Vous êtes sur la page 1sur 28

MARDI 24 SEPTEMBRE 2019

75E ANNÉE– NO 23235


2,80 € – FRANCE MÉTROPOLITAINE
WWW.LEMONDE.FR –
FONDATEUR : HUBERT BEUVE-MÉRY
DIRECTEUR : JÉRÔME FENOGLIO

Les incohérences de Trump face à l’Iran


▶ La question iranienne ▶ La stratégie menée ▶ Donald Trump pense ▶ Emmanuel Macron, ▶ Pour le président fran-
va dominer les travaux de par Washington manque qu’il peut appliquer des qui va rencontrer les çais, qui espère prolonger
l’Assemblée générale des de lisibilité depuis la sanctions brutales contre présidents américain et la dynamique du G7 de
Nations unies (ONU), qui dénonciation unilatérale l’Iran, tout en entretenant iranien, veut mettre à pro- Biarritz, « quelque chose
doit s’ouvrir, à New York, de l’accord sur le nucléaire l’idée d’une négociation fit le rendez-vous de l’ONU peut se passer à New York »
lundi 23 septembre iranien de 2015 plus favorable pour apaiser les tensions PAGE 2

Tourisme

« NOUS LE « MANIFESTE
DES 470 »
La faillite brutale
de Thomas Cook
après la défaillance

SOMMES
de l’opérateur britannique,

MAROCAINES
annoncée dans la nuit de
dimanche à lundi, 600 000
touristes bloqués à l’étranger
doivent désormais être pris

ET MAROCAINS en charge, dans ce qui est


décrit par le gouvernement

HORS
britannique comme « l’opéra-

CONTRE
tion de rapatriement de civils
la plus importante de l’histoire
en temps de paix ».

LA RÉPRESSION
PAGE 1 3

LA LOI »
Féminicides
SEXUELLE La justice tente
d’adapter
▶ Plus de 470 femmes ▶ Elles et ils récla- ▶ En témoigne l’em-
ses procédures
et hommes, citoyens ment l’abrogation prisonnement de la 1 ÉDITORIAL Le tribunal de Créteil
marocains, signent des lois réprimant les journaliste Hajar Rais- expérimente une « filière
un appel rédigé par la libertés sexuelles et souni pour avorte-
EN FINIR AVEC d’urgence ». Lyon, Mar-
romancière Leïla Sli- affirment leur solida- ment L’HYPOCRISIE seille, mais aussi Saintes,
mani et la réalisatrice rité avec les victimes et relations sexuelles AU MAROC Aix ou Brest : les parquets
tentent de traiter les
Sonia Terrab de cette législation hors mariage PAGE 2 8
violences conjugales
APPEL PAGE 25 – PORTRAIT PAGE 4
PAGE 1 1

Politique Corse Idées Tennis


L’exécutif inquiet Pressions « Nous n’avons
de la multiplication mafieuses sur pas à choisir Roger Federer :
des mobilisations les municipales entre croissance « Rafa, moi
sociales à Ajaccio et climat »
PAGE 7 PAGE 1 2 E T ANALYSE PAGE 2 7 PAGE 2 6 et Novak... »
Dans un entretien,
le joueur suisse parle
LE REGARD DE PLANTU de sa rivalité sportive avec
l’Espagnol Rafael Nadal et
le Serbe Novak Djokovic,
des raisons de leur domi-
nation et de la relève
PAGE 1 8

Architecture
Chicago se
regarde de haut
A l’occasion de sa
Biennale d’architecture,
la ville de l’Illinois
se livre à une autocritique
artistique et revisite
les pages sombres
de son histoire, inscrites
dans la pierre
PAGE 1 9
Algérie 220 DA, Allemagne 3,50 €, Andorre 3,20 €, Autriche 3,50 €, Belgique 3,00 €, Cameroun 2 300 F CFA, Canada 5,50 $ Can, Chypre 3,20 €, Côte d'Ivoire 2 300 F CFA, Danemark 35 KRD, Espagne 3,30 €, Gabon 2 300 F CFA, Grande-Bretagne 2,90 £, Grèce 3,40 €, Guadeloupe-Martinique 3,20 €, Guyane 3,40 €,
Hongrie 1 190 HUF, Irlande 3,30 €, Italie 3,30 €, Liban 6 500 LBP, Luxembourg 3,00 €, Malte 3,20 €, Maroc 20 DH, Pays-Bas 3,50 €, Portugal cont. 3,30 €, La Réunion 3,20 €, Sénégal 2 300 F CFA, Suisse 4,20 CHF, TOM Avion 500 XPF, Tunisie 3,80 DT, Afrique CFA autres 2 300 F CFA
2|
INTERNATIONAL
0123
MARDI 24 SEPTEMBRE 2019

Donald Trump sans stratégie face à l’Iran


Le président pense qu’il peut appliquer des sanctions brutales tout en entretenant l’idée d’une négociation

washington - correspondant

L
a crainte d’un embrase-
ment régional après des
attaques contre les in-
frastructures pétrolières
saoudiennes imputées à Téhéran,
le 14 septembre, s’est dissipée,
mais le bilan à ce jour de la sortie
unilatérale des Etats-Unis, en
mai 2018, de l’accord sur le nu-
cléaire iranien, promesse de cam-
pagne de Donald Trump, n’est pas
à l’avantage du président améri-
cain. Il pourrait en faire l’expé-
rience pendant son passage à
l’Assemblée générale des Nations
unies (ONU), du 23 au 26 septem-
bre. Washington espère y mobili- Donald
ser contre l’Iran. Au cours des Trump à la
derniers mois, cependant, l’admi- Maison
nistration Trump n’a jamais été Blanche,
en mesure d’entraîner dans son vendredi
sillage d’autres pays signataires 20 septembre,
de ce compromis. lors de
Contrairement aux affirma- l’annonce
tions du président Trump, selon de nouvelles
qui Téhéran a déjà changé d’atti- sanctions
tude, le pouvoir iranien campe contre
dans la défiance, comme l’ont Téhéran.
encore montré les déclarations WIN MCNAMEE/AFP
de responsables mettant en
garde contre « une guerre totale »
en cas de frappes militaires con-
tre leur pays. L’Iran a en outre
commencé à s’affranchir de cer-
taines contraintes de l’accord de
2015, et ses alliés régionaux res-
tent particulièrement actifs.

Coalition hétéroclite
Le péché originel du coup d’éclat
de Donald Trump réside en bonne
partie dans le caractère hétéro- apparaissent aujourd’hui au grand conseillers selon le New York Le départ de John Bolton, proba- saoudiennes et les mises en garde
clite de la coalition qui l’a défendu. jour. Pour les « faucons », la « pres- Times, de répliquer à la destruc- blement limogé le 10 septembre
M. Trump répète de Téhéran contre toute riposte. Il
Il a été soutenu par les « faucons » sion maximale » a besoin du crédit tion par l’Iran d’un drone améri- parce qu’il s’opposait à une pers- qu’il ne veut contrarie l’instauration de toute
du Parti républicain, à commen- que confère l’éventualité de cain, les conduisent enfin à s’in- pective de désescalade défendue forme de dialogue et ébranle les al-
cer par l’ancien conseiller à la sé- l’usage de la force, conçue comme terroger sur la solidité du lien activement par la France, n’a ce-
rien s’interdire, liés arabes des Etats-Unis dont un,
curité nationale du président, un levier supplémentaire et non avec les Etats-Unis alors que ces pendant pas apporté la clarifica- au risque les Emirats arabes unis, a jugé bon
John Bolton, qui considèrent en comme une alternative. Donald derniers ne sont plus tributaires tion espérée sur les objectifs de de reprendre langue avec Téhéran.
fait que seul un changement de Trump, qui partage le même ob- du pétrole produit dans la région. M. Trump. Ce dernier continue de
de brouiller Donald Trump a écarté pour
régime à Téhéran permettra de jectif que Barack Obama – parvenir répéter qu’il ne veut rien s’inter- son message l’instant une réponse militaire. Il a
faire rentrer l’Iran dans le rang. Ce à une relative stabilité régionale Chimère dire, au risque de brouiller totale- ajouté de nouvelles sanctions, en-
courant s’est appuyé sur une qui permettrait un retrait améri- Le temps politique n’est par ment son message, comme c’est le tretenant le discours des « fau-
conjoncture régionale inédite : le cain du Proche-Orient –, refuse au ailleurs plus celui de 2018. En cas avec l’éventualité pourtant sortie de l’accord de 2015, plus cons » qui veut que l’étrangle-
rapprochement d’Israël et des contraire d’être entraîné dans une Israël, le premier ministre, écartée fermement par Téhéran Téhéran avance les siennes. ment soit facteur de résultats, ce
puissances les plus influentes du guerre dans laquelle les Etats-Unis Benyamin Nétanyahou, qui a d’une rencontre historique avec Donald Trump pense qu’il peut que les derniers mois ont dé-
Golfe, l’Arabie saoudite et les Emi- seraient obligés de s’engager longtemps fait de l’Iran son son homologue Hassan Rohani. en même temps appliquer les menti. Le Pentagone a également
rats arabes unis. Donald Trump a aux côtés de leurs alliés. principal épouvantail, lutte pour « Rien n’est jamais totalement ex- sanctions les plus brutales contre annoncé l’envoi de troupes en
ajouté ses propres motivations : le Les monarchies du Golfe sem- sa survie après des élections clu, mais je n’ai pas l’intention de l’Iran sans alimenter un risque de Arabie saoudite dans le souci ma-
démantèlement d’un des legs di- blent découvrir pour leur part législatives défavorables. rencontrer l’Iran », a finalement guerre tout en entretenant l’idée nifeste de redorer la crédibilité des
plomatiques les plus importants que la « pression maximale » les A Riyad, le prince héritier déclaré Donald Trump, dimanche. d’une nouvelle négociation, plus Etats-Unis. Aucun chiffre n’a été
de son prédécesseur, Barack place en première ligne face à Mohammed Ben Salman est dé- En fait, plus le président des favorable aux Etats-Unis, sans avancé pour l’instant concernant
Obama, et le rêve de parvenir à un leur puissant adversaire. Les sormais lesté d’un bilan qui com- Etats-Unis évoque cette perspec- contrarier ses alliés régionaux. ce déploiement présenté comme
« meilleur accord » qui témoigne- attaques du 14 septembre ont prend le bourbier yéménite dans tive, plus les Iraniens s’en distan- Tout démontre aujourd’hui que « modéré ». Et pour cause : une
rait de ses talents de négociateur. exposé leur vulnérabilité, mal- lequel il a englué son pays, une cient. Plus il exclut toute forme de cette croyance est une chimère. telle annonce va complètement à
Longtemps masquées par le gré de colossales commandes brouille avec le Qatar, l’assassinat conditions pour un dialogue, Au contraire, le durcissement l’encontre de la promesse de
succès apparent d’une campagne d’armes américaines. à Istanbul du dissident Jamal alors que son secrétaire d’Etat, des sanctions a entraîné en repré- Donald Trump de rapatrier une
de « pression maximale » qui Les atermoiements de Donald Khashoggi en octobre 2018 et la Mike Pompeo, en avait énuméré sailles la multiplication des ten- bonne partie des soldats améri-
repose sur l’intimidation, les Trump, qui avait déjà refusé en défiance du Congrès des Etats- douze, toutes plus draconiennes sions dans le Golfe, jusqu’aux cains déployés à l’étranger. p
contradictions de cette coalition juin, seul contre l’ensemble de ses Unis du fait de ces fiascos. les unes que les autres après la attaques contre les infrastructures gilles paris

Pour Emmanuel Macron, «quelque chose peut se passer à New York»


Le président veut mettre à profit l’Assemblée générale de l’ONU, qui s’ouvre lundi, pour apaiser les tensions entre Washington et Téhéran

new york - envoyé spécial sa diplomatie proactive. Une ga- tions permanentes des sites nu- difficile à convaincre. Hassan Ro- Le programme new-yorkais « Je ne suis pas un fétichiste du
geure, alors que la réunion des cléaires iraniens ». Quelque chose hani, lui, a besoin, pour négocier, d’Emmanuel Macron consacré à JCPoA et l’on est forcé de constater

U n mois après le sommet


du G7 de Biarritz, où il
avait réussi à faire – un
peu – bouger les lignes, créant un
espoir de désescalade dans le
chefs d’Etat et de gouvernement
des 193 Etats membres de l’ONU
s’ouvre dans un climat internatio-
nal particulièrement lourd.
La tension entre Washington et
semble donc bouger.
« Il y a un enjeu à New York. Les
deux protagonistes de la crise sont
là. Il y a une unité de lieu et pas tout
à fait une unité d’action, car nous
de se caler avec tout un système et
quarante ans d’histoire. »

« Nouvelle donne »
Sur l’Iran, tout s’est encore compli-
la question iranienne pour le
23 septembre est dense. Il doit
rencontrer à la fois le premier
ministre britannique, Boris John-
son, et la chancelière allemande,
que ses deux principaux protago-
nistes l’ont quitté ou sont en train
de le quitter », reconnaît M. Ma-
cron, qui n’en estime pas moins
nécessaire de préserver l’accord
golfe Arabo-Persique et mobili- Téhéran est encore montée ces ne sommes pas en Arabie saou- qué depuis un mois. L’accord de Angela Merkel, les dirigeants des en le complétant. « Ces deux ans
sant ses hôtes sur l’Amazonie, le deux derniers jours avec l’an- dite, mais quelque chose peut se principe, obtenu à Biarritz auprès deux pays européens signataires depuis le retrait américain n’ont
président français tente de trans- nonce de l’envoi de renforts amé- passer », a affirmé M. Macron, de Donald Trump et auprès du de l’accord de Vienne de permis ni de résoudre la question
former l’essai lors de l’Assemblée ricains et les mises en garde de la tout en admettant qu’après l’atta- président iranien pour une ren- juillet 2015 (JCPoA), mais aussi du programme nucléaire iranien
générale des Nations unies (ONU) République islamique, affirmant que contre les installations pétro- contre que M. Macron espérait or- Donald Trump et Hassan Rohani. ni de réduire la conflictualité dans
qui s’ouvre lundi 23 septembre. par la voix de son ministre des lières saoudiennes attribuées à ganiser lui-même, a été balayé de- En mai 2018, les Etats-Unis la région », relève-t-il.
« Cela nous permet de mettre en affaires étrangères, Mohammad l’Iran « les chances d’une rencon- puis le bombardement revendi- s’étaient retirés du JCPoA qui ge- Cette action qu’il mène à New
œuvre la dynamique entamée au Javad Zarif, que « la guerre ne sera tre n’ont certes pas augmenté ». qué par les rebelles houthistes lait et mettait sous contrôle inter- York, le chef de l’Etat la voit aussi
G7 », a confié Emmanuel Macron pas limitée ». Mais, parlant à la « Les Iraniens sont flexibles sur – soutenus par Téhéran – du site de national, pour dix ou quinze ans en résonance directe avec le quoti-
dans l’avion qui l’emmenait à chaîne américaine CNN, diman- les paramètres, mais inflexibles la Saudi Aramco, le 14 septembre. selon les points, le programme dien des Français. « La sécurité ré-
New York, parlant à un petit che après-midi, le ministre ira- sur le rendez-vous qui, à leurs yeux, « Il faut être très prudent dans nucléaire iranien. Depuis juillet, gionale dans le Golfe, c’est le prix de
groupe de journalistes. nien, nettement plus mesuré, a ne doit venir qu’à la fin du proces- l’attribution ; il y a, pour le mo- la République islamique a com- l’essence avec de rapides répercus-
Ce sont les deux priorités du chef affirmé que le président, Hassan sus, alors que l’objectif des Améri- ment, des faisceaux d’indices, mais mencé à revenir sur ses engage- sions sur le pouvoir d’achat, a-t-il
de l’Etat, qui cherche à conforter sa Rohani, était prêt à rencontrer cains est d’avoir ce rendez-vous à ce bombardement est un fait mili- ments, reprenant l’enrichisse- observé, mais c’est aussi notre sé-
nouvelle stature internationale en son homologue, Donald Trump, court terme », explique-t-il, préci- taire de nature nouvelle qui ment de l’uranium au-delà du curité tout court, car, s’il y a un em-
affichant son engagement sur le « si [ce dernier] est prêt à faire le sant que « Donald Trump décide change l’écosystème dans lequel taux maximum autorisé de brasement, il y aura des effets do-
climat, un thème politiquement nécessaire », c’est-à-dire à lever les vite et seul. Il a des logiques très était la région et qui crée une nou- 3,67 %, et elle annonce de nouvel- mino très difficiles à maîtriser. » p
porteur, mais aussi l’efficacité de sanctions en échange « d’inspec- transactionnelles et il n’est pas très velle donne », analyse M. Macron. les entorses pour le 6 novembre. marc semo
international | 3
0123
MARDI 24 SEPTEMBRE 2019

« Gloire à Hongkong », Malgré la répression,


la colère monte contre le
le chant vibrant des anti-Pékin président égyptien Sissi
Un cri de ralliement accompagne les manifestations, souvent violentes Sur fond de marasme économique, quelques
centaines de personnes défient le pouvoir
« Dès que j’ai entendu le mor- manifestants pro- et antigouver-
REPORTAGE Un projet de loi
hongkong - correspondance
obligeant
ceau, j’ai voulu monter une version
orchestrale », nous affirme « S »
nementaux chantant à qui mieux
mieux, les uns, l’hymne national
D es dizaines de personnes
ont été arrêtées en
Le rôle croissant
des militaires

D
imanche, sous couvert (c’est ainsi qu’il se présente), le chinois, les autres, le nouveau Egypte après des mani-
d’« aller faire des cour-
à respecter chef d’orchestre. Il a accepté de Gloire à Hongkong. Ce dernier festations inédites contre le prési-
ses », le code pour oc- l’hymne national nous rencontrer, accompagné de offre en outre une alternative dent Abdel Fattah Al-Sissi. Aux cris
dans l’économie
cuper les centres
est prêt, mais son « C » et de « V », les deux produc- aux Hongkongais, qui huent régu- de « Sissi, va-t’en ! », des groupes de suscite
commerciaux, quelques milliers teurs de la vidéo, non sans certai- lièrement l’hymne national chi- quelques dizaines, parfois quel-
de manifestants se sont retrou- examen a été nes précautions pour garantir nois, notamment lors des matchs ques centaines d’Egyptiens, armés
des critiques
vés à Shatin, une « ville nouvelle » leur anonymat, dont un bref jeu de football ou de rugby. de courage et en colère, ont défié
des années 1970 située au cœur
prudemment de piste pour les retrouver, la nuit, Pékin est très sensible aux atta- l’interdiction de manifester pour
des Nouveaux Territoires, où ils repoussé dans une gargote japonaise, où la ques contre ses symboles natio- descendre dans les rues du Caire et vait vendredi en vol vers New York
ont ciblé les magasins soupçon- serveuse, de mèche, désigne du naux. Un projet de loi, obligeant à d’autres villes du pays, vendredi pour assister à l’Assemblée géné-
nés de sympathies chinoises, éti- doigt la table des artistes. respecter le drapeau et l’hymne 20 septembre au soir. Le mouve- rale des Nations unies, ses sou-
quetés « à boycotter » par des musique de la première phrase En noir de la tête aux pieds, la national, est d’ailleurs prêt à ment s’est poursuivi à Suez sa- tiens dans les médias d’Etat ont
autocollants avec un chariot de sont un chef-d’œuvre », nous affir- couleur du mouvement, ils ont Hongkong, mais la seconde lec- medi soir, avec 200 manifestants. pris le relais pour discréditer le
supermarché barré. me-t-il, par messagerie cryptée in- entre 27 et 30 ans. « Notre seul but ture du texte, prévue fin juin, D’ampleur limitée et rapide- mouvement de contestation. Cer-
Les manifestants ont également terposée. Jusque-là, il n’avait ja- est d’unir et de donner courage et avait prudemment été repoussée ment dispersés par les forces de tains ont accusé la confrérie des
profané un drapeau chinois, puis mais écrit que de la musique pop. espoir aux participants du mouve- par le président du Parlement, sécurités, ces petits rassemble- Frères musulmans – classée orga-
mis le feu à des barricades et En 2014, lors de la « révolte des pa- ment, alors que nous sommes qui avait invoqué les « circonstan- ments sont un message fort nisation terroriste en Egypte –
saccagé la station de métro. La rapluies », premier grand mouve- tous ensemble au fond des ténè- ces peu favorables ». adressé au président Sissi au vu d’avoir fabriqué des vidéos.
veille, de nombreuses alterca- ment de désobéissance civile pro- bres », raconte « S ». « Trouver 150 En fait, plusieurs chants accom- de la chape de plomb répressive Rares étaient les observateurs à
tions avaient eu lieu, notamment démocratie, Thomas avait déjà musiciens qualifiés n’a pas été dif- pagnent le mouvement depuis ses imposée au pays. Sur fond de anticiper un mouvement d’am-
autour de murs transformés en songé à composer. Mais l’heure ficile. On a même dû en refuser à débuts, notamment l’Alléluia de marasme économique, la colère pleur en réponse à l’appel à mani-
mosaïques de notes adhésives n’était pas aussi grave. Neuf suici- cause de la taille du studio », Taizé et le chant de la comédie mu- monte en Egypte contre le maré- fester lancé par Mohamed Ali.
militantes, que les anti-manifes- des de manifestants – qui ont as- ajoute « C ». L’enregistrement eut sicale Les Misérables. Un tube de chal et son armée. « Bien que le nombre [de manifes-
tants souhaitaient « nettoyer ». socié leur acte de désespoir au lieu clandestinement, en quel- Maria Cordero, chanteuse popu- C’est une série de vidéos qui a tants] soit relativement petit, la
mouvement actuel – ont cette fois ques heures, car « on ne pouvait laire progouvernement, a égale- enflammé les esprits. Dans ces colère qu’ils représentent n’est
« Donner courage et espoir » assombri l’humeur ambiante. pas exclure une perquisition de la ment été détourné avec sarcasme images en arabe, un entrepreneur comprise que lorsque ces chiffres
En toutes circonstances, les mani- Un air classique lui a paru en police, ou que les triades [mafias] pour se moquer des policiers, par égyptien, Mohamed Ali, exilé en sont multipliés par le risque extra-
festants ne manquent plus une oc- outre plus approprié au côté fassent un casse dans le studio ». les plus jeunes, qui hurlent en Espagne, affirme que les autorités ordinaire auquel chaque manifes-
casion de chanter leur nouveau cri « champ de bataille » et plus facile à riant : « Frappez les journalistes ! lui doivent des millions de livres tant est confronté », saluait dans
de ralliement, Gloire à Hongkong, chanter par une foule. « C’est une Alternative à l’hymne chinois Frappez les députés ! Frappez les égyptiennes pour des réalisations un Tweet Timothy Kaldas, expert
un chant vibrant et passionné, marche solennelle et digne écrite Dans la vidéo, les musiciens sont jeunes ! Frappez les femmes ! »… effectuées par sa compagnie de au Tahrir Institute for Middle East
une musique originale sur la- pour les manifestants. De mon en grande tenue de manifestant, Le camp pro-Pékin, lui, a déjà bâtiment Amlaak, en collabora- Policy. Les manifestations sont ra-
quelle des paroles ont été écrites point de vue, les mots “Libérer Hong- avec masque à gaz et casque de entrepris de détourner Gloire à tion avec l’armée, qui supervise la res depuis le renversement par
de manière collective. Des tuto- kong, Révolution de notre temps” chantier. Des fumées blanches, Hongkong : quand les manifes- construction de nombreux pro- l’armée du président islamiste
riels pour bien le chanter ont éga- [le slogan phare de la révolte par le- qui évoquent les gaz lacrymogè- tants entonnent « pour les larmes jets dans le pays. Sans fournir de Mohamed Morsi, en juillet 2013,
lement été postés sur YouTube. quel s’achève l’hymne] veulent dire nes mais symbolisent la terreur que nous versons sur cette terre », preuves, l’homme accuse l’armée et la répression sanglante qui a
Le jeune compositeur de cet que Hongkong a changé, que les (en référence à l’expression « ter- ils répondent « pour ce paradis de mauvaise gestion des fonds pu- suivi contre les Frères musul-
hymne citoyen, soucieux de rester Hongkongais ne sont plus seule- reur blanche », en chinois]) se ré- qui est en cours de destruction ». blics dans la construction d’hôtels mans. Plus de 800 personnes
anonyme, n’est connu que sous ment intéressés par l’argent, qu’ils pandent au milieu d’eux. « J’aime « Le chant a toujours eu un pou- de luxe, de palais présidentiels, sont mortes et des dizaines de
son nom de guerre : « Thomas dgx aspirent à des valeurs plus nobles et que l’on voie des chanteurs avec voir important dans tous les mou- ainsi que pour la tombe de la mère milliers ont été emprisonnées.
yhl » (sic), un charabia qu’il assume moins égoïstes. Et c’est pour cela des masques à gaz, car les artistes vements révolutionnaires, mais en- du président Sissi, morte en 2015. Après le vote d’une loi limitant le
et dont il n’exclut pas un sens ca- que nous, les Hongkongais, mar- voient leurs libertés se restreindre core plus en Chine qu’ailleurs », rap- Selon cet entrepreneur, qui fus- droit de manifester, fin 2013, la
ché… Il cite, parmi les hymnes na- chons dans les rues », explique-t-il. à Hongkong », commente « V », la pelle le violoncelliste profession- tige les « projets orgueilleux » des répression s’est étendue à toute
tionaux qui l’ont inspiré, celui des Glory to Hongkong a ensuite été coproductrice du clip. nel Laurent Perrin, basé à autorités, l’armée a « construit de voix critique, dont les militants
Etats-Unis, de la Russie et du joué par un véritable orchestre, Depuis l’émergence de cet Hongkong. Il estime qu’un hymne nombreux projets ratés qui n’ont prorévolutionnaires et les oppo-
Royaume-Uni, ainsi que le Gloria puis diffusé sur les réseaux so- « hymne à Hongkong », on a as- comme celui-là « risque d’inquiéter apporté aucun revenu aux gens ». sants laïques et de gauche.
in excelsis Deo de Vivaldi. ciaux sous forme d’un clip, vu par sisté, tant dans les centres com- Pékin bien davantage que les cock- Vendredi soir, les chants et les
« J’ai également beaucoup écouté plus d’un million d’internautes au merciaux que dans les stades de tails Molotov des manifestants ». p Mesures d’austérité slogans de la révolution du
La Marseillaise. Les paroles et la premier jour de sa mise en ligne. foot, à des duels de chants, entre florence de changy Les accusations de M. Ali ont 25 janvier 2011, qui avait conduit
trouvé un formidable écho sur les à la chute de l’ancien président
réseaux sociaux et dans la rue Hosni Moubarak, ont à nouveau
égyptienne. Le rôle croissant pris résonné près de la place Tahrir,
par les militaires dans divers sec- pour un bref moment. Les mani-

Inquiétude en Ukraine face au « prix teurs de l’économie depuis l’arri-


vée au pouvoir d’Abdel Fattah Al-
Sissi, à la faveur d’un coup d’Etat
festants ont été rapidement dis-
persés, à coups de gaz lacrymo-
gène, par les forces de sécurité.

de la paix » dans le Donbass avec Moscou militaire, à l’été 2013, et la multi-


plication des mégaprojets, tels
que la nouvelle capitale adminis-
Des vidéos publiées sur les ré-
seaux sociaux montraient quel-
ques dizaines de personnes ras-
trative ou le doublement du canal semblées aussi dans les villes
Le président ,Volodymyr Zelensky, est soupçonné d’être prêt à faire de lourdes concessions de Suez, suscitent des critiques. d’Alexandrie, d’Al-Mahalla et de
Nombreux sont ceux qui esti- Damiette, dans le delta du Nil,
à son homologue russe, Vladimir Poutine, pour sortir du conflit ment que les milliards d’euros ainsi qu’à Suez.
investis dans ces projets auraient Le Centre égyptien pour les
été mieux employés à remettre droits économiques et sociaux a

I ls étaient plusieurs centaines


à crier leur révolte sous les fe-
nêtres du palais présidentiel
à Kiev. Pas assez, sans doute,
pour inverser le cours de l’his-
M. Zelensky prétend réussir là où
son prédécesseur, Petro Poro-
chenko, a échoué : mettre fin à
cinq ans d’un conflit qui meurtrit
la partie orientale du pays. Les af-
des affaires étrangères ukrainien,
Vadym Prystaiko, répète depuis la
mi-septembre que les négocia-
tions se fonderont sur la « formule
Steinmeier » : du nom du ministre
taire Vladimir Tsemakh, considéré
comme un témoin-clé, voire un
suspect, dans le crash du MH17, cet
avion abattu en 2014 dans la ré-
gion de Donetsk par un missile
sur pied une économie en berne
et à améliorer les services publics,
alors que les mesures d’austérité
imposées depuis 2016 ont dure-
ment touché la population, dont
enregistré au moins 356 arresta-
tions dans tout le pays. L’avocate
des droits humains Mahienour
Al-Masri a été arrêtée dimanche
par la police au Caire après avoir
toire, mais suffisamment, frontements dans le Donbass en- des affaires étrangères allemand, Buk provenant de l’armée russe. près d’un tiers vit déjà sous le assisté aux interrogatoires de
pensent-ils, pour alerter le fou- tre les séparatistes soutenus par la cette formule datée de 2016 se veut Pressées d’obtenir une percée di- seuil de pauvreté. manifestants. La sécurité a été
gueux président ukrainien, Volo- Russie et l’armée ukrainienne ont une version simplifiée des accords plomatique, la France et l’Allema- Signe de la fébrilité du régime renforcée dans le centre du Caire.
dymyr Zelensky, qu’à trop vou- fait, selon le décompte des Nations de Minsk signés en 2015, le point gne, qui supervisent le processus face à l’impopularité croissante du Des sites d’information ont été
loir la paix, il pourrait bien per- unies, quelque 13 000 morts. Et le essentiel en étant la tenue d’élec- de Minsk, pourraient in fine privi- président Sissi, ces allégations ont partiellement bloqués. Alors que
dre la guerre. très populaire président s’est fait tions dans les régions sous conflit légier l’amélioration de leurs rela- donné lieu à une série de Mohamed Ali a lancé un nouvel
A la veille du week-end des 21 et élire, en grande partie, sur la pro- sous la supervision de l’Organisa- tions avec Moscou au détriment démentis. Le 14 septembre, le appel à une « marche du million »,
22 septembre, les pancartes bran- messe de régler ce confit : 71,5 % tion pour la sécurité et la coopéra- de Kiev, s’inquiète-t-on au sein de président Sissi a lui-même rejeté vendredi 27 septembre, tous s’in-
dies dénoncent « la trahison nor- des Ukrainiens font d’un cessez-le- tion en Europe (OSCE). Mais la for- l’opposition. « Il y a des signes in- ces accusations comme étant de terrogent sur la suite que pour-
mande » pour évoquer le sommet feu durable dans la région une mule est suffisamment vague et quiétants de la part de l’Europe. « purs mensonges » et a accusé Mo- rait prendre ce mouvement dans
dit « du format Normandie », priorité absolue, avant même ambiguë pour qu’une partie des Quel est le prix de la reprise du dia- hamed Ali de vouloir affaiblir un tel contexte répressif. Sur la
censé réunir les présidents l’amélioration du niveau de vie, la Ukrainiens, notamment les mani- logue ? », s’interroge la députée l’Egypte et de miner la confiance Toile, certains Egyptiens se di-
d’Ukraine et de Russie aux côtés lutte contre la corruption et l’in- festants de Kiev, redoutent qu’un Ivanna Klympush-Tsintsadze, de la population dans l’armée. « Je sent convaincus que « le mur de
du chef de l’Etat français et de la fluence sournoise des oligarques tel scrutin se déroule « sous la mu- membre du parti de l’ex-président construis un nouveau pays », la peur est tombé ». p
chancelière allemande, afin d’ob- en politique, indique un sondage selière de mitrailleuses russes », Porochenko. « Il est douloureux et s’est-il défendu. Alors qu’il se trou- hélène sallon
tenir une résolution du conflit Initiatives démocratiques publié condamnant les territoires à un inquiétant que notre partenaire
dans le Donbass dans le cadre des en septembre. « Plus on se rappro- sort similaire à celui de la Crimée, français méprise l’importance de ce
accords de Minsk, conclus che des lignes de front, plus les annexée par la Russie en 2014. conflit sanglant », affirme-t-elle au
en 2015 mais jamais appliqués. Ukrainiens veulent la paix, mais Monde. « Macron et Poutine ne
Une réunion de ce sommet, après certaines conditions à cette paix La France et l’Allemagne pressées jouent pas le même jeu. Le soupçon I S RAËL raélien Réouven Rivlin a en-
des années d’impasse diplomati- restent pour tous inacceptables », « Nous pensons qu’un progrès est est là », ajoute l’ancien ministre Les partis arabes tamé dimanche ses consulta-
que, est espérée d’ici quelques se- pointe la sociologue Ioulia Shu- possible » dans une reprise des des affaires étrangères ukrainien, apportent leur soutien tions avec les chefs de parti
maines. Mais la foule redoute kan, maîtresse de conférences en pourparlers, a souligné Vadym Pavlo Klimkine. « Dans ces négo- à Benny Gantz pour désigner celui qui sera
que, de guerre lasse, Volodymyr études slaves à l’université Paris- Prystaiko, mi-septembre. Mais ciations, il nous faut le soutien de Pour la première fois en plus chargé de former un gouver-
Zelensky, arrivé au pouvoir il y a Nanterre (Paris-X). hormis l’échange de prisonniers nos amis et surtout de l’Allemagne. d’un quart de siècle, les partis nement après les législatives
six mois à peine, fasse d’irrémé- Pour faire taire les armes, les du 7 septembre entre l’Ukraine et Nous voulons le départ des soldats arabes ont recommandé, du 17 septembre. Le parti cen-
diables concessions à la Russie Ukrainiens seraient-ils prêts à sa- la Russie, le Kremlin n’a jusqu’ici russes. Le Donbass peut avoir un dimanche 22 septembre, un triste Kahol Lavan (Bleu
lors de ces tractations. Une lettre crifier leur souveraineté dans le donné aucun signe constructif statut spécial, mais il ne doit pas candidat pour le poste de pre- Blanc) de Benny Gantz a ob-
ouverte signée par des artistes, Donbass ? L’inexpérience du chef pour répondre à l’ouverture de être utilisé par Poutine pour impo- mier ministre : le centriste tenu 33 sièges sur les 120 du
journalistes et anciens députés a d’Etat ukrainien dans ces tracta- Kiev. Et cet échange, rappellent les ser un fédéralisme visant à frag- Benny Gantz, dans l’espoir de Parlement, contre 31 pour le
aussi été transmise au président tions délicates inquiète. Ajoutant à plus critiques, s’est fait au prix de menter l’Ukraine », plaide-t-il. p clore le règne de Benyamin Likoud (droite) de Benyamin
pour le mettre en garde. la confusion ambiante, le ministre la livraison à la Russie du paramili- claire gatinois Nétanyahou. Le président is- Nétanyahou. – (AFP.)
4 | international 0123
MARDI 24 SEPTEMBRE 2019

Hajar Raissouni,
symbole du combat
pour le droit à l’IVG
La journaliste marocaine devait comparaître
lundi pour avortement illégal

PORTRAIT Cette femme


de 28 ans est
A des proches qui lui ren-
daient visite dans la pri-
son Al-Arjat, près de Salé,
Hajar Raissouni a déclaré : « Je vais
vers mon destin le cœur brisé et la
la nièce de deux
hommes connus
tête haute. » La jeune journaliste,
et peu appréciés
28 ans, doit comparaître ce lundi du pouvoir
23 septembre devant la justice ma-
rocaine pour « avortement illégal »
marocain
et « relations sexuelles hors ma-
riage », des délits passibles d’em-
prisonnement dans le code pénal croit en la religion, souligne sa cou-
marocain. « Elle attend son juge- sine Amal. En une religion qui li-
ment, elle est sûre de son inno- bère, pas une religion qui juge et qui
cence », commente sobrement son restreint les libertés individuelles,
avocat, Saad Sahli. notamment celles des femmes. »
C’est dans la journée du 31 août Née en 1991 à Larache, dans le
que la jeune femme a été arrêtée à nord du pays, Hajar Raissouni
la sortie d’une clinique de Rabat, grandit au sein d’une famille con-
Félix Tshisekedi, le président de la République démocratique du Congo, le 18 septembre à Bruxelles. THIERRY ROGE/AFP avec son compagnon. Le gynéco- servatrice. Le père est agriculteur
logue, l’anesthésiste et la secré- (il est mort en 2017), la mère,
taire médicale ont aussi été arrêtés femme au foyer. Comme sa sœur
et poursuivis pour complicité Youssra et ses frères Amin, Mon-
d’avortement clandestin. Tous se- tasser et Tayeb, Hajar reçoit une

Tshisekedi: «Pas de temps à perdre ront jugés ce lundi devant le tribu-


nal de Rabat.
Si le parquet assure que l’arresta-
tion de la journaliste n’avait « rien
éducation religieuse tradition-
nelle – elle choisit de porter le hid-
jab à l’adolescence – tout en étant
encouragée à s’émanciper. Elle

avec des règlements de comptes»


à voir » avec sa profession, il ne fait quitte le domicile familial après
pas de doute, ni pour ses avocats ni son bac. Elle s’installe à Salé
pour son entourage, qu’elle était en 2009 et s’inscrit à la faculté des
bien ciblée. La jeune femme au vi- sciences de Rabat. Après une li-
sage juvénile, toujours encadré cence de maths, l’étudiante, qui a le
Le président de la RDC veut installer « la paix et la sécurité » dans son pays par un fichu léger, est une journa- goût de l’écriture et du débat, choi-
liste discrète mais elle a la particu- sit sa voie : ce sera le journalisme.
larité d’être la nièce de deux hom- Elle s’inscrit à la fac de droit puis
mes connus et peu appréciés du de science politique tout en pu-
communes de social-démocratie. des droits de l’homme est une pouvoir marocain. bliant ses premiers articles dans Al
Nous espérons que cette expéri-
« Je suis priorité. J’ai libéré les prisonniers Ahdath Al Maghribia, un quoti-
mentation fonctionnera. favorable au politiques, j’ai permis le retour Arrestations arbitraires dien arabophone marqué à gau-
d’exilés politiques, j’ai humanisé Dans une lettre publiée par son che. A l’époque, la jeune fille est
ENTRETIEN Vous avez maintenu des per-
maintien de la les services de répression comme journal, elle raconte avoir été lon- proche du Mouvement de l’uni-
Monusco. Nous

I
nvesti président de la Répu- sonnalités soupçonnées de dé- l’Agence nationale de renseigne- guement interrogée en garde à cité et de la réforme (MUR) créé
blique démocratique du tournements de fonds massifs. ment qui n’emprisonne plus les vue sur ses oncles. Le premier, Ah- par son oncle Ahmed Raissouni.
Congo (RDC) le 24 janvier, Garantissez-vous une sorte
en avons besoin, opposants dans des cachots mais med Raissouni, est un intellectuel Elle est embauchée à Attajdid, le
Félix Tshisekedi, 56 ans, doit d’impunité pour les responsa- surtout pour accompagne l’évolution positive et idéologue islamiste réputé, quotidien du Parti de la justice et
composer avec son prédécesseur bles de crimes économiques de la République. Donc voilà ce dont les prises de position sont du développement (PJD, isla-
et ancien ennemi politique, Jo- commis sous l’ère Kabila ?
l’est du pays » qu’il faut retenir. Ce n’est pas une très hostiles au pouvoir royal. Le miste), où elle travaille deux ans.
seph Kabila. Ce dernier maintient En arrivant au pouvoir, ma philo- question de morale. La politique second, Souleymane, rédacteur en Cette affaire peut sembler ironi-
son influence sur une partie de sophie a été de tirer un trait sur le est ce qu’elle est. chef du quotidien arabophone que aujourd’hui : une journaliste
l’appareil sécuritaire, dispose de passé. Ce qui est arrivé de mal ne général des finances est un peu Akhbar Al Yaoum et issu de la gau- islamiste, victime de lois qu’elle
la majorité au Parlement et dans doit plus se reproduire. On peut re- sorti de sa mission et je l’ai Mais n’entendez-vous pas che libérale, est connu pour ses défendait ? « Sauf que Hajar Rais-
les assemblées provinciales. Le partir avec ceux qui ne se sont pas d’ailleurs appelé pour le lui dire, le besoin de justice demandé prises de position virulentes con- souni n’était pas islamiste et que les
président Félix Tshisekedi s’en ex- trop compromis. Si des instances tout en l’assurant de mon soutien par votre population ? tre les autorités. Enfin, son cousin lois qui la ciblent n’ont pas été insti-
plique lors d’un grand entretien spécialisées révèlent des faits con- face aux menaces inacceptables Sûrement. Mais ce n’est pas la Youssef est secrétaire général de tuées sous un gouvernement isla-
accordé à TV5 Monde et au Monde damnables, on s’y penchera. Mais qu’il a pu recevoir. C’est désormais priorité. Aujourd’hui, les Congo- l’Association marocaine des droits miste », souligne son amie Salwa,
dans l’émission « Internationa- je n’ai pas à fouiner dans le passé. du ressort de la justice. lais veulent d’abord la paix et la sé- de l’homme (AMDH). elle aussi journaliste.
les », en marge de sa première Trop de travail m’attend. Il n’est curité. Tel était d’ailleurs mon en- Souleymane Raissouni rappelle, Au cours de l’année 2015, Hajar
visite officielle en Belgique. pas normal qu’un tel pourcentage Pourquoi avoir maintenu des gagement. Durant la campagne comme une tentative d’explica- prend ses distances avec le mouve-
de ma population vive dans la pau- hauts responsables militaires, présidentielle, je m’étais rendu tion à un engagement familial, ment puis quitte Attajdid en 2016.
La plate-forme politique vreté. Les Congolais veulent des pour certains visés par des dans les provinces de l’Est et j’ai vu que leur grand-père, Ahmed Ben « Je crois qu’elle était dans une
de Joseph Kabila considère ce réponses à leurs questions sur la sanctions américaines ou comment mes compatriotes vi- Mohammed Raissouni, était l’un forme de transition entre son édu-
dernier comme le « président santé, l’éducation, le travail… Donc européennes, pour leur impli- vent là-bas. C’est au-delà de la souf- des leaders de la résistance des cation conservatrice et son aspira-
honoraire » de la RDC. Ce titre pas de temps à perdre avec des rè- cation présumée dans des cri- france. Dans quelques semaines, je Jbala contre les Espagnols, dans les tion à vivre sa vie. Elle se posait
vous semble-t-il approprié ? glements de comptes. mes de guerre, des massacres compte déplacer l’état-major des années 1910. « Quand Hajar, son énormément de questions », relève
C’est vrai non ? Les présidents ou la répression de manifesta- armées à Beni pour mettre un journal, sa famille deviennent un Salwa. A Akhbar Al Yaoum, où elle
français Nicolas Sarkozy et Fran- Vous avez pourtant fait tions prodémocratiques ? terme aux tueries [en cours depuis peu gênants, ce pouvoir s’active à travaille avec son oncle Souley-
çois Hollande ne sont-ils pas des de la lutte contre la corruption Vous avez bien dit « présumée », 2014] et permettre aux acteurs de saper son ambition dans la vie et mane, elle écrit autant sur les ma-
présidents honoraires de la Répu- une priorité… donc ils sont aussi présumés inno- la lutte contre Ebola de travailler. dans son métier de journaliste », nifestations des diplômés chô-
blique française ? Un office consacré à cette tâche cents. Nous voulons instaurer un Nous préparons actuellement une dénonce-t-il. Il rappelle que si l’ar- meurs que sur la crise des étu-
sera bientôt créé. Mon prédéces- Etat de droit. Dans un Etat de droit, grande offensive contre les grou- restation de sa nièce est une occa- diants en médecine ou la réforme
Ils n’ont pas eu leur mot à dire seur avait désigné un conseiller il y a une justice indépendante. Ce pes armés de l’est de la RDC. sion de dénoncer des lois libertici- de l’éducation nationale… Ces der-
sur la constitution du gouver- spécial. Je préfère une administra- n’est pas à l’individu Félix Tshi- des, notamment pour les femmes, niers temps, elle préparait une en-
nement de leur successeur… tion spécifique, avec des pouvoirs sekedi de commencer à faire jus- Il y a un an, Joseph Kabila il s’agit aussi de dénoncer les mé- quête sur la communauté chré-
Car ils ne sont pas en situation clairement définis et une organi- tice. A mon arrivée au pouvoir, j’ai demandait le départ effectif thodes d’un « pouvoir répressif » tienne issue de l’immigration
de cohabitation ou, plutôt, de coa- sation précise. En amont, j’ai créé trouvé une armée et des services de la Mission onusienne en qui utilise ces textes pour procé- subsaharienne au Maroc.
lition. Nous, nous le sommes. l’Agence pour le changement des de renseignement structurés à qui RDC (Monusco). Quelle est der à des arrestations arbitraires. Deux articles de cette journaliste
C’était le prix à payer pour la paix, mentalités. Car je veux de la péda- j’ai dit que je n’accepterais plus ce votre position sur ce sujet ? Sur sa page Facebook, la journa- prometteuse ont été particulière-
car je craignais une nouvelle crise gogie avant la répression. Depuis qui s’est passé. Eux aussi m’ont Je suis favorable au maintien de liste postait régulièrement des ment remarqués. L’un sur l’immi-
que le Congo ne pouvait se per- des décennies, le Congo est dans expliqué leur vérité. Notre armée, la Monusco. Nous en avons be- textes courts, très littéraires, dans gration clandestine dans le nord
mettre. C’est pour cela que Joseph une sorte d’habitude du mal. La c’est vrai, a commis beaucoup d’er- soin, surtout pour l’est du pays, en lesquels elle exprimait ses opi- du pays, pour lequel elle a reçu un
Kabila a pris part à la composition corruption a été endémique et reurs. Mais il est vrai aussi qu’il y a appui notamment logistique à nions sur l’actualité marocaine. Le prix en mars 2019. L’autre, réalisé
de ce gouvernement. Sa famille banalisée. Je reconnais que cela eu beaucoup d’exagérations. De nos forces de défense. Ma priorité portrait que dresse cette page de cet été, est une interview d’Ahmed
politique a la majorité au Parle- continue sous mon mandat. Tout même que de la diabolisation est de rétablir la paix dans cette ré- son auteure est celui d’une jeune Zefzafi, le père de Nasser Zefzafi, le
ment. Nous partageons des va- ne peut pas changer en un jour. infondée sur des individus. gion, autrefois appelée le « grenier femme de sa génération, qui re- leader du Hirak (mouvement de
leurs communes de social-démo- Mais je compte entamer un grand de la République », et aujourd’hui fuse de composer avec les pesan- contestation qui a agité le nord du
cratie et nous espérons que cette programme de moralisation. Comme opposant à Joseph devenue un enfer. Je ne peux pas teurs et l’hypocrisie sociales dans Maroc en 2016-2017), condamné à
expérimentation fonctionnera. Kabila, vous étiez favorable me sentir chef de l’Etat et accepter lesquelles se sont englués ses vingt ans de prison. « Son appro-
Selon l’inspection générale des à des sanctions visant des une telle situation. Et c’est un para- aînés. « Hajar est une femme qui che des événements du Rif est cou-
Ne craignez-vous pas que cette finances, 15 millions de dollars personnalités de son régime. doxe que, dans un pays aussi riche rageuse, souligne son oncle Sou-
coalition entraîne de nouvelles ont disparu des caisses Comme président, vous sem- en ressources naturelles, la popu- leymane Raissouni. C’est une jour-
paralysies ? du Trésor. Savez-vous blez plus mesuré. Votre morale lation soit parmi la plus pauvre au naliste engagée, moralement. »
Il y a encore quelques mois, on se où se trouve cet argent ? politique aurait-elle changé ? monde. Je compte aussi remettre
Ces derniers Ces derniers mois, elle était plus
regardait en chiens de faïence avec Selon mes informations, il s’agit Les sanctions se justifiaient au de l’ordre dans le secteur minier mois, elle disait inquiète. A l’une de ses amies,
nos amis de la coalition actuelle. non pas d’un détournement de moment où la situation politique pour mieux l’encadrer de telle Kholoud, elle disait sa lassitude de
Du jour au lendemain, il a fallu se fonds, mais d’une affaire de rétro- n’évoluait pas. Si des personnalités sorte que le cours du cobalt soit
à une amie se sentir sous surveillance. Trois
coaliser, s’allier, pour éviter les commissions. Nous sommes cer- ont été sanctionnées pour viola- déterminé par nous-mêmes. p sa lassitude mois avant son arrestation, elle lui
blocages inhérents à la cohabita- tains que ce n’est pas de l’argent tions des droits de l’homme, je ne propos recueillis par confiait : « S’il m’arrive quelque
tion et pour éviter le pire. Avec Ka- volé au Trésor. En réalité, il y a eu les défends pas. Moi-même, d’en- françoise joly (tv5 monde)
de se sentir chose, ce sera lié à mes oncles. » p
bila, nous partageons des valeurs de la maladresse. L’inspecteur trée de jeu, j’ai été clair : la question et joan tilouine sous surveillance zineb dryef
international | 5
0123
MARDI 24 SEPTEMBRE 2019

En Pologne, le PiS veut amplifier sa réforme judiciaire


Le parti au pouvoir, en campagne électorale, promet de faciliter la levée de l’immunité des juges et des députés

varsovie - envoyés spéciaux du système judiciaire, déjà large- doit se poursuivre « dans le res- comme autant de menaces pour tion : « Nous avons convaincu les
ment entamée depuis 2015. Lors pect du principe que la Constitu- les magistrats résistants aux ré-
« Toutes Etats membres que nous avions
les institutions

L
e secrétaire d’Etat polo- de la convention sur le pro- tion est l’acte législatif suprême en formes de la justice, ainsi que pour raison », se targue le ministre des
nais à la justice, Sebastian gramme de la formation, le 7 sep- Pologne » et que « les modifica- les députés d’opposition. affaires étrangères, Jacek Czapu-
Kaleta, en convient : la tembre à Lublin, l’homme fort du tions proposées seront examinées Après la réforme du parquet, le
sont placées towicz, en tablant ouvertement
réforme de la justice « est parti Droit et justice a averti que par le Tribunal constitutionnel ». poste de ministre de la justice a été sous pression » sur une plus grande indulgence de
un processus qui va plus lente- « le système proposé [par l’opposi- Il est encore précisé « qu’en ma- couplé avec celui de procureur gé- la part d’Ursula von der Leyen à
RAFAL TRZASKOWSKI
ment que prévu » dans son pays. tion] est un “régime des juges”, qui tière d’organisation du système ju- néral, et les pouvoirs de ce dernier l’égard de Varsovie : « L’attitude de
maire de Varsovie
Mais il n’en démord pas : « Nous donne en substance le pouvoir aux diciaire, tous les Etats membres ont été portés à un niveau jamais la nouvelle commission sera peut-
et figure de l’opposition
allons mettre un terme à la politi- tribunaux, et n’a rien à voir avec la sont égaux » pour mettre en place vu depuis la chute du commu- être différente. Nous verrons. »
sation des juges. » Car, au-delà des démocratie. C’est un système qui le système de leur choix. « Si on dit nisme. Quant à la Cour suprême, Paradoxalement, en dépit de
promesses sociales, la refonte du sert le mieux l’oligarchie ». que les politiciens ne doivent avoir elle a fait l’objet d’une tentative de l’enjeu, le thème de l’Etat de droit
système judiciaire reste, dans En quatre ans de pouvoir, le aucune influence sur le système ju- réforme controversée et de purge, collusion avec ses opposants –, se est peu présent dans la campagne
l’esprit du gouvernement ultra- parti s’est déjà livré, de l’avis de la diciaire, alors cette règle devrait va- partiellement arrêtée par un arrêt sont avérées inefficaces. électorale, ce que regrette le dé-
conservateur, l’un des enjeux quasi-unanimité des juristes, à loir pour tous les Etats », martèle de la Cour de justice de l’Union La Commission européenne a puté de la Plate-forme civique
majeurs de la campagne en cours une prise de contrôle méthodique M. Kaleta, pour qui les réformes européenne contre la mise à la re- déclenché en décembre 2017 l’ar- (centre-droit) et ancien ministre
en Pologne, en vue du scrutin lé- de toutes les institutions piliers de entreprises en Pologne s’inspirent traite anticipée de ses membres. ticle 7 du traité – une première en de la justice Borys Budka. « Mal-
gislatif du 13 octobre. l’Etat de droit polonais, enfrei- du système judiciaire de l’Espagne. Europe – en raison d’« un risque heureusement, la défense de l’Etat
La bataille entre les juges et le gnant la Constitution et le prin- A ce stade, un projet inquiète « Opinion endormie » clair de violation grave de l’Etat de de droit ne soulève que très peu
pouvoir a contribué à marginali- cipe de séparation des pouvoirs. particulièrement l’opposition ain- C’est en cette dernière institution droit ». « Les réformes judiciaires en d’émotion dans l’opinion publique,
ser le pays en Europe et à tendre « La Pologne reste une démocratie, si que les syndicats de magistrats : que l’opposition polonaise place Pologne signifient que la justice du qui s’est quelque peu laissé endor-
ses relations avec les Etats-Unis. mais toutes les institutions sont la volonté de faciliter la levée de l’essentiel de ses espoirs, après pays est désormais sous le contrôle mir sur cette question, dit-il. Le plus
Mais, fidèle à la doctrine selon la- placées sous pression, à commen- l’immunité des parlementaires que les pressions politiques de la politique de la majorité au pou- dangereux est que, si le PiS gagne, il
quelle le système judiciaire du cer par la justice », dénonce le ainsi que celle des juges et des pro- Commission européenne et de voir », soulignait alors Bruxelles. A n’aura plus aucun frein pour mettre
pays serait responsable de perpé- maire de Varsovie et figure mon- cureurs, sur simple requête du mi- son vice-président, Frans Tim- ce stade, le fameux article 7 pié- le système totalement au pas. » p
trer le « postcommunisme » trente tante de l’opposition, Rafal Trzas- nistre de la justice et procureur gé- mermans – la bête noire des diri- tine, faute de consensus entre les jakub iwaniuk
ans après les premières élections kowski (Plate-forme civique). néral. Ces mesures sont perçues geants du PiS, qui l’accusent de capitales européennes sur la ques- et philippe ricard
libres, sa refonte demeure l’une
des priorités de la formation de Eléments contradictoires
Jaroslaw Kaczynski pour la pro- La victoire probable de la majorité
chaine législature. A trois semai- sortante risque d’amplifier le
nes du vote, le parti Droit et jus- mouvement, même si le pro-
tice (PiS) est grand favori des son- gramme présenté par le PiS con-
dages, même si l’opposition ne tient des éléments contradictoi-
perd pas l’espoir de lui faire mor- res. D’une part, il promet que les
dre la poussière. changements en matière de jus-
L’objectif principal du PiS est tice seront réalisés en « consulta-
certes de mettre en place « un mo- tion avec des entités extérieures,
dèle polonais d’Etat-providence » dont l’Union européenne ». Le do-
où l’octroi de généreuses presta- cument annonce d’autre part une
tions sociales sera poursuivi. Ce- possible remise en cause du prin-
pendant, dans la rhétorique du cipe de primauté du droit com-
responsable de la majorité, ce- munautaire sur le droit national.
lui-ci est conditionné à la refonte Selon le texte, le chantier engagé

Les travaillistes se
déchirent sur le Brexit
Les partisans du maintien dans l’UE
dénoncent les ambiguïtés de Jeremy Corbyn

londres - correspondante sion au sein des travaillistes tra-


verse le parti depuis le

L e cinéma Odeon s’est rempli


très vite. Les militants tra-
vaillistes attendent Tom
Watson, le numéro deux du parti.
Il est l’homme du jour, ce diman-
référendum, mais elle s’aggrave
alors qu’une élection générale se
profile, Boris Johnson n’ayant plus
de majorité à la Chambre des com-
munes. En interne, élus et mili-
che 22 septembre : la conférence tants s’inquiètent. Les conserva-
annuelle du Labour vient de com- teurs se positionnent comme le
mencer, et, dans les rues de Brigh- seul parti du Brexit, dans l’espoir
ton, où elle se tient, le cas de cet élu de siphonner les voix du « Parti du
des Midlands est sur toutes les lè- Brexit » de Nigel Farage. Jo Swin-
vres. Des proches de Jeremy Cor- son, la nouvelle chef des démocra-
byn, le leader du parti, ont tenté de tes libéraux (LibDem), a adopté
le démettre la veille. En vain : leur une politique 100 % Remain : elle
« coup » a échoué, mettant à nu la promet même d’annuler le di-
lutte de pouvoir faisant rage au vorce avec l’UE en cas de victoire.
sein du deuxième parti de gouver- Dans ce paysage utrapolarisé, la
nement du Royaume-Uni. posture ambiguë de M. Corbyn
« Nous devons devenir le parti du semble de plus en plus difficile à
« Remain ». C’est en faisant campa- tenir. Dans les sondages, l’écart en-
gne pour le « Remain » que nous al- tre les conservateurs et les tra-
lons décrocher ce gouvernement vaillistes se creuse (15 points, selon
travailliste dont le pays a désespé- une enquête publiée dans The Ob-
rément besoin ! », assène Tom Wat- server, dimanche). Le leader du La-
son, face à une salle acquise. L’élu a bour propose, s’il accède à Dow-
osé contredire son chef, en récla- ning Street, de renégocier un ac-
mant un parti s’engageant à 100 % cord de divorce avec Bruxelles.
pour le maintien dans l’Union Puis d’organiser un référendum,
européenne (UE). La garde rappro- avec, en balance, le « Remain » con-
chée de M. Corbyn, notoirement tre cet accord. Que défendrait le
eurosceptique, n’a pas supporté. parti ? M. Corbyn a suggéré que,
pour sa part, il resterait « neutre ».
Pression maximale Cette posture insupporte les pro-
Un grand hôtel sur le front de mer, Européens de son parti, largement
à deux pas de l’Odeon. Ambiance majoritaires. Ils exercent une pres-
radicalement différente. Dans une
salle pleine de syndicalistes – sou-
sion maximale sur leur chef et exi-
gent une prise de position pro-
ICI TOUT TOURNE AUTOUR DE VOUS
tiens traditionnels de M. Corbyn –, « Remain » avant la fin du congrès Dans un salon dédié, détendez-vous le temps d’un soin de beauté ,*
CLASSE BUSINESS
des élus du nord de l’Angleterre de Brighton. Dans cette ambiance
partagent leur expérience de ces de quasi-guerre civile, les signes de
puis profitez du confort absolu d’un fauteuil-lit** tout en savourant des menus élaborés
terres désindustrialisées ayant l’affaiblissement de M. Corbyn se par de grands chefs étoilés français.
voté pour le Brexit. « Ma circons- multiplient. Il y a eu le « coup » raté
cription a voté à plus de 60 % pour contre M. Watson et la démission
le “Leave” et l’appétit pour le d’Andrew Fisher, son directeur de
AIRFRANCE.FR
“Leave” est toujours là. Ce n’est pas la stratégie : « J’ai perdu la foi dans
le moment de dire que nous som- notre capacité à gagner », a-t-il France is in the air : La France est dans l’air. * Un soin Clarins au départ de Paris-Charles de Gaulle et Londres-Heathrow, un soin La Prairie au départ de New York-JFK. ** Sur une partie
mes un parti du “Remain” ! », pré- confié, dans un courrier révélé par de la flotte long-courrier Boeing 777 et Boeing 787.
vient Chris Peace, aspirante dépu- le Sunday Times. p
tée dans le Derbyshire. Cette divi- cécile ducourtieux
6 | planète 0123
MARDI 24 SEPTEMBRE 2019

En Afghanistan, la détresse des déplacés climatiques


Selon les Nations unies, la sécheresse a forcé plus d’Afghans à quitter leur domicile en 2018 que les violences

REPORTAGE LES CHIFFRES


herat (afghanistan) -
envoyée spéciale

E
n partant d’Herat vers le
nord-est de l’Afghanis- 17,2 MILLIONS
tan, des tentes et de C’est le nombre de personnes,
minuscules maisons de dans 148 pays, qui ont été
fortune en terre battue attirent contraintes de fuir leur localité
l’attention sur les deux côtés de d’origine en 2018, en raison
la route. Ces jours-ci, le vent souf- de catastrophes naturelles, en
fle tellement fort dans cette pro- grande majorité liées au climat,
vince de l’est du pays que les en particulier des tempêtes,
habitants de ce camp de déplacés selon l’Observatoire des situa-
officieux sont obligés d’ajouter tions de déplacement interne.
des pierres sur les toiles qu’ils Les conflits ont occasionné
utilisent en guise de plafond le déplacement de 10,8 millions
pour leur maison. de personnes la même année.
« Il y a trois ans, la pluie a dimi-
nué, raconte Ahmad Shah Kakari,
jadis agriculteur. Cela a continué 764 000
jusqu’à il y a un an. L’année der- Il s’agit du nombre de déracinés
nière, je n’ai rien récolté. Zéro. » liés à la sécheresse en 2018,
Originaire de Bala Murghab, une notamment en Afghanistan
ville de la province de Badghis, et en Somalie. Les déplacés
dans le Nord-Est, l’homme, âgé climatiques restent prioritaire-
de 43 ans, est donc parti de son Dans le camp de ment à l’intérieur de leur pays.
village en mai 2018 pour Herat, Shahrak-é Sabz-
où il a passé quelques mois sous é Omid, près
une tente. Finalement, à cause d’Herat, 150 MILLIONS
d’importantes chutes de neige le 21 août. C’est l’estimation du nombre de
l’hiver dernier, il s’est construit De nombreuses déplacés climatiques en 2050, si
une pièce en terre battue, d’une familles, rien n’est fait pour lutter contre
dizaine de mètres carrés. Ils sont dont celle le réchauffement climatique,
cinq à y vivre, lui, sa femme et de Walijan selon la Banque mondiale.
leurs trois enfants. Moussawi
« Je me suis endetté dans mon (en bas),
village pour le loyer du terrain, y vivent dans
poursuit M. Kakari. Plus de des maisons
115 000 afghanis [1 300 euros]. de fortune.
Comment pourrais-je y retour- ANDREW QUILTY convaincre de sortir de son re-
ner ? » Contraint, il envoie de POUR « LE MONDE » fuge, il faut plusieurs minutes de
temps en temps sa fille de 9 ans, mots tendres et rassurants.
Shakila, et son fils de 10 ans, Arib, Pour la première fois de sa vie,
dans la ville d’Herat, plutôt pros- cette année, elle va à l’école, grâce
père, pour faire la manche. Lui- à des cours dispensés par les or-
même travaille comme ouvrier ganisations humanitaires. « J’ai
journalier, s’il en a la possibilité. appris jusqu’à la lettre V », dit ti-
« Je fais tout : de la construction, midement la fillette aux yeux
de l’agriculture, pour 200 afgha- verts, le dos collé au mur, sans
nis [2,30 euros] par jour », dit-il. cesser de mettre les bouts de son
De 2014 à 2018, quatre années foulard dans sa bouche. Est-elle
de précipitations insuffisantes au courant de son futur ma-
ont miné l’agriculture dans la riage ? Elle ne répond pas. A la
région de Badghis. Même la ré- place, elle tourne brusquement
colte d’opium a chuté d’un tiers la tête à sa gauche, ensuite à sa
en 2018, après une production droite, vers le mur, le regard an-
record en 2017. Selon les Nations goissé, comme si une ombre me-
unies, la sécheresse a forcé plus naçante s’approchait d’elle. Une
de personnes à quitter leur fois mariée, Sabera, qui rêve de
domicile en 2018 que la violence devenir institutrice, rapportera à
qui sévit dans le pays : 275 000 sa famille 400 000 afghanis
contre 223 000. Cette année, à (4 500 euros), une vraie fortune.
en croire les organisations hu- « Ça ne sera pas payé tout de suite,
manitaires actives dans la ré- explique son père, comme pour
gion, bien que la sécheresse ait s’excuser. Le mari paiera petit à
pris fin, l’insécurité empêche petit cette somme. »
90 000 déplacés climatiques Selon les organisations huma-
installés dans la province d’Herat nitaires qui sont toujours actives
de rentrer chez eux. dans le camp, dont le Norwegian
Refugee Council, entre trois et
Drastique baisse des revenus Selon le coordinateur de projet butions de nourriture et ses aides Pour chaque brique, Aminullah quatre cas de mariages de filles
La maison d’une pièce de OUZBÉKISTAN de MSF à Herat, Raphaël Torlach, financières directes aux dépla- Karimi est payé 1 afghani. « Il me mineures sont signalés chaque
M. Kakari se situe sur un terrain
TADJIKISTAN « les problèmes médicaux majeurs cés. Un coup très dur pour toutes faut dix jours pour faire 1 000 bri- semaine.
où vivent quinze autres familles, parmi les enfants sont les infections les organisations qui dépendent ques, soit 1 000 afghanis
TURKMÉNISTAN
la plupart du temps très nom- respiratoires aiguës lors des pério- des financements de l’ONU, telle [11 euros] », explique cet ancien Deux enfants morts
breuses. Ces dernières refusent Bala Murghab des d’hiver et la diarrhée aiguë lors l’Organisation internationale agriculteur qui est parti de Qala-e Non loin de la maison des
de s’installer, comme beaucoup Badghis des périodes d’été. La malnutrition pour les migrations. « Il y a d’ores Naw il y a un an et demi. Agé de Karimi, Walijan Moussawi vient
d’autres, dans le nouveau camp Kaboul est aussi très fréquente ». et déjà moins d’acteurs, et cela a 30 ans, il a fui la sécheresse, mais d’enterrer son nourrisson. Bibi
Shahrak-é Sabz-é Omid, situé à Herat Dans la cour du bâtiment de la eu et continuera à avoir de lour- aussi la guerre. Il vit dans une Reihan est tombée malade peu
quelques centaines de mètres. clinique de MSF, des femmes et des des conséquences sur les dépla- petite pièce au plafond tellement de temps après sa naissance, lors-
« Nous avons des problèmes AFGHANISTAN enfants, installés sur les chaises cés », se désole M. Torlach. bas qu’on n’y tient pas debout. Ses que la maison de fortune de la
tribaux avec certains habitants de PAKISTAN sous l’ombre d’une toile, atten- Comme ailleurs à Herat, le camp enfants – il en a sept – se jettent famille a été détruite par des
Shahrak », explique l’un des dent leur tour pour la consulta- de Shahrak-é Sabz-é Omid est une sur la pastèque qu’il vient de rap- inondations. « L’eau montait, et
voisins des Kakari. Bessmelah tion. Les hommes, moins nom- étendue, à perte de vue, de mai- porter. « J’ai 100 000 afghanis on a mis du temps à prendre la
Sini fait allusion aux fractures breux, sont assis à l’ombre d’un sons construites en terre battue. [1 120 euros] de dettes », explique petite, qui dormait dans son lit.
tribales et ethniques dans la IRAN 200 km
autre mur, loin des femmes. S’il y a Le vent ne cesse de lever la pous- celui qui a promis sa fille de 10 ans, Mon mari l’a posée sur le mur de
société afghane, qui donnent des hommes dans la clinique, c’est sière. Le bazar, en plein milieu du Sabera, à un homme du camp. « Je notre maison, murmure sa mère,
parfois lieu à des querelles. parce que MSF a ouvert ses critères camp, s’anime un peu avant le ne suis pas d’accord », confie sa Khan Bibi, âgée de 20 ans. Depuis
L’homme de 50 ans, originaire conflits continuent à faire rage à toutes les catégories de la popula- coucher de soleil, lorsque la cha- femme : le futur mari désigné est cette nuit-là, elle a fait tout le
lui aussi de Bala Murghab, tra- dans cette région du nord-ouest tion. « A l’origine, nous ne nous oc- leur commence à tomber. Des plus âgé que le père de la fillette. temps des attaques et n’est jamais
vaillait jadis dans un garage où il de l’Afghanistan. « Chez nous, cupions que de la population dite voitures arrivent d’Herat, trans- Sabera, elle, se cache derrière redevenue normale. »
réparait des motocyclettes. A même ceux qui sont propriétaires “vulnérable”, c’est-à-dire les enfants portant diverses marchandises. un rideau, au fond de la pièce, Les photos que les parents mon-
cause de la sécheresse, le revenu de leurs terrains ne peuvent pas de moins de 5 ans et les femmes en- Des habitants du camp, toujours dans un petit espace qui fait of- trent du nourrisson et leurs
des habitants de la région, pour rentrer, explique l’ancien gara- ceintes », explique M. Torlach. des hommes, se rassemblent fice de cuisine. Pour la explications laissent entendre
la plupart agriculteurs, a drasti- giste. Parce qu’il y a toujours l’insé- autour d’étals de chaussures que l’enfant souffrait d’épilepsie.
quement baissé. Beaucoup sont curité et la guerre. Il n’y a aucune Mariages de filles mineures usées, d’un pick-up rempli de pas- Or, aucun médecin n’a pu les
donc partis, entraînant dans leur garantie qu’ils arrivent le matin et La raison principale de l’exten- tèques ou de coffres remplis de aider. Le bébé est finalement mort
chute toutes sortes de commer- que, le soir, il n’y ait pas un sion des aides de MSF : la position viande et de têtes de mouton. Les « Il y a trois ans, alors qu’il n’avait que 6 mois.
ces. « Chez nous, la farine se trou- nouveau conflit. » L’homme a générale de l’ONU, consistant à jeunes garçons, eux, installent Bibi Reihan est le deuxième en-
vait de plus en plus difficilement. huit enfants. En cette chaude ma- dire que les déplacés, à Herat, leurs cages de but sur un terrain
la pluie fant de la famille perdu en raison
Idem pour d’autres aliments. tinée, il a accompagné sa fille ca- étaient liés à la sécheresse. Et, vague et jouent au foot. a diminué. des conditions de vie difficiles des
Ensuite, la guerre a éclaté, relate dette d’à peine 2 ans à la clinique cette dernière ayant pris fin, les Partout, hommes et jeunes gar- déplacés. Un an et demi plus tôt,
Bessmelah Sini. D’un côté, il y de Médecins sans frontières Nations unies ont diminué, au çons s’affairent à mélanger la
L’année dernière, leur fils Ezzatulah, 2 ans, est mort
avait les talibans, de l’autre le gou- (MSF), à quelques centaines de premier semestre de cette année, terre avec l’eau pour en faire des je n’ai rien des suites d’une forte fièvre.
vernement. Et nous, en plein mi- mètres de sa maison. « Elle a la le nombre de leurs structures de briques qu’ils laissent sécher au Les deux enfants sont enterrés
lieu, pris entre deux feux. » diarrhée », dit-il en montrant trois santé et, au mois de juin, leurs soleil. Ils les vendent ou les
récolté. Zéro » côte à côte dans un cimetière pro-
Si les précipitations ont été tablettes de comprimés que le distributions d’eau. L’organisa- utilisent pour construire des AHMAD SHAH KAKARI che du camp. p
plutôt bonnes cette année, les médecin vient de lui donner. tion a également arrêté ses distri- abris, alors qu’arrive le froid. déplacé climatique afghan ghazal golshiri
|7
FRANCE
0123
MARDI 24 SEPTEMBRE 2019

Macron surveille de près le chaudron social


Réforme des retraites, marches pour le climat, crise des urgences… l’exécutif fait face à plusieurs mobilisations

J
e marche sur la glace », Nations unies (ONU) à New York. Grands brûlés de la crise des chez moi », relève un membre du inflammable, donc nous prenons
confiait Emmanuel Macron, Mais la vigilance est là. Devant les « gilets jaunes », les macronistes gouvernement.
Les macronistes des précautions, cela va prendre
en janvier, au sortir du plus parlementaires de la majorité, assurent ne pas craindre « l’oppo- Certains craignent que l’irrup- assurent un an. Il faut que les débats
fort de la crise des « gilets réunis le 16 septembre dans les sition parlementaire mais la rue ». tion de ce mouvement, avec son montrent que nous avons besoin
jaunes ». Neuf mois plus jardins du ministère des relations En particulier les éruptions de lot de violences, ne soit le prélude
ne pas craindre de cette réforme », avance-t-on
tard, le chef de l’Etat danse sur un avec le Parlement, le chef de l’Etat colère spontanées, qui ne seraient à de nouvelles formes de protes- « l’opposition au sein du gouvernement.
volcan qui ne demande qu’à se avait insisté sur le fait que « plu- pas maîtrisées par les syndicats. tation. « Ce que je redoute surtout, Jeudi 26 septembre, Emmanuel
réveiller. Manifestations contre la sieurs catégories de la population « Le risque que des mouvements c’est qu’on ait un pays où, de sou-
parlementaire Macron doit se rendre à Rodez, où
réforme des retraites, marches restent extrêmement nerveuses, sociaux s’agrègent a toujours bresauts en soubresauts, on n’ar- mais la rue » il doit participer à un débat sur le
pour le climat, contre l’ouverture les inquiétudes sont là ». Elles existé », observe Sacha Houlié, rive plus à contrôler des foyers de sujet avec un panel de Français,
de la procréation médicalement n’ont pas fini de s’exprimer. député La République en marche pression qui se multiplient, qui sera retransmis à la télévision.
assistée (PMA) à toutes les fem- (LRM) de la Vienne. alimentés par des “fake news” sur impatience vis-à-vis des Français. « Comme disait Michel Rocard,
mes, crise des urgences hospita- « Marche nationale de la colère » « Dans le climat actuel de dé- les réseaux sociaux, comme on l’a Ce n’est pas le cas », a-t-il assuré, avec une réforme des retraites, il y
lières… Et toujours ces « gilets jau- Cinq syndicats de la RATP ont fiance généralisée à l’égard de vu cet été avec le CETA [traité de dans un entretien au Time, jeudi. a de quoi faire tomber dix gouver-
nes » qui n’en finissent pas de se appelé à une grève illimitée à tout ce qui est institutionnel, on libre-échange entre l’Union euro- « Le chef d’orchestre sait ce qu’il veut nements successifs ! », rappelle un
mobiliser chaque semaine. Une partir du 5 décembre pour pro- peut craindre que cela légitime la péenne et le Canada] », confie un faire, mais le tempo a changé », dé- poids lourd de la majorité.
multitude de départs de feu qui tester contre la réforme des création de collectifs autonomes, ministre, l’air soucieux. crypte-t-on dans son entourage. Devant les parlementaires de la
menacent d’embraser la plaine. retraites. Avocats, médecins et pi- diffus et sans contrôle », abonde Signe de ce ralentissement, la majorité, Emmanuel Macron
C’est la raison pour laquelle, lotes s’étaient déjà mobilisés, le Amélie de Montchalin, secrétaire « Hyperinflammable » réforme des retraites ne devrait avait résumé le climat de la
samedi 21 septembre, Emmanuel 16 septembre, sur le même sujet. d’Etat chargée des affaires Désireux d’apaiser les tensions, pas être ficelée, au mieux, avant rentrée d’une formule : « Les vents
Macron a tenu à faire savoir qu’il Les personnels hospitaliers, en européennes. D’autant que les Emmanuel Macron s’est laissé l’été 2020. Le temps de mener les ne sont pas de face, mais certains
était sur le pont, alors que Force grève depuis de nombreuses « gilets jaunes », dont on croyait convaincre de ralentir le rythme. négociations avec les partenaires sont de travers. » Et risquent dans
ouvrière mobilisait entre 6 000 semaines pour alerter sur leur la flamme éteinte, restent actifs « J’ai probablement donné l’impres- sociaux mais aussi de convaincre tous les cas d’attiser les braises. p
(selon la police) et 15 000 (selon le manque de moyens, ont eux dans certains recoins du pays. sion que je voulais réformer contre les Français du bien-fondé de olivier faye,
syndicat) personnes à Paris contre aussi battu le pavé, le 11 septem- « Il y a des endroits où [ils] revien- le peuple. Et, parfois, mon impa- cette transformation systémique alexandre lemarié
la réforme des retraites. Que bre. Même les forces de l’ordre ont nent sur les ronds-points, je le vois tience a été ressentie comme une voulue par l’exécutif. « C’est hyper- et cédric pietralunga
15 000 autres manifestants mar- prévu de mener une « marche
chaient dans les rues de la capitale nationale de la colère », le 2 octo-
pour le climat. Que les « gilets bre, à Paris, pour dénoncer leurs
jaunes » reprenaient du service et conditions de travail. Une mani-
que des black blocs menaient des festation contre la PMA pour
exactions. « Le président de la toutes est par ailleurs organisée,
République suit très attentivement quatre jours plus tard, par un col-
la situation à Paris et en province. Il lectif d’associations comprenant
est mobilisé et mobilisable à cha-
que instant », faisait savoir l’Elysée
notamment La Manif pour tous…
« Ça s’allume partout sur le ta-
La banque coopérative
tout au long de la journée. bleau de bord », convient-on dans de la Fonction publique
Le pompier Macron va observer l’entourage du président. Devant
d’un peu plus loin la première ses parlementaires, ce dernier a
manifestation de la CGT contre la mis en garde : il faut réformer « en
réforme des retraites, mardi, et la veillant à chaque fois à répondre à
grève à la SNCF, puisqu’il doit par- telle ou telle inquiétude, et en évi-
ticiper à l’Assemblée générale des tant qu’elles ne se coagulent ».

Les syndicats toujours divisés


sur la réforme des retraites
parviendront-ils à parler gnal mais on n’en est pas là… »,
d’une même voix ? Alors que renchérit Eric Beynel, porte-pa-
des mouvements catégoriels role de Solidaires. Pour Jean-
(avocats, salariés de la RATP…) Marie Pernot, politiste à l’Insti-
ont fortement mobilisé ces tut de recherches économiques
derniers jours contre la ré- et sociales, cela montre cepen-
forme des retraites, les confé- dant « une certaine irrespon-
dérations syndicales n’ont pas sabilité mortifère ». « Malgré pas
réussi, pour le moment, à unir mal de luttes unitaires dans
leurs forces. Trois jours après certains secteurs, les confé-
Force ouvrière (FO), la CGT et dérations vont passer, une fois
Solidaires appellent, mardi de plus, à côté du besoin de
24 septembre, à une journée mouvement et d’unité qui re-
d’action interprofessionnelle monte du terrain », juge-t-il.
contre « la régression sociale », Au niveau interprofession-
en particulier sur les retraites. nel, l’union syndicale large sera
Samedi, Force ouvrière avait, d’autant plus difficile à cons-

« Comme nous,
elle, convié ses militants à truire que les centrales ne sont
Paris pour qu’ils puissent ex- pas d’accord sur le fond du
primer leur mécontentement. dossier. Si la CGT et FO ne veu-
Plusieurs milliers d’entre eux lent pas entendre parler d’un

rejoignez la casden,
(6 000 selon la police, 15 000 système universel à points, la
selon la confédération) ont ré- CFDT y est favorable sur le prin-
pondu présents. L’idée n’était cipe, même si Laurent Berger,
pas tant de faire masse que de son secrétaire général, a pré-
ressouder les rangs sur un su- venu qu’il ne voulait pas d’une

la banque de la Fonction
jet majeur après une année dif- « réforme budgétaire ». La CFE-
ficile pour l’organisation syn- CGC, elle, n’a pas encore rejoint
dicale, marquée par la démis- le camp des opposants, mais le
sion en octobre 2018 de son sort des cadres, qui pourraient

publique ! »
numéro un Pascal Pavageau, sortir perdants de la réforme, la
mis en cause pour des fichiers fera peut-être basculer.
controversés. Malgré un discours vantant
le dialogue, l’exécutif ne se
« Irresponsabilité mortifère » prive pas d’appuyer là où ça
Pour Yves Veyrier, qui lui a suc- fait mal. La semaine du 9 sep-
cédé à la tête de FO, il s’agissait tembre, Emmanuel Macron a
d’« exprimer fortement [leur] ainsi échangé avec M. Berger
détermination ». « L’expérience puis avec Laurent Escure, son
de ces dernières années, notam- homologue de l’UNSA, sur les
ment sur les retraites, montre dossiers de la rentrée. De quoi
qu’une manifestation, aussi froisser les autres chefs de file
réussie soit-elle, ne permet pas syndicaux qui, en fin de
toujours de se faire entendre, semaine dernière, n’avaient
ajoute-t-il. Il y a autant de dé- toujours pas eu d’invitation de
bats sur l’unité syndicale que sur l’Elysée. « Nous demandons à
la nature des actions à mener. » être reçus par Macron, qui choi- Découvrez une banque
Retrouvez-nous chez
« Le fait qu’il n’y ait pas de date sit les syndicats qu’il voit et qui qui vous ressemble sur casden.fr #notrepointcommun
commune ne signifie pas qu’il y a même rencontré un syndicat
ait des dissensions sur les retrai- non représentatif comme
tes mais marque surtout la vo- l’UNSA, mais n’écoute pas ceux, CASDEN Banque Populaire – Société Anonyme Coopérative de Banque Populaire à capital variable – Siège social : 1 bis rue Jean Wiener 77420 Champs-sur-Marne – Siren n° 784
lonté de FO d’organiser sa ren- comme la CGT, qui ont une 275 778 – RCS Meaux – Immatriculation ORIAS n°07 027 138 • BPCE – Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 170 384 630 euros – Siège social : 50,
avenue Pierre Mendès France – 75201 Paris Cedex 13 – Siren n° 493 455 042 – RCS Paris – Immatriculation ORIAS n° 08 045 100 • Crédit photo : © Roman Jehanno. • Conception :
trée », relativise, de son côté, Fa- autre réforme à mettre en dé- Insign. • Réf : AP GROUPE 2019. • Merci à Isabelle, directrice de crèche, Ophélie, professeur des écoles, Gilles fonctionnaire civil de la Défense et Fatoumata, aide soignante,
brice Angei, membre du bat », indique Catherine Perret, d’avoir prêté leur visage à notre campagne de communication.
bureau confédéral de la CGT. numéro deux de la CGT. p
« On serait dans un moment dé- raphaëlle besse
cisif, ce ne serait pas un bon si- desmoulières
8 | france 0123
MARDI 24 SEPTEMBRE 2019

A Paris, une Marche pour le climat dans la confusion


Le cortège a été perturbé, samedi, par les affrontements entre « gilets jaunes », black blocs et forces de l’ordre

D
ifficile de tirer un bilan
des manifestations du
La mobilisation
21 septembre, tant parisienne a été
pour les « gilets jau-
nes » qui marchaient dans Paris
faible au regard
pour un 45e samedi de mobilisa- de celle des
tion, que pour les nombreuses or-
ganisations et associations à l’ori-
manifestations
gine de la Marche pour le climat, jumelles, la veille,
un rendez-vous important à deux
jours d’un sommet de l’action
à New York,
pour le climat organisé à New York Londres ou Berlin
par Antonio Guterres, secrétaire
général des Nations unies (ONU).
Les « gilets jaunes » voulaient ter ma colère, moi ? », s’indignait
faire de ce samedi une journée Mickaël Jourdain, 39 ans, ambu-
« historique » qui marque les es- lancier venu de Troyes, résumant
prits et remette le mouvement le sentiment collectif.
sur le devant de la scène avec le Privés de lieu de rassemblement
mot d’ordre « toute la France à Pa- autorisé, les « gilets jaunes » sont
ris ». Ils n’auront guère pu structu- donc partis en petites grappes à
rer de cortège indépendant, em- travers les rues de Paris, entravant
pêchés notamment de rejoindre la circulation, renouant en ça avec
les Champs-Elysées par un impo- leurs habitudes de l’hiver et du
sant dispositif policier. printemps. A la différence près
Frustration donc, mais ils ont qu’ils ne portent désormais plus
néanmoins pu défiler avec les leur gilet. Pour moins attirer l’at-
marcheurs pour le climat, et tention des policiers. « Et aussi
auront, en divers endroits, déclen- parce qu’on n’a plus besoin de se
ché le scénario connu d’affronte- différencier des autres, on est tous
ments sporadiques avec les forces ensemble, on est le peuple », expli-
de l’ordre et de très nombreux tirs quait un manifestant.
de grenades lacrymogènes et de Mais cette précaution les rend
désencerclement. désormais beaucoup moins visi-
De leur côté, les ONG engagées bles et identifiables et donne de
dans la lutte climatique et la dé- fait moins de portée à leur pré-
fense de l’environnement ont sence éparse dans les rues de Pa-
failli, elles, ne pas pouvoir mani- ris. Les passants ne les reconnais- La police a fait usage de gaz lacrymogène, lors de la Marche pour le climat, samedi 21 septembre, à Paris. THIBAULT CAMUS/AP
fester du tout, bloquées dès le dé- saient qu’à leur chant : « On est là,
part, à quelques centaines de mè- même si Macron ne veut pas, nous, leil estival, Emilie Noel, 17 ans, était
tres de la place du Luxembourg, on est là. » Mais ces quelques notes pourtant venue, brandissant de
par des tirs nourris de lacrymo- entraînaient immédiatement l’ar- grands bambous cueillis dans le
gènes. Mais bien que leur cortège rivée des forces de l’ordre, dont les jardin de la maison familiale à
ait été en grande partie, au moins interventions musclées, à grand Morsang-sur-Orge (Essonne), ma-
au début, parasité par la constitu- renfort de gaz lacrymogènes, sont nifester « pour que ça bouge vrai-
tion d’un black bloc et la présence parvenues à empêcher toute la ment, pour que le gouvernement
de centaines de « gilets jaunes » matinée la formation d’un cor- agisse concrètement face à l’ur-
qui voulaient en découdre, les tège conséquent. gence climatique ». Et comme l’en-
militants pour le climat ont fini Si bien que de guerre lasse, vers semble de la manifestation, elle Des « gilets
par atteindre leur point d’arrivée midi, tous ont pris le chemin de s’est retrouvée prise au piège, ne jaunes » et des
prévu, à Bercy. la Marche pour le climat dont le pouvant plus avancer ni reculer, manifestants
départ était prévu devant le jar- tant le cortège était compact, ne de la Marche
Forte mobilisation policière din du Luxembourg. Certains pouvant pas non plus dégager par pour le climat
Au final, ce sont 38 000 person- avec de vraies convictions écolo- les rues latérales totalement blo- ont défilé
nes, selon les organisateurs, qui gistes, d’autres avec avant tout le quées par les forces de l’ordre. samedi
ont défilé à Paris contre « l’inac- souci de trouver un endroit où Alors que, quelques minutes à Paris.
tion climatique du gouverne- s’exprimer. Beaucoup d’appels à plus tôt, on dansait au son des ba- THIBAULT CAMUS/AP
ment » – 15 200 selon le comptage la convergence avaient été lan- tucadas, derrière des pandas ou
indépendant du cabinet Occur- cés, par des « gilets jaunes » des abeilles géantes, en agitant sa
rence. Une faible mobilisation au comme par des écologistes ces pancarte au slogan percutant et
regard de celle des manifestations dernières semaines. souvent drôle, « les calottes sont
jumelles, la veille, à New York Sur le terrain, elle s’était déjà tra- cuites », « moins de riches, plus de
(250 000 personnes, selon les or- duite dans la rue par des actions ruches », l’ambiance détendue s’est
ganisateurs, 60 000, selon la mai- communes, des banderoles jaune envolée en quelques secondes. Les
rie), Londres (100 000) ou Berlin et vert, dans de nombreuses villes nuages de lacrymogènes, jusqu’ici
(270 000, selon le mouvement en France, et ce dès l’hiver 2018. réservés à la tête de cortège, sont speaker demandant d’applaudir là pour leur rappeler leurs priori-
Fridays for Future, 100 000, selon Mais, ce 21 septembre, forcée en arrivés sur la foule, prenant tout le la présence de « gilets jaunes ». La
« Le gouvernement tés », expliquait Cécile Marchand,
la police). Au total, toujours selon partie par les circonstances, cette monde par surprise. Et notam- plupart des manifestants écolo- est plus fort d’Action Climat Paris.
les organisateurs, « plus de convergence ne faisait pas que des ment les parents, qui s’enfuyaient gistes s’en félicitaient et plaidaient Plus bas, sur la voie express qui
150 000 » manifestants sont des- heureux. « On nous interdit de ma- rapidement dans une rue adja- pour la convergence. « J’ai la
pour agir contre passe sous le ministère des finan-
cendus dans la rue samedi, dont nifester, ils ne nous laissent même cente pour tenter de protéger leur chance d’être à l’abri financière- les militants du ces de Bercy, les voitures slalo-
15 000 à Lyon (5 000, selon la po- pas déclarer de manifestation, progéniture. « Je suis très en colère, ment, mais je pense comme eux maient entre les grenades lacry-
lice), 10 000 à Grenoble, 5 000 à alors on est venu là et on va quand confiait Guillaume Plouin, entre- qu’il faudrait changer le système
climat que contre mogènes tirées par les forces de
Strasbourg (3 600), et des milliers même manifester », expliquaient preneur qui a quitté la manifesta- économique pour un partage des son dérèglement » l’ordre. Ultimes affrontements de
d’autres dans de nombreuses vil- Patrick et Olivier, respectivement tion subitement, avec son garçon richesses plus équitable, expliquait la Marche pour le climat, pendant
JEAN-FRANÇOIS JULLIARD
les (Lille, Nantes, Bordeaux, Metz, retraité de 67 ans et cuisinier de de 9 ans. J’ai eu l’impression que la ainsi Olivier Daurces-Felsenburg, que, sur les quais, des dizaines de
directeur de Greenpeace France
Rouen, Nancy, Marseille, etc.). 57 ans, de la région parisienne. police nous attaquait, alors que 62 ans. Que les black blocs vien- jeunes, loin des préoccupations
Les regards étaient surtout bra- Et quand, vers 13 heures 30, les nous n’étions pas du tout en pre- nent, ça me déplaît, bien que je écologistes du jour, dégustaient
qués vers Paris où la convergence organisateurs ont donné la pa- mière ligne. Mon fils a eu vraiment comprenne ce qui peut mettre en bières et spritz au son d’une musi-
entre manifestation sociale et mo- role à plusieurs représentants peur. » colère. Je suis plutôt de ceux qui « gilets jaunes », forcés de suivre le que techno sur la terrasse enso-
bilisation pour le climat était an- d’associations, les cris des très préfèrent des solutions tranquilles, mouvement. La tentation des leillée du Cargo Bar.
noncée, redoutée aussi par la pré- nombreux « gilets jaunes » pré- « Un sentiment de gâchis » où l’on se met d’accord autour Champs-Elysées était vive et beau- Vers 19 heures, tout était fini, ou
fecture de police, qui a annoncé sents, « et tout le monde, déteste la « Des violences – pas du fait des ma- d’une table. Pour ça, il faudrait que coup lançaient la consigne de s’y presque. Un ultime cortège pre-
avoir mobilisé 7 500 membres des police », recouvraient les inter- nifestants pour le climat – ont les gens se mettent en grève par rendre sans pouvoir toutefois la nait alors la direction de la place
forces de l’ordre. ventions. Au point qu’un respon- éclaté en début de cortège. Des en- millions ! Mais j’ai l’impression que concrétiser. de la Bastille, pour une manifesta-
La journée de mobilisation pari- sable de la Marche a pris la parole vois de grenades lacrymogènes par les esprits ne sont pas mûrs. » tion non déclarée. Avec son tee-
sienne a débuté dès 9 heures du pour expliquer que « si tous les les forces de l’ordre ont suivi, stop- Après avoir manifesté en début « La convergence commence » shirt jaune ANV-COP21, une re-
matin, par le rendez-vous de « gi- “gilets jaunes” étaient les bienve- pant la marche. Le cortège est d’après-midi contre la réforme des En fin d’après-midi, vers 17 heu- traitée glissait, d’un ton apaisé :
lets jaunes » place de la Madeleine, nus, il fallait respecter le pacte de scindé en deux, le bas marche vers retraites, dans un cortège convo- res, les militants d’Action Climat « La convergence commence dou-
où une déclaration de manifesta- non-violence accepté par tous les Saint-Michel. Les CRS empêchent qué par Force ouvrière (FO), Alain, Paris soutenus par Greenpeace, cement. Il faudra aussi qu’ils arri-
tion avait été déposée par le syndi- participants ». les manifestants pacifistes, en pré- agent territorial et « gilet jaune » 350.org et Attac ont bloqué le pont vent à comprendre que la non-vio-
cat Solidaires et l’association alter- De fait, quelques dizaines de mi- sence d’enfants, de quitter le cor- depuis le 17 novembre 2018, avait de Tolbiac et occupé la passerelle lence est aussi une stratégie qui a
mondialiste Attac. Mais le rassem- nutes plus tard, des affrontements tège, expliquait alors au Monde rejoint la Marche pour le climat Simone-de-Beauvoir, déroulant fait ses preuves. »
blement n’avait pas été autorisé se déroulaient sur le boulevard Jean-François Julliard, directeur de avec sa chasuble rouge aux cou- trois grandes banderoles, « Ma- Sur les Champs-Elysées, en fin de
par la préfecture. Pas plus que les Saint-Michel, à quelques centaines Greenpeace France, organisation leurs de son syndicat. « Bien sûr cron, polluter of the Earth » (« Ma- soirée, un dernier round d’affron-
parcours proposés par les « gilets de mètres à peine du point de dé- qui appelait alors dans un tweet à qu’il faut la convergence ! Je ne sais cron, pollueur de la Terre »), « Pol- tements mettait aux prises les for-
jaunes » du collectif Décla ta manif part. Des tirs nourris de gaz lacry- quitter les lieux. J’éprouve un senti- pas ce qu’ils foutent en haut, ceux lueurs, irresponsables, il est temps ces de l’ordre et les quelques « gi-
qui, depuis janvier, met un point mogènes et de grenades de désen- ment de gâchis au moment où on qui dirigent nos syndicats, on dirait de payer », « Climat, social, mêmes lets jaunes » parvenus jusque-là.
d’honneur à défiler sur des par- cerclement ont visé la tête de ma- avait envie et besoin de relancer la qu’ils ne veulent pas que ça bouge. responsables, même combat ». Au total, 395 personnes ont fait
cours autorisés. nifestation occupée par plusieurs mobilisation. Visiblement, le gou- Ils sont bien installés dans leur petit Bloquant le pont durant deux l’objet d’une verbalisation pour
Les « gilets jaunes » qui ont tout centaines de black blocs et de « gi- vernement est plus fort pour agir confort eux aussi », pestait-il. heures, quelque 2 000 militants, avoir manifesté dans l’un des péri-
de même convergé place de la Ma- lets jaunes » plus enclins à en dé- contre les militants du climat que La Marche pour le climat a finale- auxquels s’étaient joints des « gi- mètres interdits et 163 ont été in-
deleine à 9 heures se sont immé- coudre qu’à marcher pacifique- contre son dérèglement. » ment rejoint Bercy, non sans des lets jaunes », entendaient donner terpellées selon la préfecture de
diatement fait refouler par la po- ment jusqu’au point d’arrivée Après une demi-heure d’incerti- tirs de gaz lacrymogènes sur le rendez-vous au gouvernement police de Paris. A 20 heures,
lice : même une pancarte « Fin du prévu, à Bercy dans le 12e arrondis- tude et de toussotements dus aux parcours, à Gobelins ou place d’Ita- dans un mois, à la veille du vote 120 personnes avaient été placées
monde, fin du mois, agissons » n’a sement de Paris. gaz, la manifestation, ou ce qu’il lie. Toutes les rues adjacentes, sur de la première partie du projet de en garde à vue, a indiqué au Monde
pas été tolérée une minute. « Ils Comme des milliers de partici- en restait, a finalement repris sa le trajet, étaient verrouillées par loi de finances, pour que celui-ci le parquet de Paris. p
nous refusent tous les parcours, pants à cette marche voulue fami- marche, emmenée notamment les forces de l’ordre, plongeant soit à la hauteur de l’urgence so- simon auffret, rémi barroux,
alors comment je peux manifes- liale et bon enfant, sous un gai so- par les militants d’ANV-COP21, le dans l’expectative les centaines de ciale et climatique. « Nous serons pierre bouvier et aline leclerc
Dans nos sociétés, l’individualisme a longtemps été perçu comme un progrès.
Aujourd’hui, personne ne ferait le choix de revenir en arrière, de renoncer à son confort,
à ses libertés personnelles. Mais lorsque cela nous empêche de construire une société
plus inclusive, plus équitable et plus solidaire alors cet individualisme cesse d’être un progrès.

Pour répondre aux mutations de la société, notre système de protection sociale ne cesse
de s’adapter. Mais ce n’est pas de sur-mesure, d’offres hyper-adaptées dont nous avons
vraiment besoin. Non, nous avons besoin de plus de sécurité et de confiance. Nous avons
besoin d’être mieux protégés, grâce à de nouvelles formes de solidarité choisies
et innovantes. Et cela, seul le collectif peut nous l’apporter.

Le pouvoir du collectif, c’est cette force incomparable qu’ont les femmes et les hommes
lorsqu’ils se parlent, s’écoutent et trouvent des réponses communes.
Chez Harmonie Mutuelle, nous avons fait le choix d’avancer collectif pour mieux
vous protéger au quotidien. Concrètement.

Avancer collectif, c’est se battre pour une société plus solidaire.


En apportant à chacun des réponses collectives qui s’appuient sur les solidarités
du quotidien, nous luttons, avec l’aide de nos partenaires économiques et sociaux,
pour répondre à l’émergence de nouvelles fragilités dans les territoires
et dans les parcours de travail et de vie.

Avancer collectif, c’est agir au plus près de vous.


En restant présent au cœur des territoires, à travers l’implication de nos collaborateurs
et de nos représentants élus par les adhérents, et en nous appuyant sur l’efficacité
de notre réseau de santé et sur la force du Groupe VYV pour identifier et répondre
au mieux aux attentes de chacun au quotidien.

Avancer collectif, c’est être le partenaire des entreprises qui s’engagent pour renforcer
leur impact positif sur la société. En les accompagnant dans la protection et la valorisation
de leur capital humain, conditions indispensables de leur performance, et en agissant
ensemble dans l’intérêt général.

Avancer collectif, c’est encourager les nouvelles formes de solidarité.


En mettant en relation les femmes et les hommes, et en leur offrant les moyens
de mobiliser et d’amplifier leurs réseaux d’aide et d’action, pour que chacun puisse devenir
Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du code de la mutualité, n° SIREN 538 518 473, n°LEI 969500JLU5ZH89G4TD57. Dircom - 09/19

un acteur éclairé et efficace de sa santé.

Avancer collectif est ce qui nous inspire.


C’est le combat que nous menons chaque jour à vos côtés, notre engagement
pour mieux vous protéger et permettre à chacun de construire l’avenir en confiance.
10 | france 0123
MARDI 24 SEPTEMBRE 2019

A Paris, la bataille
du 18e est lancée
Bastion socialiste, l’arrondissement
est convoité par les écologistes
et La République en marche

M
ais que vient donc monde de la culture, mon expé-
faire Christophe rience peut aider la majorité à être
Girard dans le 18e offensive dans le 18e, avance-t-il. Je
arrondissement ? ferai tout pour que cet arrondisse-
A la surprise de beaucoup, l’ad- ment reste à gauche. »
joint à la culture de Bertrand De- Le 18e peut-il basculer en 2020 ?
lanoë puis d’Anne Hidalgo s’ap- « A priori, non, veut croire un hié- La maire
prête non seulement à mener rarque socialiste. Ou si le 18e bas- de Paris,
campagne pour un nouveau cule, tout Paris bascule. » Mais Anne Hidalgo,
mandat – ce serait le quatrième d’autres proches d’Anne Hidalgo avec, à sa droite,
d’affilée –, mais à tenter sa se montrent moins catégoriques. Christophe
chance, cette fois-ci, dans l’arron- Et ses rivaux sont prêts à partir à Girard, adjoint
dissement de Montmartre et de l’assaut de cet arrondissement, à la culture,
la Goutte-d’Or, dans la partie un des plus peuplés de Paris, le 29 août,
nord-est de la capitale, alors qu’il donc l’un de ceux qui envoient le dans le 18e
avait jusqu’à présent été fidèle au plus de conseillers à l’Hôtel de arrondissement.
centre de Paris. Aux municipales ville. Le 18e, un vrai patchwork de KAREN ASSAYAG
de mars 2020, cette figure pari- six kilomètres carrés, avec des
sienne devrait se trouver en posi- zones de grande richesse et des
tion éligible sur la liste com- poches de pauvreté, des mi- toire, le 18e a toujours voté PS… Lejoindre, le socialiste qui a suc- grants qui réapparaissent sitôt
mune des socialistes et des com- grants et des bobos, des touristes ou presque. Car l’arrivée d’Em- cédé à Daniel Vaillant, est un
« La gauche a fait démantelés. « En quelques années,
munistes, menée par le maire et des dealeurs, constitue en cela manuel Macron et la montée des maire peu connu et jugé peu pré- ici beaucoup j’ai vu sombrer La Chapelle, quand
Eric Lejoindre et soutenue par un arrondissement test. Un Paris préoccupations concernant l’en- sent par certains. les délinquants chassés de Barbès
Anne Hidalgo. en petit, dont la situation reflète vironnement ont, ici comme Les écologistes rêvent d’arriver
de déçus, donc et de Stalingrad se sont retrouvés
A l’Hôtel de ville, certains expli- toutes les incertitudes de la cam- ailleurs, bousculé l’ordre établi. en tête au premier tour, en inver- tout est possible ici, et que les migrants arrivés en
quent ce transfert en toute sim- pagne électorale actuelle à Sans oublier l’embourgeoise- sant le rapport de force au sein de masse se sont installés sous le mé-
plicité : « Il fallait un point de l’échelle de la capitale. Jamais le ment de l’arrondissement, où les la « gauche plurielle » qui dirige
en 2020 » tro aérien », dit-il. Pierre Liscia
chute pour Christophe, alors que jeu n’a paru aussi ouvert. prix de l’immobilier ont grimpé Paris. Anne-Claire Boux y croit JUSTINE HENRY s’apprête à présenter 30 proposi-
les places dans le nouveau secteur Sur le papier, le Parti socialiste de 27 % en cinq ans. très fort : « Mon objectif est d’être responsable LRM tions concrètes, notamment pour
regroupant les quatre premiers ar- tient bien cet ancien bastion de maire du 18e », assure cette femme du 18e arrondissement mieux prendre en charge les toxi-
rondissements étaient déjà prises. droite à la conquête duquel qua- Arrondissement partagé qui plante des éoliennes en mer comanes de la « colline du crack »,
On lui a trouvé le 18e. » L’intéressé tre mousquetaires socialistes, Aux législatives de 2017, les trois pour EDF, et fera équipe avec au bord du périphérique. Selon la
voit la situation autrement. « Je Lionel Jospin, Claude Estier, Ber- députés locaux, tous socialistes, Emile Meunier, un avocat en gner l’arrondissement nécessite façon dont les divers candidats lui
viens de l’entreprise, de Saint-Lau- trand Delanoë et Daniel Vaillant, ont été remplacés par une « in- pointe dans la lutte contre l’obso- d’avoir une famille macroniste répondront, il pourrait se retrou-
rent, de LVMH, j’ai été maire d’ar- s’étaient lancés au milieu des soumise » (Danièle Obono), un lescence programmée. réconciliée, et l’appui de Pierre- ver sur la liste de l’un ou de l’autre.
rondissement, je connais le années 1970. Depuis leur vic- pilier de La République en mar- Les équipes de LRM ne sont pas Yves Bournazel dès le premier Depuis quelques mois, Anne Hi-
che (Stanislas Guérini) et un élu moins remontées. « La gauche tour », estime-t-elle. dalgo, consciente du problème, se
Les Républicains (LR) désormais considère que le 18e est un terri- Double difficulté. Le dissident rend toutes les semaines porte de
Anne Hidalgo veut revoir l’organisation en rupture de ban (Pierre-Yves toire qui lui est acquis, mais il peut Cédric Villani semble en effet dé- la Chapelle pour écouter les habi-
Bournazel). Puis, aux européen- tout à fait basculer », estime Ben- terminé à présenter dans tout Pa- tants, alerter l’Etat, et montrer
du nettoyage des rues nes de mai, les écologistes sont jamin Griveaux. Le candidat offi- ris des listes concurrentes à celles qu’elle n’abandonne pas les quar-
En matière de nettoyage des rues, un des sujets-clés de la campa- arrivés en tête, avec 26 % des suf- ciel du parti présidentiel pour Pa- de Benjamin Griveaux. Quant à tiers populaires en souffrance.
gne des municipales, « la situation n’est pas encore satisfaisante », frages, juste devant LRM, contre ris s’est déjà emparé du dossier Pierre-Yves Bournazel, ce député « La situation est dramatique », a-
admet Anne Hidalgo, dans un entretien, paru dimanche 22 sep- un piteux 9,5 % pour la liste sou- des cantines de l’arrondissement, de droite Macron-compatible, t-elle encore constaté sur place
tembre, dans le Journal du dimanche. Pour améliorer la situation, tenue par le PS et 5 % pour celle jugées « pas à la hauteur ». « Une très implanté dans le 18e, poursuit vendredi 20 septembre. « C’est
la maire socialiste avance un projet : « Il faut maintenant décentrali- du communiste Ian Brossat, fois maire, j’engagerai leur “remu- pour l’heure sa route indépen- l’Etat qui peut vraiment agir sur la
ser l’organisation de la propreté de Paris vers les mairies d’arrondis- pourtant élu du 18e. nicipalisation” pour garantir aux dante. Lui aussi prépare des listes question des migrants et celle des
sement. » Son propos a immédiatement suscité des remarques La carte du scrutin montre un enfants une alimentation de qua- dans tous les arrondissements. usagers de drogues, mais, pour
acides de ses concurrents, dont plusieurs préconisent depuis long- arrondissement très partagé. A lité », a-t-il promis. Finira-t-il par rallier le candidat l’heure, il ne répond pas vrai-
temps cette mesure. « Elle s’est toujours opposée à ma proposition » l’est, les quartiers à bas et moyens « Faute d’agir efficacement, la officiel de LRM, ou par obtenir le ment », déplore Eric Lejoindre, qui
en ce sens, a souligné Pierre-Yves Bournazel sur Twitter. revenus de la Chapelle et de la gauche a fait ici beaucoup de dé- soutien de ses anciens amis LR ? l’accompagnait. Une mairie et un
Goutte-d’Or plébiscitent les éco- çus, donc tout est possible en Pour brouiller encore les pistes gouvernement qui se renvoient
logistes. A l’ouest, les rues plus 2020 », appuie Justine Henry, la s’ajoute le cas de Pierre Liscia. Ce la balle, et n’arrivent pas à se par-
aisées préfèrent LRM. Au nord, en responsable de LRM dans le 18e, trentenaire, ex-LR, est devenu la ler ni à intervenir de façon effi-
lisière du périphérique, les habi- qui espère mener la future liste figure de proue des riverains ex- cace : là encore, le « petit Paris »
tants des HLM dont la situation locale. Pour Fadila Mehal, une cédés par la crise à la Chapelle et à du 18e illustre parfaitement un
s’est détériorée votent Rassem- élue ex-MoDem, elle aussi sur les la Goutte-d’Or. Des quartiers où des problèmes-clés de la capitale.
blement national et La France in- rangs, le succès passe néanmoins se concentrent toutes les difficul- Pas sûr que les élections suffisent
soumise. De quoi autoriser toutes par le rassemblement. Face à une tés : vol, drogue, prostitution, tra- à le résoudre. p
les ambitions. D’autant qu’Eric gauche encore puissante, « ga- fics en tous genres, camps de mi- denis cosnard

PMA: les «réserves» de l’Académie de médecine


Pour la société savante, le projet de loi est « une rupture anthropologique majeure »

J uste avant l’examen à l’As-


semblée nationale du projet
de loi de bioéthique, dont
l’ouverture de la procréation
médicalement assistée (PMA) à
L’Académie reconnaît que son
rôle n’est pas de « donner un
avis » sur une « mesure socié-
tale », mais « estime de son devoir
de soulever un certain nombre de
lors de son passage au « Grand
Jury RTL-LCI-Le Figaro », diman-
che. « Considérer qu’il y a un lien di-
rect entre défaut de construction de
l’enfant et famille monoparen-
ment toutes, que les enfants nés de
PMA, qu’ils soient dans un couple
hétérosexuel, homosexuel ou chez
une femme seule, tous ces enfants
s’épanouissent d’une façon parfai-
toutes les femmes est la mesure la réserves liées à de possibles consé- tale est faux », a-t-elle répondu, es- tement égale ».
plus symbolique, un avis officiel quences médicales ». timant que la prise de position de Soixante-neuf membres de l’Aca-
de l’Académie nationale de méde- Cet avis va à rebours de la plu- l’Académie est « en tous les cas démie se sont prononcés pour cet
cine (ANM) apporte du grain à part de ceux rendus ces derniers peut-être datée ». « Aujourd’hui, avis, 11 contre et 5 abstentions. Phi-
moudre aux opposants. Dans cet mois sur la question, à l’image de nous avons un quart des familles lippe Froguel, l’un des académi-
avis, rendu le 21 septembre, la so- ceux du Comité consultatif natio- françaises qui sont des familles mo- ciens ayant voté contre, s’est élevé
ciété savante estime que « la nal d’éthique (CCNE) ou du Con- noparentales. (…) Ne me dites pas sur Twitter contre un rapport « bâ-
conception délibérée d’un enfant seil d’Etat, qui avaient au con- qu’un quart des enfants français clé scientifiquement et idéologi-
privé de père constitue une rup- traire donné leur feu vert à cette qui vivent et qui naissent dans ces que », mettant en cause la person-
ture anthropologique majeure » et ouverture de la PMA. La nouvelle familles ont des difficultés de cons- nalité du vice-président de l’ANM,
n’est « pas sans risques » pour son a donc ravi les associations oppo- truction », estime la ministre. l’ancien ministre de la santé Jean-
« développement psychologique » sées à réforme, rassemblées au François Mattei, qui fut un oppo-
et son « épanouissement ». cours d’une « université de ren- Rapport « bâclé » sant notoire à la loi sur le mariage
en partenariat avec L’Académie « reconnaît la légiti- trée » en région parisienne pour Rapporteur du projet de loi sur la pour tous. Selon ses statuts, l’Aca-
mité du désir de maternité chez organiser la mobilisation du 6 oc- bioéthique à l’Assemblée natio- démie nationale de médecine
toute femme quelle que soit sa si- tobre prochain. La présidente de nale, le député La République en peut être saisie d’une demande
tuation », mais juge qu’« il faut La Manif pour tous, fer de lance de marche du Rhône Jean-Louis Tou- d’avis par le gouvernement et peut
aussi au titre de la même égalité ce mouvement, Ludovine de la raine, par ailleurs professeur de aussi s’autosaisir.
des droits tenir compte du droit de Rochère, estime que « cet avis re- médecine, a proposé sur France- Le projet de loi de bioéthique
tout enfant à avoir un père et une tentissant change évidemment ra- info, dimanche, de transmettre à sera débattu à partir de mardi à
mère dans la mesure du possible ». dicalement la donne ». l’Académie nationale de méde- l’Assemblée nationale, promettant
Cet avis pointe des études insuffi- La ministre de la santé, Agnès cine les auditions parlementaires des débats intenses sur l’extension
samment poussées pour mesurer Buzyn, a été interrogée sur cette et les études internationales « qui de la PMA à toutes les femmes. p
le « le risque pour l’enfant ». prise de position de l’Académie ont toutes montré, toutes, absolu- service société
france | 11
0123
MARDI 24 SEPTEMBRE 2019

Violences conjugales : plusieurs Deux communautés


juives libérales
parquets se saisissent du sujet se regroupent
Le tribunal de grande instance de Créteil doit présenter lundi une La nouvelle association Judaïsme en
mouvement veut peser face au Consistoire
« filière d’urgence », qui doit servir de modèle à l’échelle nationale

L
a mesure figure en tête du
« plan d’action » du minis-
tère de la justice établi en
septembre pour lutter
pressible pour ramasser les preuves
d’un dossier et transmettre les piè-
ces à la partie adverse, sinon l’af-
faire risque d’être renvoyée. »
Le parquet
de Lyon recense
venir prioritaire pour des raisons
personnelles de la part du magis-
trat du parquet. »
Cela tient parfois à une expé-
U n nouvel acteur du ju-
daïsme libéral devait
voir le jour à Paris, lundi
23 septembre au soir. Cette nou-
velle association s’appellera Ju-
Le courant libéral
se distingue
du courant
contre les violences conjugales. La Pressé par les associations fémi-
28 « téléphones rience. Isabelle Fort était jeune daïsme en mouvement, soit JEM. orthodoxe,
mise en œuvre d’une « filière d’ur- nistes d’agir vite face au nombre grave danger », magistrate à Saint-Omer (Pas-de- Une future « maison commune »
notamment par
gence », visant à accélérer le traite- de féminicides – plus de 100 de- Calais) lorsqu’elle a dû se rendre devrait naître de la volonté de
ment de ces dossiers judiciaires à puis le début de l’année –, le gou-
distribués cette sur une scène de crime, un homi- deux institutions actuelles, une stricte égalité
l’échelle nationale, doit être offi- vernement assure aujourd’hui année, contre cide conjugal. « Je me souviens que l’Union libérale israélite de France
entre hommes
ciellement lancée lundi 23 sep- être « pleinement mobilisé ». les gendarmes tendaient des draps (ULIF), établie depuis 1907 à la sy-
tembre, à l’occasion d’une confé- Dans une circulaire publiée le
8 en 2018 dans l’escalier pour que les enfants nagogue de la rue Copernic, dans et femmes
rence de presse au tribunal de 9 mai, la ministre de la justice, Ni- puissent descendre du premier la capitale, et le Mouvement juif
grande instance (TGI) de Créteil, cole Belloubet, réaffirme ainsi « le étage sans apercevoir leur mère libéral de France (MJLF), né
désigné comme site pilote. caractère prioritaire de la lutte con- politique d’aide aux victimes : dans une flaque de sang, entortillée en 1977 d’une scission de la précé- à accueillir tous les enfants de cou-
« L’idée est de mettre en place une tre les violences conjugales » et ap- 28 téléphones « grave danger », qui dans le fil du téléphone. Elle compo- dente, dont la figure la plus con- ples mixtes », assure M. Bensahel.
procédure idéale, dès la comparu- pelle tous les procureurs à « pour- permettent à une victime d’alerter sait le 17 au moment où son con- nue est le rabbin Delphine Hor- « Quelle que soit votre structure
tion immédiate, pour traiter l’ur- suivre les efforts » pour « une ré- les forces de l’ordre en cas de me- joint l’a tuée. » villeur. En œuvrant ensemble, les familiale, vous êtes les bienve-
gence et la spécificité des violences ponse ferme et réactive ». Un vo- nace, ont été distribués cette an- Aujourd’hui substitut général à deux institutions veulent se don- nus », ajoute Gad Weil, président
conjugales », détaille Isabelle lontarisme affiché qui tranche, née, contre huit l’an passé. la cour d’appel d’Aix-en-Provence, ner les moyens de rayonner au- du MJLF. La charte commune
Rome, haut fonctionnaire à l’éga- selon les associations, avec un Malgré ces consignes, l’expé- Isabelle Fort pilote la lutte contre delà de leur public actuel (un mil- parle de « facilitation de la recon-
lité femmes-hommes au minis- manque de moyens financiers rience de Marie, 32 ans, montre les violences conjugales et boucle lier de familles pour le MJLF, près naissance des enfants issus de
tère de la justice. Le premier minis- supplémentaires. que beaucoup reste à faire. Victime actuellement une étude sur les du double pour l’ULIF) et de tou- couples exogamiques ».
tre, Edouard Philippe, l’avait re- de coups de la part de son conjoint, 29 cas d’homicides ou de tentati- cher des juifs, notamment hors « Nous sommes de plus en plus
connu lui-même le 3 septembre : « J’ai peur qu’il revienne » le 6 septembre à Brignais, au sud ves commis depuis le 1er jan- de Paris, qui ne trouveraient pas souvent interpellés par nombre de
« Les délais de traitement des cas de Au sein des juridictions, l’efferves- de Lyon, la jeune femme a attendu vier 2018 dans le ressort de la cour de réponses adaptées à leurs aspi- familles ne se reconnaissant pas
violences conjugales sont souvent cence est palpable ces derniers six jours avant d’avoir un rendez- d’appel. Son but : débusquer les rations dans les synagogues or- dans les communautés existantes,
insupportables. » mois, avec la multiplication d’ini- vous de médecine légale, avec six dysfonctionnements. thodoxes, majoritaires. notamment en dehors de Paris, té-
Cette « filière d’urgence » prendra tiatives en France. A Saintes (Cha- jours d’incapacité totale de travail C’est aussi le souvenir d’un fémi- moigne Jean-François Bensahel.
pour modèle ce que fait déjà le TGI rente-Maritime), le procureur, Ni- à la clé. Et encore, il a fallu relancer nicide qui a sensibilisé André Ri- Suivre l’évolution de la société On a en face de nous un public im-
de Créteil depuis quelques années. colas Septe, a ainsi lancé, le 16 sep- la gendarmerie. « J’ai eu l’impres- bes, procureur de la République « Nous voulons porter une parole portant qui est en dehors de tout le
La juridiction fait figure de bon tembre, une « expérimentation sion que je dérangeais la brigade. Je adjoint à Marseille, à cette théma- juive moderne ensemble », résume système. » « Nous voulons rassem-
élève grâce à une coopération inédite » d’une durée d’un an pour n’ai senti aucun soutien, aucun tique. Ce magistrat aguerri était Jean-François Bensahel, président bler les familles juives esseulées,
étroite entre le parquet, les magis- assurer un « suivi renforcé » des conseil d’orientation. J’étais victime encore en formation lorsqu’il de l’ULIF. L’ULIF et le MJLF se ratta- n’appartenant pas à une commu-
trats du siège et le réseau associa- auteurs de violences conjugales des coups de mon mari et en plus il s’était rendu sur une scène de chent tous deux à un courant qui, nauté, explique Gad Weil. Leur
tif, notamment pour améliorer sur la base du volontariat lors- fallait me battre pour faire respec- crime. En ouvrant la porte de la très minoritaire en France, est net- donner une maison commune
l’accompagnement des plaignan- qu’ils sont sous contrôle judiciaire, ter mes droits ! », s’indigne-t-elle. Le maison, il avait découvert le corps tement plus influent dans d’autres pour un judaïsme vivant et égali-
tes. Résultat, les demandes d’or- en attente de leur procès. conjoint violent a eu, lui, une sim- ensanglanté d’une mère de fa- pays, dont les Etats-Unis. Il se dis- taire. Mais seuls, nous sommes
donnance de protection sont trai- Un agent de prévention, spécia- ple convocation en maison de jus- mille, éclairé par les scintillements tingue du courant orthodoxe no- trop petits pour créer les outils qui
tées en seulement trois semaines, lement recruté pour cette mission, tice. « Vais-je pouvoir vivre dans ma du sapin de Noël. tamment par l’usage du français, nous permettraient de les attein-
contre 31,5 jours en moyenne, se- procédera à des contrôles inopi- maison ? J’ai peur qu’il revienne, Des années plus tard, il s’affaire à parallèlement à l’hébreu, durant dre. » Il évoque pour l’avenir une
lon les chiffres de la chancellerie. nés réguliers. Il vérifiera par exem- aucune mesure de protection n’est reprendre l’ensemble de la chaîne les offices, et par une stricte égalité « synagogue digitale » ou des offi-
ple que l’auteur respecte son inter- prise », s’inquiète la jeune femme. du traitement de ce type de dos- entre hommes et femmes « dans ces en streaming.
Objectif ambitieux diction d’entrer en contact avec la sier après avoir constaté un dys- la vie communautaire et cultuelle », Regrouper le courant libéral,
Après sa présentation, cette prise plaignante, ne possède pas d’arme « Prise de conscience collective » fonctionnement au sein du palais comme le prévoit la charte des c’est aussi vouloir le rendre plus
en charge accélérée devra être mo- ou ne consomme pas d’alcool, D’autres initiatives germent de justice de Marseille : une rabbins de la JEM. Chez les libé- audible face au judaïsme lié au
délisée afin d’être reproductible puis « fera un rapport qui sera re- ailleurs, dans les parquets de Nan- femme avait été vitriolée à l’acide raux, hommes et femmes prient Consistoire, l’institution repré-
dans les 172 tribunaux de France. mis au tribunal pour le procès », ex- tes, Brest ou encore Pontoise. « Le en juin 2018 par son ex-conjoint, ensemble, les femmes peuvent sentative créée en 1808 à la de-
« Une façon de valoriser ce que l’on plique M. Septe. La victime aura fait que le sujet soit maintenant au dont les magistrats avaient man- « monter à la Torah » et aussi être mande de Napoléon Ier. Les deux
fait déjà, et d’améliorer ce qui peut également un droit d’accès direct à cœur des préoccupations des Fran- qué plusieurs occasions de révo- rabbin. Le judaïsme libéral consi- protagonistes le reconnaissent,
l’être », explique Stéphane Noël, l’agent chargé du suivi par télé- çais permet de lever des réticences. quer le contrôle judiciaire, qu’il ba- dère que la loi juive peut évoluer, tout en inscrivant leur initiative
président du tribunal de Créteil. phone portable. Dans la juridic- C’est une prise de conscience collec- fouait allègrement. L’une des me- notamment pour répondre à dans une tradition de pluralisme.
Edouard Philippe veut notam- tion de M. Septe, les violences con- tive. Cela donne un coup de projec- sures qu’il a prises consiste à faire l’évolution des sociétés (comme, « Le judaïsme, c’est tout sauf du
ment que les dossiers soient trai- jugales représentent un fait de vio- teur et d’accélérateur aux actions travailler ensemble les agents par exemple, l’égalité homme- monolithisme ! », rappelle Jean-
tés encore plus rapidement, « en lences sur deux. menées », estime Isabelle Rome, à chargés du contrôle judiciaire de femme). Il favorise une adaptation François Bensahel. « Nous ne som-
quinze jours ». Un objectif ambi- A Lyon aussi, les magistrats se la chancellerie. l’auteur et ceux qui accompa- aux conditions de vie actuelles de mes pas une alternative d’opposi-
tieux, mais qui pourrait aussi se ré- mobilisent. Depuis le début de Des procureurs soulignent tou- gnent la victime. certaines prescriptions. tion, mais de choix. Il y a toujours
véler « contre-productif », avertit l’année, le parquet exige des servi- tefois qu’ils n’ont pas attendu le Le ministère de la justice tente La mouvance libérale apporte eu plusieurs écoles, même si l’héri-
Isabelle Rome : « Il ne faut pas aller ces de police et de gendarmerie Grenelle pour mettre en place des d’avoir une vue d’ensemble sur les aussi des réponses plus souples tage napoléonien consistorial a pu
trop vite. Il faut un temps incom- l’ouverture systématique d’une dispositifs locaux. Edwige Roux- actions menées dans tous les tri- que le judaïsme orthodoxe aux donner l’impression qu’il y avait
procédure pénale pour chaque cas Morizot, en poste à Mulhouse, rap- bunaux. Aujourd’hui, les violen- défis posés par les mariages mix- une autorité religieuse unique.
de violences conjugales présu- pelle avoir mis en place des stages ces conjugales ne sont abordées tes et par la transmission de la ju- Dans les autres pays, ce n’est pas le
mées. Fini, donc, les simples pour les auteurs de violences con- qu’à la marge dans le rapport an- daïté aux enfants dont seul le cas », conclut Gad Weil. p
A Saintes, mains courantes. Les consignes du jugales à Dijon dès 2005. « C’était il nuel du ministère public. Signe père est juif. « Nous sommes prêts cécile chambraud
procureur Nicolas Jacquet se tra- y a quatorze ans ! Ce n’est donc pas que les priorités ont changé, les
le procureur duisent par une hausse de 30 % de une problématique sur laquelle on parquets ont eu la consigne de
a lancé un « suivi déferrements au parquet par rap- ne fait rien. Même si certains la por- faire un retour détaillé sur le sujet
port à 2018. Depuis le début de tent moins que d’autres. » Les pro- en vue du prochain rapport. p
renforcé » l’année, 248 auteurs de violences cureurs fixent en effet eux-mêmes julie bienvenu, MU N I C I PALES FAI TS D I VERS
des auteurs sur conjoint ont ainsi été présen- leur priorité. « Ils ne peuvent pas jérémie lamothe, Le maire de Toulouse La permanence d’un
tés au palais de justice de Lyon, tout faire donc ils sont obligés de luc leroux (à marseille), officiellement candidat député de Moselle visée
de violences contre 288 pour toute l’année faire des choix, poursuit Mme Roux- richard schittly (à lyon) Le maire Les Républicains de pour la troisième fois
conjugales 2018. Le parquet déploie aussi une Morizot. Une thématique peut de- et faustine vincent Toulouse, Jean-Luc Moudenc, Les vitres de la permanence
présenté comme « Macron- du député La République en
compatible », est officielle- marche Christophe Arend, à
ment candidat à sa succession Forbach (Moselle), ont été bri-

Un rapport attendu sur les failles de la prévention pour les municipales de 2020
mais, comme en 2014, sans
étiquette politique. « Pour
sées pour la troisième fois de-
puis le mois d’août, a indiqué
dimanche le député. « Nou-
L’inspection générale de la justice doit faire des propositions concrètes d’ici à la fin octobre mieux rassembler, je ne solli- velle #dégradation de notre
cite l’investiture d’aucun parti #permanenceparlementaire
politique », écrit-il dans une #lâcheté #violence #ano-
lettre de deux pages envoyée nyme », a-t-il écrit sur Twitter.

C’ est peu dire que la


garde des sceaux at-
tend avec impatience le
rapport qu’elle a commandé à
l’inspection générale de la justice
s’agit cependant pas de refaire les
enquêtes ni de remettre en cause
les décisions judiciaires, car cela
nécessiterait des demandes de ré-
vision en bonne et due forme.
cette autopsie massive de dossiers
judiciaires, si dans plusieurs affai-
res se retrouveraient les mêmes si-
gnaux négligés, ou les mêmes
contrôles judiciaires ou suivis so-
tre la réitération d’actes de violen-
ces de la part des auteurs ».
Les difficultés et les limites de
cette inspection sont qu’elle tra-
vaille à partir de ce qu’elle trouve
aux Toulousains. – (AFP.)

EXÉCU T I F
Un décret limite les
avantages des anciens
« Les dégradations ont été fai-
tes par jet de pavé dans la vi-
trine. Il n’y a aucun tag ni re-
vendication », a indiqué la
police. – (AFP.)
sur les homicides conjugaux. Ni- ciaux-judiciaires trop lâches ou in- dans ces dossiers. Et non de ce qui premiers ministres
cole Belloubet, dans sa lettre de Autopsie massive de dossiers suffisamment surveillés. Car c’est ne s’y trouve pas, mais aurait pu Les anciens premiers minis- Le chauffeur qui a foncé
mission du 21 juin que Le Monde a Dans le souci de mieux prévenir clairement au regard de l’existence ou dû s’y trouver. Comme l’audi- tres, qui pouvaient bénéficier sur la Grande Mosquée
pu consulter, a fixé un terme rap- les risques d’homicide liés à des de violences antérieures signalées tion d’un voisin, qui dès le dépôt à vie d’un secrétaire particu- de Colmar hospitalisé
proché (« Vous me rendrez le rap- violences conjugales, Mme Bellou- par une plainte formelle ou non, d’une plainte aurait permis d’ac- lier, n’y auront plus droit que L’homme qui a foncé en voi-
port au plus tard le 31 octobre »). Et, bet demande en particulier à l’ins- mais retrouvées dans le dossier ju- créditer la gravité d’une situation pendant dix ans, et jusqu’à ture sur la Grande Mosquée
selon nos informations, elle a sou- pection de la justice de « recher- diciaire, que ce contexte du pas- mais n’a jamais été faite par les po- leurs 67 ans, selon un décret de Colmar samedi a agi pour
haité à plusieurs reprises faire ac- cher, au regard du parcours judi- sage à l’acte est examiné. liciers ou les gendarmes ni de- paru dimanche au Journal of- des raisons toujours incon-
célérer cette enquête. ciaire des victimes et des auteurs, La garde des sceaux attend avec mandée par un magistrat. ficiel. Ils conservent toutefois nues et va rester hospitalisé
La ministre a demandé à l’ins- (…) si ces derniers faisaient l’objet ce rapport « des propositions con- Comme tous les rapports de la possibilité de bénéficier plusieurs jours, a indiqué di-
pection de ressortir tous les dos- d’un suivi judiciaire ou par les servi- crètes et précises d’actions de na- l’inspection de la justice, celui-ci « sans limitation de durée » manche la procureure de Col-
siers des 144 homicides conjugaux ces sociaux, [et] rechercher les si- ture à améliorer les procédures et n’est pas destiné à être rendu pu- d’un véhicule avec chauffeur. mar, qui avait évoqué des
(que la victime soit une femme ou tuations dans lesquelles la protec- les dispositifs mis en œuvre dans les blic, sauf si la ministre le décide. La Onze anciens chefs de gou- « problèmes psychiatriques ». Il
un homme) survenus en 2015 et tion des victimes n’a pu être assurée cas de violences au sein du couple, pression risque d’être forte pour la vernement sont potentielle- n’a pas encore été entendu
des 157 cas de 2016 qui ont été défi- et en déterminer les raisons ». L’ob- afin de mieux protéger les victimes transparence, sur un tel sujet. p ment concernés par ce dé- par la police. Son attaque n’a
nitivement jugés depuis. Il ne jectif est de repérer, au moyen de et de lutter plus efficacement con- jean-baptiste jacquin cret. – (AFP.) pas fait de blessé. – (AFP.)
12 | france 0123
MARDI 24 SEPTEMBRE 2019

Pressions mafieuses sur


les municipales à Ajaccio
Des incendies ont touché les concessions de
Jean-André Miniconi, candidat indépendant

C omme souvent en Corse,


des faits relevant appa-
remment de la petite dé-
linquance peuvent révéler une
emprise mafieuse. L’enquête sur
pour montrer que l’on peut dire
non aux pressions ; si l’Etat et les
politiques de l’île ne se sont pas sai-
sis de cette affaire, c’est que la so-
ciété corse n’est pas encore prête. »
l’incendie criminel, le 27 juillet, à Deux ans plus tard, il serait
Ajaccio, d’un atelier de répara- donc de nouveau en prise avec le
tion de motos, puis celle sur une milieu ajaccien, alors qu’il brigue
tentative de même ordre, dans la la mairie d’Ajaccio. « Ces événe-
nuit du 27 août, contre la conces- ments ne me font pas reconsidé-
sion Mercedes située à la sortie rer ma candidature et je poursuis
de la ville, ont conduit la justice à ma campagne, explique-t-il au
relier ces deux faits et à retenir Monde. Mon père a ouvert la pre-
« fortement » la thèse d’un mo- mière concession en 1982, j’ai pris
bile « politique ». Ces actes ont sa succession et développé l’acti-
visé les entreprises de Jean-An- vité. Il suffit que je me présente
dré Miniconi, premier conces- aux municipales à Ajaccio pour
sionnaire automobile de l’île, et avoir de vrais soucis. »
concurrent le plus sérieux à
l’élection municipale de « Contexte lourd et délétère »
mars 2020 face au maire d’Ajac- La préfecture s’est refusée à tout
cio, Laurent Marcangeli. commentaire sur cette menace
L’interpellation pour un scoo- qui pèse sur l’élection munici-
ter volé et la mise en examen, le pale. Mais, de source proche de la
29 août, de l’auteur présumé de préfète de région, Josiane Cheva-
la tentative d’incendie contre la lier, on indique que M. Miniconi
concession, Jérémy Aguilar, âgé a tout de même été reçu discrète- La voiture contenant six bonbonnes de gaz, stationnée dans une petite rue près de Notre-Dame, le 4 septembre 2016. STR/AFP
d’une trentaine d’années, n’ont ment, depuis la tentative d’in-
permis d’éclairer que ce délit. Cet cendie ayant touché son établis-
homme a reconnu avoir agi pour sement Mercedes, « en guise de
de l’argent mais il se refuse à li- soutien de l’Etat ». Par ailleurs, la
vrer les noms des commanditai-
res. Les enquêteurs s’interrogent
sur ses liens avec une bande ac-
tive dans la microrégion Cargèse-
même source note que les servi-
ces de l’Etat ne sont pas inactifs
et s’intéressent de près, par
exemple, aux marchés de sécu-
Attentat raté de Notre-Dame:
Sagone. Un groupe, estimé à une
vingtaine de personnes, sus-
pecté de se livrer au trafic de stu-
péfiants et au racket, allié avec
rité de la CCI, ports et aéroports
(plusieurs millions d’euros) en
phase de dévolution. Des person-
nes liées au milieu ont été obser-
procès d’un commando de femmes
une mouvance criminelle plus vées dans l’environnement de
importante régnant sur une certaines sociétés postulantes. En septembre 2016, un duo avait rempli une voiture de bonbonnes
zone située entre Ajaccio et Boni- Lors du premier incendie, fin
facio, et pesant lourdement sur juillet, l’actuel maire, Laurent de gaz et tenté de l’incendier, près de la cathédrale de Paris
la vie économique et politique de Marcangeli, avait fait part de son
cette région. soutien à M. Miniconi. Sollicité
M. Miniconi s’est déjà trouvé en par Le Monde, il confirme l’exis-

C’
butte aux intérêts financiers du tence « d’un contexte lourd et dé- est au restaurant sionnels qui jugent ce type d’affai- Sarah Hervouët officiait alors
milieu local. En mars 2017, alors létère. Beaucoup d’entreprises ont Quick de Sevran res plutôt que des jurés qui risque-
Inès Madani comme agent d’entretien dans
qu’il préside la chambre de com- été dégradées par le feu dans la ré- (Seine-Saint-Denis), raient d’être parasités par l’inquié- a été condamnée une clinique psychiatrique de
merce et d’industrie de Corse-du- gion, ces actes visent à promou- dans la soirée du tude que tout le monde a depuis Cogolin (Var). Avant de rallier
Sud, il est le chef de file d’une dé- voir certains intérêts financiers. 31 août 2016, qu’Ornella Gillig- quelques années dans ce do-
en avril à huit ans Boussy-Saint-Antoine, elle s’était
mission collective de vingt élus La société corse a besoin d’assai- mann et Inès Madani se sont maine », considère Me Laurent de prison pour rendue à la mairie de sa commune
consulaires qui dénoncent les me- nissement. C’est particulier d’être rencontrées pour la première fois. Pasquet-Marinacce, l’avocat d’Inès afin de tuer l’édile. Mais « elle
naces formulées par trois voyous un élu sur l’île mais c’est très dur Ce jour-là, la mère de famille de Madani. Le procès devrait se pola-
avoir incité s’était rendu compte qu’elle était in-
aguerris, liés à d’ex-nationalistes, aussi pour les gens qui y vivent, 29 ans venue d’une petite ville du riser sur la personnalité et le profil des personnes capable d’égorger ainsi un
contre le directeur général de la ainsi que pour l’Etat, qui a connu Loiret et la jeune Francilienne so- de sa cliente, jeune femme homme », selon l’ordonnance de
chambre, Alain Pasqualini. L’en- ici beaucoup d’échecs. Si je devais litaire de 19 ans projettent de désœuvrée qui s’est radicalisée à
à partir en Syrie mise en accusation. Le 8 septem-
quête préliminaire ouverte pour avoir, à mon tour, des craintes, commettre un attentat au nom partir de 2014. L’audience mettra bre 2016, avant d’être interpellée,
extorsion, le 23 mars 2017, a été j’arrêterais ». du groupe Etat islamique (EI). par ailleurs en lumière le rapport elle a poignardé un policier en civil
classée sans suite. Mais, pour la Face à ces événements, la so- Dans la nuit du 3 au 4 septem- de séduction entre Inès Madani et de prison, avec une période de sû- – qui s’est lui aussi porté partie ci-
première fois, des commerçants ciété corse s’est manifestée, fin bre 2016, après avoir prêté allé- Ornella Gilligmann. reté des deux tiers, pour avoir in- vile – posté dans une camionnette,
et des chefs d’entreprise affir- juillet, après le premier incen- geance à l’organisation dans une Selon l’ordonnance de mise en cité des femmes et des hommes à le blessant à l’épaule.
maient publiquement qu’ils die : 400 personnes s’étaient réu- vidéo, elles passent à l’acte en ga- accusation, les deux femmes « re- partir en Syrie et à commettre des
refusaient la mainmise du milieu nies. Aujourd’hui, un collectif, rant une Peugeot 607 remplie de jettent l’une sur l’autre la respon- attentats en France entre Trait d’union
sur un pilier du pouvoir économi- mené par l’ancien nationaliste six bonbonnes de gaz de 13 kg cha- sabilité de l’initiative de cette ac- mars 2015 et juin 2016, Inès Ma- Samia Chalel, 26 ans, sera, elle, ju-
que insulaire. Leo Battesti, fort d’une quinzaine cune et imprégnée de gazole, de- tion et de la direction de cette opé- dani est accusée par le PNAT gée pour avoir joué les intermé-
Face aux policiers, M. Miniconi de personnalités, envisage un vant le 43, rue de la Bûcherie, dans ration ». Elles ont été en contact d’avoir menacé un policier avec diaires et facilité le « regroupe-
avait pointé la responsabilité de rassemblement contre une ma- le quartier touristique Saint-Mi- dès « mai-juin 2016 sur l’applica- un couteau lors de son interpella- ment » à Boussy-Saint-Antoine, et
« la mafia », précisant : « Je veux fia locale qui ne veille pas seule- chel, près de Notre-Dame de Paris. tion Périscope ». Inès Madani a re- tion, le 8 septembre 2016, à Bous- deux « contacts » d’Inès Madani
parler des personnes qui souhai- ment sur le trafic de drogue mais Elles tentent alors de mettre le feu connu avoir, sur les réseaux so- sy-Saint-Antoine (Essonne). Pour et de Sarah Hervouët le seront
taient s’emparer de la chambre. » s’intéresse aussi aux marchés au véhicule avec une cigarette. ciaux, usurpé l’identité d’un dji- la neutraliser, le fonctionnaire pour « non-dénonciation de
Interrogé alors par Le Monde, il publics, au foncier, à la spécula- Mais l’opération échoue : le gazole, hadiste de l’EI dénommé Abou Ju- – qui s’est porté partie civile – a crime terroriste ». L’un des accu-
ajoutait : « Nous ne sommes pas tion immobilière et à la vie éco- moins inflammable que l’essence, nayd, Abou Souleyman ou Abou ouvert le feu, la blessant à deux re- sés sera absent lors de l’audience :
partis parce qu’on avait peur mais nomique de l’île. p ne provoque pas de déflagration, Omar. Elle a ainsi notamment prises aux jambes. le djihadiste et recruteur Rachid
pour dénoncer des pratiques et jacques follorou et le tandem prend la fuite. convaincu Ornella Gilligmann de Selon l’ordonnance de mise en Kassim, parti en zone syro-ira-
Depuis lundi 23 septembre, Or- l’épouser. La mère de famille, qui accusation, Inès Madani a précisé kienne en 2015. Trait d’union
nella Gilligman et Inès Madani avait tenté de rejoindre la Syrie « avoir voulu mourir en martyr et entre les principales protagonis-
comparaissent devant la Cour dès 2014 avec ses trois enfants, a c’est dans ce but qu’elle a fait un tes, il a incité Ornella Gilligman,
d’assises spéciale de Paris. Déte- d’ailleurs divorcé religieusement pas dans sa direction en lui disant Inès Madani, Amel Sakaou et Sa-
nues depuis septembre 2016, elles de son mari. Le 31 août, lors de sa “Tuez-moi” ». Le policier a, lui, in- rah Hervouët à commettre des at-
encourent une peine de réclusion rencontre avec Ornella Gigllig- diqué aux enquêteurs « qu’il taques en France. C’est à lui que
à perpétuité et ont été mises en mann, Inès Madani se faisait pas- n’avait pas entendu ce qu’elle di- les quatre femmes ont envoyé
examen des chefs « d’association ser pour la sœur d’Abou Junayd. sait ». « Il n’y a pas eu d’intention leurs messages d’allégeance à l’EI.
de malfaiteurs terroriste en vue d’homicide, assure Me Pasquet- Le PNAT l’accuse d’avoir apporté
de la préparation d’un ou plu- Un policier en civil poignardé Marinacce. Elle reconnaît sa res- à Inès Madani et Ornella Gillig-
sieurs crimes d’atteintes aux per- Pour Me Pasquet-Marinacce, il se- ponsabilité dans le dossier des man « une aide pour faciliter la pré-
sonnes et tentatives d’assassinat rait « inélégant » de parler d’« em- bonbonnes mais elle réfute les ac- paration » de l’attentat raté près de
en bande organisée en relation prise virtuelle ». « C’est un rac- cusations de tentative d’assassinat Notre-Dame. Soupçonné d’avoir
avec une entreprise terroriste ». courci, une commodité, un fan- et de complicité de tentative d’as- piloté à distance le meurtre du
Quatre autres femmes et deux tasme qui ne résiste pas à l’examen sassinat. » père Jacques Hamel dans l’église
hommes seront aussi jugés par des faits. Ce n’est pas raisonnable Du 6 au 8 septembre 2016, Inès de Saint-Etienne-du-Rouvray (Sei-
cette Cour exclusivement compo- de soutenir qu’Inès Madani serait Madani s’était réfugiée au domi- ne-Maritime) en juillet 2016,
sée de magistrats professionnels. la seule organisatrice. Cet examen cile d’Amel Sakaou, mère de fa- Rachid Kassim « multipliait des
L’accusation sera pour la pre- de ce qu’on appelle la djihados- mille de 39 ans, désireuse de rallier menaces contre la France et des dif-
mière fois représentée par deux phère permettra de comprendre ce l’EI en Syrie avec ses quatre filles. fusions de revendications de crimes
magistrats affectés au Parquet na- qui a traversé l’esprit de ces fem- Elle aussi jugée par la Cour d’assi- terroristes commis en France » no-
tional antiterroriste (PNAT), mis mes-là au moment d’agir. » ses spéciale de Paris, Mme Sakaou a tamment par le biais de sa chaîne
en place en juillet. C’est également Inès Madani est aussi mise en accueilli également chez elle Sarah baptisée Sabre de lumière sur la
la première fois qu’autant de fem- examen pour « complicité de ten- Hervouët, âgée de 23 ans à l’épo- messagerie cryptée Telegram.
mes comparaissent devant les as- tative d’assassinat sur agent de la que. Toutes deux encourent la per- En février 2017, les autorités
sises dans ce type d’affaires. Selon force publique en relation avec pétuité pour avoir fomenté, avec américaines ont confirmé la
le PNAT, 91 témoins seront appe- une entreprise terroriste et tenta- Inès Madani, un attentat au nom mort de Rachid Kassim après une
lés à la barre et le procès pourrait tive d’assassinat sur agent de la de l’EI. Des bouteilles vides servant frappe de drone dans la région de
durer jusqu’au 16 octobre « en force publique en relation avec à fabriquer des cocktails molotov Mossoul, en Irak. Mais aucune
fonction de l’avancée des débats ». une entreprise terroriste ». Déjà ont d’ailleurs été retrouvées au do- preuve de son décès n’a jamais été
CHEZ VOTRE MARCHAND DE JOURNAUX - 8,50 EUROS « Ce n’est pas une mauvaise chose condamnée par le tribunal correc- micile d’Amel Sakaou. Abreuvée rapportée. p
que ce soient des magistrats profes- tionnel de Paris en avril à huit ans de la propagande en ligne de l’EI, rémi dupré
ÉCONOMIE & ENTREPRISE | 13
0123
MARDI 24 SEPTEMBRE 2019

Le voyagiste Thomas Cook acculé à la faillite


Quelque 600 000 vacanciers dans le monde devront être rapatriés et 22 000 salariés vont perdre leur emploi

I
l n’a fallu que quelques jours
pour que Thomas Cook, le
vénérable opérateur de tou-
risme britannique né en 1841,
passe d’une situation de grande
difficulté à la faillite. Elle a été an-
noncée par le conseil d’adminis-
tration et les autorités, dans la
nuit du dimanche 22 au lundi
23 septembre, au terme d’un
week-end d’ultimes tractations
entre ses dirigeants, ses banques
créancières, l’actionnaire chinois
Fosun et le gouvernement.
L’Autorité britannique de l’avia-
tion civile (CAA) a indiqué que
l’opérateur « a cessé ses activités
avec effet immédiat ». « Toutes les
réservations Thomas Cook, vols et
séjours, sont désormais annu-
lées », ajoute-elle. Ce sont donc
600 000 clients à travers le
monde qui devront être rapatriés
dans les jours qui viennent, dont
150 000 Britanniques.
Le gouvernement a activé un
plan d’urgence baptisé « Opéra-
tion Matterhorn », du nom d’une
campagne de bombardement
américaine lors de la deuxième
guerre mondiale. Pour le minis-
tère des transports, c’est « l’opéra-
tion de rapatriement la plus impor-
tante pour des civils de l’histoire en
temps de paix ». Elle devrait durer
jusqu’au 6 octobre, avec l’aide
d’avions spécialement affrétés et
de vols commerciaux existants. Des touristes
« Les clients qui sont à l’étranger britanniques à l’hôtel
doivent consulter le site www.tho- Les Orangers à
mascook.caa.co.uk et ne se rendre Hammamet, en Tunisie,
à l’aéroport que lorsqu’ils ont un le 23 septembre. ANIS MILI/AFP
vol alternatif confirmé », indique
la CAA, qui fournit les numéros
des lignes téléphoniques ouver-
tes pour aider les voyageurs bri- rappelle Emmanuel Toromanof, tembre : des fonds spéculatifs, dé- cochet, pour leurs fournisseurs
tanniques. Il ajoute qu’il va « faire son secrétaire général, qui ajoute
Le gouvernement tenteurs de CDS (credit default (alimentation, linge…). Fosun, qui LES CHIFFRES
son possible pour ramener les gens que « l’APST dispose de plusieurs britannique swaps) et pariant sur une incapa- était entré au capital de Thomas
chez eux aussi près de la date pré- dizaines de millions d’euros et d’un cité du voyagiste à rembourser sa Cook en 2015 et mise gros sur l’ap-
vue que possible », qu’ils soient ou patrimoine immobilier ».
a refusé, dette, ont réclamé 200 millions pétit des Chinois pour les voya-
non couverts par une garantie Comment en est-on arrivé là, dimanche de livres supplémentaires pour ges, subit également une lourde 22 000
britannique (ATOL). Mais en rai- alors que la semaine dernière en- valider le plan de restructuration, déconvenue. « Nous sommes dé- C’est le nombre de salariés de
son de l’ampleur inédite des rapa- core, les professionnels du tou-
22 septembre, de ce qui portait le plan de sauvetage çus que Thomas Cook Group n’ait Thomas Cook, dont 9 000 au
triements, l’autorité prévient que risme se voulaient rassurants ? voler au secours à 1,1 milliard de livres, entraînant pas été en mesure de trouver une Royaume-Uni, qui, pour la
« quelques perturbations sont iné- Comme si Thomas Cook était pré- une plongée du titre de 22,78 % à solution viable pour sa proposi- plupart, devraient être au chô-
vitables ». muni de la faillite par la loi non
de ce fleuron la Bourse de Londres. tion de recapitalisation », indi- mage dès lundi 23 septembre.
écrite du « too big to fail » (« trop de l’industrie Le gouvernement britannique a que-t-il. Après avoir déjà investi
Non-intervention de l’Etat gros pour faire faillite »). Depuis refusé, dimanche, de voler au se- 200 millions de livres, il était prêt
Du côté français, on se veut rassu- près de deux ans, le groupe cumu-
touristique cours de ce fleuron de l’industrie à réinjecter 450 millions pour 1,5 MILLIARD
rant. Quelque 10 000 voyageurs lait les difficultés. Plombé par une touristique, qui emploie prendre le contrôle de l’activité C’est en livres, soit 1,7 milliard
seraient concernés. En applica- dette de 1,7 milliard de livres 22 000 salariés (dont 9 000 au de tour-opérateur. d’euros, la perte accusée au pre-
tion de la directive européenne (1,9 milliard d’euros), il a subi la engagé. Au cours de l’été, un plan Royaume-Uni). Autant d’em- Les compagnies aériennes, el- mier semestre par le voyagiste
du 11 décembre 2015, la loi oblige concurrence d’autres voyagistes de restructuration de 900 mil- ployés qui, de fait, vont se retrou- les, devaient être reprises par les britannique, pour un chiffre d’af-
les voyagistes à assurer le retour comme le géant allemand TUI, des lions de livres avait été signé par ver au chômage. Fidèle à une lon- banques. C’est désormais le grand faires de 10 milliards de livres.
de leurs clients, mais aussi le rem- sites de réservation en ligne et des les banques (RBS, Lloyds…), les gue tradition libérale de non-in- vide. Lundi matin, l’une d’elle, l’al-
boursement des acomptes versés compagnies aériennes à bas coût. créanciers (des hedge funds) et tervention, a fortiori pour sauver lemande Condor basée en Alle-
avant le départ. La France dispose A cela s’ajoute, au Royaume-Uni, la Fosun, le propriétaire du Club des « lame ducks » (canards boî- magne, a demandé un prêt relais 600 000
pour cela d’une caisse de garantie, menace d’un Brexit sans accord Med et premier actionnaire de teux), l’Etat est resté sourd aux ap- à Berlin. Les cabinets AlixPar- C’est le nombre de clients en
l’Association professionnelle de qui rend les touristes prudents. Thomas Cook (17 %). Il prévoyait pels des syndicats, notamment tners et KPMG doivent être nom- vacances dans le monde qui
solidarité du tourisme (APST), ali- Après une mauvaise année une prise de contrôle de ses acti- celui des pilotes, et de responsa- més administrateurs des diffé- devront être rapatriés. Les auto-
mentée par les cotisations de ses 2018, il avait encore accusé une vités de tour-opérateur par le bles du Parti travailliste. rentes filiales de Thomas Cook, rités britanniques vont organiser
membres dont Thomas Cook fait perte de 1,5 milliard de livres au groupe chinois et de son activité Les conséquences seront lour- qui risque d’être vendu à la dé- le retour de 150 000 de leurs
partie. « Les clients seront rapa- premier semestre pour un chiffre aérienne (Thomas Cook Airlines, des pour les hôteliers dont les coupe. La triste fin d’une aventure ressortissants.
triés en France, ou dédommagés d’affaires de quelque 10 milliards. Condor…) par ses créanciers. chambres sont réservées par les de plus d’un siècle et demi. p
s’ils se sont pas encore partis », Le sauvetage était pourtant bien Coup de théâtre, vendredi 20 sep- agences Thomas Cook. Et, par ri- jean-michel bezat

Des propositions pour réindustrialiser la France


Alors que le pays perd des usines, le député LRM Guillaume Kasbarian suggère de simplifier les procédures d’instruction des projets

L e groupe pharmaceutique
allemand Boehringer In-
gelheim a posé, vendredi
20 septembre, la première pierre
à Jonage, près de Lyon, de son fu-
teuse. Dans ces conditions, au
moment où certains secteurs
comme l’industrie agroalimen-
taire et papetière vivent des jours
très difficiles, le député La Répu-
l’élu. Selon le Forum économique
mondial de Davos, la France figure
au 107e rang mondial sur cette
question. Nous devons donc trou-
ver des solutions. »
sites industriels existants, bénéfi-
ciant des mêmes conditions et dé-
lais d’entrée en vigueur de toute
nouvelle réglementation. »
M. Kasbarian propose égale-
train de préparer ainsi des terrains
à exploiter. De manière générale,
là où c’est fait, le délai d’instruction
est réduit de manière drastique. »
Le député avance par ailleurs
Pour finir, afin d’accélérer les
projets, l’élu souhaite mobiliser
davantage les préfets ou sous-
préfets pour mieux coordonner
les services dans les départe-
tur centre de production de vac- blique en marche (LRM, Eure-et- ment d’anticiper les procédures l’idée d’un meilleur suivi de l’évo- ments. A Mantes (Yvelines), cette
cins vétérinaires. Ce site, qui né- Loir) Guillaume Kasbarian pro- Sécuriser les projets réglementaires en mettant à dis- lution des procédures sur une in- meilleure coordination a permis,
cessite un effort de 200 millions pose d’accélérer les procédures Après avoir consulté 70 entrepri- position des entreprises des « si- terface unique pour les différents selon le rapport de Guillaume
d’euros, devrait être opérationnel d’instruction des projets de nou- ses et regardé ce qui se faisait à tes industriels clés en main ». services de l’administration. Kasbarian, de diviser par deux les
en 2022. Pour l’industrie fran- velles usines. l’étranger, le député préconise de Aujourd’hui, avant d’autoriser un « Avant de créer un nouveau site, délais d’instruction du dossier de
çaise, c’est une bonne nouvelle, Lundi matin 23 septembre, il de- sécuriser les porteurs de projets. nouveau site, une étude « 4 sai- une société doit suivre trois grands construction d’un bâtiment né-
mais c’est un peu l’arbre qui cache vait officiellement présenter son « Actuellement, si une entreprise sons » de la faune et de la flore types de procédures : permis de cessaire à la production de la fu-
la forêt. rapport lors d’un comité exécutif prépare son implantation et que ainsi que des fouilles archéologi- construire, procédure environne- sée Ariane 6. « Tout en respectant
Depuis le début de l’année, plus du Conseil national de l’industrie les normes changent en cours de ques sont nécessaires, soit un dé- mentale et archéologie préventive. les réglementations existantes,
d’usines ferment en France qu’il présidé par le premier ministre, route, elle doit modifier, voire re- lai incompressible de douze mois. Il n’existe pas d’interface unique nous pourrions avec quelques
ne s’en inaugure. Alors que le pays Edouard Philippe. « Aujourd’hui, prendre à zéro ses démarches ad- « Certaines régions anticipent ces pour suivre l’évolution des procé- changements de méthode ou de
s’est enrichi de 52 sites industriels la France attire bien des investisse- ministratives. Ce n’est pas très sé- délais et aménagent des terrains dures, déplore Guillaume Kasba- procédure faciliter les réimplan-
sur la période bénie 2016-2018, ments étrangers, mais la com- curisant, rappelle-t-il. Je propose en réalisant les différentes démar- rian. Un portail unique leur per- tations industrielles », assure le
leur nombre a chuté de 18 en 2019. plexité des procédures administra- que les projets en cours d’instruc- ches, indique le député. La région mettrait de mieux appréhender député. p
Et la tendance n’est pas promet- tives en rebute toujours, explique tion soient considérés comme des Sud et le port de Marseille sont en les délais. » philippe jacqué
14 | économie & entreprise 0123
MARDI 24 SEPTEMBRE 2019

Sous les Alpes, le Lyon-Turin prend corps


Le percement d’une première section de 9 kilomètres de tunnel s’achève lundi. Le chantier va s’accélérer

cher sur le parcours du tunnel


REPORTAGE principal. Ces galeries en forte
saint-martin-de-la-porte,
saint-julien-mont-denis (savoie) -
pente sont utilisées pour accéder
envoyé spécial
au chantier et seront mobilisées
ensuite pour la maintenance, la

C’
est un boyau de huit ventilation et les secours. C’est
mètres de diamètre entre les descenderies de Saint-
et de neuf kilomè- Martin-de-la-Porte et de La Praz
tres de long, enfoui que les équipes de Spie Batignol-
dans les profondeurs de la mon- les ont ouvert cette première
tagne, au beau milieu des Alpes. tranche de neuf kilomètres. Une
Le percement de la toute pre- percée à 400 millions d’euros et à
mière tranche du tunnel de la fu- valeur expérimentale.
ture liaison ferroviaire Lyon-Tu- « Cette opération a servi de tun-
rin devait s’achever lundi 23 sep- nel de reconnaissance : avec jus-
tembre. Lancé fin 2016, le tunne- qu’à 2 500 mètres de roche au-des-
lier Federica a terminé son sus de nous, on ne peut pas se con-
ouvrage de taupe et laisse der- tenter de sondages classiques
rière lui cet interminable tube pour connaître la nature du sous-
chemisé de béton, à l’atmosphère sol », explique Alain Chabert, le
chaude et moite, malgré les énor- directeur général adjoint de TELT.
mes gaines de ventilation qui ser- Les mauvaises surprises n’ont
pentent au plafond. pas manqué. « Nous sommes sans
L’air frais et la lumière du jour doute dans les terrains les plus
sont encore loin. Près de huit ki- convergents jamais rencontrés :
lomètres de roches séparent ce les tunnels se referment très rapi-
premier tronçon de l’entrée du dement, explique M. Chabert. On
tunnel côté français, à Saint-Ju- creuse une section de dix mètres
lien-Mont-Denis (Savoie), où les de diamètre et, au bout de quel-
engins de terrassement sculptent ques semaines, il n’y a plus que
un décor lunaire dans les reliefs huit mètres… » Une géologie qui a
de la Maurienne pour conduire la obligé à mettre au point des sys-
voie de chemin de fer jusqu’à la tèmes complexes de soutène-
future ouverture souterraine, en ment permettant d’amortir le
déplaçant une départementale et tassement de la montagne…
l’autoroute A43. Le chantier du Lyon-Turin, au niveau de Saint-Martin-de-la-Porte (Savoie), le 20 août. EMANUELE CREMASCHI/GETTY IMAGES/AFP
Pourtant, l’étape est symboli- « Risques d’entente »
que : si ce chantier hors d’échelle Le tunnelier s’est embourbé par
compte toujours des opposants deux fois dans des veines de char- être tous signés en 2020, pour un transports et désormais ministre
résolus, en France comme en Ita- bon, bloquant durant des mois la montant total de près de 4 mil-
Au plus fort de la transition écologique et soli- LES CHIFFRES
lie, le feu vert de Rome à la pour- progression des travaux. Un liards d’euros… du chantier, daire, a relancé des études pour
suite du projet, le 26 juillet, après autre front de taille a été ouvert La crainte, désormais : une décider d’un phasage des aména-
des mois d’atermoiements, a dé- en amont de cette section dans la mauvaise surprise à l’ouverture
le Lyon-Turin gements, permettant d’abaisser
gagé l’horizon de cette infrastruc- principale poche de terrain char- des enveloppes. Lancer un tel vo- ne mobilisera ces coûts, comme l’Italie l’a déjà 57,5
ture censée donner des ailes au bonneux. Ici, pas de tunnelier : lume d’appels d’offres dans un fait, en ramenant son devis de C’est la longueur, en kilomètres,
fret ferroviaire d’ici à 2030 et faire dans une galerie à l’air âcre et au temps aussi court, au moment où
pas moins de 4,3 milliards à 1,7 milliard d’euros. du tunnel de base percé sous
disparaître des routes un tiers des sol boueux, les équipes se re- les chantiers du Grand Paris ont 2 500 travailleurs « Certains travaux doivent être les Alpes entre Saint-Jean-de-
trois millions de camions qui laient en trois-huit sous les pro- déjà mis le secteur en surchauffe, menés rapidement, d’autres peu- Maurienne (Savoie) et Suse (Pié-
transitent chaque année entre la jecteurs de chantier pour atta- pourrait faire s’envoler les prix.
des souterrains vent attendre, mais je souhaite mont). En comptant les accès au
France et l’Italie. quer à l’explosif et au marteau- « Les entreprises ne sont pas des que la France et l’Italie entament tunnel, quelque 270 km de lignes
« Nous entrons dans une nou- piqueur le ventre de la montagne, milliers à pouvoir exécuter ce un dialogue sur la question de ces nouvelles entre Lyon et Turin doi-
velle phase, désormais tout va déblayer les débris, étayer le genre de travaux, cela peut con- lourds convois de marchandises. accès, plutôt que les gérer chacune vent être construites ou rénovées.
s’accélérer », annonce Mario Vi- boyau… Un travail de titan, pour duire à un risque d’élévation des Aujourd’hui, le trajet par le vieux de leur côté, pour aboutir à la fois
rano, le directeur général de la so- une progression de 70 centimè- offres », reconnaît Mario Virano. tunnel du Fréjus, avec ses à un calendrier et à des standards
ciété publique franco-italienne tres par jour. Quelque 300 mètres Pour alléger la pression, TELT es- 1 300 mètres d’altitude et sa techniques communs », appelle 8,6 MILLIARDS
Tunnel euralpin Lyon-Turin ont déjà été creusés. Encore 1 kilo- père multiplier les candidats, mo- pente à 3,3 %, oblige à limiter le M. Virano. C’est, en euros, le coût du tunnel
(TELT), chargée de réaliser cette mètre à grignoter. biliser des entreprises dans diffé- chargement des trains tout en les L’Union européenne pourrait de base. L’Union européenne
section transfrontalière à plus de Le reste du tunnel, heureuse- rents pays d’Europe. « Nous met- équipant de deux locomotives, ce débloquer la situation. Bruxelles s’était engagée à financer 40 %
8 milliards d’euros. ment pour le calendrier, sera tons en œuvre toutes les mesures qui fragilise un peu plus la com- devrait porter son financement de cette somme, mais elle pour-
Le projet a pris corps. Quatre lar- creusé à l’aide de tunneliers, sur pour réduire au maximum les ris- pétitivité du fret ferroviaire. de la section transfrontalière de rait finalement en couvrir 55 %,
ges descenderies de deux à qua- plusieurs fronts à la fois. Au total, ques d’entente entre les entrepri- Mais, pour atteindre tout ce po- 40 % à 55 %, réduisant d’autant la laissant l’Italie et la France com-
tre kilomètres de long ont été ce sont 115 km de galeries qu’il ses », ajoute le directeur général tentiel, la France et l’Italie doi- facture pour Paris et Rome, cen- pléter la facture. Pour l’ensemble
creusées à l’explosif pour débou- faut percer : le tunnel s’étirera sur de la société. vent, chacune, réaliser de lourds sés acquitter respectivement du projet, le budget varie entre
57,5 km et comptera deux tubes En attendant, les promoteurs travaux sur leurs réseaux natio- 42 % et 58 % du solde. Il se mur- 20 milliards et 26 milliards
parallèles. Sept nouveaux tunne- de la section transfrontalière ob- naux. Pour Paris, la facture dé- mure désormais que l’Europe d’euros, selon les évaluations.
liers sont attendus. Au plus fort servent attentivement l’évolu- passerait les 7 milliards d’euros, pourrait aussi financer la moitié
La géologie du chantier, le Lyon-Turin ne mo- tion des débats de part et d’autre avec deux lignes nouvelles à du coût des accès, faisant de l’in-
a obligé à mettre bilisera pas moins de 2 500 tra- des Alpes sur la réalisation des ac- ouvrir et des kilomètres de tun- tégralité des 270 km de la liaison à 1 MILLION
vailleurs des souterrains. Les ap- cès à leur tunnel. Le nouvel nel supplémentaires à creuser. grande vitesse entre Lyon et Tu- C’est le nombre de camions
au point pels d’offres ont été publiés au ouvrage doit permettre, grâce à Un programme déclaré d’utilité rin un projet partagé. Le dossier en moins sur les routes, à partir
des systèmes printemps pour ces marchés de sa faible altitude, à sa pente mo- publique en 2013, puis laissé en sera à l’agenda du nouvel exécutif de 2030, grâce au nouveau
génie civil et le traitement des dérée et à ses normes de sécurité, jachère. de la Commission européenne, tunnel. Cela représente un tiers
complexes 43 millions de mètres cubes de de faire passer jusqu’à 300 trains Au mois d’avril, Elisabeth nommé le 10 septembre. p du trafic de poids lourds entre
de soutènement déblais. Les contrats devraient par jour, y compris de longs et Borne, alors ministre chargée des grégoire allix la France et l’Italie.

Un projet inutile et non financé, selon les opposants


Pour les adversaires du Lyon-Turin, la ligne ferroviaire actuelle serait suffisante pour absorber le trafic

D ossier emblématique,
comme pouvait l’être
l’aéroport de Notre-Da-
me-des-Landes, près de Nantes, le
projet de tunnel ferroviaire des-
gne des élections européennes :
Attac, la Confédération pay-
sanne, SUD-Rail, Les Amis de la
Terre, Mountain Wilderness, la
Fédération Rhône-Alpes de pro-
la ligne ferroviaire actuelle est suf-
fisante pour absorber le trafic, et
que les prévisions de ce trafic ainsi
que des coûts du chantier étaient
fausses », rappelle Daniel Ibanez,
« Le Lyon-Turin,
c’est “l’EPR
du ferroviaire” :
noncé, dix fois plus long à cons-
truire. Une fois encore, nous nous
trouvons devant un gouverne-
ment qui refuse de voir que c’est
une faillite assurée », déclare en-
vaux de percement du tunnel
transfrontalier ne peuvent pas dé-
marrer officiellement –, est une
forme de jusqu’au-boutisme.
« Quand j’étais ministre et qu’on
tiné à la nouvelle ligne Lyon-Tu- tection de la nature (Frapna, de- économiste, cheville ouvrière de dix fois plus cher core M. Ibanez, rappelant qu’à voulait me convaincre de l’EPR, on
rin n’en présente pas moins venue France Nature Environne- l’opposition et fondateur du Sa- l’origine, le tunnel devait être en me disait : “On a déjà dépensé
d’énormes différences quant aux ment), Vivre & agir en Mau- lon du livre des lanceuses et lan-
qu’annoncé, fonctionnement en 2007, puis 3 milliards d’euros, ce serait bien
caractéristiques de son opposi- rienne… et, bien sûr, la coordina- ceurs d’alerte. dix fois plus long en 2012. que cela produise à terme de l’élec-
tion. Ici, dans la vallée de la Mau- tion des opposants au projet Une comparaison que ne renie tricité.” Aujourd’hui, cela ne pro-
rienne, à Saint-Martin-de-la- Lyon-Turin. Jusqu’au-boutisme
à construire » pas Delphine Batho, ex-ministre duit toujours pas d’électricité et
Porte, là où se trouve le chantier Il y a bien eu, du côté italien, de Et de citer les nombreux rapports DANIEL IBANEZ de l’écologie et députée (non ins- cela coûte trois fois plus cher ! »
de la galerie de reconnaissance belles démonstrations de force critiques sur le projet, en parti- économiste crite) des Deux-Sèvres. « Le Lyon- « Neuf kilomètres ont été creusés
dont près de 10 kilomètres sont (et quelques affrontements), avec culier ceux de la Cour des comp- Turin est à l’exact opposé du dis- [sur 115 km, soit deux tubes de
déjà percés, point de ZAD, nulle des manifestations rassemblant tes ou du Conseil d’orientation cours officiel du gouvernement 57,5 km], mais, quand on fait une
zone à défendre qui hébergerait des dizaines de milliers de per- des infrastructures. Ce dernier, lopper. Les rapporteurs ont sur la priorité aux transports du connerie, on n’est pas obligé d’aller
des opposants prêts à en décou- sonnes, au début des années dans son rapport remis le 1er fé- même écrit, soulignent les oppo- quotidien et contre les grands pro- jusqu’au bout, s’emporte Daniel
dre avec les machines et les forces 2000. Point du côté français. « Les vrier 2018 à celle qui était minis- sants, que « les caractéristiques so- jets consommateurs de fonds pu- Ibanez. Il faut arrêter de mentir
de l’ordre, un scénario toujours principaux opposants à ce projet tre des transports (devenue, de- cio-économiques [du projet] ap- blics dont nous avons grand be- dans ce dossier. Pour bénéficier
prompt à attirer les médias. pharaonique, on les compte puis, ministre de la transition paraissent à ce stade clairement soin », explique la députée, prési- des fonds européens pour ce chan-
Non, rien de tel dans les vallées d’abord chez les inspecteurs géné- écologique et solidaire, et favora- défavorables ». dente de Génération Ecologie. tier et pouvoir faire les travaux, il
savoyardes. Les opposants au raux des finances ou des Ponts et ble au projet), Elisabeth Borne, sur « Le Lyon-Turin, c’est “l’EPR du Pour elle, l’offensive médiatique faut que la disponibilité des fonds
Lyon-Turin sont pourtant nom- Chaussées, qui ont écrit, à plu- les « mobilités du quotidien », ferroviaire” [en référence au et politique des porteurs du projet, de chaque pays soit effective, et ce
breux, à en lire les signatures au sieurs reprises, et ce depuis vingt n’avait inscrit le Lyon-Turin dans chantier du réacteur de troisième qui organisent des visites dans le n’est pas le cas en France. Où est
bas du communiqué publié, en ans, que ce tunnel n’était pas fi- aucun des trois scénarios retenus génération, à Flamanville, dans la tunnel de service – qui n’est pas le l’argent ? » p
avril, pour alimenter la campa- nançable, qu’il n’était pas utile, car pour les infrastructures à déve- Manche] : dix fois plus cher qu’an- tunnel principal, puisque les tra- rémi barroux
économie & entreprise | 15
0123
MARDI 24 SEPTEMBRE 2019

«Il est vital de lutter


CON J ON CT U R E
haite taxer les publicités ciblées. Le secteur privé français
« Les données Cela aiderait beaucoup. Les Alle- donne des signes
privées ne mands demandent plus de trans- de faiblesse

contre les monopoles»


parence sur les algorithmes : cela La croissance de l’activité en
doivent pas être me convient. Aux Etats-Unis, il y a France a été plus faible que
des actifs qu’on des projets de loi pour limiter les prévu en septembre, selon
reventes de données, je suis pour. l’enquête mensuelle réalisée
peut posséder et Aucune de ces solutions n’est par- par la société américaine d’in-

des groupes Internet vendre. De même


qu’on ne vend
pas un rein »
faite, mais c’est cela, la politique.

Les gouvernements européens


sont aussi très remontés con-
formation économique IHS
Markit auprès des directeurs
d’achats (PMI), publiée lundi
23 septembre. L’indice com-
Pour Roger McNamee, ex-conseiller de M. Zuckerberg, tre la diffusion des discours de
haine sur les plates-formes…
posite, qui combine les don-
nées pour le secteur manu-
Facebook est un « danger pour la démocratie » marchés. La seconde est de libé-
rer certains brevets-clés : dans le
Je suis favorable à la liberté d’ex-
pression. Je pense qu’Alex Jones
facturier et celui des services,
s’affiche à 51,3, au plus bas de-
cas d’AT & T, c’était celui du tran- [polémiste conspirationniste amé- puis quatre mois. – (Reuters.)
sistor, qui a bénéficié aux entre- ricain banni des réseaux sociaux
bertarien. Et, au même moment, rant les contenus. Il faut aller à la prises de la Silicon Valley. Il faut en 2018] a le droit d’avoir un
ENTRETIEN toutes les limites techniques des source : les données privées ne aussi donner accès à l’infrastruc- compte Facebook ou Twitter. Mais
I N D UST R I E
Verallia lance son

R
oger McNamee a, avec services Internet sont tombées : doivent pas être des actifs qu’on ture : les réseaux sociaux concur- il ne devait pas bénéficier d’une introduction en Bourse
son fonds américain Ele- on avait du réseau, de la vidéo… peut posséder et vendre. De rents de Facebook pourraient se telle mise en avant dans les recom- Le groupe français Verallia,
vation Partners, été l’un Les coûts et les risques ont été ré- même qu’on ne vend pas un rein. promouvoir sur sa plate-forme, mandations de ces réseaux. En numéro trois mondial des
des premiers investis- duits. Il est donc devenu possible au début. L’idée est d’abaisser les supprimant ses comptes, ces en- emballages en verre, a an-
seurs de Facebook. Il a conseillé de monter des start-up énormes à Faut-il démanteler les grandes barrières qui empêchent l’émer- treprises ont sacrifié la plus grosse noncé, lundi 23 septembre,
son PDG, Mark Zuckerberg, durant l’âge de 22 ans – l’âge de M. Zucker- plates-formes ? gence de services rivaux. des pommes pourries, mais le ver- la fourchette de prix de son
trois ans, avant d’acter, en 2016, ses berg quand je l’ai rencontré –, sans Il est vital de lutter contre les ger en est plein. C’est une manière introduction en Bourse, entre
désaccords avec la direction du attendre 40 ans, comme aupara- monopoles, mais un démantèle- Les Etats-Unis sont-ils prêts de s’attaquer aux symptômes, pas 26,50 euros et 29,50 euros
premier réseau social au monde. Il vant. Les gens ont, à cet âge-là, ment complet est la dernière à prendre ce type de mesures ? aux causes du problème. l’action. Le prix sera fixé le
détaille dans un livre, Facebook, la moins d’expérience et de sagesse. étape, pas la première. La bonne Aujourd’hui, aux Etats-Unis, le 3 octobre, pour une première
catastrophe annoncée (Quanto, Les investisseurs ont encouragé la stratégie est celle qui a été em- gouvernement n’est quasiment N’est-ce pas un peu facile de cotation chez Euronext,
368 pages, 18,90 euros), les raisons course à la croissance. ployée, aux Etats-Unis, contre le plus en mesure de fixer des règles plaider pour le démantèlement le 8 octobre.
qui lui font aujourd’hui considérer monopole d’AT & T dans la télé- et de les faire appliquer. Mais il est de Facebook après avoir
l’entreprise comme un « danger Face à ce constat, que faire ? phonie. On les a forcés à sortir du fascinant de voir comment les contribué à son succès et gagné F I N AN C E
pour la démocratie ». Il faut mettre fin au capitalisme marché de l’informatique. Si vous questions de régulation de la ainsi beaucoup d’argent ? Christophe Mianné
de surveillance. C’est le titre du li- transposez cela à Google, cela technologie se sont diffusées La Silicon Valley a défendu ces quitte La Financière
Comment êtes-vous passé vre de [l’universitaire américaine] voudrait dire qu’on leur interdi- dans le grand public. L’Europe est pratiques, alors que des mon- de l’Echiquier
d’acteur de la Silicon Valley Shoshana Zuboff, dont je suis un rait de se développer dans les voi- en bonne position pour jouer un ceaux de preuves montrent les dé- Le spécialiste de la gestion
à pourfendeur de ses grandes grand admirateur. L’idée derrière tures autonomes, les smart cities rôle-clé et, la bonne nouvelle, c’est gâts qu’elles causent. Tout ce qui patrimoniale Primonial, ac-
entreprises de technologie ? Google est qu’il y a beaucoup de [villes connectées], l’intelligence que nous n’avons pas besoin peut aider à rectifier la situation tionnaire de La Financière de
Je suis arrivé dans la Silicon Val- données disponibles dans le artificielle… Pour Facebook, ce se- d’une solution à l’échelle mon- est bon à prendre. Et paradoxale- l’Echiquier (LFDE), a annoncé,
ley, en Californie, en 1982, avant monde – sur nos lectures, nos rait l’interdiction de libra, leur diale. Si ces entreprises doivent ment, à Washington, le fait que je vendredi 20 septembre, le dé-
l’essor de l’ordinateur personnel. goûts, nos achats… – et qu’en les monnaie numérique, ou de leurs s’adapter à des cadres différents sois un ex-investisseur de Face- part de Christophe Mianné,
Je suis tombé amoureux de sa réutilisant on peut créer des mo- services de vidéoconférence… dans tous les pays, cela leur pose book, que je porte un costume, directeur général délégué du
culture, qui mêlait les valeurs dèles d’individus. On peut ensuite des problèmes importants. m’aide à obtenir des rendez-vous ! groupe et directeur général
idéalistes du programme spatial s’en servir pour discerner des ha- Mais pas la revente de ses filia- C’est mon histoire qui me donne de LFDE. Cette figure histori-
américain et celle des hippies qui bitudes de comportement ou les WhatsApp et Instagram ? Comme la « taxe GAFA » une crédibilité auprès des élus. p que de la banque de finance-
ont fondé Apple. Dans les an- faire des prédictions, qu’on peut Peut-être, je ne sais pas. La pre- de la France ? propos recueillis par ment et d’investissement
nées 2000, cet esprit a été rem- vendre aux publicitaires. On ne mière étape est surtout de les em- Chaque initiative est impor- damien leloup de la Société générale avait
placé par le système de valeurs li- peut pas corriger cela en modé- pêcher d’investir de nouveaux tante. Emmanuel Macron sou- et alexandre piquard rejoint Primonial en 2017.

PERTES & PROFITS | GOOGLE


p a r p hil ip p e e s ca nde
L’Inde baisse nettement son impôt sur les sociétés
La mesure, qui creuse de 18,5 milliards d’euros le déficit public, est censée aider à la relance
A la recherche de
la suprématie quantique bombay - correspondance La Bourse de Bombay a célébré
l’événement en clôturant, ven-
Durant le week-end du sa-
medi 21 et dimanche 22 septem-
nomie », a salué Sunil Bharti Mit-
tal, président de Bharti Enterprises

Alors que les grands de ce monde


convergeaient, lundi 23 septem-
bre, vers le siège des Nations
Google a été mystérieusement re-
tirée du blog de la NASA.
Entourée de son halo de mys-
U ne « étape historique »,
comme l’a qualifiée le
premier ministre indien,
Narendra Modi ? Ou une « réac-
tion de panique », face à la décélé-
dredi, sur un bond de 5,32 %, le plus
fort enregistré en dix ans. La
Chambre de commerce et d’indus-
trie franco-indienne, qui tenait ce
jour-là son assemblée générale, a
bre, la presse s’est montrée dithy-
rambique : The Indian Express a
parlé d’un « big bang », tandis que
The Economic Times titrait sur le
« salut [howdy] aux investis-
(télécoms, assurances, immobi-
lier, énergie solaire). Reste à savoir
ce que les entreprises feront de la
baisse de leur IS : investir, se désen-
detter ou rémunérer leurs action-
unies, à New York, pour témoi- tère, cette affaire lève un coin de ration persistante du produit in- applaudi la « bonne nouvelle ». seurs », une allusion au meeting naires ? « Le choix gouvernemental
gner de leur bonne foi environ- voile sur la lutte qui oppose no- térieur brut (PIB, 5 % en rythme En tenant compte de l’imposi- géant que M. Modi a tenu, diman- est à la fois audacieux et risqué »,
nementale et de leur désir de tamment IBM, Intel et de nom- annuel au deuxième trimestre, tion des cessions d’actifs, le taux che 22 septembre, devant plu- analyse Suyash Rai, chercheur au
maîtriser la course de la techno- breuses start-up. De l’avis des contre 8,2 % un an plus tôt), de l’IS s’établit désormais à sieurs dizaines de milliers de re- think tank Carnegie India, à New
logie, la communauté des cher- spécialistes, quelle que soit la vé- comme le prétend le Parti du con- 25,17 %, avec effet rétroactif au présentants de la diaspora indo- Delhi, car c’est la consommation
cheurs en informatique est en racité de la percée de Google, il grès, principale formation d’op- 1er avril, date du démarrage de américaine, dans le stade de foot- des ménages, principal moteur de
ébullition. Vendredi 20 septem- faudra encore quelques années position ? l’exercice budgétaire en cours. ball américain NRG Stadium de la croissance indienne, qui est ac-
bre, le Financial Times a mis le avant que les premières applica- Quoi qu’il en soit, en annonçant Avant l’annonce gouvernemen- Houston, au Texas, en présence tuellement en panne.
feu aux poudres, en affirmant tions concrètes voient le jour. une baisse surprise du taux de tale, le taux nominal était de 30 % de Donald Trump. Il sera par ailleurs très difficile
que Google aurait été le premier Mais le premier arrivé décro- l’impôt sur les sociétés (IS), ven- pour les entreprises réalisant plus pour Mme Sitharaman de limiter
à démontrer les capacités phéno- chera le gros lot. dredi 20 septembre, la nouvelle de 4 milliards de roupies (51,4 mil- « Attirer l’investissement privé » le déficit public à 3,3 % du PIB.
ménales des ordinateurs quanti- ministre des finances de l’Inde, lions d’euros) de chiffre d’affaires Cet allégement fiscal est évalué à L’Etat a certes obtenu de la ban-
ques. Sur le site de l’agence spa- Grande peur environnementale Nirmala Sitharaman, a gagné l’es- annuel, et 25 % au-dessous de ce 1 450 milliards de roupies, soit en- que centrale le versement d’un
tiale américaine, la NASA, les D’ailleurs, le point de bascule de time des milieux patronaux. seuil. La ministre des finances a viron 18,5 milliards d’euros. « Cela dividende exceptionnel de
chercheurs de la firme préten- la démonstration d’un vrai calcul Moins de trois mois après également annoncé un taux d’IS va stimuler grandement le pro- 22 milliards d’euros, soit 6,3 mil-
dent que leur machine aurait quantique impossible à faire réali- l’adoption d’un collectif budgé- de seulement 15 % pour les entre- gramme “Make in India” » lancé liards de plus que prévu. Et les pri-
réalisé un calcul complexe en ser par un ordinateur s’appelle taire, et à seulement quatre mois prises qui seront créées à partir en 2014 pour encourager l’indus- vatisations vont être accélérées,
3 minutes et 20 secondes, tandis « la suprématie quantique ». Goo- de la présentation de la prochaine du 1er octobre, sous réserve qu’el- trie manufacturière locale, a as- de façon à dépasser de 6,6 mil-
que la même tâche aurait de- gle, l’as des algorithmes, l’empe- loi de finances pour l’année 2020- les commencent à déclarer du suré Narendra Modi sur Twitter, liards d’euros la somme inscrite
mandé 10 000 ans de travail au reur du Web, vise cette supréma- 2021, le gouvernement Modi a dé- chiffre d’affaires avant le mais également « attirer l’inves- dans le budget.
plus gros ordinateur actuelle- tie. Mais la firme est aujourd’hui cidé de ramener le taux nominal 31 mars 2023. tissement privé de toute la pla- Mais, en raison du ralentisse-
ment disponible aux Etats-Unis. tellement critiquée, tant aux de la taxe frappant les bénéfices Cette baisse d’impôt s’inscrit nète, améliorer la compétitivité du ment économique, les recettes
C’est, à proprement parler, Etats-Unis qu’en Europe, en rai- des entreprises à 22 %, rappro- dans la lignée d’un mouvement secteur privé et créer plus d’em- fiscales sont très inférieures aux
« un saut quantique », une son de sa position dominante sur chant le sous-continent de la lancé par l’ancien premier minis- plois », a-t-il dit. Le dirigeant na- espoirs du ministère des finances
échelle d’amélioration des per- son marché et de l’usage qu’elle moyenne dans cette région du tre (2004-2014) et membre du tionaliste hindou a répété qu’il pour l’année 2019-2020, qui
formances qui se compte en mil- peut faire des données collectées monde. « Nous sommes mainte- Parti du congrès, Manmohan voulait porter le PIB à 5 000 mil- s’achèvera le 31 mars. « Pour tenir
lions de fois. Cela ne changera auprès des internautes, qu’elle ne nant presque au même niveau que Singh, lorsqu’il était aux finances liards de dollars d’ici à 2025, con- les prévisions, il faudrait que la col-
pas immédiatement la vie quoti- cherche pas trop à s’exposer en nombre de pays d’Asie (…) et proba- et avait créé les lois de libéralisa- tre environ 2 900 milliards atten- lecte augmente de 20 % lors des six
dienne des Terriens, mais pro- pleine lumière. blement au même niveau que les tion de l’économie, au début des dus en 2019. prochains mois », estime le jour-
met de bouleverser à terme aussi La période est plutôt à la grande plus bas des pays d’Asie du Sud- années 1990. Le taux de l’IS dé- « C’est une bouffée d’air frais nal The Hindu Business. Un pari. p
bien la finance que la chimie, la peur environnementale et au Est », a souligné Mme Sitharaman. passait alors 57 %. audacieuse pour ressusciter l’éco- guillaume delacroix
pharmacie ou l’énergie. Notam- doute sur les bienfaits de la tech-
ment pour les modèles météoro- nologie et du progrès. Mènent-ils
logiques sur lesquels travaillent le monde vers le paradis ou l’en-
les climatologues. Comme le fer ? Déjà, au XIXe siècle, les avan-
souligne un professeur du Mas- cées fondamentales de la science
sachusetts Institute of Techno-
logy, le MIT, cette étape est com-
parable au premier vol des frères
suscitaient autant de débats éthi-
ques que de luttes de pouvoir éco-
nomiques. L’informatique quan-
Les offres d’emploi L’offre d’emploi du jour
Wright, en 1903, qui ont lancé tique sera, comme l’électronique
l’aventure de l’aviation. ou l’électricité naguère, à la fois Toute l’actualité liée à l’emploi se trouve
Cela fait des années que les bénéfique et dangereuse. Elle per- sur le site du Monde.
scientifiques attendent la preuve mettra, par exemple, des percées
de l’application pratique des théo- cruciales dans la connaissance du
COMPASS Chef gérant (H/F) Châtillon (92)
www.lemonde.fr/emploi
ries quantiques. Les plus grands climat, mais anéantira tous les ef-
laboratoires travaillent d’arrache- forts en matière de cryptographie
pied sur la question. Et pour ajou- pour protéger la vie privée, voire
ter du sel à cette annonce toni- la souveraineté des Etats. Le prix www.lemonde.fr/emploi avec
truante, la communication de de la suprématie. p
16 | économie & entreprise 0123
MARDI 24 SEPTEMBRE 2019

Lors de la
visite d’un
loft, à Paris.
VOISIN/PHANIE

Immobilier : secteur sans leader


DOSSIER Plus de 1 million de transactions en douze mois, les politiques, soucieux de redonner du pou-
voir d’achat aux Français, commencent à se
à des prix record… l’activité est en forte croissance poser la question de réglementer voire plafon-

L
e double record qu’est en train de ner ces commissions, de les déconnecter du
battre, en cette année 2019, le et attire toujours les ambitieux. Mais le secteur reste prix du logement, comme cela a été fait avec
marché de la vente de logements les honoraires de mise en location, désormais
anciens fait naître toujours plus émietté et chaque négociateur ne traite, en moyenne, forfaitaires » (depuis la loi ALUR de Cécile
de vocations chez les agents im-
mobiliers. Ils ne peuvent qu’être qu’une quinzaine d’affaires par an. Et les nouveaux venus, Duflot, sous le quinquennat précédent).

attirés par le 1,017 million de transactions


conclues, au 30 juin, sur douze mois – du
y compris sur le Web, ont du mal à se faire une place UN TURNOVER ANORMALEMENT ÉLEVÉ
Pourtant, ceux qui ont pensé attirer des
jamais-vu depuis quarante ans –, à des prix clients en jouant sur l’argument du prix,
élevés comme jamais, en moyenne comme le réseau 4 % Immobilier ou les
10 000 euros le mètre carré à Paris, mais qui start-up récemment écloses Proprioo, Liber-
s’envolent aussi à Lyon ou à Nantes, et sur keys, Imop, Hosman ou Equinimo, ont du
lesquels sont basés leurs honoraires. La dant sur les autres : aujourd’hui, tous ac- la commission qu’ils perçoivent à chaque mal à se faire une place. « L’exemple britanni-
commission moyenne est, en effet, de 4,2 %, teurs confondus, les professionnels réali- vente. Elle évolue entre 3 % et 8 % du prix de SELON UN que, où des agences à prix réduit (commis-
ce qui, sur un bien de 250 000 euros, promet
une rémunération de 10 500 euros.
sent 70 % des transactions, les notaires 5 %
et les 25 % restants se traitent entre parti-
vente, lui-même en forte augmentation ces
dernières années, et fait l’objet de vives criti-
SONDAGE DE sion de 1,4 %) ou forfaitaire, comme Purple-
bricks, née en 2012, ou Easy Property, en 2016,
Pourtant, dans cet eldorado, aucun leader, culiers, une proportion stable depuis plu- ques du grand public. L’IFOP (RÉALISÉ sont devenues, depuis, leaders des agences en
aucune marque ne domine. Le secteur reste sieurs décennies. Century 21 et ORPI réali- Selon un sondage de l’IFOP (pour le site ligne, montre que le modèle pourrait prospé-
émietté et chaque négociateur ne traite, en sent chacun environ 45 000 ventes par an, Liberkeys, auprès de 1 000 personnes, en AUPRÈS DE rer dans les métropoles, en France », assure
moyenne, qu’une quinzaine d’affaires par
an : « Autant, dans le domaine de l’adminis-
soit à peine 4,5 % de part de marché. A titre
de comparaison, le site PAP de vente entre
mars 2019), 65 % des sondés jugent les frais
d’agence trop élevés, et jusqu’à 71 % de ceux
1 000 PERSONNES, Vincent Pavanello, fondateur et directeur de
l’association Real Estech de promotion de
tration de biens, la concentration a eu lieu particuliers annonce 125 000 transactions. ayant fait appel à l’une d’entre elles ; une EN MARS), 65 % l’innovation dans l’immobilier.
avec l’émergence de grands groupes tels Fon- autre enquête du Consortium immobilier Tout cela n’empêche pas que les nouveaux
cia, Nexity, Citya, explique Jean-Marc Torrol- GAINS DE PRODUCTIVITÉ (749 personnes interrogées en avril 2017) DES SONDÉS venus se bousculent. « Le métier de la tran-
lion, le président de la Fédération nationale L’irruption d’Internet et de ses outils numé- atteste que 68 % des sondés ont une image saction et celui de la promotion sont les préfé-
de l’immobilier (Fnaim), autant la transac- riques, comme la visite virtuelle, l’estima- mauvaise ou très mauvaise de cette profes- JUGENT LES FRAIS rés de nos étudiants, constate M. Buzy-Ca-
tion compte une myriade de petites entrepri- tion en ligne ou le traçage des clients, a per- sion. « Le secteur doit faire attention à l’infla- D’AGENCE zaux, loin devant la gestion locative, d’habi-
ses, 27 366 au 15 juin, dont 93 % de moins de mis des gains de productivité et fait baisser tion des prix, alerte Henry Buzy-Cazaux, le tat social ou de copropriété. Ils leur
dix employés, souvent de simples agents com- les coûts, en particulier de publicité, pour les président de l’Institut du management des TROP ÉLEVÉS apparaissent prestigieux et rapidement lu-
merciaux non pas salariés mais payés à la agents immobiliers, mais pas le montant de services immobiliers (IMSI), et se réguler, car cratifs. C’est, en outre, une profession sans
commission. » Au total, la profession recen-
sait en juin 2019 près de 66 500 salariés, aux-
quels s’ajoutent 59 000 agents commerciaux
indépendants.
L’animateur Stéphane Plaza rafraîchit l’image de la profession
La concentration s’est en revanche pro-
duite autour des sites d’annonces comme le plus médiatique des agents im- ment pour entrer chez Plaza est con- agents immobiliers… ce qu’il est vrai- fois trop élevées des vendeurs et mon-
SeLoger, réservé aux professionnels et qui mobiliers a fondé, en 2016, son pro- séquent : au moins 150 000 euros ment, son agence se situant dans le trer comment les raisonner.
vient de racheter le site MeilleursAgents, ou pre réseau de franchise en s’associant pour couvrir les droits d’entrée dans 11e arrondissement de Paris. Il s’y Dans ces émissions, le temps est
Leboncoin, devenus incontournables et à deux professionnels aguerris, les le réseau (25 000 euros), puis l’ouver- montre sympathique, bienveillant, un contracté à l’extrême et ceux qui, par
dont la puissance et les tarifs, en augmenta- fondateurs du réseau Laforêt, Ber- ture de la boutique et l’indispensable poil familier et gaffeur. « Une image exemple, ont du mal à vendre – ce qui,
tion, inquiètent les agents immobiliers. Fin nard de Crémiers et Patrick-Michel réserve permettant de passer les pre- positive d’écoute et de sérieux qui fait au passage, rappelle utilement que
2015, la Fnaim contre-attaquait en ouvrant Khider. En ce mois de septembre, Sté- miers mois, voire une année, sans du bien à la profession et suscite des vo- certains marchés locaux sont dépri-
son propre site, Bien’ici, aujourd’hui phane Plaza Immobilier compte rentrées d’argent, tant que les pre- cations », se réjouit Jean-Marc Torrol- més – trouvent un acheteur en quel-
classé 5e, avec 4,2 millions de visites par 453 agences, dont 91 ouvertes au mières ventes ne sont pas signées. lion, le président de la Fédération na- ques minutes. Nul doute que les fran-
mois, loin derrière Leboncoin (48,7 millions cours des douze derniers mois, la plus tionale de l’immobilier (Fnaim). chisés du réseau d’agences bénéfi-
de visiteurs pour l’immobilier) ou SeLoger forte progression dans le secteur des Mélange des genres Ses émissions assurent aussi un rôle cient de cette exceptionnelle noto-
(12 millions), selon le comparateur indépen- réseaux de franchise, où il se place en La profession avait, à l’origine, vu d’un pédagogique, tant vis-à-vis des agents riété qui les aide bien à capter des
dant Meilleursreseaux.com. septième position derrière Orpi, Cen- mauvais œil ce nouveau réseau, dé- immobiliers que du grand public. Il y a mandats, mais, au-delà de la vitrine,
L’arrivée, dans les années 1990, de réseaux tury 21, Laforêt, Foncia, Guy Hoquet et nonçant un mélange des genres entre popularisé des techniques de marke- ils ont un mode d’exercice somme
de franchises et autres regroupements Square Habitat. Les trois créateurs business et télévision, la chaîne M6 ting comme le home staging – techni- toute classique, ne jouent pas,
d’agences comme Century 21, Laforêt, la coo- sont donc en passe d’atteindre leur étant actionnaire à 47,3 % de la société que de décoration d’un logement à comme à la télé, les chasseurs d’ap-
pérative ORPI ou Guy Hoquet, qui avaient objectif de 500 agences d’ici à 2020. mère du réseau d’agences. Dans ses moindres frais dans le but de séduire partements et ne se mettent pas en
bien l’intention de grignoter des parts de Les franchisés viennent pour un émissions « Maison à vendre », « Chas- des acheteurs –, où il suggère sans relâ- quatre pour dégoter la perle rare pour
marché à la vente directe entre particuliers, tiers des agences immobilières indé- seurs d’appart’» et « Recherche appar- che qu’il faut travailler la présentation un jeune couple au budget serré ou
a certes fédéré les indépendants et poussé à pendantes, un tiers sont des négocia- tement ou maison », diffusées sur et se préoccuper de la concurrence. un candidat locataire sans caution. Ce
la modernisation des pratiques, mais n’a pas teurs qui s’installent, et le solde des cette chaîne et qui battent des records On le voit aussi aborder avec fran- qui peut décevoir… p
modifié le paysage. Aucun n’a pris l’ascen- cadres en reconversion. L’investisse- d’audience, l’animateur joue les chise le problème des prétentions par- i. r.-l.
économie & entreprise | 17
0123
MARDI 24 SEPTEMBRE 2019

Une profession atomisée


Une myriade de petits acteurs

94 %
des entreprises
125 000 27 366 du secteur comptent
moins de 10 salariés
C’est le nombre total C’est le nombre d’agences
de négociateurs immobilières en France

66 500 Agence
salariés indépendante

Agence franchisée

Mandataire
59 000 Principales franchises, en nombre d’agences
agents Orpi 1250
commerciaux Century 21 852
indépendants
Laforêt 700
Guy Hoquet 550
Foncia 550
Square Habitat 462
Un marché porteur Stéphane Plaza 453
Immobilier Principaux réseaux de mandataires,
en nombre de mandataires

tions IAD France 8 235


d e transac mois SAFTI 3 562
e 2
Nombr ncien sur 1 Capifrance 2 323
n s l’a rs
da millie Propriétés-privées.com 1 820
Fra nce, en
en 1 017
Optimhome 1 241

Indic
des log e des prix
755 ement Part de marché dans les transactions pour Répartition des revenus Montant des commisions sur ventes
en bas s ancie
e 100, ns les logements anciens, en % des agences immobilières des agences immobilières,
annue m oyenn
lle de e
2015 en France en 2018, en % en milliards d’euros
2019 7 7,1
trimes
tre 2 11 0 80 Agent
2000 stre 1 immobilier Transactions
trime 47,8
5 68 sur les biens
2009 60 5,5
Sans
tre 3
trimes intermédiaire
40

2000
44 56
trimestr 20
e1 2019
prévisio
trimestr ns Notaire Location
e2 0
1945 1989 2013 2007 2009 2018

Infographie : Audrey Lagadec, Maxime Mainguet Sources : Fnaim, Insee, CGEDD, Meilleursreseaux.com, Orpi, Century 21, Laforêt, Guy Hoquet, Era Immobilier

barrière à l’entrée, qui n’exige pas de diplôme une mission chronophage, de porte-à-porte définition, centralisent tous les mandats tre fief historique, nous en sommes à 19 %. »
tant que l’on souhaite rester simple négocia- avec risque de rebuffades en série, où il faut UNE MISSION vers la tête de réseau, seule habilitée à perce- Pour M. Torrollion, « le fait d’être aussi syndic
teur et non pas agent immobilier en titre, ce
qui implique la détention d’une carte profes-
savoir se jouer des digicodes et courtiser les
« prescripteurs », gardiens d’immeuble,
CHRONOPHAGE, voir les commissions et qui en rétrocède
une bonne part (70 % à 90 %) à la petite main
de copropriété et gérant locatif nous permet
d’offrir un service complet et de capter natu-
sionnelle. » « Rien que dans le 17e arrondisse- commerçants – le coiffeur est une source DE PORTE-À-PORTE, qui a déniché le bien à vendre et à celle qui rellement les mandats de ces “déjà clients”.
ment de Paris, j’ai 350 concurrents… C’est cruciale d’informations –, pour repérer les lui a trouvé acquéreur. Car l’information est, C’est un écosystème vertueux ».
absurde ! », constate Antoine Mesnard, à la affaires avant les autres. Car la concurrence AVEC RISQUE ici, obligatoirement partagée : « Chaque ap- Un nouvel acteur, venu en 2016 des Etats-
tête de six agences et qui a fondé le site
Recrutimmo pour aider les employeurs à re-
fait rage : non seulement le secteur est en-
combré de négociateurs qui se disputent un
DE REBUFFADES EN partement à vendre et chaque candidat ac-
quéreur font l’objet d’une fiche lisible par tous
Unis, Keller Williams, propose un troisième
modèle. Il a installé ses 1 100 agents dans
cruter des collaborateurs dont le turnover même territoire, mais les collaborateurs au SÉRIE, OÙ IL FAUT et un logiciel permet de rapprocher offres et quarante « market centers », où trente à qua-
est anormalement élevé. sein d’une agence sont aussi en compéti- demandes », détaille M. Tripard. rante personnes se partagent des bureaux :
Selon M. Mesnard, « la réglementation, tion, ce qui nuit à leur coopération, donc à SAVOIR SE JOUER La technologie, qui exige d’importants in- « Ça permet de mutualiser des moyens, d’or-
c’est-à-dire la loi Hoguet, interdit toute ré- leur efficacité. vestissements, est, en effet, un accélérateur ganiser des formations très régulières, de dis-
munération à l’acte, par exemple facturer DES DIGICODES d’affaires, dans ce milieu réputé techno- poser de juristes, de coachs », confie Cathe-
une estimation, une visite, un conseil, et dif- NOUVEAU MODÈLE D’ORGANISATION phobe, et un réseau comme IAD, qui peut se rine Vandriesse, installée de longue date à
fère le versement de la commission à la date Les réseaux de mandataires comme IAD, vanter d’aligner les mandats de 60 000 Dijon, où elle réalise une centaine de ventes
de la signature chez le notaire. Cela empêche Capifrance, Safti, Proprietes-privees.com, biens auxquels ses 8 400 mandataires ont par an, et qui s’apprête à rejoindre ce réseau.
la concurrence de s’exercer sur la qualité de apparus depuis 2010, tentent un nouveau accès, a ainsi réalisé 34 000 ventes en 2018 « Cette organisation ouvre des perspectives et
la prestation et rend les clients peu exigeants modèle d’organisation : plus de boutique, ce (3 % du marché). « Nous visons à devenir les nous aidera à dépasser le plafond de verre »,
sur le choix de l’intermédiaire, puisqu’ils ne qui permet des économies, et une seule leaders de la profession et à prendre 30 % du espère-t-elle. Et à prospérer dans la jungle
payent rien en amont. D’ailleurs, quand vous carte professionnelle déléguée à des milliers marché, déclare M. Tripard. Dans certains épaisse des agences immobilières. p
annoncez à des jeunes diplômés qu’ils seront de conseillers, dits « mandataires », qui, par départements comme la Seine-et-Marne, no- isabelle rey-lefebvre
éventuellement payés six à neuf mois après
leur embauche, le temps qu’ils rentrent des
mandats et fassent des ventes, ils partent en
courant ».
« Dans ce métier, il faut savoir oser, posséder une “culture de l’aplomb” »
On quitte aussi vite la profession qu’on y
arrive : le réseau de mandataires IAD, par lise bernard, sociologue au CNRS, gne facilement bien sa vie, mais voit vant, notamment, le moyen d’entrer effet, importante : parmi les agents
exemple, compte 8 400 mandataires et en est l’auteure de La Précarité en col rarement tout le travail en amont en contact avec des personnes de immobiliers et les négociateurs, un
recrute 2 000 par an, la plupart venus blanc. Une enquête sur les agents im- pour faire « rentrer les mandats » et milieux aisés, de pénétrer un peu quart travaillent dans leur entreprise
d’autres métiers, mais la moitié repartent mobiliers (Presses universitaires de le nombre de ventes qui n’aboutis- dans leur intimité. On trouve aussi depuis moins d’un an, deux tiers de-
avant un an. Pour son président, Roland Tri- France), publié en octobre 2017. sent pas et sont finalisées par les des individus de milieux plus favori- puis moins de cinq ans. Les sorties
pard, « il y a ceux qui, parce qu’ils ont des concurrents. Le négociateur est en sés n’ayant pas très bien réussi leurs d’une agence pour une autre et les
charges, un loyer, des enfants, ne peuvent pas L’image de l’agent immobilier compétition avec eux, mais aussi études et pouvant espérer atteindre sorties de la profession sont fréquen-
rester longtemps sans ressources ; ceux qui, auprès du grand public est celle avec ses propres collègues au sein de un niveau de vie équivalent à celui tes, et les parcours personnels heur-
même parrainés, n’arrivent pas à travailler d’un intermédiaire pouvant l’agence. de plus diplômés qu’eux : ils peu- tés. Si certains gagnent bien leur vie
seuls ; ceux qui ont du mal à se former et sont gagner rapidement beaucoup Ce métier demande à la fois beau- vent avoir les codes et les réseaux pendant quelque temps, cette situa-
rétifs à l’école ; et puis quelques erreurs d’argent. Votre plongée, quinze coup d’énergie, de travail et des com- pour réussir. tion est souvent réversible. On entre
d’aiguillage de personnes qui n’ont pas la fi- mois durant, dans le quotidien pétences interactionnelles. Il faut, Il y a également beaucoup d’an- dans cette profession aussi facile-
bre relationnelle ». « La porte est grande d’une agence, votre enquête notamment, savoir oser, posséder ce ciens cadres de plus de 50 ans, re- ment qu’on en sort.
ouverte mais… dans les deux sens ! », conclut sociologique dans différentes que j’ai appelé une « culture de convertis, et de femmes divorcées à L’accès au métier paraît aisé, sans
M. Tripard. « Un négociateur indépendant, il régions soulignent, au contraire, la l’aplomb » pour convaincre un pro- la recherche d’une activité rémuné- diplôme particulier pour un négocia-
faut l’entourer, le former, lui remonter le mo- fragilité de ce statut. Qu’en est-il ? priétaire de vous faire confiance, et, ratrice. Ces indépendants sont très teur qui bénéficiera de la délégation
ral et lui laisser du temps, plaide Jean-Marc Ce métier est ambivalent. Il com- dans la recherche d’affaires à venir, éloignés des fonctionnaires. Ils ont de la carte professionnelle du direc-
Torrollion, président de la Fnaim et acteur porte un côté attrayant : il est associé savoir courtiser les concierges et les le plus souvent grandi dans une fa- teur de l’agence, sans grand investis-
local important à Grenoble et alentour, avec à un certain statut social, à une pré- commerçants. mille de non-salariés et mettent en sement économique : le métier ne
les 23 agences Valexim. Chez nous, ils sont sa- sentation soignée, à une autonomie avant le fait de travailler beaucoup nécessite ni stock ni matériel très
lariés et leur rémunération des trois premiers relativement importante et où l’on Quels profils sociologiques plus de trente-cinq heures par se- coûteux. Mais il faut tout de même
mois n’est pas une avance sur commissions, peut très bien gagner sa vie. Dans le avez-vous observés dans cette maine ou même d’être disponibles être en mesure de vivre plusieurs
elle est acquise, ce qui représente, pour nous, même temps, il comporte un côté profession ? le week-end… mois sans rien percevoir, le temps
un important investissement. » incertain, une rémunération liée Ils sont variés. Il peut s’agir de per- d’effectuer une vente et qu’elle soit
Au quotidien, le métier d’agent immobi- entièrement ou en grande partie sonnes issues de milieux modestes, Le turn-over dans ce milieu pro- actée chez le notaire pour toucher
lier est dur, car il faut réussir à trouver des aux ventes réalisées. Le public a l’im- entrées dans le métier avec un es- fessionnel est élevé. Pourquoi ? ses premiers revenus. p
mandats, qui sont le nerf de la guerre. C’est pression que l’agent immobilier ga- poir d’ascension sociale et y trou- La rotation du personnel est, en propos recueillis par i. r.-l.
18 | sports 0123
MARDI 24 SEPTEMBRE 2019

Federer: «J’aborde 2020 avec pas mal de confiance»


Vainqueur de vingt tournois du Grand Chelem, le Suisse se dit motivé par Nadal, qui menace ce record

de tournois. Ça me manque un
ENTRETIEN peu que la finale du Masters [der-
genève - envoyée spéciale
nier tournoi de la saison réunis-

I
l y a le Roger Federer tennis- sant les huit meilleurs joueurs fin
man, l’athlète, l’homme aux novembre à Londres] ne soit pas
vingt Grands Chelems, qui en cinq sets, certains Mas-
génère, selon Forbes, 86 mil- ters 1000 pourraient eux aussi
lions de dollars (78 millions les réinstaurer. Dans le jeu lui-
d’euros) par an de sponsoring, et même, ils sont en train d’essayer
il y a aussi l’entrepreneur. Cette des choses. Je suis plus dans la
semaine, à Genève, le Suisse tradition. Après, je pense qu’il y a
organisait la Laver Cup, compéti- de la place pour un nouveau for-
tion-exhibition qu’il a lancée mat comme la Coupe Davis ou
en 2017 sous l’impulsion de son l’ATP Cup [une Coupe du monde
agent, Tony Godsick. Une épreuve du tennis où 24 nations s’affronte- Roger
par équipes, où les meilleurs ront en Australie début janvier Federer à la
joueurs européens défient « le 2020]. Mais, dans l’ensemble, je Laver Cup,
reste du monde ». pense que les choses devraient à Genève,
rester telles qu’elles sont. le 22
Beaucoup de spectateurs septembre.
admettent qu’ils sont venus A propos de la Coupe Davis, ROMAIN
ce week-end surtout pour vous quand on voit le footballeur LAFABREGUE/AFP
voir. Ne craignez-vous pas Gerard Piqué s’investir
que l’épreuve ne survive pas avec sa société Kosmos,
à votre génération ? le risque n’est-il pas
Je pense que c’est comme sur le que le tennis finisse par
circuit : à un moment donné, échapper à ses protagonistes ?
quand Rafa [Nadal], moi et Novak Non, je ne vois pas les choses
[Djokovic], on ne sera plus là, il y ainsi. Dans le tennis, on a la
aura un petit ajustement à faire, chance d’avoir beaucoup de pas-
une transition. La Laver Cup cer- sionnés, parfois c’est d’ailleurs ça,
tainement aussi. Mais est-ce que le problème : trop de passionnés,
c’est négatif pour autant ? Non. qui ne sont peut-être pas les
C’est juste qu’il va falloir meilleurs organisateurs et busi-
commencer à soutenir d’autres nessmen… Quand tu vois Larry
joueurs, peut-être regarder le ten- Ellison [homme d’affaires améri-
nis un peu différemment. cain propriétaire du Masters 1000
Je n’ai pas trop de craintes pour d’Indian Wells], ou Piqué, tu peux
l’avenir de la Laver Cup, car le for- te dire : « Mais il n’a aucune idée de pense qu’on s’est aussi « confis- toire en Australie contre Rafa en quarts de finale à Wimbledon,
mat ne repose pas sur un seul ce qu’est le tennis… » Mais en fait,
« Je pense que qué » des Grands Chelems. Peut- janvier 2017. C’était comme un puis à l’US Open et à Melbourne
joueur. Quand j’ai fait la promo- quand tu lui parles – pour Ellison, ce serait bien être que sans les deux autres, l’un bonus, une deuxième chance, cette année, mais depuis Roland,
tion de cette édition avec Björn je n’ai jamais rencontré Piqué –, il de nous serait peut-être à vingt- après l’opération, de revenir et ça va beaucoup mieux. J’étais prêt
Borg, nous n’étions que tous les te demande comment tu t’es
d’avoir plus cinq aujourd’hui… d’en gagner finalement trois à faire un grand truc à l’US Open
deux, on savait juste que Rafa senti à 15-30 en coup droit sur ta de matchs Je pense qu’à l’avenir, des [Open d’Australie 2017 et 2018, cette année, mais mon dos m’en a
serait présent, mais on ne con- deuxième balle. Tu sens qu’il suit joueurs incroyables auront eux Wimbledon 2017], alors que je n’en empêché. Malgré tout, je pense
naissait pas encore les dix autres le tennis et les matchs avec atten-
disputés aussi des périodes de domination, avais plus gagné pendant quatre que je pourrai aborder la saison
joueurs et les billets se sont tion. Alors il faut leur laisser une au meilleur ce qui est d’autant plus prévisible ans et demi ou cinq ans. J’avais 2020 avec pas mal de confiance.
vendus en deux heures. Ça me place. Après, la question c’est dans quand on voit les surfaces unifor- peur de rester à dix-sept, donc un
donne des raisons d’être con- quelle direction ils poussent le
des cinq sets » misées aujourd’hui. Simplement, de plus aurait suffi à me combler. Comment supporte-t-on en-
fiant pour la suite. tennis et comment ils le font. je ne sais pas si ces joueurs se trou- C’est sympa que je sois à vingt et core à 38 ans les sacrifices des
C’est plutôt ça qui importe. vent dans la génération qu’on voit que je puisse peut-être encore en voyages et des entraînements ?
La Laver Cup propose un c’est à la fois à moitié un hasard et maintenant, ils sont très forts, gagner, [Nadal et Djokovic] aussi J’ai aussi envie de profiter de ma
format original. En parlant de On ne voit plus de joueur ça s’explique aussi du fait de notre mais il faudra voir ce qu’il en est je pense vont encore en soulever famille, mais j’y arrive. C’est pour
changements, quels sont ceux gagner un Grand Chelem à domination à tous les trois, qui au moment où nous trois pren- d’autres. Mais à la fin, tu essaies ça que je fais très attention à trou-
que vous aimeriez voir opérés 20-21 ans. Aujourd’hui, sur le avons bloqué les autres. drons notre retraite. de te concentrer sur ce que toi tu ver un équilibre. Je n’ai pas envie
sur le circuit dans l’intérêt du circuit, aucun vainqueur de peux contrôler, tu donnes ton de passer tout mon temps dans la
jeu, des joueurs et du public ? Majeur n’a moins de 30 ans : Voir un jour un nouveau Nadal menace votre record maximum. J’étais tout proche à salle de muscu ou à l’entraîne-
Je pense que ce serait bien vous trouvez ça « normal » ? Federer et une nouvelle géné- de vingt Grands Chelems Wimbledon [Federer a perdu en ment ou dans l’avion. Avec mon
d’avoir plus de matchs disputés C’est assez fou, oui… Ce n’est pas ration dorée, c’est plausible ? (l’Espagnol a gagné son 19e cinq sets face à Djokovic après équipe, j’ai aménagé un planning
au meilleur des cinq sets. A une normal, mais c’est forcément lié à Une nouvelle génération dorée, à l’US Open) : on ne peut pas avoir eu deux balles de match], qui fait sens pour ma femme et
époque, quand je disputais des notre présence, à Rafa, moi et je ne sais pas, mais, en tout cas, je croire que ça ne vous pique pas c’est dommage. mes enfants, d’une part, et, d’autre
finales de Gstaad, de Bâle, c’était Novak. C’est la seule explication pense que, dans les vingt prochai- dans votre orgueil… part, pour mon tennis. Et jusque-là
en cinq sets. Vers 2007, ils ont que je trouve. Les joueurs qui ont nes années, il y aura un joueur qui J’ai longtemps été bloqué à dix- Cela vous donne-t-il une tout va bien. Les enfants dorment
commencé à changer ça parce gagné d’autres Grands Chelems, gagnera dix Grands Chelems. Si sept. Et, après ma blessure au ge- motivation supplémentaire beaucoup mieux maintenant, ce
qu’ils trouvaient que ça exigeait comme Stan [Wawrinka], [Marin] tu peux en gagner dix, tu peux en nou [en 2016, le Suisse avait dû être pour la saison 2020 ? n’est plus comme au début, donc
un peu trop d’efforts physiques, Cilic et « Delpo » [Juan Martin Del gagner quinze et, si tu en gagnes opéré, puis s’éloigner six mois du Peut-être, oui. En 2018, je n’étais ça facilite aussi les voyages… p
ils préféraient que les meilleurs Potro], ont eux aussi passé la barre quinze, tu peux aussi en gagner circuit], j’étais déjà juste content pas content de moi après ma propos recueillis par
joueurs puissent disputer plus des 30 ans. Donc, cette statistique, vingt… Rafa, moi et Novak, je d’en avoir un de plus avec ma vic- défaite contre Anderson en élisabeth pineau

Rugby : ces Bleus qui sont déjà champions du monde


L’équipe de France a intégré dans ses rangs, plus vite que prévu, quelques joueurs vainqueurs du Mondial des moins de 20 ans en 2018

res et remplaçants compris, seize que une éthique. « Faire vivre le Des petites piques par-ci, par-là, moins de 20 ans, remportant,
des vingt-trois Français sur la
Seize des ballon un maximum, c’est un peu des “tu vas pas finir le match”. Ce en juin, un deuxième titre mon-
feuille de match découvraient vingt-trois notre marque de fabrique. On ap- n’est pas méchant, à la fin on se dial d’affilée. Leur entraîneur,
tout juste la Coupe du monde prend depuis tout petit à faire des serre la main. » Le futur Lyonnais Sébastien Piqueronies, voit une
tokyo - envoyé spécial avant leur victoire inaugurale
Français sur la passes pour le déplacer, expli- a aussi pris part au succès de explication : « La cohérence de
(23-21) sur l’Argentine, samedi feuille de match quait-il en janvier. C’est le rugby samedi. D’abord remplaçant, il a notre travail en amont, de notre

L e calendrier japonais fait du


lundi 23 septembre un jour
férié, pour cause d’équinoxe
d’automne. Chaque saison en son
temps. Un peu comme pour les
21 septembre, à Tokyo.
Cette édition 2019 au Japon ? « Je
pense que ce sera un peu tôt pour
nous », répliquait pourtant
Romain Ntamack avec prudence,
découvraient
tout juste la
Coupe du monde
que tout le monde aime, un rugby
de mouvements et d’initiatives. »
Tantôt ouvreur, tantôt centre, le
joueur est le fils d’Emile Ntamack,
qui a aussi brillé à Toulouse et en
apporté au pack la solidité de ses
122 kilos en seconde période.

Va-et-vient générationnel
Depuis quelques jours, les Bleus
fonctionnement pendant quatre
ou cinq ans déjà. »
Autre chose : « La confiance
entre membres du staff, mais aussi
entre staff et joueurs. Lorsque ça
Coupes du monde de rugby. un matin de novembre 2018. Le équipe de France. « Il me dit de me comptent un troisième médaillé grésille un peu, cette confiance
D’abord celle en cours au Japon, où Toulousain intégrait les Barba- lâcher sur le terrain, c’est ce que je d’or avec Pierre-Louis Barassi, permet de transformer les matchs
le XV de France ne compte pas rians, alors l’équipe réserve du XV contre l’Argentine, l’ouvreur a vite fais depuis tout petit, pas de rai- autre Lyonnais, jamais appelé jus- non aboutis en prestations de
parmi les favoris, tant s’en faut. En- de France. Ambiance détendue repris pied. Le droit. Deux trans- son que ça change. » Encore que-là. La Fédération française en qualité par la suite, et pas en crise
suite celle de 2023, qu’il disputera à lorsque nous l’avions rencontré, formations réussies, quoique ex- moins avec, pour demi de mêlée, a fait l’annonce le jour de la existentielle où tout s’effondre. »
domicile et sur laquelle il fonde sur les installations du Rugby centrées. Et deux pénalités inscri- Antoine Dupont, 22 ans, en club victoire sur l’Argentine : elle l’a Un stoïcisme que les grands
déjà de grands espoirs. club bassin d’Arcachon. L’esprit tes, sur trois possibles. comme en sélection. convoqué pour pallier le forfait de l’équipe de France auront le
Parfois, présent et avenir s’entre- « Baa-Baas », semble-t-il. Celui-là « Il a montré dans les matchs de Parcours différent pour Demba du centre Wesley Fofana, 31 ans, temps de méditer – parmi les-
mêlent tout de même. Le groupe même qui fait arriver tout un préparation que ce rôle de buteur Bamba, d’abord passé par le toujours blessé à une cuisse. quels le capitaine Guilhem
actuel des trente et un Bleus groupe à l’entraînement avec ne lui faisait pas peur, on lui fait handball et le judo. Le pilier droit Va-et-vient générationnel. Fofa- Guirado et Maxime Médard,
compte ainsi trois champions du quarante minutes de retard sur confiance », tranchait déjà le a fait ses débuts avec les Bleus dès na avait déjà annoncé, en janvier, champions du monde des moins
monde des moins de 20 ans, tous l’horaire prévu. sélectionneur, Jacques Brunel, en novembre 2018, alors qu’il jouait qu’il prendrait sa retraite interna- de 21 ans… en 2006. Encore plu-
titrés avec les Bleuets en juin 2018 : A Tokyo, les Bleus ont bien été amont de la rencontre. seulement en deuxième division tionale à l’issue de ce Mondial ; sieurs jours d’attente avant les
Romain Ntamack, Demba Bamba exacts au rendez-vous. Et Romain S’il a un coup de pied efficace, le nationale, avec Brive. édition dont il n’aura donc dis- prochains rendez-vous du pre-
et Pierre-Louis Barassi. Ntamack, déjà en réussite, à néo-vingtenaire aime aussi le jeu « Maintenant, quand j’entre sur puté aucune minute. mier tour : contre les Etats-Unis,
Trois jeunes gens auxquels 20 ans et 143 jours, record de pré- de mains. Ce jeu dont le Stade le terrain, les adversaires cher- Voilà pour les Bleuets de 2018. le 2 octobre à Fukuoka, puis les
s’ajoutent d’autres à peine cocité pour un Français en Coupe toulousain, champion de France chent toujours à me déstabiliser, Car d’autres leur ont déjà succédé Tonga et, surtout, l’Angleterre. p
moins inexpérimentés. Titulai- du monde. Chahuté au début en titre, s’est fait une fierté. Pres- racontait-il trois mois plus tard. en 2019 dans la catégorie des adrien pécout
| 19
CULTURE
0123
MARDI 24 SEPTEMBRE 2019

Pas de quartier pour l’histoire de Chicago


Déployée en divers points de la ville, la Biennale aborde l’architecture comme une matière politique et sociale

ARCHITECTURE
chicago - envoyée spéciale

D
ans le concert de ma-
nifestations culturel-
les qui électrise l’arri-
vée de l’automne à
Chicago, la Biennale d’architec-
ture, dont la troisième édition
s’est ouverte le 19 septembre et
fermera ses portes le 5 jan-
vier 2020, apporte un contre-
point à la frénésie spéculative de
la foire d’art contemporain au-
tant qu’à la sensualité cosmopo-
lite du festival des musiques du
monde. Elle tranche aussi, par
l’âpreté critique de son propos,
avec la flamboyance de cette ville
qui a vu exploser, au lendemain
du grand incendie de 1871, une fo-
lie architecturale sans équivalent,
gorgée de l’afflux libidinal du ca-
pitalisme conquérant.
Depuis sa création, en 2015, elle
se déploie en différents points de
la ville. Le Centre culturel d’abord,
temple néoclassique coiffé de su-
blimes dômes en vitraux, conçu,
en 1893, par l’agence Shepley,
Rutan et Coolidge, où se tient l’ex-
position principale. Ouvert à
tous, et gratuitement, il est situé
en plein milieu du Loop, specta-
culaire compression de gratte-ciel
qui constitue le quartier des affai-
res, cœur battant de Chicago. Les
autres lieux se répartissent entre
le South Side et le West Side, vas-
tes zones où se sont massées, au
fil des vagues de migrations, les
populations noires défavorisées.
Cette polarisation géographi-
que donne le « la » d’une manifes- « The Gun Violence Memorial Project » (2019), par MASS Design Group et Hank Willis Thomas. COURTESY OF CHICAGO ARCHITECTURE BIENNIAL / KENDALL MCCAUGHERTY
tation qui, sous la houlette de
sa directrice artistique, Yesomi
Umolu, aborde l’architecture révolutionnèrent l’histoire de du Chili sous la dictature de Pino- engageant dans un projet com- un peu partout, des installations
comme une matière politique et l’architecture mais comme celle chet – dont s’inspirèrent, en re- mun : une ferme, un jardin pota-
Un système de (réalisées par Herkes Için
sociale, inextricablement liée à d’une ville coloniale et raciste, tour, la Grande-Bretagne de Mar- ger, un atelier de fabrication d’ob- « lignes rouges » Mimarlik, StudioBASAR, Zorka
l’urbanisme. A l’heure où Lori fondée sur une terre extorquée garet Thatcher et les Etats-Unis de jets en bois recyclé, une école Wollny et Borderless Studio)
Lightfoot, la nouvelle maire, noire aux Indiens. Son développement Ronald Reagan. Livrant la ville à fonctionnant sur la transmission
fractionnait la font parler les murs. Au rez-de-
et lesbienne, de Chicago, a déclaré exceptionnel fut porté par l’ex- la main invisible du marché, ils intergénérationnelle, qui s’éta- ville en parcelles chaussée, de grands portraits des
que sa ville serait toujours « un ha- pansion du secteur de la promo- l’ont laissée se développer selon lent aujourd’hui sur quatre blocks riverains engagés dans le projet
vre pour les immigrants et un re- tion immobilière et soutenu par une pure logique d’optimisation à l’ouest de Washington Park,
de valeurs d’incubateur esquissent un récit
fuge pour toutes les communau- une dynamique destructrice dont financière, sans faire place à dans le South Side. différentes, optimiste de cette entreprise de
tés », le programme de cette année faisaient systématiquement les aucun service public, sans souci La découverte de cette oasis fer- régénération urbaine. Les étages
propose de « décoloniser » l’archi- frais les logements sociaux et de la qualité de vie. tile, comme celle des autres sites
liées aux revenus supérieurs, eux, sont hantés par
tecture. Et particulièrement celle leurs occupants, noirs, afin que A Chicago, cette idéologie s’est où se déploie la Biennale, fait et à la « race » les voix des anciens élèves que
de Chicago, qui est à l’art du bâti ce des populations blanches, plus greffée sur un système de « lignes toute la valeur de cette manifesta- diffusent des micros plaqués aux
qu’Hollywood est au cinéma : un aisées, puissent les remplacer et rouges » qui fractionnait la ville tion atypique. Parmi ceux-ci, la murs par d’inquiétants mon-
mirage éblouissant, scintillant de faire grimper les prix. en parcelles de valeurs différen- maison de Jane Addams (1860- rejoindre des charter schools, ces ceaux de ruban adhésif noir. A la
l’aura de ses superstars (Louis tes, dont le niveau était lié aux re- 1935), militante féministe, à l’ini- écoles partiellement financées question « Pourquoi ont-ils
Sullivan, Mies van der Rohe, Logique de ségrégation venus et à la « race » des habitants. tiative du métier de travailleur so- par l’Etat et gérées par des opéra- fermé l’école ? », les enfants ré-
Frank Lloyd Wright, Bertrand Les histoires de Chicago réson- Elle entretint une logique de sé- cial aux Etats-Unis, et lauréate, teurs privés en partenariat avec pondent : « Parce qu’il n’y a plus
Goldberg…) et sous-tendu par une nent avec d’autres, venues de Sao grégation qui continue d’enferrer en 1931, du prix Nobel de la paix. A des sponsors, libérées des con- d’argent »/« Parce qu’ils ne s’inté-
puissante idéologie. Paulo, de Palestine, ou d’Afrique les populations noires dans une l’origine d’importantes mesures traintes du programme officiel. ressent pas à nous »/« Ils tentent
Sur un mode délibérément non du Sud. Remarquable à cet égard, pauvreté endémique, qu’accen- visant à soutenir les populations Par un système de vases commu- constamment de nous rabais-
spectaculaire, lointainement hé- The Plot, installation vidéo réali- tuent à la fois les déracinements à immigrantes, elle a fait cons- nicants, leur développement a en- ser »/« Ils ne veulent pas qu’on
ritier de l’anarchitecture – cette sée par la Canadienne Alejandra répétition auxquels elles sont truire, pendant le New Deal, des traîné une forte baisse des finan- devienne un nouveau Martin
démarche lancée par Gordon Celedon et les Chiliens Nicolas soumises et la réduction conti- logements sociaux de qualité cements des écoles publiques tra- Luther King, ou un nouveau Mal-
Matta-Clark pour révéler les Stutzin et Javier Correa, met en lu- nue des investissements dans les dans lesquels ont harmonieuse- ditionnelles, qui se dégradent colm X. Ils préfèrent qu’on se fasse
couches d’histoire sédimentées mière l’influence de l’école de services publics. ment prospéré des communau- ainsi en silence jusqu’à ce qu’on tuer. Ils ne veulent pas qu’on ins-
dans le tissu urbain –, les installa- Chicago et de son maître, Milton Les effets délétères de ce sys- tés. Tous ont été détruits depuis, à n’ait plus qu’à les fermer. pire d’autres Noirs. Ils veulent gar-
tions présentées tissent ensem- Friedman, théoricien du monéta- tème sont au cœur de Re-Rooting l’exception d’un seul, dont les ha- Dans les couloirs déserts du der le contrôle. » p
ble un contre-récit. L’histoire de risme et lauréat, en 1976, du prix + Redux, installation conçue par la bitants ont été expulsés en 2002. bâtiment, où la peinture s’effrite isabelle regnier
Chicago s’y déploie non pas Nobel d’économie, sur les urba- Sweet Water Foundation, qui En attendant d’accueillir le Musée
comme une aventure esthétique nistes qui ont redéfini les règles œuvre justement à « réenraci- du logement social, il ouvrait, lui
incarnée par quelques génies qui du développement de Santiago ner » ces populations en les aussi, ses portes à la Biennale.

La santé des migrants à l’épreuve


Esprit de révolte
Jeanne Gang, tour-operator Point d’orgue de l’événement,
l’ancienne école élémentaire

figure-phare de la scène architecturale de Fervente partisane d’une architecture partici-


Anthony Overton conjugue puis-
samment l’esprit de révolte et
des conditions d’accueil
Chicago, Jeanne Gang s’est fait un nom en de- pative et inclusive, impliquant les membres de la l’élan émotionnel qui le fonde. Ce
venant la première femme à avoir construit communauté, attentive à l’environnement, à la splendide bâtiment réalisé par
une tour. Reconnaissable aux balcons blancs
ondulants qui sculptent son profil, son Aqua
faune et à la flore, Jeanne Gang, femme d’affaires
qui siège avec d’autres grands architectes améri-
Perkins & Will au début des an-
nées 1960 – dont la structure Jean-Marie André
Tower trône depuis 2010 en lisière du Millen- cains comme Frank Gehry ou Elizabeth Diller au d’acier, de verre et de béton per- Préface de Didier Fassin
nium Park, en plein cœur du Loop, un quartier comité consultatif de la Biennale d’architecture met une modularité des fonctions
animé au bord du lac Michigan. Depuis quel- de Chicago, a mis en place au sein de son agence éducatives, et dont les porte-à-
ques mois, elle voit s’élever derrière elle une une politique de stricte égalité salariale entre les faux projettent leur ombre sur le
grande sœur, la Vista Tower, également réali- hommes et les femmes. Elle milite pour la géné- jardin, valorisant les couleurs vi-
sée par Jeanne Gang, qui menace de la rendre ralisation de cette pratique à tout le milieu. ves des murs de céramique – est si- En librairie
presque anecdotique. Alors qu’elle vient de livrer une autre tour à tué dans le quartier de Bronze- 120 pages • 14 €
Annoncé comme le troisième plus haut grat- New York, elle a récemment remporté les con- ville, à 12 km au sud du Centre cul-
te-ciel de la ville, cet immeuble d’habitation de cours de la nouvelle extension de l’aéroport de turel. Jusqu’en 2013, l’école ac-
101 étages, qui offrira à ses habitants, sur son Chicago, de la rénovation du Kresge College de cueillait près de deux cents
73e niveau, la plus haute piscine extérieure l’université californienne UCSC, d’une station enfants du quartier. Comme une
d’Amérique du Nord, va intensifier cette vague de pompiers à Brooklyn, de la reconversion quarantaine d’autres situées dans
de verre bleuté qui déferle depuis quelques d’une ancienne centrale à charbon du Wiscon- les zones sud et ouest de la ville, ÉDITIONS
années sur la skyline de Chicago, et un peu par- sin pour accueillir le Beloit College, d’une ex- elle a fermé. En 2015, un promo- Une marque des Presses de l’EHESP
tout dans le monde. Elle se distingue toutefois tension du Muséum d’histoire naturelle de teur l’a achetée pour y développer
du tout-venant de la promotion immobilière New York, et encore, entre autres, du nouveau un incubateur de start-up spécia-
par son design gracieux, compression de qua- siège de l’université de Chicago à Paris, dans le lisées dans le « Black business » et
www.hygee-editions.fr
tre cylindres élancés aux courbes ondulantes, 13e arrondissement. p la vie de la communauté du quar-
et sa très haute technicité. i.r. (chicago, envoyée spéciale) tier. Les enfants, eux, ont pu
20 | culture 0123
MARDI 24 SEPTEMBRE 2019

« Les Contes d’Hoffmann » en version originale


L’Opéra de Bordeaux propose ce chef-d’œuvre posthume retrouvé dans les années 1990

OPÉRA Certains traits


bordeaux
comiques

L
e diable s’en serait-il
mêlé, celui-là même qui,
font mouche,
par trois fois, fera capoter comme cette
les amours du poète
Hoffmann ? La nouvelle produc-
Olympia, addict
tion du chef-d’œuvre posthume aux confiseries
d’Offenbach, dont on célèbre le bi-
centenaire de la naissance, a
M&M’s
ouvert sous des auspices pour le
moins contrariés la nouvelle sai-
son de la maison d’opéra borde- mann, couronnant le parcours
laise. Une grève surprise des tech- amoureux du poète, victime de
niciens a privé la mise en scène de l’illusoire poupée Olympia puis
prégénérale et de générale tandis veuf d’Antonia, sacrifiée sur
que des négociations se poursui- l’autel de l’art et du chant.
vaient jusque dans l’après-midi Le metteur en scène Vincent
de la première, jeudi 19 septem- Huguet est un habitué des lieux.
bre. Les six dates de la production Au point de situer l’opéra dans le
ont été sauvées mais il a fallu, décor même du bâtiment édifié
faute d’accord, annuler la capta- par Victor Louis, avec son escalier
tion prévue pour France Télévi- d’honneur et l’imposante porte
sions et la diffusion en direct sur palière flanquée des muses Thalie
Culturebox et France 3 Aquitaine, et Melpomène ? Le travail est pro-
jeudi 26 septembre. pre et soigné, qui convoque
Il n’y aura donc pas de témoi- Mozart et son Don Giovanni, dont
gnage audiovisuel de cette pre- l’Air du champagne, diffusé en
mière production in scena de la coulisses, servira de gué pour le
« version d’origine », retrouvée premier chœur hoffmannien des
dans les années 1990 et fruit du buveurs de taverne.
travail de l’« offenbachologue » Certaines caractérisations co-
Jean-Christophe Keck, présentée miques font mouche, comme
en version de concert Salle Pleyel cette Olympia, addict aux confise-
en 2012 déjà sous la direction de ries M&M’s, dont le mime vocal De gauche à droite : Nicolas Cavallier (Lindorf), Adam Smith (Hoffmann) et Aude Extrémo (La Muse/Nicklausse). ERIC BOULOUMIE
Marc Minkowski. Soit trois actes transforme Les Oiseaux dans la
remaniés pour le meilleur de la charmille en rossignol mécani-
dramaturgie alors que la version que, qui finira pendue haut et Au contraire de l’Américaine che, et trouvera sa pleine justesse lumet de la paix, trouvera dès « On est grand par l’amour et plus
éditée par Choudens, tombée court (image plutôt réjouissante). Jessica Pratt, chargée des quatre expressive dans la voix d’outre- l’acte II des contrées plus nuan- grand par les pleurs. » p
dans le domaine public, continue Mais l’ensemble de la direction rôles féminins (la Stella englo- tombe de la mère d’Antonia. cées après un prologue proche de marie-aude roux
de faire la course en tête. d’acteurs, bien réglée, quoique dy- bant les trois autres femmes), la saturation.
namisée par un Hoffmann ado- dont la technique tout-terrain Verve communicative Dernier pied de nez du Malin Les Contes d’Hoffmann,
Machiavélique courtisane lescent très à l’aise sur le plateau, vient à bout des cocottes d’Olym- On créditera d’abondance les lors de la magnifique scène finale, d’Offenbach. Avec Adam Smith,
Plus qu’un important quota de semble dévider une littéralité pia, sert le lyrisme d’Antonia, quatre diables de l’impeccable alors que musique et lumière se Jessica Pratt, Nicolas Cavallier,
récitatifs récrits et l’ajout ou le sans surprise. quand bien même les graves de Nicolas Cavallier, qui semble se sont apaisées, une alarme déclen- Aude Extrémo, Marc Mauillon
retrait de certains airs, c’est Encore souffrant quelques Giulietta se noient dans les eaux bonifier au fil du temps. Idem chée pour cause de gélatine sur- Vincent Huguet (mise en scène),
surtout l’acte de Venise, jours plus tôt (il n’a participé ni à sombres de la Sérénissime. Le pour les quatre valets que l’irré- chauffée rallumera soudain la Chœur de l’Opéra de Bordeaux,
jusqu’alors partiellement inédit, la prégénérale ni à la générale), le scintillant diamant noir du sistible Marc Mauillon interprète salle, déclenchant la bruyante Orchestre national Bordeaux
qui donne à l’œuvre une véritable ténor anglais Adam Smith, à la mezzo d’Aude Extrémo confère avec une verve communicative. soufflerie de l’aspirateur de fu- Aquitaine, Marc Minkowski
progression dramaturgique, la belle présence, ira jusqu’au bout une aura tragique à Nicklausse, L’Orchestre national de Bor- mée. La leçon morale des Contes (direction). Grand Théâtre
machiavélique courtisane Giu- d’un rôle pour lequel il n’a pas ce personnage ambigu à la fois sal- deaux, avec lequel Marc d’Hoffmann, via Musset, ne pour- de Bordeaux. Jusqu’au 1er octobre.
lietta, qui volera le reflet d’Hoff- soir-là les épaules assez solides. vateur et compagnon de débau- Minkowski a fini par fumer le ca- rait pas tomber plus à propos : De 55 € à 110 €.

La sortie en Algérie de « Papicha » A Charleville-Mézières, La Licorne


annulée sans explication
anime les mots de Victor Hugo
L a projection de l’avant-première du film
Papicha est momentanément annu-
lée. » Mardi 17 septembre, c’est par un
court message sur Facebook que l’Office
Riadh El Feth, l’organisme qui gère la salle de
jections, pour une capacité de 200 places par
soir. « Mes proches devaient le voir ce week-
end-là, raconte Zahra Doumandji, l’une des
actrices, qui, comme le reste de l’équipe, a ap-
pris la nouvelle par les réseaux sociaux. Pour-
Claire Dancoisne, artiste « fil rouge » de la 20e édition du Festival
mondial des théâtres de marionnettes, adapte « L’Homme qui rit »

cinéma Ibn Zeydoun, à Alger, a annoncé l’an- quoi les responsables de cette annulation ne
nulation de la présentation, en Algérie, du
film de Mounia Meddour. La projection offi-
nous contactent-ils pas pour nous dire pour-
quoi ils annulent ? C’est hu-
SPECTACLE le porte-parole de « ceux d’en
bas » pour prédire la fin des rois et
liste des trouvailles et des astuces
de mise en scène qui contribuent
charleville-mézières
cielle était prévue le samedi 21 septembre à miliant de ne pas avoir des lords renversés par la puis- à faire toute la magie de ce specta-
LA PRESSE
Alger, en présence de la réalisatrice et des ac-
trices, et elle devait être suivie de deux projec-
tions à l’Institut français d’Alger, les 22 et
23 septembre.
Aucune explication n’a été donnée. « Pour
d’explication. »
Si plusieurs événements
culturels ont été annulés
à la dernière minute dans
la capitale cet été, la
ET L’OPINION
PUBLIQUE
J e parlerai pour les muets » :
cette phrase du roman de Vic-
tor Hugo, L’Homme qui rit
(1869), est mise en exergue
dans l’adaptation proposée par le
sante révolte des miséreux.
Pour rendre entendre aux spec-
tateurs d’aujourd’hui l’œuvre
hugolienne dans toute sa moder-
nité, Claire Dancoisne et sa troupe
cle insolite. Citons quand même
la scène de l’installation de la fête
foraine de Londres dans laquelle
se produisent Ursus, Gwynplaine
et Dea. Les machines artisanales,
des raisons en interne, nous avons annulé presse et l’opinion publi- IMAGINENT Théâtre La Licorne pour deux re- orchestrent de magnifiques ta- objets et masques bricolés dans
l’avant-première et la sortie nationale », dé- que imaginent, cette fois, présentations au Théâtre de bleaux, très soignés, avec une at- les ateliers de la compagnie à
clare Redha Talmat, directeur du Centre algé- une possible censure, car
UNE POSSIBLE Charleville-Mézières (TCM), lors tention toute particulière portée Dunkerque, y prennent toute leur
rien pour le développement du cinéma. A il y a des précédents. CENSURE, du week-end d’ouverture du aux costumes et accessoires, place pour suggérer avec trois fois
l’Institut français d’Alger, on explique qu’il n’y Deux films documentai- 20e Festival mondial des théâtres notamment les perruques de la rien le caractère féerique mais
a jamais de programmation d’un film algé- res évoquant les années CAR IL Y A DES de marionnettes (FMTM), les 20 et duchesse Josiane, conçus par la parfois aussi monstrueux et terri-
rien avant l’avant-première officielle. Celle-ci 1990 et les années 21 septembre. C’est avec force que metteuse en scène (assistée par fiant des attractions de cette foire.
ayant été annulée, il ne pouvait y avoir de pro- Bouteflika ont été empê- PRÉCÉDENTS la compagnie créée et dirigée de- Chicken, Jeanne Smith et Perrine Plusieurs créatures surgies de
jection dans cet institut étranger. « Je ne com- chés de diffusion publi- puis 1986 par Claire Dancoisne Wanegue). Les maquillages des ces ateliers sont à découvrir dans
prends pas, dit Belkacem Hadjadj, le produc- que ces trois dernières années. Il y a un an, le fait résonner sur scène cette pa- visages (et des corps) sont égale- les cinq semi-remorques installés
teur délégué algérien. Je n’ai eu aucune expli- documentaire Fragments de rêves, de Bahia role du romancier. ment remarquables. sur la place Ducale en centre-ville
cation. Mon hypothèse est qu’il y a eu un excès Bencheïkh El-Fegoun, était interdit de En mêlant habilement marion- pour l’espace « Planète Licorne »
de zèle de la part d’un fonctionnaire. » projection aux Rencontres cinématographi- nettes et théâtre d’objets, la met- Féérique et monstrueux durant tout le festival, qui se ter-
Les autorités ne peuvent pas dire qu’elles ques de Béjaïa, le plus grand festival de ci- teuse en scène donne vie aux per- Quant aux marionnettes créées mine le dimanche 29 septembre.
n’étaient pas au courant du contenu du film : néma indépendant du pays. Le ministère de sonnages de l’épopée baroque par Pierre Dupont, pour incarner Elles donnent un avant-goût de
le scénario de Papicha, qui raconte l’histoire de la culture estimait qu’il faisait « la promotion imaginée par Victor Hugo et Gwynplaine et Dea, la jeune or- l’imagination débridée et pleine
plusieurs jeunes filles dans une cité universi- de certains activistes sur Internet, condamnés plonge le public dans l’Angleterre pheline aveugle recueillie par d’humour de cette troupe dont un
taire d’Alger, lors de la décennie de terrorisme, par la justice ». de la fin du XVIIe siècle-début du Ursus, le saltimbanque, elles s’in- spectacle également inspiré de
a été lu et retenu par la commission ministé- Les actrices et la réalisatrice de Papicha ont XVIIIe siècle à la cour de la reine tègrent parfaitement au reste du L’Homme qui rit, La Green Box, un
rielle qui attribue des financements. Il a été fait beaucoup parler d’elles lorsqu’elles ont Anne. Une époque dominée par le dispositif scénique et accompa- « mélodrame animalier et carnas-
tourné en Algérie, ce qui nécessite des autori- posé, lors du Festival du Cannes, où le film mépris de l’aristocratie pour le gnent les acteurs en chair et en os. sier », est présenté (en alternance
sations délivrées par le ministère de la culture, avait été sélectionné dans la section Un cer- peuple qui vit dans la pauvreté. L’univers musical composé par avec deux autres) parmi les
et il a, fin août, obtenu le visa d’exploitation tain regard, avec des badges sur lesquels était Mais cette domination n’est pas Bruno Soulier repose sur un sur- 440 représentations proposées en
nécessaire pour toute projection publique. inscrit « Yetna7aw Ga3 » (« qu’ils s’en aillent irréversible, comme le laisse en- prenant mélange entre musiques dix jours par 104 compagnies ve-
« Il y a quelque chose de symptomatique tous »), l’un des slogans scandés dans les ma- tendre, dans une scène prophéti- anciennes et airs plus contempo- nues de 28 pays lors de ce rendez-
dans notre pays, quand un film a du succès à nifestations se déroulant dans le pays depuis que, Gwynplaine, l’homme au rains (comme le clin d’œil à la vous qui a lieu tous les deux ans. p
l’étranger, il devient suspect », regrette le pro- le 22 février, pour un changement de système « sourire éternel », défiguré dès bande originale de La Boum cristina marino
ducteur délégué. Pourtant, la sortie du film politique, et une « IIe république ». Le film sor- son plus jeune âge par des « com- (1980), de Claude Pinoteau, ac-
en Algérie suscitait de l’intérêt. Le service cul- tira en France le 9 octobre. p prachicos » (mot inventé par Vic- compagnant la rencontre amou- Festival mondial des théâtres de
turel de l’Institut français avait reçu plus de zahra chenaoui tor Hugo pour désigner des reuse entre Gwynplaine et Dea). marionnettes, à Charleville-
2 000 demandes de réservation pour les pro- (alger, correspondance) « acheteurs d’enfants »). Il s’y fait Impossible de dresser toute la Mézières, jusqu’au 29 septembre.
culture | 21
0123
MARDI 24 SEPTEMBRE 2019

Une jeunesse
en mal
d’Europe
Falk Richter met en scène, à
l’Odéon, des comédiens de
cultures et nationalités diverses
qui s’interrogent sur ce qui les lie

THÉÂTRE interprètent sa pièce remettent


en cause l’Europe, et ils voyagent

D
epuis le 10 septembre, avec easyJet. Enfin, pas tous :
la culture ne semble parmi eux, deux Français ont
plus une priorité pour grandi dans les cités, loin d’une
la Commission euro- façon de vivre dont ils n’avaient
péenne de Bruxelles, qui a rem- même pas idée.
placé l’intitulé du poste par « In- Au début du spectacle, tous se
novation et jeunesse » et « Mode demandent ce qu’est l’Europe. Ils
de vie européen ». Cela n’empê- ne le savent pas, mais ils savent
che pas la culture européenne qu’ensemble ils sont l’Europe. Il y
d’exister et de s’afficher dans un a Gabriel, qui a passé son enfance Le mouvement des « gilets jaunes » est évoqué dans la pièce « I Am Europe ». JEAN-LOUIS FERNANDEZ
spectacle qui parle justement de en Savoie, où ses parents, portu-
l’Europe. Il s’appelle I Am Europe gais, avaient émigré, et qui vit vote RN pour se venger de son Falk Richter d’écrire des pièces où des nationalismes. Quelle pour- chansons aussi, de Bella ciao à
et, pour couronner le tout, il est « un peu partout, dans des Air- mari marocain qui l’a quittée. une situation politique, économi- rait-elle être ? Pour les huit inter- Chiquitita en passant par du rap.
présenté à l’Odéon - Théâtre de bnb », selon ses engagements ar- Mehdi se souvient qu’il voulait que et sociale est abordée par le prètes du spectacle, c’est un enjeu Ensemble et singuliers, ils font de
l’Europe, à Paris. Ecrit et mis en tistiques. Il voudrait que soit léga- « tout faire péter » dans sa cité. prisme du ressenti des individus générationnel. On ne dira pas l’Europe un personnage. p
scène par un Allemand, Falk lisé le mariage à trois, parce que, Jusqu’au moment où il a trouvé qui la vivent et, souvent, la subis- qu’ils trouvent la solution, I Am brigitte salino
Richter, coproduit par neuf pays, avec Tatjana et Luca, son amou- la paix en lisant la Bible : sent. Depuis ses débuts, son Europe n’est pas un conte de fées,
dont la France, l’Italie, les Pays- reux italien, ils forment une fa- musulman, il s’est converti au champ s’est élargi : de clinique, mais un grand point d’interroga- « I Am Europe », de Falk Richter.
Bas et la Croatie, il réunit dans sa mille. Ils ont acheté une maison à catholicisme. son style est devenu beaucoup tion. Ou, plutôt, une multitude de Avec Lana Baric, Charline Ben
distribution un patchwork de na- Bruxelles, Tatjana est enceinte, plus sensible. Dans I Am Europe, il points d’interrogation, qui sont Larbi, Gabriel Da Costa, Mehdi
tionalités, d’histoires, d’identités, mais pour qu’il soit reconnu père Un grand point d’interrogation s’appuie sur l’émotion, parce que pétris de rages, de colères, d’es- Djaadi, Khadija El Kharraz Alami,
de religions et d’opinions. Autant de l’enfant, il lui faudra engager Dans cette configuration, Dou- la montée des nationalismes poirs, de rêves, et qui s’incarnent Douglas Grauwels, Piersten
dire qu’il est européen, soit multi- une procédure d’adoption. Lana, glas fait figure d’ovni. Il déclare d’aujourd’hui exacerbe les émo- dans des corps jeunes, tourmen- Leirom, Tatjana Pessoa. Ateliers
ple, complexe, ouvert. elle, a de tout autres préoccupa- sans sourciller : « Moi aussi, je fais tions collectives. tés ou exaltés. Charline, Mehdi, Berthiers - l’Odéon - Théâtre de
Celles et ceux qui le jouent, qua- tions : Croate, elle se sent « euro- partie d’une minorité que les gens Mais Falk Richter voit plus loin : Tatjana, Gabriel et les autres s’ex- l’Europe, 1, rue André-Suarès,
tre hommes et quatre femmes, péenne de seconde classe » et as- détestent. C’est ceux qui sont à la ce qui l’intéresse, c’est l’après, soit priment dans des langues et des Paris 17e. De 8 € à 36 €. Durée :
ont été choisis par Falk Richter au pire à la tranquillité. Elle est la fois beaux, riches et intelligents. » Il imaginer l’Europe débarrassée langages multiples. Dans des 1 h 45. Jusqu’au 9 octobre.
gré d’ateliers menés depuis 2014 seule à avoir connu la guerre. ne faut pas prendre au pied de la
à Venise, Madrid, Paris, Berlin. Charline a grandi dans une cité, lettre sa déclaration, ni celles des
Acteurs, danseurs ou perfor- auprès d’une mère française qui autres : Falk Richter a écrit en
meurs, ils ont la trentaine pour écoutant longuement chacun,
les plus âgés, et c’est cela qui a mais ce qu’ils disent sur scène
intéressé l’auteur-metteur en tient de la fiction documentée. « UN FILM FASCINANT »
scène. Né en 1969, Falk Richter a Falk Richter a Il y a des moments du spectacle TÉLÉRAMA
grandi à une époque où on avait dont on pourrait se passer : quand
écrit en écoutant
une vision positive de l’Europe, les comédiens s’adressent à la « UN WESTERN SOUS ACIDE. IMPRESSIONNANT »
parce qu’elle était considérée chacun, mais salle et la prennent à partie, d’une LES INROCKS
comme le meilleur moyen d’évi- manière facile et démagogique,
ter la guerre. A 18 ans, il a com-
ce qu’ils disent ou quand la question des « gi- « UN BRÛLOT POLITIQUE INDISPENSABLE DANS LE
mencé à voyager avec Interrail, sur scène tient lets jaunes » est abordée au lan-
BRÉSIL DE BOLSONARO »
un passe permettant d’aller en ce-pierre verbal. Ces moments
train d’un pays à l’autre, en fran-
de la fiction contredisent l’intérêt de I Am Eu-
KONBINI

chissant des frontières. Ceux qui documentée rope, qui repose sur le talent qu’a « UN APPEL À LA RÉSISTANCE »
LE MONDE

Jazz introspectif et fusion


bouillonnante à Arabesques
Le festival montpelliérain recevait le pianiste palestinien Faraj
Suleiman et le groupe franco-arabe Gnawa Diffusion

MUSIQUES DU MONDE chaâbi (tradition populaire algé-


roise), reggae, raggamuffin, funk,
citoyenne. Elle vient d’être termi-
née. Elle va repartir en relecture et
Montpellier (Hérault)
guitares électriques, claviers, man- doit être ensuite rendue publique. »

S amedi 21 septembre, début


de soirée au Théâtre Jean-
Claude Carrière, dans la pi-
nède du Domaine d’O, à
Montpellier (Hérault), veille de la
dole, guembri et qarqab (les ins-
truments traditionnels gnaoua).

Hommage au peuple algérien


Le leader, parolier et chanteur du
A Arabesques, comme sur les
autres dates de la tournée ac-
tuelle, Gnawa Diffusion devait
présenter son nouvel album, fai-
sant suite à Shock El Hal (2012).
UN FILM DE
KLEBER MENDONÇA FILHO ET JULIANO DORNELLES

AV E C L A PA R T I C I PAT I O N S P É C I A L E D E
S O N I A B R AG A E T U D O K I E R

clôture de la quatorzième édition groupe, Amazigh Kateb, sait com- Seuls trois nouveaux titres seront
du festival Arabesques, consacré ment galvaniser la foule. Avec hu- joués à Montpellier. L’album n’est
aux arts du monde arabe. Faraj mour et décontraction bon en- pas terminé. L’urgence était
Suleiman se glisse silencieuse- fant. Né à Alger en 1972, arrivé en ailleurs pour Amazigh Kateb.
ment derrière son piano. Pianiste France seize ans plus tard, fils de « Quand tout cela a commencé en
et compositeur palestinien né l’écrivain et dramaturge Kateb Algérie, j’avais les larmes aux yeux,
en 1984 dans le village Yacine (1929-1989), il a hérité de ce des frissons, en voyant ces milliers
d’Al-Rameh (nord-est d’Israël), il dernier son penchant à l’insou- de personnes manifester. C’est vis-
est arrivé en France en 2015 pour mission et au franc-parler. L’ac- céral, c’est en moi, je ne peux pas
une résidence à la Cité internatio- tualité de l’Algérie lui donne beau- aller ailleurs avec ce qui se passe en
nale des arts, à Paris. Accompagné coup à raconter entre les notes. Il ce moment. » p
par Baptiste de Chabaneix (batte- rend hommage au peuple algé- patrick labesse
rie) et Côme Aguiar (basse), tout rien en lutte, évoque la Constitu-
en intériorité, le toucher d’une tion citoyenne qui va « bientôt Faraj Suleiman en concert :
musicalité solaire, il enchaîne des être présentée aux Algériens » de le 4 octobre à Yverdon-les-Bains
mélodies miroitantes d’Orient, de l’Algérie et de la diaspora. (Suisse), festival JazzContreBand ;
classicisme occidental, de jazz. « Une Constitution de transition, le 11 à Toulouse, au Pavillon
CINEMASC PIO CRÉDITS NON CONTRACTUELS

A l’extérieur, dans l’amphithéâ- élaborée à partir d’un travail de République.


tre à ciel ouvert, autre ambiance collecte de différents ateliers qui se Gnawa Diffusion en concert :
avec le groupe franco-arabe sont faits en Algérie et dans la dias- le 11 octobre à Tournefeuille (31),
Gnawa Diffusion. Dès son arrivée, pora, nous expliquait le matin le au Phare ; le 19 à Quéven (56),
VICTOR JUC

celui-ci provoque un enthou- chanteur. Ce travail, nous l’avons aux Arcs ; le 21 novembre à
siasme qui ira en s’amplifiant au mené avec Hicham Rouibah, un Boulogne-sur-Mer (62) au Carré
COP RIGHT PHOTO

fil du concert. Ardente, la musique jeune chercheur doctorant en so- Sam ; le 22 à Oignies (62) au CINEMASC PIO SBS PRODUCTIONS ARTE FRANCE CINÉMA

du groupe créé à Grenoble en 1992, cio-économie. Cela fait six mois Métaphone ; le 23 à Tremblay-
mixe dans une fusion efficace que l’on est sur cette Constitution en-France (93) à l’Odéon.
22 | télévision 0123
MARDI 24 SEPTEMBRE 2019

A la rencontre des nouveaux prolétaires du Web VOTRE


SOIRÉE
TÉLÉ
Livreurs à vélo, tâcherons du clic, modérateurs… « Cash Investigation » s’intéresse à ces nouvelles formes de travail

FRANCE 2 devoirs qui en découlent.


MARDI 24 - 21 H 05 Les livreurs parcourent ainsi M AR D I 24 SE PTE M B R E
MAGAZINE les villes au gré des propositions
de l’algorithme, qui, en cas de TF1

J
e fais partie d’une classe de forte demande, les incite, à coups 21.05 S.W.A.T.
travailleurs invisibles. (…) Et de bonus, à travailler plus vite Série. Avec Shemar Moore,
tous ensemble, on entraîne – comprendre griller les feux et Stephanie Sigman (EU, 2018).
des machines qui vont finir risquer sa vie. 23.35 Chicago Police Department
par faire le job et nous rem- « Cash Investigation » soulève Série. Avec Jason Beghe, Jon Seda,
placer. » Jared Mansfield vit dans une autre pratique bien embar- Jesse Lee Soffer (EU, 2018 et 2016).
l’Oregon, aux Etats-Unis, et clas- rassante pour Deliveroo. Après
sifie des images sur Internet pour une mobilisation des livreurs, France 2
30 cents de l’heure. Il fait partie place de la République, à Paris, un 21.05 Cash Investigation
de ces innombrables « microtra- responsable a indiqué, dans un Au secours, mon patron
vailleurs », tâcherons du clic, qui, mail interne, que les journalistes est un algorithme
partout dans le monde, à distance, se sont procuré, avoir identifié Magazine présenté par Elise Lucet.
effectuent à la chaîne de minuscu- certains des manifestants grâce 23.25 La Virilité
les actions, pour des employeurs au service de géolocalisation Documentaire de Cécile Denjean
qu’ils ne connaissent pas toujours. de l’application. Le magazine af- (Fr., 2019, 75 min).
Le nouveau numéro de « Cash firme que l’entreprise a ensuite
Investigation » va à la rencontre tenté de monter des dossiers France 3
de ces travailleurs mal connus, contre eux. Face à ces graves accu- 21.05 Plus belle la vie
qui incarnent la face la moins re- Le magazine a enquêté sur les livreurs à vélo d’Uber Eats ou de Deliveroo. PREMIÈRES LIGNES TV sations, le responsable de la Feuilleton. Avec Cécilia Hornus, Sam
luisante d’Internet et de ses communication envoyé par l’en- Chemoul, Serge Dupire (Fr., 2019).
géants. Quand Google s’enor- treprise devant Elise Lucet n’en 22.40 Les Secrets
gueillit d’offrir à ses salariés des long de la journée dans des open laire minimum). « On ne vous y entrepreneurs. « On ne “recrute” mène pas large. Eléments de lan- de « Plus belle la vie »
conditions de travail paradisia- spaces. Muselés par des clauses de prépare pas psychologiquement. jamais », souligne un ancien ma- gage fumeux, bégaiements, sou- La vie d’après
ques, il passe sous silence le fait confidentialité, rares sont ceux (…) Si vous me donnez 1 million nageur d’Uber Eats, détaillant la rire narquois de la journaliste, at- Emission présentée par Ingrid
que certaines de ses technologies, qui osent témoigner – ce qui rend d’euros, même 1 milliard d’euros, je novlangue de l’entreprise. « On tachée de presse zélée qui met fin Angeloglou.
notamment d’intelligence artifi- précieux cet épisode de « Cash ne le referai pas. » “met en place un partenariat”. » à l’interview : la recette « Cash
cielle, reposent sur ces milliers de Investigation », qui en a rencontré Mais les nouveaux travailleurs Les enquêteurs de l’émission ont Investigation », bien rodée, est Canal+
petites mains sous-payées, sans plusieurs. de l’ère des algorithmes ne sont même mis la main sur un docu- toujours aussi efficace. p 21.00 Mademoiselle
statut, tout au bout de la chaîne. pas toujours invisibles. « Cash In- ment interne de Deliveroo listant morgane tual de Joncquières
Les invisibles du Web, ce sont Eviter le contrat de travail vestigation » s’attarde ainsi lon- les termes à bannir (« travail », Film d’Emmanuel Mouret. Avec
aussi les modérateurs des gran- « J’ai vu des choses qui seront en guement sur la situation des li- « CV », « ancienneté »…) et ceux à Au secours, mon patron Cécile de France, Edouard Baer,
des plates-formes comme Face- moi pour toujours », confie l’un vreurs à vélo d’Uber Eats ou de privilégier (« shift », « fiche de pré- est un algorithme, de Alice Isaaz (Fr., 2018, 110 min).
book, payés pour supprimer les d’entre eux, qui a fini par aban- Deliveroo et fait embaucher un sentation », « durée de presta- Sandrine Rigaud, dans « Cash 22.50 Le Retour de Mary
contenus les plus atroces du donner ce travail, payé 800 euros de ses journalistes. Ou presque : tion »…), pour éviter le spectre du Investigation », présenté par Poppins
réseau, qu’ils regardent tout au au Portugal (un peu plus du sa- les livreurs sont en fait auto- contrat de travail – et les droits et Elise Lucet (Fr., 2019, 140 min). Film de Rob Marshall. Avec
Emily Blunt (EU, 2018, 125 min).

France 5
20.50 ADN, la quête

Les genres à micro ouvert sur France Inter des origines


Documentaire de Gabrielle Dréan et
Stéphane Jobert (Fr., 2019, 70 min).
Le nouveau podcast de la radio propose une conversation sur canapé autour des identités LGBTQI+ 22.00 Le Monde en face
Débat présenté par Marina Carrère
d’Encausse.

FRANCE INTER Camille Mati et Gabriel Debray, épisodes. D’où ce rendu chaleu- dire qu’être queer c’est, au moins, qui n’ont pas la parole. Nécessai- Arte
À LA DEMANDE anime l’émission, « au moment reux qui donne la délicieuse im- être en marge, voire « défoncer le rement militant (parce que, 20.50 Qatar, guerre d’influence
PODCAST du projet de loi pour le mariage pression à l’auditeur d’être dans patriarcat et la binarité » – raison aujourd’hui encore, il est parfois sur l’islam d’Europe
pour tous (loi votée en 2013), nous la même pièce qu’eux, verre de peut-être pour laquelle Gabriel a préférable de taire son identité Documentaire de Jérôme Sesquin

C ulotté de par son ton mais


sérieux dans le fond, per-
sonnel mais pas que, le
nouveau podcast de France Inter
fait du bien. Parce qu’il met à
étions tous en colère devant la
place – trop grande – donnée aux
opposants ».
A force d’en discuter entre eux à
la cantine de France Inter (où ils
vin et quelques olives en sus.

Nécessairement militant
D’ailleurs – et c’est ce qui ressort
de l’écoute des deux premiers
l’honnêteté de dire qu’il a du mal
avec le concept d’« hétéro queer ».
Et c’est justement parce qu’ils ne
sont pas d’accord et surtout sûrs
de rien que ce podcast est mer-
pour ne pas se faire « éclater la
tronche »), ce podcast – dont
l’existence même est réjouis-
sante – est largement joyeux.
Bonne(s) écoute(s). p
(Fr., 2019, 95 min).
23.20 Des humanitaires
sur le chemin d’Allah
Documentaire de Claire Billet,
Constance de Bonnaventure et
l’honneur les identités LGBTQI+ ont travaillé et/ou ils travaillent épisodes très réussis –, l’idée est veilleux. Que l’on entend ainsi, et émilie grangeray Olivier Jobard (Fr., 2018, 55 min).
(lesbiennes, gays, bisexuels et encore), ce joyeux trio (auquel il de réfléchir ensemble et de po- pêle-mêle, la voix d’une les-
transgenres) et qu’il le fait de l’in- faut ajouter Flora Bernard, la réali- ser des questions. La première : bienne (en direct depuis son bain, Intérieur Queer, créé par Hugo M6
térieur, c’est-à-dire et d’abord par satrice) a rêvé d’un podcast qui « Qu’est-ce que le queer ? » Si cha- à Bruxelles), celles d’une reine de Combe, Camille Mati 21.05 Maison à vendre
et pour eux. C’est d’ailleurs ainsi cultiverait un ton informel. C’est cun a sa vision et sa définition de la nuit, d’un roi du travestisse- et Gabriel Debray, réalisé Magazine présenté
que ce podcast est né. Comme le donc sur le canapé d’Hugo Combe ce terme désormais largement ré- ment, de militants en province… par Flora Bernard. Disponible à par Stéphane Plaza.
rappelle Hugo Combe qui, avec qu’ont été enregistrés les premiers cupéré, on pourra quand même En un mot, toutes celles et ceux la demande sur Franceinter.fr. 23.00 Maison à vendre

0123 est édité par la Société éditrice


HORIZONTALEMENT
SUDOKU
du « Monde » SA. Durée de la société : 99 ans à

I. Pour se tenir au courant, même à


compter du 15 décembre 2000.

GRILLE N° 19 - 223 bonne distance. II. Attaque aussi en


Capital social : 124.610.348,70 ¤.

PAR PHILIPPE DUPUIS plein cœur. Négation. III. Le qua-


N°19-223 Actionnaire principal : Le Monde Libre (SCS).
Rédaction 80, boulevard Auguste-Blanqui,
75707 Paris Cedex 13 Tél. : 01-57-28-20-00
trième fut Terrible. Durcit la struc-
ture. IV. Poète anglais, ami de
7 6 1 8 5 4 3 9 2
Abonnements par téléphone : de France 3289
4 5 8 9 3 2 6 1 7 (Service 0,30 ¤/min + prix appel) ; de l’étranger :
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
2 9 3 7 6 1 5 4 8 (33) 1-76-26-32-89 ; par courrier électronique :
Cromwell. Sa mise empêchait toute
circulation. V. Bien dégagées. Point
I 7 1 9 7 5 2 8 3 4 6 1 abojournalpapier@lemonde.fr.
1 2 6 4 7 5 8 3 9 Tarif 1 an : France métropolitaine : 399 ¤
matinal. Structure d’entreprise. 5 2 6 8 3 4 1 9 6 2 7 5 Courrier des lecteurs
VI. Porteur du disque solaire. Tout re-
II
3 4 9 5 1 8 7 2 6 blog : http://mediateur.blog.lemonde.fr/ ;

pousser en bloc. VII. Il a roulé des mé-


6 8 7 3 2 9 1 5 4 Par courrier électronique :
III 8 5 1 2 6 4 7 9 8 3 courrier-des-lecteurs@lemonde.fr
caniques, elle pousse la chan- Médiateur : mediateur@lemonde.fr
IV sonnette. Résine malodorante.
2 3 4 Très facile Internet : site d’information : www.lemonde.fr ;

Porteur de grains. VIII. Personnel.


Finances : http://finance.lemonde.fr ;
Complétez toute la
V grille avec des chiffres
7 2 8 3 Emploi : www.talents.fr/
Avenir du nucléaire bien mal parti. Immobilier : http://immo.lemonde.fr
Son huile lubrifie. IX. Un grand chez
allant de 1 à 9. Documentation : http ://archives.lemonde.fr
VI 5 1 3 8 Chaque chiffre ne doit Collection : Le Monde sur CD-ROM :
les lourds. Encore jeune. Glisse dans
la descente. X. Relâchement et
être utilisé qu’une CEDROM-SNI 01-44-82-66-40
VII 3 5 4 7 seule fois par ligne, Le Monde sur microfilms : 03-88-04-28-60
abandon.
6 1 4 5 par colonne et par La reproduction de tout article est interdite

VERTICALEMENT
VIII carré de neuf cases. sans l’accord de l’administration. Commission
paritaire des publications et agences de presse
1. Devra passer avant tout le reste.
Réalisé par Yan Georget (https://about.me/yangeorget)
n° 0722 C 81975 ISSN 0395-2037

2. Assura le remplissage. 3. Jolie


IX

X
courbe fermée. Doublé chez Nini.
4. Celle d’Aristote équipe les oursins.
Connaître les religions pour comprendre le monde
DES RELIGIONS

5. En rogne. Franchit le suivant. Faci-


Présidente :

SOLUTION DE LA GRILLE N° 19 - 222 lite les déplacements. 6. Gaz d’éclai-


Laurence Bonicalzi Bridier PRINTED IN FRANCE
80, bd Auguste-Blanqui,

HORIZONTALEMENT I. Equilibriste. II. Nullité. Ruât. III. Tite. Irradia.


rage. Préparé pour entrer en scène. 75707 PARIS CEDEX 13

7. Copain de la nana. Bien attrapés.


Tél : 01-57-28-39-00
L’ALCHIMIE
IV. Rée. Ennui. NB. V. Etripées. Bel. VI. Lui. Orne. VII. Adéquat. Ruer. Pour de belles alliances. 8. Voir et en-
Fax : 01-57-28-39-26
L’ALCHIMIE
Dévoiler les mystères
VIII. Réussi. Ronde. IX. Arlésien. X. Ejecteraient. tendre. 9. Mélange harmonieux. Af-
Dévoiler les mystères
du monde L’Imprimerie, 79 rue de Roissy,
93290 Tremblay-en-France
du monde
SEPTEMBRE-OCTOBRE 2019 N° 97

Toulouse (Occitane Imprimerie)


VERTICALEMENT 1. Entrelardé. 2. Quiétude. 3. Ultérieure. 4. Ile. Qs. 5. Li. fluent du Rhin, né dans le Jura. Un magazine de 84 pages - 6,90€
10. Encadrent le fuyard. Pris pour
Montpellier (« Midi Libre »)

Epousât. 6. Itinéraire. 7. Bernent. Lr. 8. Ruse. Réa. 9. Irai. Rosi. 10. Sud.
Chez votre marchand de journaux
mieux voir. 11. Très rapprochées.
Origine du papier : France. Taux de fibres recyclées : 100 %.

Brunie. 11. Taine. Eden. 12. Etablirent.


Ce journal est imprimé sur un papier UPM issu de forêts gérées
et sur Lemondedesreligions.fr
Comprend tout. 12. Tout reprendre.
CONVICTIONS REPORTAGE GRAND ENTRETIEN
AMÉLIE LES ROHINGYAS GHALEB
NOTHOMB DE BIRMANIE BENCHEIKH durablement, porteur de l’Ecolabel européen sous le N°FI/37/001.
Eutrophisation : PTot = 0.009 kg/tonne de papier
0123
MARDI 24 SEPTEMBRE 2019
styles | 23
MILAN | PRÊT-À-PORTER PRINTEMPS-ÉTÉ 2020

Gucci. JACOPO RAULE/GETTY IMAGES FOR GUCCI

cuir mi-armures mi-bijoux, de


grands paletots en cuir, des pulls à
manches fendues ou des robes
chemises rayées. Tout à fait ce
qu’on attend ici.
Hugo Boss profite des savoir-
faire made in Italy pour la fabrica-
tion de ses pièces. Il était donc
naturel que le label finisse par dé-
filer à Milan. Sa mode, en revan-
che, n’a rien d’italien ; elle illustre
bien l’efficacité et la rigueur ger-
manique de la marque et égrène
coupes droites, variations sur le
tailleur géométrique, le trench ou
la robe trapèze mi-longue. Les
mannequins passent au pas mar-
tial dans un décor de béton. On
pense à Bienvenue à Gattaca sans
le vernis cinématographique.
Références philosophiques et
littéraires, histoire de l’art et cu-
Versace. MIGUEL MEDINA/AFP riosités en tout genre, goût des
clashs stylistiques les plus im-
probables et contestation per-
manente mais cultivée du
« beau » classique : depuis son ar-

extravagances rivée en 2015, Alessandro Mi-


chele a imposé chez Gucci de
nouvelles valeurs foisonnantes
qui ont assuré la renaissance de

milanaises la marque florentine. Jamais pri-


sonnier de son esthétique car
poussé par une inlassable curio-
sité, le designer parvient encore
Pour cette fashion week italienne, Versace à surprendre.
Son show a lieu dans un univers
et Dolce & Gabbana ont choisi la flamboyance, Dolce & Gabbana. ALESSANDRO GAROFALO/REUTERS volontairement factice : un es-
pace sans fenêtre dont le plafond
d’autres, comme Tod’s ou Ferragamo, est constellé d’étoiles lumineuses.
Son texte d’introduction parle de
restent fidèles au traditionnel luxe à l’italienne tion respire le luxe bourgeois in-
temporel so Tod’s : cuir extrafin et
comme une version italienne
d’Isabel Marant.
Michel Foucault et de sa « bio-po-
litique », soit des micro-organis-
couleurs neutres, blouson et ber- Les valeurs de la mode Giorgio mes et organisations de la société
muda, jupes portefeuilles mi-lon- Armani peuvent se résumer en qui formatent et entravent l’être
gagne la course à l’audimat de la gues et quelques robes asymétri- deux mots : Giorgio Armani. Une humain. Le monde est à cet égard
MODE fashion week et l’évènement il- POUR LE SOIR, BRODERIES ques de vestales modernes. façon d’éluder la question ? Pas un asile de fous, et d’ailleurs, les
milan - envoyée spéciale
lustre tout le « star power » de la À REFLETS ET VOLANTS Autre grand nom du luxe classi- vraiment. Avec son regard myo- premiers mannequins arrivent

V
endredi 20 septembre, marque. C’est une des ses plus que à l’italienne, Salvatore Ferra- sotis, ses cheveux blanc neige et pieds nus et en camisoles de force
debout penché vers le grandes forces mais la créatrice DE TULLE TRANSFORMENT gamo tente de glisser doucement son style personnel épuré, le desi- sur le tapis roulant qui sert de po-
catwalk, comme attiré n’en abuse pas. Elle ne se complaît vers une proposition plus mode. gner incarne avec autorité un dium. Leur succède une collection
pas une force magnéti- pas non plus dans la nostalgie. LES MANNEQUINS Son directeur artistique, l’Anglais luxe minimaliste qui s’impose purement Gucci mais en version
que invisible, le public du show
Versace a le téléphone braqué
Sa collection interprète de ma-
nière très moderne l’esthétique
EN CRÉATURES MI-FÉES Paul Andrew, s’inspire d’une
photo de vacances en Italie de son
dans toutes ses créations. Pour
l’été, il décline cette esthétique
un peu plus dépouillée qu’à l’ac-
coutumée.
vers celle qui clôt le défilé : Jenni- Versace du tournant du XXIe siè- MI-BULLES DE SAVON. enfance. Le clash d’imprimés et dans un style diaphane et aérien. Costumes seventies pastel pour
fer Lopez. Véritable bombe, l’im- cle : manches à épaulettes et em- de couleurs qui dominent l’image Présentée en extérieur (alors que homme, robe-aube en crêpe de
périale « JLo » déambule dans la manchures façon Tina Turner UNE VARIATION l’encourage à donner une allure ses shows ont lieu d’habitude couleurs vives ou vrais faux dés-
robe ultra-décolletée et imprimée dans Mad Max, tailleurs et robes plus excentrique au style classi- dans la pénombre sépulcrale de habillés lingerie pour les fem-
de grands ramages verts qu’elle noirs aux découpes arrondies, INATTENDUE que de la maison. Des imprimés son immeuble signé Tadao mes, il y a une grande fluidité
portait pour la cérémonie des denim délavé à l’acide, blouses en CHEZ GIORGIO ARMANI chevaux empruntés à la fontaine Ando), la collection privilégie dans la collection. Celle-ci a aussi
Grammy en février 2000. A l’épo- soie à manches ballons aux tein- de Neptune à Florence, des cou- coupes drapées et graphiques et un côté sulfureux SM très fun
que, Google Images n’existait pas tes palpitantes très « Miami », ta- leurs stridentes qui rappellent les matières légères (soie texture pa- grâce aux cravaches, harnais et
et les recherches frénétiques de lons aiguilles et cuir vernis don- tenues de surfer années 1980, des rachute, satin fluide, mousselines étui à éventail en cuir façon cro-
photos de cette tenue avaient lit- nent une nouvelle saveur à cet roquets ou ananas, la mousse- jupes à ourlet boule parsèment la diaphanes). Pour le soir, broderies codile noir luisant qui accompa-
téralement fait bugger Internet. imprimé tropical qui sert de fil line panthère, les jupes patineu- collection. Le plus réussi est à reflets et volants de tulle trans- gnent presque chaque tenue. Et
On appelle cela un moment de conducteur à toute la collection. ses en raphia tressé ou les ailleurs ; ses pièces en cuir aux forment les mannequins en créa- puis, des maxilunettes à verres
mode « iconique », même si le C’est cool, glamour et ça perpétue tailleurs-pantalons en soie la- teintes primaires (pantalons taille tures mi-fées mi-bulles de savon. carrés aux sacs faussement rétro,
terme a été beaucoup galvaudé. parfaitement les valeurs « barock mée de couleur évoquent un club haute, blouses) et ses grandes ro- Une variation inattendue chez un surréalistes (une tête de chat noir
En 2019, la spectaculaire chan- & roll » de Versace. « exotique » du Hollywood des bes chemises à manches fendues designer qui n’est pas connu pour en osier) ou orné d’un slogan pro-
teuse éclipse sans effort tous les La végétation tropicale est années 1950 type Mocambo (lieu illustrent tout le potentiel mo- son esprit rêveur. vocateur « Gucci orgasmique »,
mannequins du show et sa dé- aussi à l’honneur chez Dolce de légende qui accueillit Edith derne et chic de Ferragamo. Sportmax est la ligne urbaine chaque accessoire fait envie. La
marche chaloupée « hystérise » & Gabbana qui cultive et assume Piaf et Marilyn Monroe). Jouer avec ses valeurs et se for- tout terrain de la galaxie Max mode ici est un antidote à la nor-
une audience mode pourtant ré- un style cinématographique flir- Si Versace et Dolce & Gabbana cer à aller vers autre chose pour se Mara. Elle propose des basiques malisation sociale qui peut ren-
putée blasée ; et puis, désormais, tant volontiers avec le kitsch et la ont choisi la flamboyance, une renouveler n’est pas la stratégie la efficaces sous influences dre fou, un acte de résistance et
les réseaux sociaux offrent à ce carte postale timbrée à Palerme. très grande partie des créateurs plus facile, c’est pourtant le choix sportswear. Sur ce principe, la col- un moyen d’expression. La valeur
type d’images une résonance ver- Pour l’été, le duo décline sa re- milanais ont misé sur un style d’Etro. Le style bohème ultrachic lection estivale cultive un esprit la plus fondamentale prônée par
tigineuse. A peine le show ter- cette dans un nouveau contexte : plus discret et traditionnel. Spé- qui a été la signature de la maison marin. Ni marinière ni ciré au pro- Alessandro Michele, au fond, c’est
miné, Ie tsunami JLo déferlait sur une jungle peuplée de pin-up ré- cialiste du mocassin à picots, se transforme depuis la saison gramme de cette virée en mer la liberté et la créativité appliquée
Instagram. Grâce à cette appari- tro. Les robes bustiers et maillots Tod’s a bâti sa réputation sur un dernière en un vestiaire portable imaginaire mais de longues robes au quotidien. p
tion surprise, Donatella Versace de bain imprimés palmiers, per- luxe italien classique. Cette collec- de jeune urbaine un peu sexy, floues sous des microgilets de carine bizet
24 | carnet 0123
MARDI 24 SEPTEMBRE 2019

Christine Hemmet, Olivier et Marie-Yvonne Halpern, La Chaize-Giraud. Prix de l’association


sa fille, Grégoire et Camille Halpern, #StopCorruption
Renaud Hemmet et Gisella Salvioni, Laurence et Daniel Bennequin, Nelly,
Le Carnet son fils et sa compagne, ses enfants et leurs conjoints, son épouse, Fondée en avril 2018,
en vente l’association #StopCorruption
actuellement Vos grands événements Raymond et Monique Braun,
son frère et sa belle-sœur,
Clémence, Aurore et Pauline,
Ses trois filles et ses gendres,
Ses sept petits-enfants décerne un Prix destiné à distinguer
Margaux, Alice, Thibaud et Mathilde, tous les deux ans
Naissances, mariages Benjamin et Etienne, Ainsi que toute sa famille aimante,
des publications scientifiques
Avis de décès, remerciements Julie et Marc Edelin et Fannie, ses petits-enfants,
K En kiosque Colloques, conférences, séminaires Romain Hemmet et Caroline souhaitent faire part du décès de
et des travaux universitaires
apportant une réflexion approfondie
Soutenances de mémoire, thèses Vuillard, Valentine et Elsa, Raphaël, Noémie et Maxence, sur l’état de la corruption dans
Expositions, vernissages, Tanguy et Fabiola Hemmet, ses arrière-petits-enfants, Louis Jacques Charles le monde ou développant des
0123 signatures, lectures, Camille et Daniel,
ont la grande tristesse de faire part
TOUPET, propositions en matière de bonne
communications diverses
italie
hors-série

Angèle et Martial Bordesoule, gouvernance et d’éthique.


du décès de survenu le 20 septembre 2019.
garibaldi
de ses petits-enfants
à salvini Vous pouvez nous envoyer et arrière-petits-enfants, Nicole HALPERN, Les travaux éligibles - thèses,
vos annonces par mail : née ROUMY, Louis repose paisiblement au ouvrages (ou chapitres d’ouvrages),
carnet@mpublicite.fr Gabriele von Hassell, veuve de funérarium, 15, rue Blaise Pascal, mémoires de recherche de
Jacques HALPERN à Brétignolles-sur-Mer. 2e année de Master, revues et articles
en précisant vos coordonnées Les familles Braun, scientifiques - peuvent être rédigés
(nom, adresse, téléphone Les familles Martin, (X 40),
et votre éventuel numéro d’abonné Tous ceux qui l’ont connu, en français ou en
ou membre de la SDL) survenu paisiblement le lundi respecté, aimé, peuvent venir lui anglais et doivent avoir été publiés
ont la tristesse de faire part du décès ou réalisés au cours des deux années
Réception de vos annonces : 16 septembre 2019, à l’âge de quatre- rendre un dernier hommage le
de vingt-dix-sept ans. précédant la
Dès le 26 septembre du lundi au vendredi mercredi 25 septembre, à 11 h 30,
remise des prix, jusqu’à la date
jusqu’à 16 heures au cimetière de La Chaize-Giraud. limite de dépôt des candidatures
Anne BRAUN-HEMMET, L’inhumation aura lieu le mercredi
le samedi et les jours fériés 25 septembre, à 15 heures, au cimetière (entre le 1er janvier 2017
ancienne secrétaire générale
HORS-SÉRIE jusqu’à 12 h 30 du Montparnasse, Paris 14e, dans Cet avis tient lieu de faire-part et le 15 octobre 2019).
du groupe gaulliste et de remerciements.
l’intimité familiale.
de l’Assemblée nationale
Pour toute information Le règlement du Prix et le dossier de
L’HISTOIRE complémentaire Carnet :
(1958-1993),
ancien membre Jacqueline Jacquet,
PF. Assistance Conseils, candidature peuvent être consultés
DE LA
01 57 28 28 28 son épouse, Brétignolles-sur-Mer. et téléchargés sur le site
MÉDITERRANÉE du Conseil économique, Tél. : 02 51 96 20 61. de l’association :
Sa famille,
social et environnemental, Ses amis très chers, www.stop-corruption.fr
AU CARNET DU «MONDE» officier de la Légion d’honneur,
commandeur
Conférences Retrouvez également davantage
ont la tristesse d’annoncer le décès
dans l’ordre national du Mérite, de d’informations sur les missions,
Décès réalisations et membres fondateurs
survenu le 17 septembre 2019, Alain JACQUET, de l’association sur le site.
Hors-série Olivier, François et Valérie,
ses enfants, à l’âge de quatre-vingt-dix-sept ans. ingénieur Arts et Métiers
Marie-France, Aix 1955-1959, Les candidats devront transmettre
sa belle-fille, leurs travaux, au format PDF, à
La cérémonie se déroulera au sur son lieu de villégiature en l’adresse électronique suivante :
Marie, Jean-David, Martin, Ieva crématorium du cimetière du Père-
et Camille, Espagne, le 7 septembre 2019. prix@stop-corruption.fr
ses petits-enfants Lachaise, Paris 20e, dans la salle de
et leurs conjoints, la Coupole, le mercredi 25 septembre, La crémation a eu lieu dans Date limite de dépôt des candidatures
Ona, à 15 h 30. l’intimité à Almuñécar (province de Grande conférence mardi 15 octobre 2019, à minuit.
son arrière-petite-fille, Grenade), le 9 septembre. de P.-C. Cathelineau,
Ni fleurs ni couronnes. autour de son livre Meeting
ont la tristesse de faire part de la Jacqueline Jacquet,
mort de 13, impasse des Grands Pins, L’économie de la jouissance
Cet avis tient lieu de faire-part. Lot Eolienne,
Marie BARBEROT, 13960 Sausset-les-Pins. Paris, le jeudi 26 septembre 2019,
hemmet.braun@gmail.com
à 21 heures.
Hors-série survenue le 19 septembre 2019, M Caroline Simon-Lambert,
me

à l’âge de quatre-vingt-treize ans. Thierry Delcambre, son épouse,


son fils, Lucie et Cléo, Centre Sèvres
Une cérémonie civile se tiendra
Collections le jeudi 26 septembre, à 12 h 30,
au crématorium du cimetière du
Sa famille,
Ses amis,
ses belles-filles,

Magali et Emmanuelle Lambert,


35 bis, rue de Sèvres, Paris 6e.
Entrée : 12 € - Etudiants : 6 €
Père-Lachaise, Paris 20e. Plus d’infos : www.ephep.com Meeting du Centenaire
ses filles
UNE COLLECTION
ont la douleur de faire part du décès ainsi que leur mère, Florence du musée de l’Air et de l’Espace
de Lambert-Montel, organisé
Jean-Luc et Valérie Bédos, par l’Aéro-Club de France,
Jean-Philippe et Christine Bédos,
Jean-Christophe et Arianna Bédos, M. Gilbert DELCAMBRE, Dario et Ilda,
dimanche 29 septembre 2019,
ses enfants, ses petits-enfants,
de 10 heures à 18 heures,
survenu le 17 septembre 2019, Aéroport Paris - Le Bourget.
Bastien et Paula, Théa, Aude, Jean- ont la douleur de faire part du décès
à l’âge de quatre-vingt-seize ans.
Sebastian, Anne-Sophie, Jean-Dominic de Au programme :
Chaire du Louvre
et Jean-Frédéric, • démonstrations aériennes
ses petits-enfants, La cérémonie religieuse sera Didier LAMBERT, retraçant l’histoire de l’aviation,
célébrée le mardi 24 septembre, Conférences à l’auditorium de l’Entre-deux-guerres
ont la tristesse de faire part du rappel à 14 h 30, en l’église Sainte- survenu à l’âge de soixante-treize du jeudi 26 septembre aux années soixante
à Dieu de Geneviève, 2, rue du Cardinal ans. au lundi 14 octobre 2019, • un très beau plateau de voltige
Verdier, à Asnières-sur-Seine. à 19 heures, aérienne et d’appareils militaires
Actuellement en kiosque, Jean BÉDOS, Une cérémonie sera célébrée • une démonstration complète
magistrat, dans l’intimité familiale. de la Patrouille de France
le volume n° 3 ancien président de chambre
L’inhumation aura lieu vers « Technologies de dévotion qui prévoit un show inédit pour
LA FIN DE L'ÉGYPTE ANTIQUE de la Cour d’appel de Toulouse, 15 h 30, au cimetière de Gennevilliers, Des dons à la recherche contre dans les arts de l’Islam » marquer l’anniversaire du musée.
chevalier dans le caveau familial. le cancer seront appréciés. Finbarr Barry Flood,
de l’ordre national du Mérite, Informations pratiques :
professeur
Mme Christel Maignan et Cédric, https://www.museeairespace.fr/
le lundi 16 septembre 2019, à l’université de New York. actualites/meeting-aerien-du-
présente Evelyne DURAND-DASTÈS Thomas et Charlotte,
à l’âge de quatre-vingt-huit ans. centenaire-du-musee/
ses enfants,
M. Régis Lebec Informations sur
Les obsèques seront célébrées nous a quittés le 18 septembre 2019.
et ses filles, Clémence et Fabiana, www.louvre.fr Communication diverse
dans l’intimité en l’église de
Marcillac-Vallon (Aveyron), le samedi Un dernier hommage lui sera
ont la douleur de faire part du décès Prix
28 septembre. rendu le mercredi 25 septembre, de
à 16 heures, au crématorium du
15, rue de Douai, Doté de 100 000 euros,
75009 Paris.
cimetière du Père-Lachaise, Paris 20e. Nicole LEBEC, le Prix Claude Pompidou,
16 B, allée des Flots, née NAVARIN,
pour la recherche
13620 Carry-le-Rouet. De la part de sur la maladie d’Alzheimer,
32 chemin Anwoth, François et Vincent survenu à l’âge de quatre-vingt-
treize ans. a été attribué à Carole Crozet
Westmount, Montréal, Durand-Dastès. et Sylvain Lehmann du laboratoire SOS AMITIE
Dès mercredi 25 septembre, QC, H3Y 2E7, Canada.
Le service religieux sera célébré de protéomique clinique Envie d’être utile ? Rejoignez-nous !
le volume n° 29 « Elle est retrouvée. le mercredi 25 septembre 2019, de l’INSERM Montpellier.
MATHIAS SANDORF I M. et Mme Borowski, Quoi ? - L’Éternité. à 14 h 30, en l’église de l’Immaculée- Les bénévoles de SOS Amitié
Nathalie Borowski-Lloret C’est la mer allée Conception, 63, rue du Dôme, Les lauréats pourront acquérir écoutent
Et Didier Borowski, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de- par téléphone et par internet
Avec le soleil. » un système digital d’analyse à haut
Seine). ceux qui souffrent de solitude,
ont la tristesse de faire part du décès Arthur Rimbaud. débit des cellules cibles et accélérer
LES GRANDS PERSONNAGES de leur fils et frère, ainsi leurs travaux sur la neuro- mal-être et pensées suicidaires.
DE L’HISTOIRE EN BANDES DESSINÉES
George Alexander, Paulette Le-Pho, inflammation dans la maladie
Philippe BOROWSKI, Alain Le-Kim, d’Alzheimer. Nous ne répondons
son compagnon,
réalisateur, Toboré, Plum, Alexis, Olympia, qu’à 1 appel sur 3
Blaise Gaulis, Cléo, Edward, Zoé, Dizzie, Victor,
son fils, Le Prix sera remis le 8 octobre dans et recherchons des écoutants
survenu le 18 septembre 2019, Otto et Alpha, bénévoles.
Inès Gaulis, les locaux du Pôle Gérontologique
à l’âge de cinquante-huit ans. L’écoute peut sauver des vies
sa sœur, ont l’immense tristesse d’annoncer Claude Pompidou à Belfort.
la disparition de notre et enrichir la vôtre.
La famille et les amis se Pernette Gaulis,
Aider Horaires flexibles, formation
retrouveront pour un dernier sa tante,
Pierre LE-TAN la Fondation Claude Pompidou, assurée.
hommage le mardi 24 septembre, Xavier de Foras,
à partir de 11 h 45, au funérarium son oncle, c’est aussi lutter contre la maladie
du cimetière du Père-Lachaise, adoré, dans la nuit du 17 septembre d’Alzheimer.
Auriane de Viry, En IdF RDV sur
71, rue des Rondeaux, Paris 20e. 2019, après un long et courageux
sa filleule, www.sosamitieidf.asso.fr
Actuellement en kiosque, Conformément à sa volonté, son combat contre le cancer.
Fondation Claude Pompidou, En région RDV sur
le volume n° 19 corps sera ensuite incinéré. Les familles Alexander, Gaulis,
Pour ceux qui veulent lui rendre 42, rue du Louvre, www.sos-amitie.com
Foras, parentes et alliées,
MAO ZEDONG un dernier hommage, rendez-vous 75001 Paris.
Cet avis tient lieu de faire-part.
ont le chagrin de faire part du décès le mardi 24 septembre, à 15 h 30, en la
salle de la Coupole, au crématorium
Nos services M. et Mme Borowski,
143, rue Belliard,
75018 Paris.
de
du cimetière du Père-Lachaise, 71, rue
des Rondeaux, Paris 20e.
Société éditrice du « Monde » SA
Président du directoire, directeur de la publication Louis Dreyfus
Directeur du « Monde », directeur délégué de la publication, membre du directoire Jérôme Fenoglio
Marie GAULIS, Directeur de la rédaction Luc Bronner
Lecteurs survenu le 19 septembre 2019,
(Le Monde du 21 septembre.) Directrice déléguée à l’organisation des rédactions Françoise Tovo
Direction adjointe de la rédaction Philippe Broussard, Alexis Delcambre, Benoît Hopquin, Franck Johannes,
Juliette BORREL, Marie-Pierre Lannelongue, Caroline Monnot, Cécile Prieur
K Abonnements née CATESSON, à la Chaux-de-Fonds, Sa sœur, Directrice éditoriale Sylvie Kauffmann
des suites d’une longue maladie. Rédaction en chef numérique Hélène Bekmezian, Emmanuelle Chevallereau
Ses enfants Rédaction en chef quotidien Michel Guerrin, Christian Massol, Camille Seeuws
s’est éteinte le 27 août 2019, à Dinard. Et ses petits-enfants, Directeur délégué au développement du groupe Gilles van Kote
www.lemonde.fr/abojournal La cérémonie aura lieu au temple Directeur du numérique Julien Laroche-Joubert
Nous lui dirons un dernier adieu de Dardagny (Genève), le mercredi ont la douleur de faire part du décès Rédacteur en chef chargé des diversifications éditoriales Emmanuel Davidenkoff
Chef d’édition Sabine Ledoux
K Le Carnet du Monde le 30 septembre, à 15 heures, 25 septembre, à 14 h 30. de Directrice du design Mélina Zerbib
Tél. : 01-57-28-28-28 au cimetière de Sceaux où l’urne Direction artistique du quotidien Sylvain Peirani
funéraire sera déposée dans le Germaine MORCHEOINE, Photographie Nicolas Jimenez
caveau familial. George Alexander, née MARROU, Infographie Delphine Papin
Rue du Doubs 77, Médiateur Franck Nouchi
2300 La Chaux-de-Fonds Directrice des ressources humaines du groupe Emilie Conte
Annie Singer et Jean-Louis Borrel, survenu le 12 septembre 2019, Secrétaire générale de la rédaction Christine Laget
ses enfants. (Suisse). dans sa cent unième année. Conseil de surveillance Jean-Louis Beffa, président, Sébastien Carganico, vice-président
IDÉES | 25
0123
MARDI 24 SEPTEMBRE 2019

Nous, citoyennes et citoyens


marocains, déclarons que
nous sommes hors la loi
tourage, ni aux yeux des hommes dans la personnes en prison ? Leurs « complices »
Plus de 470 Marocains, en majorité des femmes, signent rue, et encore moins à l’Etat. (médecins, militants associatifs) aussi ?
une tribune, rédigée par la romancière Leïla Slimani Aujourd’hui, je ne veux plus avoir honte. Nous croyons que la société marocaine
Moi qui aime, avorte, ai des relations est mûre pour le changement et pour
et la réalisatrice Sonia Terrab, pour demander l’évolution sexuelles sans être mariée. Moi qui me que soient enfin entérinés le respect de
de la législation de leur pays en matière de sexualité cache. Moi qui risque le déshonneur, l’infa- la vie privée et le droit de chacun à dispo-
mie, la prison. Cette culture du mensonge ser de son corps. Notre société et notre
et de l’hypocrisie sociale génère la pays méritent cela. Nous appelons nos
violence, l’arbitraire, l’intolérance. Ces lois, gouvernants, nos décideurs, nos législa-
liberticides et inapplicables, sont devenues teurs, à faire preuve de courage, à faire ce
Le contexte

N
ous, citoyennes et citoyens ou anonymes, de tous les milieux et de des outils de vengeance politique ou pas en avant, en engageant un débat na-
Elles sont chefs d’entreprise, marocains, déclarons que nous toutes les régions, osent et s’assument, personnelle. C’est une épée de Damoclès tional sur les libertés individuelles. Ce
universitaires, femmes sommes hors la loi. Nous violons jouissent et existent par eux-mêmes, bri- qui nous menace et nous rappelle que n’est pas un luxe, ce n’est pas une faveur,
des lois injustes, obsolètes, qui sent des chaînes et bafouent des lois. notre vie ne nous appartient pas. c’est une nécessité.
de ménage, artistes, n’ont plus lieu d’être. Nous avons eu des Parce qu’ils aiment. Comment l’accepter ? Pourquoi l’accepter ? Comment favoriser l’épanouissement de
professeures de lycée, mères relations sexuelles hors mariage. Nous Chaque jour, je me rends coupable Encore et encore… la jeunesse, comment permettre la juste
de famille, banquières, etc. avons subi, pratiqué ou été complices d’un d’aimer et d’être aimée. Chaque fois En 2018, au Maroc, 14 503 personnes ont implication des femmes dans la société,
avortement. Nous avons appris à feindre, à qu’une femme est arrêtée, je me rends été poursuivies au regard de l’article 490 comment engager réellement notre pays
Ces femmes marocaines composer, à faire semblant. Pour combien complice. Je me dis : ça aurait pu être du code pénal, qui punit de prison les rela- dans le progrès, dans le développement
signent ensemble, et avec de temps encore ? moi… Puis je me tais, je passe mon che- tions sexuelles hors des liens du mariage. humain, si nos libertés individuelles ne
des hommes, un texte Chaque jour, chaque heure, en secret, min, je m’efforce d’oublier… Mais je n’y 3 048 personnes ont été incarcérées pour sont pas respectées, si notre dignité est
en cachette, des femmes comme moi, des arrive plus. Je n’en peux plus. Car mon adultère. Chaque jour, dans notre pays, foulée au pied, si nous restons toutes et
collectif écrit en réaction
hommes comme toi, conservateurs ou corps m’appartient, il n’appartient ni à entre 600 et 800 avortements clandestins tous hors la loi ? Toutes et tous hors la loi,
au récent durcissement de progressistes, personnalités publiques mon père, ni à mon mari, ni à mon en- sont pratiqués. Faut-il mettre toutes ces jusqu’à ce que la loi change. p
la répression sexuelle dans
leur pays. Ainsi la journaliste
Hajar Raissouni fait actuelle-
ment l’objet de poursuites Abla Ababou, Meriem Ababou, Mouna Bennani, Meryem Bennis, Mouna Benomar, Aadel Essaadani, Laila Essafi, Najat Essaifi, Ihsane Marzouki, Fatima Mazmouz, Rachida
pour relations sexuelles Ababou, Soufiane Ababri, Aicha Abbouzied, Khaoula Benomar Sebbahi, Souad Benscri, Leila Fadel, Hanane Fadi, Aïcha Fahme, Megzari, Abderrahim Mekkaoui, Hoda
Naima Abdelmoumni, Mohamed Abid, Leila Ben Seffraj, Dounia Benslimane, Kenza Radouan Faiz, Sarah Faïz, Lina Fassi Fihri, Mekouar, Sofia Menni, Mohamed Merhari,
hors mariage. Nabila Abousair, Mohamed Achaour, Kamal Bensouda, Rachida Bensouda, Layla Zainab Fasiki, Mehdi Fath, Oumaima Fathi, Karima Mkika, Rami Mohammed, Ikrame
Une ressortissante suédoise Achkar, Maria Achour Benmokhtar, Zineb Bensouda, Zineb Bensouda, Mustapha Mounir Fatmi, Tijania Fertat, Bouchra Fikri, Moucharik, Zahira Mouhsine, Khalid
et son amant marocain ont Achraf, Fatima Aderdoun, Taha Adnan, Bentaleb, Bouchra Benyoussef, Ali Benzekri, Jamal Fikri, Malika Filali, Touriya Fili, Moukit, Rabia Moukhless, Mohamed
Yassin Adnan, Rim Affaya, Meryem Agadi, Jalal Bernoussi, Abdou Berrada, Fatine Hicham Gardaf, Khaddouj Gharbi, Hamid Mouktafi, Meryem Mouline, Nabila Mounib,
également été arrêtés début
Amine Agueznay, Aicha Ahmed, Latefa Berrada, Nadia Berrada, Omar Berrada, Ghazouani, Naima Ghellab, Houari Souad Mouktadiri, Ouafae Mrabet,
septembre et risquent deux Ahrrare, Malika Aissaoui, Youssef Ait Akdim, Lahcen Berkou, Sofia Besri, Hanae Bezad, Ghoubari, Meryem Ghylan, Hayat Ghizlane Mrani, Karim Mzabi, Soumaya
ans de prison pour adultère. Anouar Ait El Mokhtar, Younes Ajarrai, Laila Binebine, Mahi Binebine, Brahim Gounberek, Nawale Graoui, Asmaa Guedira, Naamane Guessous, Maria Nadim, Karima
En juillet, la presse révélait
Soumaya Akaaboune, Aicha Akalay, Samia Bouabid, Anas Bouanani, Rachid Boufous, Maryeme Guedira, Fatiha Guerraoui, Nadir, Leila Naji, Salima Naji, Yasmina Naji,
Akariou, Sophra Akhmisse, Khadija Alami, Fadila Bouhouchi, Nadia Boujnane, Lamiaa Nouzha Guessous, Bouchra Hadaj, Selwa Adbelhak Naijb, Amine Nawny, Karima
que l’actrice Najat El Ouafi Nabila Alami, Fatiha Alaoui Cherifi, Amina Boujnini, Karim Boukhari, Ahmed Boukous, Hadni, Youssef Hahjouj, Fatiha Hafraoui, Nekkach, Rim Nozhi, Meryem Oubenaka,
avait été arrêtée pour le Alaoui Mhamdi, Ismail Alaoui, Malika Younes Boumehdi, Jamal Bourchacen, Hicham Hajji, Nawal Hakam, Said Hamich, Najiba Oudghiri, Saadia Outidat, Cherifa
même motif. Alaoui, Meriem Alaoui, Soukayna Alaoui, Amine Boushaba, Souad Bouslikhane, Amal Naima Hamidi, Mai-Do Hamisultane Lahlou, Rabeh, Mohamed Rachdi, Ghizlane Radi,
Mehdi Alioua, Achraf Amari, Bouchra Amari, Boutayeb, Adil Boutda, Jalila Bouzid, Mia Said Lahlou dit Le Diass, Hanane Harrath, Mohamed Abdelouahab Rafiki (Abou Hafs),
Contre le contrôle des Lamia Amor, Abdelhamid Amzazi, Mouna Bouzid, Driss C. Jaydane, Mohamed Khalid Ghizlene Houki, Naziha Houki, Karima Nadia Raissi, Salima Raoui, Najat Razi,
mœurs, et pour la légalisa- Anajjar, Mehdi Benbrahim Andaloussi, Chafaqui, Zhor Chahir, Asmaa Chaidi Hoummadi, Chorouk Hriech, Fairouz Idbihi, Najia Regragui, Yasmina Rhoulami,
tion de l’avortement, ce Ikram Anwer, Khadija Asselman, Mehdi Bahraoui, Fouad Challa, Yasmine Chami, Mina Socrate Idrissi, Saida Idrissi, Selma Sakina Rochd, Karima Rochdi, Abdelmajid
Ataibi, Amal Atrache, Yasmina Attia, Jamila Abdelti Chaouai, Soumia Chaoui, Youssef Idrissi, Ahmed Idrissi Kaitouni, Ouafae Rouchdi, Hicham Rouzzak, Amina Saadi,
collectif demande aux légis-
Ayegou, Amal Ayouch, Nourredine Ayouch, Chaoui, Layla Chaouni, Charif Alami Chawfi, Idrissi Kaitouni, Ghita Idrissi, Soumia Idrissi, Fouad Saadi, Leila Sadel, Shams Sahbani,
lateurs et aux gouvernants Mouhcine Ayouche, Thamy Ayouch, Dinah Kanza Chefchaouni, Amal Cherif Haouat, Zoubeida Idrissi, Hind Ifal, Rachid Ihdeme, Ghizlane Sahli, Fatiha Saidi, Aicha Sakhri,
marocains d’ouvrir un débat Azuelos, Abdellah Baida, Ali Baddou, Houriya Cherif Haouat, Yasmina Cherkaoui, Zaynab Ihsane, Latifa Iraqui, Hajar Ismaili, Khadija Salah-Eddine, Omar Salim,
sur les libertés individuelles
Hakima Baddou, Faty Badi, Samira Badri, Fati Cherkaoui, Ilham Cherqui, Kenza Safaa Issaad, Souad Jamaï, Fathalla Mohamed Sammoumi, Maha Sano,
Salma Baghagha, Mohammed Bakkouch, Chouafni, Driss Chouika, Khadija Choukaili, Jaouhari, Chadia Jazouli, Abdelilah Samira Saoud, Nourredine Saoudi, Driss
et la dépénalisation des Nadira Barkalil, Amal Barrada, Hamid Chafik Chraibi, Fouziha Chraibi, Ghalia Jennane, Ali Jlili, Sanaa Jouhar, Younes Sarih, Rkia Sayar, Mohammed Sbai,
relations sexuelles. Barrada, Yto Barrada, Rim Battal, Meryem Chraibi, Ghita Chraibi, Ghizlaine Chraibi, Jraifi, Hakima Kabbaj, Meryem Kabbaj, Soufiane Sbiti, Khaloua Benomar Sebbahi,
Belarbi Alaoui, Abdellatif Belaziz, Fouad Mohamed Karim Chraibi, Zineb Chraibi, Yacout Kabbaj, Bahia Kadmiri, Amina Mouna Sebbahi, Lamia Sebti, Alya Sebti,
Bellamine, Ahmed Belghiti, Hakim Hassan Darsi, Amina Debbagh, Malika Kadiri, Mona Kadiri, Sabrina Kamili, Zahra Sebti, Kenza Sedrati, Myriam
Belmedahi, Afifa Belmejdoud, Nadia Demnati, Maya Demnati, Khadija Dinia, Mohamed Adil Karioun, Abderahim Kassou, Sefraoui, Kenza Sefrioui, Maryam Serehali,
Benabdallah, Yasmina Benabdallah, Assia Laila Dinia, Nadia Doghmi, Samia Doghmi, Houda Kettani, Naoual Kettani, Leila Kilani, Lilia Sellami, Mounia Semlali, Ikhlas
Benabdenbi, Hanaa Benabdenbi, Fatima Fouzia Doukkali, Ali Drissi, Sanaa El Aji, M’hammed Kilito, Karima Khaldi, Naima Senhaji Amor, Nejib Senhadji, Bahae
Benabbou, Moumen Benabdeljalil, Nahla Abdelilah El Amrani, Hayatt El Amrani, Khamrich, Majida Khatari, Abla Khatib, Serghini, Latifa Serghini, Lamia Skiredj,
Benabdillah, Hanae Benabdou, Rhizlaine Maria Elamrani, Btissam Elamrani, Hind El Malak Khattabi, Keltoum Kharmouz, Hajar Laila Slassi, Wassila Slassi, May Slimani,
Benachir, Wafae Benamour Domon, Ayoubi, Mohamed El Baz, Fatna El Bouih, Khribeche, Selwa Kjiri, Abdellatif Laabi, Leïla Slimani, Moha Souag, Chama Tahiri,
Farida Benani, Narjiss Benazzou, Amine Latifa El Bouhsini, Maha El Boukhari, Rania Laabid, Karima Laaroussi, Hanae Hicham Tahir, Kamil Tahiri, Siham Tahri,
Benbouzid, Dina Benbrahim, Besma Mohammed El Fenni, Fadila El Gadi, Lahbabi, Sanae Lahbabi, Soukaina Lahbabi, Abdellah Taia, Mounia Tamsouri,
Benchekroun, Najib Benchekroun, Atica Naima El Gallaf, Rabii El Gamrani, Oum Karima Lahlali, Amal Lahlou, Salma Lahlou, Nisrine Tamsouri, Hocine Tandjaoui,
Benchelall, Fehd Benchemsi, Fatim El Ghaït Benessahraoui, Khadija El Khattab, Reda Lahmouid, Maryam Lamzouri, Meriem Bichara Tazi, Lina Tazi, Mohammed
Bencherki, Leila Bencherki, Tahar Ben Afaf El Haddioui, Hakima El Haite, Nadia Laraïchi, Selma Laraïchi, Abdelhai Laraki, Abderrahman Tazi, Salwa Tazi, Sophia Tazi
Jelloun, Leila Benjelloun, Hayat Benkhadra, El Haji, Badria El Hassani, Samia El Hassani, Sofia Laraki, Amal Laraqui, Rokia Laraqui, Mezian, Souad Tazi, Said Tbel, Adil Terrab,
Mariam Benkhouya, Rabei Benkiran, Najoua El Helali, Sara Chafiq El Idrissi, Nadia Larget, Majda Laroussi, Hicham Lasri, Ghita Terrab, Sarah Terrab, Sonia Terrab,
Brahim Benkirane, Nouhad Benkirane, Abdelhamid El Iraki, Fatima Zahra El Fatym Layachi, Mounia Layadi, Aziza Zineb Terrab, Khadija Tnana, Soumaya
Naima Benkirane, Yasmine Benkirane, Jaouhari, Adnane El Kadiri, Jamal El Lebbar, Hakima Lebbar, Ilham Lebbar, Toufiq, Youssef Bejelloun Touimi, Abdellah
Younes Benkirane, Mohyeddine Benlakhdar, Khanoussi, Hicham El Khlifi, Houria Nadia Lebbar, Sami Lilbinae, Najate Limet, Tourabi, Myriam Wahbi, Asmaa Wakrim,
Ali Benmakhlouf, Meryem Benm’barek, Elkohen, Ahmed Fouad El Maati, M’hamed Larbi Maaninou, Fadila Maaroufi, Sophia Naoual Yamouri, Mokhtar Zagzoule,
Kenza Benmbarek, Younes Benmoumen, El Menjra, Fatime Zahra El Morjani, Dina Maazouz, Yasmina Madafi, Khadija Ito Zair, Myriam Zaz, Rhita Zemmouri,
Bichr Bennani, Fetah Bennani, Mouna El Omary, Bahia El Otmani, Atiqa El Maghouz, Nouzha Majdoubi, Laila Majdouli, Fatima Zenabi, Touria Zinbi, Abderrak
Bennani, Meriem Bennani, Ihsane Bennani, Ouarzazi, Zineb El Rhazoui, Mohamed El Hakim Mao, Kamal Marai, Halima Marouan, Zitouny, Sofia Zizi, Sofia Zniber,
Nadia Bennani, Safouane Bennani, Sofia Wafy, Mehdi Elyousfi, Ali El Yousfi Alaoui, Fadoua Maroub, Yassine Marrocu, Soad Zrikem
26 | idées 0123
MARDI 24 SEPTEMBRE 2019

Dipak Dasgupta et Jean-Charles


Hourcade Nous n’avons pas à choisir
entre croissance et climat
Les deux économistes du climat plaident pour la création
d’un fonds mondial de garantie publique des

D
ans un contexte d’augmentation ble pour mobiliser des capitaux privés, celle de la présidente de la Banque
des investissements en énergies investissements dans les projets bas carbone, afin de encourager les coopérations entre ban- centrale européenne (BCE), Christine La-
fossiles et de rejet de l’accord de ques de développement, renforcer le garde, d’intégrer « le changement clima-
Paris par les Etats-Unis, l’Australie
débloquer l’épargne en faveur de la transition énergétique Fonds vert pour le climat et faire émer- tique au sein des objectifs de la BCE ». L’Al-
et le Brésil, le sommet Action climat, qui ger des actifs bas carbone suffisamment lemagne pourra la partager parce
se tient à l’ONU lundi 23 septembre, ris- sûrs pour être inclus à terme comme qu’une garantie n’est un pas un prêt et
que d’être décevant et de renforcer le des réserves dans le calcul des ratios n’engendre pas mécaniquement une
camp des sceptiques. mesures et contre-mesures protection- protectionnistes. La clé est de réduire le prudentiels des institutions financières. dette : elle est un engagement sous con-
Ce risque résulte du fait que le « temps nistes. Cela revient à attendre la pro- risque des investissements bas carbone à Une telle architecture pourrait alors dition, et la création de liquidité à la-
de cerveau disponible » des responsables chaine explosion des bulles spéculati- travers des garanties d’Etat qui ne retom- aussi intégrer les producteurs d’éner- quelle elle conduit est assise sur la créa-
politiques est occupé non par le climat, ves, qui retombera en définitive sur les bent sur le contribuable qu’en cas gies fossiles, puisqu’ils pourraient re- tion d’une richesse tangible.
mais par la peur de la récession. On ne comptes publics. d’échec des projets et aggravent bien noncer aux gisements non exploités Asservir ce que Keynes appelait « les es-
peut le conjurer qu’en faisant des politi- Or les politiques climatiques ont tous moins les déficits publics qu’une sub- pour réinvestir leurs rentes dans les prits animaux de la finance » à la bataille
ques climatiques une alternative crédi- les atouts pour éviter cette impasse : el- vention. Cette clé peut libérer l’épargne équipements bas carbone. pour le climat, c’est mieux utiliser « l’ar-
ble à la tentation de relancer les écono- les indiquent aux acteurs financiers où des pays riches à démographie décli- gent des riches » tant que le monde n’a
mies par une création monétaire géné- investir ; elles réaniment les marchés in- nante, alors que deux tiers des investis- Mieux utiliser « l’argent des riches » pas retrouvé les voies d’un modèle de
reuse, par des baisses d’impôt sur les térieurs dans des secteurs (énergie, sements doivent se faire dans des pays Avec un effet levier de fonds publics sur croissance inclusif pour faire reculer la
profits des entreprises et par diverses transports, habitat) à grand pouvoir où l’épargne est soit insuffisante, soit le volume de projets similaire à celui du récession qui menace, enclencher une
formes de protectionnisme. d’entraînement ; elles réduisent les frac- placée en partie dans les pays riches plan Juncker, 4 à 16 milliards d’euros par réforme systémique d’une mondialisa-
tures sociales ; elles amorcent des straté- pour des raisons de sécurité. an de provisions de garanties pendant tion en crise et, enfin, faire la preuve,
Réduire les risques gies de développement endogènes et Pour ce faire, un groupe de pays du une première période de cinq ans (26 à contre les sceptiques, des gains récipro-
Succomber à cette tentation ne ferait que évitent ainsi les dangers de surenchères Nord devrait s’engager sur des montants 60 milliards en moyenne sur vingt ans) ques de la coopération. p
renforcer la combinaison délétère entre de garanties publiques d’investisse- permettraient de combler le déficit de fi-
une épargne surabondante et un man- ments bas carbone dans des pays du Sud, nancement de la transition bas carbone
que d’investissement productif. Elle est au sein d’une coalition réunie autour de dans les pays en développement, par le
l’effet d’un impératif exportateur qui a règles communes : 1) N’aider que des pro- biais de l’apport de capitaux privés et les
fini par déprimer la demande finale par jets conformes aux contributions natio- baisses de taux d’intérêt. Quant aux pays
le biais de la pression sur les salaires, nales que les pays bénéficiaires ont dé- garants, ils amélioreraient leurs comptes Dipak Dasgupta est membre du pa-
d’un sous-investissement en infrastruc- LE SOMMET ACTION claré à la convention climat ; 2) Faire sé- publics par les revenus fiscaux de nos ex- nel du Groupe d’experts intergouverne-
tures, de la frilosité d’entreprises soumi- lectionner les projets par des autorités portations dès que celles-ci atteindraient mental sur l’évolution du climat (GIEC),
ses à la « dictature » de la valeur de l’ac- CLIMAT, QUI SE TIENT indépendantes selon des principes d’éva- plus de 4 % de la valeur des projets (« A ancien membre de la direction du
tion, et d’un affaiblissement de la protec-
tion sociale qui pousse à épargner.
À L’ONU, LUNDI luation transparents ; 3) Calculer le mon-
tant des garanties sur la base d’une
Climate Finance Initiative », Dipak Das-
gupta, Jean-Charles Hourcade, Seyni
comité d’investissement du Fonds vert,
ancien conseiller principal climat
Injecter des liquidités et baisser la fis- 23 SEPTEMBRE, même valeur de la tonne d’émission Nafo, rapport au ministre de l’écologie et au ministère indien des finances ;
calité sur les profits sans corriger ces évitée, valeur déterminée par l’objectif de la transition solidaire, avril 2019). Jean-Charles Hourcade est direc-
trois paramètres revient à faciliter le re- RISQUE D’ÊTRE 2 °C et les bénéfices tirés de la réduc- L’Europe pourrait s’unir autour d’une teur de recherche CNRS au Centre
pli des épargnants vers l’immobilier et tion des émissions sur le plan du déve- telle perspective et l’utiliser en interne international de recherche sur l’envi-
les produits spéculatifs et à encoura- DÉCEVANT ET DE loppement économique. comme relance budgétaire pour concré- ronnement et le développement (Ci-
ger les stratégies de rachat de leurs ac- RENFORCER LE CAMP Les discussions sur une telle architec- tiser les promesses de la présidente de la red), membre du panel du GIEC ;
tions par les entreprises, surtout en cas ture peuvent s’ouvrir sans retard. Tout Commission européenne, Ursula von Les auteurs précisent que ces réflexions
de turbulences créées par des jeux de DES SCEPTIQUES se jouera sur sa crédibilité, indispensa- der Leyen, sur la neutralité carbone, ou n’engagent pas le GIEC.

Chahla Chafiq Les corps en feu nomie et le poids des dures traditions pa-
triarcales – autant de facteurs renforcés par
le règne islamiste – favorisent, dans certai-
ques et religieuses, dans les mouvements
écologiques, dans les combats pour les
droits humains, ainsi que dans les campa-

de femmes iraniennes crient leur nes régions et parmi certaines couches so-
ciales, le recours des femmes à cette forme
de suicide par lequel elles mettent en
scène, sous les yeux de leurs proches, l’en-
gnes pour des changements politiques
structurels. Dans ce contexte agité, l’acte
d’ôter le voile dans l’espace public mani-
feste l’élan de ces femmes vers la liberté,

refus de l’ordre qui leur est imposé fer dans lequel elles vivent, et dont ces
proches sont très souvent les cerbères.
Les figures d’Homa Darabi, femme mé-
decin, et de Sahar Khodayari, jeune femme
ayant mené des études universitaires, sont
un élan en plein essor.
Face à ces appels insistants à la liberté et
aux droits sociopolitiques, la réponse du
pouvoir se résume à la répression. Celles et
ceux qui contestent font l’objet de poursui-
Après le suicide par immolation à Téhéran d’une jeune Iranienne condamnée loin des profils habituels des femmes qui tes et de condamnations à de lourdes pei-
pour avoir assisté à un match de football, l’écrivaine et sociologue lie ce drame s’immolent. Leur acte nous interpelle nes d’emprisonnement. Leurs avocats aussi
au combat plus général pour la liberté et contre l’oppression islamiste dans le pays avant tout sur l’ordre infernal que la Répu- sont confrontés à ces menaces, ce qui dé-
blique islamique instaure en sacralisant, montre à la fois l’ampleur de la répression
au nom de dieu, les discriminations et les et la réalité d’une résistance sans relâche.
violences faites aux femmes. La diabolisa- C’est pour cela que Nasrin Sotoudeh, avo-

D
ébut septembre, une jeune femme rent à abandonner toute activité profes- tion du corps des femmes comme lieu de cate de prisonniers politiques, elle-même
s’est immolée devant le tribunal de sionnelle. Un jour, elle sortit de chez elle et, péché, symbolisé par l’obligation du port militante active pour les droits humains et
la révolution islamique de Téhéran. en pleine rue, mit le feu à son corps. Cer- du voile, implique une série d’interdic- la liberté des femmes, condamnée en mars
Elle venait d’apprendre sa condam- tains disent qu’elle cria : « A bas le despo- tions qui altèrent la vie des femmes, sou- à trente-trois ans de prison et 148 coups de
nation à une peine de prison pour avoir tisme ! Vive la liberté ! » D’autres réfutent ces mises à de constantes humiliations et fouet dans le cadre de nouvelles poursuites
osé entrer, en 2018, dans un stade et assis- propos. Mais qu’importe. Cette scène n’ex- souffrances. C’est ce que nous crient engagées contre elle, est devenue une fi-
ter à un match de football. Elle s’appelait pose-t-elle pas clairement ce qu’Homa Da- Homa et Sahar, ces deux femmes rebelles gure emblématique des multiples combats
Sahar, « l’aube » en persan. Dans la poésie rabi voulait nous dire ? Médecin, elle con- à l’ordre islamiste. qui traversent la société iranienne. Son cas
et la chanson iraniennes, ce mot évoque la naissait des moyens moins douloureux de Si, dans les années 1990, le suicide par le a attiré l’attention des citoyens et des gou-
fin des ténèbres, l’espoir de la délivrance. mettre fin à ses jours. Pourtant, c’est au feu feu de Homa Darabi n’avait attiré l’atten- vernants des pays démocratiques sur la
L’acte suicidaire de Sahar Khodayari, qui qu’elle a livré son corps, et elle l’a fait dans tion que des exilés iraniens, des défen- dure répression qui a cours en Iran. Hélas,
entraîna sa mort peu après, ne dit-il pas, au un lieu public, aux yeux de tous. seurs des droits humains et de la liberté occupés par les menaces d’une guerre et de
contraire, un profond désespoir ? des femmes, tel n’est pas le cas de Sahar ses conséquences sécuritaires et économi-
En réponse aux indignations massives La « fille bleue » Khodayari, surnommée la « fille bleue » en ques, ces derniers semblent laisser de côté,
provoquées par sa mort tragique et aux ap- « Brûler de douleur et faire avec » est une an- référence à la couleur portée par l’équipe dans leurs stratégies diplomatiques avec
pels à lever l’interdiction faite aux femmes cienne expression persane bien connue en de foot qu’elle soutenait. Sa fin tragique re- l’Iran, la question des droits humains et de
d’entrer dans les stades, les médias liés au Iran pour qualifier un extrême degré de pa- lance le débat sur les mesures discrimina- la liberté des femmes. p
pouvoir diffusèrent les propos du père de tience dans la traversée des malheurs. Les toires de non-mixité à l’encontre des fem-
Sahar disant que sa fille souffrait de per- corps en feu de Sahar et Homa crient, au mes et met en question l’idéologie isla-
turbations mentales. Des propos sembla- contraire, leur refus de faire avec l’ordre in- miste, fondement de l’ordre dominant.
FACE À CES APPELS bles avaient été avancés, en février 1994,
lorsque Homa Darabi, une pédiatre de
fernal qui leur est imposé. D’ailleurs,
l’image de leur immolation n’est-elle pas
La « fille bleue » rejoint aujourd’hui les
autres figures emblématiques de la résis-
À LA LIBERTÉ, 53 ans, s’immola à Téhéran. Un moyen une incarnation de l’enfer qu’elles vivaient ? tance iranienne. Ces dernières décennies, Chahla Chafiq, écrivaine et sociologue,
pour le pouvoir islamiste de réduire au si- Cette question s’impose d’autant plus les figures de femmes sont éminemment publie des essais, des romans et
LA RÉPONSE lence la lutte de cette femme progressiste que, au début des années 2000, des rap- visibles dans ce tableau. Présentes dans des nouvelles, en français et en persan.
contre des mesures misogynes qui avaient ports basés sur les constats des médecins tous les domaines de la lutte sociopoliti- Lauréate du prix « Le Monde » de la re-
DU POUVOIR abouti à son licenciement du poste qu’elle légistes attestent que l’immolation est le que et culturelle, on les retrouve dans les cherche universitaire en 2011, son dernier
SE RÉSUME occupait à l’université. premier moyen de suicide parmi les fem- revendications pour les droits des ouvrage paru s’intitule « Le Rendez-vous
Sa plainte restée sans suite et le harcèle- mes iraniennes. D’autres études nous ap- ouvriers et des enseignants, dans la lutte iranien de Simone de Beauvoir »
À LA RÉPRESSION ment continu qu’elle subissait la poussè- prennent que la pauvreté, l’absence d’auto- contre les discriminations sexistes, ethni- (Editions iXe, 184 pages, 16 euros)
idées | 27
0123
MARDI 24 SEPTEMBRE 2019

Anne-Lorraine Bujon
Spleen doctor à « Esprit »
Née aux Etats-Unis et formée au pragmatisme américain,
la rédactrice en chef de la revue a réussi à redonner du tonus
à la vénérable publication, qui cherchait son deuxième souffle

Anne-Lorraine Bujon est née à est un imbécile ». C’est l’expertise que


PORTRAIT Washington, où son père était en se construit Anne-Lorraine Bujon en

U
n vent neuf souffle sur Esprit ! poste avant de devenir ambassadeur participant à divers projets franco-
Une maquette dépoussiérée, de France aux Etats-Unis en 1995. Ce américains dans des cercles assez
une équipe de rédaction hasard géographique sera détermi- confidentiels : à l’Institut français
rajeunie, diversifiée et fémi- nant. Outre le bilinguisme et un atta- des relations internationales, au
nisée : depuis janvier 2017, la plus chement au monde anglo-américain, Quai d’Orsay… En 2005, elle rejoint
ancienne des revues intellectuelles elle garde de son expérience d’expa- l’aventure naissante de La Vie des
généralistes, fondée par le philoso- triée une propension à préférer les idées, « coopérative intellectuelle »
phe chrétien Emmanuel Mounier chemins de traverses aux voies bor- (aujourd’hui plate-forme numéri-
en 1932, s’affiche même sous couver- nées de l’intelligentsia parisienne. que) imaginée par le sociologue
ture rouge ! Et réaffirme son projet : Mais elle a d’abord « tout bien fait » : Pierre Rosanvallon, élu au Collège de
« Comprendre le monde qui vient. » agrégation d’anglais, un an à New France en 2001. Comme lui, Anne-
Tandis que l’on a enterré, en juillet, York pour sa thèse sur la poésie amé- Lorraine Bujon croit « aux entrepre-
Les Temps modernes, revue fondée ricaine, un mi-temps à la prestigieuse neurs d’idées, aux petits ateliers intel-
par Sartre à la Libération, et un peu New York Review of Books, mariée à lectuels, y compris pour se préoccuper
vite avec elle les revues papier 25 ans, deux premiers fils (elle en a de leur modèle économique : les YANN LEGENDRE
comme des objets du XXe siècle, le trois aujourd’hui), un poste d’assis- financements, la diffusion, le lectorat.
regain d’Esprit est une surprise. tante à l’université de Rennes. Et là, C’est ainsi que je me sens utile ».
La cheville ouvrière du renouveau l’ennui : « Je me suis posé la question Schlegel et Antoine Garapon) se gauche de losers peut gagner ! », pou-
a un nom : Anne-Lorraine Bujon, que j’avais ignorée jusque-là : qu’est-ce Le chaînon manquant forme un petit conseil de rédaction vait se dire Esprit comme un seul
une femme chez les vénérables. Elle que je veux faire dans la vie ? » La Vie des idées est son deuxième dans lequel sont impliqués les plus homme. Mais justement, Esprit n’est
n’a pas 50 ans (née en 1970), elle Solide, pragmatique (son côté amé- pas vers Esprit, puisque Pierre Ro- jeunes des fidèles (les philosophes pas et n’a jamais été – c’est sa force –
n’est ni philosophe, ni universitaire, ricain), elle fait son miel des expérien- sanvallon et le cofondateur du site, Michaël Fœssel et Camille Riquier, l’affaire d’un seul homme. Il a fallu
ni auteure d’essais flamboyants, ni ces qui se présentent, même non Thierry Pech, en sont issus. Anne- le journaliste Emmanuel Laurentin, toute la diplomatie de la rédactrice en
pilier de think tank. Elle-même, rémunérées. Son copain de fac Marc- Lorraine Bujon, qui se vivait comme l’historien Hamit Bozarslan…) et des chef pour arbitrer le conflit vers la
sans fausse modestie, ne craint pas Olivier Padis l’entraîne à des réunions apolitique, reconnaît d’instinct sa femmes engagées dans des respon- neutralité. Pas de soutien affirmé.
de dire ce qu’elle n’est pas – « Un chez Esprit, où il est alors stagiaire – il « famille politique » dans l’héritage, sabilités civiles (Carole Desbarats, L’éditorial de l’entre-deux tours ap-
portrait de moi ? D’accord, si c’est en deviendra le rédacteur en chef des même déboussolé, de la Deuxième ex-directrice des études de la Fémis, pelle à faire barrage au Front national.
pour parler d’Esprit ! », a-t-elle pré- années plus tard. C’est l’époque, à la gauche : l’internationalisme, la jus- Anne Dujin, consultante et sociolo- Le numéro de janvier 2019, consacré à
venu au téléphone. Pourtant, dans fin des années 1990, où l’orientaliste tice sociale, le souci de la démocra- gue, et l’écologiste Lucile Schmid). Claude Lefort sur « L’inquiétude dé-
la salle de réunion de la rue Saint- Olivier Roy étudie l’islam politique et tie, le refus du dogmatisme seront Manquait un ultime chaînon capa- mocratique », a été la meilleure vente
Martin, la nouvelle rédactrice en où l’historien Pierre Hassner prédit la désormais ses viatiques. ble de faire circuler l’énergie. A par- de l’année. L’honneur est sauf.
chef semble à sa place, nullement radicalisation des nationalismes. Troisième pas vers Esprit, le plus dé- tir de janvier 2016, Anne-Lorraine La querelle, cependant, a laissé des
écrasée par les numéros qui tapis- Arrive l’élection de George W. Bush cisif : sa rencontre avec le magistrat et Bujon sera ce chaînon manquant. traces. Non sur les relations de per-
sent les murs avec les grandes en 2001, le 11-Septembre, l’ouragan chercheur en droit Antoine Garapon, En quelques mois, l’alchimie a sonnes, mais sur la difficulté à se
signatures d’Emmanuel Mounier, Katrina et la guerre d’Irak… Dans les avec lequel elle travaille à partir de opéré. Un numéro s’écrit dans l’ur- situer dans un paysage politique en
Paul Ricœur, Claude Lefort… cénacles français, « il faut mettre à 2009 à l’Institut des hautes études gence des attentats de Paris sur « Les recomposition. Certains se deman-
« Mon père était diplomate », com- jour la compréhension de la révolu- sur la justice. Celui-ci est un pilier du violences sans fin », un autre, sur la dent si l’aventure d’Esprit avec la
mence-t-elle. Le fait est visiblement tion conservatrice américaine plutôt comité de rédaction d’Esprit et la colère comme affect politique, pré- Deuxième gauche est la meilleure
marquant pour Anne-Lorraine que se demander si George W. Bush présente, en 2015, à Olivier Mongin, cède le mouvement Nuit debout. Le voie. La montée des régimes « illibé-
Bujon de L’Estang, héritière des deux son charismatique directeur depuis « petit conseil », bénévole, est plus raux » obligera-t-elle à sortir d’une in-
côtés de sa parentèle de lignées 1988, qui cherchait depuis plusieurs motivé que jamais : « C’est mon idée détermination démocratique ? Sur
d’énarques, hauts fonctionnaires, années à passer la main. La revue est de la liberté de pensée », « Nous n’écri- quoi vaut-il de s’engager pour rester
conseillers financiers internatio- « JE ME SUIS POSÉ alors au creux de la vague. L’érosion vons pas pour les cabinets ministé- de gauche ? L’immigration ou la
naux, intellectuels, dirigeants de continue des abonnements menace riels ! », « Nous avons ici des discus- PMA ? L’écologie, mais laquelle ?
multinationales. Mais l’excellence LA QUESTION QUE sa survie. On réduit la voilure. La sions que nous ne pouvons avoir Fidèle au pluralisme d’Esprit, Anne-
ne s’étale pas : « J’ai eu beaucoup de
chance », affirme-t-elle. Elle se sou-
J’AVAIS IGNORÉE rédaction s’essouffle. C’est le blues
rue Saint-Martin, à Paris.
nulle part ailleurs », disent-ils tous.
Pourtant, les désaccords sont fré-
Lorraine Bujon rappelle les mots de
Pierre Hassner : « Je suis passionné-
vient encore de son grand-père qui, JUSQUE-LÀ : QU’EST-CE Olivier Mongin parie sur la re- quents, parfois orageux. Sur #metoo, ment modéré. » Peut-on faire une
lorsqu’elle est entrée à l’Ecole nor- constitution d’un véritable collectif sur la PMA, et surtout, en 2017, sur revue modérée qui ne soit pas tiède ?
male supérieure (major, à 20 ans, ce QUE JE VEUX FAIRE opérationnel, pluraliste dans ses le soutien au candidat Emmanuel Elle y croit. Dans l’incertitude, reste
qu’elle ne précise pas), l’a prévenue :
« N’oublie pas que cette réussite te
DANS LA VIE ? » opinions, ses compétences et ses
expériences. Sous le patronage de
Macron, dont le nom figurait encore
dans le conseil éditorial à l’automne
une victoire : depuis décembre 2018,
Esprit regagne des lecteurs ! p
donne aussi des responsabilités. » ANNE-LORRAINE BUJON pivots historiques (Jean-Louis précédent. « Enfin, notre Deuxième catherine portevin

La Corse face à ses vieux démons


judiciaire corse, formulée par le procureur années. Comble du paradoxe pour qui pré- le taux de précarité des personnes âgées est
ANALYSE général de la cour d’appel de Bastia, en raison tend à l’autonomie : la majorité nationaliste le plus fort du pays ; les permis de construire

S
i les deux enquêtes liées à ces deux de « problèmes de confiance » (Le Monde du de la Collectivité de Corse a dû se résoudre à explosent pour satisfaire la demande expo-
affaires criminelles commencent à 14 septembre). juguler temporairement la crise en expé- nentielle de résidences secondaires (37 % du
peine, l’assassinat, le 12 septembre, à Tragique réalité : depuis que le Front de diant les déchets produits localement, par bâti local contre moins de 10 % sur le plan
Cargèse (Corse-du-Sud), d’un jeune libération nationale corse (FLNC) a déposé cargo, vers… le continent. national), quand les habitants de l’île ne trou-
militant nationaliste exploitant une paillote les armes, en juin 2014, et que nul fracas de vent plus à se loger ; la mono-industrie tou-
et celui, survenu cinq jours plus tard près de bombe ne vient plus troubler les apparences Statistiques implacables ristique vide, neuf mois par an, certaines
Bastia, d’un entrepreneur du bâtiment et des de l’ordre républicain, l’Etat se désintéresse Dans ce sombre tableau, les timides signes stations balnéaires, transformées en villes
travaux publics agissent comme les puissants de la question corse, cantonnant son action à de reprise donnés par l’économie corse peu- fantômes à la morte saison ; la spéculation
révélateurs du mouvement tectonique à de vagues déclarations de principe entre vent certes offrir quelque motif de satisfac- s’étend dorénavant aux zones reculées de
LE TOURISME ET l’œuvre en Corse. Sur l’île, le tourisme et la deux séjours éclair de ministres peu concer- tion. En vingt ans, l’île n’a-t-elle pas réduit de montagne, où des milliers d’hectares vierges
LA CONSTRUCTION, construction, les deux principaux piliers
d’une économie bancale, suscitent d’insatia-
nés par l’avenir d’une île au poids démogra-
phique et électoral négligeable.
72 % son retard de production de richesses
sur les autres régions françaises ? Mais, ici
promettent des dizaines de millions d’euros
de bénéfice, grâce aux projets de luxueux
LES DEUX bles appétits mafieux : multiplication des Au pouvoir depuis quatre ans, la majorité aussi, le « ruissellement » se fait attendre : un complexes touristiques pour happy few en
règlements de comptes, incendies criminels nationaliste n’est pas en reste, avec son logi- habitant sur cinq vit dans un foyer dont le quête d’authenticité.
PRINCIPAUX PILIERS en série de restaurants ou d’engins de chan- ciel politique obsolète à l’heure de l’écono- revenu est inférieur au seuil de pauvreté, Ces indicateurs ne suscitent pas seulement
D’UNE ÉCONOMIE tier, racket systémique qui n’épargne plus
petits commerçants et modestes artisans… Le
mie-monde, des identités recomposées, des
profonds bouleversements civilisationnels
tandis que les écarts de revenus entre les plus
aisés et les plus démunis atteignent des
une inquiétude désormais unanimement
partagée – même si la classe politique locale,
BANCALE, phénomène, certes, n’a rien de nouveau. Mais en cours. Mal préparée à l’exercice du pou- niveaux record. Alors que le tissu économi- tétanisée par la peur, répugne à s’en faire
il frappe désormais par son enracinement. voir territorial conquis en 2015, elle aura, que local est constitué à 95 % de très petites l’écho. Ils nourrissent aussi l’angoisse d’un
SUSCITENT Confronté à ce déchaînement de violence, depuis, consacré l’essentiel de ses efforts à entreprises, le consortium CM Holding, qui déclassement inéluctable et une profonde
l’Etat ne paraît pas seulement désarmé, il l’inscription de la Corse dans une réforme rassemble 140 des sociétés locales les plus défiance à l’endroit d’un Etat perçu comme
D’INSATIABLES offre aussi le piteux spectacle d’institutions constitutionnelle finalement avortée et la florissantes, maîtrise le secteur stratégique impuissant ou, pire, indifférent. De tels senti-
APPÉTITS MAFIEUX défaillantes : les procès sont aussi rares que création à marche forcée de la Collectivité de des transports par l’intermédiaire de la ments ne font pas seulement le lit de tous les
les assassinats impunis sont nombreux, et Corse, Béhémoth institutionnel, doté d’un compagnie de ferrys Corsica Linea, nonobs- populismes. L’histoire tumultueuse de la
les commodes prétextes habituellement budget de 1,3 milliard d’euros, d’un person- tant sa présence massive dans les domaines Corse montre que leur expression finit inva-
brandis pour justifier de si maigres résultats nel pléthorique de 5 000 agents (1 pour cruciaux de la grande distribution, du BTP, riablement par se manifester sous sa forme
– au premier rang desquels une prétendue 60 habitants !), et pâle copie des régions de l’immobilier, de l’agroalimentaire et, la plus extrême : la violence. Faudra-t-il, dès
« loi du silence » – ne suffisent plus à mas- autonomes espagnoles ou italiennes qui pour faire bonne mesure, au capital de Corse- lors, s’étonner de voir resurgir bientôt les
quer les véritables raisons de l’échec : man- excitent tant l’imaginaire nationaliste corse. Matin, l’unique quotidien insulaire. vieux démons d’une île qui mérite davan-
que de moyens, enquêtes inabouties, exécra- Pendant ce temps, nombre de dossiers Du naufrage en cours, la statistique tient le tage que le chaos ou l’abandon – et que
bles relations entre acteurs de la sécurité et urgents sont restés en suspens, à commen- registre implacable. Les jeunes Corses sont menacent aujourd’hui l’un et l’autre ? p
de la justice, comme en témoigne la récente cer par celui de la gestion des déchets, qui les moins diplômés de France, mais leur antoine albertini
demande de mutation du chef de la police empoisonne l’atmosphère de l’île depuis des consommation d’alcool reste la plus élevée ; (bastia, correspondant)
28 | 0123 0123
MARDI 24 SEPTEMBRE 2019

ÉCONOMIE | CHRONIQUE EN FINIR AVEC


L’HYPOCRISIE
par sté p hane l aue r
Interpellée le 31 août, en compagnie de son aspirations individuelles. Comment péna-

SEXUELLE fiancé, à la sortie d’un cabinet de gynécologie liser les relations sexuelles hors mariage

Dracula AU MAROC
où elle dit avoir été soignée pour une hémor-
ragie interne, la jeune femme est détenue de-
puis lors, en attendant un jugement où elle
dans un pays où l’âge moyen de la pre-
mière union, en hausse spectaculaire, at-
teint 29 ans ?
et la révolte des matelas risque jusqu’à deux ans de prison. Dans un
appel que publie Le Monde, ainsi que plu-
sieurs médias marocains, plus de 470 fem-
La répression ne fait qu’encourager l’hypo-
crisie, alimente les interruptions volontai-
res de grossesse clandestines et entrave l’in-
mes et hommes, citoyens marocains, con- formation sur la sexualité et la contracep-
METTRE DE

L
a Bild Zeitung n’a jamais nus ou non, proclament leur solidarité avec tion. Mais le régime du roi Mohammed VI,
eu la réputation de faire Hajar Raissouni et avec les autres victimes qui se prétend libéral en matière de mœurs,
dans la dentelle. Mais, au L’ARGENT DE CÔTÉ des atteintes aux libertés sexuelles consta- l’utilise pour déstabiliser ses opposants.
lendemain de la décision tées dans le royaume chérifien. Ils réclament Est-ce un hasard si Hajar Raissouni, appa-
de la Banque centrale euro- EST SUR LE POINT l’abrogation des lois répressives, en affir- remment ciblée et filée par la police jusqu’à
péenne (BCE) d’appliquer un nou-
veau traitement de choc à l’éco-
DE DEVENIR mant s’être mis eux-mêmes « hors la loi »,
pour avoir eu des relations sexuelles hors
chez son médecin, est la nièce de deux intel-
lectuels hostiles au pouvoir, l’un islamiste et
UN VICE PASSIBLE
nomie européenne pour tenter
de la raviver, le plus grand quoti-
dien allemand par le tirage s’est
surpassé en publiant une « une »
outrancière mettant en scène
DE SANCTION L a condition des femmes est souvent
un bon indicateur de la santé d’une
société et de l’état d’un régime politi-
que. Celle réservée aux Marocaines reflète à
la fois la remarquable vitalité d’un pays où
mariage, subi ou pratiqué un avortement.
Dénonçant « la culture du mensonge et l’hy-
pocrisie sociale », ils affirment que « la société
marocaine est mûre pour que soit enfin enté-
riné (…) le droit de chacun à disposer de son
l’autre issu de la gauche ? Si, comme journa-
liste, elle a couvert sans complaisance les
mouvements sociaux marocains et travaille
pour un journal qui dénonce régulièrement
les abus du pouvoir ?
Mario Draghi, le président de naires de fortune, ils n’hésitent de plus en plus de femmes accèdent aux res- corps ». Leur démarche rappelle le « Mani- Le courageux appel des Marocains « hors
l’institution monétaire, grimé en plus à ponctionner leurs clients ponsabilités, et un système hypocritement feste des 343 » femmes qui, en 1971, dans Le la loi » intervient à point nommé pour exi-
Dracula, avec en titre : « Délire parce que ceux-ci ont le malheur obsédé par la virginité, où la liberté des Nouvel Observateur, déclaraient qu’elles ger la fin de cette « culture du mensonge » et
monétaire : comment le comte de déposer des sommes rondelet- mœurs sert de prétexte à des règlements de avaient avorté, en contravention avec la loi la réforme de la loi pénalisant l’avortement
Draghila vampirise nos comptes tes dans leurs coffres. comptes politiques. Les poursuites judiciai- française d’alors, contribuant à la dépénali- et les relations sexuelles hors mariage. Il
bancaires ! Sous son mandat Rien ne garantit que les parti- res pour « débauche » – autrement dit rela- sation, deux ans plus tard, par la loi Veil. faut le faire connaître et le soutenir. Hajar
nous avons perdu des milliards ». culiers moins fortunés soient à tions sexuelles hors mariage – et « avorte- Au Maroc, 14 503 personnes ont été pour- Raissouni doit retrouver la liberté, les pour-
Voilà pour la version populiste l’abri. Jusqu’ici, épargner a tou- ment clandestin », visant Hajar Raissouni, suivies en 2018 pour relations sexuelles suites qui la visent doivent être abandon-
de la révolte des épargnants alle- jours été considéré comme une 28 ans, journaliste au quotidien arabophone hors mariage, et, chaque jour, entre 600 et nées. Il est temps que le Maroc applique aux
mands, qui s’estiment spoliés par vertu qu’il fallait récompenser. Akhbar Al-Yaoum, traduisent la persistance 800 avortements seraient pratiqués clan- libertés individuelles les principes de mo-
la politique de la BCE. Celle-ci a Mettre de l’argent de côté est sur d’une législation passéiste et l’utilisation destinement. La législation pénale tranche dernité et de libéralisme dont il se prévaut
annoncé, le 12 septembre, une le point de devenir un vice passi- des femmes comme boucs émissaires, dans avec une réalité marquée par une progres- en matière d’infrastructures et de dévelop-
nouvelle baisse de son taux d’in- ble de sanction. Il s’agit d’un un pays qui se veut moderne. sive libération sexuelle et une montée des pement économique. p
térêt directeur, qui s’enfonce un changement de paradigme dont
peu plus en territoire négatif, on a encore du mal à prendre
ainsi qu’une relance d’achats toute la mesure.
d’actifs pour stimuler dépenses et Dans ce contexte, on pourrait
investissements. s’attendre à ce que les gens dépen-
Le président de la Bundesbank, sent enfin. En réalité, ne sachant
Jens Weidmann, a été plus poli pas de quoi demain sera fait, on as-
mais n’en pense pas moins, affir- siste à exactement l’inverse. En un
mant, dès le lendemain, que Mario an, le stock mondial d’épargne a
Draghi avait « dépassé les bornes ». augmenté de 22 % en 2018, pour
Et, à partir de là, comme disait Al- atteindre 172 500 milliards d’euros,
phonse Allais, « il n’y a plus de limi- selon le dernier rapport sur la ri-
tes ». C’est ce que sous-entend la chesse mondiale publié par l’assu-
BCE lorsqu’elle affirme qu’elle aura reur allemand Allianz. En Allema-
recours à des achats d’obligations gne, « Draghila » a beau vampiri-
« aussi longtemps que nécessaire ». ser les épargnants, ceux-ci sem-
Si la dissidence n’est pas nou- blent en redemander : face au
velle au sein du Conseil des gou- vieillissement démographique,
verneurs de la Banque centrale, leur propension à se constituer un
l’ampleur et la forme qu’elle a pri- pécule de précaution ne cesse
ses sont inédites. Outre les Alle- d’augmenter, comme le montrent
mands, Français, Néerlandais, les statistiques depuis cinq ans.
Autrichiens et Estoniens se sont
joints au concert de critiques. Le Renforcement des inégalités
périmètre de la fronde représente Les banques centrales ne sont pas
ainsi 56 % des fonds propres de la les mieux placées pour critiquer
BCE et 60 % du PIB de la zone ces comportements. Elles-mê-
euro. Heureusement pour Mario mes thésaurisent à tour de bras
Draghi, ces pays ne représentent en accumulant des tonnes d’or
que 10 votes sur 25 votes. De quoi dans leurs coffres. Dans ces
relativiser le procès d’intention conditions, difficile de reprocher
selon lequel la politique de la aux individus de mettre une pro-
zone euro se décide à Berlin. portion croissante de leur épar-
Le fait que l’Allemagne prenne la gne sous leur matelas. Plus de
tête de la fronde n’est pas une sur- 600 milliards d’euros dorment
prise, mais reste paradoxal sur un ainsi chez les particuliers, selon
point. N’est-ce pas Berlin, qui, en les estimations de la BCE. Le chif-
s’arc-boutant sur son zéro déficit, fre représente la moitié des euros
est devenu le principal pousse- physiques en circulation.
au-crime d’une politique moné- La tendance est telle qu’elle a
taire qui a déjà donné tout ce conduit la BCE à augmenter de
qu’elle pouvait offrir ? Il est grand 50 % la quantité de monnaie phy-
temps que l’Allemagne fasse sa sique disponible, qui est passée de
part du travail en puisant enfin 820 milliards d’euros en 2009 à
dans ses excédents budgétaires 1 260 milliards aujourd’hui. Il est
pour prendre le relais d’une BCE vrai qu’en période de faible infla-
qui, même si elle s’en défend, a tion le billet de banque a un im-
tiré toutes ses cartouches. mense mérite : sa valeur faciale est
Qui peut croire en effet que des garantie. Un billet de 50 euros vau-
taux toujours plus bas vont inci- dra toujours 50 euros. A terme,
ter les entreprises et les ménages pourra-t-on en dire autant de la
à emprunter davantage, alors monnaie scripturale, lorsque les
qu’ils sont déjà accoutumés à ce banques, pénalisées par les taux
que l’argent ne coûte pratique- négatifs, répercuteront le manque
ment rien ? Ce n’est pas parce à gagner auprès de leurs clients ?
qu’une dette est proposée à prix Même si l’on n’en est pas encore
discompte, qu’il ne faudra pas un là, il y a déjà des gagnants et des
jour la rembourser. perdants. La redistribution de la ri-
Non seulement le remède pres- chesse ne s’effectue pas seulement
crit par la BCE ne parvient pas à des prêteurs vers les emprunteurs.
guérir le malade, mais il le rend de Sous prétexte d’être inclusive, la
plus en plus anxieux. Car, finale- politique monétaire actuelle ne
ment, l’homo economicus est pétri fait que renforcer les inégalités en-
de bon sens. Chacun commence à tre, d’un côté, détenteurs d’actions
prendre conscience que quelque et de patrimoine immobilier qui
chose ne tourne pas rond. Les of- sont aux anges, et, d’un autre côté,
fres extravagantes des organismes les petits épargnants et les aspi-
de crédit se multiplient. Les inves- rants à la propriété, qui sont deve-
tisseurs internationaux sont prêts nus les spectateurs impuissants
à payer l’Etat français pour lui prê- de l’orgie de liquidités organisée
ter de l’argent. Quant aux gestion- par les banques centrales.
Au moment où le jour com-
mence à se lever sur ce maels-
RIEN NE GARANTIT tröm monétaire, le « comte Dra-
ghila » tire sa révérence pour lais-
QUE LES ser la place à Christine Lagarde.
PARTICULIERS On attend avec curiosité la pro-
chaine « une » du Bild Zeitung qui
SOIENT À L’ABRI sera consacrée à cette dernière. p

Tirage du Monde daté dimanche 22-lundi 23 septembre : 209 570 exemplaires