Vous êtes sur la page 1sur 45

ARVOR Géotechnique

Ingénierie des sols et des fondations

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D’INGENIEURS DE POITIERS

Spécialité Eau et Génie Civil

Enoncés des travaux dirigés de


géotechnique
____________________________________________

Introduction au dimensionnement
des fondations par pieux et micropieux
________________________________________________________

Version du 11.12.2017 Année universitaire 2017 - 2018


Franck AVRIL

E.N.S.I.P - 40 Avenue du recteur Pineau ARVOR Géotechnique - 11 Route de Toulindac - 56870 BADEN
86022 POITIERS Tel. : 09.63.46.57.81 – Port. 06.35.94.13.78
Tel : 05.49.45.37.62- Télécopie : 05.49.45.37.62 Courriel : contact@arvor-geo.fr – Site : www.arvor-geo.fr
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 2/45
SOMMAIRE

1 Exercice n° 1: Calcul de micropieux type II - Méthode du modèle de terrain - .............................................. 3


2 Exercice n° 2 : Calcul de pieux à la tarière creuse simple rotation - Méthode du modèle de terrain ............ 17
3 Exercice n° 3 - Tolérances d’implantation au niveau du recépage des pieux selon le DTU 13.2 ................. 34
4 Exercice n°4 : Tassement d’un pieu isolé sous un ouvrage de génie civil selon la méthode Frank et Zhao . 36
5 Exercice n°5 : Calcul d’un pieu en flexion composée – libre en tête – soumis à un effort H0 dans un sol
homogène. ............................................................................................................................................................. 40

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 3/45

1 Exercice n° 1: Calcul de micropieux type II - Méthode du modèle de terrain -

1.1 Enoncé
1.1.1 Calcul structurel des tubes armatures – Résistance des sections transversales.

Une entreprise de fondations spéciales dispose dans son parc les tubes métalliques suivants :

Tube type 1 2 3
Diamètre extérieur d mm 73.0 88.9 114.0

Epaisseur t mm 5.50 6.45 7.00

Filetage mm 2.50 2.50 2.50

Limite d’élasticité Résistance à la Module d’élasticité Coefficients de sécurité


traction longitudinal
fy (MPa)
fu (MPa) E (MPa) M0 M1 M2
560 690 210 000 1,0 1,0 1,25

1.1.1.1 Corrosion

Il est envisagé de mettre en place les micropieux dans des sols naturels intacts avec une durée de vie de 100
ans. Déterminer l’épaisseur du tube sacrifiée à la corrosion.

1.1.1.2 Classe des sections transversales

Le classement d'une section transversale dépend du rapport largeur sur épaisseur de ses parois soumises à la
compression ainsi que de la valeur de la limite élastique fy.

Déterminer la classe des sections transversales des tubes selon l’Eurocode 3 en tenant compte de la corrosion sur
la face extérieure.

1.1.1.3 Résistances des sections tranversales


Pour chacun des tubes calculer les valeurs de calculs de résistance en compression Nc;Rd , en traction Nt ;Rd, aux
efforts tranchants Vc;Rd, et en flexion Mc,Rd en tenant compte de la corrosion sur la face extérieure

1.1.2 Choix de tubes armatures


Dans le cadre d’un projet de construction d’un bâtiment, les combinaisons de sollicitations aux ELU conduisent
aux hypothèses suivantes :

Appui n° A B C

Effort de cisaillement VEd kN 135 10 195

Effort de compression NEd kN 350 50 100

Moment fléchissant par


Mz,Ed kN.m 10 5 28
rapport à l'axe z

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 4/45
Les règles de vérification des sections transversales sollicitées en flexion composée sont résumées ci-après :

Article Texte
Dans chaque section transversale, la valeur de calcul d'une sollicitation ne doit pas
excéder la résistance de calcul correspondante, et si plusieurs sollicitations agissent
EC3-1-1/ 6.2.1 (1)
simultanément, leurs effets combinés ne doivent pas excéder la résistance pour cette
combinaison.
Comme approximation plaçant en sécurité pour toutes les classes de section transversale,
on peut utiliser une sommation linéaire des rapports sollicitation/résistance propres à
chaque sollicitation agissante.
Ainsi, pour les sections de Classe 1, 2 ou 3 soumises à une combinaison de NEd , My,Ed
EC3-1-1/ 6.2.1 (7)
et Mz,Ed , on peut utiliser le critère suivant :

N Ed M y , Ed M z , Ed
  1
N Rd M y , Rd M z , Rd
Flexion, cisaillement et effort normal
EC3-1-1/ 6.2.10 (1) En présence d'un effort tranchant et d'un effort normal, il convient de prendre en compte
l'effet de ces deux sollicitations sur le moment résistant.

A condition que la valeur de calcul VEd de l'effort tranchant n'excède pas 50 % de la


EC3-1-1/ 6.2.10 (2) résistance au cisaillement plastique de calcul V pl,Rd , il n'est pas nécessaire de réduire
les résistances définies pour la combinaison flexion et effort normal

1.1.2.1 Choix des tubes selon l’effort tranchant

Choisir les tubes disponibles sur le parc matériel.de manière à ce que pour chacune des sections la valeur de
calcul VEd de l'effort tranchant n'excède pas 50 % de la résistance au cisaillement plastique de calcul V pl,Rd

1.1.2.2 Choix des tubes sous sollicitations de flexion composée

Vérifier que les sections des tubes choisis précédemment peuvent reprendre également les sollicitations de
flexion composée.

1.1.3 Caractéristiques géotechniques et du projet – Calcul de portance du sol et de fiches de


micropieux

Le niveau moyen du terrain naturel (TN) se situe à la cote + 100.00 NGF et la coupe type retenue par
le géotechnicien à partir du niveau du TN est la suivante :

Couche Cote de la base Prof (m) de la EM Pl*


Désignation base par
n° (NGF) (MPa) (MPa)
rapport au TN
1 Terre végétale + 99,5 0,5 - -
2 Argile + 97,0 3,0 5 0,3
3 Limon + 96,0 4,0 12 1,0
4 Granite altéré - Au-delà 30 2,5

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 5/45
Le terrain est situé dans une zone humide.

Il est prévu de réaliser des travaux de terrassement en déblais puis remblai comme suit pour éviter les
inondations :
- décapage total de la terre végétale,
- mise en place d’un remblai de compensation altimétrique jusqu’à la cote + 102,0 NGF,
- mise en œuvre une couche de forme jusqu’à la cote +102,5, qui servira d’aire de circulation des
engins.

Pour le dimensionnement des micropieux, on considérera que la valeur du frottement latéral est
neutralisée sur la hauteur totale du remblai et de la couche de forme.

Les micropieux sont de type II et la technique de forage, en diamètre de 200 mm, sera assimilée à un
pieu foré simple.

1.1.3.1 Coupe des sols

Dessiner la coupe type avant et après travaux,

1.1.3.2 Calcul des fiches des micropieux

Les micropieux seront systématiquement ancrés dans les granites altérés. La valeur de l’ancrage ne
pourra pas être inférieure à 1,0 m.

- Poser les équations de dimensionnement selon les différentes combinaisons de calculs aux ELU et
ELS

- Calculer de manière comparative les profondeurs des micropieux pour les cas de charges définies ci-
après :
Compression Traction
Fondamental
ELU 250 kN - 250 kN
Accidentel
Caractéristique
ELS 150 kN - 150 kN
Quasi-permanent

Les fiches calculées seront arrondies au décimètre supérieur.

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 6/45
1.2 Réponses
1.2.1 Calcul structurel des tubes armatures
1.2.1.1 Epaisseur sacrifiée à la corrosion

Type de terrain Durée d’exposition à la corrosion Diminution totale d’épaisseur (mm)

1.2.1.2 Classification des sections transversales des tubes

EC3 1-1/5.6.1

Limite élastique
Facteur  : 50 ²
fy (MPa)

Tube type 1 2 3
Diamètre
Avant extérieur
d mm
corrosion
Epaisseur t mm
Diamètre
extérieur
d’ mm

Après Epaisseur t' mm


corrosion
Ratio d’/t’ -
Classe de la section

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 7/45
1.2.1.3 Résistance des sections transversales.

Tube type : 1 2 3
Diamètre du tube d mm

Epaisseur t mm

Filetage mm

Section A mm²
ELU Compression
Résistance Nc,Rd kN

Section Acor mm²


Compression
Résistance Nc,Rd kN

Section Acor mm²


Traction
Résistance Nt,Rd kN
ELU avec mm²
corrosion Aire de cisaillement Av
Cisaillement
Résistance Vc,Rd kN

Module de flexion 3
mm
plastique Wp,l
Flexion
Résistance Mc,Rd kN.m

Compression :

Section du tube en compression sans corrosion :


A    (ext ²  int ²) / 4 soit A    (d ²  (d  2  t )²) / 4

Section du tube en compression avec corrosion :


A    ((ext  2  ep.corrosion)²  int ²) / 4
Soit A    ((d  2  ep.corrosion)²  (d  2  t )²) / 4

A. f y
Valeur de calcul de la résistance en compression Nc,Rd (kN) : N c , Rd 
M0
Traction :

Section du tube en traction avec corrosion :


Anet    ((ext  2  filetage  2  ep.corrosion)²  int ²) / 4

Anet    ((d  2  filetage  2  ep.corrosion)²  (d  2  t )²) / 4

Valeur de calcul de la résistance en traction Nt,Rd (kN) :

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 8/45
 0,9. Anet . f u Anet . f y 
N t ,Rd  min N u ,Rd ; N net,Rd   min 
 M 0 
;
  M2

Effort tranchant

fy
Limite élastique au cisaillement de l’acier :  y 
3

Av   y Av .( f y 3)
Vc , Rd  
M0 M0

- Av : aire de cisaillement, avec prise en compte de la corrosion

2. A
Pour une section creuse circulaire et tube d'épaisseur uniforme : Av 

Résistance à la flexion
d 23  d13 d  (d  2  t )
3 3
Module de flexion plastique pour un tube Wp,l   hors corrosion.
6 6

Mc,Rd valeur de calcul de la résistance à la flexion par rapport à un axe principal de la section. Pour les
sections transversales de classe 1 ou 2 :

W pl  f y
M c ,Rd  M pl,Rd 
M0

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 9/45

1.2.2 Choix des tubes armatures corrodés

1.2.2.1 Vérification aux efforts tranchants.

On choisit le tube de manière à ce que pour chacune des sections la valeur de calcul VEd de l'effort tranchant
n'excède pas 50 % de la résistance au cisaillement plastique de calcul V pl,Rd

Effort à Choix du tube Taux de contrainte


reprendre aux
ELU Diam Epais. VEd
Cas de charge Vc,Rd
VEd (d) (t) Vc , Rd
kN mm mm kN %
A
B
C

1.2.2.2 Vérification en flexion composée

Efforts à
reprendre Tube Taux de contrainte sur le tube
aux E.L.U

Cas de N Ed M z , Ed
charge Diam Epais. 
NEd Mz,Ed
(d) (t)
Nc,Rd Mcz,Rd N c , Rd M cz , Rd
= (1) + (2)
(1) (2)
kN kN.m mm mm kN kN.m % % %
A
B
C

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 10/45
1.2.3 Caractéristiques géotechniques – Calcul de Portance
1.2.3.1 Coupe type

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 11/45

1.2.3.2 Pose des équations générales

Calcul de la capacité portante d’un micropieu en compression ou traction simple centrée


à partir de l’essai pressiométrique selon la NF P 94-262 de juillet 2012 - Procédure modèle de terrain

Nature du terrain
Couche i d’épaisseur ei Pression limite pli*

Classe conventionnelle de sol


(argile molle, sable dense, …)

Type de micropieu Coefficient adimensionnel


Classe, Catégorie pieu-sol (c.f tableau)

Fonction fsol
Pression limite pli*
Courbes (Q1 à Q5)

Frottement latéral unitaire maxi Frottement latéral unitaire limite


qs max = f (pieu; sol) c.f tableau

ei.qsi (kPa.m)

Couche i +1

Effort mobilisable par frottement latéral


Rs =Ai.qsi = .forage.ei.qsi (kN)

Coefficients partiels Valeur caractéristique de la portance


R,d1 = 2,0
R,d2 = 1,1

Etat Limites Ultime (E.L.U) Etat Limites de Service (E.L.S)


Valeur de calcul de portance Charge de fluage caractéristique
Compression :
Durable / Sism. : s = 1,1 – Accidentel : s = 1,0 Valeur de calcul de la charge de fluage
Traction : Compression :
Durable / Sism. s ;t = 1,15 – Accidentel : s ;t = 1,05 Caract. : cr = 0,9 – Quasi perm. : cr = 1,1
Traction :
Caract. : s ;cr = 1,1 – Quasi perm. : s ;cr = 1,5

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 12/45

E.L.U

   forage   ei .qsi Fondamental Rc; d  1,298   forage   ei .qsi


Compression Rc; d 
 Rd ;1   Rd ;2   s Accidentel Rc; d  1,428   forage   ei .qsi

   forage   ei .qsi Fondamental Rt ; d  1,242   forage   ei .qsi


Traction Rt ; d 
 Rd ;1   Rd ; 2   s;t Accidentel Rt ; d  1,360   forage   ei .qsi

E.L.S

   forage   ei .qsi Caract. Rc;cr ;d  1,111   forage   ei .qsi


Compression Rc; cr ; d  0,7 
 Rd ;1   Rd ;2   cr Quasi Per. Rc;cr ;d  0,909   forage   ei .qsi

   forage   ei .qsi Caract. Rt ;cr ;d  0,909   forage   ei .qsi


Traction Rt ; cr ; d  0,7 
 Rd ;1   Rd ;2   s; cr Quasi Per. Rt ;cr ;d  0,666   forage   ei .qsi

1.2.3.3 Calcul des fiches des micropieux pour chacune des sollicitations

1.2.3.3.1 Définition du micropieu

Type de micropieu Technique de forage Abréviation Catégorie n° Diamètre de


forage (mm)
Type II Foré simple M2 FS 1 200

1.2.3.3.2 Effort limite mobilisable par frottement axial

La courbe du frottement latéral à considérer est fonction du type de sol, de sa résistance mécanique et
du type de pieu.

- f sol ( pl* )  (a. pl*  b)(1  e c. pl* )

avec Pl en MPa.

- q s ( z )   pieu sol f sol  pl ( z )

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 13/45

Epaisseur
de la fsol
Sol couche Pl* Classe  pieu- qsi qsmax
Désignation ei.qsi
n° (MPa) de sol sol (kPa) (kPa)
ei Courbe (kPa)
(m)

Cf. : Tableau 11 et tableau 12


Détail du calcul de qs

Sol Courbe a b c Pl* fsol (pl*) pieu-sol qs (z) (kPa)

Argile

Limon

Granite
altéré

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 14/45

1.2.3.3.3 Calcul des fiches des micropieux

Cas e5 Longueur
n° E.L.U Equation
(m) totale (m)
1 Fondamental
Compres.
2 Accidentel
3 Fondamental
Traction
4 Accidentel

Cas e5 Longueur
n° E.L.S Equation
(m) totale (m)
1 Caractéristique.
Compres.
2 Quasi Perm.
3 Caractéristique.
Traction
4 Quasi Perm.

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 15/45
25/08/15 Impression Menu principal MICROPIEUX 94-262 - Version 1 du 25.08.2015

Justification de fondations par micropieux en compression ou traction simple centrée


ARVOR Géotechnique à partir de résultats d'essais pressiométriques selon la norme NF P 94-262 de juillet 2012
Ingénierie des sols et des fondations
Méthode du "modèle de terrain" - Sans effet de groupe - Sans vérification au flambement

1. Opération Note de calcul n° 1

Adresse : Baden - Rue du commerce Opération : Salle omnisports


Ouvrage concerné : Salle principale Client : Commune de Baden
N° de dossier : 15-100 Date : 25/08/2015 Coupe type n° : 1
Cote de la plate-forme : 102.50 Réf : NGF Sondages concernés : SP1

2. Définition des micropieux

Diamètre de forage B (mm) : 200 mm Type de micropieux : Type II - Foré simple Cat. n° : 1 Abréviation : M2 FS##

3. Définition des aciers, de la corrosion et des tubes armatures


Section des tubes croissante 

Limite d'élasticité fy : 560 MPa Tube type : 1 2 3 4

Résistance à la traction fu : 690 MPa Diamètre extérieur du tube : 73.0 mm 88.9 mm 114.0 mm
Module d'élasticité longitudinale E : 210000 MPa Epaisseur : 5.50 mm 6.45 mm 7.00 mm

Facteur de sécurité  M0 : 1.00  M2 : 1.25 Filetage : 2.5 mm 2.5 mm 2.5 mm

Section brute du tube : 1166 mm² 1671 mm² 2353 mm²


Corrosion selon NF EN 1993-5 - Eurocode 3 - § 4.4 Epaisseur d'enrobage de coulis extérieur du tube : 64 mm 56 mm 43 mm
Type de terrain Sols naturels intacts avec corrosion : oui oui oui
Durée d'exposition à la corrosion 100 ans E.L.U Compression Section retenue Anet : 896 mm² 1340 mm² 1928 mm²
Diminution totale d'épaisseur : 1.20 mm Résistance Nc,Rd : 502 kN 750 kN 1080 kN
Article 12.3.2 de la norme P94 -262 : Pour les micropieux sollicités en compression, on admettra Section retenue Anet : 361 mm² 680 mm² 1071 mm²
qu'un enrobage de coulis de ciment approprié peut constituer une protection efficace si les dispositions Traction
prévues permettent de garantir un enrobage minimal de 5 cm et que le coulis mis en oeuvre est dosé à E.L.U avec Résistance Nt,Rd : 179 kN 338 kN 532 kN
plus de 500 kg de ciment par mètre cube, avec un rapport eau sur ciment inférieur à 0,5. corrosion Cisaillement
Résistance Vc,Rd : 184 kN 276 kN 397 kN
Flexion Résistance M c,Rd : 10.6 kN.m 19.4 kN.m 36.4 kN.m

4. Modèle géomécanique - Paramètres de sol

Catégorie ELU - Facteurs partiels (§ 10 et § 1) ELS - Facteurs partiels (§ 14)


de pieux
R;d1 2.0
Coefficients Durable et transitoire Accidentel Sismique Quasi-permanent Caractéristique
de modèle
s s;t s s;t s s;t  cr  s,cr  cr  s,cr
18 R;d2 1.1
1.10 1.15 1.00 1.05 1.10 1.15 1.10 1.50 0.90 1.10

Tranche qs qs qs,i
Cote de la Prof de la pl Fsol
N° Désignation Classe de sol de pl Courbe  pieu-sol maxi calculé retenu
base base (m) (MPa) (kPa)
(MPa) (kPa) (kPa) (kPa)
1 Couche de forme 102.0 0.5 0.0 0

Argiles et limons très


2 Remblai 99.5 3.0 0.01 < 0,4 Q1 1.1 1.4 90 1.5 0.0
mous à mous

Argiles et limons très


3 Argile 97.0 5.5 0.30 < 0,4 Q1 1.1 26.6 90 29.2 29.2
mous à mous

4 Limon 96.0 6.5 1.00 Argiles et limons fermes 0,4 à 1,2 Q1 1.1 41.7 90 45.9 45.9

5 Granite altéré 88.0 14.5 2.50 Rocher altéré 2,5 à 4 Q5 1.6 105 200 167.9 167.9

88.0 14.5 2.5 168

Cote

Profondeur minimale des micropieux / plate-forme 7.5 m 95.0 Ancrage minimal demandé dans la couche porteuse (m) 1.0 m

Sol d'assise correspondant n° 5 Granite altéré Commentaires :

Ancrage correspondant dans la couche 1.0 m

Profondeur maxi. de calcul des pieux / plate-forme 14.5 m 88.0

Hauteur de pieux neutralisée pour q s 3.0 m 99.5

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 16/45
5. Exemples de calcul de fiche de micropieux en compression ou traction simple centrée

ELU Fondamental - Durable et Transitoire / ELU Sismique - Charges NEd (-) si traction
Section de tube Profondeur / Plate-forme Cote
altimétrique Ancrage dans la
Charges
Cas n° Calculée en d'ancrage du Couche n° Nature de la couche couche
NEd compression Retenue Calculée Retenue micropieux porteuse
simple Z Base

1 250 kN 73 / 5.5 mm 73 / 5.5 mm 11.6 m 11.6 m 90.9 m 5 Granite altéré 5.1 m

2 -250 kN 88.9 / 6.45 mm 88.9 / 6.45 mm 11.8 m 11.8 m 90.7 m 5 Granite altéré 5.3 m

ELU Accidentel - Charges NEd (-) si traction


Cote
Section de tube Profondeur / Plate-forme altimétrique
Charges Ancrage dans la
Cas n° Calculée en d'ancrage du Couche n° Nature de la couche couche
NEd micropieux porteuse
compression Retenue Calculée Retenue
simple Z Base
1 250 kN 73 / 5.5 mm 73 / 5.5 mm 11.1 m 11.1 m 91.4 m 5 Granite altéré 4.6 m

2 -250 kN 88.9 / 6.45 mm 88.9 / 6.45 mm 11.3 m 11.3 m 91.2 m 5 Granite altéré 4.8 m

ELS Caractéristique - Charges NEd (-) si traction

Profondeur / Plate-forme Cote altimétrique Ancrage


Charges d'ancrage du dans la
Cas n° micropieux Couche n° Nature de la couche
NEd couche
Calculée Retenue porteuse
Z Base

1 150 kN 9.9 m 9.9 m 92.6 m 5 Granite altéré 3.4 m

2 -150 kN 10.8 m 10.8 m 91.7 m 5 Granite altéré 4.3 m

ELS Quasi-permanent - Charges NEd (-) si traction


Cote altimétrique Ancrage
Charges Profondeur / Plate-forme d'ancrage du dans la
Cas n° micropieux Couche n° Nature de la couche
NEd Calculée Retenue
couche
Z Base porteuse
1 150 kN 10.8 m 10.8 m 91.7 m 5 Granite altéré 4.3 m

2 -150 kN 12.5 m 12.5 m 90.0 m 5 Granite altéré 6.0 m

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 17/45

2 Exercice n° 2 : Calcul de pieux à la tarière creuse simple rotation - Méthode


du modèle de terrain
2.1 Enoncé
2.1.1 Calcul structurel du béton en compression

- Diamètres de forage envisagés : 420 mm - 520 mm – 620 mm – 720 mm – 820 mm


- Caractéristiques du béton : C25/30.
- Elancement des pieux : inférieur à 1/20 en première hypothèse
- Pas de contrôle renforcé de la qualité et de la continuité du fût
- Pieu non armé

Les pieux seront exécutés à la tarière creuse avec enregistrements des paramètres de forage et de
bétonnage.
Remarque : En tarière creuse avec enregistrement des paramètres, pour des valeurs de fck
supérieures ou égales à 25 MPa, la valeur de fck* est prise égale à 18,33 MPa, lorsque le calcul
conduit à une valeur moindre. (c.f NF P 94-262 / Tableau 6.4.1.1)

Eléments à calculer :
Charges maximales admissibles en compression simple sur le béton pour chacun des diamètres

2.1.2 Caractéristiques géotechniques et du projet – Calcul de portance du sol et de fiches de


pieux

2.1.2.1 Coupe des sols

Le niveau moyen du terrain naturel (TN) se situe à la cote + 100.00 NGF et la coupe type retenue par
le géotechnicien à partir du niveau du TN est la suivante :

Couche Cote de la base Prof (m) de la EM Pl*


Désignation base par
n° (NGF) (MPa) (MPa)
rapport au TN
1 Terre végétale + 99,5 0,5 - -
2 Argile + 97,0 3,0 5 0,3
3 Limon + 96,0 4,0 12 1,0
4 Granite altéré - Au-delà 30 2,5

Le terrain est situé dans une zone humide. Il est prévu de réaliser des travaux de terrassement en
déblais puis remblai comme suit pour éviter les inondations :
- décapage total de la terre végétale,
- mise en place d’un remblai de compensation altimétrique jusqu’à la cote + 102,0 NGF,
- mise en œuvre une couche de forme jusqu’à la cote +102,5, qui servira d’aire de circulation des
engins.

Dessiner la coupe type avant et après travaux.

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 18/45
2.1.2.2 Calcul des charges admissibles sur les pieux

Pour un pieu de 420 mm ancré de 1,2 m – 1,7 m et 2,2 m dans le granite altéré exécuté depuis la
plate-forme à +102,5, déterminer la charge admissible en compression simple centrée :

- à l’E.L.U accidentel
- à l’E.L.U fondamental – Situation durable et transitoire
- à l’E.L.S caractéristique
- à l’E.L.S quasi-permanent

Pour le dimensionnement des pieux, on considérera que la valeur du frottement latéral est
neutralisée sur la hauteur totale du remblai et de la couche de forme.

Vérifier que pour chacune des profondeurs la contrainte appliquée sur les pieux reste inférieure à
 cmoy aux ELS caractéristiques.

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 19/45

2.2 Réponses

2.2.1 Calcul structurel du béton

Classes de résistance  fck(t) : résistance caractéristique à la compression à t jours (MPa)


à la compression
 fck : résistance caractéristique à la compression à 28 jours (MPa)
(Exemple C 25/30).

 Cmax : Valeur maximale de la résistance à la compression


Type de pieu  k1 : coefficient selon le mode de mise en place dans le sol et des
Classe (1 à 4) variations possibles de section.
- Classe 1 – 3 ou 4 : Cmax = 35 MPa - k1= 1,30
- Classe 2 : Cmax = 30 MPa - k1= 1,35

 k2 : coefficient de bétonnage selon la géométrie du pieu = 1,0 sauf :


Géométrie des pieux - pour B/L ≤ 1/20 : 1,05
(Diamètre B, élancement L) - pour B ≤ 0,6 m : 1,30 – B/2
- pour les deux conditions ci-dessus : 1,35 – B/2

Essai de contrôle renforcé  k3 : coefficient lié au contrôle (transparence / impédance)


d’intégrité des pieux - sans contrôle : 1,0
- avec contrôle : 1,2

Résistance caractéristique à la compression fck*


1
f ck*  inf ( f ck (t ); Cmax ; f ck )
k1 .k 2
Cas particulier de la tarière creuse : si fck ≥ 25 MPa 
1
f ck*  max(18,33 ; inf ( f ck (t ); Cmax ; f ck )
k1 .k 2

Etat Limite Ultime (E.L.U) Etat Limite de Service (E.L.S)


caractéristique

 cc : coefficient lié aux armatures Valeur moyenne des contraintes de


Armature des compression du béton à l’ELS cmoy
- sans armature : 0,8
 cmoy  0,3.k3 . f ck*
pieux
- avec armature : 1,0

 c : coefficient lié au béton ELU


(Eurocode 2 – Tableau 2.1N)
Béton - Durable - Transitoire : 1,5
- Accidentelle : 1,2 Valeur maximale des contraintes de
- Sismique : 1,3 compression du béton à l’ELS cmax
(Eurocode 8- 5.2.4 – note 2)
 c max  Min (0,6.k3 . f ck * ; 0,6 f ck )

Résistance à la compression simple fcd


fck* fck (t ) Cmax
fcd  Min ( cc k3 ;  cc ;  cc )
c c c

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 20/45

2.2.1.1 Caractéristiques du pieu

Technique de mise en oeuvre Classe Catégorie Type de mise en œuvre

2.2.1.2 Calcul du béton

Diamètre (mm) 420 520 620 720 820


Résistance caractéristique à la compression à 28 jours
fck (MPa))
Cmax (MPa)
k1
k2
k3 (pas de contrôle renforcé)
cc (pieu non armé) Coefficient tenant compte des effets à long terme
sur la résistance du béton

c : Situation durable transitoire


c : Situation accidentelle
c : Situation sismique

Résistance caractéristique à la compression

Pour fck ≥ 25 MPa :


1
f ck*  max(inf ( f ck (t ); Cmax ; f ck ) ;18,33) (MPa)
k1 .k 2

- fck * : Résistance caractéristique à la compression à prendre en compte pour les vérifications de


contraintes de compression du béton de structure de la fondation profonde

f ck* f ck (t ) Cmax
Résistance à la compression aux E.L.U f cd  Min ( cc k3 ; cc ; cc )
c c c
Diamètre (mm) 420 520 620 720 820

ELU fcd (MPa)


combinaisons
fondamentales Charge maximale (kN)
ELU fcd (MPa)
combinaisons
accidentelles Charge maximale (kN)
ELU fcd (MPa)
combinaisons
sismique Charge maximale (kN)

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 21/45

Résistance à la compression aux E.L.S caractéristiques

Diamètre (mm) 420 520 620 720 820

Valeur maximale :  c max  Min (0,6.k3 . f ck * ; 0,6 f ck )


Valeur moyenne :  cmoy  0,3. f ck* E.L.S (MPa)
Fc,d max : Charge maximale admissible en compression
simple ELS (kN)
Fc,d max : Charge maximale admissible en compression
simple ELS (T)

g= 9.81 m/s²

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 22/45

2.2.2 Caractéristiques géotechniques – Calcul de Portance

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 23/45

Terme Symbol Formules 1 Formule 2

Rb  Ab .qb
Effort limite mobilisable Rb Rb  Ab .k p . ple*
qb  k p . p *
le
Pointe

qb Ab .k p . ple*
Valeur caractéristique de la
Rb ;k qb;k  Rb ;k 
résistance  R d ;1 . Rd ; 2  R d ;1 . Rd ; 2

D
Rs  Ps  q s ( z ).dz
0

qs ( z )  min( pieusol f sol  pl ( z ), qs max )


Effort limite mobilisable Rs
min( pieusol . f sol . pl ( z ); qs max )
D
Rs  Ps 
0
Frottement
axial
f sol ( pl* )  (a. pl*  b)(1  e c. pl* )

Ps   pieu sol f sol  pl ( z )


D
qs
Valeur caractéristique de la
Rs,k q s ;k  Rs ;k  0
résistance  R d ;1 . Rd ; 2  R d ;1 . Rd ; 2

Portance limite en compression Rc Rc  Rb  Rs -

Rc,d  Rb;k /  b  Rs;k /  s


Situations durables et transitoires Rc,d Rc,d  Rb;k / 1,1  Rs;k / 1,1
 b  1,1 et  s  1,1
E.L.U
Rc,d  Rb;k /  b  Rs;k /  s
Situations accidentelles Rc,d Rc,d  Rb;k  Rs;k
 b  1,0 et  s  1,0

Valeur caractéristique de la charge


Rc ;cr ;k Rc;cr ,k  0,5.Rb;k  0,7.Rs;k -
de fluage en compression

Rc;cr ,d  Rc;cr ,k /  cr
Combinaisons
Rc;cr;d Rc;cr ,d  (0,5.Rb;k  0,7.Rs;k ) / 0,9
caractéristiques
E.L.S Valeur de
calcul de la
 cr  0,9
charge de
fluage en
compression Combinaisons Rc;cr ,d  Rc;cr ,k /  cr
quasi- Rc;cr;d Rc;cr ,d  (0,5.Rb;k  0,7.Rs;k ) / 1,1
permanentes  cr  1,1

Effort limite mobilisable sous la pointe


Rb  Ab .qb
avec :

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 24/45
Ab : surface de la base de la fondation profonde
- qb : valeur de la pression de rupture du terrain sous la base du pieu

Pression de rupture du terrain

qb  k p . ple*

- kp : facteur de portance pressiométrique

- ple* : pression limite nette équivalent

Pression limite équivalente Ple*


1 D 3a
ple* 
b  3a D  b
pl* ( z ).dz

- pl* (z) : profil des pressions limites nettes considéré comme représentatif
- D : profondeur de la fondation
- B : Largeur du pieu
- h : hauteur du pieu contenu dans la formation porteuse
B 
- a  max  ;0,5
2 
- b  mina; h
B

Pl*

Ple*
D

D -b
h
b

b + 3a

3a
D + 3a

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 25/45

2.2.2.1 Coupes de sols – Plate-forme réalisée à +102,5 ngf.

2.2.2.2 Résistance mécaniques

2.2.2.2.1 Pression limite équivalente

Dans la mesure où :

- le pieu  0,42 m est ancré au minimum de 3 x B dans le granite altéré,

- sous la base du pieu, le terrain est considéré mécaniquement homogène,

La valeur de ple* sera égale à la valeur de la pression limite pl retenue dans les granite altérés, soit :

ple* = pl* = kPa.


2.2.2.2.2 Hauteur d’encastrement effective Def et facteur de portance

Le facteur de portance dépend de la hauteur d’encastrement effective Def définie selon les règles
suivantes :

1 D
Def 
ple*  D  hD
pl* ( z ).dz

- hD : longueur égale à min (10 B, D)

Détermination de l’encastrement effectif

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 26/45
L’encastrement effectif est égal à Def/B où B est la plus petite dimension de la fondation.

- Lorsque l’encastrement effectif Def/B est supérieur à 5 : kp(Def/B) = kpmax

- Lorsque l’encastrement effectif Def/B est inférieur à 5 : kp(Def/B) = 1,0 + (kpmax-1,0)(Def/B)/5.

L’épaisseur e (hd) de chacune de couches intéressées par le calcul est déterminée en partant de la base
du pieu à la profondeur D et en remontant jusqu’au niveau de D-hd.

Pieu 1 Pieu 2 Pieu 3


+102,5 0,0
+102,0 Forme 0,5

Remblai
+99,5 3,0
3,5
Argile 2,0 m
1,5 m
10 B = 1,0 m
+97,0 4,2 m
5,5
Limon 1,0 m 1,0 m 1,0 m
+96,0 6,5
1,2 m
1,7 m
7,7 2,2 m
Granite 8,2
altéré 8,7

Cas n° 1 2 3
B (m)
hD = 10B (m)
D (m)
D - hD (m)
Pl*
Sol n°
(kPa)
5
2500
(Granite)

4
1000
(Limon)

3
300
(Argile)

2
0
(Remblai)

1
0
(Couche Forme)

Def =  ei.pli / ple (m)

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 27/45
Def/B
Classe du pieu
kpmax pour Def/B > 5
kp = f(Def/B)
Tableau 8

Cas 1: kp(Def/B) = 1,0 + (kpmax-1,0)(Def/B)/5. = 1,0 +(2-1)*4,38/5 = 1,876

Pour les autres cas Def/B > 5, donc kp = kpmax.

Nota : Dans le cas présent à partir de 1,5 m d’ancrage dans le granite on atteint la valeur de kpmax = 2.

2.2.2.3 Effort limite mobilisable par frottement axial

La courbe du frottement latéral à considérer est fonction du type de sol, de sa résistance mécanique et
du type de pieu.

- f sol ( pl* )  (a. pl*  b)(1  e c. pl* )

avec Pl en MPa.

- q s ( z )   pieu sol f sol  pl ( z )

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 28/45
Valeur des coefficients de modèle pour la méthode pressiomètrique .
qs
Rappel : qs ;k 
 R d ;1. Rd ; 2

Catégorie de pieu Sollicitation R,d1 R,d2 R,d1 x R,d2

Epaisseur
de la fsol
Sol couche Pl* Classe  pieu- qsi qsmax
Désignation ei.qsi
n° (MPa) de sol sol (kPa) (kPa)
ei Courbe (kPa)
(m)

2.2.2.3.1 Valeur de calcul des charges

Equations générales à ELU

 Situations accidentelles :

Ab .k p . ple*  Ps   pieu sol f sol  pl ( z )


D

Rc ,d  ( Rb;k  Rs;k )  0

 R d ;1 . Rd ;2

- à 7,7 m :

- à 8,2 m :

 Situations durables et transitoires :

Ab .k p . ple*  Ps   pieu sol f sol  pl ( z )


D

Rc ,d  ( Rb;k  Rs;k ) / 1,1  0

 R d ;1 . Rd ;2  1,1

- à 7,7 m :

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 29/45

- à 8,2 m :

Equations générales à l’ELS

 Combinaisons caractéristiques :

(0,5 Ab .k p . ple*  0,7 Ps   pieu sol f sol  pl ( z ))


D

Rc;cr ,d  (0,5.Rb;k  0,7.Rs;k ) / 0,9  0

( R d ;1 . Rd ; 2  0,9)

- à 7,7 m :

- à 8,2 m :

 Combinaisons quasi-permanentes :

(0,5 Ab .k p . ple*  0,7 Ps   pieu sol f sol  pl ( z ))


D

Rc;cr ,d  (0,5.Rb;k  0,7.Rs;k ) / 1,1  0

( R d ;1 . Rd ; 2  1,1)

- à 7,7 m :

- à 8,2 m :

Récapitulatif

E.L.U E.L.S
Ancrage Fiche du
Cas n° du pieu pieu Rc;d Rc;cr;d
e5 (m) D (m) Accidentel
Durable et
Caractéristique Quasi-permanent
transitoire

1
2
3

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 30/45
26/08/15 PIEUX 94-262 - Pieux forés - Version 1 du 25.08.2015

Justification de fondations par pieux forés en compression simple


ARVOR Géotechnique à partir de résultats d'essais pressiométriques selon la norme NF P 94-262 de juillet 2012
Ingénierie des sols et des fondations
Méthode du "modèle de terrain" - Sans effet de groupe

1. Opération Note de calcul n° 1

Adresse : BADEN - Rue du commerce Opération : Salle omnisports

Ouvrage concerné : Salle principale Client : Commune de Baden

N° de dossier : 15-100 Date : 26/08/2015 Coupe type n° : 1

Cote de la plate-forme : 102.50 Réf : NGF Sondages concernés : SP1

2. Définition des pieux - Matériaux constitutifs - Coefficients


Technique de mise en oeuve Abréviation Classe Catégorie Mise en œuvre
Foré tarière creuse simple rotation FTC 2 6 Sans refoulement de sol

Selon type de pieu Contrôle renforcé Armatures E.L.U - coefficients  c


Classe de Résistance Elancement
résistance du à 28 jours f * mini Compression maxi Contrôle
Pieu du pieu Durable
béton
ck
fck (MPa) (MPa) Cm ax k1 renforcé de la k3 cc B/L Transit.
Accident. Sismique
( MPa) qualité
armé

C25/30 25 18.33 30 1.35 non 1.0 non 0.8 < 1/20 1.50 1.20 1.30
1
Cas de calcul n° 1 2 3 4 5 Pieux forés - Classe 1 :
Diamètre du pieu (m) 0.42 0.52 0.62 0.72 0.82 1
f ck*  inf ( f ck (t ); C max ; f ck )
Facteur géomètrique k2 - f ( B/L; Diamètre) 1.14 1.09 1.05 1.05 1.05 k1 .k 2
Résistance caractéristique à la compression fck * (MPa) 18.33 18.33 18.33 18.33 18.33 Pieux tarière creuse - Classe 2 :
f (MPa) 9.78 9.78 9.78 9.78 9.78 1
Durable et transitoire cd;ELU;fond f ck*  max(18,33 ; inf ( f ck (t ); Cmax ; f ck )
Charge maxi (kN) 1354 2076 2951 3980 5162 5162.00 k1 .k 2
fcd;ELU;acci (MPa) 12.22 12.22 12.22 12.22 12.22 E.L.U
ELU Accidentelle
Charge maxi (kN) 1693 2595 3689 4975 6453 f ck* f ck (t ) Cmax
f cd  Min ( cc k3 ;  cc ;  cc )
fcd;ELU;sism (MPa) 11.28 11.28 11.28 11.28 11.28 c c c
Sismique
Charge maxi (kN) 1562 2395 3405 4592 5956 E.L.S

c max (MPa) 11.00 11.00 11.00 11.00 11.00


 c max  Min (0,6.k3 . f ck * ; 0,6 f ck )
ELS Caractéristique c moy (MPa) 5.50 5.50 5.50 5.50 5.50
Charge maxi (kN) 761 1167 1660 2238 2904  cmoy  0,3.k3 . f ck*
3. Modèle géomécanique - Paramètres de sol

Cote de Tranche qs qs kp k p .P le
Prof de la pl kp maxi
N° Désignation la Classe de sol de pl Courbe calculé retenu maxi Maxi
base (m) (MPa) retenu
base (MPa) (kPa) (kPa) calculé autorisé
1 Couche de forme 102.0 0.5 0.0 0 0.0 0.0

Argiles et limons très mous


2 Remblais 99.5 3.0 0.01 < 0,4 Q1 2.1 0.0 1.30 0.00
à mous

Argiles et limons très mous


3 Argile 97.0 5.5 0.30 < 0,4 Q1 39.9 39.9 1.30 1.30
à mous

4 Limon 96.0 6.5 1.00 Argiles et limons fermes 0,4 à 1,2 Q1 62.6 62.6 1.30 1.30

5 Granite altéré 83.0 19.5 2.50 Rocher altéré 2,5 à 4 Q5 167.9 167.9 2.00 2.00

8
83.0 19.5 2.5 168 2.0
Cote
Ancrage minimal demandé dans la couche porteuse pour le
Profondeur minimale des pieux / plate-forme 7.7 m 94.8 1.2 m
plus petit diamètre :
Sol d'assise correspondant n° 5 Granite altéré Rappel : Selon la note 1 de l'article F 4.2.6 - Annexe F de la norme P94-262,
l'encastrement effectif dans la couche porteuse doit être égal au minimum à 3 diamètres
Ancrage correspondant dans la couche 1.2 m ou 1,5 m pour des pieux de diamètres supérieurs à 0,5 m
Profondeur maxi. de calcul des pieux / plate-forme Commentaires :
17.5 m 85.0

Hauteur de pieux neutralisée pour q s 3.0 m 99.5

Hauteur de pieux neutralisée pour k p 3.0 m 99.5

Le terme de pointe ne sera pris en compte dans tous les cas qu'au-delà d'une profondeur de 5B

4. Coefficients partiels en compression

E.L.S - Facteur sur fluage  cr E.L.U - Facteur de sécurité  t


Modèle de terrain -
Méthode pressiomètrique
Caractéristique Quasi-permanent Durable et Transit. Accidentelle Sismique
 R;d1 ;c 1.15
cr;c;car cr;c;qp t;fond t;acci t;sism
 R;d2 1.10 0.9 1.1 1.1 1.0 1.1

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 31/45
5. Exemples de calcul de fiche de pieux en compression simple centrée

D
(0,5Ab .k p . ple*  0,7.Ps 0 qs ( z))
E.L.S Quasi-permanent - F d ≤ Rc;cr;d Rc;cr,d  (0,5.Rb;k  0,7.Rs;k ) /  cr 
( R d ;1. Rd;2 1,1)
Valeurs calculées Valeurs retenues Ancrage

Cote
Cas Charge ELS Ancrage
Contrainte Prof. mini altimétrique Pression limite
N° (kN) Prof. minimal
Diamètre mini réelle sur calculée / d'ancrage du Facteur de équivalente Couche
Retenue Elancement Nature de la couche calculé dans
(m) le pieu Plate-forme pieu portance kp Ple* n°
(m) la couche
(MPa) (m) (MPa)
Zbase porteuse (m)

1 474 0.42 m 3.4 7.7 m 7.7 m 94.8 m <1/20 1.88 2.50 5 Granite altéré 1.2 m

2 545 0.42 m 3.9 8.2 m 8.2 m 94.3 m <1/20 2.00 2.50 5 Granite altéré 1.7 m

3 601 0.42 m 4.3 8.7 m 8.7 m 93.8 m <1/20 2.00 2.50 5 Granite altéré 2.2 m

D
(0,5Ab .k p . ple*  0,7.Ps 0 qs ( z))
E.L.S Caractéristique - Fd ≤ Rc;cr;d Rc;cr,d  (0,5.Rb;k  0,7.Rs;k ) /  cr 
( R d ;1. Rd;2  0,9)
Valeurs calculées Valeurs retenues Ancrage

Cote Ancrage
Cas Charge ELS Contrainte Prof. mini altimétrique Pression limite
Prof. minimal
N° (kN) Diamètre mini réelle sur calculée / d'ancrage du Facteur de équivalente Couche
Retenue Elancement Nature de la couche calculé dans
(m) le pieu Plate-forme pieu portance kp Ple* n°
(m) la couche
(MPa) (m) (MPa)
Zbase porteuse (m)

1 580 0.42 m 4.2 7.7 m 7.7 m 94.8 m <1/20 1.88 2.50 5 Granite altéré 1.2 m

2 667 0.42 m 4.8 8.2 m 8.2 m 94.3 m <1/20 2.00 2.50 5 Granite altéré 1.7 m

3 735 0.42 m 5.3 8.7 m 8.7 m 93.8 m <1/20 2.00 2.50 5 Granite altéré 2.2 m

D
( Ab .k p . p le*  Ps 0 q s ( z ))
E.L.U Fondamental - Durable et transitoire - Fc;d ≤ Rc;d R c ,d  ( Rb ;k  R s ;k ) /  t 
 R d ;1 . Rd ; 2  1,1
Valeurs calculées Valeurs retenues Ancrage

Charge ELU Cote Ancrage


Cas (kN) Contrainte Prof. mini altimétrique Pression limite
Prof. minimal
N° Diamètre mini réelle sur calculée / d'ancrage du Facteur de équivalente Couche
Fc;d (m) le pieu Plate-forme
Retenue Elancement
portance kp Ple* n°
Nature de la couche calculé dans
(m) pieu la couche
(MPa) (m) (MPa)
Zbase porteuse (m)

1 812 0.42 m 5.9 7.7 m 7.7 m 94.8 m <1/20 1.88 2.50 5 Granite altéré 1.2 m

2 922 0.42 m 6.7 8.2 m 8.2 m 94.3 m <1/20 2.00 2.50 5 Granite altéré 1.7 m

3 1002 0.42 m 7.2 8.7 m 8.7 m 93.8 m <1/20 2.00 2.50 5 Granite altéré 2.2 m

D
( Ab .k p . p le*  Ps 0 q s ( z ))
ELU Accidentel - Fc;d ≤ Rc;d R c ,d  ( Rb ;k  R s ;k ) /  t 
 R d ;1 . Rd ; 2  1,0
valeurs calculées Valeurs retenues Ancrage

Charge ELU Cote


(kN) Ancrage
Cas Contrainte Prof. mini altimétrique Pression limite
Prof. minimal
N° Diamètre mini réelle sur calculée / d'ancrage du Facteur de équivalente Couche
Retenue Elancement Nature de la couche calculé dans
Fc;d (m) le pieu Plate-forme
(m) pieu portance kp Ple* n°
la couche
(MPa) (m) (MPa)
Zbase porteuse (m)

1 893 0.42 m 6.4 7.7 m 7.7 m 94.8 m <1/20 1.88 2.50 5 Granite altéré 1.2 m

2 1014 0.42 m 7.3 8.2 m 8.2 m 94.3 m <1/20 2.00 2.50 5 Granite altéré 1.7 m

3 1102 0.42 m 8.0 8.7 m 8.7 m 93.8 m <1/20 2.00 2.50 5 Granite altéré 2.2 m

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 32/45

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 33/45

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 34/45
3 Exercice n° 3 - Tolérances d’implantation au niveau du recépage des pieux
selon le DTU 13.2

3.1 Données du problème :

Le chapitre 1.15 du DTU 13.2 NF P 11.212 « fondations profondes pour le bâtiment » précise les
tolérances d’implantation au niveau du recépage par type de pieu.
Dans le cas particulier des pieux qui sont à la fois :

- verticaux
- de section circulaire
- en béton
- sans armature
- soumis à des efforts verticaux seulement,
- en site terrestre, la distance, dans le plan horizontal de recépage, entre l’axe théorique et l’axe réel du
pieu doit être inférieure au huitième du diamètre.

Par ailleurs, l’inclinaison du pieu sur la verticale doit être inférieure à 3% et inférieure à 2% si plus de
3 pieux d’un même groupe sont inclinés dans la même direction.

Historiquement, une pratique courante était de considérer qu'une charge axiale pouvait sans conséquence
être
excentrée jusqu'à B/8 sur des pieux verticaux non armés sollicités entre 4 et 5 MPa à l'ELS et respectant
des
tolérances spécifiques ; les justifications exigées à l'ELU sont plus pénalisantes.

3.1.1 Justifier le critère de l’excentrement inférieur au huitième du diamètre

M e

N
N

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 35/45
N M
  ( ).y
S I

D N M D  .D 2   D4
avec y   ( ). S I M  N .e
2 S I 2 4 64

3.1.2 Valeurs d’excentrements maximaux admissibles


Pour les diamètres de pieux suivants et déterminer la profondeur à laquelle est atteinte cette valeur
d’excentrement dans le cas où l’inclinaison du pieu atteindrait 3% sur la verticale.

42 – 52 – 62 – 72 – 82 – 92 cm

3.2 Réponses

3.2.1 Critère d’excentrement

Le noyau central est donc défini par un cercle de diamètre D/8.

3.2.2 Valeurs d’excentrements maximaux admissibles

Diam (cm)

Excentrement maxi e (cm)

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 36/45

4 Exercice n°4 : Tassement d’un pieu isolé sous un ouvrage de génie civil selon
la méthode Frank et Zhao

4.1 Enoncé

Caractéristiques du pieu

- Type : pieux à la tarière creuse type II


- Diamètre : 0,5 m
- Profondeur : 10 m

Géométries et propriétés des sols

- Cote du terrain originel : + 100,0

pl Frottement latéral Pointe


Cote de EM Classe de
Désignation 
base (MPa) (MPa) sol
Courbe qs (kPa) kp maxi

Argile 01 + 96,0 2 0,67 0,2 A Q1 10 -

Limon argileux 02 + 94,0 5 0,50 0,5 A Q1 22 -

Sable 03 En deçà 8 0,5 1,0 B Q3 77 1,1

- Dessiner la coupe des terrains


- Calculer les différentes charges ultimes et de fluage
- Tracer les lois de mobilisation de la pointe et de l’effort latéral du pieu par couche de sol
- En faisant abstraction de la compressibilité propre du béton (réputé très rigide), calculer les
forces nécessaires en tête permettant un tassement du pieu de 3 mm, 5 mm, 10 mm, 20 mm, 30
mm, 40 mm puis tracer la courbe correspondante.
- Commenter

4.2 Réponses
4.2.1 Calcul des charges et contrainte

H
Effort limite
Qsu (kN) mobilisable par Qsu  P. qs ( z ).dz
frottement 0

Contrainte mobilisable
qpu (kPa) qpu = kP.ple*
en pointe
Effort limite
Qpu (kN) : Qpu  p. A.qu
mobilisable en pointe
Qc (kN) Effort de fluage Qc=0.5 Qpu+0.7 Qsu
0,7 x Qc (kN) : - 0,7 x Qc (kN) :

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 37/45

Rappel : La méthode n’est valable que pour des charges inférieures ou égales à 0,7 Q c (Qc charge de fluage) ce
qui correspond à l’Etat Limite de mobilisation du sol à l’ELS (Charge quasi-permanentes) : Qmax ELS = Qc/1.4

4.2.2 Calcul des tassements


- B = 0,5 m

 qp
qs qpu
k/5 kq/5
qs/2 qpu/2

k kq
s sp

Loi de mobilisation du frottement latéral Loi de mobilisation de l’effort de pointe


le long du fût du pieu

Type de sol Fin Granulaire

2.EM 0,8.EM
k k  k 
B B
11.EM 4,8.EM
kq kq  kq 
B B

Application numérique

Frottement : exemple sol 1 - sol fin

2.EM
k k 
B
qs/2
Palier 1 qs / 2
s 1 
k
k
5
Palier 2 qs / 2 qs / 2
s 2  
k k
5

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 38/45
Pointe : sol granulaire ancrage du pieu

4,8.EM
kq kq 
B
qpu/2
Palier 1 q pu / 2
s p1 
kq

kq
5
Palier 2 q pu / 2 q pu / 2
s p2  
kq kq
5

Frottement Pointe
Type de
Sol n° qs/2 S1 S2 kq qpu/2 Sp1 Sp2
sol k (kPa/mm)
(kPa) (mm) (mm) (kPa/mm) (kPa) (mm) (mm)
1
2
3

Pour une contrainte q à la base du pieu, le tassement sp correspondant est égale à :

Tassement en pointe (sp) - qsi : frottement latéral unitaire


pour une contrainte q à la base du pieu dans la couche considérée

qu q qs
- pour 0q sp  - pour 0  s    k .s
2 kq 2.k

qu (5.q  2.qu ) qs 3.q s 2.q s  k .s


- pour  q  qu sp  - pour s 
2 kq 2.k k 5

Qs   s  P hi  i (kN)

Application numérique pour un tassement de 3 mm

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 39/45

Terme de pointe :

Tassement Palier n° Contrainte en pointe Charge en pointe

3 mm 1 q p  s p .k q Qp = qp.A

Terme de frottement :

Tassement Sol Palier n° 

2.q s  k .s
Argile 2 
5
3 mm 2.q s  k .s
Limon 2 
5
Sable 1   k .s

Pointe
Frottement Total
(Sable)

Tassement Ensemble des QT


Argile Limon Sable
(mm) sols (kN)
qp Qp
(kPa) (kN) 1 1 x h1 2 2 x h2 3 3 x h3 Qs QT
(kPa) (kPa.m) (kPa) (kPa.m) (kPa) (kPa.m) (kN) (kN)

10

20

30

40

Rappel important. La loi de Franck et Zhao n’est applicable que jusqu’à 0,7 Qc soit ici 377,3 kN.

Représentation graphique :

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 40/45
5 Exercice n°5 : Calcul d’un pieu en flexion composée – libre en tête – soumis à
un effort H0 dans un sol homogène.

5.1 Enoncé

5.1.1 Caractéristiques du pieu

- Type : pieux à la tarière creuse type II


- Diamètre : 0,52 m
- Profondeur : 15 m

5.1.2 Caractéristiques du béton et des actions

- Résistance conventionnelle du béton fc* : 25 MPa


- Effort horizontal en tête de pieu T0 : 50 kN

5.1.3 Géométries et propriétés des sols

- Cote du terrain originel : + 100,0

Pression de Pression Module Coefficient


Désignation Cote de base fluage limite pressiométrique rhéologique
Pf (MPa) pl (MPa) EM (MPa) 

Argile 01 + 80,0 0,2 0,4 4 0,67

On ne prendra pas en compte le phénomène de réduction de la réaction frontale en tête du sol.

5.1.4 Equations pour un pieu libre en tête soumis à un effort horizontal H0 (T0).
2.Ho
y( z)  .A * M ( z)  Ho.lo.C * T ( z)  Ho.D * p( z )  k f . y ( z )
Kf .lo
Les valeurs de y(z), M(z) et T(z) sont proportionnelle au paramètre A*, B*, C*, D* exprimés ci-
après :
z z z
A*  e ( z / lo ) . cos B*  e (  z / lo ) .(cos  sin )
lo lo lo
z z z
C*  e ( z / lo ) . sin D*  e (  z / lo ) .(cos  sin )
lo lo lo
Les valeurs des sinus et cosinus seront calculées avec des radians.

Pour des sollicitations :

- Cas 1 : de courte durée d’application – hors sollicitation accidentelle très brève

- Cas 2 : de longue durée d’application

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 41/45
1) Tracer les diagrammes de réaction latérale du sol.

2) Calculer tous les mètres, entre 0 et 11 m de profondeur les valeurs de :

- déplacement y(z) en vérifiant que le déplacement ne dépasse pas la valeur du seuil de


déformation plastique,
- moment fléchissant M(z)
- effort tranchant T(z)
- pression de réaction du sol p(z)

3) Calculer la valeur du moment maximal Mmax, sa profondeur et la longueur de transfert l0.

4) Tracer les courbes correspondantes pour les sollicitations à courte durée d’application.

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 42/45

5.2 Réponses

Sollicitations de courte durée (fc) Sollicitations de longue durée (fl)


Unité
Paramètre Formule Valeur Formule Valeur
Diamètre du pieu
- 0,52 - m
B
Pour B < B0 = 0,6 m :
Module linéique K fc
12.EM
de mobilisation Kfc  14,85 Kfl  MPa
4
du sol Kfc .(2,65)   2
3
Module
surfacique de K fc K fl
mobilisation du k fc  28,56 k fl  MPa/m
B B
sol kfc
Pression de fluage
- 0,2 - MPa
pf
Palier de
mobilisation
Rf= B.pf 0,104 Rf= B.pf MPa.m
frontale – seuil de
plasticité rf
rf rf
Déplacement  lc  7,0  ll  mm
K fc K fl
limite l
Commentaire : au-delà on dépasse le domaine élastique.

 .B 4  .B 4
Inertie du pieu Ip Ip  3,58E-3 Ip  m4
64 64
Module de
déformation
longitudinal Eij  11000. fc1 / 3 32164 Evj  3700. fc1 / 3 MPa
instantané du
béton Eij

Longueur de 4.E.I 4.E.I


lo  4 2,36 lo  4 m
transfert l0 Kf Kf

2.Ho 2.Ho
Déplacement y( z)  .A * y( z)  .A *
Kfc.lo 2,85 Kfl.lo mm
maxi sous T0
avec A = 1 en tête avec A = 1 en tête
Le moment maxi est
atteint à la profondeur de : Le moment maxi est
z  atteint à la profondeur
Profondeur du  z 
moment lo 4 1,85 de :  m
maximum Max lo 4

soit à z  lo
4
ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux
Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 43/45

M ( z)  Ho.lo.C *
M ( z)  Ho.lo.C *
Moment Le moment maxi est
Le moment maxi est 38,06 z  kN.m
maximum Mmax
z  atteint à 
atteint à  lo 4
lo 4


z  ( ) 
Le moment maxi est atteint pour  ce qui conduit à : C*  e 4
.sin  0,322
lo 4 4
Les valeurs des sinus et cosinus seront calculées avec des radians.

Sollicitations de courte durée

Z y(z) M(z) T(z) p(z)


A* C* D*
(m) (mm) (kN.m) (kN) (kPa)

0,001

0,5

1,0

2,0

3,0

4,0

5,0

6,0

7,0

8,0

9,0

10,0

11,0

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 44/45

Pieu libre en tête soumis à effort T0 de 50 kN - Courbe des déplacements


Module de réaction constant avec la profondeur - Sollicitation de courte durée

Déplacement (mm)
-0.5 0.0 0.5 1.0 1.5 2.0 2.5 3.0 3.5
0
1
2
3
4
5
6
Profondeur (m)

7
8
9
10
11
12
13
14
15
16

Pieu libre en tête soumis à effort T0 de 50 kN - Courbe des moments


Module de réaction constant avec la profondeur - Sollicitation de courte durée

Moment (kN.m)
-5.0 0.0 5.0 10.0 15.0 20.0 25.0 30.0 35.0 40.0 45.0
0
1
2
3
4
5
6
Profondeur (m)

7
8
9
10
11
12
13
14
15
16

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018
Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers – Spécialité Eau et Génie Civil - Cours de géotechnique 45/45

Pieu libre en tête soumis à effort T0 de 50 kN - Courbe des efforts tranchants


Module de réaction constant avec la profondeur - Sollicitation de courte durée

Effort tranchant (kN)


-20.0 -10.0 0.0 10.0 20.0 30.0 40.0 50.0 60.0
0
1
2
3
4
5
6
Profondeur (m)

7
8
9
10
11
12
13
14
15
16

ARVOR Géotechnique Introduction au dimensionnement des fondations par pieux et micropieux


Ingénierie des sols et des fondations Travaux dirigés – Version du 11.12.2017 - Année universitaire 2017 - 2018