Vous êtes sur la page 1sur 248

Méthode de français

Livre du professeur

497143 _ 0001-0002.indd 1 12/02/14 11:26


497143 _ 0001-0002.indd 2 12/02/14 11:26
Avant-propos 5

INTRODUCTION
Le public 6
Les objectifs 6
Les éléments de la méthode 9
La méthodologie 19

UNITÉ 0
Contenus 31
Bonne rentrée ! 34
L’alphabet 38
Moi, à la rentrée, je recycle ! 41
Au pays des couleurs 44

UNITÉ 1
Contenus 47
L’ogre 50
Clément est dans la lune 52
Oh ! Je suis désolé ! 55
BD : Un cadeau de papy ! (I) 58
BD : Un cadeau de papy ! (II) 61
Jeux-Révision 63

UNITÉ 2
Contenus 65
Quelle heure est-il ? 68
Interview au collège 71
Petit tour en France 74
BD : Aujourd’hui, qu’est-ce que je mets ? (I) 77
BD : Aujourd’hui, qu’est-ce que je mets ? (II) 79
Test : Es-tu un as en français ? 81

FRANCE MAGAZINE 1 La France de A à Z 85


 

UNITÉ 3
Contenus 93
Mon chat est super mignon 96
Pauvre Wouaf ! 99
Un après-midi au parc 102
BD : Le nouveau (I) 104
BD : Le nouveau (II) 106
Jeux-Révision 110

UNITÉ 4
Contenus 113
Qui est qui ? 116
Antoine et sa famille (I) 120
Antoine et sa famille (II) 123
BD : À la sortie de l’école (I) 126
BD : À la sortie de l’école (II) 129
Test : Es-tu un as en français ? 132

table des matières 3

497143 _ 0003-0004.indd 3 12/02/14 11:27


FRANCE MAGAZINE 2 Cuisine française 135
 

UNITÉ 5
Contenus 139
La chambre de Laura 142
Test : Dans ta famille, êtes-vous écolos ? (I) 145
Test : Dans ta famille, êtes-vous écolos ? (II) 148
BD : Soirée pyjama (I) 151
BD : Soirée pyjama (II) 154
Jeux-Révision 157

UNITÉ 6
Contenus 159
Pauline se prépare 162
Les repas de Yasmina 166
Le goûter 169
BD : La vieille sorcière Grabouilla (I) 171
BD : La vieille sorcière Grabouilla (II) 175
Test : Es-tu un as en français ? 180

FRANCE MAGAZINE 3 Mathilde 183


 

UNITÉ 7
Contenus 187
J’ai une tante au Maroc 190
La ville (I) 194
La ville (II) 196
BD : La lettre mystérieuse (I) 199
BD : La lettre mystérieuse (II) 202
Jeux-Révision 205

UNITÉ 8
Contenus 207
Les 4 saisons 210
Spic (I) 213
Spic (II) 216
Jeu-Concours 221

CAHIER D’EXERCICES (CORRIGÉS) 223

livret « les compétences de base et moi » (solutions) 235

TRANSCRIPTIONS DU CAHIER D’EXERCICES 236

CONSEILS PRATIQUES 239

COMMUNIQUER EN CLASSE 246

4 table des matières

497143 _ 0003-0004.indd 4 12/02/14 11:27


AVANT-PROPOS

VITAMINE ET PLUS est une méthode de français sur 2 niveaux, qui s’adresse
principalement à des pré-adolescents de 10 à 12 ans débutant en français
dans un cadre scolaire.
Communicative, pleine d’humour et de tendresse comme il convient pour
ce public, elle accompagne les élèves dans la première étape de leur
apprentissage en leur fournissant des modèles linguistiques de référence
progressivement élargis en fonction de leur maturité émotionnelle et de
leur développement cognitif.
Elle met en place une base solide et rassurante sur laquelle l’élève pourra
bâtir de nouveaux apprentissages au secondaire, dans le domaine
du français, mais aussi dans le reste des matières puisque VITAMINE ET PLUS
contribue au développement des compétences de base.
Pour atteindre leurs objectifs pédagogiques, une priorité pour les auteurs de
VITAMINE ET PLUS : plus qu’à aucun autre niveau, motiver les apprenants,
éveiller leur curiosité, les amuser, les toucher, leur faire vivre la langue ;
autrement dit, faire naître une attitude positive et créative garante d’un bon
départ dans l’apprentissage.
Et pour vous, chers professeurs, un double souhait :
- que la méthode vous accompagne le plus agréablement et efficacement
possible dans votre tâche ;
- que l’ensemble du matériel fourni vous facilite le quotidien, sans brider
votre propre savoir-faire ni votre créativité.
Bon travail ! Et… plein de vitamines !
L’équipe de VITAMINE ET PLUS

avant-propos 5

497143 _ 0005-0030.indd 5 12/02/14 13:15


. - LE PUBLIC
1. Cadre scolaire
Comme il vient d’être dit, VITAMINE ET PLUS est une méthode de français sur 2 niveaux, qui s’adresse principalement à des pré-
adolescents de 10 à 12 ans débutant en français dans un cadre scolaire : le dernier cycle du Primaire, où la 2e langue vivante est
enseignée à raison d’environ 2 séances par semaine.

2. Cadre méthodologique et niveau


La méthode prend naturellement appui sur les recommandations et les progressions du CADRE EUROPÉEN COMMUN DE RÉFÉRENCE
POUR LES LANGUES (CECR), reprises par tous les programmes scolaires.
Les contenus et les compétences travaillés dans VITAMINE ET PLUS correspondent au niveau A1, adapté aux enfants en situation
scolaire.
Par sa conception, VITAMINE ET PLUS contribue au développement des COMPÉTENCES CLÉS ou COMPÉTENCES DE BASE chez le
jeune apprenant :
– d’autant plus et d’autant mieux que la langue étrangère est un terrain privilégié où il est aisé, voire inévitable, d’aborder les
contenus dans une perspective transversale et interdisciplinaire ;
– d’autant plus et d’autant mieux que la pré-adolescence est une étape particulièrement réceptive à l’assimilation des
connaissances, aptitudes et attitudes nécessaires à l’épanouissement et au développement personnel des individus, à leur
implication sociale et à une citoyenneté active.

3. Cadre pédagogique : matériel de base et matériel complémentaire


VITAMINE ET PLUS est un ensemble pédagogique qui respecte la diversité des personnalités et des modes d’apprentissage :
au cœur même de la méthode, l’équilibre entre les divers types d’activités vise à satisfaire tous les profils d’apprenants,
qu’ils aient une « tendance visuelle », « auditive » ou « kinésique ».
VITAMINE ET PLUS prend également en compte la diversité des situations que peuvent rencontrer les enseignants sur le terrain :
diversité d’horaires, diversité de moyens matériels et d’équipements selon les établissements scolaires, diversité du nombre
d’élèves, de leur origine, de leur parcours scolaire, voire de leur motivation.
C’est pourquoi, autour des éléments de base (Livre de l’élève, Cahier d’exercices, livret « Les compétences de base et moi »,
CD audio), gravitent des éléments complémentaires qui enrichiront la pratique pédagogique et permettront au professeur de
s’adapter tant aux besoins de sa classe qu’à sa propre personnalité et à sa méthode de travail.
L’enseignant pourra donc animer sa classe à l’aide de flashcards (cartes-images et cartes-mots) et de posters, mais aussi d’outils
numériques pour la classe comme la version numérique de la méthode et le CD-ROM d’activités alternatives pour TBI. Il modulera
et complètera également sa pratique grâce à des « Fiches pour la classe » à reproduire telles quelles (à partir du support papier
ou des fichiers PDF) ou à personnaliser (à partir des fichiers Word) : fiches d’évaluation (bilans écrits, évaluations par compétence,
évaluation des attitudes), activités complémentaires liées aux compétences de base, aux chansons, aux fêtes du calendrier…
Enfin l’enseignant disposera des PLUS NUMÉRIQUES pour le primaire : « Fiches et générateur d’activités : Consolidation
et évaluation », « Banque d’images numériques », « Chansons traditionnelles », « Civilisation : jeu interactif » et
« Lectures faciles pour le Primaire ».
Le guide pédagogique (disponible en français et en espagnol) fournira toutes les informations et suggestions utiles pour une
exploitation optimale de ce matériel.

. - LES OBJECTIFS
1. Les objectifs généraux visés par le CECR
Les objectifs généraux correspondant au niveau A1 du CECR visent l’acquisition des compétences nécessaires à la
communication élémentaire ; elles pourront être certifiées par le DELF Prim niveau A1.

*Pour une plus grande facilité de lecture, c'est le masculin générique qui a été choisi dans la rédaction de cet ouvrage. Il va de soi
que les mentions « le professeur » et « l’élève » au masculin ne doivent pas être interprétées comme des marques discriminatoires
contre les « professeurs » et « élèves » de sexe féminin.

6 introduction

497143 _ 0005-0030.indd 6 12/02/14 13:15


Les objectifs généraux marqués par le CECR sont les suivants :

C
Je peux comprendre des mots familiers et des expressions très courantes à mon sujet,
O
Écouter au sujet de ma famille et de mon environnement concret et immédiat,
M si les gens parlent lentement et distinctement.
P
R
E
N
D Je peux comprendre des mots familiers, ainsi que des phrases très simples, par exemple dans
Lire
R des publicités, des affiches ou des catalogues.
E

Je peux communiquer, de façon simple, à condition que l’interlocuteur puisse répéter,


P Prendre
reformuler ses phrases plus lentement et m’aider à formuler ce que j’essaie de dire.
A part à une
Je peux poser des questions simples sur des sujets familiers ou sur des
conversation
R besoins immédiats, et y répondre.
L
E S’exprimer
Je peux utiliser des expressions et des phrases simples pour décrire, en particulier, mon
R oralement
environnement (mon logement, les gens que je connais, etc.)
en continu

É
C
Je peux écrire une carte postale, par exemple une carte postale de vacances.
R
Écrire Je peux donner des informations personnelles dans un questionnaire, inscrire mon nom, ma
I nationalité et mon adresse sur une fiche.
R
E

2. Les objectifs généraux


L’enseignement du français dans VITAMINE ET PLUS se fixe comme objectif le développement des capacités suivantes, à un
niveau adapté aux circonstances (âge, caractéristiques de l’enseignement d’une seconde langue...) :

1. Écouter et comprendre des messages émis lors d’interactions verbales variées, en utilisant les informations transmises pour
réaliser diverses tâches concrètes en rapport avec les expériences personnelles.
2. S’exprimer et interagir oralement dans des situations simples et courantes présentant des contenus et des processus connus,
en utilisant des procédés verbaux et non verbaux, en adoptant une attitude empreinte de respect et d’esprit de coopération.
3. Écrire des textes divers aux finalités variées sur des sujets traités au préalable en classe et à l’aide de modèles.
4. Lire et comprendre des textes divers, en rapport avec ses expériences et centres d’intérêt, et en tirer des informations
générales ou spécifiques en fonction d’une finalité préétablie.
5. Apprendre à utiliser de façon progressivement autonome tous les moyens mis à disposition, y compris les nouvelles
technologies, pour obtenir des informations et communiquer en langue étrangère.
6. Valoriser la langue étrangère et les langues en général en tant que moyens de communication et d’entente entre personnes
d’origines et de cultures diverses, et en tant qu’instruments d’apprentissage de différents contenus.
7. Faire preuve d’une attitude réceptive et confiante vis-à-vis de ses propres capacités d’apprentissage et d’utilisation de la
langue étrangère.
8. Utiliser les connaissances et les expériences acquises dans d’autres langues pour acquérir la langue étrangère de façon plus
rapide, plus efficace et autonome.

introduction 7

497143 _ 0005-0030.indd 7 12/02/14 13:15


3. Les objectifs transversaux : les compétences de base
a) De manière générale : comme tout matériel pédagogique destiné aux élèves du Primaire, VITAMINE ET PLUS se doit de
contribuer au développement des compétences de base qui feront d’eux des individus adultes équilibrés et aptes à s’intégrer
harmonieusement dans la société démocratique moderne, en partie grâce à leur capacité d’actualiser leurs connaissances,
aptitudes et attitudes tout au long de sa vie.
Il s’agira donc pour l’enseignant de :
• Promouvoir le développement de capacités plutôt que l’assimilation de contenus, même si ces derniers sont présents dès
que l’apprentissage se concrétise.
• Prendre en compte l’application potentielle des apprentissages, puisqu’une personne « compétente » est une personne
capable de résoudre les problèmes inhérents à son champ d’action.
• Prendre en compte le caractère dynamique de l’apprentissage, puisque les compétences s’acquièrent de façon progressive,
continue et dans des situations diverses.
• Adopter un point de vue interdisciplinaire et transversal, puisque les compétences de base intègrent des apprentissages
acquis dans diverses disciplines.
• Développer chez les élèves la capacité d’autonomie et la créativité personnelle lors de l’apprentissage puisqu’elles
devront être mises en œuvre non seulement pendant toute la période d’enseignement obligatoire mais également au-delà.
Les compétences de base à développer sont :
• Communication linguistique. • pprendre à apprendre.
A
• Compétence mathématique et compétences • Compétences sociales et civiques.
de base en sciences et technologies. • Esprit d’initiative et d’entreprise (sensibilisation).
• Compétence numérique. • Sensibilité et expression culturelles.
b) En tant que méthode de langue, dont les objectifs prioritaires sont naturellement axés sur la compétence en communication
linguistique, VITAMINE ET PLUS permet de développer les autres compétences clés ou de base, tout particulièrement :
• Compétence numérique, • Esprit d’initiative et d’entreprise (sensibilisation),
• Apprendre à apprendre, • Sensibilé et expression culturelles.
• Compétences sociales et civiques,

4. Les objectifs privilégiés par VITAMINE ET PLUS


La concrétion des objectifs généraux visés par VITAMINE ET PLUS en matière de communication linguistique peut être détaillée
en objectifs d’enseignement d’une part et objectifs d’apprentissage d’autre part.
a) Objectifs d’enseignement
Avec VITAMINE ET PLUS, le professeur pourra :
• Faire découvrir la langue française aux élèves de manière ludique.
• Établir des liens affectifs avec la langue, avec le groupe-classe.
• Mettre en place un « dispositif de motivation » pour l’apprenant : les activités, les jeux, les stratégies permettent
un apprentissage par le plaisir.
• Créer une ambiance de classe propice à l’apprentissage : communication professeur-élèves, entente à l’intérieur
du groupe-classe et des sous-groupes, discipline, établissement de critères communs et compris de tous.
• Aider l’élève à « grandir » et à progresser en français et grâce au français.
• Développer le potentiel individuel et social des élèves.
• Faire découvrir des stratégies nécessaires pour apprendre une langue : mémoriser, se documenter, décoder l’oral...
• Développer les quatre compétences (écouter, parler, lire et écrire), telles qu’elles sont formulées dans le CECR et les programmes
institutionnels, en donnant priorité à ce stade aux capacités orales (l’expression et, surtout, la compréhension).
• Amorcer un passage à l’écrit « en douceur » : l’utiliser comme outil d’apprentissage ; donner le goût de la lecture, en visant la
compréhension globale de textes très simples traitant de sujets proches des intérêts des élèves.
• Faire identifier, surtout à partir du niveau 2, les principales correspondances entre graphies et phonies.
• Initier à l’expression écrite, qui sera d’abord extrêmement guidée (niveau 1) puis un peu plus libre (niveau 2).
• Favoriser la découverte du fonctionnement de la langue, qui pourra être comparée avec la L1 ou autres.
• Faire découvrir quelques traits de la culture et de la civilisation françaises.
• Stimuler la curiosité des élèves envers d’autres savoirs ou savoir-faire (compétences clés ou de base).
• Ouvrir l’esprit des élèves à d’autres réalités culturelles et sociales.
• Mettre en place une « pédagogie de la réussite ».

8 introduction

497143 _ 0005-0030.indd 8 12/02/14 13:15


b) Objectifs d’apprentissage
Avec VITAMINE ET PLUS, l’élève apprendra à :
• Identifier, écouter, comprendre des messages oraux portant sur des sujets familiers.
• Distinguer et produire les sons et les intonations du français en imitant des modèles.
• Reproduire correctement et de façon expressive les modèles de langue proposés : prononciation, rythme et diction. 
• Prendre part à une conversation très courte et simple sur un thème connu (identité, goûts, famille, amis…) avec une
personne qui se montre coopérative.
• Comprendre les consignes du professeur et intervenir de façon élémentaire dans les échanges oraux en classe.
• Parler en continu : raconter ou décrire très simplement une situation connue.
• S’aider de moyens non verbaux (gestes, intonations…) pour se faire comprendre.
• Tirer des conclusions à un niveau très élémentaire sur le fonctionnement de la langue, en s’appuyant sur les modèles
proposés et en comparant avec sa langue ou d’autres langues connues.
• Identifier puis lire correctement à haute voix des textes courts connus, voire mémorisés.
• Identifier progressivement les principales correspondances entre phonie et graphie.
• Recopier un petit texte sans faire de fautes.
• Produire des petits messages écrits plus personnels, d’abord calqués sur des modèles puis s’en détachant progressivement.
• S’impliquer dans une tâche finale en faisant preuve d’imagination et de créativité.
• Participer activement et de façon efficace à la vie collective de la classe : coopérer, aider ses camarades lors des activités
en grand groupe, petit groupe ou tandem.
• Respecter les règles : normes générales de la classe, règles des jeux…
• Faire preuve d’une attitude positive dans l’apprentissage de la langue.

. - LES ÉLÉMENTS DE LA MÉTHODE


POUR L’ÉLÈVE

1. Le livre de l’élève

a) Organisation générale
La structure de VITAMINE ET PLUS est régulière et facilite un repérage
immédiat :
• 8 unités de 6 pages chacune, pour les apports linguistiques et
communicatifs (ceux-ci étant délibérément réduits au strict minimum
Livre de l’élève

dans l’unité 8). À la fin de chaque unité, en alternance,


Méthode de français une page de révision ou d’évaluation.
• Toutes les deux unités, une section de récapitulation NOUVEAU
et d’auto-évaluation : « PORTFOLIO ».
• 3 mini-revues de 2 pages chacune, « FRANCE MAGAZINE »,
pour l’initiation à la lecture et les apports culturels.
Livre de l’élève • La transcription des enregistrements (illustrée). NOUVEAU
Carmen Martín Nolla • Dolorès-Danièle Pastor
• Des annexes pour la consultation :
– Alphabet et dictionnaire visuel (niveau 1).
– Résumé grammatical (illustré).
Cette structure est identique aux deux niveaux à une nuance près :
POUR L’ÉLÈVE :
CD audio, « Dicomix »
• Au niveau 2, une unité 0 de 4 pages précède l’ensemble pour aider
et avec le Cahier d’exercices,
un livret « Compétences ». à faire le point après les vacances. (Au niveau 1, le diagnostic initial
POUR LA CLASSE :
Des compléments numériques pour
du groupe-classe se fait dans l’unité 1).
un enseignement sur mesure.

Le manuel est également disponible pour une utilisation individuelle


Cadre européen
commun de référence Niveau A1(2)
sur tablette.
10/02/14 16:21

introduction 9

497143 _ 0005-0030.indd 9 17/02/14 12:25


b) Organisation d’une unité

La structure des 8 unités est identique.

Page 1 : page d’introduction

2
• On y présente le vocabulaire de façon motivante à l’aide de deux
supports de différente nature : l’un visuel (une planche situationnelle
richement illustrée), l’autre sonore (divers types de documents).
• CD audio : les documents sont souvent enregistrés sur un fond rythmé
ou sont même de véritables chansons puisque, rappelons-le, la dimension
QUELLE HEURE EST-IL ?
1 Écoute l’heure et montre l’horloge correspondante. musicale favorise une écoute active et une meilleure mémorisation.
1 2 3 4 • Images : l’illustration du Livre est complétée par une série de
flashcards (cartes-images et cartes-mots) que le professeur utilisera
à sa guise pour introduire le vocabulaire nouveau et pour le faire
Il est 6 heures. Il est 7 heures 10. Il est 9 heures et quart. Il est midi.
manipuler de façon ludique.
5 6 7 8
Pages 2 et 3 : double page pour présenter et travailler les contenus
nouveaux
Il est 3 heures
et demie.
Il est 5 heures Il est 10 heures
moins le quart. moins 5.
Il est minuit.
• Documents déclencheurs : de typologie variée pour présenter les
2 apports linguistiques (dialogues, jeux, comptines, chansons) en
Indique l’heure 3
avec tes bras ! Tes
camarades devinent. Écoute et répète.
situation et sur des supports différents (illustrations, photos,
Quelle heure est-il, enregistrements).
• Personnages récurrents : réalistes (Pauline, Clément, Wen…) ou
Mon cher Émile ?
Une heure et quart,
Mon cher Édouard.
Une heure et quart !
Je suis en retard.
fantaisistes, ils nous feront rire ou sourire.
Au revoir ! Au revoir ! • Activités : motivantes pour stimuler la compréhension et l’expression
4 Récite et mime la comptine. orales ; les élèves sont invités à agir et à réagir (on mime, on dessine,
quinze 15 on bouge, on met en scène…).
• Tableaux de grammaire : ils rappellent de façon très schématique
9459650.indb 15 20/4/09 15:48:52
les points travaillés dans la leçon.

CO LL È G E
IN TE RV IE W a u PE TIT TOU R EN FR AN CE
i ou faux ?
1 Éco1)uteLe gale rçodianlogs’auepp. ellVrae Léo. 3) Il est en
4) Il met de
6e . à l’é
ur3)allIlerest
cole.
en e. e.
s baskets po 4) Ilures et de6mi
7 he met des baskets pour aller
1 Écoute. Qui parle ? Où va chaque personnag u2
au collège à 5) Il
e ? Comment ?
à l’école.
s. 5) Il arrive arrive au collège à 7 1
2) Il a 11 an heures et demie. 2 3 4

2 Éco ute et lis.


< Bonjour !
Comment tu
t’appelles ?

> Léo.
tu as, Léo ?
< Quel âge
> 12 ans. ?
quelle classe
< Tu es en
> En 6 .
e ement
e qu e tu mets général
< Qu’est-c
au collège ?
pour venir ske ts,
jean, des ba 5
> Ben… Un 6
et un pull… les cours ?
un tee-shirt mmencent
e he ure co
< À quell
s pile.
> À 8 heure arrives ? Paris
e heure tu
< Et à quell Colmar
s moins 10. ? Nantes
> À 8 heure le ? En bus Dijon
tu vas à l’éco côté ! Poitiers
< Comment à
d ! J’habite
> Non ! À pie
Bordeaux
< Comment… !!! Au revoir !
ne
> Oh ! Ça son
s.
5
Joue la scè
ne.
5
Sète Marseille
intonation Joue la scène.
et imite les
3 Lis à haute
voix
ions.
6 6
heure tu arr
ives à 2 Et toi, comment tu
se les quest À qu ell e vas à l’école ? Imag
4 Tu es la journaliste. Po l’école, le ma
Comment vas
tin ?
À quelàlel’é
-tu colee ?tu arrives
heur à
moyen de transport
original. Tes camarade
ine un
s devinent.
le verbe aller
e
. En 6 A. l’écosle,? le matin ? je
11 ans et demi À pied ? En
bu
Comment vas-tu à l’éco tu
vais
vas
le ? en bateau il, elle va
À pied ? En bus ?
Amélie. Un tee-shirt, à cheval
une jupe… en hélicoptère
. en sous-marin
À 7 heures 30
En vélo. en ambulance
Ma sœur
en scooter a très peur
en voiture
quand elle va
de course
en trottinette chez le docteur.

16 se ize 20/4/09 15:48


:58

dix- sept 17
9459650.indb 17
16
9459650.indb

20/4/09 15:49:03

10 introduction

497143 _ 0005-0030.indd 10 12/02/14 13:15


Page 4 : pour présenter ou rebrasser des contenus

• Le dialogue des BD est enregistré, afin de donner aux élèves des repères
Aujourd’hui, qu’est-ce que sonores lors de la lecture silencieuse ou à haute voix.
je mets ? • La BD permet le rebrassage des contenus : présentation d’un nouveau
fait de langue intégré dans un ensemble de connaissances acquises.
QU’EST-CE QUE JE METS ? MON PANTALON NOIR
AVEC LE TEE-SHIRT ORANGE ? NOOON ! C’EST NUL !

• Elle facilite le passage de l’oral à l’écrit et vice versa :


– les élèves reconnaissent à l’écrit le dialogue d’abord entendu à l’oral
(et au niveau 1, contextualisé grâce au poster « muet ») ;
– ils s’amusent à reproduire oralement le texte écrit, en imitant ou
MA JUPE VERTE ET MA
CHEMISE BLANCHE ?
OH NOOON ! C’EST
TROP NUL !
en exagérant les intonations des personnages ;
– au niveau 2, ils seront aidés par la rubrique « Je lis - Je dis ».
MA ROBE BLEUE ET • Elle constitue une invitation à la lecture : le format est attrayant,
DES SANDALES ? NOOON !
C’EST HYPER NUL !!!
le texte est facile (contenus acquis, contexte…).
ÇA Y EST ! ET MON BANDEAU
J’AI TROUVÉ ! BLEU POUR LES
MON JEAN ET MON CHEVEUX ! C’EST
TEE-SHIRT ROUGE ! SUPER ORIGINAL !

SALUT LES FILLES ! ÇA VA ?

1 Écoute et lis la BD. 3 Lis la BD à haute voix et imite


Tu comprends tout ? les intonations.

2 Écoute et lis la BD en silence. 4 Joue la scène.


18 dix-huit

9459650.indb 18 20/4/09 15:49:08

Page 5 : Tâche finale, pour intégrer les divers savoirs, savoir-faire
et savoir-être dans une situation nouvelle et pratique
Madame la marquise
a
une robe verte et grise
Monsieur le marquis
a un
pantalon vert et gris
! u2
vert !
bleu verte
noir bleue
noire
jaune
rose jaune
orange rose
orange
Portrait collage
• E lle constitue un espace privilégié pour l’interdisciplinarité et marron
violet
marron
Tu es un pirate, un cuisi
violette
le développement des compétences de base : selon la nature du blanc blanche une vétérinaire...
nier, une chanteuse
de rock,
1) Rédige un petit texte
projet, elle s’intitule ainsi « Activité brico », « Activité écriture » ou imaginaire.
pour décrire ton perso
nnage
2) Fais un collage. Tu
« Activité création » selon le projet réalisé. corps, les vêtements
peux découper les parti
et les accessoires dans
es du
des
• À la fois individuelle et collective, cette tâche libère les potentiels revues, ou simpleme
à la place du visage.
nt les dessiner ! Colle
ta photo
3) Présente-toi à la class
intellectuels et psychologiques de chacun : e avec ta nouvelle perso
nnalité.

– expression orale mais aussi artistique (musique, Bonjour ! Je m’appelle


Salut ! Je suis Chloé,
Barberouge, le terrible
dessin, théâtre, danse…), personnelle et créative ; J’habite sur mon bate
pirate !
au
la grande chanteuse
de rock.
« Le fantôme noir ».
– travail en coopération où jouent les synergies, chacun
s’affirmant tout en prenant appui sur les autres. Je porte un
chapeau, une
J’habite dans un
château. J’adore les
• Elle est simple à réaliser : des photos d’enfants de l’âge des élèves chemise et un
pantalon… noirs.
concerts et j’adore
mon public !
illustrent le développement de l’activité et le résultat possible.
• Elle est motivante : grâce aux expositions et aux spectacles, les enfants J’adore la mer, les
îles et les trésors !
Je porte une robe
bleue et mes bottes
auront le plaisir et la fierté de montrer en classe et en dehors de Je déteste les
requins !!!
porte-bonheur !

la classe ce qu’ils sont capables de réaliser en français. Grande


exposition !

dix- neu f 19
9459650.indb 19

20/4/09 15:49:14

introduction 11

497143 _ 0005-0030.indd 11 12/02/14 13:15


1 Joue au loto. u3
Page 6 : révision ou évaluation (en alternance, à la fin de chaque unité) danser dessiner sauter écouter la radio
chanter jouer

Sous l’apparence de jeux semblables à ceux que l’on pourrait trouver dans une
revue pour jeunes, les faits de langue sont repris avec efficacité et font l’objet travailler tomber téléphoner pleurer manger regarder
d’une communication authentique. les étoiles

Es-tu un as en français ? 2 Observe. Qui est Bob ?


u2
Trouve mon chien Bob
!
1 Écoute et réponds. 5 Qu’est-ce que c’est ? Ses oreilles sont gran
Ses pattes ne sont pas
des. 1 2 3
1 2 blanches. Sa queue
1) Comment elle s’appelle ?
2) Elle est dans quelle classe ?
est longue. Il est
3) Avec qui ? noir, marron
4) Comment elle va au collège ?
3 et blanc.
5) Son bus, c’est le numéro 57 ? 4
le 67 ? le 77 ?
6) Qu’est-ce qu’elle aime ?
7) Qu’est-ce qu’elle déteste ?
8) C’est normal ? 4 5 6
score : /8 5 6

score : /6
2 Observe Sandra. Qu’est-ce qu’elle porte ? 6 Demande la permission. 28 ving t-hu it

score : /6 1 2
3 Quelle heure est-il ? 9459650.indb 28

1 2 3 20/4/09 15:50:34

3 4 Es-tu un as en français ?
4 5 6 Le professeur pourra évaluer la compétence de l’élève en compréhension
score : /4 orale (« Tu comprends tout ? »), ainsi que sa compétence en expression
7 Dis 2 choses que orale (« À toi de parler ! »), soit « en continu » (monologue sur un sujet
score : /6
4 Lis à haute voix les numéros de téléphone tu aimes faire
et 2 choses que
connu), soit « en interaction » (reproduction de petites conversations).
des amis de Sandra. tu détestes faire
en classe.
• Cette modalité permettra l’auto-évaluation.
score : /4 • Elle sera utilisée comme évaluation formative ou sommative,
score : /6 score total : / 40 ou comme simple jeu linguistique, en fonction du profil de la classe
20 vingt
et de ses besoins.
9459650.indb 20 20/4/09 15:49:18

Rubriques « itinérantes » à l’intérieur de chaque unité


Certaines rubriques n’ont pas de place fixe dans l’unité, elles se trouvent là où la progression le requiert et sont facilement repérables.

• L es comptines permettent d’appréhender globalement les structures et les sonorités de la langue.


• Elles sont par nature faciles à mémoriser. Le fait d’accompagner les comptines de mouvements ou de déplacements contribue
à la mémorisation.
• Les comptines traditionnelles représentent en outre un bagage culturel à partager avec les enfants français.

• Les chansons, spécialement créées pour la méthode, sont attrayantes et faciles à mémoriser. Elles fixeront le vocabulaire
connu. Leur exploitation sera facilitée par les fiches spécifiques incorporées dans l’ensemble « Fiches pour la classe ».
• Elles constituent un outil d’apprentissage par imprégnation, pour et par le plaisir. Un plaisir qui se prolongera à la maison
puisque la rubrique est enregistrée sur le CD destiné à l’élève.

• Les élèves sont invités à répondre à des questions personnelles.

• Des jeux collectifs permettront aux élèves de réutiliser les contenus en s’amusant.

12 introduction

497143 _ 0005-0030.indd 12 12/02/14 13:15


Boîte à sons
• Les « boîte à sons » contiennent un virelangue illustré et enregistré qui cible la prononciation d’un phonème précis.
La progression est établie selon les principales difficultés du français pour les hispanophones.

Je lis - Je dis
• C ertaines correspondances graphies-phonies sont présentées à l’aide d’une phrase amusante et illustrée. Elles entraînent
l’élève à la lecture oralisée et seront ensuite travaillées dans le Cahier d’exercices.

POR TFO LIO U1- U2


UN ITÉ 1
u2 Évalue-toi ! Je peux faire… très bien. assez bien. pas très bien.

Je peux…

cinquante-six
soixante-deux
62 dragons bleus
73 soixante-t reize
pots de mayonnaise
NOUVEAU
56 kilos de fourmis

gts 87 quatre-vin gt-sept 96 quatre-vin gt-seize • T outes les deux unités, 2 pages de récapitulation
80 quatre-vin
énormes chaises
paires de lunettes
Je peux demander
et auto-évaluation.
gros pains

100. Je peux dire la date.


Je peux compter de 50 à la permission.

• Elles structurent l’apprentissage en favorisant


dore… la prise de conscience des acquis.
J’aime bien… J’aime… J’a
6 Demande la permission. Je n’aime pas… Je déteste… • La constatation des progrès motive à la lecture
Je peux prononcer le son
[ɛ̃] de lapin . des documents semi-authentiques
de « FRANCE MAGAZINE ».
Je chante en français.
Je joue et je m’amuse.
e.
Je travaille en petit group
J’écoute et je lis la BD.
haute.
7 Distu aimes
2 choses que
Je m’entraîne à lire à voix
r
faire Je fais une chemise pour garde
et 2 choses que mes documents de français.
tu détestes faire ou
Je peux dire ce que j’aime
en classe. .
ce que je n’aime pas en classe

score total : / 40
FR AN CE MA GA ZI
La France d
eAàZ
NE 1
24/01/14 10:56
1 Observe et lis.
dd 21
497084_0015_0022.in

comme
comme
AVIGNON
« Sur le pont BAGUETTE comme
d’Avignon » comme
la CORSE,
île française de DRAPEAU
la mer
Méditerranée

• T outes les 2 unités, un reportage graphique de 2 pages, qui pourrait


comme
Gustave EIFFEL

avoir sa place dans une revue pour jeunes.


• « FRANCE MAGAZINE » cherche essentiellement à élargir l’univers culturel comme

des élèves, à stimuler leur curiosité vis-à-vis de la France et du monde : comme


FROMAGE
GAULOIS,
les ancêtres
HABITANTS
comme
des Français
à travers des documents semi-authentiques, ils découvriront un 64 millions d’ha
: il y a
bitants
en France
abécédaire illustré de la France, une recette traditionelle, la vie d’une comme

IMPOSSIBLE
jeune-fille près de Nîmes. N’EST PAS
« C’est KIF,
comme
FRANÇAIS ! KIF »,
• Ils seront invités à compléter par leurs propres moyens les informations expression ara
veut dire
be qui

données (Internet) : « FRANCE MAGAZINE » constitue ainsi une comme le 14 JU


ILLET,
la fête nationa
« C’est pareil
»
le
rubrique priviligée pour le développement de certaines compétences de
comme
« LIBERTÉ,
Égalité, Fratern
ité »

base en rapport avec la géographie, l’histoire, l’écologie, la découverte


d’autres habitudes et cultures, en passant par le maniement des outils
informatiques. comme le MO
NT-BLANC,
le sommet le plu
s hau
l’Europe occiden t de
tale comme
NOTRE-DAM comme
la cathédrale
E, OLYMPIQUE
de Paris de Marseille

vin gt et un
9459650.ind
21
b 21

20/4/09 15:49
:33

introduction 13

497143 _ 0005-0030.indd 13 12/02/14 13:16


T R A NS CR IP TI ON S
c) Les annexes 
On trouvera
ici la transcri

En fin de manuel, des annexes de consultation visuelle et sonore


dans les unit ption des enre
és, excepté gistrements
Es-tu un as en celle des acti dont le texte
français ? vités des rubr ne figure pas
iques Jeux-Ré
vision et Test

offrent à l’élève la possibilité d’être un peu plus autonome dans


:

0 son apprentissage (pour faire ses devoirs à la maison, par exemple).


Page 5. Acti
vité 1.
Ce matériel pourra également servir de point de départ pour une
explication, une activité, voire une évaluation.
Mini-situati
on 1
- Au revoir mam
an !
- Au revoir chér
ie ! Bonne
rentrée !!!
- Merci…
Mini-situati

La transcription des enregistrements


on 2
- Alors, les vaca
nces ?
- Génial ! Et
toi ?
- Bof ! Je préf
ère l’école !!!
- Tu préfères
l’école ??? Mais
tu es fou !
Mini-situati
- Salut, Wen
- Oui ! Supe
on 3
. Ça va ?
COLLÈGE
VICTOR HUGO

• D ialogues, chansons et autres documents enregistrés sont transcrits


en fin de manuel, pour inciter les élèves débutants à approcher
r ! Et toi ?
- Très bien !
- Je suis en e
6 A, et toi ?
- Moi aussi !
- Youhouuuuu
Mini-situati
- Qu’est-ce que
! Youpi !
on 4 d’abord la langue orale, sans se laisser distraire ou influencer
c’est ?

par la graphie.
- C’est un cade
au de
Jonathan…
- Ah bon…
et qui est-ce,

• Une fois le document globalement compris, assimilé et mémorisé,


Jonathan ?
- Mmmm… c’est Page 7. Acti
un secret. vité 1.
Moi, à la rent
rée, je recycle

la transcription vient les rassurer et leur permet d’observer


Les livres de !
mon frère, ma
boîte de cray
ons de couleur,
ma chemise
décorée, mon

les correspondances oral-écrit.


classeur noir
, les feuilles
papier brouillon de
, mon vieux
cartable ador
é, ma trousse
porte-bonheu

• L es illustrations contextualisent et facilitent NOUVEAU


r et aussi…

RÉS UMÉ GRA MM ATIC AL


crayon, des un
feutres, 3 stylo
un taille-crayon s,
, euh… une
gomme, des
cisea
bâton de colle ux… euh… un

la lecture et la mémorisation.
… Et c’est tout
!

Les articles
définis
indéfinis

497084_006
9_0077.indd un arbre
le chat soi xan te et la tortue
un 61 Le « Résumé grammatical » illustré
69
l’araignée
l’horrible chat noir
une fleur

des arbres
les chats
les araignées
24/01/14 10:58
• Des tableaux de synthèse récapitulent les notions grammaticales
des fleurs élémentaires que l’élève a acquises en fonction de la progression
Attention :
le / la + voyelle l’ établie aux 2 niveaux de la méthode.
La grammaire y est présentée selon 2 approches complémentaires :
partitifs

du chocolat
– Une approche descriptive (les contenus sont regroupés suivant de
de l’huile grandes catégories grammaticales, sous forme de listes illustrées,
de la farine
de schémas).
de l’eau

des œufs – Une approche plus fonctionnelle liée à l’usage (les contenus sont
contextualisés grâce à des vignettes représentant des personnages
Les adjectifs possessifs
mon pantalon
mes pantalons
Mon casque,
mes lunettes… en action).
ton pantalon
tes pantalons

ses pantalons
• L’absence de texte explicatif et de métalangage oblige l’élève à faire
son pantalon

mes chaussettes
Et ma moto !
lui-même le lien entre les traits morphologiques présentés et leur
fonctionnement : il est actif, comme il se doit.
ma chaussette
tes chaussettes
ta chaussette

sa chaussette
ses chaussettes
• Ce résumé constituera, au choix du professeur, un simple outil
70 soixa nte-d ix référentiel de consultation, ou une matière d’étude et de réflexion
24/01/14 11:00 individuelle ou collective.
78
497084_0078_0080.indd

CD 1 Livre de l’élève
CD 2 Livre de l’élève Pages Contenus Pistes Pages Contenus Pistes

d) CD audio - Livre de l’élève


Méthode de français
Pages Contenus Pistes Pages Contenus Pistes u0 5 Activité 1 3-7 u3 23 Activité 1 49-50
Activité 2 51-52
Chanson : Activité 1 8-9
u5 37 Activité 1 1-2 u7 51 Chanson : Activité 1 46-47 6 Activité 3 53-54

NOUVEAU
Activité 2 3-5 48-51 7 Activité 1 10-11 Activité 1 55-56
52 Activité 1 24
38 Activité 1 6-9 53 Activité 3 52-55 CD audio Méthode de français 8 Chanson : Activité 1 12-13
25 Activité 1 57-58
10-11 Livre de l’élève 59-60
39 Chanson : Activité 4
Je lis-Je dis 12-13
54 Activité 1 56-57
u1 9 Activité 1 14-15 26 BD : Activité 1

55 Je lis-Je dis 58-59 16-17 27 Le verbe être : Activité 1 61-62


10 Activité 1

• Presque tous les documents de VITAMINE ET PLUS sont enregistrés


40 BD : Activité 1 14-15 Boîte à sons 60-61 18-22 Je lis-Je dis 63-64
Activité 2
Boîte à sons 65-66
16-17
CD audio – Livre de l’élève

41 Boîte à sons 11 Chanson : Activité 1 23-24


u8 57 Activité 1 62-63
42 Jeux-Révision 18-21 Activité 2 64-65 12 BD : Activité 1 25-26 u4 29 Activité 1 67-70
71-72
Chanson : Activité 3 66-67 Activité 2
u6 27-28

CD audio 43 Activité 1 22-23 13 Je lis-Je dis Activité 3 73-75


24-25 58 Activité 1 68-69 Boîte à sons 29-30
Activité 2

et fournis à l’élève :
30 Activité 1 76-77
26-27 59 Je lis-Je dis : Activité 1 70-71
44 Activité 1
u2 15 Activité 1 31-34 Les adjectifs au féminin :

Livre de l’élève
28-29 Activité 4 72-74 31
Activité 2 Comptine : Activité 3 35-36 78-81
Boîte à sons 75-76 Activité 2
45 Activité 1 30-31 37-38 Activité 3 82-84
16 Activité 1
Chanson : Activité 5 85-86
46 BD : Activité 1 32-34 39-40
17 Activité 1
41-42 32 BD : Activité 1 87-88

– Les déclencheurs et divers documents de nature orale :


47 Le verbe se lever : Activité 1 35-36 Boîte à sons
Boîte à sons 37-38
39-40
Méthode de français 18 BD : Activité 1 43-44
Les verbes en –er : Activité 4 89-90
Chanson : Activité 3 91-92
41-42 19 Je lis-Je dis 45-46 33 Boîte à sons
Je lis-Je dis 93-94
Je lis-Je dis
48 Test : Es-tu un as en français ? : 20 Test : Es-tu un as en français ? :

2
43-45 Activité 1 47-48
Activité 1 34 Test : Es-tu un as en français ? :

nombreux dialogues, comptines et poésies, chansons à la musique


Activité 1 95-96

CD audio - Livre de l’élève

entraînante, rubrique « Je lis - Je dis », boîtes à sons. CD 1 unités 0 - 4

Compositions musicales : Antonio Prió, Arnau Vilardebò

– Les documents écrits (ou neutres), que nous avons choisi


Enregistrements et montage : Estudio Maratón. Barcelona
EAN

Direction : Arnau Vilardebò, Isabelle Bres


.
, S.L

Méthode
:8

de frança
ión
43 1

is
c
300

uca

2
22

a Ed

d’enregistrer pour stimuler la motivation : BD et d’autres textes,


79

an
5

ll
nti

10/02/14 16:23
20

Sa
09

by

y 4
C.
b

Ma 01
rt :2
ín, ón
496977_cubierta _ 0001-0001.indd 1 ici
CD audio ed
D .P
ast ta
or © e es
- Livre de
conjugaisons et nombres mis en rythme pour faciliter la mémorisation, alphabet…
200 ©D
9 by ica)
(mús
l’élève Transm
arató Espectacles, S.L.

CD 2
unités 5 -

• L’audio est particulièrement soigné : Compositions


8
EAN : 8

Enregistreme musicales : Anton


496977_V2_CD1_LIVRE.indd 2 10/02/14 16:23 nts et monta io Prió, Arnau
Direction ge : Estudi Vilardebò
o Maratón.
4313

: Arnau Vilarde Barcelona


bò, Isabel
le Bres
022 0

– Les locuteurs sont des acteurs francophones, dont les modèles de prononciation
7958

.L.
,S
©2

n
ció
00

a
9

uc
by

Ed
C.

na
Ma

tín
lla

ti

et d’intonation sont simples mais absolument authentiques.


r

,D an
.P
as b yS
tor 14
©2 20
009 ón:
by T dici
rans ta e
marat e es
ó Espectacl a) © D
es, S.L. (músic

– Les fonds sonores sont riches et variés pour vitaliser l’écoute et faciliter la compréhension. 496977_V2_
CD2_LIVRE.i
ndd 3

– Les documents sont traités comme des documents authentiques : variété des tons, des voix, 10/02/14
16:23

bruitages et musiques de fond donnent vie aux situations de communication et facilitent l’accès au sens.
– Par leur richesse sonore, les documents audio motivent les enfants et leur donnent envie de les dire à leur tour.
– L’expression musicale est un atout pédagogique pour VITAMINE ET PLUS qui, à travers les chansons et comptines,
cherche à développer chez les apprenants les capacités de perception auditive et la sensibilité au rythme et à la
prononciation du français. Elle facilite la concentration et l’épanouissement d’émotions favorables à l’apprentissage.

14 introduction

497143 _ 0005-0030.indd 14 17/02/14 12:25


DICOMIX
Dictionnaire interactif
visuel et sonore

f) Le Dictionnaire interactif visuel et sonore « Dicomix » NOUVEAU


Ce CD-ROM est la version
que
interactive et pédagogi
du Dictionnaire visuel
REQUISITOS MÍNIMOS français. Il permet
réviser le
Pentium II (o equivalente
); d’apprendre et de
Procesador: Intel vocabulaire en s’amusant
MHz
PowerPC G3, de 500 et aux
Memoria RAM: 128
Mb grâce aux activités
1024x768 píxeles et
Resolución de pantalla: animations, vivantes

• I l contient plus de 1.500 mots ordonnés par thèmes et des jeux


8x
Lector de CD-ROM divertissantes.
Altavoces
Sistemas Operativos: le
2000, XP y Vista. Le DICOMIX est compatib
• Windows 9x, NT,
• Mac OS9 y Mac OSX. pluging de Flash 7.0 avec les logiciels pour
.
• Linux y navegador
con Tableau Blanc Interactif

pour les mémoriser. Il permet aussi bien la recherche que


o superior

l’apprentissage et la révision du vocabulaire en contexte, 161187_CD.indd 2 05/03/13 09:02

grâce à ses activités et à ses animations ludiques.


05/03/13 09:04

1
161187_Estuche.indd

2. Le Cahier d’exercices (CD audio inclus)


a) Le Cahier d’exercices de VITAMINE ET PLUS, dont la structure
est parallèle à celle du Livre de l’élève, est un complément

Cahier d’exercices
stratégique.
• I l permet à l’élève de travailler dans un cadre rassurant et Méthode de français

de façon autonome. Les exercices et les activités sont élémentaires.


L’élève va pouvoir se concentrer, travailler seul et à son rythme,
en classe ou à la maison. En noir et blanc, le Cahier ne distrait
pas l’élève qui, d’autre part, apprécie de pouvoir le personnaliser Cahier d’exercices
grâce au coloriage. Les exercices, les activités et les jeux reprennent Carmen Martín Nolla • Dolorès-Danièle Pastor

les contenus du Livre sous une forme simple et ludique : les traces
didactiques de certains exercices ont été gommées et les jeux
pédagogiques abondent pour augmenter le plaisir de travailler. Clém ent est dans la lune
• Il permet un travail spécifique sur l’oral moyennant : 1 Lis le dialogue. Remets les
phrases dans l’ordre.
- Jeudi 14 novembre ? Tu es
sûr, Clément ?
1 ?
- Qui veut écrire la date au tableau
– des documents enregistrés et les exercices de vérification - Hé, hé les enfants… N’oublie
z pas… le 14 novembre,
!!!
c’est l’anniversaire de Clément
de la compréhension correspondants ; - Heu…
le… ?
- Voyons… Aujourd’hui, c’est
– des exercices de reconnaissance de l’oral à l’écrit dans - À toi, Clément !
la lune ! Allez, va t’asseoir !!!
CD inclus - Oh là là ! Clément , tu es dans

lesquels l’élève doit identifier, à l’aide d’images, - 14 septembre !


r… c’est que… le 14 novemb
re,
- Oh ! Excusez-moi, monsieu
des mots ou des phrases déjà entendus à l’oral ; c’est mon anniversaire !

– des exercices de phonétique. 1


497095_V2_CAHIER_CUBIERTA.indd 1
U1 Trouve les participants qui
sont identiques.
- Moi ! Moi !
10/02/14 16:27

Écoute et vérifie.

• Il permet de systématiser les acquis. L’élève renforce 2 C’EST


Reconstitue les 2 phrases-puzzle
.

par l’écrit ce qu’il a appris à l’oral, grâce à : des exercices EST
LE D’AUJOU
RD’HUI DATE
2
LA

d’application ; des jeux et des passe-temps. OCTOBRE LUNDI QUELLE


?
• Il permet une première approche de l’écrit grâce à : Quelle

des exercices de passage à l’écrit (identification de mots,


de phrases, exercices à trous, copie…) et des exercices sur À toi ! Dans ton pays, Quelle est la date
quel est le jour de ton anniversaire ?

les correspondances phonies-graphies (« Boîtes à sons » de la rentrée ?

et « Je lis - Je dis »). Quel est le dernier jour de classe


? Et l’anniversaire
de ton meilleur ami /
• Permet l’évaluation et la réflexion. le ?
Séries de Bolobolos identiq
de ta meilleure amie ? ues :
1) 59 64 Quel est le jour de la fête nationa
– À la fin de chaque unité, en parallèle avec le Livre : 2) 91
Es-tu un
Le plus origina l,
as en français ?
4) 58 c’est le gagnant !
une page d’évaluation ou de révision (alternativement).
6) 60
3) 16 TU COMPRENDS TOUT ?
5) 9 7)10 34 dix
– L’évaluation de l’écrit sous forme de test : « Test : Es-tu 1 Quelle heure est-il ? Choisis la bonne horloge.
2 1) 2) 3) 4) 5) 6)
Que dit Théo ? Complète
à l’aide de 2 lettres seulem
un as en français ? » : « Tu comprends tout ? »/« À ent !

a) Il est 10 heures. d) Il est minuit.


toi d’écrire ! » se veut rassurante. Elle pourra être J ui
Oh là là !
d ´ ol ´ ! b) Il est 10 heures moins 10. e) Il est 10 heures moins le quart.
c) Il est 10 heures et demie. f) Il est midi 10.
préparée à l’avance individuellement ou en groupe,
J’ai oubli ´ mon cahi r,
ma trou , t m score : / 6
pour garantir un bon résultat. f utr ! 2 Colorie les paires de la même couleur.

53 quatre-vingt-sept soixante-quinze soixante-six

– La page « Jeux-Révision » propose une série 14 quato rze 75


87
40
66 94
quarante
d’exercices très simples (modalités et contenus), score : / 6
cinquante-trois quatre-vingt-quatorze

À TOI D’ÉCRIRE !
pour que les scores soient encourageants.
3 Remets les mots dans l’ordre.
– Il représente un espace pour l’auto-évaluation ? Sophie.
1) t’appelles • tu • Comment

et la réflexion sur l’apprentissage : ? En 6 B.


2) es • quelle • Tu • classe • en e

– Toutes les deux unités, grâce à une rubrique régulière spécifique À 8 h 30. 3) les • cours • heure • À • quelle • commencent
?
« Le français et toi ».  En bus. score : / 8 4) tu • collège • Comment • au • vas
?
– Le test et les scores correspondants, ainsi que l’ensemble des corrections, Non, parce
score total : / 20
Non, parce
Le français et toi.
sont l’occasion d’une auto-évaluation permanente et étayent que je suis timide ! que je
fais des
Tu aimes parler français ? Colorie la bulle.
Comme ci
une réflexion individuelle ou/et avec le professeur sur les progrès
erreurs !
comme ça !

de chaque élève. Oui, j’adore ça !


Non ! Quelle
horreur !

– « Conjugaisons » : en annexe, on trouvera les modèles de conjugaison 20 vingt


des verbes utilisés en classe. Des vignettes humoristiques illustrent chaque verbe.

introduction 15

497143 _ 0005-0030.indd 15 12/02/14 13:16


b) CD audio - Cahier d’exercices

Méthode de français
• Pour faciliter l’assimilation et le travail autonome, il contient :
– les enregistrements des exercices du Cahier (même s’il est probable

2 CD audio - Cahier d’exercices


+ Chansons

Compositions musicales : Antonio Prió, Arnau Vilardebò


Enregistrements et montage : Estudio Maratón. Barcelona
que l’essentiel de ces exercices se fera en classe sous la direction
du professeur, le CD permet de les réécouter à la maison) ;
– les chansons, que les élèves découvriront en classe, mais qui
EAN

Direction : Arnau Vilardebò, Isabelle Bres

.
, S.L
: 84

ión
313

c
uca
002

a Ed
27
96

an

ll
nti
pourront être mémorisées (et partagées avec les membres de la
20

Sa
09

by
y 4
C.
b

Ma 01
rtí :2
n, ón
D. e dici
Pas ta
to es

200 © De
9 by ica)
Transm (mús
arató Espectacles, S.L.

famille) à la maison.
497139_V2_CD_CAHIERN.indd 1 10/02/14 16:30

ais

nces
oi
3. Le livret « LES COMPÉTENCES DE BASE ET MOI » NOUVEAU

(offert avec le Cahier d’exercices)


• E n claire référence aux travaux du Conseil de l’Europe et
Méthode de français
aux avancées de la pédagogie, VITAMINE ET PLUS met l’accent
sur l’acquisition des principales compétences de base transversales.
• Celles-ci sont abordées de manière informelle tout au long de
la méthode.
Les compétences • Ce cahier spécifique favorisera à l’élève une réflexion plus formelle,
de base et moi ainsi qu’une évaluation si l’enseignant le juge opportun.
• En lisant les pages de gauche, l’élève se rappellera les activités
du Livre de l’élève grâce auxquelles, en plus d’acquérir
des savoir- faire linguistiques, il a mobilisé d’autres
compétences.
• Sur les pages de droite, il trouvera des fiches à remplir avec des
exercices lui permettant de mettre en pratique et d’évaluer ses
diverses compétences transversales.
Cadre européen
commun de référence Niveau A1(2)

10/02/14 16:30

LES COM PÉT ENC ES


Compétences sociales et civiques
Éva luat ion prat ique : Fich
Avec VITAMINE ET PLUS… e1
DE BAS E ET MOI
LES BONNES MANIÈRES
EN CLASSE

1 2 1 Oui ou non ? Lis et réponds.


1) Je dis toujours « bonjou
Je m’appelle « au revoir », « s’il vous
r », 2) Quand j’oublie
de faire 3) Je demande la permis
mon travail, je présent sion
plaît » ou « merci ». e avant d’utiliser le matérie
mes excuses au profess l
eur. de mes camara
des.

et j’écoute ; j’écris et je lis. OUI


J’étudie le français : je parle
NON OUI NON OUI
Unité 1, page 10 NON
tion linguistique.
Je développe la communica
4) J’écoute et je me
tais 5) Quand je sors de classe,
res choses. quand les autres parlent je 6) Je crie pour
ends aussi beaucoup d’aut
. remets ma chaise à sa parler à un(e)
Et grâce au français, j’appr
place. camarade.

es de base :
Je développe des compétenc
OUI
s et civiques. NON
- les compétences sociale OUI NON OUI NON
7) Je ne jette rien par
culturelles.
- la sensibilité et l’expression
terre 8) Je lève la main pour
pour garder la classe 9) Je mâche du chewin
propre. prendre la g-gum
parole.
ue et les compétences en classe.
- la compétence mathématiq
ologies.
de base en sciences et techn

- la compétence numérique. 2 Écoute et chante.


eprise (sensibilisation).
- l’esprit d’initiative et d’entr
OUI
3 Observe. Vrai ou faux ?
NON OUI NON OUI NON
oui 9) non
oui 6) non 7) oui 8)
oui 3) oui 4) oui 5)

2 Mettez en commun vos réponses et parlez-


Solutions : 1) oui 2)
Unité 1, page 11
et j’apprends à apprendre. en en classe.

Je réfléchis à l’importanc
J’apprends à respecter les codes de conduite en situation scolaire. e de la politesse en classe
J’analyse mon comportem .
ent.
un 1
2 deux
trois 3
10/02/14 16:31 497117_PAG_01_03
.indd 3
10/02/14 16:31
497117_PAG_01_03.indd 2
1
497117_PAG_01_03.indd
12/02/14 09:49

16 introduction

497143 _ 0005-0030.indd 16 12/02/14 13:16


POUR LE PROFESSEUR ET LA CLASSE

1. Le livre du professeur (en français ou en espagnol)


a) Complet et rassurant
L’introduction comprend : Méthode de français

• une définition du public visé, des conditions d’enseignement


et des objectifs généraux à atteindre ;
• une description de tous les éléments de la méthode ;
• un développement sur la méthodologie suivie. Livre du professeur
Carmen Martín Nolla • Dolorès-Danièle Pastor

Le guide de classe à proprement parler, d’ordre plus pratique, fournit


pour chaque unité :
• l’énumération exhaustive des objectifs et contenus ;
• des suggestions d’exploitation pour toutes les activités du Livre ;
• la transcription de toutes les activités du Livre et du Cahier ;
• les corrigés de toutes les activités du Livre ;
• la reproduction complète du Cahier d’exercices entièrement corrigé,
pour permettre au professeur, s’il le désire, de dynamiser la correction
en commun (projection des pages) ou, au contraire, de laisser les élèves
se corriger eux-mêmes (photocopie des pages).
497143_V2_PROFESSEUR_cubierta_1A.indd 1 10/02/14 16:36

• les solutions du livret « Les compétences de base et moi ».


Métho
de de
fr a n ç a
En annexe is

• « Conseils pratiques » : des fiches spécifiques offrent une aide précieuse


pour le traitement de certaines rubriques et le maniement du matériel
complémentaire. Libro d
• « Communiquer en classe » : des tableaux offrent une réserve de phrases el profe
Carmen
Martín
Nolla •
Dolorès
sor
utiles pour le professeur et de phrases utiles pour l’élève. -Danièle Pa
stor

b) De lecture facile et agréable


Ce guide présente certaines caractéristiques esthétiques et stylistiques
qui facilitent son utilisation :
• une maquette aérée, un graphisme clair, des indications très
« visuelles » : couleurs et /ou logos pour différencier l’information
de base des conseils pratiques ou des propositions alternatives ; 497154
_V2_PR
OFESOR
_cubier

pour repérer d’un seul coup d’œil les solutions, les transcriptions… ;
ta_1A.in
dd 1

• la reproduction du Livre de l’élève en couleur ;


• la reproduction du Cahier d’exercices, corrigé ; 10/02/14
16:35

• un style « économique », non dogmatique. Méthod e de français


VITAMINE ET PLUS est la nou
velle édition de VITAMINE,
enrichie de l’expérience de nomb
reux enseignants
utilisateurs.
Fiches pour Aux valeurs éprouvées de la méth
ode, VITAMINE ET PLUS
la classe ajoute un traitement renforcé des

2. Les fiches pour la classe


compétences de base
et de nombreux instruments num
ériques adaptés aux
réalités scolaires les plus diverse
s.

• P our aborder la diversité dans les classes, le professeur dispose


d’un fichier independant. • Les Fiches pour la classe ont d
• renforcer la démarche d’
eux objectifs très différents mais
évaluation au fil de la méthode, complémentaires :

• Ce fichier multiplie les instruments d’évaluation :


la progression de l’apprentissage pour garantir
• introduire des éléments
;
de diversion, en fonction du cal
Méth ode de fran çais
pour briser la routine et penser endrier,
le français de façon transversale.

– bilans linguistiques alternatifs ;


• Ce fichier est offert en plusieur
s versions :
- version papier : à photo
copier ;
- version numérique PDF
: à imprimer ou projeter ;

– évaluations par compétences ;


- version numérique Word : à
personnaliser puis imprim
er ou projeter.

Contenus du fichier
– grille de critères pour l’évaluation de l’oral ;ÉVALUATION Méthode de français

– grille de critères pour l’évaluation des 4 compétences ;


• Bilans linguistiques alternatifs
(un par unité).
• Évaluations par compétences (
, équivalents à ceux du Cahier d’e
xercices Fiches pour la classe
une toute les deux unités).

– grille de critères pour l’évaluation des attitudes ;


• Grilles de critères pour l’évalua Fiches pour la classe
• Grilles de critères pour l’évalua
tion de l’oral. · Évaluation
tion des quatre compétences.
• Grilles de critères pour l’évalua Fichiers PDF Évaluation
tion des attitudes. · Activités complémentaires
– grille de critères pour l’évaluation du cahierFICHES
personnel.
• Grilles de critères pour l’évalua Fichiers Word Fiches complémentaires
tion du cahier ps ersonnel. Cadre européen
commun de référence
Méthode de françai
Niveau A1(2)
EAN

COMPLÉMENTAIRES
L.S.

• Il offre des activités complémentaires :


:
843

c ión
130

duca

• Fiches d’exploitation des chansFiches pour


02

aE

ons de l
28

la classe a méthode.
lan
02

• Fiches liées aux fêtes et momen ais


til

Méthode de franç
an

ts de l’année.
20

mais
09

by
by

C. férents 14

– activités en rapport avec les chansons de la méthode ;


très dif
deux objectifs
À reproduire ou à personnalis
M 20
la classe ont art n:
• Les Fiches pour ín, ció

er
our edi
la méthode, p
D.
es : sta
complémentair
Pas
ation au fil de tor ee
marche d’évalu ©2 ©D
• renforcer la dé
(papier + CD Fichiers PDF et
ssage ; 009 ca)
gression de l’apprenti , en fonction du calendrier, Transmarató Espectacles, S.L. (
by músi
garantir la pro
éléments de di
version
façon transversale.
Word + CD audio)
– activités en rapport avec le calendrier et les fêtes ;
• introduire des r le français de
utine et pense
pourbriser la ro rs versions :
sse
Fiches pour la cla
ffert en plusieu
• Ce fichier est o : à photocopier ; Méthode de français
- version papier rimer ou projeter ;
se

que PDF : à imp r ou projeter.


- version numéri nnaliser puis imprime
que Word : à perso

• Il est offert en plusieurs versions :


Fiches pour la clas

- version numéri 497187_V2_CD_fichasPDFN.indd 1 10/02/14 16:42


· Évaluation

2
lémentaires
r · Activités comp
Contenus du fichie
ÉVALUATION ier Fiches pour la classe
– version papier : à photocopier ;
à ceux du Cah
fs, équivalents
iques alternati
• Bilans linguist à personnaliser
d’exercices (un
par unité).
(une toute les
deux unités).
À reproduire ou + CD audio)
• Évaluations pa
r compétences CD audio Évaluation : épreuves orales rs PDF et Word
• Grilles de critè
res pour l’évalu
ation de l’oral.
ation des quat
re compétences
.
Chansons (papier + CD Fichie

– version numérique PDF : à imprimer ou projeter ;


res pou r l’évalu udes.
• Grilles de critè ation des attit
Cadre européen• Grilles de critères pour l’évalu
l’évaluation du cahie
r personnel. Compositions musicales : Antonio Prió, Arnau Vilardebò
commun • Grilles dNiveau
de référence e critères pour
A1(2) Enregistrements et montage : Estudio Maratón. Barcelona
EAN

Direction : Arnau Vilardebò, Isabelle Bres


L.

TAIRES
n S.
:

FICHES COMPLÉMEN
843

– version numérique Word : à personnaliser puis


ció

hode.
sons de la mét
130

duca

ation des chan .


022

• Fiches d’exploit ents de l’année


aE

x fêtes et mom
80

lan

• Fiches liées au
09

til
©

an
20

497198_V2_FICHES_cubie
S

rtaN.indd 1
09

by
by

NOUVEAU
C. 01

imprimer ou projeter.
Ma :2
rtí
n, ión
D. e dic
Pas sta
tor ee
© ©D
200
9 by ca) 10/02/14 16:42
Transma . (músi
rató Espectacles, S.L

10/02/14 16:40

dd 1
_DVD_estucheN.in
516286_V2_FICHES

17
497176_V2_CD_audioN.indd 1 10/02/14 16:41

introduction

497143 _ 0005-0030.indd 17 12/02/14 13:16


3. Les cartes-images et cartes-mots (flashcards)
• U
ne double série de flashcards (au total, 119 cartes-images au niveau 1, 87 au niveau 2, complétées par les cartes-mots
correspondantes) permettra au professeur de préparer et/ou d’enrichir le travail sur le vocabulaire présenté dans VITAMINE ET PLUS. 
• Un logo spécial dans le Livre de l’élève signale le moment où il est spécialement recommandé d’utiliser les cartes-images
et les cartes-mots.

4. Le pack numérique (nouvelle présentation) NOUVEAU

a) VITAMINE ET PLUS numérique  Méthode de français


Cadre européen
commun de référence
Méthode de français

Niveau A1(2)

• La version numérique de la méthode comprend le Livre de l’élève, Pack numérique

is
Activités alternatives pour TBI
Méthode de frança

le Cahier d’exercices et le Livre du professeur « tout en un ». VITAMINE ET PLUS


• La version numériqu
le Cahier d’exercic
numérique
e de VITAMINE ET
PLUS comprend le
es et le Livre du professe
Livre de l’élève,
ur « tout-en-un ».
r pourra projeter une
page du Livre de
CD-ROM

cours, le professeu

• Pour dynamiser les cours le professeur pourra projeter une page


accéder
• Pour dynamiser les sur une activité précise,
d’exercices, zoomer à la transcription
l’élève ou du Cahier rement audio correspondant,
l’enregist
d’un simple clic à

Pack numérique
solutions.
de celui-ci et aux aux posters de la méthode.
t aux flashcards et le et
• Il aura accès égalemen

Pack numérique
r sera facilement consultab es

du Livre de l’élève ou du Cahier d’exercices, zoomer sur une activité, accéder


ion, le Livre du professeu d’exercic
• Grâce à sa numérisar reproduction du Cahier
e, en particulier la
lui aussi projetabl
corrigé.
TBI
tés alternatives pour

d’un simple clic à l’audio correspondant, à la transcription et aux solutions.


Le CD-Rom d’activi
©2
sur TBI ou, Méthode de français 014 72
de façon collective by S 227
9
ves à réaliser en classe a ntilla
Educación, S.L. EAN : 843
1300
• Des activités interacti
na
r.
individuel sur ordinateu
éventuellement, en
en 8 unités, en parallèle
avec la méthode. • La méthode en
• L’ensemble est structuré version numérique
et
ire, Grammaire, BD
les sections Vocabula

• Il aura accès également aux flashcards de la méthode.


• Chaque unité comporte
Phonétique.
où le professeur le
jugera opportun :
un jeu de l’oie • Activités alternatives
• À exploiter au moment toutes les chansons de la méthode
à teneur culturell
e et
.
pour TBI Numérique
497128_V2_CD_ROMN.indd 1 Livre de l’élève 10/02/14 16:44

Cahier d’exercices

• Grâce à sa numérisarion, le Livre du professeur sera facilement consultable


Livre du professeur
Flashcards
Posters

et lui aussi projetable, en particulier la reproduction du Cahier d’exercices corrigé. 10/02/14 16:44
Pour TBI ou vidéoprojection

b) Le CD-ROM d’activités alternatives pour TBI


1 EA
UE_estucheN.indd N
.L.
516238_PACK_NUMERIQ :8
43 ,S
13 ón
0 022 aci
duc
799 aE
6 © 20 illan
09 by Sant
C. Martín, D astor © 2014 by
.P

• Pour chaque unité des 2 niveaux et en parallèle avec chacune, des activités interactives au format 497165_V2_VersiondigitalN.indd 1 10/02/14 16:44

attrayant, à réaliser sur l’écran de l’ordinateur ou sur un tableau blanc interactif.


• Dans ce guide, le professeur trouvera des indications (facultatives) concernant le moment où il peut
être opportun d’introduire une activité du CD-ROM.
• Chaque CD-ROM est divisé, comme le Livre de l’élève, en 8 unités. Chaque unité contient : une section
de vocabulaire, une section de grammaire, une section BD, une section de phonétique.
• Chaque CD-ROM contient en outre : un jeu de l’oie interactif centré sur des contenus culturels
élémentaires et une section animée reprenant les chansons de VITAMINE ET PLUS.

5. Les PLUS numériques pour le Primaire NOUVEAU

Outre les éléments indissociables de la méthode, les utilisateurs de VITAMINE ET PLUS


auront à leur disposition une série d’éléments supplémentaires qui l’aideront à varier
et dynamiser leur pratique.
a) « Fiches et générateur d’activités : Consolidation et évaluation »
• Des fiches de travail organisées autour des principaux actes de parole du programme.
• Des fiches d’évaluation par compétences pour la fin de chaque unité.
• Un DELF Prim A1 blanc pour la fin de l’année.
• Un générateur d’activités qui permet de modifier les activités proposées
et de (re)composer des fiches panachées.
b) « Banque d’images numériques »
• 327 cartes images représentant le vocabulaire essentiel.
• À combiner avec les mots écrits et / ou enregistrés correspondants.
c) « Chansons traditionnelles »
• 5 chansons de toujours.
• Avec karaoké.
d) « Civilisation : jeu interactif »
• Sur 2 niveaux, des questions reprenant les sujets abordés dans la méthode.
• Comme au jeu de l’Oie, des gages (linguistiques) pour sortir
des mauvaises cases.
e) « Lectures faciles pour le Primaire »
• Des histoires écrites dans une langue abordable, suivant la progression
de la méthode.
• À lire sur tablette.

18 introduction

497143 _ 0005-0030.indd 18 12/02/14 13:16


V. - LA MÉTHODOLOGIE
1. Le point de vue sur la langue
a) La langue présentée par VITAMINE ET PLUS est un outil de communication 
• Dans une approche actionnelle, elle associe le « dire » et le « faire ». 
• Elle est fonctionnelle : elle répond à des besoins.
b) Elle a une dimension psychologique
• Elle mobilise des émotions et des sentiments.
• Elle est vivante et respecte les caractères individuels.
c) Elle est stimulante
• Proche des centres d’intérêt des élèves, elle éveille la curiosité, provoque la surprise.
• Elle présente des situations imaginaires, drôles…
• Elle donne envie de s’exprimer ou au minimum, pour les plus timides, de prendre la parole pour répéter, imiter…
d) Elle est authentique
• Elle est vivante.
• Elle véhicule des éléments culturels.
e) Elle est simple
• Elle est simple du point de vue lexical et grammatical.
• L’élève y est exposé de façon naturelle et sans être « mis en danger » : on l’entraîne à la compréhension globale
en mettant à sa portée des stratégies pour l’aider à percevoir le message principal sans s’inquiéter des détails formels.
• On l’encourage à la prise de parole tout en l’y préparant soigneusement par des étapes de répétition et d’imitation
de modèles, etc.
• Sa progression s’effectue en spirale : les contenus sont présentés petit à petit, en plusieurs fois. Et, comme rien n’est
acquis une fois pour toutes, d’une unité à l’autre, d’un niveau à l’autre, tous les contenus sont repris pour garantir
la progression.

2. L’oral
a) L’oral est prioritaire
Pour VITAMINE ET PLUS, l’enjeu est de transmettre à l’élève le plaisir d’apprendre le français dans toutes ses dimensions :
de lui donner envie d’écouter, de parler, de lire et d’écrire dans la nouvelle langue. Dans une première phase d’initiation,
cependant, l’attention est particulièrement concentrée sur les activités d’écoute, de compréhension et sur la production
de messages oraux très simples. 
• Cette priorité est naturelle.
– L’oral correspond au besoin naturel de l’homme de communiquer à travers la parole.
– C’est le moyen de communication le plus utilisé en temps réel.
– Il occupe la première place dans l’ordre naturel de l’apprentissage d’une langue : 1) entendre, 2) parler, 3) lire,
4) écrire.
• La qualité des phases d’écoute et de compréhension va garantir la qualité des productions orales.
– De 10 à 12 ans, l’enfant dispose encore d’une plasticité auditive et d’une capacité à reproduire les sons extraordinaires :
il est perméable aux sonorités et il est encore capable d’appréhender la langue globalement, ce qui représente un
énorme avantage.
• Ce souci se maintient dans le traitement de la grammaire.
– Les traits de la grammaire orale sont mis en valeur, par exemple lorsque l’on demande aux élèves : « Écoute le verbe :
je parle, tu parles, il/elle parle. Il y a une différence ? ».

b) La pratique orale n’a pas à être entièrement analysée


• L’approche de VITAMINE ET PLUS est d’abord globale.
– Comme nous l’avons rappelé plus haut à propos de la phonétique, l’élève du Primaire est encore capable
d’appréhender la langue globalement, de l’utiliser sans se laisser arrêter par d’hypothétiques difficultés
grammaticales.
– Pour VITAMINE ET PLUS, il s’agit d’amener progressivement les élèves à une utilisation raisonnée de la langue,
mais de profiter en même temps des acquis fonctionnels qui se font moins consciemment.

introduction 19

497143 _ 0005-0030.indd 19 12/02/14 13:16


• VITAMINE ET PLUS propose des modèles linguistiques.
– L’élève pourra s’appuyer sur ces modèles pour exprimer ses idées, ses pensées et ses émotions, agir et interagir.
– C’est le rôle primordial des dialogues, des comptines, chansons, virelangues… que l’élève sera amené à mémoriser.

c) La communication en classe est naturelle


• L es échanges professeur-élève(s) ou élève(s)-élève(s) font partie du quotidien et de la vie de la classe. L’utilisation
de la langue en classe répond à des besoins réels de communication : dire si on a compris ou pas, demander la permission
de faire quelque chose, dire ce qu’on aime ou ce qu’on n’aime pas, poser des questions... Ces actes de parole spécifiques
s’ajoutent spontanément à l’ensemble de ceux qui visent plus généralement à simuler la communication entre
francophones.
• Ces besoins dépassent souvent les moyens prévus par les progressions bien structurées des manuels ; mais faut-il
attendre d’aborder « sérieusement » le passé composé pour faire/laisser dire aux élèves « J’ai oublié mon livre », par
exemple ? Probablement pas toujours.

3. L’écrit
a) L’écrit passe après l’oral
• L ’introduction précoce de l’écrit est source d’erreurs de prononciation : les élèves ont tendance à lire (reproduire) les
mots français en appliquant les règles de décodification de leur langue maternelle. Et ces erreurs ont tendance à s’installer
et à contaminer durablement les productions orales.
• L’écrit exige de l’enfant une maturité linguistique supérieure et cette maturité prend appui sur les phases antérieures
de l’apprentissage (entendre, comprendre, parler).

b) L’écrit comme reconnaissance de l’oral


• L a trace écrite est très utile pour la mémorisation et la fixation de l’oral : les mots sont donc d’abord introduits
à l’oral, compris, utilisés et prononcés correctement ; puis l’élève reconnaît l’oral dans l’écrit. Des jeux et activités
l’amènent à identifier et à « photographier » mentalement le mot, la phrase. Il apprend à reconnaître la graphie dans
son ensemble.
• De nombreuses activités contribuent à l’acquisition globale de l’écrit : jeux avec les cartes-images et cartes-mots ;
jeux à partir des posters-BD du Livre (niveau 1) ; association d’illustrations et de mots/phrases/textes/bulles… ;
reconstitution de dialogues (ordre des bulles…), de comptines, de chansons… ; identification de mots cachés dans
une grille.

c) La compréhension de l’écrit progresse en spirale


• A u niveau 1, elle va de la compréhension de consignes très brèves à la compréhension de textes courts et simples,
toujours illustrés.
– Consignes « télégraphiques » : « Écoute et montre », « Joue »… 
– Consignes plus longues : celles des jeux ou des « activités BRICO », par exemple, qui sont accompagnées de photos ou
d’illustrations.
– Comptines illustrées.
– Virelangues transcrits et illustrés.
– BD qui reprennent les connaissances acquises.
– Tests et concours, avec questions à choix multiple (pour que l’élève n’ait pas à écrire).
– « FRANCE MAGAZINE » : articles d’une revue pour jeunes, à caractère culturel, semi-authentique.
• Au niveau 2, la dynamique est la même mais les textes sont graduellement plus longs et plus complexes.
– La langue de la BD devient un peu plus riche tout en restant facile à comprendre.
– De façon générale, la langue devient plus proche de l’authentique. Qu’il s’agisse de narrations, de contes ou
d’instructions : elle donne envie de lire, de dire ou de faire.
– On trouve également quelques textes narratifs, extrêmement courts et simples.
• L’apprentissage de la lecture va de pair avec l’acquisition des stratégies de compréhension nécessaires.
– S’appuyer sur les illustrations, les photos…
– Identifier des mots qui sont semblables dans d’autres langues, faire des hypothèses…
• Elle est renforcée par les activités du Cahier d’exercices.

20 introduction

497143 _ 0005-0030.indd 20 12/02/14 13:16


d) La lecture est toujours envisagée dans l’optique de la motivation
• E lle vise le plaisir de lire et de dire : on a envie de finir une histoire, de la raconter soi-même, de la mettre en scène
(BD, contes…).
• Elle donne envie de découvrir une information : « FRANCE MAGAZINE ».

e) Le passage de l’écrit à l’oral


• L a plupart des documents écrits sont enregistrés, pour aider les élèves et éviter les interférences avec la langue
maternelle (petits textes, BD, dictionnaire visuel…).
• Le Livre de l’élève contient la transcription des dialogues qui servira, en particulier, aux exercices de lecture
expressive à haute voix. Le professeur dispose de fiches photocopiables avec les paroles des chansons.
• La rubrique « Je lis - Je dis » (niveau 2) : aide au décodage graphie-phonie et vice versa.
• Le Cahier d’exercices propose de petites dictées qui viennent renforcer cet apprentissage.

f) L’entraînement à l’écriture
• Il ne s’agit au départ que de recopier des petits textes ou de les pasticher, pour s’approprier la langue écrite.
• L es pastiches deviendront petit à petit plus personnels et expressifs.

4. Le lexique
a) Il regroupe des thématiques familières à l’élève
• Son entourage : l’école, la famille, les amis, la nourriture, la ville…
• L e monde de l’imaginaire, de la fiction et du jeu : sorcières, robots, fantômes cohabitent avec les humains et les
animaux… 

b) Il est relativement riche, pour mettre à profit la situation privilégiée de nos élèves 
• N os élèves sont plurilingues : ils connaissent déjà une autre langue, en plus de la leur : l’anglais qui, par ailleurs,
est riche en mots d’origine française (onion/oignon, carrot/carotte…).
• Ils parlent une langue proche : le français, comme l’espagnol, le catalan, le galicien sont des langues romanes ;
à ce niveau, les inconvénients de cette proximité (faux-amis) sont bien moindres que les avantages.

c) Il constitue une priorité


• A ux 2 niveaux de VITAMINE ET PLUS, la première page de chaque unité est consacrée à l’acquisition du
vocabulaire nouveau à travers des jeux, la manipulation des cartes-images, des chansons ou des textes rythmés,
ce qui reflète son importance pour la méthode.
• Apprendre du vocabulaire est gratifiant pour les élèves, qui ont immédiatement l’impression de progresser.

5. La phonétique
a) Les activités de phonétique sont particulièrement profitables et gratifiantes pour les jeunes élèves
• Le travail sur la phonétique et la prononciation constitue la base d’une expression orale efficace.
• L es jeunes élèves adorent reproduire les sons, exagérer les intonations et jouer avec les sonorités. Ce travail apporte
toujours des moments de détente pour la classe.

b) Les modèles sont multiples et fonctionnels


• C hansons, comptines et textes rythmés apportent une base sonore et musicale qui fournit de nouveaux points
d’ancrage phonétique.
• Dialogues, petits textes et BD présentent des modèles d’une langue expressive et vivante qui donnent envie de répéter
et d’imiter. Tout en jouant, l’élève s’imprègne de façon progressive des sonorités de la langue.
• Les rubriques « boîte à sons » et « Je lis - Je dis » proposent un entraînement plus systématique à la perception
et reproduction d’un son précis. Des virelangues et des phrases basés sur ces sons sont mémorisés, répétés en chœur,
individuellement ou en petit groupe, très vite ou lentement, dans la bonne humeur. La progression a été établie en
fonction des difficultés des hispanophones.  
• Le Cahier d’exercices propose un travail plus précis sur les phonèmes et l’identification des sons nouveaux, à l’aide
de grilles d’écoute.

introduction 21

497143 _ 0005-0030.indd 21 12/02/14 13:16


6. La grammaire
a) VITAMINE ET PLUS propose une première sensibilisation à la grammaire et à la réflexion grammaticale
• L a grammaire est présentée en situation à partir de documents déclencheurs (sketches, comptines, jeux, textes…).
• L’acquisition de la grammaire est d’abord implicite. On mémorise les modèles et on manipule les structures
à travers des activités orales variées.
• Des exercices dans le Cahier viendront ensuite soutenir ou renforcer ces acquis.
• Des petits tableaux présentent un point de grammaire précis. Au niveau 1, ces tableaux (ardoises montrées par
un personnage complice) ne contiennent que des exemples où sont mises en valeur les particularités grammaticales ;
au niveau 2, les catégories grammaticales apparaissent en titre.
• Les catégories sont élémentaires : articles, féminin et masculin de quelques adjectifs, adjectifs possessifs au
singulier, présent de quelques verbes…
• Le professeur est invité à encourager progressivement les élèves à observer le fonctionnement de la langue et à la
comparer avec la leur.
• Les particularités orales et écrites sont décrites : en ce sens, Livre et Cahier différencient bien ces deux aspects
de la grammaire, de façon à ce que l’élève devienne conscient que ces deux systèmes ont chacun un fonctionnement
spécifique.

b) La progression des apports se fait « en spirale »


• L es contenus sont constamment rebrassés : les acquis antérieurs et les difficultés surmontées sont repris sous
diverses formes pour être intégrés et progressivement enrichis, de sorte que les nouveaux apports s’amalgament avec
les anciens.
• Cette démarche est dynamique, mais surtout elle est rassurante et contribue à « homogénéiser » le groupe-classe.
• Ce processus est permanent, d’une unité à l’autre et à l’intérieur de chaque unité : rappelons en particulier le rôle
des sections conçues spécialement à cette fin : « BD », « Activité brico », « Jeux - Révision », « Test : Es-tu un as
en français ? ».

7. Culture et civilisation
Les savoirs et savoir-faire culturels font partie intégrante de la langue et donc de la matière à enseigner. Dans ce cadre, N
VITAMINE ET PLUS vise :
• principalement, à éveiller chez l’élève son intérêt pour la France et les Français : découvrir des gens, des façons
de vivre, un pays différent… ;
• plus généralement, à élargir son horizon culturel en ouvrant son esprit à d’autres réalités, d’autres habitudes
et d’autres formes de pensée.
À travers la langue, l’iconographie, les situations de communication et, tout particulièrement, les textes de « FRANCE
MAGAZINE », VITAMINE ET PLUS 1 et 2 présentent des éléments culturels d’ordres divers. Le professeur pourra également recourir
à un outil numérique spécifique, le jeu interactif « PLUS Civilisation ».

a) Société (comportements)
• S alutations ; remerciements ; formules de politesse ; mimiques et gestes ; intonations, onomatopées, interjections…
• Comportement avec le professeur, avec les camarades ; comportement dans un magasin.

b) Littérature
• B D : Titeuf, Astérix.
• Quelques titres de la littérature française, quelques auteurs : Jules Verne, Robert Desnos…
• Tradition orale : comptines, chansons et ritournelles, poésie.

c) Environnement socioculturel
N
• L e calendrier des fêtes (Livre de l’élève et fiches complémentaires spécifiques).
• Sport : l’Olympique de Marseille, le football.
• Écologie : recyclage, parcs naturels, espèces protégées, alimentation et santé.
• Vie quotidienne : vie quotidienne d’un enfant ; horaires ; alimentation…
• Contexte scolaire des jeunes Français de l’âge des élèves.
• Interculturalité dans un monde globalisant : prise de conscience de ressemblances ou différences entre pays, relativité
des usages et des habitudes.

22 introduction

497143 _ 0005-0030.indd 22 12/02/14 13:16


d) Histoire
• P ersonnages historiques : Jeanne d’Arc, Louis XIV, Napoléon.
• Personnages mythiques : Astérix, les Gaulois.
• Symboles de la France : le coq, le drapeau ; Paris, la capitale...

e) Géographie physique et humaine


• C arte de la France : situation du pays en Europe, frontières, relie ; quelques villes…
• Parcs naturels.
• Environnement urbain : organisation d’une ville, moyens de transport, magasins…

8. Les compétences clés ou compétences de base


VITAMINE ET PLUS propose, à travers l’apprentissage du français, une approche transversale et interdisciplinaire faisant
appel aux compétences clés ou compétences de base. Celles-ci ne sont pas toutes aussi naturellement abordables par
le biais de l’enseignement du français, mais VITAMINE ET PLUS s’efforce de n’en négliger aucune.

a) Communication linguistique
La matière à enseigner constitue en elle-même un apport direct et prioritaire à cette compétence (écouter - parler - lire -
écrire). Tout ce qui concerne la communication linguistique est donc traité à part.

b) Compétence mathématique et compétences de base en sciences et technologies


Pour développer cette compétence a priori éloignée des compétences propres à notre matière, VITAMINE ET PLUS ne se
limite pas à enseigner aux élèves à compter en français. Elle va plus loin :
• La méthode propose des activités en forme de problèmes qui demandent l’exercice d’un raisonnement de type
mathématique : jeux et opérations numériques, sudokus, carré magique…
• Sont également sollicitées les capacités d’observation, de déduction, d’induction, de raisonnement logique :
appliquées à l’étude du fonctionnement de la langue ou à la compréhension d’un texte mais aussi à des passe-temps
apparemment « innocents » tels que les exercices du type « chasse l’intrus », « continue la série », « jeux de logique », etc. 
NOUVEAU • Le livret « LES COMPÉTENCES DE BASE ET MOI » propose une fiche spécifique : « Objectif Bruxelles !!! ».

c) Compétence numérique
VITAMINE ET PLUS invite les élèves à recourir aux nouvelles technologies, dans la mesure de leurs moyens (et de ceux de
leur établissement scolaire). L’âge des élèves est censé impliquer une prédisposition à cette compétence mais également une
certaine dépendance de la famille, de l’enseignant : c’est pourquoi les voies proposées sont accessibles et variées.
• Internet et la recherche d’information. 
– Dans les sections « FRANCE MAGAZINE » les élèves sont directement invités à vérifier ou à compléter toutes
les informations socioculturelles données.
– L’enseignant trouve dans Le Livre du professeur une sitographie concernant les principaux sujets traités.
• Le courrier électronique et l’échange d’information. 
– Le professeur est invité à établir le contact avec d’autres classes pour que les élèves échangent en français.
– Ils pourront même créer un blog de leur classe.

d) Apprendre à apprendre
Quant il s’agit de développer cette compétence, l’enseignant est le protagoniste. C’est lui qui, à tout moment, évalue
quelles sont les méthodes qui conviennent le mieux à tel groupe-classe ou à tel élève. Mais il peut facilement s’appuyer sur
VITAMINE ET PLUS pour encourager le jeune apprenant à mieux organiser son travail et réfléchir sur son apprentissage.
NOUVEAU • Dans le Livre de l’élève, toutes les deux unités, des pages « PORTFOLIO » récapitulent les compétences visées et en
facilitent l’auto-évaluation.
• D ans le Cahier d’exercices, une rubrique spéciale (« Le français et toi ») invite l’élève à mesurer d’une façon très simple
son attitude, ses progrès ou ses difficultés face à l’apprentissage ; elle lui donne des pistes.
• Dans le Livre comme dans le Cahier, les révisions et bilans, incitent l’apprenant à réfléchir sur ses acquis et ses résultats.
• Le « DICO » (niveau 1) et le « résumé grammatical » sont des outils simplifiés donnés aux élèves pour les habituer
à consulter dictionnaires et grammaires.

introduction 23

497143 _ 0005-0030.indd 23 12/02/14 13:16


• L es supports numériques. 
– La version numérique de la méthode pour la classe (TBI) permet aux élèves d’entrer dans la méthode de façon dynamique
et motivante, d’interagir avec celle-ci, tout en communiquant avec le professeur et les camarades.
– La version numérique pour tablette permet (aux chanceux qui disposent d’une tablette) de le faire de façon
individuelle.
– Le CD-ROM d’activités alternatives pour TBI (un par niveau) propose une série de jeux et d’activités interactifs
qui permet aux élèves de réemployer leurs acquis individuellement sur l’écran d’un ordinateur ou de façon
collective sur le TBI.
– Si le professeur dispose d’un tableau blanc interactif, il peut faire réaliser ces mêmes activités sur le mode
collectif.
NOUVEAU • Le livret « LES COMPÉTENCES DE BASE ET MOI » propose une fiche spécifique : « Les dangers du Web ».

e) Compétences sociales et civiques


• V ITAMINE ET PLUS présente des modèles de comportement en société où sont mis en valeur :
– les responsabilités de tout individu en tant que citoyen : détecter sur une illustration les comportements inciviques,
lire des conseils écologiques, des informations sur la préservation de la nature…
– l’égalité des sexes face aux tâches quotidiennes : pères qui s’occupent des enfants, mères qui travaillent...
– la tolérance et le respect des différences : Pauline et ses copains vivent leurs aventures sans frontières linguistiques
ni raciales ; au niveau 1, ils ont même « un copain monstre » !
N
• VITAMINE ET PLUS propose des activités socialisantes qui exigent l’exercice de la tolérance et l’écoute de l’autre.
– Pour passer idées à l’action dans les activités à plusieurs, il faut écouter l’autre, coordonner et partager les efforts.
– Les projets communs (spectacles, expositions, « activités BRICO ») demandent, une stratégie de travail en groupe.
– Le respect collectif de normes dans la classe : le silence, l’ordre pour la prise de parole, l’écoute des autres…
– Les rituels de la classe (salutations, formules de politesse, protocoles divers) facilitent la vie en commun.
• VITAMINE ET PLUS recommande l’évaluation des attitudes et des comportements en classe. L’enseignant est aidé
dans cette tâche par des fiches d’évaluation complémentaires. Sont valorisés, entre autres :
– le degré de participation, l’esprit d’initiative, l’implication en général ;
– l’acceptation des normes, qu’il s’agisse de discipline élémentaire ou des règles d’un jeu ;
– le respect des personnes mais aussi celui du matériel : soin des livres et cahiers, tenue du cahier personnel…
• VITAMINE ET PLUS présente dans ses documents une approche très sensible à l’écologie et à la protection de la nature.
Ainsi, le matériel scolaire est présenté dans l’optique du recyclage ; les gestes écologiques constituent le sujet d’une
unité ; des reportages sur la nature et sur les animaux en voie de disparition sont présentés dans « FRANCE MAGAZINE »…
• Dans une perspective biologique, VITAMINE ET PLUS présente des habitudes et des comportements positifs du point de
vue de l’hygiène et de la santé : alimentation équilibrée, toilette comme manifestation de respect du corps humain…
• En ce qui concerne la géographie, VITAMINE ET PLUS présente la France, ses frontières naturelles et le continent dans
lequel elle se situe. Sont également abordés certains aspects de son relief, de sa végétation et de son climat.
NOUVEAU • Le livret « LES COMPÉTENCES DE BASE ET MOI » propose quatre fiches spécifiques : « Les bonnes manières en classe »,
« La France, tu connais ? », « L’alimentation et moi » et « Sécurité routière, piétons prudence ! ».

f) Esprit d’initiative et d’entreprise (sensibilisation)


• Esprit d’initiative et « apprendre à apprendre » sont intimement liées.
– Elles progressent en parallèle. Plus on insiste sur les techniques de travail, plus l’apprenant devient autonome.
Rappelons cependant que, vu l’âge de notre public, l’autonomie ne pourra s’acquérir que de façon très progressive.
– Les pages « PORTFOLIO », le « DICO » et le résumé grammatical du Livre de l’élève, de même que le Cahier d’exercices
et le cahier personnel sont les supports privilégiés pour le travail individuel, dûment guidé par le professeur.
– L’alternance des situations d’apprentissage en petit groupe ou grand groupe avec le travail individuel enrichira la
dynamique de classe et guide petit à petit l’apprenant vers l’autonomie.
• L’esprit d’initiative se développe à travers le travail individuel, mais aussi en groupe.
– Ces situations d’apprentissage créent un espace où coopération, organisation et esprit d’initiative sont indispensables
pour mener à bien des tâches complexes.
– Une dynamique où le professeur est un accompagnateur-coordinateur plutôt que le personnage central favorise
l’épanouissement de l’esprit d’initiative des uns et des autres, y compris celui des plus timides.
• De façon générale, VITAMINE ET PLUS vise l’implication de l’élève et sa participation assertive et, par-là même,
pose les bases nécessaires à l’acquisition d’une certaine autonomie et d’un réel esprit d’initiative.
– On incite l’élève à être créatif, donc à prendre des risques, à oser parler et à oser faire.
– On le corrige mais on l’aide à s’affirmer, seul ou en prenant appui sur les autres.

24 introduction

497143 _ 0005-0030.indd 24 12/02/14 13:16


g) Sensibilité et expression culturelles
C’est une compétence primordiale. Pour VITAMINE ET PLUS, il s’agit non seulement de faire connaître et apprécier
des éléments à composante culturelle ou artistique, mais également d’encourager les élèves à en produire eux-mêmes.
• D ocuments à portée culturelle.
– « FRANCE MAGAZINE » est en soi une mini-revue culturelle, qui introduit, entre autres, des notions élémentaires
sur l’histoire, la géographie, la littérature, le patrimoine urbanistique et gastronomique des Français...
– Les comptines et petits poèmes fournissent une initiation à la littérature orale et/ou écrite.
– La musique est très souvent présente (documents déclencheurs, chansons, textes lus sur un support musical)
ou sous-jacente (récitation rythmée de conjugaisons, phrases à scander…).
• Activités créatives.
– Expression théâtrale : le mime, la mise en scène et la représentation de sketchs sont des activités privilégiées,
au-delà même des « Activité théâtre » proposées à la fin de certaines unités.
– Tâches « artistiques » : les tâches proposées à la fin de chaque unité (« Activité brico ») ont le plus souvent une
dimension esthétique (création d’une BD, de figurines, d’affiches, personnalisation d’une chemise de français…).
– Le cahier personnel est également le support régulier de l’expression plastique : dessins libres, illustration de phrases,
de textes, présentation « artistique » des productions écrites avec une belle mise en page…
– La créativité et l’originalité sont évaluées de façon transversale puisqu’elles influent sur toutes sortes de
productions, écrites ou orales.
NOUVEAU • Le livret « LES COMPÉTENCES DE BASE ET MOI » propose une fiche spécifique : « Une belle cathédrale ».
Le professeur poura également recourir à un outil numérique spécifique, le jeu interactif « PLUS Civilisation ».

9. L’évaluation
a) Le rôle de l’évaluation
Elle fait partie intégrante du processus d’apprentissage. Initiale, formative ou sommative, elle permet de faire un état
des lieux au début ou à la fin d’une phase d’apprentissage, mais son rôle primordial est peut-être de valoriser les acquis,
de mettre en évidence les progrès, tout en identifiant les difficultés à surmonter. Autrement dit :
• Elle aide l’élève : à faire le point sur ses connaissances, à prendre conscience des progrès accomplis et de son niveau
à un moment donné, ainsi qu’à réfléchir sur ses habiletés et ses difficultés.
• Elle aide l’enseignant : à faire le suivi de ses élèves, à vérifier l’adéquation de ses pratiques de classe ou adapter
celles-ci en fonction des résultats obtenus, pour mieux accompagner et orienter les élèves dans leur apprentissage.

b) Les critères
1. Participer à des interactions orales très guidées et portant sur des sujets connus, dans des situations de communication
facilement prévisibles.
2. Capter l’idée globale et identifier certains éléments spécifiques dans des documents oraux, en s’aidant d’éléments
linguistiques ou non linguistiques.
3. Lire et identifier des mots et des phrases simples présentés oralement au préalable, en rapport avec des sujets familiers
et liés aux centres d’intérêt des élèves.
4. Écrire des mots, des expressions et des phrases à partir de modèles et dans un but précis.
5. Reconnaître et reproduire des aspects sonores comme le rythme, l’accent, l’intonation pour des expressions apparaissant
dans des contextes communicatifs habituels.
6. Utiliser des stratégies de base pour apprendre à apprendre, comme demander de l’aide, accompagner la communication
de gestes, utiliser des dictionnaires visuels et identifier certains aspects personnels qui favorisent l’apprentissage.
7. Faire preuve d’intérêt et de curiosité pour l’apprentissage de la langue étrangère, et reconnaître la diversité linguistique
comme un élément enrichissant.
• C es critères pourront être adaptés aux caractéristiques et à la compétence linguistique de la classe.
Ils peuvent être considérés comme des critères de base.
En les interprétant à la hausse, on pourrait par exemple demander :
– que lors des interactions orales, les élèves respectent les règles de base de l’échange : écouter et regarder
la personne qui prend la parole, adopter une attitude respectueuse face aux productions de ses camarades
(Critère 1) ;
– que les élèves ne se contentent pas reconnaître les mots et les phrases écrits, mais aussi qu’ils comprennent
progressivement le sens global et quelques informations spécifiques de textes simples (Critère 3) ;

introduction 25

497143 _ 0005-0030.indd 25 12/02/14 13:16


– qu’en suivant un modèle, les élèves puissent écrire non seulement des mots, des expressions ou des phrases, mais
également des textes courts et simples, tant sur un support papier que sur l’ordinateur (Critère 4) ;
– que les élèves utilisent des dictionnaires visuels et se familiarisent avec les dictionnaires bilingues
(Critère 6) ;
– que les élèves considèrent la diversité linguistique comme enrichissante et qu’ils l’utilisent comme système de
communication en classe (Critère 7).
– que les élèves utilisent consciemment la matière comme un moyen de comparaison avec leur propre culture, et qu’ils
identifient quelques aspects culturels de pays francophones (Critère 7).
• VITAMINE ET PLUS suit les indications du Cadre européen commun de Référence en matière d’évaluation.
Par conséquent, dans les évaluations globales, afin d’éviter de fausser les résultats, il est recommandable que le professeur :
– accorde la priorité à la communication sur les aspects formels ;
– mesure toutes les compétences communicatives, en respectant les critères fixés mentionnés ci-dessus ;
– explique toujours aux élèves le barème de la note globale.

c) Les modalités
Selon le moment de l’apprentissage, les circonstances ou le temps disponible, les besoins concrets et les individus,
le professeur choisit un type d’évaluation ou un autre.

Moment
Fonction Propositions de VITAMINE ET PLUS
d’application

• Pour les vrais débutants :


Au début de – Elle renseigne sur l’idée
VITAMINE ET PLUS 1
l’année scolaire, que les élèves se font de la
• Unité 1 :
avec un groupe matière.
– Elle donne à identifier un lexique « transparent ».
qu’on ne connaît – Elle oriente sur les
– Elle rassure les élèves.
connaissances qu’ils
Évaluation initiale

pas encore. – Le professeur observe le comportement de ses élèves


possèdent déjà (leur
dans différentes situations d’apprentissage : jeux,
Après les capacité à comprendre les
travail en tandem, en groupe…
vacances, à mécanismes linguistiques). N
la reprise des VITAMINE ET PLUS 2
• Pour les élèves qui ont déjà
cours. • Unité 0 :
suivi un apprentissage :
– Elle reprend des contenus de l’année précédente
– Elle permet de connaître le
Au début d’une et les réactive.
niveau de compétence des
nouvelle étape – Elle permet au professeur d’ajuster ses objetifs en
élèves.
d’apprentissage. fonction du niveau de la classe.
– Elle renseigne sur le
comportement du groupe.
N
• « Test : Es-tu un as en français ? », noté (unités paires
du Livre et du Cahier) :
– Évaluation des compétences : comprendre, parler, lire,
Après une écrire.
Évaluation sommative

- Elle est associée à la note.


séance – Priorité aux activités orales.
- Elle certifie le niveau atteint
d’apprentissage.
par les élèves dans les • Évaluations complémentaires (« Fiches pour la classe »),
compétences travaillées. personnalisables :
Après une unité. N
- Elle certifie les progrès. – Bilans écrits (toutes les unités).
- Les élèves et les parents sont – Évaluations par compétences (toutes les deux unités).
Après un
informés.
trimestre. NOUVEAU
• PLUS : « Consolidation et évaluation »
– Évaluations par compétences (fin de chaque unité).
– DELF Prim A1 blanc (fin d’année).

26 introduction

497143 _ 0005-0030.indd 26 12/02/14 13:16


• Conseils et suggestions dans le guide pédagogique.

• Pages « Portfolio » du Livre de l’élève NOUVEAU


- Elle mesure progressivement
(auto-évaluation)
les acquis.
Évaluation formative

- Elle est qualitative. • « Fiches pour la classe »


- Elle permet la co-évaluation, – Fiches pour les élèves.
Tout au long de
l’auto-évaluation – Fiches pour le professeur.
l’apprentissage.
ou l’évaluation collective.
- Elle oriente l’élève dans son • Rubrique « Le français et toi » du Cahier d’exercices :
apprentissage afin qu’il – Auto-évaluation.
devienne plus autonome.
• PLUS : « Consolidation et évaluation » NOUVEAU

– Fiches récapitulatives classées par acte de parole.

d) Vérification du développement des compétences clés ou compétences de base.


L’enseignement du français contribue au développement des compétences clés / de base. En dehors de la compétence en
communication linguistique, inhérente à la matière et évaluable selon les critères mentionnés ci-dessus, il est recommandable
de vérifier régulièrement le développement des autres compétences. Dans VITAMINE ET PLUS, celles-ci sont présentées
de manière transversale. Le contrôle sera donc également transversal et continu.
Par exemple :
• Compétencie numérique.
L’enseignant vérifiera que ses élèves sont capables de :
– rechercher des informations sur Internet (« FRANCE MAGAZINE ») ;
– échanger des informations au moyen du courrier électronique (divulgation des « activités BRICO », blog de leur classe) ;
– tirer parti en classe de la présentation de la méthode en version numérique sur un tableau blanc interactif (ou sur tablette) ;
– participer de façon individuelle ou collective aux activités interactives proposées sur le CD-ROM de VITAMINE ET PLUS,
qui peut être exploité soit sur l’écran d’un ordinateur soit sur un tableau blanc interactif.
NOUVEAU Pour une évaluation plus formelle, l’enseignant dispose d’une fiche dans le livret « LES COMPÉTENCES DE BASE ET MOI » :
« Les dangers du Web ».
• A
pprendre à apprendre.
L’enseignant vérifiera que, lors du travail sur VITAMINE ET PLUS, les élèves développent leur capacité de réflexion sur :
– les objectifs indiqués pour chaque double page du Livre de l’élève (début et fin de chaque parcours) ;
– les stratégies utilisées (Livre de l’élève, Cahier d’exercices) ;
– le rôle des révisions et des évaluations (« Jeux - Révision » et test du Livre et du Cahier) ;
– leurs progrès ou/et difficultés, leurs stratégies personnelles (« À toi d’écrire ! » du Cahier).
NOUVEAU Pour une évaluation plus formelle, l’enseignant pourra également s’appuyer sur les pages « PORTFOLIO » du Livre de l’élève.

• C ompétences sociales et civiques.


Tout au long de l’apprentissage avec VITAMINE ET PLUS, l’enseignant vérifiera et valorisera chez ses élèves :
– leur attitude face à tous les documents qui présentent des modèles de comportement mettant en valeur 
les responsabilités de tout individu en tant que citoyen, défendant l’égalité des individus sans discrimination ;
– leur comportement lors des activités socialisantes qui exigent l’exercice de la tolérance et l’écoute de l’autre ;
– leur respect des normes de la classe, des rituels établis, et du matériel scolaire personnel ou collectif.
NOUVEAU Pour une évaluation plus formelle, l’enseignant dispose de quatre fiches dans le livret « Les compétences de base et moi » : « Les
bonnes manières en classe », « La France, tu connais ? », « L’alimentation et moi » et « Sécurité routière, piétons, prudence ! ».
• E sprit d’initiative et d’entreprise (sensibilisation).
L’enseignant vérifiera que, lors du travail sur VITAMINE ET PLUS, les élèves :
– développent leur autonomie lors des phases de réflexion sur la langue, les techniques de travail et les auto-évaluations ;
– s’efforcent de mettre le résultat de ces réflexions en pratique ;
– s’impliquent dans le travail personnel (Cahier d’exercices, Internet, courrier électronique, CD-ROM) ;
– prennent l’initiative d’utiliser les ressources mises à leur disposition (annexes du Livre, CDI, Internet…) ;
– coopèrent et respectent leurs camarades lors des activités réalisées en groupe, mais savent aussi faire des propositions
personnelles de manière assertive, tout en faisant respecter leur personnalité et leur travail.

introduction 27

497143 _ 0005-0030.indd 27 14/02/14 13:01


• S ensibilité et expression culturelles.
L’enseignant valorisera donc chez ses élèves :
– leur sensibilité face tous les documents à portée culturelle (« FRANCE », les comptines chansons…) ;
– leur degré de créativité lors des activités d’expression théâtrale, des tâches « artistiques » proposées dans le Livre ;
– leur cahier personnel, qui constitue pour eux le support régulier de l’expression plastique.
NOUVEAU Pour une évaluation plus formelle, l’enseignant dispose d’une fiche dans le livret « LES COMPÉTENCES DE BASE ET MOI » :
« Une belle cathédrale ».

e) VITAMINE ET PLUS propose une pédagogie de la réussite 


• Tout compte ! Tout est important ! Une mise en scène, la récitation d’une comptine, une lecture, les exercices du Cahier,
le comportement, la tenue du cahier personnel, la participation individuelle…
• Il faut dédramatiser l’erreur ! Elle est souvent la preuve d’un effort de l’élève pour s’exprimer : il « se lance », il fait des
essais, il invente un nouveau mot et se trompe. Il ne faut pas décourager cet enthousiasme et cette prise de risque, bien
au contraire. Il s’agit seulement de corriger les erreurs importantes, de façon constructive.
• L’évaluation doit être :
– cohérente : elle ne peut porter que sur ce qui a été appris ; si l’oral est privilégié, les pratiques d’évaluation doivent
également porter sur l’oral ;
– positive : il s’agit de mettre l’accent sur les acquis et non sur ce que l’élève ne sait pas faire ;
– transparente : l’élève doit savoir ce qu’on attend de lui et connaître les critères en fonction desquels il va être évalué ;
– utile : pour le professeur comme pour l’élève, elle ne sera porteuse de sens que si elle fait évoluer l’apprentissage.

28 introduction

497143 _ 0005-0030.indd 28 14/02/14 13:01


PICTOGRAMMES DU LIVRE DU PROFESSEUR

Activité à réaliser « Livre fermé ».

Activité à réaliser « Livre ouvert ».

10 À titre indicatif
Estimation du temps nécessaire à la réalisation de l’activité.

Activité complexe dont la réalisation pourra varier considérablement en fonction des choix du professeur :
préparation en classe ou à la maison, exécution en une seule séance ou non, exposition/représentation ou non,
en classe ou à l’extérieur, etc.

Activité à réaliser à l’aide du CD audio.

Activité pouvant être réalisée à l’aide des flashcards.

Activité pouvant être réalisée à partir du CD-ROM.

Activité à réaliser en grand groupe.

Activité à réaliser avec classe divisée en 2 groupes.

Activité à réaliser en petits groupes.

Activité à réaliser en tandems.

Activité à réaliser individuellement.

Renvoi à la rubrique « Conseils pratiques » de ce Livre du professeur.

Renvoi aux « Fiches pour la classe » : « Évaluation » ou « Activités complémentaires »


(format papier ou numérique).

Recommandation ponctuelle.

Renvoi au Cahier d’exercices ou aux pages « Portfolio » du Livre de l’éléve.

introduction 29

497143 _ 0005-0030.indd 29 12/02/14 13:16


497143 _ 0005-0030.indd 30 12/02/14 13:16
CONTENUS (synthèse)

Réciter l’alphabet
Épeler
Communication Révision : saluer ; identifier une personne
ou un objet ; compter jusqu’à 50

Révision : Qui est-ce ? C’est…


Grammaire Qu’est-ce que c’est ?
C’est un(e)…

Alphabet
Révision : nombres de 0 à 50 ; jours de la semaine ;
Vocabulaire mois de l’année ; matériel scolaire ; couleurs ;
parties du corps ; actions

Civilisation Collège : la rentrée

Compétence numérique

Apprendre à apprendre

Compétences clés
Compétences sociales et civiques
(de base)
Esprit d’initiative

Sensibilité et expression culturelles

unité 0 31

497143 _ 0031-0046.indd 31 12/02/14 11:29


Savoirs Savoir-faire
Utile pour votre programmation !

Objectifs Lexique (Révision) L


1. Reprendre contact avec la langue française et la dynamique du cours. • Les nombres de 1 à 50.
2. Réviser les contenus étudiés l’année précédente, de façon vivante et ludique. • Les vêtements.
3. Exercer sa faculté d’attention visuelle et auditive afin de comprendre les documents. • Les lettres de l’alphabet.
4. Participer à la dynamique de groupe en prenant la parole de façon spontanée. • Les jours de la semaine.
5. Prendre plaisir à chanter en chœur. • Les mois de l’année.
6. Impliquer le corps et la gestualité dans la communication et l’apprentissage. • Le matériel scolaire.
7. Établir des liens de complicité entre les élèves et créer une ambiance de coopération favorable à • Les prépositions de lieu.
l’apprentissage. • Les couleurs.
8. Imiter les intonations des textes mémorisés. • Quelques actions :
danser
chanter
bouger
fermer les yeux
taper par terre
se reposer…
• Quelques parties du
corps :
les yeux
Communication (Révision) L le nez
les hanches
- Saluer.
- Identifier des personnes et des objets.
- Décrire quelqu’un physiquement.
- Réciter les lettres de l’alphabet.
- Dire où se trouve quelque chose.
- Compter de 1 à 50.

Grammaire L - AA Phonétique L
• Usage : - Différentes intonations : l’affirmation,
- Qui est-ce ? C’est… l’interrogation, l’exclamation.
- Qu’est-ce que c’est ? C’est + article - Prononciation correcte des mots et textes étudiés.
défini ou indéfini.
- Décrire quelqu’un physiquement : Il/
Elle est…
Il/Elle a… Il/Elle porte…
- Où est le/la… ? Il/Elle est… ; Où sont
les… ?
Ils/Elles sont…
• Réflexion sur la langue : Culture et pluridisciplinarité M / S+T – S+C – S+EC
- Parallélismes entre la L1 et la L2 : - Civilisation : la rentrée scolaire, le collège.
ressemblance de certains mots de - Jeux : jeux d’observation, jeux de lettres, devinettes.
vocabulaire. - Théâtre : dramatisation, mise en scène.
- Musique : rythme et chansons.

Compétences de base : Communication linguistique (L), C. mathématique et cc. de base en sciences et technologies (M / S+T), C. numérique (N),

32 unité 0

497143 _ 0031-0046.indd 32 12/02/14 11:29


Écouter L Lire L
- Exercer sa faculté d’attention et de concentration auditive. • Passage de l’oral à l’écrit :
- Comprendre et identifier le vocabulaire présenté. - Identifier à l’écrit le texte d’une chanson écoutée en classe.
- Extraire des informations précises des documents sonores.
- Comprendre les consignes du professeur et les interventions • Passage de l’écrit à l’oral :
qui ont lieu en classe. - Réciter les lettres de l’alphabet.
- Déchiffrer un message codé.

Parler L Écrire L
• Parler en continu : - Recopier des mots ou des phrases vus et/ou mémorisés.
- Reproduire de façon claire et compréhensible le vocabulaire
appris.
- Décrire un personnage pour que les autres devinent qui c’est.
- Chanter à l’aide de l’enregistrement.
- Épeler un mot.
- Donner des indices pour faire deviner un jour de la semaine Typologie des textes L-N
ou un mois de l’année. - Illustration + mini-dialogues enregistrés : « Bonne rentrée ! », p. 5.
- Chanson : « L’alphabet », p. 6.
• Prendre part à une conversation :
- Devinettes : « Les jours de la semaine », « Les mois de l’année »,
- Répondre à des questions de compréhension.
p. 6.
- Répondre à des questions personnelles.
- Illustration + monologue + jeu : « Moi, à la rentrée, je recycle ! »,
- Répéter de façon expressive et créative les petits
p. 7.
dialogues appris.
- Chanson + illustrations (écrit/oral) : « Au pays des couleurs », p. 8.
- Activités du CD-ROM d’activités alternatives pour TBI.

Apprendre à apprendre AA – S+C – EI Savoir-être S+C - EI


• Réflexion sur l’apprentissage : - Respecter les règles du jeu et de la classe.
- Les élèves s’expriment sur le degré de difficulté qu’ils ont - Présenter de façon créative les productions orales.
éprouvé pendant leur apprentissage. - Écouter attentivement, se concentrer.
- Respecter et écouter l’autre.
• Techniques de travail : - Faire preuve d’humour.
- Prendre soin de son matériel. - Coopérer dans le groupe.
- Bien tenir le cahier personnel (décoration de la 1re page à - Prendre plaisir à jouer avec la langue, à reproduire des sons.
l’occasion du début de l’année scolaire). - Intervenir devant toute la classe : répondre à des questions,
- Travailler en petits groupes et en tandems. participer à des jeux, chanter.
- S’aider des rappels « Je révise » du Livre de l’élève. - Renforcer la confiance en soi en participant de façon vivante et
- Présenter de façon soignée et créative le travail réalisé. spontanée.

Évaluation
AA AA
À l’oral : À l’écrit :
• Évaluation continue des interventions orales. • Jeux-Révision : CE, p. 8.
- Vocabulaire : les couleurs, les nombres de 1 à 50.
- Grammaire : l’expression de la localisation.
Compétences de base : Livret « Les compétences
de base et moi »

+ Fiches et grilles d’évaluation : « Fiches pour la classe ».

Apprendre à apprendre (AA), CC. sociales et civiques (S+C), Esprit d’initiative (EI), Sensibilité et expression culturelles (S+EC)

unité 0 33

497143 _ 0031-0046.indd 33 12/02/14 11:29


UNITÉ 0
Bonne rentrée !
LIVRE DE L’ÉLÈVE, p. 5
0
Bonne rentrée !
Objectifs didactiques :
Reprendre contact avec la langue et la dynamique du cours de français. 16
15
Exercer sa faculté de concentration auditive et visuelle.
Rebrasser les contenus étudiés.
S’exprimer à l’oral : répondre à des questions de compréhension, 13
participer à des jeux oraux. 14 12
10 11
COLLÈGE
9 VICTOR HUGO

Objectifs linguistiques : 6
8
Réviser les acquis :
7
- les salutations ; 2
- les structures Qui est-ce ? C’est… et Qu’est-ce que c’est ? C’est… ; 5
1
- le lexique des vêtements et des couleurs ; 3 4
- l’expression de la localisation ;
- la description d’un personnage ;
- les nombres de 1 à 50.
1 Observe le dessin. Qui parle ? 4 Il y a 5 autres nombres cachés
Écoute et indique le numéro. dans le dessin. Trouve-les !

2 Il y a 5 anomalies. Trouve-les !
3 Décris un personnage. • Ça va ? Salut ! Au revoir !
Tes camarades devinent qui c’est.
• Qui est-ce ? C’est…
Exemple :
Pour commencer
• Qu’est-ce que c’est ? C’est…
- Elle porte des lunettes, une jupe • Les nombres de 1 à 50
rouge et un tee-shirt vert.
- C’est le personnage numéro 11.
cinq 5
L’unité 0 est une unité de démarrage
qui a été conçue pour que les élèves
reprennent progressivement contact 9459650.indb 5 20/4/09 15:47:45

avec le français. Essentiellement basée


Grand groupe sur des exercices ludiques (jeux d’observation, devinettes, chansons…), elle amène les élèves à retrouver
leurs repères (personnages de la méthode, acquis linguistiques de l’année précédente) et leurs réflexes
(participation, coopération dans le groupe, prise de parole spontanée) qui caractérisent la dynamique
propre au cours de langue vivante. Les encadrés de rappel intitulés
« Je révise… » sont un outil supplémentaire mis à la disposition des élèves.
- Expliquer aux élèves que la 1re leçon de l’unité illustre la situation dans laquelle ils doivent se trouver
eux-mêmes : c’est cette 1er jour de classe au collège Victor Hugo, jour que l’on appelle en France « la
rentrée des classes ». C’est l’heure des retrouvailles avec les copains et des adieux aux parents…
- Faire observer que le collège est le lieu où l’on étudie en France de la 6e à la 3e (approximativement de
12 à 15 ans).

15
1 Observe le dessin. Qui parle ? Écoute et indique le numéro.
Attention auditive et visuelle. - Compréhension orale. - Association document sonore/image. - Déduction.
- Expression orale : répondre à des questions de compréhension et à des questions personnelles. -
Grand groupe Mémorisation. - Kinésie (théâtre).

• Faire observer le dessin en silence. Expliquer : C’est la rentrée des classes. Il y a des enfants dans
Cette activité peut la cour du collège. Les copains se retrouvent : ils parlent, ils jouent…
être envisagée comme • Poser quelques questions pour tester le sens de l’observation des élèves.
une simple activité de Qui voyez-vous ? Le personnage 1, qui est-ce ? C’est Pauline.
compréhension orale ou Comment s’appelle sa copine ? Wen !
bien être exploitée de Pauline est triste ? Non ! Elle est contente.
façon plus approfondie Et Wen ? Wen aussi, elle est contente.
(compréhension + Regardez les garçons. Le garçon n° 9, qui est-ce ? C’est Clément !
restitution de l’un Que fait Clément ? Il joue ? Non, il parle.
Il parle avec un copain ou avec une copine ? Avec un copain.
des dialogues +
Regardez le geste que fait le copain de Clément. Qu’est-ce qu’il signifie ? Tu es fou !
dramatisation). Observez bien l’image. Comment s’appelle le collège ? Le collège Jules Verne ? Non, le collège Victor Hugo.
Savez-vous qui est Victor Hugo ? Non ? C’est un grand écrivain français du XIXe siècle.
Comment s’appelle votre collège ? Etc.

34 unité 0

497143 _ 0031-0046.indd 34 12/02/14 11:29


• Faire écouter l’enregistrement, Livre ouvert. Expliquer aux élèves qu’ils vont devoir associer
chaque mini-dialogue à une scène représentée sur l’illustration.

Voir « Dialogues et TRANSCRIPTION ET SOLUTIONS CD 1 : 2-7


petits textes », p. 241.
- Au revoir maman !
- Au revoir chérie ! Bonne rentrée !!!
Voir « Dramatisations », - Merci…
p. 241. C’est la scène 2.
- Alors, les vacances ?
- Génial ! Et toi ?
- Bof ! Je préfère l’école !!!
- Tu préfères l’école ??? Mais tu es fou !
C’est la scène 9.
- Salut, Wen. Ça va ?
- Oui ! Super ! Et toi ?
- Très bien !
- Je suis en 6e A, et toi ?
- Moi aussi !
- Youhouuuuu ! Youpi !
C’est la scène 1.
- Qu’est-ce que c’est ?
- C’est un cadeau de Jonathan…
- Ah bon… et qui est-ce, Jonathan ?
- Mmmm… c’est un secret.
C’est la scène 3.

• Poser des questions de compréhension :


- Mini-dialogue 1
Qui parle ? C’est une mère et sa fille.
La mère accompagne sa fille à l’école en bicyclette ? en autobus ? en moto ? En bicyclette.
Elle porte un casque ou un chapeau ? Un casque.
La fille dit « Salut maman ! » ? Non ! Elle dit « Au revoir maman ! »
Et la maman, qu’est-ce qu’elle dit ? « Au revoir Sylvie ! » ou « Au revoir chérie ! » ? « Au revoir
chérie ! »
- Mini-dialogue 2
Qui parle ? Clément et son copain.
Que demande Clément ? « Alors, les vacances ? »
Que répond son copain ? « Génial ! et toi ? »
Que répond Clément ? « Je préfère l’école ! »
Que dit le copain ? « Tu préfères l’école ??? Mais tu es fou ! »
• Prendre appui sur ce dialogue pour poser quelques questions personnelles :
Et toi, X, tes vacances, comment c’était ? Génial ? Horrible ? Comme ci comme ça ?
Et toi, Y ?
Tu préfères les vacances ou l’école ?
Qui préfère l’école, comme Clément ?
- Mini-dialogue 3
Qui parle ? Pauline et Wen.
Pauline est en 6e A ou en 6e B ? En 6e A ! (écrire 6e A au tableau)
Et Wen, elle est dans quelle classe ? En 6e A aussi !
Elles sont contentes ? Oui !
Pourquoi ? Parce qu’elles sont dans la même classe.
- Mini-dialogue 4
Qui parle ? 2 copines ou 2 copains ? 2 copines !
Est-ce que vous savez comment elles s’appellent ? Oui ! Laura et Émilie !
De quoi elles parlent ? D’un cadeau.
Qu’est-ce que c’est ? C’est un collier.
Qui a fait ce cadeau ? Jonathan.
Jonathan, qui est-ce ? Mmmm… probablement un copain très spécial, peut-être son petit
copain !

unité 0 35

497143 _ 0031-0046.indd 35 12/02/14 11:29


Prolongement
- Faire interpréter chaque scène par des volontaires, qui apprennent leur texte par cœur.
Grand groupe - Proposer aux élèves une mise en scène collective de cette « rentrée » :
- 2 par 2, les élèves se mettent en situation en assumant respectivement le rôle d’un des personnages
2 par 2 de la planche.
- Ils restent immobiles comme des statues, que le professeur « anime » à son gré et à tour de rôle à
l’aide d’un coup de « baguette magique » (règle par exemple). Ces binômes se mettent alors à parler
et récitent leur dialogue en essayant d’être les plus expressifs possible.
- Le professeur les arrête quand il le souhaite à l’aide de 2 coups de baguette magique.

Tableau de sensibilisation à la grammaire (révision) : Ça va ? Salut !


Au revoir ! ; Qui est-ce ? C’est… ; Qu’est-ce que c’est ? C’est… ; les nombres
de 1 à 50
• Faire chercher des exemples de ces expressions dans l’unité.
• Aider les élèves à se remémorer les expressions de salutations et les nombres de 1 à 50.
Grand groupe
• Montrer un élève du doigt et demander au reste de la classe : Qui est-ce ? C’est…

CAHIER D’EXERCICES, p. 5
Exercices 1 et 2 : voir reproduction de la page avec les solutions (p. 223)
et les transcriptions (p. 236).
Exercices à faire chez soi ou en classe, visant à vérifier la bonne
compréhension des dialogues entendus.
Exercice 1 : À vous de déchiffrer la conversation entre Wen et Pauline !
2 Exercice 2 : Lisez attentivement et reconstituez les 2 dialogues.
5 La phase de vérification s’effectuera en classe.

5
2 Il y a 5 anomalies. Trouve-les !
Attention visuelle. - Déduction : repérer des intrus.

Grand groupe • Expliquer aux élèves qu’ils doivent observer attentivement l’illustration pour trouver 5 détails
insolites.
• Demander aux élèves de lever la main lorsqu’ils trouvent une anomalie.
• Les aider à décrire les anomalies si nécessaire :
Le personnage 13 a quelque chose sur la tête : qu’est-ce que c’est ? C’est une pomme !
Le personnage 5 a quelque chose dans sa petite valise, qu’est-ce que c’est ? Des bananes !
Etc.

SOLUTIONS

1) Un élève est venu en skis (7).


2) Un professeur a une pomme sur la tête (13).
3) Il y a une girafe dans une classe.
4) Un père a des bananes dans une mallette (5).
5) Un garçon regarde la télé dans la cour (15).

20
3 JEU Décris un personnage. Tes camarades devinent qui c’est.
Expression orale. - Rebrassage : décrire un personnage. - Jeu. - Interaction entre les membres du groupe.
Grand groupe
• À partir de l’illustration, les élèves cherchent des personnages à faire deviner à leurs camarades.
Petits groupes • Ils peuvent s’inspirer de l’exemple donné dans le Livre (description des vêtements et des
couleurs) mais également ajouter des éléments de description physique (taille, couleur des
2 par 2 cheveux, gestes, etc.).

36 unité 0

497143 _ 0031-0046.indd 36 12/02/14 11:29


• Conseiller aux élèves d’écrire leur description avant de la lire à haute voix.
• On peut jouer :
- un élève « contre » le reste de la classe (l’élève passe au tableau pour décrire son
personnage) ;
- par petits groupes ;
- 2 par 2.

5
4 Il y a 5 autres nombres cachés dans le dessin. Trouve-les !
Attention visuelle. - Déduction. - Rebrassage : les nombres de 1 à 50.

Grand groupe • Expliquer aux élèves qu’ils doivent à nouveau observer attentivement l’illustration pour trouver
5 nombres cachés.
• Demander aux élèves de lever la main lorsqu’ils trouvent un de ces nombres.

SOLUTIONS

1) Il y a le 50 sur le casque de la mère à vélo (personnage 2).


2) Il y a le 44 sur le tee-shirt d’un garçon (personnage 8).
3) Il y a le 22 sur le cartable d’une fille (personnage 4).
4) Il y a le 20 à l’entrée du collège (n° de la rue).
5) Il y a le 39 sur la jupe d’une fille (personnage 1).

unité 0 37

497143 _ 0031-0046.indd 37 12/02/14 11:29


UNITÉ 0 L’alphabet
L’alphabet 1 Écoute et chante.

LIVRE DE L’ÉLÈVE, p. 6

Objectifs didactiques :
Rebrasser les contenus étudiés.
S’exprimer à l’oral : réciter les lettres de l’alphabet, chanter, participer 2 Devine le mot épelé ! 3 Trouve 3 mots
qui commencent par
à des jeux et à des devinettes. C-H-A-N-S-O-N la lettre...

Objectifs linguistiques : métro,


main…
Réviser les acquis : Mmmm… Chanson !

- les lettres de l’alphabet (épeler des mots) ;


- les jours de la semaine ; Les jours de Les mois de l’année
- les mois de l’année. la semaine
5 Quel est mon mois préféré ? Devine !
C’est facile !

Il y a 2 « e » dans mon mois


préféré. Il contient la lettre
« v ». Ah ! Et il y a aussi 2
4 Quel est mon jour préféré ?
1
« r ». C’est le mois de…
10 Devine ! Voici quelques indices.
Écoute et Mon jour préféré se termine en
chante. « -i ». Il y a un « r ». Il y a 2
« e ». Il y a un « n ». C’est le…
Grand groupe Attention auditive. - Rebrassage :
les lettres de l’alphabet. - Expression
6 six
Travail individuel orale : répétition. - Mémorisation. -
Plaisir de chanter en chœur.
9459650.indb 6 20/4/09 15:47:54

• Faire écouter l’enregistrement : les


élèves suivent le rythme de la chanson de l’alphabet en lisant les lettres sur le Livre.

Voir « Comptines, TRANSCRIPTION CD 1 : 8-9


poèmes, rythmes et
chansons », p. 242. abcdefghijklmnopqrstuvwxyz

• Dans un 1er temps, faire simplement réciter les lettres de l’alphabet en chœur.
• Puis, faire chanter les lettres de l’alphabet en respectant le rythme et la mélodie de
l’enregistrement :
- en grand groupe ;
- individuellement s’il y a des élèves volontaires.

Prolongement
- Par petits groupes, les élèves essaient d’inventer un rythme différent pour chanter tout ou partie de
Petits groupes l’alphabet. Si l’on ne dispose pas d’un jeu de Scrabble, recopier l’alphabet sur une grande feuille de
papier cartonné et découper les 26 lettres.
- Après s’être entraînés, chacun des groupes passe au tableau pour chanter leur création.
- On peut organiser un vote à main levée pour élire le meilleur rythme !

Renforcement
Grand groupe Jeu « Le sac voyageur »
- Se procurer un jeu de Scrabble ou Intelect (version française, bien entendu) et mettre toutes les lettres
Matériel : un jeu dans un sac en tissu (ou recopier l’alphabet sur une grande feuille de papier cartonné et découper les
de Scrabble, un sac 26 lettres).
en tissu - Demander aux élèves de se mettre en cercle.
- Passer l’enregistrement : pendant ce temps, les élèves font circuler le sac dans le sens des aiguilles
d’une montre.
- Lorsque la musique cesse, l’élève qui tient le sac pioche une lettre et la nomme.
- Demander alors au reste du groupe de citer des mots commençant par cette lettre.
- Le sac recommence alors son voyage.

38 unité 0

497143 _ 0031-0046.indd 38 12/02/14 11:29


Cahier personnel
- Comme c’est la 1re fois de l’année qu’ils utilisent leur cahier, demander aux élèves de le personnaliser en
décorant la 1re page. Ils peuvent :
- écrire leurs noms et prénom, leur classe ;
- présenter les membres de leur classe, leur professeur ;
- faire un dessin ou un collage en rapport avec le français.
- Ensuite, demander aux élèves de recopier les lettres de l’alphabet sur la 2e page de leur cahier en
utilisant leur plus belle écriture !

10
2 JEU Devine le mot épelé !
Expression orale. - Rebrassage : les lettres de l’alphabet. - Jeu. - Interaction entre les membres du groupe.
Grand groupe
• Un élève choisit un mot connu de tous.
• Il épelle le mot à haute voix : ses camarades l’écoutent, puis lèvent la main pour dire quel est ce mot.
• L’élève qui a deviné le mot en premier en choisit un autre et ainsi de suite.

10
3 JEU Trouve 3 mots qui commencent par la lettre…
Expression orale. - Rebrassage : les lettres de l’alphabet. - Jeu. - Interaction entre les membres du groupe.
Grand groupe
• Recopier l’alphabet sur une grande feuille de papier cartonné, découper les 26 lettres et les
Petits groupes mettre dans un sac ou une boîte (si l’on a organisé préalablement le jeu du « sac voyageur »,
on pourra se servir des mêmes lettres).
2 par 2
• On peut jouer 2 par 2 ou bien décider d’organiser un concours.
Concours :
• Le groupe-classe se divise en 2, en 4 ou en petits groupes de 2/3 personnes.
Pour cette activité, • Une équipe pioche une lettre dans le sac, par exemple la lettre « C ».
on peut, lors du cours
• La ou les équipe(s) adverse(s) cherche(nt) des mots qui commencent par la lettre C.
précédent, conseiller
aux élèves d’apporter • L’équipe qui trouve le maximum de mots avec la lettre C marque un point et pioche la 2e lettre.
leur cahier personnel • Si l’on constate que les élèves ont du mal à se rappeler des mots, ne pas hésiter à les aider :
et leur Livre (s’ils l’ont Pensez au matériel scolaire/aux moyens de transport/aux couleurs… Etc.
conservé) de l’année
• Continuer le jeu en faisant piocher une 3e lettre, etc.
précédente afin qu’ils
puissent les consulter Cahier personnel
si nécessaire.
Demander aux élèves de recopier les mots qu’ils ont trouvés pour chaque lettre.

CAHIER D’EXERCICES, p. 6
Exercice 1 : voir reproduction de la page avec les solutions (p. 223).
Exercice à faire chez soi ou en classe, visant à pratiquer les lettres de
l’alphabet et les nombres de 0 à 50 : À vous de déchiffrer le message secret !

Les jours de la semaine


5
4 Quel est mon jour préféré ? Devine ! Voici quelques indices.
Rebrassage et mémorisation : les jours de la semaine. - Devinette. - Interaction entre les membres du
groupe.

Grand groupe • Avant de commencer, faire lire et répéter les jours de la semaine en chœur puis individuellement
pour rafraîchir la mémoire des élèves.
Petits groupes
• Ensuite, faire lire les indices que donne Clément.
Travail individuel

unité 0 39

497143 _ 0031-0046.indd 39 12/02/14 11:29


• Par petits groupes, les élèves procèdent par élimination pour tenter de deviner le jour préféré de
Voir « Dialogues et Clément…
petits textes », p. 241.
• C’est le groupe qui trouve le premier qui a gagné !

SOLUTIONS

Mon jour préféré se termine en « -i ». On élimine dimanche.


Il y a un « r ». On élimine lundi, jeudi et samedi.
Il y a 2 « e ». On élimine mardi. Il reste mercredi et vendredi.
Il y a un « n ». C’est le vendredi !

Prolongement
En suivant le modèle du Livre, chaque élève prépare quelques indices pour faire deviner son jour préféré :
Travail individuel
Et toi ? Quel est ton jour préféré ? Utilise les lettres de l’alphabet pour donner 2 ou 3 indices qui aideront
tes camarades à deviner !

Les mois de l’année


10
5 Quel est mon mois préféré ? Devine ! C’est facile !
Rebrassage et mémorisation : les mois de l’année. - Devinette. - Interaction entre les membres du groupe.

• Avant de commencer, faire lire et répéter les mois de l’année, en chœur puis individuellement
pour rafraîchir la mémoire des élèves.
Grand groupe
• Ensuite, faire lire les indices aux élèves.

Petits groupes • Par petits groupes, les élèves procèdent par élimination pour tenter de trouver le mois préféré de
Clément…
Travail individuel
• C’est le groupe qui trouve le premier qui a gagné !

SOLUTIONS

Il y a 2 « e » dans mon mois préféré. On élimine janvier, mars, avril, mai, juin, juillet, août,
septembre, octobre, décembre.
Voir « Dialogues et Il contient la lettre « v ». Il reste novembre et février.
petits textes », p. 241. Ah ! Et il y a aussi 2 « r ». C’est le mois de février !

Prolongement
En suivant le modèle du Livre, chaque élève prépare quelques indices pour faire deviner son mois
Travail individuel préféré : Et toi ? Quel est ton mois préféré ? Utilise les lettres de l’alphabet pour donner 2 ou 3 indices
qui aideront tes camarades à deviner !

CAHIER D’EXERCICES, p. 6
Exercices 2 et 3 : voir reproduction de la page avec les solutions (p. 223).
Exercices à faire chez soi ou en classe, visant à réviser les jours de la
semaine et les mois de l’année.
Exercice 2 : exercice à trous.
Exercice 3 : exercice de mots cachés.

40 unité 0

497143 _ 0031-0046.indd 40 12/02/14 11:29


UNITÉ 0 MOI, À LA RENTRÉE, JE RECYCLE !
Moi, à la rentrée, je recycle ! 1 Écoute Pauline.
u0
a) Montre le matériel qu’elle recycle.
b) Quels sont les 3 objets non recyclés ?
LIVRE DE L’ÉLÈVE, p. 7

Objectifs didactiques :
Exercer sa faculté de concentration auditive et visuelle.
Rebrasser les contenus par le biais du jeu : repérer des éléments sur
une image, déchiffrer un message.

Objectifs linguistiques :
Réviser les acquis :
- le lexique du matériel scolaire ;
- l’expression de la localisation ; Les mois de l’année
- la structure Qu’est-ce que c’est ? C’est + article défini ou indéfini. 2 Observe le matériel de Pauline. 3 Pauline ne trouve pas sa règle.
5 Quel est mon mois préféré ? Devine ! Il y a 3 objets en double. Lesquels ? Où est-elle ?
C’est facile !
4 Que dit Pauline ? Déchiffre le message.

,
?

15
1 Écoute Pauline. r=
e=
d=
a=
• Le matériel scolaire
a) Montre le matériel • Qu’est-ce que c’est ?
• C’est un / une / des…

Grand groupe qu’elle recycle. o= y= • C’est le / la / les…

b) Quels sont les 3 objets sept 7

non recyclés ?
Attention visuelle et auditive. -
9459650.indb 7 20/4/09 15:48:00

Rebrassage : le matériel scolaire. -


Association document sonore/image.

• Faire écouter l’enregistrement.


Voir « Dialogues et
petits textes », p. 241. TRANSCRIPTION CD 1 : 10-11

Moi, à la rentrée, je recycle !


Les livres de mon frère,
ma boîte de crayons de couleur,
ma chemise décorée,
mon classeur noir,
les feuilles de papier brouillon,
mon vieux cartable adoré,
ma trousse porte-bonheur,
et aussi… un crayon,
des feutres, 3 stylos,
un taille-crayon euh…
une gomme, des ciseaux… euh…
un bâton de colle… Et c’est tout !

• 2e écoute : les élèves désignent au fur et à mesure le matériel sur l’illustration.


• 3e écoute : cette fois, les élèves repèrent les objets non recyclés.

SOLUTIONS

a) les livres, les crayons de couleur, la chemise, le classeur, les feuilles de papier,
le cartable, la trousse, le crayon, les feutres, les 3 stylos, un taille-crayon, la gomme,
les ciseaux et un bâton de colle.
b) l’autre bâton de colle, le 2e taille-crayon et la règle.

unité 0 41

497143 _ 0031-0046.indd 41 12/02/14 11:29


Prolongement
Activité de mémorisation
Grand groupe
- Faire répéter ce texte à haute voix à l’aide de l’enregistrement, en grand groupe puis par petits groupes
(chaque groupe répétant un extrait du texte).
Petits groupes
- Corriger les défauts de prononciation.

Tableau de sensibilisation à la grammaire (révision) : le matériel scolaire ;


Qu’est-ce que c’est ? C’est un/une/des… C’est le/la/les…

• Faire chercher des exemples de ces expressions dans l’unité.

Grand groupe
• Aider les élèves à se remémorer le vocabulaire du matériel scolaire.
• Montrer aux élèves des objets de la classe et leur demander : Qu’est-ce que c’est ? C’est…

10
2 Observe le matériel de Pauline. Il y a 3 objets en double. Lesquels ?
Attention visuelle. - Rebrassage : le matériel scolaire.

Grand groupe
• Les élèves observent à nouveau l’illustration pour repérer cette fois les objets en double.
• S’ils ont effectué correctement l’activité précédente, ils devraient déjà avoir repéré 2 d’entre eux.

SOLUTIONS

Le bâton de colle, le taille-crayon et le stylo rouge.

3 Pauline ne trouve pas sa règle. Où est-elle ?


5

Attention visuelle. - Rebrassage : le matériel scolaire, la localisation.


Grand groupe
• Les élèves observent une dernière fois l’illustration pour repérer où se trouve la règle.
• S’ils ont effectué correctement l’activité 1, ils devraient déjà l’avoir repérée (elle faisait partie
des objets non recyclés).

SOLUTION

Elle est sous le cartable.

Prolongement
Poser 2 ou 3 autres questions afin de réviser de façon un peu plus approfondie l’expression de la
localisation.
Grand groupe Exemples :
Où est le livre d’anglais ? Il est sur le livre de SVT !
Où sont les feutres ? Ils sont devant les bâtons de colle !
Où est le cartable ? Il est à côté de Pauline !
Où sont les crayons de couleur ? Ils sont dans la boîte !

Cahier personnel
Demander aux élèves de recopier et d’illustrer le vocabulaire du matériel scolaire qu’ils viennent de
réviser.

42 unité 0

497143 _ 0031-0046.indd 42 12/02/14 11:29


15
4 Que dit Pauline ? Déchiffre le message.
Attention visuelle. - Jeu : déchiffrer un message. - Plaisir de jouer avec les lettres.

2 par 2
• Selon le niveau et le profil du groupe, demander aux élèves de travailler individuellement ou
Travail individuel 2 par 2.
• Chacun tente de déchiffrer le message codé sur une feuille à part.
Grand groupe
• Aider les élèves qui ont des difficultés en leur apprenant à procéder par déduction : Le « r »,
qu’est-ce que c’est ? C’est un bonbon ! Bien ! Alors remplacez tous les bonbons par un « r ». Le
« e », qu’est-ce que c’est ? C’est un stylo ! Très bien ! Alors remplacez tous les stylos par un « e ».
Etc.
• Ramasser les feuilles une fois qu’ils ont terminé et procéder à une correction collective.

SOLUTION

J’adore recycler, et toi ?

CAHIER D’EXERCICES, p. 7
Exercices 1 et 2 : voir reproduction de la page avec les solutions (p. 223).
Exercices ludiques à faire chez soi ou en classe, visant à réviser le
vocabulaire du matériel scolaire.

unité 0 43

497143 _ 0031-0046.indd 43 12/02/14 11:29


UNITÉ 0 Au pays des couleurs
Au pays des couleurs 1 Écoute, chante, mime et danse !
u0
REFRAIN :
LIVRE DE L’ÉLÈVE, p. 8 Au pays des couleurs Quand je dis « rouge », tout le monde bouge.
Tout le monde danse, Quand je dis « bleu », tu fermes les yeux.
Tout le monde danse. Quand je dis « blanc », tu fais un pas en avant.
Objectifs didactiques : Au pays des couleurs
REFRAIN
Tout le monde danse
Rebrasser les acquis par le biais du chant et du mime. Et chante en chœur.
Quand je dis « vert », tu tapes par terre.
Faire intervenir le corps dans l’apprentissage. Quand je dis « violet », tu touches ton nez.
Tirer parti de la complicité entre les membres du groupe. Quand je dis « rose », tu te reposes.

REFRAIN

Objectifs linguistiques : Quand je dis « orange », tu bouges tes hanches.


Quand je dis « gris », tout le monde rit.
Réviser les acquis : Quand je dis « noir », tu dis « au revoir ! »
- les couleurs ;
REFRAIN
- les parties du corps ;
- les actions.
2 Observe. À quelles phrases de la chanson correspondent ces illustrations ?
1 2 3 4

5 6 7
25
1 Écoute, • Les couleurs
• Les parties du corps

chante, mime et danse !


• Les actions

Grand groupe Attention auditive. - Rebrassage : les 8 huit

couleurs, les actions et les parties


Classe divisée en 2 du corps. - Expression orale. - 9459650.indb 8 20/4/09 15:48:05

Mémorisation. - Kinésie.- Plaisir de


chanter en chœur.

Voir « Comptines, • Faire écouter la chanson, Livre ouvert : laisser les élèves s’imprégner des paroles et de la
poèmes, rythmes et mélodie.
chansons », p. 242. TRANSCRIPTION CD 1 : 12-13

Refrain
Au pays des couleurs
Voir aussi les fiches Tout le monde danse,
correspondantes Tout le monde danse.
(« Fiches pour la Au pays des couleurs
classe »). Tout le monde danse
Et chante en chœur.
Quand je dis « rouge », tout le monde bouge.
Quand je dis « bleu », tu fermes les yeux.
Quand je dis « blanc », tu fais un pas en avant.
Refrain
Quand je dis « vert », tu tapes par terre.
Quand je dis « violet », tu touches ton nez.
Quand je dis « rose », tu te reposes.
Refrain
Quand je dis « orange », tu bouges tes hanches.
Quand je dis « gris », tout le monde rit.
Quand je dis « noir », tu dis « au revoir » !
Refrain

44 unité 0

497143 _ 0031-0046.indd 44 12/02/14 11:29


• Le fait que chaque phrase évoquant une couleur soit écrite de la couleur en question facilite
la révision.
• Demander aux élèves de se mettre en cercle.
Veiller à faire de la place • 2e écoute : toute la classe chante en chœur.
dans la classe avant de
• 3e écoute : toute la classe chante, mime les actions décrites et danse. Cette phase de l’activité
procéder à la version devrait à coup sûr provoquer des fou rires : la complicité entre les élèves est un excellent moyen
mimée de la chanson ! de favoriser l’apprentissage.
• Enfin, diviser la classe en 2 : un groupe chante les couplets, l’autre le refrain et ils échangent
ensuite les rôles.

Prolongement
Jeu du mime
Grand groupe - Énoncer une couleur parmi celles citées dans la chanson : les élèves doivent exécuter le mime
correspondant le plus rapidement possible (exemple : Bleu ! Les élèves ferment les yeux).
- S’ils ont exécuté le bon mime, énoncer une autre couleur et ainsi de suite.
Une autre chanson, une autre chorégraphie !
- Demander aux élèves de former des petits groupes et de personnaliser la chanson en modifiant les
Petits groupes paroles concernant les parties du corps (tant pis pour les rimes !).
Exemple :
Quand je dis « bleu », tu fermes la bouche.
Quand je dis « violet », tu touches ton pied.
Quand je dis « orange », tu bouges tes bras.
- C’est un bon moyen de faire appel à la mémoire des élèves afin de réviser de façon un peu plus
approfondie le vocabulaire des parties du corps.
- Ensuite, chaque groupe présente sa chanson au reste du groupe en modifiant la chorégraphie selon les
paroles choisies.

Cahier personnel
Demander aux élèves de recopier et d’illustrer le couplet de leur choix.

Tableau de sensibilisation à la grammaire (révision) : les couleurs ; les


parties du corps ; les actions
Grand groupe • Montrer aux élèves des objets de la classe et leur demander : De quelle couleur est… ?
• Énoncer le vocabulaire des parties du corps en les montrant et faire répéter les mots aux élèves.
• Aider les élèves à se remémorer le vocabulaire des actions à l’aide du mime.

20
2 Observe. À quelles phrases de la chanson correspondent ces illustrations ?
Attention visuelle. - Rebrassage : les actions. - Association illustrations/paroles d’une chanson.

• Les élèves observent les illustrations en silence.


• Le fait d’avoir exécuté au préalable les mimes des actions devrait les aider.

SOLUTIONS

Illustration 1 : « Tout le monde danse et chante en chœur. »


Illustration 2 : « Quand je dis rouge, tout le monde bouge. »
Illustration 3 : « Quand je dis bleu, tu fermes les yeux. »
Illustration 4 : « Quand je dis orange, tu bouges tes hanches. »
Illustration 5 : « Quand je dis violet, tu touches ton nez. »
Illustration 6 : « Quand je dis vert, tu tapes par terre. »
Illustration 7 : « Quand je dis blanc, tu fais un pas en avant. »

unité 0 45

497143 _ 0031-0046.indd 45 12/02/14 11:29


• Une fois qu’ils ont répondu, demander aux élèves : Quelles sont les 3 phrases qui ne sont pas
illustrées ? « Quand je dis rose, tu te reposes. », « Quand je dis gris, tout le monde rit. » et
« Quand je dis noir, tu dis au revoir ! ».

Cahier personnel
Demander aux élèves d’illustrer les 3 actions manquantes.

CAHIER D’EXERCICES, p. 8
Exercices 1 et 2 : voir reproduction de la page avec les solutions (p. 223).
Exercices ludiques à faire chez soi ou en classe, visant à réviser les
couleurs, et les nombres de 1 à 50.

46 unité 0

497143 _ 0031-0046.indd 46 12/02/14 11:29


CONTENUS (synthèse)

Compter de 50 à 100
Dire la date (révision)
Communication Demander la permission
Exprimer ses goûts (révision)

Le, la, l’, les (révision)


Un, une, des (révision)
Grammaire Je peux… ?
J’adore…, J’aime…, Je n’aime pas… (révision)
Nombres (50-100)
Jours de la semaine et mois de l’année
Vocabulaire (révision)
Matériel scolaire (révision)
Langage de classe

[ɛ̃] de jardin, pain


Phonétique La liaison : C’estun…/C’estune…

Civilisation Collège : rentrée, matières, activités

« Activité brico » : Fabriquer une chemise pour ses affaires


Tâche finale de français

Compétence mathématique et compétences de base


en sciences et technologies

Compétence numérique

Apprendre à apprendre
Compétences clés
(de base)
Compétences sociales et civiques

Esprit d’initiative

Sensibilité et expression culturelles

unité 1 47

497143 _ 0047-0064.indd 47 12/02/14 11:30


Savoirs Savoir-faire
Utile pour votre programmation !

Objectifs Lexique L
1. Réviser et élargir les acquis de l’année précédente. • Les nombres de 50 à
2. S’entraîner à participer et à intervenir de façon spontanée en classe, dès le début de 100.
l’année scolaire.
3. Se familiariser avec les différents types d’échanges communicatifs au sein de la classe : • Quelques verbes pour
élève/élève(s), élève/professeur, professeur/groupe, professeur/élève. exprimer ses goûts :
4. Exercer sa faculté de concentration et d’attention visuelle et auditive. J’aime…
5. Compter jusqu’à 100. J’aime bien…
6. Parler du matériel et des matières scolaires. Évoquer ses préférences. J’adore…
7. Lire à haute voix, mémoriser et mettre en scène le dialogue d’une BD, en respectant les Je n’aime pas…
intonations. Je déteste…
8. S’entraîner à reproduire le son vocalique nasal [ɛ̃] par le biais d’un virelangue.
• Rebrassage du
9. S’entraîner à repérer et à faire la liaison.
vocabulaire appris
10. Comprendre des consignes écrites et visuelles pour réaliser une chemise de français
l’année précédente :
personnalisée.
matériel scolaire, goûts…
11. Réviser les articles définis et indéfinis.
• Les matières et les
activités scolaires :
les exercices de grammaire
Communication L - M / S+ T les mathématiques
(les maths)
- Compter jusqu’à 100. les contrôles
- Formuler des opérations mathématiques à l’oral. l’informatique
- Dire et écrire la date. les travaux pratiques
- Demander l’autorisation de faire quelque chose. la SVT (Sciences de la Vie
- Intervenir en classe pour dire que l’on a oublié quelque chose et pour s’excuser. et de la Terre)
- Exprimer ses goûts, ses préférences vis-à-vis des matières et activités scolaires. l’anglais
- Réagir de façon expressive lorsque l’on fait ou que l’on reçoit un cadeau. l’histoire
la géographie
les arts plastiques
Grammaire L - AA Phonétique L les sciences

• Révision : - Différentes intonations : l’interrogation, • Expressions de


- Articles définis le, la, l’, les l’étonnement, l’émotion, l’enthousiasme. politesse :
- Articles indéfinis un, unes, des - La voyelle nasale [ɛ̃]. Excusez-moi.
- La liaison dans C’estun… C’estune… Je suis désolé(e).
• Usage :
- Quelle est la date de… ? C’est le 15
septembre.
- Mon anniversaire, c’est le…
- Je peux + verbe à l’infinitif… ?
- J’ai oublié mon/ma/mes + objet(s).
• Réflexion sur la langue :
- Parallélisme entre la L1 et la L2 :
Culture et pluridisciplinarité M / S+T – S+C – S+EC
l’expression de la date est-elle - Calcul : jeux de chiffres, opérations.
équivalente dans les 2 langues ? Le - Théâtre : dramatisation, mise en scène.
phénomène de la liaison existe-t-il dans - Musique : rythme et chansons.
la langue maternelle de l’apprenant ? - Travaux manuels : personnalisation artistique d’une chemise (porte-documents)
- Les articles définis (le, la, les) de français (découpage, collage, coloriage, calligraphie soignée, peinture…).
et indéfinis (un, une, des) :
comparaison avec la langue
maternelle ou d’autres langues
connues des apprenants.
- Mots de vocabulaire dont le genre est
différent d’une langue à l’autre.

Compétences de base : Communication linguistique (L), C. mathématique et cc. de base en sciences et technologies (M / S+T), C. numérique (N),

48 unité 1

497143 _ 0047-0064.indd 48 12/02/14 11:30


Écouter L Lire L
- Exercer sa faculté d’attention et de concentration auditive. • Passage de l’oral à l’écrit :
- Comprendre et identifier le vocabulaire présenté (nombres). - Identifier à l’écrit le vocabulaire appris par cœur oralement.
- Comprendre et mémoriser les petits dialogues présentés. - Identifier à l’écrit le texte d’une BD écoutée.
- Comprendre le professeur et les autres membres du groupe • Passage de l’écrit à l’oral :
quand ils prennent la parole. - « Je lis - Je dis » : la liaison C’estun/C’estune…
- Lire à haute voix, avec le ton, un texte découvert à l’oral (BD).
- Chanter à l’aide d’un support écrit.

Parler L Écrire L
• Parler en continu : - Recopier un test pour pouvoir effectuer une enquête auprès de ses camarades
- Reproduire de façon claire et compréhensible (goûts concernant les matières et activités scolaires).
le vocabulaire, un monologue, une chanson, un - Compléter des phrases, un petit texte.
virelangue. - Copier un mot, une phrase.
- S’entraîner à dire les nombres et à formuler des
opérations mathématiques.
- Chanter une chanson à l’aide de l’enregistrement. Typologie des textes L-N
- S’entraîner à reproduire le son [ɛ̃] (virelangue).
- Monologue rythmé : « L’ogre », p. 9.
• Prendre part à une conversation : - BD muette : « Clément est dans la lune », p. 10.
- Répéter de façon expressive et créative les petits - Chanson : « Oh ! Je suis désolé ! », p. 11.
textes appris (BD). - Test : « En classe, qu’est-ce que tu aimes ? », p. 11.
- Représenter des petits sketchs devant les autres. - BD (enregistrée) : « Un cadeau de papy ! », p. 12.
- Interagir en classe : demander la permission, - Tableaux de grammaire : « le, la, l’, les », p. 11, et « un, une, des », p. 12.
donner la date, parler de ses goûts… - Consignes illustrées et expliquées : « Activités brico », p. 13.
- Tableau : « Je lis – Je dis », p. 13.
- Virelangue : « Boîte à sons », p. 13.
- Jeux : « Jeux-Révision », p. 14
- Activités du CD-ROM d’activités alternatives pour TBI.

Apprendre à apprendre AA – S+C – EI Savoir-être S+C - EI


• Réflexion sur l’apprentissage : - Respecter les règles du jeu et de la classe. Coopérer dans le groupe.
- S’exprimer sur difficultés éprouvées. - Présenter de façon créative les productions orales et écrites.
- Écouter attentivement, se concentrer. Respecter et écouter l’autre.
• Techniques de travail : - Prendre plaisir à jouer avec la langue, à reproduire des sons nouveaux.
- Prendre soin de son matériel. - Échanger avec le professeur et les autres membres du groupe.
- Bien tenir le cahier personnel. - Intervenir devant toute la classe.
- S’entraîner au travail en petits groupes et en tandems. - Renforcer la confiance en soi en participant aux activités de façon
- Présentées son travail de façon soignée et créative. spontanée et enthousiaste.

Évaluation
AA AA
À l’oral : À l’écrit :
• Jeux-Révision à l’oral : LE, p. 14. • Jeux-Révision à l’écrit : CE, p. 14.
- Compréhension et identification : les nombres de 50 à 100. - Compréhension écrite : interprétation d’une image.
- Rebrassage (jeu de questions/réponses) : les goûts, les actions… - Vocabulaire : les nombres de 50 à 100, le matériel scolaire.
• Évaluation continue des interventions orales. • Auto-évaluation : pages Portfolio, LE, après l’unité 2.

Compétences de base : Livret « Les compétences


de base et moi »

+ Fiches et grilles d’évaluation : « Fiches pour la classe ».

Apprendre à apprendre (AA), CC. sociales et civiques (S+C), Esprit d’initiative (EI), Sensibilité et expression culturelles (S+EC)

unité 1 49

497143 _ 0047-0064.indd 49 12/02/14 11:30


UNITÉ 1
L’ogre
LIVRE DE L’ÉLÈVE, p. 9
1
L’ogre
Objectifs didactiques : Je suis un ogre.
Je m’appelle Martin.
Exercer sa faculté de concentration auditive et visuelle. Tous les matins,
Interpréter une image de façon globale et détaillée. j’ai très, très faim !!!
Participer de façon spontanée à la dynamique de classe (jeux, Je peux tout avaler…
Ah ah ah ah !!!
questions/réponses, répétition…).
56 cinquante-six
kilos de fourmis 62 soixante-deux
dragons bleus

Objectifs linguistiques :
Compter jusqu’à 100.
Utiliser les structures avant et après + le + nombre.
Formuler des opérations mathématiques à l’oral.
Rebrasser le vocabulaire acquis au niveau précédent : les aliments, 73 soixante-treize
pots de mayonnaise 80 quatre-vingts
gros pains
les animaux, les couleurs, quelques objets et adjectifs qualificatifs.

Pour commencer 87 quatre-vingt-sept


paires de lunettes
96 quatre-vingt-seize
énormes chaises

Mais mon plat préféré, c’est 100 enfants avec un peu de parmesan ! Ah ah ah !!!
Réviser les nombres de 0 à 50 à l’aide
des cartes-images. Ensuite, présenter 1 Écoute et observe. Que mange 2 Écoute et imite les intonations.
l’ogre ?
les nombres de 50 à 100 à l’aide des neuf 9
cartes-images et de jeux.
Grand groupe
Répétition en chœur 9459650.indb 9 20/4/09 15:48:09

Les élèves sont de - Distribuer 2 ou 3 cartes-images par


préférence en cercle élève, comprenant des nombres entre 50 et 100.
ou assis à leur bureau - Tout le monde commence à compter dans l’ordre : 50, 51…
- Les élèves montrent les cartes-images qui leur ont été attribuées au fur et à mesure de la répétition, au
Matériel : cartes- moment où l’on cite le nombre correspondant.
images et cartes-mots
nos 64-83 Jeu « Avant ou après ? »
- Un élève volontaire choisit mentalement un nombre compris entre 50 et 100.
- Les autres élèves doivent deviner quel est ce nombre, en lui posant des questions à l’aide des mots
avant et après. Exemple :
Voir « Cartes-images/ - Il est avant le nº 70 ? - Non !
Cartes-mots », p. 239. - Il est avant le nº 80 ? - Oui !
- Il est après le nº 75 ? - Non…
- L’élève qui a deviné pense à son tour à un nombre et le reste de la classe devine.
La Dictée de chiffres Jeu des « Opérations ambulantes »
- Un groupe de 4 ou 5 élèves marche dans la classe en montrant une carte-image.
et le Loto sont - Quand le meneur de jeu donne le signal, les élèves doivent se concerter et énoncer à haute voix une
des activités qui ont opération qui aboutit au résultat de la carte-image.
toujours du succès. Exemple (carte-image = 25) :
- En faisant une addition : dix plus quinze égalent vingt-cinq !
- En faisant une soustraction : quarante moins quinze égalent vingt-cinq !
- En faisant une multiplication : cinq fois cinq égalent vingt-cinq !
- Si l’opération est correcte, c’est au tour d’un autre groupe de marcher dans la classe en montrant une
autre carte-image, et ainsi de suite.
Petits groupes

20
1 Écoute et observe. Que mange l’ogre ?
Attention auditive et visuelle. - Compréhension orale : les nombres de 50 à 100.

• Après avoir présenté les nombres de 50 à 100 avec les cartes-images (voir plus haut), faire ouvrir
le Livre pour réaliser cette activité.
Grand groupe
• Il s’agit d’écouter l’enregistrement le nombre de fois nécessaire à la compréhension et d’identifier
les nombres ainsi que les « aliments » que l’ogre peut ingérer.
• Faire remarquer aux élèves les jeux de sonorité (les nombres riment avec les aliments cités).

50 unité 1

497143 _ 0047-0064.indd 50 12/02/14 11:30


TRANSCRIPTION ET SOLUTIONS CD 1 : 14-15

Je suis un ogre.
Je m’appelle Martin.
Tous les matins, j’ai très, très faim !!!
Je peux tout avaler… Ah ah ah ah !!!
cinquante-six kilos de fourmis
soixante-deux dragons bleus
soixante-treize pots de mayonnaise
quatre-vingts gros pains
quatre-vingt-sept paires de lunettes
quatre-vingt-seize énormes chaises
Mais mon plat préféré, c’est 100 enfants
avec un peu de parmesan ! Ah ah ah !!!
L’ogre mange 56 kilos de fourmis, 62 dragons bleus, 73 pots de mayonnaise, 80 gros pains,
87 paires de lunettes, 96 énormes chaises et 100 enfants avec du parmesan !

• Poser des questions de compréhension plus globales sur le texte afin d’encourager la prise de
parole :
Qui parle ? Un monstre ? Un ogre ? Un fantôme ? Un ogre.
C’est un ogre gentil ou c’est un ogre cruel ? Un ogre cruel.
En général, les ogres, qu’est-ce qu’ils aiment ? dormir ? faire du sport ? manger ? Manger.
C’est un ogre carnivore ou un ogre végétarien ? Un ogre carnivore.
Il mange normalement ou il mange énormément ? Il mange énormément.
Qu’est-ce qu’il peut manger ? Des fourmis, des dragons, des pots de mayonnaise…

25
2 Écoute et imite les intonations.
Attention auditive. - Compréhension orale. - Mémorisation. - Expression orale : répéter/imiter. - Plaisir de
répéter ensemble.
Grand groupe
• Faire réécouter l’enregistrement afin que les élèves intègrent bien la prononciation et les
Petits groupes intonations employées.
• Cette activité va permettre au professeur de vérifier la compréhension du texte et aux élèves de
2 par 2
s’amuser avec la langue, tout en mémorisant la structure des nombres composés.
• Faire lire le texte à haute voix en imitant les intonations (à tout le groupe-classe, à des petits
groupes, à 2 élèves seulement…).
Voir « Dialogues et
petits textes », p. 241. • Bien insister sur la qualité de la prononciation et des intonations.

Voir « Lecture
théâtralisée », p. 241. CAHIER D’EXERCICES, p. 9
Exercices 1, 2 et 3 : voir reproduction de la page avec les solutions (p. 224)
et les transcriptions (p. 236).
Exercices ludiques visant à pratiquer les nombres de 50 à 100.
6 Exercice 1 : exercice à faire en classe. Écoutez et écrivez les nombres dans
7 les bonnes cases. Attention, il faut être fort en additions !
8 Exercice 2 : exercice à faire en classe. Écrivez les nombres que vous
9 entendez en chiffres.
Exercice 3 : exercice à faire chez soi ou en classe. Retrouvez l’itinéraire de
Gaston en ne passant que par les cases égales à 90 !

Cahier personnel
Les élèves peuvent recopier le texte sur leur cahier et l’illustrer à leur manière.

unité 1 51

497143 _ 0047-0064.indd 51 12/02/14 11:30


UNITÉ 1 Clément est dans la lune
Clément est dans la lune 1 Écoute et observe. Pourquoi Clément est dans la lune ?
LIVRE DE L’ÉLÈVE, p. 10 1 2 3

Objectifs didactiques :
Comprendre une BD par le biais de l’observation, puis par l’écoute.
Comprendre et réviser les échanges en classe (dialogue professeur/
élève(s)).
Participer sans crainte.
Renforcer la confiance en soi en répondant à des questions de 4 5 6
compréhension.
Mémoriser et mettre en scène la BD en faisant intervenir la gestuelle.

Objectifs linguistiques :
Dire et écrire la date.
Dire la date de son anniversaire : Mon anniversaire, c’est le…
7 8

• C’est lundi, 15 septembre.


• C’est le 15 septembre.

15
1 Écoute et observe. 2 Écoute. C’est quelle
vignette ?
Pourquoi Clément est 3 Joue la scène.
Grand groupe dans la lune ?
Attention visuelle et auditive. - 10 dix
Compréhension orale. - Déduction.
9459650.indb 10 20/4/09 15:48:16

• Dans un 1er temps, faire observer


les 8 vignettes en silence.
• Poser quelques questions afin de vérifier si les élèves comprennent le thème général de la BD :
Où est Clément ? Dans sa classe.
Avec qui parle Clément ? Avec son professeur.
Que fait Clément ? Il écrit la date.
À votre avis, est-ce qu’il écrit la bonne date ? Non.
• Faire écouter l’enregistrement dans un 2e temps.

TRANSCRIPTION CD 1 : 16-17

- Qui veut écrire la date au tableau ?


- Moi ! Moi !
- À toi, Clément !
- Jeudi, 14 novembre ? Tu es sûr, Clément ?
- Euh… ?
- Voyons… Aujourd’hui, c’est le… ?
- 14 septembre !
- Oh excusez-moi, monsieur… c’est que… le 14 novembre, c’est mon anniversaire !
- Oh là là ! Clément ! Tu es dans la lune ! Allez, va t’asseoir !!! Hé, hé les enfants…
n’oubliez pas… le 14 novembre, c’est l’anniversaire de Clément !!!

• Poser des questions de compréhension orale afin d’aider les élèves à confirmer l’hypothèse qu’ils
ont formulée au préalable :
Que demande le professeur ? « Qui veut écrire la date au tableau ? »
Que dit le professeur à Clément ? « À toi, Clément ! »
Quelle date écrit Clément ? Jeudi 14 novembre.
Quelle est la date exacte ? Le 14 septembre.
À quoi pense Clément ? À son anniversaire.
Finalement, que dit le professeur ? « Tu es dans la lune ! »

52 unité 1

497143 _ 0047-0064.indd 52 12/02/14 11:30


SOLUTIONS

Clément est dans la lune parce qu’il pense à son anniversaire (il écrit la date de son
anniversaire au tableau).

Tableau de sensibilisation à la grammaire (révision) : C’est lundi, 15


septembre./C’est le 15 septembre.
Ce tableau est un outil supplémentaire pour aider l’élève à mettre en place le système de la nouvelle langue.
• Profiter de ce rappel sur l’expression de la date pour faire un peu de réflexion sur la langue :
comment les élèves expriment-ils la date dans leur langue maternelle ? Quelle est la différence
avec le français ? Etc.
Grand groupe
• Énoncer des dates et demander aux élèves de changer la formulation.
Exemple : C’est jeudi, 12 février. C’est le 12 février.

10
2 Écoute. C’est quelle vignette ?
Compréhension orale : écoute dirigée. - Association phrases entendues/images correspondantes.

Grand groupe • Faire écouter l’enregistrement en faisant des pauses après chaque phrase. Les élèves repèrent sur
le Livre de quelle vignette il s’agit.

TRANSCRIPTION ET SOLUTIONS CD 1 : 18-22

- Jeudi, 14 novembre ? Tu es sûr, Clément ?


- Euh… ?
C’est la vignette 4.
- Qui veut écrire la date au tableau ?
C’est la vignette 1.
- Voyons… Aujourd’hui, c’est le… ?
- 14 septembre !
C’est la vignette 5.
- Hé, hé les enfants… n’oubliez pas… le 14 novembre, c’est l’anniversaire de Clément !!!
C’est la vignette 8.

Cahier personnel
Les élèves choisissent 1 des 8 vignettes et la dessinent à leur manière dans leur cahier personnel.

20
3 Joue la scène.
Réemploi et intégration des nouveaux acquis (expression de la date). - Expression orale. - Créativité. -
Kinésie (théâtre). - Plaisir de jouer ensemble. - Auto-évaluation implicite.
2 par 2
• Faire passer 3 élèves au tableau en demandant à chacun quel rôle il préfère jouer : Qui veut jouer
Voir « Dialogues et le rôle du professeur ? Qui veut être Clément ? Qui veut être le public-classe ?
petits textes », p. 241. • Mémorisation : aider les élèves à retrouver le texte du personnage choisi et à le répéter. Corriger
la prononciation.
Voir « Dramatisations », • Encourager les élèves à faire intervenir leur corps dans le jeu théâtral : cela les aidera à
p. 241. mémoriser le texte.
• Après la 1re représentation, les élèves, par groupes de 2, préparent tous le dialogue pour le
jouer devant les autres. Ceux qui restent interprètent le rôle du public-classe (2 répliques :
« Moi, moi ! » avec Clément, « 14 septembre ! » ainsi que les rires). Ils peuvent faire preuve de
créativité en changeant les dates, les prénoms…
• Faire passer tous les groupes au tableau ; l’idéal serait que tous les élèves passent au moins une
fois.

unité 1 53

497143 _ 0047-0064.indd 53 12/02/14 11:30


Prolongement
Jeu « Les dates d’anniversaire »
Grand groupe - Chaque élève passe au tableau et dit sa date d’anniversaire :
Exemple : Mon anniversaire, c’est le 16 mars.
- Il l’écrit ensuite au tableau sous la forme suivante : 16/03.
- Une fois que toutes les dates d’anniversaire sont notées au tableau, les élèves demandent un par un :
Quelle est la date de mon anniversaire ? Les autres observent les dates écrites et essaient de retrouver
la bonne. Ils lèvent la main pour donner une réponse :
- C’est le 4 avril !
- Non.
- C’est le 16 mars !
- Oui !
- Ils peuvent s’entraider en se donnant des indices du type avant, après, un peu avant ou un peu après.

CAHIER D’EXERCICES, p. 10
Exercices 1 et 2 + « À toi ! » : voir reproduction de la page avec les
solutions (p. 224) et les transcriptions (p. 236).
Exercices visant à l’acquisition de l’expression de la date.
10 Exercice 1 : exercice à faire chez soi ou en classe. La phase de vérification
11 s’effectuera en classe. Lisez attentivement les phrases et remettez le dialogue
dans l’ordre.
Exercice 2 : exercice à faire chez soi ou en classe. Observez bien et
reconstituez les 2 phrases-puzzle.

54 unité 1

497143 _ 0047-0064.indd 54 12/02/14 11:30


UNITÉ 1 Oh ! Je suis désolé !
Oh ! Je suis désolé ! 1 Écoute et observe les illustrations.
u1
a) Que demande Clément ? b) Que répond le professeur ?

LIVRE DE L’ÉLÈVE, p. 11 Je peux… … m’asseoir avec


Théo ?
… effacer le
tableau ?
Objectifs didactiques :
Intervenir en classe de façon naturelle et appropriée dans des
situations de communication courantes (demander une autorisation,
… aller aux … ouvrir la
s’excuser, prévenir que l’on a oublié quelque chose) grâce à la chanson toilettes ? fenêtre ?
et au rythme. 2 Écoute et chante.
Réagir de façon adéquate aux consignes données par le professeur.
Réaliser un test sous forme d’enquête auprès de ses camarades et 3 Observe. Vrai ou faux ?
interpréter les résultats. Clément a oublié…
En classe, qu’est-ce que tu aimes ?
le livre
J’aime bien… J’aime… J’adore…
le compas Je n’aime pas… Je déteste…
Objectifs linguistiques : l’agenda
Demander la permission de faire quelque chose : Je peux… ? les lunettes 1 les exercices 6 les travaux
de grammaire pratiques de SVT*
S’excuser : Excusez-moi, Je suis désolé(e). le cahier
Intervenir pour dire que l’on a oublié quelque chose : J’ai oublié… la trousse 2 les maths 7 l’histoire-géo

Réviser le vocabulaire du matériel scolaire, les articles définis (le, la, le stylo-plume 3 les contrôles 8 chanter
en anglais
l’, les) et les possessifs (mon, ma, mes). • C’est lundi, 15 septembre.
4 faire de
• C’est le 15 septembre. le, la, l’, les
Parler des matières et des activités scolaires. le cahier les cahiers
l’informatique 9 les arts
plastiques
Exprimer ses goûts : J’aime…, J’aime bien…, J’adore…, Je n’aime 5 réciter
pas…, Je déteste… 2 Écoute. C’est quelle des 10 travailler en groupe
vignette ? la trousse les trousses poésies

3 Joue la scène. Attention !


* Sciences de la Vie et de la Terre

Pose des questions à tes camarades.


l’agenda les agendas
l’histoire les histoires onze 11

9459650.indb 11 20/4/09 15:48:22

1
15
Écoute et observe les illustrations.
Attention auditive et visuelle. - Vérification de la compréhension (questions/réponses).
Grand groupe
• Faire écouter la chanson.

TRANSCRIPTION CD 1 : 23-24
Voir aussi les fiches
correspondantes - S’il vous plaît…
(« Fiches pour la Je peux effacer le tableau ?
classe »). Je peux m’asseoir avec Théo ?
Je peux aller aux toilettes ?
Je peux ouvrir la fenêtre ?
- Non, Clément.
Pas maintenant !
- Excusez-moi,
Je suis désolé.
J’ai oublié mon livre.
J’ai oublié mon cahier.
- Oh ! Clément !
Tu es trop distrait !
- Et aussi mon stylo-plume…
- Oh, Clément !
Tu es dans la lune !!!

• Faire réécouter la 1re partie de l’enregistrement (demander la permission) et observer les


illustrations.

• Ici, beaucoup de nouveaux points sont abordés, tous utiles pour la communication en classe : la
demande d’autorisation, l’expression de l’excuse, l’annonce d’un oubli de matériel. Se concentrer
dans un 1er temps sur la demande d’autorisation.

unité 1 55

497143 _ 0047-0064.indd 55 12/02/14 11:30


• Poser les questions. La classe donne en chœur la bonne réponse.

SOLUTIONS

a) Que demande Clément ?


« Je peux effacer le tableau ? »
« Je peux m’asseoir avec Théo ? »
« Je peux aller aux toilettes ? »
« Je peux ouvrir la fenêtre ? »
b) Que répond le professeur ?
« Non, Clément. »
« Pas maintenant ! »

15
2 Écoute et chante.
Attention auditive. - Compréhension orale. - Mémorisation. - Expression orale : chanter/répéter. -
Kinésie. - Plaisir de jouer et de chanter ensemble.
Grand groupe

• Faire réécouter et répéter la chanson en grand groupe afin de la mémoriser.


Classe divisée en 2
• Diviser la classe en 2 : un groupe chante les répliques de Clément, l’autre celles du professeur.
Matériel : On échange ensuite les rôles. Insister sur la qualité de la prononciation.
livre, cahier,
• Pour finir, faire chanter la chanson en mimant les actions de Clément. Les élèves peuvent
stylo-plume
également se servir de leur matériel scolaire en le sortant au moment opportun au cours de la
chanson (livre, cahier, stylo-plume).
Voir « Comptines,
poèmes, rythmes et
chansons », p. 242.
Prolongement
Jeu « Jacques a dit »
- Au cours de cette leçon, les élèves ont vu bon nombre de répliques qu’ils pourront réutiliser en classe.
Mais il leur sera également très utile de se familiariser davantage avec les consignes de leur professeur.
Pour cela, le jeu Jacques a dit qu’ils connaissent déjà (niveau 1) est très efficace.
Grand groupe - Le professeur donne des consignes aux élèves, précédées ou non des mots Jacques a dit. Si la consigne
n’est pas précédée de ces mots, les élèves ne doivent pas exécuter l’action ordonnée.
Exemples de consignes : Prenez le livre./Ouvrez le livre à la page 12./Fermez le livre./Prenez vos cahiers./
Écoutez l’enregistrement./Effacez le tableau./Écrivez la date d’aujourd’hui au tableau./Écrivez la date sur
votre cahier./Chantez./Récitez l’alphabet./Parlez en français./Levez-vous./Asseyez-vous./Taisez-vous./
Répétez…

Cahier personnel
Les élèves recopient et illustrent la chanson à leur manière.

CAHIER D’EXERCICES, p. 11
Exercice 1 : voir reproduction de la page avec les solutions (p. 224) et les
transcriptions (p. 236).
12 Exercice à faire chez soi ou en classe. La phase de vérification s’effectuera
14 en classe. Il permet de s’entraîner aux répliques élève/professeur.

10
3 Observe. Vrai ou faux ? Clément a oublié...
Attention visuelle. - Vérification de la compréhension. - Rebrassage (le vocabulaire du matériel scolaire,
les articles définis).
Grand groupe
• Demander aux élèves de lire la liste de matériel accompagnée des illustrations correspondantes
puis de faire appel à leur mémoire pour dire ce que Clément a oublié. La classe donne en chœur
la bonne réponse.

56 unité 1

497143 _ 0047-0064.indd 56 12/02/14 11:30


SOLUTIONS

le livre Vrai le cahier Vrai


le compas Faux la trousse Faux
l’agenda Faux le stylo-plume Vrai
les lunettes Faux

Prolongement
Jeu de rôle
Grand groupe - Un élève joue le rôle du professeur et se place au centre du cercle.
Les élèves sont en - À tour de rôle, les autres élèves disent Excusez-moi, je suis désolé(e), j’ai oublié + nom d’un des
cercle composants du matériel scolaire (en essayant de varier d’un élève à l’autre). Le « professeur » répond
Oh ! X ! Tu es trop distrait(e) ! ou Oh ! X ! Tu es dans la lune !

Tableau de sensibilisation à la grammaire (révision) : le, la, l’, les


Ce tableau est un outil supplémentaire pour aider l’élève à mettre en place le système de la nouvelle langue.

• Rappeler aux élèves qu’il existe 3 formes d’articles définis au singulier : le (masculin), la
(féminin) et l’ (devant un nom masculin ou féminin commençant par une voyelle ou un h muet)
et une seule forme au pluriel : les.
Grand groupe
• Donner des exemples en utilisant d’autres mots vus antérieurement dans la méthode : le
professeur, la lune, l’ogre, les toilettes… Demander aux élèves de chercher d’autres exemples : le
métro, la chanson, l’année, les personnages, etc.

CAHIER D’EXERCICES, p. 11
Exercices 2 et 3 : voir reproduction de la page avec les solutions (p. 224)
et les transcriptions (p. 236).
15 Exercice 2 : exercice à faire en classe visant à distinguer les articles
16 le et les à l’oral.
Exercice 3 : exercice à trous à faire chez soi ou en classe.

En classe, qu’est-ce que tu aimes ?


• Expliquer les expressions dans l’ordre décroissant de goût : J’adore…, J’aime…, J’aime bien…,
Je n’aime pas…, Je déteste…
• J’aime bien est moins fort que J’aime, contrairement à ce qu’il paraît. J’adore est un peu plus
fort que J’aime, mais pas aussi intense que peut l’être « adoro » en espagnol, par exemple.
Grand groupe
• Interroger 3 ou 4 élèves à l’oral pour qu’ils disent ce qu’ils aiment/détestent.
2 par 2
Cahier personnel
Travail individuel
Demander aux élèves d’écrire une phrase avec chacune des expressions, et de l’illustrer.
Matériel : un cahier
ou une feuille de
brouillon et un stylo
pour noter les Pose des questions à tes camarades
réponses de ses
• Dire aux élèves de se munir du test, d’une feuille et d’un stylo et d’aller interroger des camarades
camarades
(de leur classe ou d’autres classes, pendant la récréation).
• Leur conseiller de faire un tableau en y recopiant les rubriques du test pour pouvoir calculer le
nombre d’élèves qui préfèrent telle ou telle activité.
Il est préférable • Si l’on souhaite approfondir l’enquête, il est possible de moduler la question et de compléter la
de réaliser ce test à la liste des matières ou activités.
fin des autres activités, Exemples : En français, qu’est-ce que tu aimes faire ? lire ? jouer ? réciter des comptines ? faire
individuellement ou 2 des exercices ? décorer le cahier ? travailler en groupe ? faire du théâtre ?
par 2 si cela rassure • Pour finir, demander aux élèves de présenter leur enquête au reste du groupe à partir de ces
les plus introvertis. données écrites et en tirant des conclusions : Il y a X élèves qui aiment/aiment bien/adorent/
n’aiment pas/détestent…

unité 1 57

497143 _ 0047-0064.indd 57 12/02/14 11:30


UNITÉ 1 Un cadeau de papy !
BD : Un cadeau de papy ! ( ) BONJOUR, MA CHÉRIE ! COMMENT ÇA VA ?
PFFFF… DEMAIN, J’AI UN
ET ALORS ?
JE DÉTESTE LES
CONTRÔLE DE MATHS ! CONTRÔLES !!! BERK !

LIVRE DE L’ÉLÈVE, p. 12

Objectifs didactiques : OH MERCI, PAPY ! QU’EST-CE

Prendre plaisir à lire, comprendre et mémoriser une BD amusante. TIENS ! UN PETIT


CADEAU… TRÈS
QUE C’EST ? C’EST UN
DICTIONNAIRE ?

Identifier et reconnaître à l’écrit un texte vu ou mémorisé à l’oral. UTILE POUR LES


CONTRÔLES !

S’exercer à la lecture à haute voix d’un texte connu.


S’approprier un texte écrit par le biais de la représentation théâtrale. NOON !

MMMMM… DES CRAYONS OOOOH ! UNE BOÎTE


DE COULEUR ? DE CHOCOLATS !
MERCI, PAPY ! MAIS…
LE CHOCOLAT, C’EST
Objectifs linguistiques : NOOON !
UTILE POUR LES
CONTRÔLES ???

Rebrasser les acquis linguistiques (matériel scolaire, Qu’est-ce que


c’est ? C’est un/une…, Je déteste + nom).
AAAAH ! TU SAIS, PAPY, LA SEMAINE PROCHAINE
Savoir réagir à l’oral lorsque l’on fait ou que l’on reçoit un cadeau. OUI, MADEMOISELLE !!!
ÇA DONNE DE L’ÉNERGIE ! J’AI AU MOINS 3 CONTRÔLES !!!
ET ÇA MET DE BONNE
Imiter les intonations (émotion). HUMEUR !!!

Réviser les articles indéfinis (un, une, des).

1 Écoute et lis la BD.


Tu comprends tout ?

Pour commencer 2 Lis à haute voix et imite un livre des livres

les intonations.
une règle des règles
3 Joue la scène.
Plusieurs façons de présenter la BD
12 douze
- Le professeur joue le rôle des
personnages, en prenant plusieurs
Grand groupe voix et en théâtralisant. 9459650.indb 12 20/4/09 15:48:31

- Le professeur passe l’enregistrement


et indique au fur et à mesure les vignettes correspondantes sur le Livre.
- Le professeur joue d’abord le rôle des personnages et passe ensuite l’enregistrement.

10
1 Écoute et lis la BD. Tu comprends tout ?
Attention visuelle et auditive. - Compréhension orale globale. - Expression orale : vérification de la
compréhension (questions/réponses). - Rebrassage des connaissances acquises.
Grand groupe

• Faire écouter l’enregistrement, Livre ouvert.

TRANSCRIPTION CD 1 : 25-26

- Bonjour, ma chérie ! Comment ça va ?


Vous pouvez vous - Pffff… demain, j’ai un contrôle de maths !
amuser à donner - Et alors ?
des synonymes du mot - Je déteste les contrôles !!! Berk !
« papy » en français, - Tiens ! Un petit cadeau… très utile pour les contrôles !
comme « grand-père » - Oh merci, papy ! Qu’est-ce que c’est ? C’est un dictionnaire ?
- Noon !
et « pépé ».
- Mmmmm… des crayons de couleur ?
- Nooon !
- Ooooh ! Une boîte de chocolats ! Merci, papy ! Mais… le chocolat, c’est utile pour les
contrôles ???
- Oui, mademoiselle !!! Ça donne de l’énergie ! Et ça met de bonne humeur !!!
- Aaaah ! Tu sais, papy, la semaine prochaine j’ai au moins 3 contrôles !!!

58 unité 1

497143 _ 0047-0064.indd 58 12/02/14 11:30


• Poser des questions de compréhension orale :
Pauline a un contrôle en quelle matière ? Un contrôle de maths.
Est-ce que Pauline aime les contrôles ? Non, elle déteste les contrôles.
Son papy lui fait un cadeau : qu’est-ce que c’est ? Un dictionnaire ? Des crayons de couleur ? Une
boîte de chocolats ? Une boîte de chocolats.
Est-ce que Pauline aime le chocolat ? Oui !
Le papy de Pauline est sympathique ou antipathique ? Sympathique.
15
2 Lis à haute voix et imite les intonations.
Attention visuelle. - Lecture expressive à haute voix. - Vérification de la compréhension (expression
Travail individuel orale). - Mémorisation (répétition).

Grand groupe
• Cette activité va permettre au professeur de vérifier la compréhension de la BD et aux élèves de
Petits groupes mémoriser le texte.

2 par 2 • Faire lire le texte individuellement, en silence.


• Faire lire le texte à haute voix en imitant les intonations (à tout le groupe-classe, à un petit
Voir « Dialogues groupe, à 2 élèves seulement…).
et petits textes »
et « Lecture • Bien insister sur la qualité de la prononciation et des intonations, cela facilitera le travail de
théâtralisée », p. 241. théâtralisation postérieur.

20
3 Joue la scène.
Expression orale. - Mémorisation. - Plaisir de jouer ensemble. - Kinésie (théâtre). - Rebrassage de
2 par 2 connaissances acquises. - Auto-évaluation : vérification de ses acquis (expression orale).

Matériel :
accessoires de théâtre • Le professeur peut commencer par jouer l’un des rôles (celui du grand-père par exemple) et un
(déguisements, volontaire joue l’autre rôle ; cela mettra les élèves en confiance. Le professeur peut également
cadeau…) suggérer d’utiliser des accessoires (déguisements, cadeau…) afin de rendre la mise en scène plus
crédible.
Voir « Dramatisations », • Ensuite, les élèves s’entraînent à jouer la scène 2 par 2 et la représentent devant le reste de la
p. 241. classe, à tour de rôle.
• En fonction du temps dont on dispose, les élèves peuvent échanger les rôles s’ils le souhaitent.
• L’idéal serait que tous les élèves jouent au moins le rôle d’un personnage.

Cahier personnel
Les élèves recopient et illustrent leur(s) vignette(s) préférée(s) (ou la BD en intégralité).

CAHIER D’EXERCICES, p. 12
Exercices 1 et 3 : voir reproduction de la page avec les solutions (p. 224)
et les transcriptions (p. 236).
Exercices visant à vérifier la compréhension de la BD.
17 Exercice 1 : exercice à faire chez soi ou en classe. La phase de vérification
19 s’effectuera en classe. Lisez ce résumé de la BD et barrez les options incorrectes !
Exercice 3 : exercice à faire chez soi ou en classe. À vous de retrouver et de recopier
la phrase !

unité 1 59

497143 _ 0047-0064.indd 59 12/02/14 11:30


Tableau de sensibilisation à la grammaire (révision) : un livre / des livres ;
une règle / des règles
Ce tableau est un outil supplémentaire pour aider l’élève à mettre en place le système de la nouvelle langue.

• Donner d’autres exemples, toujours en employant des mots déjà vus par les élèves : un ogre/des
ogres, une lune/des lunes, etc.
Grand groupe
• Puis, à l’oral, dire des mots au singulier et demander aux élèves de donner le pluriel : Un
professeur ! Des professeurs ! Un chocolat ! Des chocolats ! Une trousse ! Des trousses ! Alterner
mots au masculin et mots au féminin.
• Rappeler aux élèves qu’il n’existe qu’une seule forme d’article indéfinis au pluriel : des.

CAHIER D’EXERCICES, p. 13
Exercices 4, 5 et 6 : voir reproduction de la page avec les solutions (p. 225)
et les transcriptions (p. 236).
Exercices de révision des articles indéfinis un, une, des.
22 Exercice 4 : exercice à faire en classe. Qu’est-ce que vous entendez :
23 un ou une ?

Exercices 5 et 6 : exercices à faire chez soi ou en classe.

60 unité 1

497143 _ 0047-0064.indd 60 12/02/14 11:30


UNITÉ 1
BD : Un cadeau de papy ! ( ) Une chemise de
français perso !!!
u1
LIVRE DE L’ÉLÈVE, p. 13

Objectifs didactiques :
Prendre plaisir à s’investir dans une activité manuelle, artistique et
pratique : personnalisation d’une chemise cartonnée pour conserver ses
futures productions en français. 1) Recouvre ta chemise
d’un papier de couleur.
2) Découpe des photos
dans des revues.
3) Colle les photos sur
ta chemise.
Associer le travail manuel et les acquis linguistiques par le biais de
l’imagination et de la créativité.
4) Écris, de façon
artistique, des
mots français
que tu aimes.
Objectifs linguistiques :
Comprendre et respecter des consignes écrites pour réaliser une activité
manuelle.
Rebrassage : intervenir en classe pour s’adresser au professeur C’est ‿ un cadeau rigolo
(Je peux… ? J’ai oublié…). pour Théo.
C’est ‿ une super-calculette
S’entraîner à prononcer la liaison C’estun, C’estune. pour Arlette.

S’exercer à prononcer le son [ɛ̃] de vingt par le biais d’un virelangue.


Dans mon jardin,
vingt lapins mangent
du pain sous un sapin.

Et voilà : une chemise très perso


pour ranger tes documents !
treize 13

9459650.indb 13 20/4/09 15:48:42

Travail individuel Une chemise de


Matériel :
une chemise
français perso !!!
en carton, du papier Rebrassage des connaissances acquises (formules et vocabulaire pour intervenir auprès du professeur). -
imprimé et/ou de Compréhension des consignes visuelles et écrites. - Travail manuel. - Imagination, créativité.
couleur, des
photos, de la colle,
des ciseaux, des • Lors de la séance précédant cette activité, demander aux élèves de se procurer une chemise
crayons de couleur/ en carton (il n’est pas nécessaire qu’elle soit neuve puisque l’objectif de l’activité est qu’ils la
stylos/feutres personnalisent) et de découper des photos qui leur font penser à la France dans des revues.
et éventuellement
de la peinture, • Une fois munis de ce matériel, dire aux élèves de lire les consignes et d’observer attentivement
des autocollants les photos dans leur Livre.
ou autres motifs • Chaque élève procède ensuite à son rythme, étape par étape. Leur rappeler qu’ils peuvent à
décoratifs
présent intervenir en classe en français grâce aux formules qu’ils ont apprises.
Exemples :
Je peux dessiner la tour Eiffel ?
J’ai oublié mes crayons de couleur/feutres…

Variante
• Proposer aux élèves qui le souhaitent de réaliser cette activité avec de la peinture :
Peins ta chemise de la couleur que tu préfères.
Peins un paysage ou un objet qui te fait penser à la France.
Écris de façon artistique ton nom, ta classe, « Français » avec des lettres majuscules, une phrase
que tu aimes…

5
Je lis - Je dis
Attention visuelle et auditive. - Réflexion sur la langue : le phénomène de liaison. - Plaisir de jouer avec les
rimes et les sons.

• Faire lire la rubrique « Je lis - Je dis » à l’ensemble de la classe, en silence.


Grand groupe
• Faire écouter l’enregistrement.

unité 1 61

497143 _ 0047-0064.indd 61 12/02/14 11:30


Voir « Je lis - Je dis », TRANSCRIPTION CD 1 : 27-28
p. 244.
C’est un cadeau rigolo pour Théo.
C’est une super-calculette pour Arlette.
Voir « Dialogues et
petits textes », p. 241. • Expliquer que lorsque C’est est suivi des articles un ou une, on fait la liaison.
• Faire répéter C’est un feutre et C’est une boîte en grand groupe, plusieurs fois.

CAHIER D’EXERCICES, p. 12
Exercice 2 : voir reproduction de la page avec les solutions (p. 224) et les
transcriptions (p. 236).
20 Je lis - Je dis : exercice à faire en classe visant à repérer le phénomène de
21 liaison entre C’est et les articles indéfinis un/une.

10
Boîte à sons
Le son [ɛ̃]
Écoute sélective (le son [ɛ̃]). - Expression orale : répétition de phonèmes. - Jeu (plaisir de répéter de plus en
plus vite).
Grand groupe
• Faire écouter l’enregistrement.
Travail individuel
TRANSCRIPTION CD 1 : 29-30

Voir « Boîtes à sons », Dans mon jardin, vingt lapins mangent du pain sous un sapin.
p. 242.
• Faire répéter la phrase sur le même ton que l’enregistrement, en grand groupe puis
individuellement.
• Faire répéter la phrase de plus en plus vite.

Cahier personnel
- Les élèves recopient et illustrent le virelangue.
- Ils peuvent également copier d’autres mots avec le son [ɛ̃] et les illustrer.

CAHIER D’EXERCICES, p. 13
Exercice 7 : voir reproduction de la page avec les solutions (p. 225) et les
transcriptions (p. 236).
24 Boîte à sons : exercice de discrimination du son [ɛ̃] à faire en classe.
25 Écoutez bien. Vous entendez le son [ɛ̃] de vingt ?

62 unité 1

497143 _ 0047-0064.indd 62 12/02/14 11:30


UNITÉ 1
Jeux - révision 1 Joue au loto !
u1
LIVRE DE L’ÉLÈVE, p. 14

Objectifs didactiques :
Réviser à l’oral de façon ludique.
Renforcer la confiance en soi en participant à des jeux collectifs 2 Pose ces questions à tes camarades. Si tu obtiens 4 réponses affirmatives
à la verticale, à l’horizontale ou en diagonale, tu gagnes une partie !
et en obtenant de bons résultats.
Dans la classe, qui… ?

déteste la adore chanter déteste écrire


adore au tableau
géographie
Objectifs linguistiques : dessiner

Rebrasser les contenus de l’unité : les nombres de 50 à 100,


l’expression du goût, les matières scolaires, les actions.
aime bien les poésies adore la aime bien les adore effacer
gymnastique mathématiques le tableau

adore déteste la
aime bien n’aime pas lire à
l’informatique grammaire
les travaux haute voix
manuels

1 Joue au loto !
20 adore travailler en groupe aime lire des BD déteste les contrôles déteste les
sciences

Révision/Auto-évaluation implicite. -
Grand groupe Rebrassage : les nombres
14 quatorze
de 50 à 100. - Plaisir de jouer
Matériel : quelques ensemble. - Interaction élèves/
feuilles de papier, professeur. 9459650.indb 14 20/4/09 15:48:47

des ciseaux
• Le professeur découpe 20 morceaux de papier de forme carrée ou rectangulaire et écrit un
nombre de 50 à 100 sur chacun.
• Il les place sur son bureau, face cachée.
• Une fois que les élèves sont prêts, le professeur tire un numéro et l’énonce sans le montrer. Les
La Dictée de chiffres élèves qui voient ce numéro sur la planche du Livre couvrent la case correspondante avec un
et le Loto morceau de papier.
sont des activités • Le professeur continue l’opération jusqu’à ce que le 1er élève qui a couvert une ligne ou une
qui ont toujours colonne entière dise Bingo !
du succès. • L’élève prend alors la place du professeur (après que celui-ci ait vérifié que l’élève ne s’est pas
trompé), et on repart à zéro.

Renforcement
Demander aux élèves de réaliser (en classe ou à la maison) une planche de loto similaire à celle
Travail individuel du Livre, avec 12 cases seulement. Ils doivent numéroter les cases avec des nombres compris entre 50
et 100, au choix. Les élèves doivent aussi découper 12 morceaux de papier de la taille d’une case, sans
texte cette fois-ci.

25
2 Pose ces questions à tes camarades. Si tu obtiens 4 réponses affirmatives à
la verticale, à l’horizontale ou en diagonale, tu gagnes une partie !
Grand groupe Révision/Auto-évaluation implicite. - Rebrassage : goûts, matières scolaires, actions… - Expression
orale : poser des questions et y répondre. - Interaction entre les membres du groupe.

• Les élèves, en grand groupe, se posent les questions qui figurent dans le Livre.
• Il s’agit de collecter un maximum de réponses en un minimum de temps car c’est le 1er qui
obtient 4 réponses affirmatives à la verticale, à l’horizontale ou en diagonale
qui gagne la partie !
• Lorsqu’un élève gagne, il se retire. Le jeu continue pour les autres.

unité 1 63

497143 _ 0047-0064.indd 63 12/02/14 11:30


CAHIER D’EXERCICES, p. 14
Exercices 1 et 2 : voir reproduction de la page avec les solutions (p. 225).
Exercices de révision à faire chez soi ou en classe (les nombres de 0 à 100,
l’expression de l’excuse, J’ai oublié + mon/ma/mes + objet(s)).

Voir aussi les fiches


d’évaluation de PAGES portfolio, Livre de l’élève, après l’unité 2
l’unité 1 (« Fiches Auto-évaluation des connaisances acquises dans l’unité 1.
pour la classe »).

64 unité 1

497143 _ 0047-0064.indd 64 12/02/14 11:30


CONTENUS (synthèse)

Dire et demander l’heure


Identifier une personne, dire son âge…
Communication Faire une interview sur le collège, répondre
Dire où l’on va et comment

Il est… heures.
À quelle heure… ?
Grammaire Avoir + âge (révision)
Aller + en/à + moyen de transport
Féminin des adjectifs de couleur

Heure
Moyens de transport
Vocabulaire Vêtements (révision)
Couleurs (révision)

[œ] de peur
Phonétique Marque du féminin des adjectifs à l’oral

Quelques villes françaises


Civilisation Collège : horaires, tenue vestimentaire

Tâche finale « Activité brico » : Imaginer un personnage et faire une affiche

Compétence mathématique et compétences de base


en sciences et technologies

Compétence numérique

Apprendre à apprendre
Compétences clés
(de base)
Compétences sociales et civiques

Esprit d’initiative

Sensibilité et expression culturelles

unité 2 65

497143 _ 0065-0084.indd 65 12/02/14 11:31


Savoirs Savoir-faire
Utile pour votre programmation !

Objectifs Lexique L
1. Exercer sa faculté d’attention visuelle et auditive afin de comprendre les documents. • Quelques actions
2. S’aider des questions du professeur pour comprendre et mémoriser les contenus linguistiques quotidiennes :
présentés. aller à l’école
3. Extraire les informations essentielles et distinguer les informations vraies ou fausses à partir arriver
d’un document sonore. commencer
4. Apprendre à dire l’heure par le biais de l’écoute, de l’observation et du jeu (kinésie). être en retard
5. Mémoriser et mimer une comptine traditionnelle. mettre/porter (un vêtement)
6. Comprendre, lire à haute voix et interpréter une interview.
• Quelques moyens de
7. Comparer certains faits linguistiques avec leur équivalent dans la L1 (l’expression de l’heure).
transport :
8. Mémoriser le nom de quelques moyens de transport et le verbe aller aux 3 personnes du singulier.
en ambulance
9. S’entraîner à reproduire le son [œ].
à cheval
10. Comprendre une BD à l’oral et à l’écrit. La lire et l’interpréter devant les autres.
en voiture
11. Mémoriser les adjectifs de couleur au féminin.
en hélicoptère
12. Prendre plaisir à découvrir des sons nouveaux.
en sous-marin
13. S’entraîner à rédiger un texte descriptif (personnage imaginaire). Le lire à haute voix.
en scooter
14. Organiser une exposition collective sur une famille originale.
en trottinette
en bateau
• L’heure :
et quart
Communication L et demie
- Demander et dire l’heure. moins le quart
- Faire une interview sur le collège, y répondre. • Les couleurs :
- Répondre à des questions personnelles. blanc/blanche
- Dire où l’on va et indiquer comment. bleu(e)
- Se présenter par le biais d’un personnage imaginaire. gris(e)
jaune
marron
Grammaire L - AA Phonétique L noir(e)
orange
• Usage : - Le son [œ]. rose
- Qu’est-ce que… ? qui… ? (révision). - La marque sonore du féminin : rouge
- Quelle heure est-il ? verte, grise. vert(e)
Il est une heure. violet/violette
Il est X heures.
• Quelques expressions
Il est minuit.
pour apprécier :
Il est midi.
C’est nul !/C’est trop
- À quelle heure tu… ? À X heure(s).
nul !/C’est hyper nul !
- Comment tu vas à l’école ?
C’est super original !
À pied/À bicyclette/En métro/En bus…
• Réflexion sur la langue :
- Le verbe aller (je, tu, il/elle).
- Les adjectifs de couleur au féminin.
- L’expression de l’heure.
Culture et pluridisciplinarité M / S+T – S+C – S+EC
- Préposition + moyen de transport. - Civilisation : emploi du temps d’un collégien, habitudes vestimentaires, moyen(s)
- Parallélisme entre la L1 et la L2 : de transport utilisé(s)…
ressemblance de certains mots de - Géographie : découverte et repérage de quelques villes françaises sur une carte.
vocabulaire. - Comptine : les élèves s’amusent et jouent avec la langue en récitant une comptine.
Musicalité de la langue française.
- Théâtre : dramatisation, mise en scène.
- Travaux manuels : exposition de portraits imaginaires : dessin, découpage,
collage… ; présentation soignée et créative.

Compétences de base : Communication linguistique (L), C. mathématique et cc. de base en sciences et technologies (M / S+T), C. numérique (N),

66 unité 2

497143 _ 0065-0084.indd 66 12/02/14 11:31


Écouter L Lire L
- Exercer sa faculté d’attention et de concentration auditive. • Passage de l’oral à l’écrit :
- Comprendre et identifier le vocabulaire présenté. - Identifier à l’écrit le vocabulaire entendu pour dire l’heure.
- Extraire des informations précises des documents sonores. - Identifier à l’écrit un dialogue et une BD écoutés en classe.
- Comprendre et mémoriser les petits dialogues présentés. - Identifier à l’écrit les jeux phonétiques entendus.
• Passage de l’écrit à l’oral :
- « Je lis – Je dis » : le féminin des adjectifs.
- Découvrir le phénomène du « e » muet.
- Lecture à haute voix de textes connus et écoutés en classe.
- Lecture expressive de la BD.
Parler L
• Parler en continu :
- Reproduire de façon claire et compréhensible l’expression Écrire L
de l’heure, une comptine, des questions, un virelangue, - Compléter des phrases à trous. Reconstruire des phrases-puzzle.
une description. - Recopier des mots ou des phrases vus et/ou mémorisés.
- S’entraîner à reproduire le son [œ]. - Inventer des phrases avec des rimes.
• Prendre part à une conversation : - Rédiger la description d’un personnage imaginaire.
- Poser des questions et y répondre.
- Inventer les questions d’une interview à partir des
réponses. Typologie des documents L-N
- Représenter des petits sketchs devant les autres. - Texte descriptif : « Quelle heure est-il ? », p. 15
- Comptine : « Quelle heure est-il ? », p. 15.
- Interview : « Interview au collège », p. 16
- Discours continu, phrases rimées : « Petit tour en France », p. 17.
- Tableau de grammaire : « Le verbe aller », p. 17.
- Virelangue : « Boîte à sons », p. 17.
- BD (enregistrée) : « Aujourd’hui, qu’est-ce que je mets ? », p. 18.
- Tableau : « Je lis - Je dis », p. 19.
Apprendre à apprendre AA – S+C – EI - Tableau grammatical illustré : « Le féminin des couleurs », p. 19.
- Consignes visuelles et écrites : « Activité brico », p. 19.
• Réflexion sur l’apprentissage : - Test : « Es-tu un as en français ? », p. 20.
- Les élèves s’expriment sur le degré de difficulté qu’ils ont - Activités du CD-ROM d’activités alternatives pour TBI.
éprouvé pendant leur apprentissage.

• Techniques de travail : Savoir-être S+C - EI


- Prendre soin de son matériel.
- Bien tenir le cahier personnel. - Respecter les règles du jeu et de la classe. Coopérer dans le groupe.
- S’entraîner au travail en petits groupes et en tandems. - Présenter de façon créative les productions orales et écrites.
- S’initier aux techniques de rédaction (courte description). - Écouter attentivement, se concentrer. Respecter et écouter l’autre.
- S’initier au récit (compléter le récit d’une BD). - Prendre plaisir à reproduire des sons nouveaux.
- Présenter de façon soignée et créative le travail réalisé. - Intervenir devant toute la classe.
- Renforcer la confiance en soi.

Évaluation
AA AA
À l’oral : À l’écrit :
• Test : Es-tu un as en français ? LE, p. 20. • Test : Es-tu un as en français ? CE, p. 20.
- Compréhension : comprendre des questions portant sur la vie - Compréhension : l’heure, les nombres jusqu’à 100.
quotidienne d’une collégienne. - Expression : reconstitution d’une interview.
- Expression : décrire les vêtements de quelqu’un, dire l’heure,
• Auto-évaluation :
lire des nos de téléphone, parler de matériel scolaire, demander
- Portfolio, LE, à la fin de l’unité.
la permission…, exprimer ses goûts.
- Réflexion sur l’apprentissage, CE, p. 20.
• Évaluation continue des interventions orales.
Compétences de base : Livret « Les compétences
de base et moi »

+ Fiches et grilles d’évaluation : « Fiches pour la classe ».

Apprendre à apprendre (AA), CC. sociales et civiques (S+C), Esprit d’initiative (EI), Sensibilité et expression culturelles (S+EC)

unité 2 67

497143 _ 0065-0084.indd 67 12/02/14 11:31


UNITÉ 2
Quelle heure est-il ?
LIVRE DE L’ÉLÈVE, p. 15
2
QUELLE HEURE EST-IL ?
Objectifs didactiques :
Apprendre à dire l’heure par le biais de l’écoute, de l’observation et du
1 Écoute l’heure et montre l’horloge correspondante.
1 2 3 4
jeu (kinésie).
S’aider des questions du professeur pour comprendre et mémoriser les
contenus linguistiques présentés.
Comparer l’expression de l’heure avec la langue maternelle.
Il est 6 heures. Il est 7 heures 10. Il est 9 heures et quart. Il est midi.
Mémoriser et mimer une comptine traditionnelle.
5 6 7 8

Objectifs linguistiques :
Demander et dire l’heure.
Réciter une comptine : être sensible aux jeux de sonorité (rimes). Il est 3 heures
et demie.
Il est 5 heures Il est 10 heures
moins le quart. moins 5.
Il est minuit.

2 Indique l’heure 3
avec tes bras ! Tes
camarades devinent. Écoute et répète.

Quelle heure est-il,


Mon cher Émile ?
Une heure et quart,
Mon cher Édouard.
Une heure et quart !
Je suis en retard.
Au revoir ! Au revoir !

Pour commencer 4 Récite et mime la comptine.


quinze 15
Introduire l’expression de l’heure
par étapes, à l’aide d’une horloge en
carton ou en dessinant des horloges 9459650.indb 15 20/4/09 15:48:52

Grand groupe au tableau.


1) Commencer par les heures entières :
Matériel : - Poser la question : Quelle heure
une horloge en carton est-il ? et montrer l’horloge avec les aiguilles placées sur l’heure choisie.
- Donner la réponse ; par exemple Il est 2 heures ou Il est 4 heures.
- Tourner les aiguilles (ou faire un nouveau dessin au tableau) et poser à chaque fois la question :
Quelle heure est-il ? 
- Les élèves répondent en grand groupe : Il est 5 heures, Il est 9 heures, etc.
- Faire remarquer aux élèves la différence avec leur langue : en français il est obligatoire de dire le
mot heures après le chiffre, et Il est est toujours invariable.
2) Une fois assimilée l’expression de l’heure juste, introduire l’heure avec les minutes (cinq, dix, vingt,
vingt-cinq…) :
- Procéder de la même façon que pour l’heure juste, en montrant à chaque fois l’horloge avec les
aiguilles placées sur l’heure choisie.
- Demander : Quelle heure est-il ? Les élèves répondent : Il est 3 heures 5, Il est 4 heures 20, etc.
3) Ensuite, introduire les expressions et quart et et demi(e) :
- Procéder de la même façon que lors des étapes précédentes : Quelle heure est-il ? Il est 9 heures et
quart./Il est 6 heures et demie.
- Ces expressions ne devraient pas poser de problème étant donné que les structures sont équivalentes
en espagnol.
4) Introduire les expressions moins et moins le :
- Quelle heure est-il ? Il est 11 heures moins 10, Il est 8 heures moins 5.
- Attention ! Il est 4 heures moins le quart.
5) Pour finir, introduire les expressions Il est midi et Il est minuit :
- Ce sont des formulations utilisées très couramment en français ; il est important que les élèves les
mémorisent et fixent bien la prononciation.
- Leur préciser qu’on dit par ailleurs midi moins 5, midi et quart, minuit moins le quart, minuit et
demi, etc.
- Poser des questions aux élèves sur toutes les expressions qu’ils ont apprises pour vérifier qu’ils ont
bien assimilé chaque structure.

68 unité 2

497143 _ 0065-0084.indd 68 12/02/14 11:31


10
1 Écoute l’heure et montre l’horloge correspondante.
Attention auditive et visuelle. - Compréhension orale : identifier les heures. - Sélection des éléments
(horloges) en fonction de la compréhension.

• Les élèves sont en principe déjà familiarisés avec l’expression de l’heure en français, qui ne pose
en général pas de grandes difficultés pour les hispanophones.
Grand groupe
• Lors de cette activité, les élèves découvrent l’expression de l’heure à l’écrit et doivent faire le
lien entre ce qu’ils entendent, ce qu’ils voient et ce qu’ils lisent.
TRANSCRIPTION ET SOLUTIONS CD 1 : 31-34

a) Il est 3 heures et demie. C’est la vignette 5.


b) Il est 6 heures. C’est la vignette 1.
c) Il est 10 heures moins 5. C’est la vignette 7.
d) Il est 7 heures 10. C’est la vignette 2.
e) Il est midi. C’est la vignette 4.
f) Il est 5 heures moins le quart. C’est la vignette 6.
g) Il est minuit. C’est la vignette 8.
h) Il est 9 heures et quart. C’est la vignette 3.

15
2 JEU Indique l’heure avec tes bras ! Tes camarades devinent.
Attention visuelle. - Expression orale : dire l’heure. - Mémorisation. - Kinésie. - Plaisir de jouer ensemble.
Grand groupe • En grand groupe, les élèves se mettent d’accord sur le code à utiliser pour représenter la grande
aiguille (par exemple le bras et la main tendus) et la petite aiguille (par exemple le bras
Voir « Dialogues et légèrement replié et le poing fermé).
petits textes », p. 241. • Un élève utilise ses bras comme si c’étaient les aiguilles d’une montre et indique l’heure de son
choix. Il demande : Quelle heure est-il ? Le reste du groupe devine : Il est 6 heures et quart ! Il
est midi 5 ! Etc.
Ce type d’activité plaît • Si la réponse est correcte, l’élève qui a joué le rôle de l’horloge laisse sa place à un de ses
en général beaucoup camarades. Dans le cas contraire, il indique une autre heure et ainsi de suite.
aux élèves
• On peut aussi faire cette activité à 2 « contre » le reste de la classe.
et facilite le processus
de mémorisation. • L’élève A joue le rôle de l’horloge. L’élève B place les bras-aiguilles de l’élève A à l’heure choisie
et demande au reste du public-classe : Quelle heure est-il ?

Prolongement
Jeu « La chorégraphie des heures »
Classe divisée en 2 - La moitié de la classe passe au tableau et indique les heures que le professeur dicte, toujours à l’aide
des bras.
- Le professeur commence par les heure faciles à représenter (et quart, et demie, moins le quart…).
Exemples : 6 heures pile ! 6 heures et quart ! 6 heures et demie ! 7 heures pile ! 7 heures moins le
quart ! 9 heures et quart ! 9 heures et demie ! Etc.
- Si le jeu fonctionne bien, il peut enchaîner avec des heures un peu plus difficiles à représenter.
Exemples : 10 heure 10 ! 10 heures moins 10 ! 11 heures moins 5 ! 11 heures 25 ! Etc.
- Les élèves qui ne sont pas au tableau peuvent accompagner la chorégraphie d’un rythme en tapant des
mains ou en faisant des bruitages.
- Ensuite, on échange les rôles.

CAHIER D’EXERCICES, p. 15
Exercices 1 à 3 : voir reproduction de la page avec les solutions (p. 225)
et les transcriptions (p. 236).
Exercices qui visent à l’acquisition de l’expression de l’heure.
Exercice 1 : exercice à faire chez soi ou en classe. Quelle heure est-il ?
Soulignez la bonne option.
Exercice 2 : exercice à faire chez soi ou en classe. Observez et complétez les
heures.
26 Exercice 3 : exercice à faire en classe. Écoutez, puis complétez les phrases et
28 dessinez les aiguilles correspondant à chaque horloge.

unité 2 69

497143 _ 0065-0084.indd 69 12/02/14 11:31


10
3 Écoute et répète.
Attention auditive. - Compréhension orale et écrite. - Expression orale : répétition. - Mémorisation.
Grand groupe
• Expliquer aux élèves qu’il s’agit d’une comptine traditionnelle adaptée : les prénoms des 2
Classe divisée en 2 personnages qui dialoguent riment avec l’expression de l’heure.
• 1re écoute : attirer l’attention des élèves sur les jeux de sonorité.

TRANSCRIPTION CD 1 : 35-36
Voir « Comptines,
poèmes, rythmes et Quelle heure est-il,
chansons », p. 242. Mon cher Émile ?
Une heure et quart,
Mon cher Édouard.
Une heure et quart !
Je suis en retard.
Au revoir ! Au revoir !

• 2e écoute : faire écouter et lire la comptine en même temps.


• 3e écoute : faire répéter la comptine en chœur, ou en divisant la classe en 2 (un groupe
répétant les répliques d’Édouard, l’autre groupe celles d’Émile).

10
4 Récite et mime la comptine.
Expression orale. - Plaisir de jouer ensemble. - Kinésie. - Rebrassage de connaissances acquises. -
Auto-évaluation implicite.
2 par 2

Matériel : • En principe, les élèves ont déjà mémorisé la comptine lors de l’activité précédente. Il s’agit à
accesoires de présent de la réciter en soignant la prononciation, l’intonation et l’expressivité, à l’aide du mime.
théâtre (chapeau,
canne, montre…) • Demander aux élèves de former des groupes de 2 (afin de pouvoir corriger plus facilement les
erreurs de prononciation lors de la représentation) et leur laisser un court temps de préparation
de la scène.
Voir « Dramatisations »,
p. 241. • Les encourager à faire preuve de créativité dans le choix de leurs mimes et, éventuellement, de
leurs accessoires (chapeaux, cannes, montres…).
• Faire passer ensuite le maximum de groupes possible sur scène et procéder à une correction
collective afin que les élèves exercent leur esprit critique.

Cahier personnel
Les élèves recopient et illustrent la comptine.

Prolongement
- Si la comptine leur a plu, le professeur peut proposer aux élèves d’inventer une comptine sur le même
modèle.
- Par petits groupes, les élèves essaient de trouver des rimes possibles et mettent en commun leurs idées
Petits groupes à l’écrit.
- Le professeur circule entre les groupes afin de les aider, de les conseiller.
- À la fin, chaque groupe représente sa comptine ; on peut organiser un vote à main levée pour la
meilleure comptine !
Exemples de comptines connues en France :
Quelle heure est-il, Quelle heure est-il,
Madame Persil ? mon cher Basile ?
Sept heures et quart, Midi et quart,
Madame Placard. mon cher Édouard.
En êtes-vous sûre, En êtes-vous sûr,
Madame Chaussure ? mon cher Arthur ?
Assurément, Sûr et certain,
Madame Piment. puisque j’ai faim !

70 unité 2

497143 _ 0065-0084.indd 70 12/02/14 11:31


UNITÉ 2 INTERVIEW au COLLÈGE
Interview au collège 1 Écoute le dialogue. Vrai ou faux ?
1) Le garçon s’appelle Léo. 3) Il est en 6e.
2) Il a 11 ans. 4) Il met des baskets pour aller à l’école.
LIVRE DE L’ÉLÈVE, p. 16 5) Il arrive au collège à 7 heures et demie.

2 Écoute et lis.
< Bonjour ! Comment tu t’appelles ?
Objectifs didactiques : > Léo.
Comprendre une interview enregistrée et en extraire les informations < Quel âge tu as, Léo ?
> 12 ans.
essentielles. < Tu es en quelle classe ?
> En 6e.
Lire une interview à haute voix en soignant les intonations. < Qu’est-ce que tu mets généralement
Représenter la scène, faire preuve de créativité. pour venir au collège ?
> Ben… Un jean, des baskets,
Faire une interview. un tee-shirt et un pull…
Répondre à des questions personnelles. < À quelle heure commencent les cours ?
> À 8 heures pile.
< Et à quelle heure tu arrives ?
> À 8 heures moins 10.
< Comment tu vas à l’école ? En bus ?
Objectifs linguistiques : > Non ! À pied ! J’habite à côté !
Poser des questions et y répondre. < Comment…
> Oh ! Ça sonne !!! Au revoir !
Parler des moyens de transport : en bus, à pied, à vélo…
Réviser et intégrer les acquis : décrire les vêtements, dire son âge, dire
l’heure, dire dans quelle classe on est.
3 Lis à haute voix et imite les intonations. 5 Joue la scène.
4 Tu es la journaliste. Pose les questions. 6
À quelle heure tu arrives à

1
11 ans et demi. En 6e A. l’école, le matin ?
Comment vas-tu à l’école ?
10 Écoute le dialogue. Amélie.
Un tee-shirt,
À pied ? En bus ?

Vrai ou faux ? À 7 heures 30. une jupe…

Attention auditive. - Compréhension En vélo.


orale : repérer les informations
Grand groupe essentielles. - Auto-évaluation
16 seize
implicite.

• 1re écoute : Livre fermé, les élèves


9459650.indb 16 20/4/09 15:48:58

tentent de comprendre le sens


général du dialogue.

TRANSCRIPTION CD 1 : 37-38

- Bonjour ! Comment tu t’appelles ?


- Léo.
- Quel âge tu as, Léo ?
- 12 ans.
- Tu es en quelle classe ?
- En 6e.
- Qu’est-ce que tu mets généralement pour venir au collège ?
- Ben… Un jean, des baskets, un tee-shirt et un pull…
- À quelle heure commencent les cours ?
- À 8 heures pile.
- Et à quelle heure tu arrives ?
- À 8 heures moins 10.
- Comment tu vas à l’école ? En bus ?
- Non ! À pied ! J’habite à côté !
- Comment…
- Oh ! Ça sonne !!! Au revoir !

• Poser quelques questions simples de compréhension :


Qui parle ? 2 copains ? une journaliste et un garçon ? un professeur et un élève ? Une journaliste
et un garçon.
Qui peut répéter une des questions que pose la journaliste ?
• Procéder à une 2e écoute (et à une 3e écoute si nécessaire).
• Ensuite, le professeur énonce les affirmations portant sur le dialogue entendu qui apparaissent
dans le Livre. Les élèves répondent par Vrai ! ou Faux ! en grand groupe.

unité 2 71

497143 _ 0065-0084.indd 71 12/02/14 11:31


SOLUTIONS

1) Le garçon s’appelle Léo. Vrai.


2) Il a 11 ans. Faux.
3) Il est en 6e. Vrai.
4) Il met des baskets pour aller à l’école. Vrai.
5) Il arrive au collège à 7 heures et demie. Faux.

5
2 Écoute et lis.
Attention auditive et visuelle. - Reconnaissance écrit/oral. - Lecture silencieuse.
Travail individuel
• Faire réécouter l’enregistrement, cette fois-ci Livre ouvert. Les élèves peuvent ainsi visualiser le
dialogue entendu lors de l’activité précédente.
• Faire ensuite relire le texte silencieusement afin que les élèves fassent bien le lien entre les mots
écrits et leur prononciation.

10
3 Lis à haute voix et imite les intonations.
Pratique de la langue. - Restitution des apprentissages précédents (compréhension et prononciation). -
Imitation. - Mémorisation. - Auto-évaluation implicite.
2 par 2

• Faire lire l’interview à tous les élèves par groupes de 2 (un élève lit les répliques de
Voir « Dialogues et
la journaliste, l’autre les répliques de Léo).
petits textes », p. 241.
• Veiller à la qualité de la prononciation et des intonations.
Voir « Lecture • Si on dispose d’un délai suffisant, on échange ensuite les rôles afin que chaque élève ait lu le
théâtralisée », p. 241. dialogue en entier.

10
4 Tu es la journaliste. Pose les questions.
Réemploi des acquis. - Expression orale : poser des questions. - Imitation. - Systématisation implicite.

Travail individuel
• Lors des activités précédentes, les élèves ont assimilé et mémorisé des formules et questions
2 par 2 « type » qu’ils sont appelés à réemployer en fonction de réponses qu’on leur donne. C’est donc
à eux de jouer le rôle du journaliste et d’interviewer Amélie.
• Si les élèves ont des difficultés, ne pas hésiter à leur dire de relire le texte et qu’il leur suffit de
reprendre les questions telles quelles.
• Les élèves peuvent poser les questions à tour de rôle et individuellement, ou alors dialoguer
(l’un pose les questions, l’autre y répond en s’inspirant des réponses données par la jeune fille).

5 Joue la scène.
Réemploi et intégration des nouveaux acquis. - Expression orale. - Créativité. - Kinésie (théâtre). - Plaisir
2 par 2 de jouer ensemble. - Auto-évaluation implicite.
Matériel :
déguisements, • 2 par 2, les élèves préparent la mise en scène de cette interview.
accessoires de théâtre
• Les inciter à faire preuve de créativité en se servant de déguisements ou d’accessoires de théâtre
Voir « Dramatisations », (un micro et un bloc-notes pour le journaliste par exemple).
p. 241. • Ils peuvent également changer le prénom de la personne interviewée et adapter les réponses en
fonction de leur situation personnelle (âge, classe, etc.).
• Une fois qu’ils sont prêts, chaque groupe représente sa scène devant les autres.
N’hésitez pas à utiliser • Veiller à la qualité de la prononciation et de la gestuelle.
2 séances consécutives
pour la représentation Cahier personnel
des scènes, afin que les
Les élèves recopient et illustrent l’interview.
élèves ne se lassent pas
de l’activité.

72 unité 2

497143 _ 0065-0084.indd 72 12/02/14 11:31


10
6 À TOI ! À quelle heure tu arrives à l’école, le matin ? Comment vas-tu
à l’école ? À pied ? En bus ?
Travail individuel Expression orale : parler de soi. - Réemploi et systématisation de l’expression de l’heure et des structures
à pied, en bus, etc.
2 par 2
• Le professeur demande à présent aux élèves de répondre aux questions en parlant de leur cas
personnel.
• Les élèves peuvent répondre aux questions à tour de rôle ou par groupes de 2 (l’un pose les
questions en se servant de celles qui apparaissent dans le Livre, l’autre y répond).

CAHIER D’EXERCICES, p. 16
Exercices 1 et 2 : voir reproduction de la page avec les solutions (p. 225)
et les transcriptions (p. 236).
Exercices visant à vérifier la compréhension d’une interview et à renforcer
les acquis.
29 Exercice 1 : exercice à faire chez soi ou en classe. La phase de vérification
31 s’effectuera en classe. Lisez attentivement et reconstituez l’interview !
Exercice 2 : exercice à faire chez soi ou en classe. Il s’agit d’associer un
dessin à une lettre et de déchiffrer un message codé.

unité 2 73

497143 _ 0065-0084.indd 73 12/02/14 11:31


UNITÉ 2 PETIT TOUR EN FRANCE
Petit tour en France 1 Écoute. Qui parle ? Où va chaque personnage ? Comment ?
u2
3) Il est en 6e.
4) Il met des baskets pour aller à l’école. 1 2 3 4
LIVRE DE L’ÉLÈVE, p. 17 5) Il arrive au collège à 7 heures et demie.

Objectifs didactiques :
Exercer sa faculté de concentration auditive et visuelle.
Repérer quelques villes françaises sur une carte.
Mémoriser le lexique des différents moyens de transport grâce au jeu.
5 6

Objectifs linguistiques : Paris


Colmar
Renforcer les nouveaux acquis : les moyens de transport. Nantes Dijon
Poitiers
Être sensible aux jeux de sonorités (rimes).
Mémoriser le verbe aller aux 3 personnes du singulier. Bordeaux

S’exercer à prononcer le son [œ] de sœur par le biais d’un virelangue. Sète
Marseille

5 Joue la scène. 2 Et toi, comment tu vas à l’école ? Imagine un le verbe aller


6 moyen de transport original. Tes camarades devinent. je
tu
vais
vas
À quelle heure tu arrives à il, elle va
l’école, le matin ?
Comment vas-tu à l’école ? en bateau à cheval

1
À pied ? En bus ?
20 en hélicoptère en sous-marin
Écoute. Qui parle ? Où en ambulance
Ma sœur
a très peur
va chaque personnage ? en voiture
en scooter
quand elle va

Comment ?
chez le docteur.
de course en trottinette

Attention visuelle et auditive. - dix-sept 17


Rebrassage des acquis. - Expression
Grand groupe orale. - Déduction. 9459650.indb 17 20/4/09 15:49:03

Petits groupes • Faire observer les personnages dessinés et la carte de France indiquant leurs destinations
respectives.
• Inciter les élèves à échanger leurs points de vue en petits groupes : une observation attentive
des personnages permettra de répondre à une partie de la question.
• Ensuite, faire écouter l’enregistrement le nombre de fois nécessaire à ce que les élèves puissent
vérifier leurs hypothèses et compléter leurs réponses.

TRANSCRIPTION ET SOLUTIONS CD 1 : 39-40

Pour aller à Dijon,


Je vais en avion.
C’est le personnage 5.
Pour aller à Colmar,
Je vais en autocar.
C’est le personnage 1.
De Marseille à Sète,
Je vais en trottinette.
C’est le personnage 4.
De Nantes à Bordeaux,
Je vais en bateau.
C’est le personnage 6.
Moi, je vais à Paris,
En taxi !
C’est le personnage 3.
Et toi, comment tu vas à Poitiers ?
Moi ? À Poitiers ? À pied !!!
C’est le personnage 2.

74 unité 2

497143 _ 0065-0084.indd 74 12/02/14 11:31


Prolongement
Grand groupe - Faire répéter le texte en imitant les intonations en grand groupe, puis en petits groupes (un élève par
réplique).
Petits groupes - On peut également ajouter le mime à la répétition : cela amusera les élèves et ce sera un bon moyen
mnémotechnique de retenir le nom des moyens de transport.
Voir « Dialogues et
petits textes », p. 241.
2 JEU Et toi, comment tu vas à l’école ? Imagine un moyen de transport
15 original. Tes camarades devinent.
Expression orale. - Imagination. - Kinésie. - Interaction entre les membres du groupe.

Grand groupe • Les élèves observent et lisent le nom des différents moyens de transport représentés sur leur
Livre.
• S’ils rencontrent des difficultés de compréhension, le professeur leur donne les informations
complémentaires nécessaires.
• Ils peuvent s’inspirer de ces moyens de transport pour réaliser le jeu, ou en inventer d’autres à
l’aide du professeur (en tapis volant, en calèche, en train, en roller…).
• À tour de rôle, les élèves pensent à un moyen de transport et essaient de le faire deviner au
reste de la classe à l’aide du mime. L’élève qui mime demande : Comment je vais à l’école ?, et
ses camarades répondent : En hélicoptère ? À cheval ? En trottinette ? Etc.

CAHIER D’EXERCICES, p. 17
Exercice 1 : voir reproduction de la page avec les solutions (p. 226).
Exercice d’observation et d’application du vocabulaire des moyens de
transport, à faire chez soi ou en classe : Observez bien les vignettes,
complétez les bulles puis écrivez les moyens de transport.

Tableau de sensibilisation à la conjugaison : le verbe aller


Ce tableau est un outil supplémentaire pour aider l’élève à mettre en place le système de la nouvelle langue.

• Les élèves ont déjà utilisé le verbe aller et l’ont entendu dans l’enregistrement précédent.
Ce tableau leur permet de visualiser et de systématiser la conjugaison de ce verbe au singulier.
Grand groupe • Faire répéter le verbe plusieurs fois en grand groupe, puis individuellement pour vérifier la
prononciation.
Travail individuel

10
Boîte à sons
Le son [œ]
Écoute sélective (le son [œ]). - Expression orale : répétition de sons et de mots. - Interaction et plaisir de
répéter en chœur.

• Faire écouter l’enregistrement.


Grand groupe
TRANSCRIPTION CD 1 : 41-42
Travail individuel
Ma sœur a très peur quand elle va chez le docteur.

Voir « Boîtes à sons »,


• Faire répéter la phrase sur le même ton que l’enregistrement, en grand groupe puis
p. 242.
individuellement.
• Faire répéter la phrase de plus en plus vite.
• Demander aux élèves s’ils se souviennent d’autres mots contenant ce son (ordinateur, beurre…).

unité 2 75

497143 _ 0065-0084.indd 75 12/02/14 11:31


Cahier personnel
- Les élèves illustrent la boîte à sons.
- Ils peuvent également écrire d’autres mots avec ce son et les illustrer.

CAHIER D’EXERCICES, p. 17
Exercice 2 : voir reproduction de la page avec les solutions (p. 226) et les
transcriptions (p. 236).
32 Boîte à sons : exercice de discrimination du son [œ] à faire en classe.
34 Écoutez bien. Vous entendez le son [œ] de heure ?

76 unité 2

497143 _ 0065-0084.indd 76 12/02/14 11:31


UNITÉ 2 Aujourd’hui, qu’est-ce que
BD : Aujourd’hui, qu’est-ce que je mets ? ( ) je mets ?
QU’EST-CE QUE JE METS ? MON PANTALON NOIR
AVEC LE TEE-SHIRT ORANGE ? NOOON ! C’EST NUL !

LIVRE DE L’ÉLÈVE, p. 18

Objectifs didactiques :
Prendre plaisir à lire une BD amusante. MA JUPE VERTE ET MA
CHEMISE BLANCHE ?

Réfléchir au phénomène de mode vestimentaire. OH NOOON ! C’EST


TROP NUL !

Identifier et reconnaître à l’écrit un texte connu ou mémorisé à l’oral.


S’exercer à la lecture à haute voix à partir d’un texte connu.
S’approprier un texte par le biais de la représentation théâtrale. MA ROBE BLEUE ET
DES SANDALES ? NOOON !
C’EST HYPER NUL !!!

Objectifs linguistiques : ÇA Y EST !


J’AI TROUVÉ !
ET MON BANDEAU
BLEU POUR LES
Comprendre une scène de la vie quotidienne, en percevoir l’ironie. MON JEAN ET MON
TEE-SHIRT ROUGE !
CHEVEUX ! C’EST
SUPER ORIGINAL !

Rebrasser les connaissances acquises (les vêtements, les couleurs,


SALUT LES FILLES ! ÇA VA ?
l’expression de l’heure).
Travailler l’intonation et l’expressivité au cours de la lecture.

Pour commencer 1 Écoute et lis la BD. 3 Lis la BD à haute voix et imite


Tu comprends tout ? les intonations.

- Expliquer aux élèves que cette 2 Écoute et lis la BD en silence. 4 Joue la scène.
BD va leur permettre de réviser le
vocabulaire des vêtements, des 18 dix-huit
couleurs et l’expression de l’heure.
Grand groupe Elle va également les inviter à 9459650.indb 18 20/4/09 15:49:08

réfléchir au concept de mode.


Plusieurs façons de présenter la BD
- Le professeur joue le rôle des personnages, en prenant plusieurs voix et en théâtralisant.
- Le professeur passe l’enregistrement et indique au fur et à mesure les vignettes correspondantes sur le
Livre.
- Le professeur joue d’abord le rôle des personnages et passe ensuite l’enregistrement.

10
1 Écoute et lis la BD. Tu comprends tout ?
Attention visuelle et auditive. - Compréhension orale globale. - Expression orale : vérification de la
compréhension (questions/réponses). - Rebrassage des connaissances acquises.
Grand groupe

• Faire écouter l’enregistrement, Livre ouvert.

TRANSCRIPTION CD 1 : 43-44

7 heures
Qu’est-ce que je mets ? Mon pantalon noir avec le tee-shirt orange ? Nooon ! C’est nul !
7 heures 10
Ma jupe verte et ma chemise blanche ?
Oh nooon ! C’est trop nul !
7 heures 20
Ma robe bleue et des sandales ? Nooon ! C’est hyper nul !!!
7 heures et demie
Ça y est ! J’ai trouvé ! Mon jean et mon tee-shirt rouge !
Et mon bandeau bleu pour les cheveux ! C’est super original !
Salut les filles ! Ça va ?

• Poser des questions de compréhension orale :


Quelle heure est-il au début de la BD ? Il est 7 heures.
Que fait Wen ? Elle s’habille.

unité 2 77

497143 _ 0065-0084.indd 77 12/02/14 11:31


Qu’est-ce qu’elle veut mettre dans la 1re vignette ? Un pantalon noir et un tee-shirt orange.
Qu’est-ce qu’elle dit ? « Non ! C’est nul ! »
Qu’est-ce qu’elle veut mettre dans la 2e vignette ? Une jupe verte et une chemise blanche.
Qu’est-ce qu’elle dit ? « Non ! C’est trop nul ! »
Qu’est-ce qu’elle met finalement ? Un jean et un tee-shirt rouge avec un bandeau bleu.
Qu’est-ce qui se passe quand elle arrive à l’école ? Toutes les filles portent les mêmes vêtements qu’elle !

5
2 Écoute et lis la BD en silence.
Attention auditive et visuelle. - Reconnaissance écrit/oral. - Lecture silencieuse.

Travail individuel
• Faire réécouter l’enregistrement.
• Faire ensuite relire le texte silencieusement afin que les élèves fassent bien le lien entre les mots
écrits et leur prononciation.

10
3 Lis la BD à haute voix et imite les intonations.
Pratique de la langue. - Restitution des apprentissages précédents (compréhension et prononciation). -
Imitation. - Mémorisation. - Auto-évaluation implicite.
Grand groupe

Travail individuel • Faire lire la BD, d’abord en grand groupe puis individuellement.
• Veiller à la qualité de la prononciation et des intonations.
Voir « Dialogues et
petits textes », p. 241. • Procéder à plusieurs lectures si nécessaire ; cela aidera les élèves à mémoriser le texte et les
intonations employées et leur permettra de mener à bien l’activité suivante.

4 Joue la scène.
Voir « Lecture
théâtralisée », p. 241.
Expression orale. - Plaisir d’interpréter un petit texte. - Kinésie (théâtre). - Créativité. - Rebrassage des
20 connaissances acquises. - Auto-évaluation : vérification des acquis (expression orale).

• Une fois le texte mémorisé, passer à la dramatisation.


Travail individuel • Demander s’il y a des volontaires pour jouer la scène.
Petits groupes • Étant donné qu’il n’y a ici qu’un seul rôle à jouer, on peut proposer de scinder la scène en
plusieurs extraits pour faire participer le maximum d’élèves et éviter ainsi la monotonie.
Matériel :
déguisements, • Encourager chaque élève à personnaliser son intervention, à l’aide de déguisements, d’accessoires,
accessoires de mimiques, etc.
• Attirer l’attention des élèves sur le fait que la dernière scène est ironique : celui qui l’interprète
Voir « Dramatisations », doit laisser transparaître de l’étonnement mais aussi de la déception de voir qu’il s’est donné
p. 241. beaucoup de mal pour finalement constater que les autres sont habillés comme lui…

Prolongement
Organiser une discussion en grand groupe sur le thème de la mode vestimentaire ; faire en sorte que
chacun donne son avis.
Grand groupe
Cahier personnel
Les élèves recopient et illustrent leur(s) vignette(s) préférée(s).

CAHIER D’EXERCICES, p. 18
Exercices 1 et 2 : voir reproduction de la page avec les solutions (p. 226)
et les transcriptions (p. 236).
Exercices visant à vérifier la compréhension de la BD.
35 Exercice 1 : exercice à faire chez soi ou en classe. La phase de vérification
36 s’effectuera en classe. Il s’agit de raconter la BD en complétant un résumé à
l’aide d’étiquettes.
Exercice 2 : exercice à faire chez soi ou en classe. À vous de reconstituer
la phrase-puzzle !

78 unité 2

497143 _ 0065-0084.indd 78 12/02/14 11:31


UNITÉ 2
BD : Aujourd’hui, qu’est-ce que je mets ? ( ) Madame la marquise a
une robe verte et grise !
Monsieur le marquis a un
u2
pantalon vert et gris !
vert verte
LIVRE DE L’ÉLÈVE, p. 19 bleu
noir bleue
noire
jaune jaune
rose rose
Objectifs didactiques : orange orange Portrait collage
marron marron
Mémoriser le nom des couleurs au féminin. violet violette
Tu es un pirate, un cuisinier, une chanteuse de rock,
une vétérinaire...
Aborder la question du « e » muet en français. blanc blanche
1) Rédige un petit texte pour décrire ton personnage
Faire le portrait d’un personnage imaginaire en écrivant un texte imaginaire.
cohérent à partir d’un modèle. 2) Fais un collage. Tu peux découper les parties du
corps, les vêtements et les accessoires dans des
Faire intervenir la créativité et les compétences manuelles dans revues, ou simplement les dessiner ! Colle ta photo
l’apprentissage (dessin, découpage, collage…). à la place du visage.
3) Présente-toi à la classe avec ta nouvelle personnalité.
Présenter son personnage imaginaire au reste de la classe.
Faire une exposition collective. Bonjour ! Je m’appelle Salut ! Je suis Chloé,
Renforcer la confiance en soi. Barberouge, le terrible pirate ! la grande chanteuse
J’habite sur mon bateau de rock.
« Le fantôme noir ».
J’habite dans un
Objectifs linguistiques : Je porte un château. J’adore les
Distinguer le masculin et le féminin des couleurs à l’oral et à l’écrit. chapeau, une concerts et j’adore
chemise et un mon public !
Découvrir le phénomène du « e » muet. pantalon… noirs.
Identifier et s’exercer aux jeux de sonorités (rimes).
Je porte une robe
Élaborer un texte descriptif à partir d’un modèle. J’adore la mer, les bleue et mes bottes
Rebrasser les connaissances acquises : dire son nom, son âge, où l’on îles et les trésors ! porte-bonheur !
Je déteste les
habite, parler des vêtements que l’on porte et de ses goûts. requins !!!
Grande
exposition !

dix-neuf 19

9459650.indb 19 20/4/09 15:49:14

Tableau de sensibilisation à la grammaire : le féminin des couleurs


Ce tableau est un outil supplémentaire pour aider l’élève à mettre en place le système de la nouvelle langue.

• Demander aux élèves d’observer l’illustration représentant une armoire contenant un manteau
avec les couleurs au masculin, et une chemise avec les couleurs au féminin.
• Leur expliquer qu’il y a 3 groupes de mots, séparés visuellement par un espace :
Grand groupe
1) les noms de couleurs qui prennent un « e » final au féminin (vert, bleu, noir)
2) les noms de couleurs qui sont identiques au masculin et au féminin (jaune, rose, orange et
marron)
Si le cas se présente lors 3) les noms de couleurs, dont la forme se modifie au féminin : violet qui devient violette et blanc
d’une activité d’expression qui devient blanche.
libre, vous pouvez • Il s’agit pour les élèves de mémoriser chacun de ces cas en les répétant et en les employant à
expliquer que les chaque fois que l’occasion se présente, lors des activités d’application, de l’Activité brico, etc.
adjectifs de couleur
« orange » et Cahier personnel
« marron » sont Les élèves dessinent les objets de leur choix (de genres masculin et féminin) et les colorient chacun
invariables, c’est-à-dire d’une couleur différente. Puis ils écrivent le nom de l’objet et sa couleur en dessous. Exemples : un jean
qu’au pluriel leur bleu, une jupe noire, etc.
forme ne change pas.
Ils ne prennent pas de
« s » final (à l’inverse
des adjectifs CAHIER D’EXERCICES, p. 19
« jaune » et « rose »). Exercices 3 et 4 : voir reproduction de la page avec les solutions (p. 226).
Exercices à faire chez soi ou en classe, visant à apprendre à distinguer les
adjectifs de couleur au masculin et au féminin.

unité 2 79

497143 _ 0065-0084.indd 79 12/02/14 11:31


15
Je lis - Je dis
Attention visuelle et auditive. - Grammaire implicite : distinction masculin/féminin des adjectifs de couleur. -
Rebrassage : le vocabulaire des vêtements. - Plaisir de jouer avec les rimes et les sons.

• Faire lire et écouter les 2 phrases. Attirer l’attention des élèves sur les jeux de sonorité (rimes
Grand groupe marquise/grise et marquis/gris).

TRANSCRIPTION CD 1 : 45-46
Voir « Je lis - Je dis », Madame la marquise a une robe verte et grise !
p. 244. Monsieur le marquis a un pantalon vert et gris !

Voir « Dialogues et • Bien insister sur la différence de prononciation des adjectifs de couleur au masculin et au
petits textes », p. 241. féminin. Expliquer que dans ce cas, c’est la présence du « e » final au féminin, même s’il est
muet, qui rend les consonnes « t » et « s » sonores.
• Faire répéter ces phrases en grand groupe.

Prolongement
- Par groupes de 2, les élèves peuvent inventer des phrases sur ce modèle en faisant des rimes au féminin
2 par 2 et au masculin.
- Les aider en proposant des prénoms susceptibles de rimer avec des adjectifs de couleur.
Exemples : Solange/orange ; Albert/vert ; Hervé/violet ; Lucette /violette ; Léon/marron, etc.
- Il est également possible d’inventer des noms loufoques sous le prétexte de faire des rimes.
Exemples : M. Rognon/marron ; Mme Labise/grise ; M. Boubouge/rouge ; M. Silicone/jaune, etc.

CAHIER D’EXERCICES, p. 19
Exercice 5 : voir reproduction de la page avec les solutions (p. 226) et les
transcriptions (p. 237).
37 Je lis - Je dis : exercice d’application visant à la reconnaissance du
38 phénomène du « e » muet en français. La phase de vérification s’effectuera
en classe.

Travail individuel
Portrait collage
Grand groupe Rebrassage des connaissances acquises. - Imagination, créativité. - Expression écrite et orale. - Travail
manuel. - Coopération : mise en commun du travail individuel (exposition).
Matériel :
feuilles de papier
Canson, feutres, • Cette activité a pour but de rebrasser les connaissances acquises (dire son nom, son âge, où
crayons de couleur, l’on habite, parler des vêtements que l’on porte et de ses goûts) tout en faisant travailler son
ciseaux, magazines, imagination et sa créativité manuelle. C’est une activité très complète étant donné qu’elle invite
pâte adhésive… à l’expression écrite et orale, au travail individuel et collectif (exposition). Enfin, elle permettra
aux élèves de prendre conscience de leurs progrès et de renforcer ainsi leur confiance en soi.
• Dire aux élèves de bien lire les consignes qui apparaissent dans le Livre. S’ils ont des difficultés
Il est recommandé de compréhension, leur expliquer qu’ils doivent se mettre dans la peau d’un personnage de
de réaliser le projet fiction et se décrire à l’aide d’un texte et d’une illustration.
sur 2 séances
(préparation/exposition). • Leur préciser qu’ils peuvent s’inspirer des modèles donnés : le pirate Barberouge et la chanteuse
de rock Chloé.
• Le professeur circule dans la classe pour aider ou conseiller les élèves.
Il est toujours valorisant • Une fois qu’ils ont fini, les élèves se présentent à tour de rôle devant le reste de la classe en
pour les élèves de lisant leur petit texte et en mimant éventuellement le personnage choisi.
montrer sa production
• Lorsque tous les élèves se sont présentés, organiser une grande exposition. Chacun colle sa
aux autres et c’est
présentation à l’aide de pâte adhésive sur un grand panneau à l’intérieur de la classe ou dans le
un excellent outil hall du collège.
d’évaluation.

80 unité 2

497143 _ 0065-0084.indd 80 12/02/14 11:31


UNITÉ 2 Es-tu un as en français ?
Test : Es-tu un as en français ? u2
LIVRE DE L’ÉLÈVE, p. 20
1 Écoute et réponds. 5 Qu’est-ce que c’est ?
1) Comment elle s’appelle ?
1 2
2) Elle est dans quelle classe ?
3) Avec qui ?
3
Objectifs didactiques : 4) Comment elle va au collège ?
4
5) Son bus, c’est le numéro 57 ?
Réviser et reprendre les contenus linguistiques travaillés jusqu’à le 67 ? le 77 ?
6) Qu’est-ce qu’elle aime ?
présent. 7) Qu’est-ce qu’elle déteste ?
Faire le point sur ce qu’on est capable de comprendre et de dire à l’oral. 8) C’est normal ?

score : /8 5 6

score : /6
Objectifs linguistiques :
Vérifier si on est capable de : 2 Observe Sandra. Qu’est-ce qu’elle porte ? 6 Demande la permission.
- Comprendre un petit monologue à l’oral : repérer le prénom, la classe, score : /6 1 2
le moyen de transport utilisé pour aller à l’école, et les goûts du 3 Quelle heure est-il ?
locuteur. 1 2 3
- Parler : dire ce que porte une personne, dire l’heure, lire des numéros 3 4
de téléphone à haute voix, parler du matériel scolaire, demander la
permission de…, et dire ce qu’on aime ou pas faire en classe. 4 5 6
score : /4

score : /6 7 Dis 2 choses que


Grand groupe
Ce bilan peut être envisagé comme
4 Lis à haute voix les numéros de téléphone tu aimes faire
et 2 choses que
des amis de Sandra. tu détestes faire
une révision ou comme une en classe.
Petits groupes évaluation. L’élève peut ainsi prendre score : /4

conscience, grâce à son score, de ce score : /6 score total : / 40


2 par 2 qu’il est capable de faire. 20 vingt

Travail individuel Quelques idées d’utilisation


- 2 par 2, les élèves s’entraînent à 9459650.indb 20 20/4/09 15:49:18

répondre, puis ils passent au tableau


pour être évalués par le professeur et tenter d’obtenir un bon score.
- Faire répondre collectivement à cette évaluation orale, puis faire passer les élèves au tableau par petits
groupes, pour les interroger sur ce bilan, pendant que les autres élèves se consacrent à leur cahier
personnel (illustrations, copie de phrases, mise au propre…).
- Désigner des élèves qui répondront individuellement à quelques questions de ce test.

TU COMPRENDS TOUT ?
10
1 Écoute et réponds.
Révision. - Évaluation de la compréhension orale. - Réflexion sur l’apprentissage.

• Faire écouter l’enregistrement le nombre de fois nécessaires, pour que les élèves puissent
répondre aux questions.

TRANSCRIPTION CD 1 : 47-48

Bonjour ! Je m’appelle Sandra. Je suis en 6e A avec mes copines Sylvie et Pauline.


Normalement, je vais au collège en bus, le 67. J’aime bien les maths et le dessin mais je
déteste les contrôles. C’est normal, non ?

SOLUTIONS

1) Comment elle s’appelle ? Sandra.


2) Elle est dans quelle classe ? En 6e A.
3) Avec qui ? Avec Sylvie et Pauline.
4) Comment elle va au collège ? En bus.
5) Son bus, c’est le numéro 57 ? le 67 ? le 77 ? Le numéro 67.
6) Qu’est-ce qu’elle aime ? Les maths et le dessin.
7) Qu’est-ce qu’elle déteste ? Les contrôles.
8) C’est normal ? Oui !

unité 2 81

497143 _ 0065-0084.indd 81 12/02/14 11:31


Prolongement
Travail individuel - Le professeur peut faire lire les questions qui apparaissent dans le Livre individuellement, comme s’il
s’agissait d’un exercice de lecture à haute voix.
2 par 2 - 2 par 2, les élèves peuvent s’interroger entre eux à partir de ces questions, en modifiant bien sûr la
personne utilisée (passer de la 3e à la 2e personne du singulier) : Comment tu t’appelles ? Tu es en
quelle classe ? Etc.

À TOI DE PARLER !
5
2 Observe Sandra. Qu’est-ce qu’elle porte ?
Rebrassage des connaissances (les vêtements, les couleurs). - Évaluation de l’expression orale. - Réflexion
sur l’apprentissage.

• Faire observer attentivement l’illustration avant de répondre.


• On peut demander aux élèves de citer individuellement et à tour de rôle un des vêtements ou un
des accessoires que Sandra porte.

SOLUTIONS

Elle porte un pull rouge, une jupe bleue, des bottes marron et un bandeau orange.

Prolongement
Proposer aux élèves de faire un exercice de type Vrai ou Faux.
Grand groupe Exemple : Sandra porte un chapeau jaune ? Faux ! Sandra porte des baskets vertes ? Faux ! Etc.

5
3 Quelle heure est-il ?
Rebrassage des connaissances (l’expression de l’heure). - Évaluation de l’expression orale. - Réflexion sur
l’apprentissage.

• Faire observer attentivement les horloges, puis faire répondre les élèves.

SOLUTIONS

1) Il est 3 heures.
2) Il est 4 heures 20.
3) Il est 10 heures et quart./Il est 10 heures 15.
4) Il est midi./Il est minuit.
5) Il est 11 heures moins 10.
6) Il est minuit et demi.

5
4 Lis à haute voix les numéros de téléphone des amis de Sandra.
Rebrassage des connaissances (les nombres jusqu’à 100). - Évaluation de l’expression orale. - Réflexion sur
l’apprentissage.

• Demander aux élèves de lire à haute voix les numéros de téléphone inscrits sur les petites
étiquettes.

SOLUTIONS

Marc : 04 66 81 76 99 (zéro quatre soixante-six quatre-vingt-un soixante-seize


quatre-vingt-dix-neuf)
Aïcha : 04 66 62 88 90 (zéro quatre soixante-six soixante-deux quatre-vingt-huit
quatre-vingt-dix)
Sylvie : 04 66 83 65 93 (zéro quatre soixante-six quatre-vingt-trois soixante-cinq
quatre-vingt-treize)

• Le professeur corrige la prononciation.

82 unité 2

497143 _ 0065-0084.indd 82 12/02/14 11:31


5 en classe…
5 Qu’est-ce que c’est ?
Rebrassage des connaissances (le matériel scolaire). - Évaluation de l’expression orale. - Réflexion sur
l’apprentissage.

• Demander aux élèves d’observer attentivement chaque illustration puis de dire ce qu’elles
représentent à l’aide de la tournure C’est un(e)…/Ce sont des…

SOLUTIONS

1) Ce sont des crayons de couleur.


2) C’est une règle.
3) C’est un feutre.
4) C’est un classeur.
5) Ce sont des ciseaux.
6) C’est un stylo.

5
6 Demande la permission.
Rebrassage des connaissances (les échanges en classe). - Évaluation de l’expression orale. - Réflexion sur
l’apprentissage.

• Faire observer les 4 illustrations.


• Expliquer aux élèves qu’ils doivent demander à leur professeur la permission de…, en fonction de
chaque situation illustrée.

SOLUTIONS

1) Je peux écrire au tableau, s’il vous plaît ?


2) Je peux effacer le tableau, s’il vous plaît ?
3) Je peux ouvrir la fenêtre, s’il vous plaît ?
4) Je peux aller aux toilettes, s’il vous plaît ?

10
7 Dis 2 choses que tu aimes faire et 2 choses que tu détestes faire en classe.
Rebrassage des connaissances (exprimer ses goûts, les matières scolaires). - Évaluation de l’expression
orale. - Réflexion sur l’apprentissage.

• Interroger les élèves sur leurs goûts concernant les matières ou les activités scolaires.

SOLUTIONS

Réponses libres.

Prolongement
- Les élèves peuvent, en dehors du temps de classe, aller faire une petite enquête auprès des élèves de
leur école et leur demander ce qu’ils aiment et ce qu’ils détestent faire en classe.
Petits groupes
- Ils mettent ensuite leurs résultats en commun et en discutent.

unité 2 83

497143 _ 0065-0084.indd 83 12/02/14 11:31


CAHIER D’EXERCICES, p. 20
Exercices 1 à 3 + auto-évaluation : voir reproduction de la page avec les
solutions (p. 226).
Exercices de révision à faire chez soi ou en classe, qui visent à rebrasser
les acquis à l’écrit (l’expression de l’heure, les nombres de 50 à 100, remise
en ordre de mots dans des phrases portant sur l’école et sur le moyen de
transport utilisé).

Voir aussi les fiches


d’évaluation de l’unité
PAGES portfolio, Livre de l’élève, à la fin de l’unité
Auto-évaluation des connaissances acquises dans l’unité 2.
2 (« Fiches pour la
classe »).

84 unité 2

497143 _ 0065-0084.indd 84 12/02/14 11:31


Objectifs
- Réviser l’alphabet en français.
- Tester ses compétences en compréhension écrite.
- Découvrir ou redécouvrir quelques notions de civilisation et de culture générale sur la France.
- Enrichir son bagage culturel tout en faisant appel à ses connaissances.
- Tester et élargir ses connaissances sur la France grâce à des informations complémentaires et à la possibilité de consulter des sites
Internet pour compléter des informations.

Savoirs L - M / S+T - S+C - S+ EC


• Contenus communicatifs :
- Lire un abécédaire illustré.
- Comprendre des informations représentatives de la France et des Français.
- S’appuyer sur l’image ou sur le contexte pour mieux comprendre le sens des mots inconnus.
- Répondre à des questions à partir des informations lues et observées.

• Contenus culturels et pluridisciplinarité :


les 26 lettres de l’alphabet et 26 éléments culturels français :
Avignon Notre-Dame de Paris
la Baguette l’Olympique de Marseille
la Corse Paris
le Drapeau français la Quiche lorraine
Gustave Eiffel la Révolution française
le Fromage la Seine
les Gaulois le TGV
le nombre d’Habitants en France l’Union européenne
l’expression « Impossible n’est pas français » Jules Verne
le 14 Juillet les W.-C.
l’expression « C’est Kif, kif » la marque du pluriel en « X »
la devise « Liberté, Égalité, Fraternité » Yves Saint-Laurent
le Mont-Blanc Zinedine Zidane

Savoir-faire L - N - AA - EI Savoir-être S+C - EI - S+EC


• Lire : - Prendre plaisir à découvrir la culture et la civilisation d’un
- Lire des informations représentatives de la France et des autre pays.
Français. - Respecter les valeurs et comprendre les différences d’une autre
culture.
• Écrire (optionnel) : - Élargir ses centres d’intérêt.
- Recopier ou illustrer dans le cahier personnel certains des
points abordés.

• Apprendre à apprendre :
- Partager ses connaissances avec les autres.
- Chercher sur Internet des renseignements complémentaires
sur les sujets proposés.
Évaluation
AA AA
Compétences de base : Livret « Les compétences
de base et moi »

Compétences de base : Communication linguistique (L), C. mathématique et cc. de base en sciences et technologies (M / S+T),
C. numérique (N), Apprendre à apprendre (AA), CC. sociales et civiques (S+C), Esprit d’initiative (EI), Sensibilité et expression
culturelles (S+EC)

France Magazine 1 85

497143 _ 0085-0092.indd 85 12/02/14 11:33


FRANCE MAGAZINE 1
La France de A à Z
LIVRE DE L’ÉLÈVE, pp. 21-22

FRANCE MAGAZINE 1 FRANCE MAGAZINE 1


La France de A à Z comme
PARIS,
1 Observe et lis. la capitale

comme comme
QUICHE RÉVOLUTION
comme comme comme comme lorraine française (1789)
AVIGNON BAGUETTE la CORSE, DRAPEAU
« Sur le pont d’Avignon » île française de la mer
Méditerranée comme
la SEINE
comme
Gustave EIFFEL

comme
comme TGV
GAULOIS, comme
comme UNION européenne
comme les ancêtres HABITANTS : il y a comme Jules VERNE
FROMAGE des Français 64 millions d’habitants
en France
comme
les W.-C.
comme « S’il vous plaît, où se
comme trouvent les W.-C. ? »
IMPOSSIBLE « C’est KIF, KIF », C’est une phrase très utile !
N’EST PAS expression arabe qui
FRANÇAIS ! veut dire comme « X », la marque
« C’est pareil » du pluriel de certains mots :
comme le 14 JUILLET, comme hiboux, genoux, cheveux…
la fête nationale « LIBERTÉ, Égalité, Fraternité »

comme YVES comme


Saint-Laurent, ZINEDINE
un des grands ZIDANE,
couturiers un des plus
français grands joueurs
de football de
tous les temps

2 Choisis une lettre et donne


@
comme le MONT-BLANC,
le sommet le plus haut de comme comme Pour t’aider,
l’Europe occidentale NOTRE-DAME, OLYMPIQUE de Marseille d’autres informations. cherche sur Internet.
la cathédrale de Paris
vingt et un 21 22 vingt-deux

9459650.indb 21 20/4/09 15:49:33 497084 _ 0023-0024.indd 24 14/02/14 11:32

45 Apprentissages de France Magazine 1 : révision linguistique (l’alphabet). - Lecture : compréhension écrite. -


Expression orale : répondre à des questions. - Association images/textes. - Civilisation. - Auto-évaluation.

Grand groupe
Pour commencer

Si vos élèves ne - Dans ce France Magazine, les lettres de l’alphabet servent de prétexte pour présenter aux élèves
quelques notions élémentaires de culture et de civilisation françaises.
comprennent pas
- À chaque lettre de l’alphabet correspond un point de civilisation. Ainsi, de façon simple et ludique, les
immédiatement le élèves auront un bref aperçu de la France, de ses monuments, de ses personnages les plus célèbres, de
sens d’un mot, ne ses plats les plus typiques…
leur fournissez Démarches possibles
pas directement la 1) Les élèves lisent les 2 pages en silence. Puis, le professeur pose des questions de compréhension
traduction. Aidez-les à globale.
formuler des hypothèses, 2) Les élèves lisent à haute voix et à tour de rôle chaque item. Puis, le professeur pose des questions de
compréhension globale.
à faire des déductions : Dans les 2 cas, le professeur reprend ensuite chaque item et en profite pour introduire les informations
Qu’est-ce que ça veut qu’il juge utiles et/ou intéressantes et qui figurent dans la rubrique « Informations culturelles ».
dire « …… » ?
Ce mot ressemble à
un autre mot que tu
connais (prononciation/
1 Observe et lis.
écriture…) ? • Faire observer et lire chaque item selon la méthode choisie.
Qu’est-ce que tu penses • Demander aux élèves quelles sont les informations qu’ils connaissent déjà (il ne fait pas de
que cela veut dire… ? doute qu’ils en connaîtront quelques-unes).
• Leur demander s’ils peuvent donner plus d’informations sur certains éléments.
• Expliquer ensuite chaque item en fonction des connaissances et de l’intérêt manifesté par les
élèves.

86 France Magazine 1

497143 _ 0085-0092.indd 86 14/02/14 12:52


A comme AVIGNON
• Poser quelques questions de culture générale :
Qui sait où se trouve cette ville ? Dans le sud de la France !
Si les élèves veulent en Pourquoi Avignon est célèbre dans le monde entier ? Parce qu’il y a une chanson qui s’intitule
savoir plus, les inviter « Sur le pont d’Avignon » !
à consulter les sites
Internet suivants : Informations culturelles
- Pour un point de
vue historique et Avignon est une ville qui se situe au sud-est de la France, en Provence. Elle offre un ensemble
monumental grandiose (pont Saint Bénezet, Palais des Papes…) classé au Patrimoine Mondial de
touristique :
l’Unesco. Le festival d’Avignon est un rendez-vous incontournable pour les amateurs de théâtre.
www.avignon-tourisme.
com/ et
www.avignonfrance. • Demander aux élèves s’ils connaissent les paroles de la chanson. Si ce n’est pas le cas, se les
com procurer et en faire des photocopies.
- À propos du festival • Demander aux élèves de chanter la chanson (la chanter soi-même dans un 1er temps si les élèves
d’Avignon : ne sont pas sûrs d’eux).
www.festival-avignon.
com/ • L’idéal serait qu’il y ait un ou 2 musiciens dans le groupe : on peut leur demander d’apporter leur
- « Sur le pont instrument pour le prochain cours afin d’accompagner le chant.
d’Avignon » (chanson,
partition et paroles) : Cahier personnel
www.mamalisa.com/ Demander aux élèves de recopier la chanson.
fr/france.html et
www.teteamodeler.
B comme BAGUETTE
com/vip2/nouveaux/
expression/fiche295. • Poser quelques questions :
asp Avez-vous déjà goûté la baguette ? Oui ! Est-ce que vous l’aimez ? Oui !
Connaissez-vous un autre aliment typique de la France qui se mange au petit déjeuner ?
Oui, le croissant !

Informations culturelles
En profiter pour demander - Une baguette standard est large d’environ 5 à 6 centimètres, haute d’environ 3 à 4 cm et longue
aux élèves s’ils ont déjà d’environ 65 cm. Son poids est d’environ 250 grammes.
- La croûte des baguettes est très croustillante et dorée, tandis que la mie est blanche et moelleuse.
visité la Corse. Si c’est
- En France, on consomme la baguette à table, en sandwich et au petit déjeuner : on la tartine alors
le cas pour certains, ils de beurre et de confiture et il arrive fréquemment qu’on la trempe dans un bol de café, de thé ou de
peuvent apporter des chocolat.
souvenirs de leur voyage
(tickets de transport, C comme la CORSE
cartes postales, photos, etc.) • Demander aux élèves s’ils connaissent cette île :
au prochain cours. Vous connaissez la Corse ?
Où elle se trouve ? Dans la mer Méditerranée, en face de Marseille/Nice.
Qui peut la situer sur la carte ? Bravo !
Inviter les élèves à
consulter les sites • Leur demander aussi…
Internet suivants : - de citer d’autres îles de la Méditerranée :
- Pour une présentation Comment s’appellent les îles espagnoles de la Méditerranée ? Les Baléares !
générale de la Corse : - de citer un personnage célèbre : Qui connaît un personnage très célèbre qui est né en Corse ?
www.tlfq.ulaval.ca/axl/ Napoléon !
europe/corsefra.htm
et www. corsica.net/ Informations culturelles
capcorse - La Corse est une île de la Méditerranée située à 170 km au sud de Nice (France). C’est la 4e île de la
- Pour un point de vue Méditerranée après la Sicile, la Sardaigne et Chypre.
touristique sur la Corse : - Il existe en Corse un mouvement nationaliste qui souhaite la souveraineté politique de la Corse, le FLNC
www.visit-corsica.com (Front de libération nationale de la Corse). Il promeut entre autres la défense de la langue corse.
- La Corse est une île aux multiples charmes et facettes : c’est l’un des hauts lieux touristiques français.

D comme DRAPEAU
• Demander aux élèves de citer les couleurs du drapeau français : Quelles sont les couleurs du
drapeau français ? Bleu, blanc, rouge ! Très bien !
• Ensuite, leur demander de citer les couleurs du drapeau de leur pays : Et votre drapeau, de quelle
couleur est-il ?

France Magazine 1 87

497143 _ 0085-0092.indd 87 12/02/14 11:33


Si les élèves veulent en Informations culturelles
savoir plus, les inviter
Le drapeau tel que nous le connaissons aujourd’hui est officiellement adopté en 1794, en pleine
à consulter les sites Révolution : le bleu et le rouge sont les couleurs de la ville de Paris, le blanc est la couleur de la royauté.
Internet suivant :
- Pour s’informer
Cahier personnel
sur Gustave Eiffel :
http://gustaveeiffel. Les élèves peuvent dessiner et colorier le drapeau de leur pays et éventuellement d’autres pays s’ils en
mes-biographies.com/ connaissent.
Gustave-Eiffel.html
- Pour s’informer sur la E comme Gustave EIFFEL
Tour Eiffel :
• Demander aux élèves : À votre avis, pourquoi Gustave Eiffel est célèbre ? Parce qu’il est le créateur
www.tour-eiffel.fr/
de la Tour Eiffel !
teiffel/fr (espace
enfants)
- Pour des informations Informations culturelles
détaillées sur chaque Gustave Eiffel a donné son nom à la Tour Eiffel car il en est l’inventeur et le constructeur. Né en 1832 et
type de fromage : www. ingénieur de formation, Gustave Eiffel a une entreprise spécialisée dans les charpentes métalliques. Il est
univers-formages.com notamment le constructeur du viaduc de Porto sur le Douro (1876), puis de celui du Garabit en France, de
- Pour en savoir plus sur la gare de Pest en Hongrie et de la structure de la Statue de la Liberté. Les ponts, et particulièrement les
ponts de chemin de fer, sont son domaine de prédilection. Sa carrière culmine avec la construction de la
la Gaule et les Gaulois :
Tour Eiffel en 1889.
http://
planeteje anjaures.
free.fr/histoire/gaule/ Cahier personnel
et www.linternaute.com/ Demander aux élèves de dessiner la Tour Eiffel à leur manière.
savoir/encyclopedie/
gaulois.shtml F comme FROMAGE
- Pour en savoir plus
sur l’univers d’Astérix et • Demander aux élèves de citer les fromages français qu’ils connaissent :
Obélix : Vous connaissez des fromages français ? Lesquels ?
www.asterix.com Le camembert, le brie, le roquefort, le cantal… Bravo !
• Puis, en profiter pour leur poser quelques questions personnelles ou de culture générale :
Qui devine combien de fromages il existe en France ? Plus de 100 ? Plus de 200 ? Plus de 300 ?
Plus de 200 ! Non ! Plus de 300 ! Oui, c’est ça !!!
Qui aime le fromage ? Quel est votre fromage préféré ? Quand mangez-vous du fromage ?
Et les Français, savez-vous quand est-ce qu’ils mangent du fromage ? Après le plat principal et
avant le dessert !

Informations culturelles
Les fromages français sont célèbres à travers le monde entier. Avec le vin qui en est le complément idéal,
ils contribuent à la renommée gastronomique du pays et de ses différentes régions. On en trouve de
toutes les sortes : pâtes pressées, pâtes molles ou pâtes cuites, au lait pasteurisé ou au lait cru, etc.

G comme GAULOIS
• Expliquer aux élèves que les Gaulois sont les ancêtres des Français. Leur demander quels Gaulois
célèbres ils connaissent (imaginaires).
• Leur donner quelques indices si nécessaire :
Ce sont des héros de bande dessinée.
Il y en a un qui porte un casque avec des ailes et qui est un guerrier. Qui est-ce ? C’est Astérix !
Il y en a un qui est gros, qui a les cheveux longs et qui transporte des menhirs. Qui est-ce ? C’est
Obélix ! Eh oui, bravo !

Informations culturelles
Entre les 7e et 1er siècles avant Jésus-Christ, ce qui est aujourd’hui la France est habitée par les peuples
Gaulois. Leurs voisins italiens, appelés les Romains, envahissent leur territoire et l’annexent à l’Empire
romain en 58 avant Jésus-Christ.

H comme HABITANTS
• Demander aux élèves s’ils savent combien il y a d’habitants dans leur propre pays : Savez-vous
combien il y a d’habitants dans votre pays ?

88 France Magazine 1

497143 _ 0085-0092.indd 88 12/02/14 11:33


• Leur préciser que le chiffre donné dans leur Livre (64 millions d’habitants) concerne la France
métropolitaine : il ne comprend pas les territoires situés outre-mer.

Si les élèves veulent en Informations culturelles


savoir plus, vous pouvez
La croissance démographique française est l’une des plus dynamiques d’Europe grâce à un taux de
les inviter à consulter le natalité supérieur à la moyenne européenne, et à un solde migratoire positif. La part de la population la
site Internet suivant : plus âgée augmente du fait de la progression de l’espérance de vie.
http://www.insee.fr/
themes/
I comme IMPOSSIBLE n’est pas français !
• Expliquer aux élèves que la locution « Impossible n’est pas français » signifie : Rien n’est
impossible (pour un Français).
• Leur préciser qu’elle est attribuée à Napoléon (d’où l’illustration du Livre).
• Cette expression est aujourd’hui une marque, pour certains, du tempérament français (déterminé
et orgueilleux). On l’emploie généralement sur le mode de l’ironie.
J comme le 14 JUILLET
Si les élèves veulent en
savoir plus, vous pouvez • Demander aux élèves s’ils savent quel événement commémore la fête nationale française :
les inviter à consulter le Savez-vous ce qui s’est passé le 14 juillet 1789 ?
site Internet suivant : • S’ils ne le savent pas, leur expliquer que la fête nationale commémore la prise de la Bastille
www.elysee.fr/elysee/ (forteresse qui s’élevait sur l’actuelle place de la Bastille, à Paris) par le peuple parisien, qui
francais/les_symboles_ conduisit à la Révolution et à la fin de la monarchie absolue.
de_la_republique/le_14_
juillet/le_14_juillet.21123. • Leur demander quelle est la date de la fête nationale (ou équivalent) dans leur pays et ce qu’elle
html commémore.

Informations culturelles
La fête nationale associe aujourd’hui la solennité des défilés militaires à la convivialité des bals et des
feux d’artifice.

K comme « C’est KIF, KIF »


• Expliquer aux élèves qu’il existe de nombreuses expressions empruntées à l’arabe dans la langue
française.

Informations culturelles
L’expression « C’est kif, kif » date du XIXe siècle. Elle est construite sur le redoublement du terme
« kif », emprunté à l’arabe et signifiant « comme ». Ce sont les soldats des armées d’Afrique du Nord qui
importèrent le terme en France.

L comme « Liberté, Égalité, Fraternité »


Si les élèves veulent en
savoir plus, vous pouvez • Demander aux élèves s’ils connaissent cette devise et ce qu’elle symbolise selon eux.
les inviter à consulter le
site Internet suivant : Informations culturelles
www.diplomatie.gouv. C’est la devise de la République française. Héritage du siècle des Lumières, elle est utilisée pour la 1re fois
fr/fr lors de la Révolution. Elle est inscrite dans la Constitution de 1958 et figure sur tous les édifices publics.

M comme le MONT-BLANC
Inviter les élèves à
consulter les sites • Demander aux élèves s’ils connaissent le Mont-Blanc : Où se trouve le Mont-Blanc ? Dans les
Internet suivants : Pyrénées ? Dans les Alpes ?
- Pour voir de belles • Ensuite, leur demander de citer le plus haut sommet d’Espagne : Quel est le sommet le plus haut
photos : http://www. dans votre pays ?
pays-mont-blanc.com/
- Pour un point de vue • En profiter pour leur poser quelques questions personnelles :
écologique : www.espace- Vous aimez la montagne ? Vous faites de la randonnée/du ski ? À quel endroit ? Etc.
mont-blanc.com/
Informations culturelles
Le Mont-Blanc se situe entre la Haute-Savoie en France et la vallée d’Aoste, en Italie. C’est le plus haut
sommet des Alpes et d’Europe occidentale : il culmine à 4 807 mètres d’altitude.

France Magazine 1 89

497143 _ 0085-0092.indd 89 12/02/14 11:33


N comme NOTRE-DAME
Si les élèves veulent en
savoir plus, les inviter • Demander aux élèves s’ils ont déjà entendu parler de la cathédrale Notre-Dame de Paris.
à consulter le site • Ensuite, leur demander s’ils connaissent le roman de Victor Hugo intitulé Notre-Dame de Paris :
Internet suivant : www. Connaissez-vous le roman de Victor Hugo ? Oui ! Vous l’avez lu ?
notredamedeparis.fr/ Avez-vous vu le film ou le dessin animé « Le bossu de Notre-Dame » ?

Informations culturelles
Notre-Dame de Paris est une cathédrale, chef-d’œuvre de l’architecture gothique. Elle est l’un des
monuments les plus connus de la capitale française. Elle se situe à l’extrémité est de l’île de la Cité,
dans le centre historique de Paris, près des berges de la Seine.

O comme OLYMPIQUE de Marseille


Si les élèves veulent en
savoir plus, les inviter à • Demander aux élèves s’ils connaissent ce club de foot, ce qui est certainement le cas étant
consulter le site Internet donné que c’est l’un des clubs les plus connus de France. Ils ont de plus eu l’occasion d’en parler
suivant : www.om.net/ l’année précédente (voir VITAMINE 1).
• Ensuite, leur demander de citer des joueurs de ce club : Pouvez-vous citer quelques joueurs qui
ont joué ou qui jouent actuellement à l’OM ? Fabien Barthez, Franck Ribéry, etc.

Informations culturelles
- L’Olympique de Marseille a été fondé en 1899. C’est l’un des clubs français les plus connus grâce à la
passion qu’il soulève chez ses supporters, qu’ils soient marseillais ou non.
- Ses joueurs les plus célèbres : Fabien Barthez, Basile Boli, Chris Waddle, Jean-Pierre Papin et, plus
récemment, Franck Ribéry.
- Son logo : un « O » et un « M » enchevêtrés avec un slogan : Droit au but !

P comme PARIS
Si les élèves veulent en
savoir plus, vous pouvez • Demander aux élèves de dire tout ce qu’ils savent sur Paris (situation géographique, monuments
les inviter à consulter les célèbres, gastronomie, réputation…).
sites Internet suivants :
www.photosparis.fr/ Informations culturelles
monuments.htm et www. Paris, surnommée la ville lumière, est la capitale de la France. Elle compte plus de 2 millions d’habitants,
francebalade.com/paris/ les Parisiens. Le fleuve qui traverse Paris s’appelle la Seine. Paris est connue dans le monde entier pour sa
parisplan.htm vie artistique et culturelle et pour ses sites touristiques : la tour Eiffel, l’Arc de Triomphe, le Sacré-Cœur,
les Champs-Élysées… Elle a une image de ville romantique. C’est la 1re destination touristique du monde.

Q comme QUICHE lorraine


Si les élèves veulent en
savoir plus, vous pouvez • Demander aux élèves s’ils connaissent cette spécialité : Avez-vous déjà mangé de la quiche
les inviter à consulter le lorraine ?
site Internet suivant :
- Pour faire une quiche Informations culturelles
lorraine (recette facile La Lorraine est une région située à l’est de la France, entre l’Alsace et la Champagne-Ardenne. La quiche
et économique) : www. lorraine est une recette traditionnelle très ancienne ; c’est un classique de la cuisine française. C’est une
quiche-lorraine.com/ tarte salée composée de lait ou de crème fraîche, d’œufs, de lardons et d’emmental.

Prolongement
- Demander aux élèves s’ils connaissent d’autres spécialités françaises : Connaissez-vous d’autres
spécialités françaises ? Oui ! Lesquelles ? Les crêpes ! Le foie gras ! Excellent !

R comme RÉVOLUTION française


Si les élèves veulent en
savoir plus, vous pouvez • Demander aux élèves quels événements ils connaissent de la Révolution française (normalement
les inviter à consulter le ils devraient citer la prise de la Bastille, évoquée à la lettre « J »).
site Internet suivant :
www.fete-enfants. Informations culturelles
com/14-juillet- La Révolution française couvre une période de 10 ans. Elle commence en 1789 avec la réunion des États
enfants/14-juillet- généraux et la prise de la Bastille (voir « J comme le 14 juillet ») et s’achève avec le coup d’État du 18
histoire-revolution.htm brumaire (9-10 novembre 1799) de Napoléon Bonaparte. C’est un moment fondamental de l’histoire de
France, marquant la fin de l’Ancien Régime et le début du Consulat.

90 France Magazine 1

497143 _ 0085-0092.indd 90 12/02/14 11:33


S comme la SEINE

Informations culturelles
La Seine est un fleuve long de 777 kilomètres qui traverse notamment Troyes, Paris et Rouen. Son
histoire est intimement liée à celle de Paris. Sur les rives de la Seine on peut admirer certains des
monuments les plus célèbres de la capitale : la Tour Eiffel, Notre-Dame, la Concorde…

Prolongement
Demander aux élèves s’ils peuvent citer d’autres fleuves français (la Loire, le Rhône, la Garonne…).

Si les élèves veulent en


T comme TGV
savoir plus, vous pouvez
les inviter à consulter le • Demander aux élèves : Vous avez déjà pris le TGV ? Savez-vous à quelle vitesse il roule ?
site Internet suivant :
www.tgv.com Informations culturelles
Le sigle TGV signifie Train à Grande Vitesse. Sa vitesse moyenne est de 263,3 km/h. Construit par des
entreprises locales, et reliant les plus grandes villes de France, il contribue au prestige de l’industrie
française à travers le monde. C’est la technologie du TGV qui a été choisie pour relier Paris à Londres
(le Shuttle) et à Bruxelles (le Thalys).

U comme UNION européenne


Si les élèves veulent en
savoir plus, vous pouvez • Poser quelques questions de culture générale aux élèves :
les inviter à consulter les Savez-vous quand a été créée l’Union européenne ? En 1957.
sites Internet suivants : En quelle année l’Espagne (et le Portugal) sont-ils devenus membres ? En 1986 ! Bravo !
www.teteamodeler.com/
dossier/europe/europe. Informations culturelles
asp et http://europa. L’idée d’une union européenne naît après la Seconde Guerre mondiale dans le but de mettre fin aux
eu/abc/index_fr.htm guerres. La France est un des 6 pays fondateurs avec la Belgique, la France, l’Allemagne, l’Italie, le
Luxembourg et les Pays-Bas.

V comme Jules VERNE


Si les élèves veulent en
savoir plus, vous pouvez • Poser quelques questions de culture générale aux élèves :
les inviter à consulter le Quelle est la profession de Jules Verne ? Ingénieur ? Écrivain ? Docteur ? Écrivain !
site Internet suivant : Qui peut citer un livre écrit par Jules Verne ? Le Tour du monde en quatre-vingt jours ! Cinq
www.momes.net/ Semaines en ballon ! De la Terre à la lune  !
dictionnaire/v/ Avez-vous déjà lu un livre de Jules Verne ?
julesverne.html
Informations culturelles
Jules Verne est un écrivain français de la 2e moitié du XIXe siècle. Passionné de science, de navigation
et de voyages, il écrit en majorité des romans d’aventures et de science-fiction (qu’on appelle
alors « romans d’anticipation ») : Vingt Mille Lieues sous les mers, Voyage au centre de la terre, L’Île
mystérieuse…

W comme les W.-C.


• Expliquer aux élèves que ce sigle correspond au terme anglais Water Closets, qui désigne en
français les toilettes ou les cabinets.
X comme « X »
Si les élèves veulent en
• En principe, les élèves de ce niveau ont déjà des notions du pluriel.
savoir plus, vous pouvez
les inviter à consulter le • Rafraîchir ces notions à l’aide de quelques questions :
site Internet suivant : Par quelle lettre se terminent en général les mots au pluriel ? Un « s » !
www.parcours.qc.ca/ Et oui ! En général, le pluriel des noms et des adjectifs se forme en ajoutant un « s » au singulier.
grammaire/pluriel.html Qui a remarqué une autre lettre à la fin des mots au pluriel ? Un « x » !
Ce sont des exceptions : un hibou/des hiboux, un genou/des genoux, un cheveu/des cheveux…
Qui peut citer d’autres mots qui forment leur pluriel en « x » ? Un bijou/des bijoux, un oiseau/des
oiseaux, un bateau/des bateaux…

Cahier personnel
Demander aux élèves de recopier tous les mots qu’ils connaissent farmant leur pluriel en « x ».

France Magazine 1 91

497143 _ 0085-0092.indd 91 12/02/14 11:33


Y comme YVES Saint-Laurent
• Demander aux élèves s’ils connaissent d’autres grands couturiers français.
Exemples : Dior, Chanel, Christian Lacroix, Jean-Paul Gaultier, Pierre Cardin, Sonia Rykiel…

Informations culturelles
La haute couture a contribué au rayonnement de Paris, qui a longtemps été considérée comme la capitale
de la mode.

Z comme ZINEDINE ZIDANE


Si les élèves veulent en
savoir plus, vous pouvez • Poser quelques questions aux élèves sur Zinedine Zidane :
les inviter à consulter les Zinedine Zidane est considéré par la plupart des gens comme le meilleur joueur de notre époque.
sites Internet suivants : Qu’est-ce que vous en pensez ? D’après vous, quel autre joueur mérite ce titre ?
- www.zidane.fr/
(le site officiel du joueur), Informations culturelles
- www.pleinelucarne. Né à Marseille le 23 juin 1972, Zinedine Zidane, souvent surnommé « Zizou », est un ancien footballeur
com/zinedine-zidane international français.
(guide des meilleurs sites
sur Zinedine Zidane)

2 Choisis une lettre et donne d’autres informations.


• Individuellement ou par petits groupes, demander aux élèves de choisir une lettre de l’alphabet
Petits groupes et de chercher sur Internet des informations sur la parole cité.
Exemples : A comme Airbus, D comme Dumas, F comme Foie gras, H comme Hexagone, R comme
Travail individuel Renault, etc.
• Une fois les recherches effectuées, procéder à une mise en commun des informations.

Prolongement
Le/La… de A à Z
- Former des petits groupes : chaque groupe parle de son pays, de sa région ou de sa ville en s’inspirant
de France Magazine 1.
Petits groupes Exemples : L’Espagne de A à Z ; L’Andalousie de A à Z ; Madrid de A à Z…
- Préparer des grands posters pour chaque abécédaire et faire une exposition dans le hall du collège.
Jeux-concours « La France de A à Z »
1) Concours « Ça s’épelle comment ? »
- Découper des petits papiers ayant tous la même taille.
Classe divisée en 2 - Écrire en majuscules les différents mots qui apparaissent dans l’abécédaire du Livre (selon le nombre
d’élèves, chacun peut copier 1 ou 2 mots).
- Plier les petits papiers en 2.
- Ramasser ces papiers et les mélanger dans un sac.
- La classe est divisée en 2 groupes : un élève du groupe A tire au sort un papier, lit le mot à haute voix
et demande : Ça s’épelle comment ?
- Un élève volontaire du groupe B épelle le mot et l’écrit au tableau.
- Si c’est correct ( le professeur est juge), le groupe B gagne un point. Si c’est faux, c’est à un élève du
groupe A de donner la réponse, et ainsi de suite.
2) Concours : « Que sais-tu sur… ? »
- Utiliser les mêmes petits papiers que pour le concours précédent.
- Un élève du groupe A tire au sort un papier et dit par exemple : Que sais-tu sur le mot… Baguette ?!
- Un élève du groupe B donne une information sur cet item.
- Si c’est correct (le professeur est juge), le groupe B gagne un point. Si c’est faux, c’est à un élève du
groupe A de donner une autre information, et ainsi de suite.

92 France Magazine 1

497143 _ 0085-0092.indd 92 12/02/14 11:33


CONTENUS (synthèse)

Décrire un animal
Communication Décrire des actions
Décrire une personne

Verbes en -er à la forme négative


Être (révision)
Grammaire Mais
Pluriel des adjectifs

Animaux
Vocabulaire Actions courantes
Adjectifs servant à décrire un animal

[ø] de cheveux
Phonétique Pluriel des noms et des adjectifs : absence
de marque sonore

Animaux domestiques
Civilisation Prénoms usuels

« Activité brico » :
Tâche finale Présenter son animal préféré : choisir une
photo et en faire la description

Compétence mathématique et compétences de base


en sciences et technologies

Compétence numérique

Apprendre à apprendre
Compétences clés
(de base)
Compétences sociales et civiques

Esprit d’initiative

Sensibilité et expression culturelles

unité 3 93

497143 _ 0093-0112.indd 93 14/02/14 12:53


Savoirs Savoir-faire
Utile pour votre programmation !

Objectifs Lexique L
1. Exercer sa faculté d’attention visuelle et auditive afin de comprendre les documents. • Les animaux de
2. Extraire les informations essentielles ou distinguer les informations vraies ou fausses à compagnie :
partir d’un document sonore. les griffes
3. Comprendre et mémoriser le vocabulaire pour décrire un animal de compagnie. les moustaches
4. Mémoriser et interpréter un dialogue de façon expressive. les pattes
5. Comparer certains faits linguistiques avec leur équivalent dans la L1 (ne… pas ; mais ; les poils
l’accord des adjectifs qualificatifs réguliers au pluriel, à l’écrit et à l’oral). la queue
6. Conjuguer les verbes en -er au présent de l’indicatif, aux 3 personnes, aux formes • Quelques adjectifs :
affirmative et négative. affectueux/affectueuse
7. Comprendre une BD à l’oral et à l’écrit. La lire et l’interpréter devant les autres. amoureux/amoureuse
8. Réviser et mémoriser la conjugaison du verbe être (je, tu, il/elle, ils/elles). brun/brune
9. Imiter les intonations des textes mémorisés. comique
10. S’entraîner à reproduire le son [ø]. content(e)
11. Présenter un animal domestique de manière originale. S’entraîner à rédiger un texte descriptif. coquin(e)
Le lire à haute voix. fanfaron/fanfaronne
12. Organiser une exposition collective. Renforcer la confiance en soi. gentil/gentille
grand(e)
inquiet/inquiète
long/longue
Communication L méchant(e)
mignon/mignonne
- Décrire un animal de compagnie. petit(e)
- Exprimer sa préoccupation face à un comportement inhabituel : Qu’est-ce que tu as ? Qu’est-ce qui pointu(e)
se passe ? Pourquoi… ? timide
- Nier un fait (ne… pas), opposer 2 réalités, 2 actions (mais). triste
• Quelques actions :
chanter
Grammaire L - AA Phonétique L courir
danser
• Usage : - Différentes intonations : l’interrogation, dessiner
- Comment est… ? Il/Elle est + l’inquiétude face à un fait inhabituel, écouter
adjectif (révision) l’enthousiasme et quelques intonations liées jouer
- Ne/N’ + verbe + pas. à l’humeur ou à la personnalité d’un individu lire
- Emploi de la conjonction de coordination (timidité, méchanceté). manger
mais. - Le son [ø]. parler
- Révision de l’interrogation portant sur pleurer
l’identité : Qui est-ce ? Comment il/elle regarder
s’appelle ? sauter
téléphoner
• Réflexion sur la langue : tomber
- Le singulier et le pluriel des adjectifs travailler
qualificatifs (marques orales et écrites).
- L’élision n’… pas à la forme négative
devant les verbes commençant par
une voyelle ou un h muet.
- Le présent de l’indicatif du verbe être :
je suis, tu es, il/elle est, ils/elles sont. Culture et pluridisciplinarité M / S+T – S+C – S+EC
- Parallélisme entre la L1 et la L2 : - Civilisation : les animaux de compagnie.
ressemblance de certains mots de - Théâtre : dramatisation, mise en scène.
vocabulaire, expression de la négation - Travaux manuels : exposition de photos d’animaux accompagnées de leur
et de l’opposition, différence de description ; présentation soignée et créative.
prononciation des adjectifs au
pluriel en -s.

Compétences de base : Communication linguistique (L), C. mathématique et cc. de base en sciences et technologies (M / S+T), C. numérique (N),

94 unité 3

497143 _ 0093-0112.indd 94 12/02/14 11:33


Écouter L Lire L
- Exercer sa faculté d’attention et de concentration auditive. • Passage de l’oral à l’écrit :
- Comprendre et identifier le vocabulaire présenté. - Identifier à l’écrit le vocabulaire entendu pour présenter et décrire
- Extraire des informations précises des documents sonores. un animal de compagnie.
- Comprendre et mémoriser les petits dialogues présentés. - Identifier à l’écrit le texte d’un dialogue ou d’une BD écoutés en classe.

• Passage de l’écrit à l’oral :


- « Je lis - Je dis » : pluriel des noms et des adjectifs.
- S’entraîner à la lecture à haute voix d’un texte compris et mémorisé (BD).
- Soigner l’intonation et la prononciation.
- Lire à haute voix un texte descriptif rédigé personnellement.

Parler L Écrire L
• Parler en continu : - Recopier des mots ou des phrases connus et/ou mémorisés.
- Reproduire de façon claire et compréhensible le - Décrire un animal.
vocabulaire, des phrases à la forme négative, un - Inventer un virelangue.
virelangue. - Compléter des phrases à trous.
- S’entraîner à reproduire le son [ø].
- Décrire un animal.
- Décrire une scène. Typologie des textes L-N
• Prendre part à une conversation : - Monologue : « Mon chat est super mignon », p. 23.
- Répondre à des questions de compréhension. - Dialogue : « Pauvre Wouaf ! », p. 24.
- Représenter des petits sketchs devant - Texte descriptif : « Un après-midi au parc », p. 25.
le groupe-classe. - BD (enregistrée) : « Le nouveau », p. 26.
- Jouer : loto, devinettes. - Consignes visuelles et écrites : « Activité brico », p. 27.
- Tableaux de grammaire : « La forme négative », p. 24 ; « Les
adjectifs au pluriel », p. 26 ; « Le verbe être », p. 27.
Apprendre à apprendre AA – S+C – EI - Tableau : « Je lis - Je dis », p. 27.
- Virelangue : « Boîte à sons », p. 27.
• Réflexion sur l’apprentissage : - Jeux : « Jeux-Révision », p. 28.
- Les élèves s’expriment sur le degré de difficulté qu’ils ont - Activités du CD-ROM d’activités alternatives pour TBI.
éprouvé pendant leur apprentissage.

• Techniques de travail :
- Prendre soin de son matériel. Savoir-être S+C - EI
- Bien tenir le cahier personnel. - Respecter les règles du jeu et de la classe. Coopérer dans le groupe.
- S’entraîner au travail en petits groupes et en tandems. - Écouter attentivement, se concentrer. Respecter et écouter l’autre.
- S’initier aux techniques de rédaction (courte - Prendre plaisir à jouer avec la langue, à reproduire des sons nouveaux.
description). - Intervenir devant toute la classe : lire un texte, représenter un sketch.
- Présenter de façon soignée et créative le travail réalisé. - Renforcer la confiance en soi grâce à l’obtention de bons résultats.

Évaluation AA
À l’oral : À l’écrit :
• Jeux-Révision à l’oral : LE, p. 28. • Jeux-Révision à l’écrit : CE, p. 26.
- Vocabulaire : les verbes d’action. - Conjugaison des verbes d’action aux 3 personnes du singulier.
- Compréhension et identification de la description d’un animal
• Auto-évaluation :
de compagnie.
- Portfolio, LE, après l’unité 4.
• Évaluation continue des interventions orales.

Compétences de base : Livret « Les compétences de base et moi »

+ Fiches et grilles d’évaluation : « Fiches pour la classe ».

Apprendre à apprendre (AA), CC. sociales et civiques (S+C), Esprit d’initiative (EI), Sensibilité et expression culturelles (S+EC)