics. Volume 136, Issue 4 , Pages 518-528, October 2009
On sait ce qui se passe dans un système de 2+1 dents, mais pas dans un système de 28 dents.

Damon= adaptation transversale postérieure, pas d’expansion.

A fur et à mesure que la zone postérieure augmente, les incisives reculent.


On peut corriger le ½ d’une classe II canine.

Le couloir neutral de force (Château) n’existe pas au niv. postérieur.

LA BIOZONE = force inferieures à 25 g/cm2, l’oxygénation cellulaire n’est pas interrompue…mouvement


plus rapide, care les ostéocytes/ ostéoblastes ne sont pas arrêtées dans leur action.
En plus les forces légères conservent la proprioception du patient = mouvement plus rapide.

PRINCIPES FONDAMENTAUX DE LA TECHNIQUE DAMON


BRACKET AVEC 4 PARROIS, on a pratiquement 28 tubes
GARDER LA LIBERTE PENDANT TOUT LE TRAITEMENT (jiggle effect)
LAISSER LES INCISIVES MAX. LIBRES

Si on comprime un arc par un point fixe (ligature) au niveau de prémolaires, la friction engendrera une
expansion sagittale au niv. des incisives.
En plus les systèmes frictionnels produisent de l’asymétrie.
« Jiggle effect »

S’il n’y a pas trop de force, on ne perds pas d’ancrage.

FRICTION=PERTE D’ANCRAGE
Un arc trop gros au début= perte d’ancrage.

Si la canine maxillaire est trop haute on peut mettre un anneau à la place du braket.

C’est obsolète d’extraire des dents :


-pour des raisons d’espace
-pour garder le parodonte

Le système Damon c’est de l’orthodontie fixe fonctionnelle.


D GAINER

Utile dans les classes I DDM, II/2 à condition que les germes des 7 ne soit pas très évolués

Brakets Inc. Low torque

Tubes molaires à fermeture

2x4 plus ressort NiTi pour protéger l’arc.

Arcs :
.014 Cu NiTi
.014x.025 Cu NiTi coupé distal à mm de 16,26 pour permettre leur dérotation.
.019x.025 CuNiTi avec torque 20° mis à l’envers. On insère des stops pour activer les ressorts.

Dans les classes II/1 Brakets Inc. Torque maximum et un arc supplémentaire .018x.025 acier

LES PHASES DE TRAITEMENT

Les arcs Damon sont traités en surface pour favoriser la glisse.


On ne commence jamais par des arcs rectangulaires.

Phase I - durée 8-10 sem.


.013 si encombrement ou problèmes paro sinon
.014
On change les arcs trop déformés
Ce qui guide le changement c’est l’occlusion et non pas l’alignement des brakets.

Laisser 8-10 semaines et même plus si nécessaire.

Phase II - potentialiser les torques

Max, mand. .018CU-NiTi ou 014x025


Si .018 elastiques Quail et après 6 semaines passer en 014x025 11 semaines et Kangoroo

Cu-NiTi .014x.025
Cu-NiTi .017x.025 eventuellement avec 20° torque (sur une cl II/2)
Cu-NiTi .018x.025
Cu-NiTi .018x.025 éventuellement avec 20° torque

A la fin de cette phase on a le format et les dimensions de l’arcade mandibulaire définitive.

Le torque incisif doit être correct avant de commencer la mécanique de cl II.

Rd toutes les 8 sem.

A la fin on prends des radios pour vérifier les axes, parallélisme etc.

On peut recoller des attaches mal collés.

Phase III- arcs d’acier

Forme d’arcade individualisée


Arcs acier : .016x.025
.019x.025

Fermeture des espaces


Correction intérarcades
Ajustement du torque sur les deux arcades

S’il restent des espaces à fermer .016x.025, sinon directement .019x.025.

Pour effectuer le mec. de cl. II on coupe l’arc entre 6 et 7 mandib. (déplacement maximum) et on augmente
l’ancrage ant.

Phase IV – finition

Si le collage a été correct, pas besoin de finition, les arcs d’acier .019x.025 sont suffisants pour la
correction du torque.

S’il y’a besoin de correction TMA .017x.025 avec des stops obligatoirement, car il glisse.

Choix des torques

Damon Q
Maxillaire 1 2 3 4 5 6 7
High +22° +13° +11°
Standard +15° +6° +7° -11° -11° -18° -27°
Low +2 -5° -9°
mandibule
High +13° -5°
Standard -3° -3° -12° -12° -17° -28° -10°
Low -11° -11° 0°

Damon MX
Maxillaire 1 2 3 4 5 6 7
High +17° +10° +7°
Standard +12° +8° 0° -7° -7°
Low +7° +3°
mandibule
High +7°
Standard -1° -1° 0° -12° -17°
Low -6° -6°
En foncton de :

Repositionnement des incisives

Mécanique intermaxillaire.

Si pas de répositionement incisive, standard.

CL I DDM S.E.

DDM Légère=Standard
DDM Moderée/sevère=Inicsives Max. mand. Low torque pour controler leur inclinaison (prevenir la pro) et
resoudre l’encombrement postérieur.
Canines M.mand. High torque

En cas de bipro il ne faut pas passer à l’arc d’acier, car il fixera la distance intérmolaire.

Il faut toujours attendre que les arcs Cu NiTi s’expriment, 4 mois minimum.

CL I BIPRO S.E.

Max Standard reversed (IC +12 to -12, IL +8 to -8 ) C +7


mandib. -6
CL II DDM

Max High torque I+C pour prevenir les effets de la mec. cl II


Mandib. Low i+c

CL II/1 SE

Max High torque I+C


mandib Low torque i+c

Si 12/22 sont lingualées brakets standard, le reste High (+)


S’il y’a des dyastèmes, arc .016x.025 pour favoriser le glissement.
Si Mara ou Herbst= Low
CL II/1 + Extr.

Canines maxillaires High torque pour prévenir l’inclinaison linguale


Incs mand standard torque pour prevenir la perte du torque pendant la retraction.

CL II/2

Max. High torque


mandib. Standard

Arc .019x.025 +20°, pendant 4-6 mois.

CL III

Max. Low torque pour le répositionement incisif et pour prevenir les effets de la mec. cl III
Aussi dans les cas de cross-bite des inc.centrales et laterales
mandib. Standard

ELASTIQUES

CL I Béance

Cales sur les molaires et exercices de serrage


Elastiques Quail en V du 3 Max au 3 ou 4 mandib.

CL II Béance

Cales sur les molaires et exercices de serrage


Elastiques Quail du 3 Max au 5 mandib.

CL III Béance
Cales sur les molaires et exercices de serrage
Elastiques Quail du 5 Max au 3 mandib, simples ou en box 4-5 Max 3-4 mandib.

CL III Béance sévère

Elastique Parrot croisés post


Down under ant

Au procahin RV :

CLASSE I OPEN BITE

FIL ELASTIQUE DIRECTION DUREE CALLES


014 Parrot Trapeze ant Full time Posterior
33-IM-43
016 Parrot Triangle Full time Posterior
CM-Cm-pmm
014x025 Fox Triangle Full time -
CM-Cm-pmm
018x025 Moose Triangle Full time
CM-cm-pmm
016x025 Moose Pmm-CM-cm Full time
19x025 TMA
CLASSE III OPEN BITE

FIL ELASTIQUE DIRECTION DUREE CALLES


014 Quails cm-PM2max Full time Posterior
018 Quails cm-PM2max Full time Posterior
014x025 Ram cm-PM2max Full time Posterior
018x025 Moose cm-PM2max Full time
016x025 Ram/Impala cm-PM2max Full time
19x025 TMA

CLASSE III DEEP BITE

FIL ELASTIQUE DIRECTION DUREE CALLES


014 Quails Short cm-PM2M Full time Anterior mandib
018 Quails Short cm-PM2M Full time Anterior mandib
014x025 Fox Full cl III Full time Anterior mandib
018x025 Moose Full cl III Full time
016x025 Ram/Impala Full cl III Full time
19x025 TMA

Le Collage

La référence c’est la ligne de points de contact.

Progressif de distal vers le mésial- DISTAL WEDGE

Hyperdivergents : posterior wedge marqué pour fermer la béance.


Hypodivergents : plat, pas de post. wedge.

Les incisives en fonction des canines.

Pas de collage indirect, car la gouttière n’entre jamais à fond et le collage n’est pas correct.
Les Calles

Très rarement sur les 6

Pour les Hyperdivergents sur les 7 Max.

Moules Minimold avec du Transbond XT pour les incisives ou Optiband –molaires.

Placement des calles

Cl I DDM + Spee marquée on commence à la mandibule

Bite ramp

Cl II/2

Déverrouillage, ensuite on met les calles.

Calles sur 13/23, les calles sont inclinées vers l’avant pour que les canines mandibulaires fassent glisser la
mandibule vers le mésial.

Plus tard on peut les mettre sur les incisives maxillaires.

On ne mets pas des calles sur les M1 max. car c’est le niveau du centre de résistance des arcades.

Chez les Hyperdivergents peut mettre les calles sur les 37,47, pour faire l’ingression des M2 et provoquer
une rotation antérieure.

Si une béance se produit on attends et en aucun cas on ne change pas les arcs.

Au cas ou une IL max est en cross bite on met une calle sur l’antagoniste mandibulaire.

Les calles sur les 6 accentuent la courbe de Spee, en aucun cas chez les hypodivergents ou il faut niveler
la courbe. Dans ces cas on fait les calles sur les canines.

ELASTIQUES PRECOCES

Pour profiter du glissement important au début du traitement.

Pour diminuer le recours aux ancrages.


Positionement de brakets

Maxilaire 1-2 1-2 3 4-5 6 7

O/G 0,5 plus 0,5 plus Bord incisal Bord incisal Bord incisal Bord incisal
gingival que gingival que au niv. pt de au niv. pt de au niv. pt de 1.5mm plus
la canine la canine ctct ctct ctct occluzal pt
de ctct
M/D 1mm mésial Centre br au Centre br au
de l’axe milieu du milieu du
sillon central sillon central
mandibule

O/G Deep bite Open bite Bord incisal Bord incisal Bord incisal Bord incisal
5mm du bord 3,5mm du au niv. pt de 0,5 sous niv. 0,5 sous niv. 0,5 sous niv.
incisal bord incisal ctct pt de ctct pt de ctct pt de ctct
M/D Au niv de Centre br au Centre br au
l’axe milieu du milieu du
sillon central sillon central

Cours Dr. Bernard Noury 10-11.10.2015

Quand abaisse la friction, on crée un système different : les recherches de Badawi (à voir)
Un système non-frictionnel ne provoque pas de version, mais de l’adaptation transversale, comme dans les
phases initiales, avec des arcs ronds.
L’encombrement est le moteur du sens transversal.
25g/cm2=force légère

Les forces lourdes provoquent la mort cellulaire.


Les forces légères produisent la reconstruction osseuse de l’intérieur vers l’extérieur.
C’est une stimulation qui n’est pas produite par l’action de l’arc, mais par l’encombrement.

-Conserver la proprioception pendant toute la durée du traitement.


-Le jeu de l’arc dans le bracket (jiggle effect) est le moteur de la mécanique.

Chez les adultes il faut laisser les arcs agir pendant 20 semaines.

Phase II

-Choix des torques spécifiques pour compenser les jeux existant.


-Jiggle effect pendant toute la durée du traitement
- Ancrage antérieur

J Clin Orth Nov 2012 Interview Damon

Dans les classes II/2 à la fin de la phase II on emploie un arc NiTi .019x.025+22°

Dans les classes I +DDM Le torque est + pour les canines et – pour les incisives au maxillaire et
à la mandibule,
- pour avoir le maximum d’ancrage antérieur
- pour déverrouiller les zones latérales.

En plus la mastication accentue l’effet transversal.

III. Arcs spécifiques : faible section en début de traitement


NiTi Cu à 27° pour respecter le biozone
Les arcs sont traités en surface (fartage)
gardent un jeu important

IV. Forces intermaxillaires précoces


Calles
Permettent le déverrouillage précoce dans les 3 sens de l’espace.

Ainsi on crée des stimuli de croissance.

En intérceptif : QH(en fonction des rotations molaires ou disjoncteur (à 8-10 ans) et surtout s’il y a
des problèmes respiratoires.
Il faut décider dès le début si on a besoin d’un expansion transversale ou pas.

Ensuite on passe en Damon.

Forces intermaxillaires

Précoces avantage :
- le patient n’est pas saturé
- on exerce des forces légères

E cl II si après la 1er séance il y’a trop de version des im, on diminue le force.

Si les incisives sont trop rétrusive on porte plus les élastiques

Calles à la mandibule, sont plus faciles à mettre.

Bielles et mécanique de classe II seulement sur des arques d’acier .019x.025

On peut très bien finir sur des arcs de NiTi .016x.025, les arcs acier seulement si méc. de classe II
ou III. L’acier tue le parodonte.

On peut aussi passer de la phase II directement à la phase IV.

Forces légères
Appuis et angulation au bon moment
Déverrouillage + vitesse d’exécution
Laxité dans le système.

L’âge du patient – découplé pendant la croissance.


Chez les adultes seulement sur paro sain.

Il faut introduire du torque adéquat depuis le début pour ne pas provoquer de la destruction paro.
C’est le cas si on l’introduit plus tard.
Il ne faut pas oublier que le torque influence aussi le sens vertical.

Dans les classes I DDM pas d’élastiques, pour laisser les incisives max. en version.

Parfois on ne met pas de calles sur I.Max mais on appareille d’abord le maxillaires et après
déverrouillage, la mandibule.

Si béance ant ou post = Changer le torque.


Stripping.
Repositionner le bracket, ou les 3 à la fois.

Collage différent en fonction du schéma facial :


posterior wedge + si béance ant.
posterior wedge – si SO

Coller des M aux C ensuite en fonction des C les IL et IC


Le collage de PM dans le sulcus ou presque.

SI les crêtes marginales ne sont pas au même niveau, collage différent 6-5-4 maxillaires.
Dans ce cas même l’obtention d’un classe I dans les classes II n’est pas possible.

IM =5-mm
IL = 4,5-mm
C = 4,5-5, mm

SI à la fin du nivellement il y’a une protrusion arc .018x.025NiTi laisser + et ensuite acier.
Si il y’a trop de protrusion pas d’arc acier.

Pour la rétraction en masse mini vises palatinaux au niv 5-6+ lasso + chainette vestibulaire.

S’il y’a bipro- élastiques de cl III pour rétracter les deux arcades, on évite ainsi les extractions de
prémolaires.

CALLES S/INC
SI le patient se place derrière :

- Soit on colle plus bas


- Soit on rallonge les calles.
Sur le 13,23 – calles en plan incliné dans les classes II

Ressort de torque de Warren + rapide que le torque de l’arc.


Activer en enroulant.

Arc avec Spee inversé : donne + d’intrusion car il n’y a plus de lig.elast. (Friction)
On peut employer .017x.025 ou .019x.025.

Sert à aplatir la courbe mandib.


En cas d’extraction + Spee augmenté
4-6 mois avec surveillance 4 sem.
Quand le 7 « rentrent dans la chaussée » on arrête
A la mandibule seulement

Bielles Forsus si les inc. mand. ne sont pas trop versses sinon il faut une préparation d’ancrage.
A la fin de la phase II télé et on décide si chir.

ADVANCING 10 cas =1400 €

Brakets 7à7 1200 = 7,69 € 9268 €

Arcs 500 NiTi Cu 3,52 € l’arc 1760 €