Vous êtes sur la page 1sur 111

CONSIGNES

GENERALES HSE

Activité Amont
Direction Santé, Sécurité et
Environnement
Consignes générales HSE

SOMMAIRE:

Sécurité Au Travail………………………………………….…………06

Généralités ………………………………. ……………………………06

L’alerte…………………………………………………………………..12

Accès aux unités de production……………………………...……..12

Lieu de Travail…………………………………………………..……..13

Equipements de protection individuelle…………………………..14

Chute……………………………………………………………………17

Bons Réflexes…………………………………………………………19

Barrières et bandes……………………………………………………21

Consignation mécanique…………………………………………….22

Consignes de travail électrique…………………………..23

Consignation électrique………………………………......25

Pénétration dans une capacité…………………..……….26

Travaux de levage……………………………..…………..30

Travaux de fouille…………………………………………..43
1
Consignes générales HSE

Travaux de Soudage…………………………………………..46

Travaux en hauteur………………………………..................49

Travaux superposés……………………………………….…..67

Sécurité routière………………………………………………..68

Permis de travail ………………………………….................73

Mesures de sécurité lors du dépotage d’un carburant…..74

Nettoyage à haute pression…………………………..………76

Risques incendie ……………………………………….……...77

Produits chimiques……………………………………..……..78

Outils à main…………………………………………………......81

La coactivité…………………………………………….……...82

Bouteilles de Gaz comprimé…………………………..……..83

Manutention de barils, fûts et tambours ..........................86

Réservoirs de stockage…………………………………... ....87

Allumage des torches/ fosses de brûlage ……………….88

2
Consignes générales HSE

Santé au travail…………..………….………………….….......89

Gestes de premier secours………………………….……......91

Protection de l’environnement……………………………….108

3
Consignes générales HSE

 Préambule 

Ce document est une synthèse des multiples consignes de sécurité,


bonnes pratiques et procédures de travail régissant l’activité de
production d’hydrocarbures, disponibles sur les sites de l’Activité
Amont. Il récapitule dans les grandes lignes les mesures de sécurité
nécessaires pour certains types de travaux, que nous avons jugé
utile de mettre à la disposition du personnel comme outil de travail. Il
est à noter que ce manuel ne se substitue aucunement aux
procédures de travail propres au site.

4
Consignes générales HSE

 MESSAGE DE MONSIEUR LE VICE PRESIDENT

La sécurité de nos travailleurs, de nos installations et la protection de l’environnement


représente pour l’Activité Amont, une préoccupation majeure.
Nos activités ne peuvent être menées sans garantir une sécurité totale à l’ensemble
de nos intervenants sur site.
Les risques liés à nos activités
doivent être connus et les moyens
de protection et de prévention
disponibles et appliqués par tous. « La sécurité de nos travailleurs, de
Le présent document représente nos installations et la protection de
l’ensemble des principales l’environnement représente pour
consignes et règles de sécurité qui l’Activité Amont une préoccupation
devront régir les différents travaux
majeure, nos activités ne doivent
au sein de l’Activité Amont ; il reste
être menées sans garantir une
entendu que celles-ci doivent être
sécurité totale à l’ensemble de nos
accompagnées de procédures
intervenant sur site… »
dûment approuvées. L’engagement
et l’adhésion de tous sont
indispensables pour le
développement de notre activité.
Les procédures et les consignes de
sécurité sont faites pour notre
sécurité et notre bien être. A ce titre, elles doivent être respectées par tous, quelque
soit le niveau hiérarchique.

Le Vice Président Amont

B.BELKACEM
5
Consignes générales HSE

SECURITE AU TRAVAIL

Généralités

Le travailleur doit :
Observer et faire observer les mesures et les règles de sécurité
établies par l’entreprise, préserver et protéger les moyens de travail,
les équipements et les biens. (Article 8 de la Convention Collective
de Sonatrach) ;
Etre responsable de sa propre sécurité et de celle de ses
collègues ;
Avoir à sa portée, tous les équipements de sécurité nécessaires.
Tout travailleur
détectant une
situation
dangereuse
pour sa santé
et/ou sa sécurité
ou celle des
autres doit

6
Consignes générales HSE

prendre les mesures qui s’imposent, sans pour autant se mettre


en danger.

Il faut prévenir immédiatement la sécurité ou la


salle de contrôle si cela dépasse vos aptitudes.
Si un feu se déclenche, il faut Intervenir avec les
moyens de lutte contre l’incendie.

7
Consignes générales HSE

Tout travailleur est tenu de se conformer aux interdictions et


instructions données sur les lieux de travail et/ou bases de vie,
notamment :
Il est formellement interdit de fumer dans les secteurs de
production, à proximité des zones de
stockage d’hydrocarbures ou tous autres endroits où l’on
suspecte la présence de vapeurs inflammables et cela,
indépendamment du fait qu’il y ait ou non un panneau
indiquant
“INTERDICTION DE FUMER”.

« Vous voulez exploser, très


bien mais nous on n’y tient
pas ; alors avant d’agir,
pensez que vous n’êtes pas
seul et que certains ne
veulent pas vous servir de
torche vivante ».

8
Consignes générales HSE

Si vous n’êtes pas absolument certain que le secteur où


vous vous trouvez est sûr et que vous pouvez allumer
une cigarette en toute sécurité NE FUMEZ PAS!
Il est formellement interdit de porter sur soi des
allumettes ou un briquet dans des zones présentant un
risque d’explosion;
Il est formellement interdit d’introduire des substances
prohibées sur les lieux de travail et dans les bases de
vie ;
Les manipulations inopportunes d’appareils électriques
sont interdites.
Le personnel travaillant dans un lieu éloigné et isolé doit avoir à
sa disposition des moyens de communication fiables.
Le personnel en mission doit respecter les itinéraires et les
moyens de déplacement mentionnés dans son ordre de
mission, sauf cas de force majeure.
Le port de vêtements synthétiques, ou à manches courtes est
interdit sur les chantiers, de même que les vêtements
desserrés et flottants.

9
Consignes générales HSE

Tout travailleur doit utiliser ses équipements de protection


individuelle, savoir utiliser les équipements de sécurité et
connaître parfaitement les issues de secours et le
comportement à suivre en cas d’alerte.
Tout travail non routinier doit être précédé par un briefing sécurité.
Le personnel nouvellement recruté et contractant doit être initié
aux règles de sécurité.
Avant d’entamer
un travail il faut
toujours vérifier
que toutes les
mesures de
sécurité et les
précautions
appropriées sont
prises.
(Évaluation du
risque, élimination et protection si cela est nécessaire).

10
Consignes générales HSE

Tous les accidents et blessures qui se produisent sur un lieu


de travail, dans un centre opérationnel, une installation ou
tout autre endroit, doivent être signalés immédiatement à un
agent de la sécurité, et cela, indépendamment du fait qu’ils
puissent paraître bénins.
Il faut comprendre et suivre,
toutes les instructions citées
dans l’autorisation de travail.
Si vous avez un doute sur
une situation « STOP », il
faut d’abord demander des
éclaircissements.

11
Consignes générales HSE

L’alerte

En cas d’alerte vous devez suivre les instructions données par le


service HSE.

)))))))))))))))))))))))))

Accès aux unités de production

les badges d’identification doivent être portés à tout moment. En


raison des mesures de sécurité strictes, les employés ne seront pas
admis au chantier des travaux sans le badge d’identification
approprié.
L’accès à l’intérieur de l’enceinte des installations est subordonné à
une autorisation de travail ou à une autorisation d’accès, délivrée par
le responsable de l’exploitation et/ou de la sécurité.
La circulation des véhicules à l’intérieur des centres de production est
strictement interdite, sauf pour ceux munis d’autorisations d’accès
délivrées par les responsables de la sécurité et des unités.

12
Consignes générales HSE

Tout véhicule appelé à pénétrer à l’intérieur de l’enceinte des


installations doit être équipé d’un pare flamme.
La vitesse à l’intérieur de l’enceinte des installations et des bases
de vie est limitée à 20 Km/h.
Le stationnement ne doit en aucun cas gêner le passage aux
camions d’intervention incendie et obstruer l’accès aux bouches
et poteaux d’incendie. Celui-ci doit se faire uniquement dans les
emplacements réservés à cet effet et toujours en position départ.
Les véhicules à essence sont strictement interdits d’accès à
l’intérieur de l’enceinte des installations classées.

Lieu de travail

Les employés doivent être à leurs lieux de travail spécifiés du


commencement du travail jusqu’au moment de la sortie à moins
d’être autorisés à le quitter par leur superviseur.

En cas de déplacement, le responsable doit être tenu averti du


déplacement et du lieu de déplacement. Cela permettra aux agents
de la sécurité de savoir, en cas de problème ou de crise, où est le
personnel.

13
Consignes générales HSE

Equipements de protection individuelle

Tout le personnel du chantier doit posséder son EPI. Les


EPI doivent être de bonne qualité et adaptés à la nature du
risque auquel est exposé l’agent.

EQUIPEMENT DE PROTECTION INDIVIDUELLE EN FONCTION


DES SITUATION DE TRAVAIL

14
Consignes générales HSE

Les équipements de sécurité obligatoires pour toute


personne présente sur site sont:

Une paire de chaussures de sécurité ou une


paire de bottes de sécurité ;
Un casque de protection ;
Des gants pour les travaux
manuels ;
Des casques anti-bruit ou des
protections pour les oreilles ;

Des lunettes ;

15
Consignes générales HSE

Des vêtements de travail non


flottants et non synthétique
(aucun vêtement synthétique ne
doit être porté sous les
vêtements de travail),

Les EPI particuliers dépendent du poste de travail.

ATTENTION AU BRUIT.

PORTER TOUJOURS VOS EPI ADÉQUATS

16
Consignes générales HSE

Chute

Que faut-il faire … ?

Prendre garde aux dénivellations du terrain ;


Nettoyer ses chaussures boueuses ;
Garder propres et dégagés les abords des
poste de travail ;
Agir avec pondération, même dans les cas
d’urgence ;
Ne pas se précipiter et ne pas courir au sein
de l’unité ;
Monter et descendre des machines en
utilisant les marchepieds et les appuis ;
Porter les chaussures de sécurité.

17
Consignes générales HSE

ATTENTION OÙ VOUS METTEZ LES PIEDS.

IL FAUT TOUJOURS ÊTRE VIGILANT

18
Consignes générales HSE

Bons reflexes

1. Quatre éléments sont à prendre en considération avant


d’effectuer un travail :
L’équipement : quels risques peut il présenter ?

L’environnement: les aléas du climat sont ils pris en compte ?


Quels éléments extérieurs pourraient s’avérer dangereux ?

L’équipe de travail : vous étés qualifiés pour ce travail, tout le


monde connait son rôle ; les consignes de sécurités sont connues et
les EPI sont portés ;

Les tierces personnes : le site est sécurisé et toutes les


personnes non concernées sont évacuées du lieu de travail.

2. Avant d’entamer un travail il faut toujours avoir le bon


réflexe :
Contrôler tout ce qui se trouve autour de vous ; il faut tout voir
et ne rien oublier.

19
Consignes générales HSE

Penser PAPIMORO:

P: position (postures et gestes)

A: action (tâches à faire)

PI: protection individuelle

M: matériel (machines et équipements)

O: outillage

R: règles (procédure, mode opératoire)

O: ordre (environnement, propreté des lieux à proximité).

Remarque : un risque n’est jamais admissible en lui-même,


un risque se révèle admissible ou non dans un
environnement particulier, à un moment donné.

20
Consignes générales HSE

Barrières et bandes

Les barrières physiques et les bandes d’avertissement sont utilisées


pour indiquer un chantier qui devrait être évité, à moins qu’on y
travaille.

Les barrières peuvent être


des clôtures de fil de fer, des
charpentes mobiles ou des
garde-fous. Les bandes sont
moins sûres et ne doivent
être utilisées que
temporairement.

Les deux types sont utilisés


afin de tenir le personnel loin
des sites où les travaux en
cours créent des risques
supplémentaires (levages
lourds, excavations multiples,
constructions, essais hydrostatiques, essais radiologiques).

Le personnel doit toujours se conformer aux restrictions marquées par


les barrières et/ou les bandes d’avertissement qui indiquent des
risques particuliers.

21
Consignes générales HSE

Consignation mécanique

La consignation mécanique d’une capacité et/ou d’une conduite a


pour but d'empêcher toute mise en communication avec des lignes
contenant ou susceptibles de contenir des produits dangereux par la
mise en place d’obturateurs métalliques.

La consignation mécanique a aussi pour but d’empêcher toute mise


en mouvement de mécanisme interne ou de machines tournantes.

Lors de la consignation mécanique, les précautions suivantes


doivent faire l’objet d’une attention particulière:

Les obturateurs doivent avoir une épaisseur équivalente à la


série des brides sur lesquelles ils seront installés;
Les obturateurs doivent être posés au plus près de l'appareil
à isoler;
Tout obturateur doit être visible, accessible, repéré et
installé conformément aux règles de l’art ;
La pose d’obturateurs doit s’effectuer suivant un schéma de
platinage conforme en tous points à l’installation;

22
Consignes générales HSE

Les mécanismes internes susceptibles d'être mis en


mouvement doivent être isolés de leur source d'énergie;
La déconsignation n’est possible qu’à partir du moment où
chaque intervenant donne son top pour l’autorisation de
déconsignation.
Consignes de travail électrique

« Seul le personnel compétent et autorisé peut entreprendre un


travail de réparation, d’installation ou de réglage de matériel
électrique »

Couper, selon la procédure de consignation en vigueur,


l’alimentation de tous les circuits avant de commencer le travail;

Lors de l’exécution du travail, rester prudent et considérer tous les


conducteurs comme étant sous tension ;

Utiliser les outils et les Equipements de Protection Individuelle


appropriés (les casques et les échelles métalliques ne doivent en
aucun cas être employés lorsque le travail est effectué sur ou à
proximité d’appareils électriques) ;

Ne porter pas de bijoux en métal (bagues, bracelets, etc.).

23
Consignes générales HSE

Ne soyez pas inconscient : l’électricité

fait certes de jolies étincelles ; mais elles

sont moins belles à voir sur

vous !! Pensez à vous protéger !

Merci d’avance.

Seul le responsable habilité et autorisé, peut conformément à la


procédure de consignation et à l’autorisation de travail y
afférente, procéder à la déconsignation d’un équipement
électrique ou d’une machine tournante ( le briefing dans ce cas
est obligatoire

24
Consignes générales HSE

Consignation électrique

La consignation électrique a pour but d’empêcher toute mise


sous tension d'appareillage électrique, par condamnation et
cadenassage de l’alimentation.
Chaque site opérationnel doit élaborer une procédure de
consignation électrique en mesure de garantir, sans que le
moindre doute ne puisse subsister, que l’alimentation de
l’appareil, objet de consignation, ne peut être remise en
service de quelque manière que ce soit, durant toute la
durée de l’opération de maintenance.
La déconsignation ne doit être possible qu’à partir du
moment où chaque intervenant a donné son top et signé
l’autorisation de déconsignation.

25
Consignes générales HSE

Pénétration dans une capacité

L’ouverture des capacités ne peut se faire qu’après obtention d’un


permis d’ouverture signé par les services exploitation et sécurité.

Avant ouverture, la capacité doit être vidangée, consignée


mécaniquement et dépressurisée ;
Attention ; le permis d’ouverture n’est pas un permis de pénétration
et il ne donne pas l’autorisation d’accès à l’intérieur d’une capacité.

Après ouverture d’une capacité, il faut effectuer une


première mesure d’atmosphère afin de déterminer la teneur
en gaz ;
Il faut procéder à la ventilation forcée pour chasser le gaz et
rendre l’atmosphère respirable ;
La ventilation forcée doit se faire par aspiration et non par
soufflage (le soufflage risque de provoquer des nuages de
poussières) ;

26
Consignes générales HSE

Avant toute ventilation forcée, effectuer les vérifications suivantes:

Les liaisons équipotentielles entre l'équipement et le


système de ventilation,
Les gaines souples ne doivent être ni percées, ni
pliées, ni écrasées,
L’évacuation de l'air doit se faire sans risque
d'incommodité pour les personnes travaillant dans
l'entourage.
Lorsque la capacité comporte une ouverture à la partie
basse et une autre à la partie haute, et lorsque ces
ouvertures sont suffisamment larges, la ventilation naturelle
peut être suffisante.
Après ventilation et refroidissement, une série de contrôles
de l'atmosphère interne de l'appareil est indispensable.
Après consignation des équipements internes et si l'atmosphère est
respirable, l’autorisation de pénétrer peut être délivrée.

27
Consignes générales HSE

Lorsqu’il est nécessaire d’entrer dans un espace restreint avec


accès et ventilation limités (exemple : un réservoir, une jupe de
réservoir, une gaine ou dans des espaces où il y a une
insuffisance d’oxygène ou une présence de gaz, ou de
contaminants explosifs et nuisibles), il faut prévoir une
protection des voies respiratoires et prendre des mesures de
sécurité supplémentaires.

Tout environnement fermé doit faire l’objet d’un contrôle afin


d’établir toute absence de danger avant d’y pénétrer.

Précautions particulières

Lors de la première pénétration dans une capacité pouvant


présenter des risques, les précautions suivantes sont à prendre :

Un seul agent est autorisé à pénétrer à l’intérieur et il doit


obligatoirement porter ses équipements de protection
individuelle, avoir à sa disposition un masque à adduction
d'air et être relié à l'extérieur par une corde ;
Un surveillant avec un équipement adéquat doit rester en
attente, devant l'accès.

28
Consignes générales HSE

Lors des travaux à chaud effectués à l’intérieur des capacités, il y a


lieu de respecter les consignes suivantes :

Consignation mécanique de la capacité (Joints pleins au plus


près, ou lignes déconnectées)
Teneur en oxygène :
21%
Teneur en vapeur
explosive : 0 % de la
LIE
Eclairage : 24 volts
Ventilation : si
nécessaire
Aspiration des fumées
Bouteilles de soudure
toujours au sol
Chalumeaux: les sortir
hors capacité, en dehors de leur utilisation.

29
Consignes générales HSE

Travaux de levage

Les règles d’or de la sécurité des opérations de levage

Le levage, selon la charge et l’itinéraire, peut s’effectuer soit


manuellement, soit à l’aide d’appareils de levage ou tous autres
dispositifs de levage.

Avant toute opération de levage il est nécessaire :

D’évaluer la charge afin de déterminer, avec précision, la


méthode et le moyen de manutention approprié ;
De désigner, pour ce travail, un personnel formé et habilité
pour ce type d’opération et pour le moyen utilisé ;
D’évaluer le nombre d'employés requis pour conduire
l`opération de levage (opérateur de dispositif de levage,
gréeur/chargeur, guide /superviseur des opérations /
surveillant de zone, etc.).
La manutention manuelle fait appel à des règles de sécurité
ergonomique, contrairement à la manutention mécanique qui elle,
nécessite beaucoup de précautions et de vérifications techniques.

30
Consignes générales HSE

1. la manutention manuelle (levage manuel)


Les lésions au dos sont très souvent le résultat de pratiques de
levage incorrectes. Il est important de toujours utiliser une méthode
de levage correcte.
Assurez-vous que
la charge est
facilement à la
portée de votre
capacité de
levage ;
Assurez vous
d’avoir un bon
équilibre en ayant
les pieds, ni trop rapprochés, ni trop séparés
Maintenez le dos aussi droit que possible ; il n’est pas
nécessaire d’adopter une position verticale mais il ne faut pas
courber le dos ;
Assurez-vous d’avoir une bonne prise sur l’objet à soulever ;

31
Consignes générales HSE

Soulevez la charge à l’aide de vos jambes et non de votre


dos ;
Ne faites
jamais des
mouvements
de torsion en
soulevant ou
en portant un
objet.
Soulevez
d’abord l’objet
à la position
qui vous permet de le porter et tournez votre corps en entier, y
compris les pieds.
pour mettre un objet au sol, exécutez la procédure
susmentionnée inversement.

32
Consignes générales HSE

NE JAMAIS
SOULEVER UNE
CHARGE QUI
DEPASSE VOTRE
CAPACITE DE
LEVAGE.

33
Consignes générales HSE

2. La manutention mécanique
2.1. Mesures générales lors des travaux de levage mécanique:

Lors des travaux de levage il faut s’assurer :

Que l’opération est effectuée selon un plan de levage défini


à l’avance (tenir compte de l'environnement de travail pour
organiser l'opération) ;

Que les travaux présentant des risques particuliers sont


balisés ;

Que le danger soit clairement et lisiblement indiqué à l’aide


de pancarte ;

Que le personnel soit muni d’équipements de protection


individuelle ;

Que le personnel soit informé de l’arrêt de la circulation sur


le lieu de la manutention ;

Que les précautions nécessaires empêchant la chute des


charges et l'atteinte des personnes par celles-ci sont prises

34
Consignes générales HSE

(amarrage, guidage à distance, utilisation de bennes,


plateaux ou palettes) ;

Que la procédure soit respectée;

Que le permis de travail est établi (permis de travail du «


référentiel permis de travail » ;

Que les risques dus au voisinage des lignes, canalisations et


Installations électriques soient pris en considération;

Que les conditions climatiques permettent le bon


déroulement du travail;
Que l’engin de levage possède son dernier certificat de
contrôle à bord ;
Que le conducteur de l’engin ait un permis en cours de
validité ;
Que l’engin est bien adapté, positionné et stabilisé;
Que le conducteur puisse suivre des yeux toutes les
manœuvres effectuées par les éléments mobiles de l’engin.
Dans le cas contraire, un chef de manœuvre doit diriger
l'opération et surveiller l'environnement de l'opération.

35
Consignes générales HSE

Que l'avertisseur sonore soit mis en fonctionnement avant


tout déplacement et à l'approche des zones dangereuses.
Lors des travaux de levage, prendre toutes les mesures utiles
pour que le personnel ne s’approche pas lui même ou ne
rapproche pas les outils, les appareils ou engins qu’il utilisera,
ou une partie quelconque des matériels et matériaux qu’il
manutentionnera, à une distance dangereuse des pièces
conductrices nues sous tension.
La distance minimale de sécurité est fixée à 15 mètres.

Il est aussi interdit de:

soulever une charge supérieure à celle marquée sur


l'appareil ;

soulever des charges qui ne sont pas pesées correctement ;

soulever des charges au dessus du personnel ou de


soulever une personne;

tirer les charges de travers ;

36
Consignes générales HSE

utiliser des appareils, autres que ceux spécialement conçus


à cet effet ;

balancer les charges pour atteindre le point de réception ;

utiliser les engins de levage à la traction de véhicules


quelconques ;

graisser,
nettoyer,
réparer les
appareils en
marche ;

laisser une
charge
suspendue
au crochet
d'un
appareil de
levage à
l'arrêt ;

37
Consignes générales HSE

préposer à la conduite des appareils de levage et à la


direction des manœuvres effectuées par ces appareils, des
travailleurs non compétents et non habilités ;

laisser un appareil en marche sans la présence d’un


opérateur ;

Bricoler un appareil pour une utilisation.

Consignes:

Ne jamais traiter une opération de levage comme une


opération routinière.
Tous les équipements de levage doivent être inspectés
chaque année et une copie du certificat doit être
disponible dans l’atelier.
La présence d’autres personnels que celui nécessaire à
la manœuvre est interdite.

38
Consignes générales HSE

2.2. Vérifications particulières

Treuil manuel

La structure au-dessus, de laquelle un treuil manuel ou un


monte-charge est attaché doit avoir assez de force pour
supporter le poids de la charge, plus le dispositif de levage ;
Le crochet supérieur doit être attaché au support pour qu'il
ne puisse pas se desserrer;
Les crochets sur les treuils manuels et les monte-charges à
chaîne doivent avoir un loquet de sécurité ;
Ne jamais placer de prolongation aux chaînes, câbles,
élingues, ni les bricoler ;
Les cordes, les câbles et les chaînes doivent indiquer leurs
capacités de charge ;
Les treuils manuels doivent être examinés avant chaque
utilisation afin de vérifier si la charge de la chaîne, le pignon,
les poulies à gorge et le crochet n’ont pas subi de dommage
et usure ;

39
Consignes générales HSE

Le monte-charge à chaîne (le rochet, le cliquet, la chaîne et


les crochets) doit être examiné avant l’utilisation ;
Ne jamais placer une prolongation de tuyauterie sur la
poignée.
Grue aérienne

Il faut toujours utiliser les signaux à main standard pour les


opérations de grue ;

Un grutier doit toujours déplacer la charge conformément au


code de signaux établi et suivre les instructions d'un
signaleur ;
Ne pas utiliser les câbles de grue ou les chaînes de grue
pour former une élingue ;
Les élingues ne doivent pas avoir de nœuds ;
Les angles d’une élingue (l’angle intérieur entre l’élingue et
l’horizontal sous le crochet) doivent être limités entre 60 et
90 degrés. La diminution de cet angle augmentera la tension
sur l’élingue ;

40
Consignes générales HSE

La coque du crochet, le balancier de la grue principale et les


balanciers mobiles doivent comprendre une marque
indiquant la charge maximale ;
Le câble ou les élingues de chaîne doivent être de taille et
de type adéquats pour le maniement des charges ;
Il est interdit d’utiliser les élingues qui sont endommagées ;
Lorsque le travail est fini, enlever les élingues du crochet de
grue ;
Lorsqu'une grue est abaissée pour vérifier la charge du
câble, l'opérateur doit vérifier que le câble est correctement
enroulé sur la bobine du tambour. Lors du réglage d’un
câble sur la bobine, prendre garde où placez les doigts ;
Lorsqu'une charge est soulevée, laisser assez de temps à la
charge pour s’arrêter de bouger et se stabiliser, ensuite
déplacer lentement à destination ;
Les grues sont conçues pour soulever les charges, il ne faut
pas employer les grues pour tirer les équipements le long
du sol et ne pas placer les charges latérales sur la grue ;

41
Consignes générales HSE

Ne jamais laisser la charge soulevée si vous n'êtes pas aux


contrôles des grues ;
Tous les crochets de grue et de treuil doivent avoir un
loquet de sécurité ;
Les extrémités de la grue doivent être attachées avec des
boulons et ne doivent pas être soudées.
Chariot élévateur

Les charges transportées doivent toujours être bien


adossées et élevées d’environ 30 cm du sol. En outre, les
fourches doivent avoir une hauteur de 30 cm du sol, même
vides ;
Les charges obstruant la vue à l’opérateur doivent être
transportées en marche arrière ;
Il est strictement interdit d’utiliser un chariot élévateur afin de
lever des personnes pour un travail en hauteur.

42
Consignes générales HSE

Travaux de fouille

Un permis de fouille est obligatoire avant de commencer les


travaux.

En cours de terrassement la rencontre d'un grillage


avertisseur indique la présence proche (10 cm
normalement en dessous) de câbles.

43
Consignes générales HSE

En cours d'exécution des travaux, si des poches de gaz ou


de liquide, ou des objets suspects sont rencontrés les
travaux seront arrêtés pour prendre les mesures qui
s'imposent.
En cas de travaux effectués à proximité de canalisations
électriques souterraines, une personne compétente doit
surveiller les travailleurs et les alerter dès qu'ils s'approchent
ou approchent
leurs outils à
moins de 1,5 m de
celles-ci.
L’étayage est
nécessaire si la
tranchée a plus de
1,3 m de
profondeur et
d'une largeur
inférieure au 2/3 de la profondeur.

44
Consignes générales HSE

Les parois doivent être aménagées de façon à prévenir les


éboulements.
Les tranchées de plus de 1,3 m de profondeur doivent être
entourées de plinthes de hauteur supérieure à 15 cm et une
berne, d'une largeur minimum de 40 cm, doit être
constamment dégagée de tout dépôt.
Les zones situées à proximité du bord de la fouille
présentant un danger pour le personnel doivent être
nettement délimitées et visiblement signalées.
Les moyens nécessaires à une évacuation rapide des
personnes, doivent être prévus.

45
Consignes générales HSE

Travaux de soudage

TRAVAUX A CHAUD A PROXIMITE DES INSTALLATIONS


CONTENANT DES LIQUID ES OU GAZ I NFL A MMA BL E S:
Les travaux de soudage à l’intérieur des zones classées sont
toujours subordonnés à une autorisation de travail avec feu.

Des précautions particulières pour prévenir les risques d’incendie


doivent être prises :

Vérifier l'environnement :
présence de gaz, purges
d’hydrocarbures, dégazage
d'appareils ou équipements ;
Vérifier la propreté du sol: flaque
d’hydrocarbures.
Vérifier le bouchage des égouts dans un rayon de 25 m
(Caniveaux bouchés et étanchés) ;
Vérifier qu'il n'y ait pas de fuites ;

Vérifier la direction du vent ;

46
Consignes générales HSE

Installer des balises de détection de gaz autour du poste de


travail, reliées à une centrale d’alarme qui émet un signal
sonore et visuel en cas de présence de gaz ;
Mouiller le sol si nécessaire.

Équipements de protection pendant l'opération de soudage à


l'arc

Lunettes noires ;
Gants â manchettes longues et vêtements boutonnés ;
Tablier en cuir ou en tissu ignifugé ;
Lunettes à coques latérales pendant le piquage du laitier, un
masque tenu à la main, un casque enveloppant muni de
verre filtrant ;
Masque anti-poussières.

47
Consignes générales HSE

Consignes particulières lors des travaux de soudage à l’arc

Les générateurs doivent être mis à la terre avant


branchement sur le réseau ;
Un générateur ne doit être mis sous tension que lorsque :
les câbles de soudage, porte électrode et masse
sont branchés ;
La mise à la terre du poste est effective.
Un générateur ne doit pas être tiré par les câbles ;
Le réglage d'un générateur ne doit pas être modifié lorsque
l'arc jaillit ;
Les raccords doivent être réalisés au moyen de
prolongateurs isolés et verrouillables.

48
Consignes générales HSE

Travaux en hauteur

Tout travail effectué à une


hauteur supérieur à 3 m
nécessite la mise en place
de moyens de protection,
collectifs ou individuels,
de manière à protéger le
travailleur contre les
chutes.

Les équipements de travail en hauteur doivent être contrôlés


périodiquement par du personnel compétent et doivent être
vérifiés avant chaque utilisation ;
Les équipements de travail en hauteur doivent être montés et
démontés uniquement par un personnel familiarisé avec les
instructions de montage et d'utilisation ;

Les équipements de travail en hauteur doivent être installés


sur un sol capable de supporter le poids de la structure ;

49
Consignes générales HSE

Il faut s'assurer avant l’utilisation, que l'équipement de travail


en hauteur est assemblé de manière stable ;

Toute zone de travail sera obligatoirement balisée, et seules


les personnes autorisées y auront accès.

Protections collectives
Lorsque la durée prévue d'exécution des travaux excède 1 jour,
des mesures de protection contre les chutes collectives sont
obligatoires, dans le cas contraire, des harnais de sécurité mis à
la disposition des travailleurs sont suffisants.

Protections individuelles
Outre les équipements de protection individuelle relatifs à
l'activité elle-même, pour tous les travaux à une hauteur
supérieure à 3m, il y a lieu d'utiliser un harnais de sécurité avec
un système d'amortissement.

Les harnais de sécurité ne doivent pas permettre une chute


libre de plus de 1 m.

50
Consignes générales HSE

Le point d’attache doit être à une partie supérieure du plan


de travail.

Il faut s'assurer que les


conditions climatiques
permettent de travailler en toute
sécurité (vents violents, chaleur
forte, gel, …).
Les échafaudages, les plates-formes, les
passerelles, les garde-corps, les rampes,
les filets, les ceintures de sécurité, les
chaînes, les câbles, les échelles et tous
autres dispositifs ou appareils de
protection, ainsi que les matériels et
engins de toute nature, doivent être
appropriés aux travaux à effectuer et aux risques auxquels les
travailleurs sont exposés.

51
Consignes générales HSE

Consignes de sécurité lors de l’utilisation des


ECHAFAUDAGES

Les consignes de sécurité pour l’utilisation de l’échafaudage sont les


suivantes :

Ils doivent avoir une


résistance suffisante
pour supporter les
charges et les efforts
auxquels ils sont
soumis
(Le poids maximum
autorisé est indiqué sur
chaque palier
de l’échafaudage, les utilisateurs doivent respecter cette
consigne) ;

52
Consignes générales HSE

Leur stabilité doit être assurée de manière efficace ;

Les éléments métalliques utilisés ne doivent être affaiblis ni


par leur rouille, ni par l'action d'aucun autre corrodant ;
Les plans de travail doivent obligatoirement disposer de
garde-corps placés à une hauteur de 90 cm, de plinthe de
15 cm de hauteur.

53
Consignes générales HSE

Les éléments en bois utilisés doivent être constitués de bois


sains, exempts de tout défaut pouvant compromettre la
solidité ;
54
Consignes générales HSE

Il faut toujours conserver une largeur de passage d’un


minimum de 50cm
(ne pas encombrer le
plancher de
matériaux inutiles) ;

On ne peut accéder ou quitter les planchers que par les


accès intérieurs prévus.

55
Consignes générales HSE

Il ne faut jamais jeter ou


laisser tomber du
matériel sur le plancher ;
Il est strictement interdit de monter sur les garde-corps et les
plinthes pour travailler ;

56
Consignes générales HSE

Enfin ne
jamais
courir ou
sauter sur
le
plancher.
Il faut
utiliser des
filets de
protection
pour éviter la projection de matériaux en dehors du volume
défini par l'échafaudage.

Les échafaudages doivent toujours être vérifiés avant utilisation, la


fiche de contrôle doit être fixée sur l’échafaudage et un panneau de
signalisation doit permettre de signaler l’accès autorisé. Dans le cas
contraire le refus d’accès doit également être signalé.

57
Consignes générales HSE

Consignes de sécurité lors de l’utilisation des


ECHAFAUDAGES
ROULANTS

Il est interdit de déplacer


l'échafaudage roulant
lorsque du personnel ou
du matériel se trouve sur
l'échafaudage ;

les échafaudages
roulants ne doivent être déplacés que sur un sol solide et de
niveau dégagé de tout obstacle ;

La vitesse normale de marche d'un homme ne doit pas être


dépassée pendant le déplacement ;

58
Consignes générales HSE

Il faut s'assurer que le trajet à emprunter est libre de


tout obstacle et en bon état (objet, ouverture dans le sol,…).

59
Consignes générales HSE

Consignes de sécurité lors de l’utilisation des NACELLES


ELEVATRICES

Il est interdit de quitter la nacelle sans Equipement de


Protection Individuelle spécifique (harnais, ligne de vie…);
Ne pas perdre de vue que toute traction sur un élément fixe
peut facilement déséquilibrer la nacelle ;
Vérifiez s’il n y a pas d’extracteur de fumée aux alentours
de l’endroit d’intervention ;
Le nombre de personne sur la nacelle doit être respecté ;
Eviter le contact avec des lignes électriques.

Consignes de sécurité lors de l’utilisation des ECHELLES

Une échelle doit seulement être employée pour atteindre un


niveau supérieur ou un niveau inférieur (la différence de
niveau doit être inférieure à 5 mètres).
Néanmoins elle peut être utilisée pour des travaux de
courte durée ne nécessitant pas l’utilisation des deux mains.

60
Consignes générales HSE

Lorsque l'on utilise une échelle, on doit toujours respecter


les consignes d'utilisation suivantes :
Dressez correctement l'échelle

Méthode : 65 à 75° = Règle cheville -


poignet :

Mettez vos chevilles contre le premier échelon


inférieur, tendez le bras en avant à l'horizontale,
votre poignet doit arriver sur l'échelon en face
de vous.
Si c'est le cas votre échelle est bien
positionnée.

61
Consignes générales HSE

Choisissez la
longueur de telle
sorte que l'échelle
dépasse d'1 mètre la
surface à atteindre.

Dans des zones


classées (risque
d’explosion ou d’inflammation) et à proximité des
installations électriques utilisez uniquement des échelles en
bois sec ou en matière synthétique (plastique - polyester).

Vérifiez si aucun échelon ne manque, s'ils sont en bon état


et propres.

Contrôlez si les montants ne sont pas abîmés pliés ou


attaqués et s'ils sont situés dans un même plan.

Vérifiez si les charnières et les brides sont en bon état.

N’utilisez jamais une échelle à l'horizontale.

Ne montez jamais à deux en même temps sur une échelle.

62
Consignes générales HSE

Ne montez jamais au-delà du quatrième échelon supérieur


(au-dessus de la
surface à
atteindre).

Transportez
uniquement du
matériel ou de
l'outillage léger
(<10 Kg) et toujours dans un sac ou équipement approprié.

Utilisez des patins sur


une surface plane et
des pieds réglables
pour compenser les
différences de
hauteur entre les
montants.

63
Consignes générales HSE

Gardez le visage tourné vers l'échelle. Les deux mains


doivent être libres pour saisir les échelons et non les
montants.

Veillez à utiliser des chaussures solides avec des semelles


antidérapantes.

Il faut toujours au minimum trois points d’attache.

Les deux mains

D’abord

Les pieds

En suite
64
Consignes générales HSE

Si l'échelle comprend plus de 25 échelons, celle-ci doit être


fixée en sa partie supérieure.

En cas d'échelle coulissante, le chevauchement doit être de


minimu
m 1m.

Vous ne pouvez jamais bricoler vous-même une échelle.

Un soin particulier est nécessaire quand des échelles sont


utilisées dans des endroits à circulation fréquente. Une
barrière de protection est des mises en garde doivent être
65
Consignes générales HSE

placées autour de l’échelle et un homme doit assurer la


surveillance.

Les échelles doivent être posées contre les structures


résistantes.

Quand une échelle est utilisée pour accéder à un


échafaudage ou un endroit élevé, le sommet et la base
doivent être attachés par des sangles.

L’échelle doit être bien fixée afin d’éviter une éventuelle


chute.

66
Consignes générales HSE

Travaux superposés

Si les conditions suivantes ne peuvent être remplies, les travaux


superposés sont strictement interdits, il faudra faire intervenir les
exécutants, chacun à leur tour.

Travaux à l'extérieur

Protéger les niveaux par des filets ;


Bien veiller au placement des groupes de soudage ou
compresseurs d'air afin que les gaz d'échappement
n'incommodent pas les exécutants en hauteur ;
Attacher les outils et autres matériels ;
En cas de soudage ou meulage en hauteur, protéger
l'environnement par des bâches.
Travaux dans les capacités

Chaque niveau de travail doit être séparé du supérieur et


inférieur par des planches étanches ;
Chaque niveau de travail doit avoir sa propre ventilation.

67
Consignes générales HSE

Sécurité routière

Les exigences HSE de la Sonatrach-AMT en matière de sécurité


routière sont les suivantes:

Conduire avec prudence et conformément à la législation


algérienne et aux règlements de la Sonatrach ;
La vitesse est limitée
à 80kms /heure ;
Le conducteur doit
être vigilant ;
Les conducteurs sont
responsables en
matière de sécurité
routière du véhicule,
de leur personne, des passagers et de la cargaison ;
Les conducteurs doivent prendre des pauses suffisantes
pour éviter la fatigue ;
Les conducteurs doivent connaître la nature de la cargaison
et les règles de sécurité y afférentes ;

68
Consignes générales HSE

Les ceintures de sécurité doivent être portées par tous les


conducteurs et tous les passagers ;
Les passagers ne doivent être transportés dans le véhicule
que s’ils sont tous assis et chacun portant sa ceinture de
sécurité , conformément à la conception du constructeur du
véhicule ;
Les radios de liaison ne doivent pas être utilisées par le
conducteur lorsqu’il conduit, sauf si l’arrêt de la voiture est
impossible ou dangereux. Par ailleurs, il est interdit de
changer les stations radio
en conduisant ;
L'utilisation du téléphone
portable est strictement
interdite pendant la
conduite ;
Tous les incidents de la
route doivent faire l’objet d’un rapport et d’une enquête.
Les enseignements tirés seront diffusés de la manière
appropriée ;

69
Consignes générales HSE

Tous les chargements doivent être sécurisés avant le départ


et contrôlés en cours de route ;
Les véhicules doivent être stationnés en position de départ ;
Il est strictement interdit de conduire sous l’effet de l’alcool,
de drogues illicites ou de tout médicament ayant une
quelconque incidence sur le comportement du conducteur ;
Pour une bonne gestion des trajets, il est nécessaire de :

Vérifier le planning du conducteur avant le départ (heures


travaillées) ;
La distance parcourue journalière ne doit pas excéder 500
Kms;
Optimiser l’efficacité de chaque voyage ou trajet ;
Les véhicules doivent avoir des caractéristiques appropriées
et leur état mécanique entretenu (disposer d'un carnet
d'entretien) ;
Vérifier les conditions météorologiques ;
Vérifier la sécurité des zones parcourues ;
Vérifier s’il existe une provision suffisante de carburant pour
le trajet, en tenant compte des détours.
70
Consignes générales HSE

Inspections des Véhicule

Avant de démarrer, les conducteurs des véhicules qui


circulent dans les centres d’activités doivent toujours
inspecter l’état et le bon fonctionnement de ce qui suit:
Les pneus
Les phares, feux et témoins
L’avertisseur
Le pare-brise
Les essuie-glaces
Le rétroviseur
Les freins
Le mécanisme de direction
Les niveaux d’essence
Les niveaux d’huile
Les niveaux d’eau.

71
Consignes générales HSE

Croyez vous que c’est la meilleure façon de traverser ?


Et si votre enfant vous voyait à l’œuvre ?

Que dirait-il de son père?

Alors donnez l’exemple ! Soyez un bon papa !

72
Consignes générales HSE

Permis de travail

Un système de permis de travail (PT) est en place dans nos sites


industriels afin que nos activités se déroulent de manière sûre,
autorisée et contrôlée et que l’on ne se livre pas simultanément à
des activités qui seraient préjudiciables les unes aux autres.

On établit un permis de travail pour toutes les activités, à l’exception


des opérations routinières.

Une copie du permis de travail doit toujours être présente sur le


lieu où est effectué le travail.

Le système des Permis de Travail couvre :

Travail à Chaud : tous les travaux pouvant constituer une


source d’étincelle ou d’allumage dans les endroits où se
trouvent des gaz ou des liquides explosifs ou inflammables.
Travail à Froid: tous les travaux ne présentant pas de risquent
d’étincelle, mais présentant un danger éventuel pour le
personnel et pour l’équipement.
Espaces confinés: travaux effectués dans un espace restreint
et qui risque de s’avérer dangereux du fait d’une atmosphère
pauvre en oxygène.
Travail d’excavation: il s’agit d’excaver à chaque fois que l’on
risque de rencontrer une structure souterraine.

73
Consignes générales HSE

Mesures de sécurité lors du dépotage d’un carburant

Règles générales

Le camion citerne doit être certifié et conforme aux règles de


sécurité pour le transport des carburants ;
Le camion citerne doit être soumis au contrôle technique
périodiquement par un organisme certifiant ;
Le chauffeur d’un camion citerne, pour le transport des carburants,
doit avoir un permis spécial ainsi qu’une formation sur le risque et
les mesures de sécurité des opérations de chargement et de
déchargement ;
Les installations de réception des carburants doivent être certifiés et
conformes aux règles de sécurités liées aux risques de produits
inflammables ;
Il est interdit de fumer aux alentours ;
Il faut arrêter les travaux à chaud aux alentours durant l’opération ;
Il ne faut jamais procéder au chargement et au déchargement en
même temps ;
Il faut ouvrir un seul dôme par opération ;
Le chargement et déchargement des carburants se fait en
source (par le bas de la citerne ou de la cuve).
74
Consignes générales HSE

Dans le cas ou la citerne ou la cuve n’est pas équipée, le tuyau


doit descendre jusqu’au fond pour éviter le chargement par
pluie ;
Vérifier constamment le niveau de remplissage ;

Ne pas remplir les capacités à fond. Laisser un ciel gazeux ;

Eviter les déversements des carburants. Utiliser des récipients


métalliques pour la récupération ;

La position du camion doit toujours être vers la sortie ;

le moteur doit être arrêté et le courant coupé ;

Connecter la citerne du camion à la terre en utilisant une


installation conforme ;

La pince du câble de la mise à la terre doit être liée au téton de


la mise à la terre de la citerne et non sur n’importe quel endroit.
Le téton de la citerne ne doit pas être peint ;

Vérifier les mises à la terre et la liaison équipotentielle,


tuyauterie et canne plongeuse.

75
Consignes générales HSE

Nettoyage à haute pression

Zone de sécurité

La zone de travail est nettoyée, balisée, protégée et signalée.

Equipement personnel de sécurité

Les écrans faciaux et les lunettes de sécurité ;


Les vêtements et tablier adéquats ;
Le casque et la visière ;
Les souliers ou bottes en caoutchouc ;
Des protections de jambes métalliques doivent être portées
lorsque l’on nettoie à un niveau inférieur au genou.

Equipement

Ne pas utiliser des vannes fuyardes dans les outils ;


Utiliser une longueur suffisante de tuyau dans le dispositif de
nettoyage ;
Utiliser des câbles et des gaines sûres ;
Le moteur doit être protégé avec des gardes ;
Il ne doit pas y avoir de fuites dans les tuyaux ;
Le régulateur de pression doit être inspecté, en instance
d’utilisation ;
La pompe doit être à l’arrêt durant l’inspection de l’équipement.
76
Consignes générales HSE

Risques incendie

Veillez à la propreté de votre secteur de travail et enlevez les


substances qui se trouvent autour de vous et qui pourraient
prendre feu accidentellement ;
Portez des vêtements propres et gardez-les propres ;
Procédez avec le plus grand soin lors de la manutention, de la
manipulation ou du stockage de matières inflammables ;
Ne laissez pas traîner de chiffons, de détritus ou de vêtements
trempés par de l’huile ou de la peinture, du fait qu’un incendie
pourrait se déclencher par combustion spontanée ;
Gardez tous les solvants dans des récipients approuvés et
correctement étiquetés ;
Veillez à ce que tous les récipients et conteneurs de liquides
inflammables soient fermés hermétiquement et stockés loin de
toute source de combustion éventuelle ;
Veillez à assurer une bonne aération de tous les bâtiments où
sont stockés du gaz naturel ou des liquides inflammables.

77
Consignes générales HSE

Produits chimiques

Il faut éviter de s’exposer inutilement aux produits chimiques.

Si vous devez manipuler des matériaux dangereux, il est


recommandé de suivre les pratiques et consignes de sécurité
suivantes:

Vérifiez l’étiquette avant d’utiliser un produit chimique et


n’enlevez aucune étiquette des conteneurs ;

78
Consignes générales HSE

Evitez de manger ou de fumer à proximité de, ou après


contact avec des produits chimiques. Il y a lieu de bien se
laver
avant de
manger ;

Evitez le
contact
des
produits
chimique
s avec la
peau.
utilisez des équipements de protection personnelle ;
Il ne faut pas mettre à sécher des balais, des chiffons et
d’autres matériaux combustibles, ni les ranger, près de
l’échappement d’un moteur à combustion interne ou d’une
autre source de combustion.

79
Consignes générales HSE

Règles de stockage

-
- = ne doivent pas être
stockés ensemble

O = ne doivent être
stockés ensemble que si
certaines dispositions
particulières sont
appliquées

+ = peuvent être stockés


ensemble.

80
Consignes générales HSE

Outils à main

Les outils à main peuvent


constituer un danger appréciable
s’ils sont employés incorrectement

Pour cela il faut toujours :

Choisir l’outil qui convient pour le


travail ;
Utiliser correctement les outils ;
Maintenir les outils en
parfait état ;
Il ne faut pas jeter des
outils d’un niveau de
travail à un autre ;
Lors de tout travail
aérien, les ouvriers
doivent veiller à ce que
des outils ne puissent
pas tomber aux niveaux inférieurs.
81
Consignes générales HSE

Il ne faut pas laisser d’outils sur les rebords élevés, les toits de
bâtiments ou les rebords de fenêtre.
Il ne faut pas transporter dans sa poche des outils pointus
comme les tournevis, les poinçons, etc. sans les avoir dans un
étui.
La coactivité

En cas de travaux simultanés veiller à ne pas créer de risques pour


un autre intervenant

IL FAUT TOUJOURS
FAIRE ATTENTION

82
Consignes générales HSE

Bouteilles de gaz comprimé

Il ne faut pas laisser tomber de bouteilles, ni les laisser


cogner les unes contre les autres ;
Il ne faut pas se servir de bouteilles comme si elles étaient
des rouleaux ;
Il faut toujours soulever et manipuler les bouteilles comme si
elles étaient pleines, avec leur chapeau de protection vissé
à fond ;
Il ne faut pas se servir des chapeaux de protection comme
points de levage ;
Les bouteilles doivent être gardées à la verticale, reposant
sur leur base, et doivent être maintenues solidement
attachées par une sangle ou par une chaîne à un objet ou
une structure fixes ;
Les bouteilles ne doivent jamais être stockées à
l’horizontale ;

83
Consignes générales HSE

Lors du levage des bouteilles au moyen d’un treuil, il faut se


servir d’un berceau ou d’une boîte ;
Ne pas toucher aux disques de rupture de sûreté pour
quelque raison que ce soit ;
Il faut se servir de détendeurs approuvés sur les bouteilles.
Il ne faut pas utiliser de raccords ou d’adaptateurs modifiés ;
Les bouteilles ne doivent pas être stockées ni placées près
d’un poste de soudage ou coupage, des étincelles, du métal
en fusion, des courants électriques, des flammes ou d’une
chaleur
excessive, afin d’éviter toute accumulation de pression
extrême ;
Les bouteilles ne sont pas conçues pour supporter une
température dépassant 55°C ;
Il ne faut pas laisser les bouteilles entrer en contact avec
des fils sous tension, des fils de terre ou de masse d’un
appareillage électrique ;

84
Consignes générales HSE

Il ne faut pas se servir d’huile ou de graisse comme lubrifiant


sur les soupapes ou pièces rattachées sur les bouteilles
d’oxygène ou de chlore.
Il ne faut pas manipuler les bouteilles avec des mains, des
gants ou des vêtements huileux. L’huile et l’oxygène
risquent d’exploser ;
Il ne faut pas stocker ensemble des bouteilles d’oxygène,
d’acétylène et autres combustibles ni d’autres substances
extrêmement combustibles comme l’huile et la graisse. Il
faut prévoir une distance d’au moins 6 mètres (20 pieds)
entre ces substances ou les séparer par une barrière
incombustible d’au moins 1,2 mètre de haut (5 pieds) dont
la résistance nominale au feu est d’une demi-heure au
moins ;
Il ne faut jamais mettre en service une bouteille qui fuit ;
Pour vérifier s’il y a des fuites, ne pas se servir d’une
flamme. Employer de l’eau savonneuse.

85
Consignes générales HSE

Manutention de barils, fûts et tambours

Il faut prendre les précautions suivantes lors de la manutention de


barils, fûts ou tambours:

Il convient de porter des gants ou d’utiliser un chiffon pour se


protéger contre les coupures ;
Il faut tester le poids du baril, fût ou tambour avant la
manutention ;
Avant de faire basculer des tambours sur le côté, l’ouvrier doit
s’assurer qu’il y a un dégagement suffisant pour sa propre
sécurité et celle d’autrui ;
Quand ils font rouler des barils, fûts ou tambours, les ouvriers
doivent les pousser devant eux de leurs mains. Ils ne doivent pas
se servir de leurs pieds pour faire avancer les barils, fûts ou
tambours ;
Il faut redresser rapidement les barils, fûts ou tambours qui sont
sur de l’acier, du béton ou une autre surface lisse afin d’éviter
qu’ils glissent. Ne jamais essayer de relever un tambour à la
verticale sur un sol glissant ;
Quand on ouvre des barils, des fûts ou des tambours qui ont été
exposés à la chaleur du soleil ou d’autres sources, se tenir à une
bonne distance et ouvrir graduellement jusqu’à ce que la
pression se soit dégagée.

86
Consignes générales HSE

Réservoirs de Stockage

Ne jamais marcher sur le toit des réservoirs à moins qu’ils n’aient


été spécifiquement conçus pour qu’il soit possible de le faire. Il
arrive que les toits de réservoir soient sérieusement affaiblis par
la corrosion interne ;
Quand un ouvrier doit effectuer un travail d’entretien sur un toit
de réservoir, il faut toujours utiliser une planche, une sangle de
sécurité et une ligne de sauvegarde ;
Il faut ouvrir graduellement les trappes ;
Quand on procède au jaugeage ou à l’échantillonnage, il convient
d’informer un agent ou supérieur ;
Les opérateurs ne doivent pas jauger de réservoirs, ni se tenir
dans le voisinage de réservoirs, durant un orage afin d’éviter
d’être frappés par la foudre ;
Il faut veiller à la propreté des parois extérieures. Il faut nettoyer
immédiatement si du pétrole se trouve déversé ou répandu, pour
réduire le risque d’incendie et éviter toute glissade ;
Les détritus et matériaux inflammables sales qui peuvent se
trouver autour des réservoirs sont à enlever et à éliminer, à une
distance sûre du réservoir ;
Il faut procéder avec soin quand le toit et les escaliers sont
humides ou quand la nuit est tombée. Il ne faut pas se précipiter.

87
Consignes générales HSE

Allumage des Torchères/Fosses de Brûlage

Les gaz qui échappent des conduites de torchère peuvent se


répandre sur une grande plage, notamment quand il n’y a pas
de vent.

Lors de l’allumage d’une torchère, l’employé doit:

Se servir d’un pistolet à torchère à partir du côté où il a le


vent dans le dos ;
Se tenir suffisamment loin de la fosse de brûlage ;
Les chiffons, les allumettes, les briquets, les plaquettes de
torchère, les seaux de brûlage ne sont pas considérés
comme des méthodes d’allumage approuvées.

88
Consignes générales HSE

Santé au travail

« Le travailleur doit accepter tous les contrôles médicaux internes et


externes, dans le cadre de la médecine du travail et dans le cadre
des contrôles médicaux pour absences répétées. » Art.10
Convention collective

Le travailleur doit se soumettre aux différentes visites médicales ci-


après :
Visite systématique ;
Visite périodique
(spécifique à
certains postes
de travail) ;
Visite de reprise
après absence
prolongée
(Accident de
travail,
disponibilité, détachement, Maladie de longue durée) ;

89
Consignes générales HSE

En cas de problèmes il faut toujours aller voir le Médecin. Il n’y a


pas de situation « pas grave » c’est au médecin d’en juger.
A moins d’un risque imminent d’incendie, d’explosion ou
d’asphyxie il ne faut jamais déplacer un blessé. Vous risquez
d’aggraver son cas.

En cas de brûlures:

Utilisez une couverture, si celle-ci est à la portée de la main,


sinon mettez de l’eau fraîche et propre sur la surface brûlée
pendant au moins 15 minutes.

90
Consignes générales HSE

Gestes de premier secours

91
I. PLAIES, HEMORRAGIES

ce que vous ce qu'il faut ce qu'il faut


comment le faire
voyez craindre faire

Plaie légère Infection Désinfecter la Se laver soigneusement les


plaie et la mains
protéger par un Désinfecter la plaie et la
région avoisinante au moyen
pansement d’une solution antiseptique
stérile Appliquer une cartouche de
pansement stérile ou un
pansement monté aseptique:

 ouvrir l'enveloppe d'une


cartouche de pansement
stérile
 prendre dans chaque
main un des globes de
la bande
 écarter les mains pour
déployer le tampon
compresse

92
Consignes générales HSE

 appliquer ce tampon
compresse sur la plaie
sans toucher avec les
doigts, ni la plaie, ni la
face interne du tampon
 dérouler les bandes et
en nouer les deux bouts
pour fixer le pansement

Plaie grave Infection Protéger la Se laver soigneusement les


plaie en mains
appliquant une Appliquer une ou plusieurs
cartouches de pansement
ou plusieurs stérile, selon le mode
cartouches de d'emploi ci-dessus :
pansement
stérile

93
Consignes générales HSE

Ecoulement La mort par Arrêter Appliquer une cartouche de


abondant de hémorragie l'hémorragie en pansement stérile sur la
sang par une ou appliquant un plaie, selon le mode d'emploi
ci-dessus
plusieurs plaies pansement Superposer au besoin
compressif sur plusieurs cartouches de
la plaie pansement stérile sur la
même plaie et comprimer à
l'aide de la main
En cas d'hémorragie très
grave d’un membre et
d'échec des autres
méthodes, poser un garrot
entre la plaie et le tronc, à la
racine du membre
Indiquer d'une manière
lisible, sur la victime, l'heure
exacte de la pose.

94
Consignes générales HSE

II. ENTORSE, LUXATION, FRACTURE D'UN MEMBRE

CE QUE VOUS CE QU'IL FAUT COMMENT LE


CE QU'IL FAUT FAIRE
VOYEZ CRAINDRE FAIRE

Gonflement ou Entorse Mettre la victime Coucher la victime


déformation d'un Luxation dans une position Empêcher la
membre. Fracture d'un confortable en vue victime de
membre déplacer le
Eventuellement : os de soulager la
douleur membre

95
Consignes générales HSE

perçant la peau Eventuellement, présentant un


avec écoulement de arrêter gonflement ou
sang. l'hémorragie une déformation
Immobiliser le
membre Arrêter
l'hémorragie, s'il y
a lieu
Immobiliser le
membre à l'aide
d'objets rigides
(attelles,
planchettes,
journaux pliés,
etc.) placés le long
de celui-ci et fixés
au moyen de
bandes de gaze

96
Consignes générales HSE

III. BRULURE

CE QUE CE QU'IL
VOUS FAUT CE QU'IL FAUT FAIRE COMMENT LE FAIRE
VOYEZ CRAINDRE

La Brûlures Empêcher la victime Coucher la victime


victime graves et de se déplacer Rouler la victime
flambe étendues Eteindre les dans une
vêtements en feu couverture
Lorsque le feu est
éteint, maintenir la
victime en position
couchée, la tête

97
Consignes générales HSE

horizontale et les
pieds légèrement
surélevés
Couvrir la victime et
lui donner à boire de
l'eau par petites
quantités

Brûlure Infection Protéger les brûlures Se laver les mains


contre les souillures ou Appliquer des
corps étrangers cartouches de
pansement stérile
ou un pansement
triangulaire stérile
sur la brûlure.

98
Consignes générales HSE

Brûlure Infection Diluer le produit Laver


chimique chimique abondamment la
surface atteinte à
l'eau claire en
évitant que cette
eau ne s'étende sur
la peau saine
Appliquer ensuite
une ou plusieurs
cartouches de
pansement stérile
sur la brûlure

99
Consignes générales HSE

Brûlure Infection, Protéger les brûlures Se laver les mains


chimique cicatrices contre les souillures ou Appliquer des
à la face indélébiles, corps étrangers cartouches de
pansement stérile
ou aux perte de la ou un pansement
yeux vue triangulaire stérile
sur la brûlure

100
Consignes générales HSE

IV. ASPHYXIE

CE QU'IL
CE QUE VOUS VOYEZ FAUT CE QU'IL FAUT FAIRE COMMENT LE FAIRE
CRAINDRE

La victime ne respire plus La mort par Pratiquer immédiatement Dégager le cou


asphyxie la respiration artificielle Débarrasser la bouche et
le nez de tout corps
Méthodes : étranger (terre, sang, eau,
aliments, prothèse...)
Incliner la tête en arrière,
"bouche à nez" cou tendu menton vers
"bouche à l’avant.
bouche" (avec
ou sans canule
de
réanimation)
Pincer les narines
d'une main (bouche
à bouche) ou fermer
la bouche d'une main
(bouche à nez)
Saisir le menton de

101
Consignes générales HSE

l'autre main.

Sans canule (drain) (bouche


à bouche ou bouche à nez) :

Inspirer
Appliquer votre
bouche
hermétiquement sur
les lèvres ou le nez
de la victime
insuffler
Retirer votre bouche
Inspirer et
recommencer
l'insufflation
Avec une canule :

Introduire une
extrémité de la
canule dans la

102
Consignes générales HSE

bouche de la victime
Inspirer
Fermer la bouche de
la victime autour de
la canule
Souffler dans l'autre
extrémité de la
canule
Retirer votre bouche
Inspirer et
recommencer
l'insufflation
Remarque:
l’insufflation est à
répéter quinze fois
par minute

103
Consignes générales HSE

V. ELECTROCUTION

CE QU'IL
FAUT CE QU'IL COMMENT LE
CE QUE VOUS VOYEZ
CRAINDR FAUT FAIRE FAIRE
E

La personne inconsciente, Electrocuti Suppri Couper le


peut-être encore en contact on, mer le courant
avec un conducteur de brûlures contac électrique
t avec (prévoir une
courant
le chute
coura éventuelle
nt de la
électri victime)
que Si
Pratiq impossible:

104
Consignes générales HSE

ouer la Mettre des gants


respir épais en laine
ation ou en
artifici caoutchouc.
oelle Saisir un
IMPO morceau de bois
RTAN sec ou tout autre
T : ne objet en matière
jamais isolante
touch o S'isoler du sol
er une en posant les
perso pieds sur un
nne objet en bois sec
en ou en toute
contac autre matière
t avec isolante
une o A l'aide du
sourc morceau de bois
e sec ou de l'objet

105
Consignes générales HSE

électri en matière
que isolante, libérer
sans la victime du
prendr contact avec le
e des courant
préca électrique
utions o En cas de
de nécessité,
protec pratiquer la
tion respiration
perso artificielle et
nnelle protéger les
: brûlures.
DANG
ER
DE
MORT

106
Consignes générales HSE

VI. EMPOISONNEMENT

CE QU'IL FAUT CE QU'IL FAUT


CE QUE VOUS VOYEZ COMMENT LE FAIRE
CRAINDRE FAIRE

Au début, peut-être rien. Empoisonnement s’informer Coucher la victime sur le côté


Après moment, la victime comment dans un endroit calme et aéré
peut présenter des : l'intoxication Se conformer aux instructions
s'est produite données par la FDS.
et quel a été le
A défaut d'instructions, éviter
vomissements poison
de faire avaler quoi que ce
douleurs Appeler le soit à la victime
malaise général médecin En cas de convulsions :
état d'inconscience Donner les Empêcher la victime de se
premiers soins mordre la langue en
Garder le introduisant entre les
poison ainsi mâchoires un objet résistant
que les entouré d'un mouchoir
vomissements En cas d'arrêt respiratoire :
si possible Pratiquer la respiration
artificielle

107
Consignes générales HSE

Protection de l’environnement

Les principes et règles suivantes doivent


régir nos actions environnementales :

L’application et le respect de la
réglementation en vigueur relative
à la protection de
l’environnement.
La mise en place de plans de
gestion des rejets liquides, solides
et gazeux.
Le contrôle rigoureux de nos
différentes émissions.
La vérification de la conformité
environnementale des produits
utilisés dans nos unités de
production.

108
Consignes générales HSE

Les sites d’enfouissement et de stockage des


déchets tels que les bourbiers et les décharges
doivent être réalisés de façon à ne permettre
aucune contamination du sol.

109
Consignes générales HSE

Document de références :

1. Documentation ENSPM ;
2. Documentation Sonatrach :
Procédures des partenaires,
présentation ;
3. Documents INRS;
4. Association Inter-entreprises de
Médecine du travail ;
5. Document du centre d’inspection
du travail et des mines.

Elaboré par : Melle BRAHIMI Siham,


M. MALEK.

110