Vous êtes sur la page 1sur 4

La qualité de la rédaction où on justifie clairement et précisément les calculs intervient Exercice 4

pour une part importante dans l’appréciation des copies.


On se propose de chercher les solutions sur l’intervalle [0, +[ de l’équation différentielle
Exercice 1 dx 1
(E) :  x = 4 où x est une fonction numérique de la variable réelle t.
On considère l’équation différentielle définie sur ℝ par (E) : -3y’+2y= -4e2x. dt 3  2t
1°) Donner la forme générale des solutions de l’équation différentielle (E’) : -3y’+2y= 0 . 1. a) Déterminer (en justifiant clairement le résultat) une primitive sur [0, +[ de la
2°) Déterminer le réel a pour que la fonction g définie sur ℝ par g(x)=ae2x soit solution de fonction f définie par f(t)=
1
.
l’équation (E). 3  2t
3°) a. Déduire des questions précédentes la solution générale de l’équation (E). b) En déduire les solutions sur [0, +[ de l’équation différentielle (F) suivante :
b. Déterminer la solution f de l’équation (E) dont la courbe passe par le point S(0 ; 2). dx 1
 x  0.
dt 3  2t
2. a) Calculer les 2 nombres réels a et b pour que la fonction g définie sur
Exercice 2
[0, +[ par g(t)=at+b , soit une solution particulière de l’équation différentielle
3x 4 (E).
On considère l’équation différentielle suivante (E) : xy’–3y= où y est une fonction
1 x2 b) En déduire les solutions, sur [0, +[, de l’équation différentielle (E).
de la variable réelle x, définie et dérivable sur ]0, +[. c) Déterminer la solution h de (E) vérifiant h(0)=0.
1°) Résoudre sur ]0, +[ l’équation différentielle suivante (E 0) : xy’–3y=0.
2°) Résoudre sur ]0, +[ l’équation différentielle (E).
3°) Trouver la solution particulière f de (E) telle que f(1)=0.

Exercice 3

Une machine à compacter est constituée d’un bloc d’acier appelé marteau ; ce marteau se
déplace le long d’une tige placée verticalement.
L’étude physique montre que la vitesse v (exprimée en mètres par seconde) est une
fonction du temps t (exprimé en secondes), solution de l’équation différentielle (E) :
dy
+2,5 y = 4 + e-2,5t où y est une fonction de la variable réelle t avec 0 t.
dt
On admet que v(0)= 0.
dy
1) Résoudre sur [0, +[, (E0) : + 2,5 y = 0.
dt
2) Avec a et b réels constants, on écrit φ(t)= a +b t.e-2,5t pour 0 t.
a) Calculer ’(t) + 2,5(t) en fonction de a, b et t.
b) Calculer a et b pour que soit une solution particulière de (E).
3) Résoudre (E).
4) En déduire v(t) pour 0≤ t.
Corrigé de l’exercice 1

3°) a. (E’) est l’équation homogène associée à (E). À la solution particulière g de (E), on ajoute toutes
les solutions de (E’) pour obtenir toutes les solutions de (E).

La courbe représentative de f passe par le point S que si f(0) = 2, soit que si C=1.

Corrigé de l’exercice 2

Les propositions {…} suivantes sont équivalentes :


Corrigé de l’exercice 3

sur [0 ; +∞[.

Corrigé de l’exercice 4

primitive de f sur ]0 ; +∞[.


1. b) (F) est une équation différentielle linéaire homogène du 1er ordre, on fait intervenir la question